Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-55%
Le deal à ne pas rater :
Coffret d’outils – STANLEY – STMT0-74101 – 38 pièces – ...
21.99 € 49.04 €
Voir le deal

x files les sentiments dévoilés

Aller en bas

x files les sentiments dévoilés Empty x files les sentiments dévoilés

Message  moustache Jeu 28 Aoû - 14:05

voila c'est une de mes première fics j'espère que ça va vous plaire

Les sentiments dévoilés



Résumé : Ce qui aurai pu se passer d’après moi après all things



Les personnages d’x files ne m’appartiennent pas ils sont la propriété de Chris Carter et de la Fox télévision (ils en ont de la chance)



Appartement de Dana Scully

5h34



Dana mit la clé dans la serrure de sa porte d’entrée et entra chez elle. Elle n’aurai jamais du faire ça, elle n’aurai jamais du coucher avec Mulder. Elle se rendit dans la salle de bain et commença à se déshabiller puis se glissa sous la douche, mais qu’elle idiote qu’es-ce qui lui avait pris, soudain un sourire ironique lui apparu sur le visage il fallait qu’elle arrête de se leurrer. La vérité c’est qu’elle en avait envie depuis longtemps et ce soir après tout ce qu’elle venait de ressentir avec la réapparition de Daniel cette envie était devenue un besoin. Elle connaissait la nature des sentiments qu’elle éprouvait pour son collègue, mais elle s’était persuadée que ça n’était pas réciproque car ils ne pouvaient pas être ensemble le bureau avait des règles trop strictes, et elle préférait l’avoir près d’elle que de ne plus l’avoir du tout. Il ne fallais plus que ça se reproduise un point c’est tout, il fallais que tout redevienne comme avant.





Appartement de Fox Mulder

6h45



Un bruit désagréable le poussa à ouvrir les yeux, le réveil, non, son téléphone portable. Mulder tendit le bras prit le téléphone et décrocha, une alerte tous les agents disponibles doivent se présenter au plus vite pour une réunion d’urgence. Fox reposa le combiné et poussa un profond soupire, il avait entendu Scully partir un peut plus tôt, il aurait tant voulu qu’elle reste près de lui mais il n’avait pas non plus cherché à la retenir. Scully lui avait offert une nuit unique jamais faire l’amour lui avait paru si intense, malgré ce qu’il ressentait il comprenait le départ de sa partenaire. Ils avaient finalement atteint ce point crucial, le point de non-retourr, celui qui au fond d’eux même était si redouté. Mulder se leva et alla prendre une douche, puis il s’habilla et pris le chemin du bureau.

Bureau du FBI Washington

7h30





Scully passa le portique de sécurité et pris l’ascenseur puis se dirigea jusqu’au bureau de son supérieur. Elle entra discrètement et se plaça au fond de la pièce pour écouter de quoi il était question. La réunion n’avait pas encore commencé, Mulder arriva dix minutes plus tard il s’installa près de sa partenaire après lui avoir fait un signe de tête en guise de bonjour. Le directeur Skinner commença à exposer les faits.

- S : Bien, puisque tout le monde est là on peut commencer. Hier soir il a eu un triple homicide, les corps ont étaient découvert en début de soirée dans un squat rue de la pitié, une équipe était déjà sur place pour les premières constatations quand ils se sont fait attaquer, neuf de nos hommes sont morts et il en a trois autres dans un état critique. A première vue tout ce carnage n’est le fait que d’un seul homme.

- Agent : Comment un seul homme a put tuer toutes ces personnes sans que personne ne puisse l’arrêter ?

- S : C’est bien là la question et il nous faut des réponses et vite le directeur exige de voir ce tueur sous les verrous le plus vite possible. Agent kingslé vous prendrez en mains les opérations sur place vous devez trouver le maximum d’indices et surtout il faut faire preuve d’énormément de prudence n’oubliez pas que le tueur a attaqué une équipe entière. Agent Scully vous vous occuperez des autopsies. Voilà vous pouvez disposer. Agent Mulder, agent Scully vous pouvait rester deux petites minutes s’il vous plaît.

Après que tout les autres agents furent sorties le directeur adjoint se dirigea derrière son bureau et s’assit sur son siège il invita les deux agents à s’assoire, il ôta ses lunettes et se frotta les yeux avant de les remettre sur son nez, Mulder observa bien son supérieur il lui parut las et a bout de force jamais il ne lui avais semblé, si fragile en quelque sorte.

- S : On me met la pression car c’est moi qui ai envoyé l’équipe sur le terrain et à voir ce qui c’est passé, on ne peut leur en vouloir.

- Sc : Mais ce n’est pas de votre faute monsieur. Vous ne pouviez pas savoir.

- S : Je sais, mais vous savez bien qu’il faut un responsable. En attendent voilà ce qu’on a relevé sur les lieux du crime et je voulais savoir si cela vous dit quelque chose.

Il sortit une photo couleur du dossier posé devant lui elle représentait la main d’une des victimes sur laquelle était gravé un symbole il s’agissait d’un delta coupé d’une croix. Mulder observé le symbole mais ce dernier ne lui rappelait rien en particulier, il se tourna vers sa partenaire qui observait l’image avec beaucoup d’insistance comme si elle se forcée à se remémorer quelque chose.

- S : Ce symbole à était retrouvé sur chacune des victimes.

- Sc : Ce symbole n’est pas celui qu’utilisait le tueur au tableau ? Skinner approuva de la tête, Scully se tourna vers Mulder elle s’aperçue que son collègue ne voyait pas de quoi elle parlait. Lors de ma première année a Quantico on ne parlait que de ça chez les étudiants sur Washington il y avait un tueur en séries qui sévissait, je me rappel que ces crimes étaient particulièrement atroces, je me souviens avoir assistée à l’autopsie d’une des victimes. Les victimes étaient tuées suite à un violent coup porté à la base du crâne puis le tueur les défigurés à coup de couteau avant de leur ouvrir l’abdomen et de sortir les viscères qu’il disposait autour de ses victimes tel une œuvre d’art. Sur chaque victime il signait ses crimes par ce symbole qu’il leur gravait sur le dos de la main. Il à fallu deux ans de traque avant qu’il ne soit interpellé. D’après ce que j’en sait il y a eu une course poursuite jusqu’au pont de Sedargrange il est sortit de son véhicule et il a sauté du pont. On a jamais retrouvé son corps mais entre la chute et la température de l’eau il n’a pas put survivre.

- M : Donc d’après vous ça serait un plagiaire qui aurait commit ces crimes.

- S : Si c’est le cas ça devait être un proche du tueur ou je suis bien obligé de le dire quelqu’un qui à bien connu l’affaire car beaucoup de détailles ont étaient passés sous silence, par exemple jamais aucun mot n’a était dit sur le fameux symbole. C’est pour ça que je vous ai fait venir, cette affaire est très sensible pour ne pas dire plus car la majorité des enquêteurs de l’époque ont aujourd’hui des postes importent au sein du bureau. Je voudrais que vous suiviez cette piste dans la plus grande discrétion. Voilà le dossier sur cette affaire. Vous pouvez y aller.
M et Sc : Bien monsieur

Ils sortirent tous deux du bureau, ils se regardèrent, ils sentirent tout de suite une gène entre eux, Scully baissa son regard et fit un signe en direction des ascenseurs pour lui faire comprendre qu’elle allait effectuer les autopsies. Mulder la regarda partir, il ne savait pas quoi faire pour sortir de cette nouvelle situation qui s’était créer entre eux mais une chose était sure pour lui, c’est que jamais il ne pourrait regretter cette nuit qui représentait tant pour lui. Il poussa un profond soupir et sortit du bâtiment pour se rendre sur les lieux du crime.





Salle d’autopsie Quantico



Dana avait commencé les autopsies, elle était au travail depuis plus de quatre heures et tous les indices lui montraient que les nouveaux meurtres étaient liés à ceux du tueur au tableau, la technique utilisée était la même. Vers midi elle pris une pause bien méritée pour avaler un truc vite fait. Le fait d’avoir était concentrer sur son travail lui avait évité de penser à cette nuit mais maintenant qu’elle n’avait plus l’esprit occupé elle ne pensait plus qu’à ça, elle devait s’avouer à elle-même qu’une certaine satisfaction c’était emparé d’elle, elle ne pouvait ce le cacher plus longtemps les sentiments qu’elle éprouvait pour son collègue c’était de l’amour. Maintenant qu’elle y réfléchissait, elle rendait compte que ces sentiments étaient bien plus forts que ceux qu’elle avait sentit auparavant, même pour Daniel qu’elle avait aimé passionnément, mais ce n’était pas aussi fort que ce qu’elle éprouvait pour Fox. Seulement voilà il était non seulement son ami mais aussi son partenaire de travail et le bureau était très strict sur ce fait et elle ne voulait qu’ils se servent de ça pour les mettre elle et Mulder au rencard. Elle fut interrompue dans ses pensées par un homme qui venait de rentrer dans la salle de repos. Elle observa son visage qui lui était très familier, le jeune homme lui sourit et se dirigea vers elle.

- Agent : Tient mais qui voilà Dana Scully comment vas-tu ?

- Sc : (se rappellent de lui ) Jack Follow ça fait un sacré bail, je vais bien et toi ? qu’es-ce que tu deviens ?

- Fo : Je viens d’être muter à la criminel avant j’étais au même poste mais à L.A, tu travail aussi sur l’enquête du tueur au tableau, ( Scully s’appéter à faire une remarque mais il ne lui en laissa pas le temps) oui je sais ça ne peut pas être lui mais ça y ressemble fortement je me rappel bien à l’époque quand on était tous les deux étudiants. J’ai appris que c’était toi qui t’occupe des autopsies alors je me suis dit que je pouvais venir aux nouvelles.

- Sc : Cette affaire à l’air de te passionner

- Fo : Oui surtout que j’ai faillis me retrouver moi-même sur une de tes tables d’autopsie avec le reste de mon équipe c’est moi qui devais suivre l’évolution des recherches d’indices sur place mais ce qui m’a permis de survivre c’est que ma voiture m’a lâché, je suis donc arrivé avec du retard sur place et c’est moi qui suis découvert le carnage, alors je me sens impliqué donc si tu peux m’aider.

- Je suis vraiment désolé pour toi, tu sais je n’ai pas appris grand chose, juste que la technique employé et la même que celle du tueur au tableau, à par ça il n’a pas grand chose, mais il me reste encore quatre autopsies à faire peut être que j’en saurais plus après.

- Ok, merci vraiment, je suis content que soit toi qui es étais chargés de tout ça cela va nous permettre de nous raviver les vieux souvenirs.

Après lui avoir fait un sourire charmeur il lui dit au revoir et sortit de la pièce, quant à Scully elle retourna à l’étude des corps.

Lieu du crime

Au même moment



Mulder venait d’arriver sur les lieux du cime il avait passé sa matinée à étudier tous les éléments de l’ancienne affaire afin de pouvoir observer les points communs et les différences. L’équipe de recherche était encore sur place à prendre des mesures et faire des relevés. Chacun avait une mission et la machine était bien rodé. Quand il arriva dans le bâtiment il entendit vaguement quelqu’un dire « tien faite attention les gars voilà le martien qui débarque » et les quelques rires qui suivirent la remarque. Mulder s’en fiché de tout ça il n’en avait jamais rien eu à faire de ce genre de remarque, pour le moment tout ce qui l’intéressé c’était les lieux du crime, il était concentré sur ces objectifs lui aussi. Il observa tout ce petit monde au travail, il avait l’impression d’être dans une fourmilière ou chaque chose et chaque individu étaient à sa place. Dans un premier temps il fit le tour du bâtiment, c’était horrible il avait du sang partout, il fallait vraiment une haine de l’espèce humaine pour avoir une telle envie de destruction. Il examinait chaque recoin des pièces pour voir si il n’y avait pas un indice qui aurait échappé aux autres, c’est alors qu’il repéra quelques fibres de tissu taché de sang qui était accroché sur une petite pointe qui sortait du mur, il prit une pince et un sachet plastique, puis après avoir effectuer ce prélèvement il le donna à un agent présent pour que ce dernier puis le mettre avec les autres prélèvements effectuer ; Il est vrai que les autres agents se moquaient souvent de lui, mais il savait aussi qu’ils respectaient le travail qu’il effectué sur le terrain, souvent un agent venait lui demander de l’aide sur une affaire car chacun savait que personne d’autre n’avait une vision presque parfaite d’une scène de crime, ou peut d’agent avait la même capacité d’analyse. Il savait que c’était ces compétences qui lui avaient permis de rester au bureau si longtemps et qui lui permettaient de ne pas être viré encore aujourd’hui. Après avoir fait un autre tour des lieux il décida de retourner au bureau pour rédiger le profile du tuer.



Appartement de Dana Scully

22h15



Dana était installée à son bureau ou elle était en train de taper son rapport sur les autopsies, a la première heure le lendemain elle devrait présenter ces conclusions devant l’ensemble de l’équipe chargé de l’affaire.

« Chacune des victimes ont étaient tuées de la même façon, elles ont dans un premier temps reçu un violent coup à la base du crame ce qui à eu pour résultat de fracturer l’os occipital entraînent du même coup la mort immédiate. Les autres blessures ont étaient faites post-mortem. Le tueur à dans un premier temps ouvert l’abdomen grâce à un couteau de type couteau de chasse puis il à extrait les viscères des victimes. Je ne pense pas que le but du tueur et de faire souffrir ces victimes car il les tue rapidement, mais sont but est plutôt de défaire ce qui fait d’eux des êtres humains.

Il faut quand même noter une grande différence avec les meurtres du tueur au tableau c’est que ce dernier était droitier et que le tueur actuel est lui gaucher. A part cette différence tout les détailles sont les mêmes. DS »

Dana envoya un exemplaire complet à son coéquipier pour que ce dernier puisse faire l’analyse psychologique du tueur et elle imprima le dossier pour pouvoir le fournir le lendemain si on le lui demande. Après ceci elle éteignit son ordinateur puis alla prendre une douche, elle enfila un pyjama en satin et son peignoir puis se servi une tasse de thé bien chaude et s’assit sur le sofa avec gros livre. Une heure plus tard elle n’avait toujours pas tourné la page en faite elle n’avait même pas lu un seul mot, les événements de la veille avaient envahi son esprit et elle laissait ces images l’envahir car grâces à elles elle se sentait bien les sentiments qu’elle ressentait pour son partenaire étaient forts, soudain elle eu une image plus furtive mais qui la sortie de l’état de transe dans lequel elle s’était mise, cette image était celle qui viendrait obligatoirement si jamais ça venais à ce savoir au bureau. Elle savait que penser comme ça était stupide d’une part car tout le monde pensait déjà que Mulder et elle couchaient ensemble depuis longtemps, elle avait entendu les rumeurs qui circulés sur eux et d’autre part elle savait que Mulder n’allait pas le crier sur tous les toits. Il fallais vraiment qu’elle aille se coucher car elle ne tournait plus rond, elle posa son livre et se rendit dans son lit, elle était tellement épuisée qu’elle s »endormit aussitôt, elle rêva de la nuit précédente.

moustache
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

x files les sentiments dévoilés Empty Re: x files les sentiments dévoilés

Message  moustache Jeu 28 Aoû - 14:06

Bureau de Skinner

7h30





Chaque agent venait d’exposer les faits qu’ils avaient trouvé, c’était au tour de Mulder de présenter ces conclusions.

« Je pense que nous avons à faire à un homme jeune entre 25 et 35 ans car il faut une certaine force et une certaine vigueur pour pouvoir tuer un homme de cette façon. C’est quelqu’un qui connaît très bien l’affaire du tueur au tableau et qui à développer une forte admiration pour ce dernier. Dans un premier temps il à du vivre par procuration en étant simple observateur des faits puis lors de la disparition du tueur il à du se sentir désemparé, je pense que c’est à ce moment qu’il à vraiment étudier en profondeur le mode opératoire du tueur. Pour moi il n’en est pas à son premier coup il à du chercher à se perfectionner, il à du beaucoup bouger pour que l’on ne remarque pas ces crimes, à force de s’identifier au tueur il à finit par en devenir une copie presque parfaite. Pour moi c’est aussi quelqu’un qui connaît bien les techniques policières car il savait exactement où et quand frapper les agents sur place. Il ne va pas s’arrêter en si bon chemin, il va tuer encore et ça va venir vite car il à réussi à se prouver qu’il n’avait pas de crainte à avoir de nos équipes. »

Après avoir entendu chaque exposé Skinner demanda à chacun de se remettre au travail et de se baser sur le profil de Mulder pour trouver l’assassin. Mulder se dirigea ver la sortie afin de retrouver sa collègue qui était près de la porte et qui donc été sortie en première. Quand il la repéra enfin elle se trouvait avec un autre agent avec qui elle discutait, la tête de cet autre agent ne lui disait rien mais Scully semblée bien le connaître, elle souriait à pleine dent, Mulder sentit une pointe de jalousie monter en lui mais il se ressaisit et se dirigea vers eux.

- Sc : Ha Mulder te voilà je t’attendais (elle vit tout de suite qu’il n’avait pas la même tête que d’habitude mais décida de ne pas y faire attention elle vit son regard se diriger vers Jack) Oh! je te présente Jack Follow nous avons fait nos études à Quantico ensemble c’est lui qui travail sur cette affaire depuis le début

Mulder serra la main tendue de l’autre agent

- Fo : J’ai beaucoup entendu parler de vous agent Mulder c’est un immense plaisir de faire votre connaissance, c’est bien qu’on puisse bénéficier de votre aide, on dit de vous que vous êtes un excellent profiler.

- M : Merci beaucoup ( c’était claire qu’il n’aimait pas ce type avec ces aires de faux jeton). Bien il faut qu’on y aille, Scully tu viens ? En revoir à bientôt agent Follow.

- Sc : Bon bien à ce soir disons huit heures alors

- Fo : Ok à ce soir, au revoir agent Mulder.

Fox et Dana prirent la direction de leur bureau au sous-sol. Ni l’un ni l’autre ne prononça un seul mot jusqu’à ce qui arrive à leur bureau.

- M : Alors comme ça vous avez fait vos études ensemble

- Sc : Oui on s’entendait bien mais à fin de nos études on l’a muté du côté de Boston donc on à perdu contact.

Mulder hocha la tête mais n’ajouta rien de plus et s’installa derrière son bureau tendis que Dana elle s’assit sur la chaise que se située en face. Ils n’osaient pas se regarder vraiment, ils passèrent leur après midi à compulser des dossiers et à faire des recoupements avec le profil pour trouver un suspect. En fin de journée ils avaient vérifié tellement de dossier que leurs finissaient par se croiser.

- M : Je n’ai rien trouvé et toi (elle fit non de la tête) Le seul qui colle bien à mon profil c’est ton pote Follow il avait dit ça sur le ton rieur mais il comprit tout de suite que la plaisanterie n’avait pas était du meilleur goût selon sa partenaire.

Dana se leva pris son manteau et après un vague a demain elle s’éclipsa, le laissant seul face à la porte qui s’était claquée derrière elle. Il bien comprit qu’elle était furieuse de sa blague et qu’elle l’avait mal pris. Après quelques minutes il se leva également et se rendit à sa voiture.



Appartement de Dana Scully

7h 30



Dana était en train de finir de se préparer, elle fulminait encore contre Mulder, elle savait bien qu’il avait dit ça pour plaisanter mais elle savait aussi que s’était par jalousie qu’il avait fait ça. Ca lui faisait plaisir de sortir avec un vieil ami ça allait lui permettre de penser a autre chose pendant quelques heures. Elle jeta un regard dans le miroir, elle était vêtue d’un chemisier blanc et d’un jeans elle s’était maquillée très légèrement. La sonnette de la porte d’entré résonna pille à l’heure, elle pris sa veste et alla ouvrir.



Appartement de Fox Mulder

Même heure



Fox était assis sur son canapé il regardait plan neuf, en faite il ne regardait pas vraiment il pensait à Scully il ruminait en l’imaginant avec ce avec se type. Il n’arrivait pas à croire qu’elle sortait avec un autre homme qu’elle, il savait qu’il pensait comme ça parce qu’il était jaloux de plus Scully ne lui appartenait pas, de plus c’était idiot car c’était une simple sortie avec un ancien camarade c’était tout, mais rein à faire il n’aimait pas ça c’était comme ça.



Restaurent dans Washington

10h45



Dana passée vraiment une soirée très agréable elle et Jack se remémoraient les bons souvenirs qu’ils avaient commun, le tout sur une bonne musique de jazz. De plus le repas avait vraiment été excellent elle n’était pas déçue d’avoir accepté l’invitation. Mais au bout d’un moment Dana annonça qu’il était tard et qu’elle devait rentrer

- Fo : Attend je voudrais t’inviter à boire encore un verre chez moi je n’habite pas loin d’ici je voudrai te monter des photos que j’ai prise à Quantico.

Sous son insistance elle finit par accepter ce dernier verre. Ils sortirent du restaurent et Jack tendit le bras pour appeler un taxi, ils grimpèrent tous deux Jack donna son adresse et le taxi pris la direction indiquée. Le trajet ne fut pas bien long le taxi stoppa devant un immeuble un peut vétuste. Jack expliqua à Dana que ce logement était temporaire qu’il était à la recherche d’un autre appartement mais que pour le moment il n’avait trouvais que celui là. Il la fit entrer c’était très petit mais avec une bonne décoration ça pouvais être très agréable, pour le moment il y avait des cartons qui bataillaient les uns contre les autres pour se faire une place dans le salon, d’après ce que Dana pouvait voir il y avait deux autres pièces. Jack l’invita à s’asseoir sur le canapé et il lui servit un verre de vin blanc, il continuèrent à discuter un moment il lui montra les fameuses photos de l’époque de leurs études communes tout ceci lui rappelait de bons souvenirs des choses qu’elle avait totalement oublié. Soudain une personne frappa à la porte Jack se leva et ouvrit la porte d’entrée apparemment il s’agissait d’une voisine qui avait un petit problème de fuite dans sa salle de bain. Jack s’excusa auprès de Dana et lui promis de revenir très vite il quitta l’appartement après lui avoir fait promettre de ne pas s’envoler. Après le départ de son ami Dana continua à regarder les photos, quand soudain une faible lueur bleuté venant de sous la porte en face d’elle attira son attention, ne pouvant plus tenir et se laissant guidée par sa curiosité elle se dirigea vers cette porte et l’ouvrit. Elle resta clouée sur place face à elle il y avait des centaines de photos des différentes victimes du tueur au tableau mais également des photos de ce même homme et au centre il y avait comme un autel à l’effigie de cet homme avec en son centre un énorme couteau encore couvert de sang avant qu’elle ne puisse esquisser le moindre geste elle sentit une forte douleur derrière son crâne et s’évanoui.

Plusieurs heures plus tard elle reprit connaissance, elle était attachée sur une chaise et en face d’elle se trouvait Jack qui l’observé, il lui fit un petit sourire

- Sc : Pourquoi tu fais ça Jack ?

- Fo : Tu sais quand on faisait nos études ensemble tout le monde me trouvait un peut bizarre, à vrais dire personne ne m’adressait vraiment la parole sauf toi tu étais toujours à mon écoute tu étais attentive et attentionnée envers tout le monde et même en vers moi. Je peux te le dire aujourd’hui je craquais vraiment pour toi, mais en dehors de toi je n’avais personne, puis il y a eu cette affaire avec le tueur au tableau, je sentais que chacun des gestes de ce tueur me touchais de plein fouet je me suis sentit dans un premier temps dégoûté par ces actes puis fascinais et enfin j’ai tout compris toute la beauté du geste. J’ai finalement compris que lui et moi nous étions pareils que nous avions une même visions du monde et de l’homme. Cette chose horrible qui pullule et qui ne mérite pas de vivre tout ce qui fait la crase de la société, je ne dis pas que tout les hommes sont les même non mais certain ne méritent pas de vivre et c’est là que mon œuvre enfin celui que j’ai repris entre en scène je montre à la face du monde à quel point ces hommes et ces femmes sont pourrit de l’intérieur.

Dana était mortifiée cet homme ce type était totalement fou.

- Fo : Il faut que je m’absente quelques heures j’ai un travail à faire mais ne t’en fais pas je vais bientôt revenir en attendant surtout prend tes aises fais comme chez toi.

Il se mit à rire de sa blague, il bâillonnât Scully et sortit de la pièce. Quelques minutes plus tard elle entendit la porte d’entrée claquer, elle se débattit contre ces liens mais très elle s’aperçut que ça la mènerait nul par son seul espoir maintenant était Mulder

moustache
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

x files les sentiments dévoilés Empty Re: x files les sentiments dévoilés

Message  moustache Jeu 28 Aoû - 14:08

Bureau de Fox Mulder et Dana Scully

8h30

Fox rongeait carrément son frein il était mort d’inquiétude que Dana ne soit pas là n’était pas normale, ils devaient se retrouver au bureau à 7h30 pour refaire un point sur leur enquête, il n’avait pas arrêté d’essayer de la joindre sans aucun résultat chez elle, sur son portable à plusieurs reprises. Il avait également appelait à la morgue au cas ou elle aurait voulu revoir quelque chose là bas mais personne ne l’avait vu. Il se renseigna alors pour savoir ou était Jack Follow mais là encore il fit chou blanc personne ne l’avait vu non plus, tout de suite il s’imagina que Dana avait passé la nuit avec lui, puis il se ressaisit ce n’était pas le genre de Dana de jouer les filles faciles en plus elle avait toujours son portable sur elle au cas ou il y aurai une urgence. Il pris la décision d’aller voir chez ce Jack Follow tant pis si une foi sur place il paraît ridicule au moins il sera rassurer, après avoir vérifier l’adresse il pris la route de l’appartement. Une foi devant la porte de l’autre agent il toqua plusieurs fois sans obtenir de réponses. Il s’apprêta à repartir quand un bruit à l’intérieur retint son attention le son était très
étouffé mais on aurait dit comme un gémissement. Fox défonça la porte d’un coup d’épaule et entra son arme à la main, le bruit provenait d’une porte sur sa droite, il pénétra dans la pièce et c’est qu’il la vit attachée à une chaise. Il dénoua les liens.

- Sc : Tu avais raison c’est Jack le tueur. Il faut faire vite il est partit pour tuer quelqu’un d’autre et je pense savoir de qui il s’agit. (Fox lui jeta un regard interrogatif) Je t’expliquerais tout dans la voiture passe moi ton portable vite.

Dana appela Skinner et lui demanda des renforts et l’adresse de l’agent Ken Doui Une foi dans la voiture Mulder démarra en trombe pour ce rendre à l’adresse indiqué, Dana lui expliqua alors ce qu’elle savait.

- Hier soir Jack m’a invité chez lui pour me montrer des photos de l’époque de nos études sur le coup je n’ai pas réagie mais quand j’ai découvert la pièce où tu m’as trouvé ça a fait tilt. L’équipe qui à été attaqué par le tueur, ils faisaient tous partie de notre promotion. Je pense qu’il va s’en prendre à l’agent Ken Doui car lui aussi aurait du s’y trouver si il ne s’était pas cassé la jambe il y a deux semaines, pour le moment il est en arrêt maladie pour cette raison.

Dix minutes plus tard Fox et Dana arrivèrent devant chez leur collègue. Devant la porte de l’immeuble Dana fit signe à Fox qu’elle inspectait la sortie de secoure et elle partie faire le tour du bâtiment. Mulder entra dans l’immeuble et pris les escaliers pour grimper les deux étages. Comme à chaque foi qu’il effectuait une descente il avait chacun de ses muscles tendus pour être prêt à bondir, il écoutait chaque bruit qui auraient pus suspect une foi devant la porte il tendit l’oreille et un bruit de lutte lui parvint, il défonça alors la porte d’entrée en criant « FBI » il vit l’agent Doui étendu sur le sol mais aucune trace du suspect. A ce moment tout se passa très vite un coup de feu retentit, il plongea à terre alors qu’un second coup suivit le premier, il regarda autour de lui et il vit le suspect étendu sur le sol un couteau immense à la main dans ces yeux une certaine lueur de folie était en train de s’estomper pour e laisser à la place qu’un grand vide noir, il était mort. Mulder se retourna et aperçu Scully son arme encore fumante à la main elle venait de lui sauver une foi de plus la vie. Mulder alla ouvrir la fenêtre pour que sa collègue puisse entrer, elle se dirigea directement vers leur collègue qui était étendu sur le sol Mulder quant à lui appela une ambulance.

Peut de temps après les renforts débarquèrent et on emporta Doui dans l’ambulance qui le conduisit à l’hôpital il s’en sortirait, il était juste sonné, puis le ballai de l’étude de la scène de crime commença.



Bureau de Skinner

Trois heures plus tard



Le directeur adjoint les avaient convoqué pour comprendre ce qui venait de se passer. Ils leur racontèrent tout ce qui s’était passé, Skinner les écouta très attentivement on pouvait voir sur son visage un certain soulagement de voir cette affaire enfin classée. Après les avoir félicité du bon travail accompli sur ce dossier, il les renvoya chez eux avec l’ordre de prendre au moins trois jours de repos pour ce remettre de leurs émotions. Ils sortirent du bureau Fox jeta un regard à sa partenaire mais cette dernière évita de croiser ses yeux, elle l’informa qu’elle allait descendre au bureau avant de rentrer chez elle afin de pouvoir taper le rapport sur cette enquête. Mulder la suivit du regard jusqu’à la fermeture des portes de l’ascenseur puis pris lui-même le chemin de son appartement.



Appartement de Fox Mulder

22hOO



Mulder était rentré chez lui quelques heures plutôt il avait eu le temps de prendre une douche, d’enfiler quelque chose de moins FBI et de manger un morceau, maintenant il était assis sur son canapé dans le noir il pensait à ces derniers jours. Il ne voulait pas que quelque chose change entre lui et Dana mais il avait l’impression que c’était déjà trop tard et il ne voyait pas comment y remédier. Soudain il se redressa et attrapa sa veste, en tout cas ça n’allait pas s’arranger seul il fallait qu’il lui parle. Il sortit donc de chez lui direction l’appartement de sa collègue.



Appartement de Dana Scully



Dana avait pris un long bain pour ce détendre, maintenant elle était dans sa cuisine pour chauffer de l’eau et se faire un thé, elle entendit quelqu’un frapper à la porte et alla ouvrir.

Mulder se tenait devant elle, elle sentit alors son cœur chavirer, elle était comme figeait là à la regarder, lui si beau l’homme qu’elle aimait mais qu’elle n’avait pas le droit d’aimer. Il lui dit qu’il fallait qu’ils parlent. Après de longues secondes elle fit un pas sur le côté pour le laisser entrer et lui proposa un thé comme si de rien était, Fox accepta plus pour se laisser du temps pour savoir quoi lui dire.

- M : Ecoute Scully comme tu as du le remarquer en ce moment rien ne se passe comme avant entre nous deux ( il pris une forte inspiration il s’âpretés à lui dire à lui dire quelque chose qu’il ne pensait pas du tout mais il pensait que c’était ce que Dana avait besoin d’entendre et c’est ça qui importait le plus) Ce qui s’est passé l’autre jour n’aurai jamais du arriver, c’était une erreur et je pense en grande partie en être responsable, je ne veux pas que nos apports en subissent les conséquences. C’est pour quoi je suis venu te dire que nous devrions oublier tout ça et faire comme si de rien était. Après une courte pause il ajouta : Voilà Je crois qu’il vaut mieux que je rentre chez moi Bonne nuit.

Dana n’avait rien dit pendant toute sa tirade, elle s’était contentée d’écouter mais elle savait qu’au fond d’elle, elle ne voulait pas oublier c’est alors qu’elle compris que ce qui se passé était entièrement de sa faute c’est elle qui n’avait pas su assumer ce qui s’était passé. Elle réagit très vite et rattrapa Mulder avant qu’il ne puisse franchir la porte.

- Sc : Tu pensais vraiment ce que tu viens de dire ?

Scully vit clairement dans son regard que non, elle comprit à cet instant à qu’elle point elle aimer cet homme et avant de lui avoir laissé le temps de répondre, elle se mit sur la pointe des pieds et l’embrassa passionnément. Fox était tout étourdit par ce baisé, il la saisit par la taille et la plaqua contre le mur et approfondit encore ce moment qui lui semblé magique. Au bout d’un moment leurs lèvres se séparèrent enfin. Fox sonda ses grands yeux bleus pour y trouver la moindre trace de réticence mais n’en vit aucune. Il se pencha de nouveau vers elle et l’embrassa de toute la passion qu’il ressentait pour elle, elle serra ses bras autour du coup il la souleva par la taille tandis que Scully s’accrocha à lui avec ses jambes, il l’apporta jusqu'à la chambre. Dana avait glissé ses mains sous son pull afin de pouvoir sentir la douceur de sa peau, après le lui avoir ôté, elle embrassa son torse, de baisés en caresses ils se délestèrent de leurs vêtements. Cette nuit il firent l’amour passionnément encore plus passionnément que la dernière foi puis ils s’endormirent l’un collé à l’autre ne forment plus qu’un comme cela l’avait toujours était.

Au petit matin Mulder se réveilla de bonne heure et regarda dormir la magnifique femme près de lui, et à ce moment il se rendit compte que la plus grande vérité se trouvait là près de lui, et que celle là il n’aurait pas à la chercher ailleurs. Il pausa un délicat bisou sur le front de Dana et s’endormit le cœur léger pour la première foi depuis longtemps.



FIN

moustache
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

x files les sentiments dévoilés Empty Re: x files les sentiments dévoilés

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum