Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal
anipassion.com

Et on pleurera dans les larmes de la mer

3 participants

Aller en bas

Et on pleurera dans les larmes de la mer Empty Et on pleurera dans les larmes de la mer

Message  Johnelizabeth Mar 29 Jan - 21:07

Auteur : Johnelizabeth
Genre : Romance - Slash
Ship : McShepp
Disclamer : Les personnages de SGA ne m'appartiennent pas !
Saison : Hors Saison
Dédicace : A ma miaou : je t’aime !
Remerciement : A Lily, pour son aide.
Résumé : L’amour ! L’amour ! Pourquoi toujours l’amour ? Quelle plaie cette chose !


*****

La douce brise du matin. L’air vivifiant qui réconforte. Le regard dans le vague. Le calme.
Il regarde le bateau s’éloigner doucement du port. Il se sent bien. Il respire calmement. Il prend une grande bouffé d’air. Il oublie tout. Il oublie tout et se sent bien.
Mais – fait universellement reconnu – plus on part loin, plus ce qu’on cherche à fuir nous poursuit.
- Rodney ! s’écrie une voix familière.
D’un coup, la journée semble moins belle que la seconde d’avant.
- John ! fit-il feignant la surprise. Que faites-vous là ?
- Et bien, Katie et moi avons décidé de nous offrir un petit « avant-lune-de-miel ».
En regardant bien, il remarque une femme rousse à ses côtés. Il tilte sur le « lune de miel ».
- Pardon ?
- Ah oui, c’est vrai, vous n’êtes pas au courant. Vous êtes repartit sur Terre tellement vite… J’ai fait ma demande en mariage à Katie.
- Et j’ai accepté, dit la femme en souriant.
- Evidemment que tu as accepté, voyons.
Elle se colle à lui et lui frappe gentiment l’épaule en balançant un petit « Idiot ». Ils rient.
- Et vous ? Que faites vous sur cette croisière ? demande le bel homme aux cheveux hirsutes.
- C’était ça, mes vacances.
- Nous, on avait grand besoin de faire un break.
- Tous ces préparatifs sont épuisants. Entre les invités, la cérémonie, la date et John qui ne veux pas de bleue layette pour la couleur de la nappe, dit-elle en regardant malicieusement son futur mari.
Il sourit et la gratifie d’un baiser. Rodney a envie de se jeter par-dessus bord.
- Vous m’excuserez messieurs, le voyage en voiture m’a épuisée, je vais aller me reposer dans notre cabine.
Il l’embrasse encore, surement que dix minutes de séparation doivent être trop dur à supporter sans se manger la bouche avant de se quitter. Rodney a envie de les jeter par-dessus bord.
Katie s’en va. John reste un moment avec lui accoudé à la rambarde.
- Ecoutez Rodney, je suis désolé.
- Pourquoi ?
- Et bien, vous sortiez avec Katie avant moi et quand je vous ai demandé si ça ne vous dérangeais pas que je l’invite à dîner vous avez fait une drôle de tête… et vous êtes partit sur Terre peu de temps après. Je sais que ça peut vous paraître rapide mais…
- Ne vous fatiguez pas, John.
- Hey.
Rodney se retourne vers lui s’attendant à une vraie, bonne explication foireuse à la Sheppard.
- On est amis tout les deux. Et cette amitié compte beaucoup pour moi. Je ne veux pas qu’il y ai de malaise entre nous.
- Arrêtez.
- Quoi ?
- Si vous ne vouliez vraiment pas qu’il y ai de malaise entre nous, vous vous seriez demandé pourquoi je mettais si longtemps à revenir sur Atlantis.
- Je croyais que votre sœur était malade ?
- Je vous en prie, elle a un mari, elle a pas besoin de son grand frère pour une grippe !
- Mais si ça vous posait un problème qu’on soit ensemble pourquoi ne pas me l’avoir dit quand je vous l’ai demandé ?
- Ce n’est pas ça le problème.
John le regarde, attendant la suite. Il a l’air de tenir à se qu’on lui explique quel est le « problème ».
- Oubliez tout ça, vous voulez bien.
- Non, dites-moi la vérité d’abord.
- Je ferais semblant d’être heureux pour vous et je reviendrais sur Atlantis si vous me laisser en paix, d’accord ?
Il monte le ton. Il sait que ça ne le fera pas reculer, au contraire. Mais il préfère encore les voir se tenir la main dans les couloirs que de devoir lui avouer la vérité. Il a bien trop peur de son regard, de son jugement.
- Il n’en est pas question. Je croyais qu’on était amis et capable d’être honnête l’un envers l’autre !
- Vous n’allez pas aimer cette vérité.
- J’aimerai bien la connaître avant de la juger.
Rodney hésite. Cela gâchera probablement tout, à tout jamais. Mais en le regardant de plus près, peut-être a-t-il déjà tout gâché ? Peut-être que la vérité vaut mieux ? Peut-être lui pardonnera-t-il ?
Il regarde autour de lui. Il y a beaucoup trop de gens. Il lui fait un signe de tête lui signifiant de le suivre au calme. Il le suit, dans le calme. Ils se réfugient dans la première pièce qu’ils voient : la cabine du capitaine. Rodney ferme la porte et respire profondément. Il ne sait pas encore bien si c’est une erreur ou non de tout lui avouer. Mais qu’importe ! Il est trop tard pour reculer. Il se retourne vers lui.
- Le vrai problème ce n’est pas que vous soyez avec Katie. C’est que Katie soit avec vous.
- Je ne comprends pas…
- Rohh, mais vous le faites exprès ou quoi ? Y a pas plus explicite !
- Je fais ce que je peux pour comprendre le sens de vos phrases cachée figurez-vous !
- Je refuse de parler dans ces conditions !
- Rodney !
- Bon…
- D’accord, on reprend son calme.
Il inspire, expire. Il a peur de se qu’il va dire. Sheppard attend patiemment qu’il soit près.
- C’est vous que j’aime, pas Katie.
Sheppard est estomaqué. Il a un instant cru que c’était une plaisanterie mais le regard de son ami ne laisse aucun doute. Il ne sait pas bien quoi répondre à ce genre de déclaration.
- Rodney, je suis désolé, je…
- Oui, oui, je sais bien, vous ne seriez pas sur le point de vous mariez si c’était réciproque, je sais. Mais vous vouliez savoir. Vous voilà informer.
McKay part sans demander son reste, la tête baissé sous le poids de son aveu.
- Attendez !
Il s’immobilise et Sheppard vient se placer devant lui.
- Ce que j’ai dit tout à l’heure tiens toujours. Votre amitié compte beaucoup pour moi.
Il le regarda pleins d’espoirs et pendant un instant l’idée qu’une petite bribe de sentiment pour lui puisse habiter le cœur du grand John Sheppard le réconforte presque.
- Et on est toujours amis vous et moi, n’est-ce pas ?
- Bien sûr.
- C’est bien.
- Oui.
Une petite pointe de gêne s’installe enter eux.
- Bon, c’est pas tout ça mais il paraît qu’ils ont un superbe buffet au deuxième étage et que les margaritas ne sont gratuites que la première heure alors…
- Ca m’a l’air d’une croisière intéressante, tout à l’heure j’ai vu un type qui sculptait un iceberg de deux mètres, en hommage aux Titanic…
- Mais c’est ça qui les a tués, c’est pas du tout un hommage.
- Mouais… mais bon y a des fêlés partout.
Ils se sourient doucement.
- Bon, les margaritas m’attendent toujours.
Rodney lui donne une petite tape amicale sur le bras et part en direction de l’autre côté du bateau. C’est un peu comme si en partant, l’espoir de quelque chose disparaissait, la douce promesse des moments passés qu’ils ne connaîtront jamais. Comme si il acceptait sa sentence, comme si le monde s’envolait pour laisser place à l’énorme vide de sa tristesse.
Il s’accoude à la rambarde. Il ne se sent plus vraiment bien.
Même s’il doutait de la possibilité d’une telle chose, pendant une fraction il avait presque cru que ses sentiments étaient réciproques. Mais il le savait, il l’avait toujours su. Quand l’amour est à sens unique, il arrive toujours un moment où l’on regarde nos larmes se mélanger à celle de la mer.
Johnelizabeth
Johnelizabeth
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 17
Age : 32
Localisation : Dans le vide interspatial.
Date d'inscription : 30/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Et on pleurera dans les larmes de la mer Empty Re: Et on pleurera dans les larmes de la mer

Message  nanoo Mar 11 Mar - 22:54

Alors je suis assez mitigée sur cette fic...

Tu écris bien malgré quelques petites lourdeurs et répétitions, je dois dire que le texte se lit tout seul et ca c'est super bien.

Concernant l'histoire, c'est pas réaliste du tout... je pense que pour nous y faire croire a cette histoire il aurait fallu que ta fic soit plus longue, plus rentrer dans les sentiments des personnages, tout va très vite, trop vite...

Spoiler:

Bref pas désagréable ton histoire mais pas assez développée pour pouvoir y croire.
nanoo
nanoo
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 673
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 31/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Et on pleurera dans les larmes de la mer Empty Re: Et on pleurera dans les larmes de la mer

Message  Siress Jeu 10 Avr - 12:27

Je suis assez de l'avis de nanoo. Il manque des détails dans l'histoire. Mais ta fic est pas mal (c'est pas un shweir ! Laughing )

Continue
Siress
Siress
Admin: Shark

Nombre de messages : 3138
Age : 46
Date d'inscription : 12/11/2005

https://fanfiction.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Et on pleurera dans les larmes de la mer Empty Re: Et on pleurera dans les larmes de la mer

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum