Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -45%
PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go ...
Voir le deal
1099.99 €

Juste avant que je

2 participants

Aller en bas

Juste avant que je Empty Juste avant que je

Message  Johnelizabeth Mer 30 Mai - 12:13

Auteur : Johnelizabeth
Genre : Drame
Ship : Shweir pour moi mais je n'ai pas mis de noms alors à vous de décidez…
Disclamer : Les personnages de SGA ne m'appartiennent pas !
Saison : Hors Saison
Note : C'est une Song Fic. ( Fortement conseillé de regarder la vidéo avant de lire la fanfiction pour ne pas "gâcher" l'histoire : https://www.youtube.com/watch?v=0BGYIH9FG3Q ).
Chanson : "Juste avant que je" des Wriggles.
Remerciements : A Lily pour sa correction et à ma miaou pour être toujours là.
Dédicace : A tous ceux qu'un jour j'ai aimé.
Résumé : Il y a des histoires qui ne finissent jamais…

****

Récemment, je me suis fait la réflexion
Finalement, notre situation
Me plaisait et sans jamais une discussion
Sans y avoir fait vraiment attention
Je t'aimais d'amour, je t'aimais mon amour
Et je voulais te le faire savoir
Te dire que j'étais prêt à construire, que je voulais y croire


On vivait simplement. Comme deux adolescent. On ne se posait pas trop de questions. Ce qui comptait vraiment, c'était l'instant présent. On était passionnés. On se cachait aux yeux de tous. Les rendez-vous secrets dans les placards. C'était tellement excitant. Je crois que c'était ça qui faisait notre force. Notre insouciance. Comme si on pouvait remonter le temps et faire comme quand on était enfants. Comme quand tout était simple. Mais j'étais prêt à aller tellement plus loin, si tu l'avais voulu… On aurait braver tous les interdits. On serait partis, on se serait enfuis et le rêve jamais n'aurait fini… Si tout cela t’avait plu, alors le reste aurait pu être tellement merveilleux. Si tu l'avais voulu, si tu m'aurais laissé faire…Pour la première fois, j'étais prêt à construire quelque chose avec une femme parce que je t'aimais d'amour, je t'aimais mon amour…

Est-ce qu'on existe encore quand on vient d'se faire tej' au p'tit dej ?
Est-ce que c'est ça la mort ?
Quand on peut plus bouger le cul de son siège
Est-ce qu'on respire encore quand on vient d'se faire tej' au p'tit dej ?
Est-ce qu'en vivant avec des remords on s'en sort ?


Assis sur la même chaise qu'il y a un an, j'essaie toujours de comprendre. Mon amour, entre les céréales et le café, je me suis fait tej', mon amour. Tu es partie sans te retourner. Je n'ai pas compris ce qu’il m'arrivait. Ça ne ressemblait à rien que je connaissais. J'avais mal et tout ce que je savais c'était que je venais de me faire tej' au p'tit dej.

Récemment, je me suis fait la réflexion
Finalement, notre séparation
C'était y'a longtemps, c'était y a un an
C'était dans notre ancien appartement
C'était quand je t'aimais d'amour, je t'aimais mon amour
Et je pensais que tu m'aimais aussi


Moi qui croyais que nous ça allait durer. Que c'était du sérieux. J'allais acheter ta bague en même temps que le lait. C'était notre quotidien. On leur avait tout dit. On avait plus besoin de se cacher mais c'est peut-être pour ça que tu es partie. Moi, je ne te suffisais pas. Il te fallait de l'aventure et des interdits. Ils n’avaient plus rien à dire. On allait enfin être heureux au grand jour. Mais toi, tout ça, tu n'en voulais pas. Dire que je croyais que tu m'aimais. Et t'as osé me tej' au p'tit dej.

Est-ce qu'on existe encore un an après s'être fait tej' au p'tit dej ?
Si c'est plus l'même décor, est-ce qu'on a gardé le même siège ?
Est-ce qu'on résiste encore un an après s'être fait tej' au p'tit dej ?
Est-ce qu'en vivant avec des remords on s'en sort ?


Mes quartiers ne ressemblent plus à rien. Tes vêtements ont déserté mon placard. Tes livres ont vidé mes étagères. Tout tes bibelots, ta décoration qui se voulait "féminine", y'a plus rien. T'as déserté le champ de bataille comme t'as déserté mon cœur, comme t'as déserté ma vie… C'était y'a longtemps, toi et moi, c'était y'a un bout de temps en fait. C'était quand je croyais encore que l'amour ça se passait comme dans les Walt Disney. Je pensais qu'on vivait le rêve de Peter Pan. Être grand et dans le fond rester un enfant. C'était quand je pensais que tu m'aimais. C'était quand je pensais que jamais t'oserais me tej' au p'tit dej.

Récemment, je me suis fait la réflexion
Moins dépendant de mes émotions
Mec célibataire depuis quarante ans
A chaque anniversaire j'ai levé mon verre à quand
Je t'aimais d'amour, je t'aimais mon amour
Est-ce qu'on existe encore toute une vie après s'être fait tej' au p'tit dej ?
Est-ce que c'est ça la mort ?
Quand on peut plus bouger le cul de son siège


Depuis tout ce temps, je suis seul. D'autres filles ont peuplé mon lit. Mais aucune d'entre elles, je n'ai aimé. Si seulement, je m'étais décidé avant. Je sais pas si ça aurait changé grand-chose mais t'aurais peut-être attendu le soir au lieu de me tej' au p'tit dej. Tout ce que je souhaite, aujourd'hui, c'est toi. Mon amour, remonter le temps et revivre quand on était heureux et que je croyais que tu m'aimais comme moi je t'aimais. Quand je me voilais la face, quand je croyais qu'une femme comme toi pouvait aimer un type comme moi. On n’avait pas les mêmes ambitions. Tu croyais que j'étais un coureur de jupons. Je croyais que t'étais de ces femmes qu'on épouse. Mais c'était moi le mec à épouser et toi tu étais mon aventurière à aimer. J'ai rêvé de toi et puis je t'ai rencontré. Comme dans les contes de fées. Et, comme je t'ai aimé, mon amour. Je t'aimais d'amour, je t'aimais mon amour.

Est-ce qu'on existe encore toute une vie après s'être fait tej' au p'tit dej ?
Est-ce qu'en vivant avec des remords on s'en sort ?


Je t'écris cette chanson, ma guitare à la main. Fallait bien que quelque chose sorte de notre histoire. Même si toi, t'as pas compris que je t'aimais d'amour, je t'aimais mon amour.

Le café, le croissant, tu t'éveilles dans la chambre
Le chat sur le divan sommeille au soleil de décembre
Juste avant que je...
Quand j'allais te dire que je t'aime...


Si seulement t'avais compris comme je t'aimais. Si seulement je savais comment vivre sans toi. Si seulement je n'étais jamais tombé amoureux de toi. Est-ce que je suis encore vivant ? Est-ce que je suis toujours aussi marrant que le jour où tu m'as rencontré ? Est-ce que je sais seulement toujours aimé ?
Si tu savais ce que j'allais te dire ce matin-là… Avant de me faire tej' au p'tit dej. Entre les croissants et le pain, j'allais te dire que… Juste avant que je…
Maintenant, tout ce que je peux te dire c'est que…

Je t'aimais d'amour, je t'aimais mon amour...
Johnelizabeth
Johnelizabeth
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 17
Age : 32
Localisation : Dans le vide interspatial.
Date d'inscription : 30/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Juste avant que je Empty Re: Juste avant que je

Message  Siress Jeu 31 Mai - 22:09

Alors pas facile de laisser un commentaire, mais je vais essayer.
J'aime pas les song fics, ca commence mal ! La chanson n'est pas connu, ou très peu, et c'est un texte assez particulier.

Après la fic. Je ne trouve pas que ca ressemble au personnage de SGA; John peut être mais Liz, je ne la vois pas comme ca.

Spoiler:

Sinon, j'aime ton originalité et celle du groupe
Spoiler:
Siress
Siress
Admin: Shark

Nombre de messages : 3138
Age : 46
Date d'inscription : 12/11/2005

https://fanfiction.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum