Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

friends forever (fbi portés disparus)

4 participants

Aller en bas

friends forever (fbi portés disparus) Empty friends forever (fbi portés disparus)

Message  loupiote Mer 1 Nov - 19:16

Bonjour à tous, c'est mon premier challenge alors bon la fic est moyenne je l'avoue. Elle se passe pendant la saison 4 et iln'y a pas de spoilers. Je n'ai pas vu de fics portant sur cette série vraiment géniale alors si vous avez des questions n'hésitez pas à m'envoyer un mail: doubidadou@hotmail.fr

disclamer: La série ne m'appartient malheureusement pas, elle est de la propriété de J.Bruckeimer je ne touche bien sur pas d'argent et fais cela juste dans le but d'une satisfaction personelle

C'était un de ces brouillards que personne n'aime qui s'était abattu sur la ville de New York. L'île de Manhattan qui d'habitude scintillait avec toutes les lumières des bureaux étaient plongé dans un épais nuage blanc.
Martin était là à contempler la vue depuis des heures, il n'avait pas dormi depuis 48 heures. Son appartement était dans un désordre indescriptible: des revues, des restes de repas, une paire de chaussettes s'empilaient sur sa table de salon. Quiconque serait entré, aurait comprit qu'un célibataire vivait ici. Mais tout en haut de la pile la petite boîte était là comme pour le narguer, cette petite boîte de couleur orange vive qui contenait ses pilules. Il ne pouvait plus s'en passer, il fallait qu'il ai tout le temps leur goût acidulé dans sa bouche. Comment en était il arrivé là? D'abord il y avait eu cette fusillade avec Danny, Dornvald leur avait tiré dessus et il était tombé dans le coma, à son réveil plus rien n’était comme avant, il avait dût faire des séances de kiné, marcher avec sa canne. Mais ce n’était pas le pire, il n’avait plus personne quand il rentrait le soir chez lui, il avait rompu avec Sam quelques semaines avant la fusillade. Sam qui était très protectrice avec lui ça l’énervait plus qu’autre chose de toujours devoir dépendre de quelqu’un comme si sa vie n’avait pas toujours été dépendante. Toute sa jeunesse son père directeur adjoint du FBI l’avait choyé jusqu’à ce que Martin coupe les ponts avec lui. Et Danny, Danny qui l’évitait depuis son retour, Danny son meilleur ami qui n’était pas venu le voir à l’hôpital, Martin le détestait sans pour autant oser lui dire. Pourquoi fallait il que ça tombe sur lui?
Martin fixa la petite boîte orange qui était à moitié vide, il n’aurait pas su dire quand est ce qu’il avait prit ses cachets. Était ce ça la drogue? Il en avait vu défiler des dealers, des consommateurs. Avait il la même tête qu’eu? Est ce qu’un flic aurait pu l’arrêter dans la rue et lui faire passer des tests? Soudain Martin fût prit de panique, il saisit alors la boîte et prit plusieurs cachets d’un coup. Il les sentait descendre un à un jusque dans son estomac. Il laissa échapper une petite grimace de bonheur, ça y est il allait mieux, rien ne pouvait lui arriver. Rien.
Il se dirigea vers le FBI.

Bureau du FBI

Jack: bonjour à tous, on a une nouvelle affaire. Susie Houyet, 12 ans elle devait aller en cours de chimie à 8h00 elle n’y est jamais allée, elle n’est pas chez elle non plus et ses amis ne savent pas où elle se trouve.
Vivian: Je vais vérifier la liste des pédophiles se trouvant à proximité de l’école et de la maison.
Jack: Ok, Sam et moi on va aller à l‘école. Danny et Martin allez rendre visite à sa famille.

Alors que Danny enfilait son manteau, Martin lui jeta un regard haineux.

Maison des Houyet

Danny: bonjour madame Houyet,nous sommes les agents fédéraux Danny Taylor et Martin Fitzgerald, nous aurions quelques questions à vous poser à propos de Susie.
Madame Houyet: Bien sur entrer.
Martin: Euh Danny excuse moi j’ai oublié quelque chose dans la voiture.
Danny (intrigué): Vas y, tu nous rejoins après?
Martin: D’accord.

Martin s’avança de quelques pas et avala de nouveaux plusieurs cachets, sa boîte était vide, il avait mal à la tête, il espérait qu’avec ça il irait mieux. Il acheva l’interrogatoire avec Danny.

Dans la voiture en direction du FBI

Danny était au volant, les deux hommes ne s’étaient pas adressé la parole depuis qu’ils avaient quitté le domicile des Houyet.

Martin: Tu as décidé de jouer au roi du silence?
Danny: Et toi tu joues à quoi?
Martin: Excuse moi, mais je ne comprend pas ce que tu insinues.

Danny se stationna en urgence sur le bas côté.

Danny: Tu crois que je n’ai rien remarqué?! Tes yeux rouges, ta marche de travers!
Martin: Laisse moi tranquille.
Danny: Tu es malade Martin, que tu le veuilles ou non, les pilules tu crois que ça te fais du bien c’est ça hein?
Martin: Ah oui et à qui la faute?
Danny: Vas y dis le que c’est de ma faute! Je n’ai pas su te protéger lors de la fusillade je ne suis pas venu te voir à l’hosto, c’est ça?
Martin: Oui, et dois je te rappeler que tu vas deux fois par semaine aux réunions des alcooliques anonymes?
Danny: Oui, mais je sais me contrôler toi non. T’es pourris Martin, je te croyais plus fort.
Martin (sortant son arme): répète un peu
Danny: tu sais très bien que tu me vois à peine et là c’est toi qui va te faire du mal, pose ça.
Martin: Pourquoi! (retournant le canon de l’arme sur sa tempe) qui m’aidera? Personne! Tu ne comprends pas.
Danny: non je ne comprends pas alors maintenant donne moi cette arme.
Martin: et après? Je serai viré, et tout recommencera
Danny: Regarde moi, j’ai passé ma jeunesse à échapper aux flics, maintenant j’en suis un, j’ai fais un choix en me soignant, tu dois maintenant te soigner. Donne moi cette arme
Martin: Ok, la voilà

Deux semaines plus tard, aux drogués anonymes.

un parrain:Je vous présente Martin
les participants: bonjour Martin
Martin: J’ai 32 ans et je suis drogué.

Danny était là dans le couloir et regardait Martin. Son ami s’en sortirait. Il se dirigea vers la sortie. C’était une journée comme tout le monde l’aimait, les rayons du soleil pointait leurs nez sur les buildings...
loupiote
loupiote
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 14
Age : 36
Localisation : près de Danny Taylor
Date d'inscription : 29/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

friends forever (fbi portés disparus) Empty Re: friends forever (fbi portés disparus)

Message  Marine-CO Sam 4 Nov - 6:20

**mode pardon désolée mais j'ai décidé d'être franche**

Donc, tu l'auras compris, la critique, enfin du moins le mienne, ne sera pas vraiment positive...

D'une part, tu dis qu'il n'y a pas de spoiler, hors, soit tu as eu une connexion avec les scénaristes, soit il y en a un beau gros spoiler au mileu de ta fic
Spoiler:

Enfin, la dispute en elle-même, qui reste le théme de ce challenge. Elle est pas mauvaise, mais toujours trop rapide... N'hésite pas, même dans les dialogues, à décrire l'état mental, psychologique, émotionnel et pourquoi pas physique, des personnages...
Spoiler:
Un peu de logique quand même...

Et Enfin, le respect des personnages... alors tu les as assez bien cernez, pour le peu de psycho des perso qu'il y dans ta fic permet de juger, mais, toujours pareil, Martin irait pas se confier aussi vite, Danny non plus.. Ils sont plutôt en froid, bien qu'ami, pas forcement les meilleurs amis du monde...

Spoiler:

Euh voilà c'est tout ce que j'ai à dire... un bon point pour toi, c'est que tu t'auto juge pas mal, il est vrai que ta fic est moyenne, mais je pense que tu as un potentiel !!
Marine-CO
Marine-CO
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1591
Age : 39
Date d'inscription : 27/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

friends forever (fbi portés disparus) Empty Re: friends forever (fbi portés disparus)

Message  Siress Sam 4 Nov - 13:44

Je suis d'accord avec Marine. Tu vas beaucoup, beaucoup trop vite.
Je ne connais pas assez la serie pour connaitre les liens entre les persos, mais la dispute va trop vite


Spoiler:

Je suis encore d'accord avec Marine pour le potentiel, que tu dois exploiter.
Siress
Siress
Admin: Shark

Nombre de messages : 3138
Age : 46
Date d'inscription : 12/11/2005

https://fanfiction.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

friends forever (fbi portés disparus) Empty Re: friends forever (fbi portés disparus)

Message  rauz Sam 4 Nov - 14:11

je trouve que c'est pas super réaliste, pardon d'être aussi brutale mais je ne retrouve rien de la série là dedans et pourtant je la suis depuis le début ...

et comme dis SiresS, tu vas beaucoup trop vite ...

mais ya du potentiel dans cette fic, persévère ... Wink
rauz
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

friends forever (fbi portés disparus) Empty Re: friends forever (fbi portés disparus)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum