Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-55%
Le deal à ne pas rater :
Coffret d’outils – STANLEY – STMT0-74101 – 38 pièces – ...
21.99 € 49.04 €
Voir le deal

Lui, tout simplement

2 participants

Aller en bas

Lui, tout simplement Empty Lui, tout simplement

Message  Tifie Mar 30 Mar - 16:11

Une autre petite histoire, moins triste, plus romantique. J'espère qu'elle vous plairas.

Lui, tout simplement

Je marche en forêt, sous la pleine lune. Tout le monde est partit plus vite que nécessaire, sachant tous se qui se passerait. Aucun de nous deux ne dit rien, seul le bruit de nos pas résonne dans la nuit claire. Perdu dans mes pensée j'oubliai presque qu'il se trouvait réellement près de moi. Puis il me prend la main avec précaution, examinant ma réaction. Voyant que mes yeux semblent toujours aussi perdus dans la nuit, il serre mes doigts entre les siens et continue de marcher lentement. Je sens sont étreinte sans la sentir, me disant que je devrais bientôt la quitter. Je préfère me dire qu'il n'a pas fais ça, m'évitant de souffrir encore une fois. J’entends sa respiration lente près de moi, se moment semble tout à fait normal dans son esprit. Mon visage se tourne vers lui, ses grands yeux bleus m'observent déjà depuis un moment. Ses lèvres dessinent un sourire qui se veut rassurant. Mais au lieu d'être rassuré je me sens en danger. Mon cœur se met à battre rapidement, sentant l'inévitable approcher. Son pouce glisse sur le dos de ma main. Je le vois regarder autour de nous puis son regard se fait plus sérieux. Les larmes me montent aux yeux, mon cœur s’étrangle dans ma poitrine. Il me fait dévier du droit chemin, m'emportant là où le bois est à son plus sombre. Je sens l’écorce du bois s’enfoncer dans mon dos, sans me faire mal. Ses mains, posées contre l’arbre, me tienne prisonnière. Mes mains s’agrippent à son chandail comme un prisonnier au barreau de sa cellule. Ma tête me cris de le repousser, mon cœur me supplie de l’embrasser. Je serre les dents, pourquoi dois-je l’aimer autant. Ses yeux me brûlent, un feu intense me consume à l’intérieur. Son sourire parfait tente de me rassurer mais je sais que rien ne va. Mes genoux tremblent, ma respiration s’accélère. Je ne peux plus lutter, l’agneau que je suis est pris au piège. Ses lèvres se posent sur ma joue, prenant bien soin d’y laisser une marque brûlante. Je sens son souffle sur ma peau, son haleine brûlante chatouillant mon épiderme. Je ferme les yeux, je préfère ne rien voir. Je ne veux pas me voire perdre encore une fois cette bataille, celle que je redoute depuis déjà trop longtemps. La bataille où le corps gagne encore sur le cœur. L’étau de sa bouche se scelle à la mienne. Je tremble, je frémis, j’ai perdu. Sa langue frôle doucement la mienne, attendant son invitation. Mon corps lui, lutte contre la tentation. Il se recule, comprenant mon refus. Ses lèvres caresse les miennes, il ne me veut aucun mal, il souffre lui aussi. Mais lorsqu’on a goûté à une drogue, on veut vérifier si les effets sont les mêmes une seconde fois. Il tremble contre moi, ses mains enferment ma taille entre leurs doigts. Ses lèvres frôlent ma joue, mon menton. Je sens sa bouche sur ma gorge, le bout de sa langue trace un chemin comme le ferai un serpent sur sa proie tout en goûtant ma peau. Ma bouche est entrouverte, ma respiration devient audible. Je suis en train de perdre le contrôle de moi, comme je l’avais craint. Mes doigts se décrochent de son chandail pour se perdre dans ses cheveux aussi noirs que la nuit. Mes ongles s’enfoncent sur la peau tendre de sa nuque, je l’entends grogner. Sa bouche caresse chaque parcelle de ma peau vierge, prenant soin d’y faire apparaître des frissons délicieux. Mon corps réagis malgré moi, mon cœur ne bat que pour lui. Ma tête tente de l’oublier, mon cœur me rappel de l’aimer. Je ne suis plus capable d’imposer mes barrières. J’étouffe un sanglot et le force à me regarder. Je vois dans ses yeux sa peur de m’aimer. Il sait qu’il ma gagné, mais il a peur de me réclamer. Il est effrayé à l’idée de s’abandonner et d’être maltraité. Mais il sait qu’on fond de lui, c’est mon visage qu’il revoit sans cesse chaque nuit. Nos souvenirs le hante, me hante, nous hantes. Il m’enferme dans ses bras et m’embrasse doucement, goutant en chemin, les larmes sur mes lèvres. Les larmes de l’impuissance et du désespoir. Sachant qu’un agneau et un lion ne pourront jamais être réunis et être heureux ensemble. Se baiser à un goût nouveau, il a la douceur d’un nouveau-né et la saveur d’une promesse inavoué. Je frémis, j’ai enfin compris, je l’ai besoin dans ma vie et cela, à n’importe quel prix.
Tifie
Tifie
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 10
Age : 33
Localisation : NB
Loisirs : Photographie, écriture
Date d'inscription : 29/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Lui, tout simplement Empty Re: Lui, tout simplement

Message  Mystic-Dream Ven 9 Avr - 19:12

C'est admirablement bien écris ! J'aime beaucoup ton style. Il est fluide et laisse passer l'émotion. I LOVE IT ! cheese
Mystic-Dream
Mystic-Dream
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 93
Age : 31
Localisation : Avec les étoiles ...
Loisirs : TV, Ordi, lecture, écriture ...mais surtout Série !
Date d'inscription : 05/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum