Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -21%
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, ...
Voir le deal
39.59 €

Pirates des Caraïbes version heu...

Aller en bas

Pirates des Caraïbes version heu... Empty Pirates des Caraïbes version heu...

Message  Hanael Sam 24 Mar - 0:08

Diclaimer : Tout à Walt Disney, rien à moi... ^__^
Rating : rien tout public pour le moment !!!
Le tit dernier : un cross over 2007/ Pirates des Carïbes !


***

DEIS IRAE bom

Le Black Pearl luttait courageusement sous les assauts acharnés des vagues noirs, sa carcasse ténébreuse grinçant et brinquebalant ...
Les passagers dudit navire se battaient avec acharnement : réglant la voilure, se battant en combat singulier avec le grand mat ou le timon...
Jack Sparrow, le seul homme serein présent sur le navire, serrait sa précieuse boussole entre ses longs doigts couverts de bagues. La nuit était d'un noir d'encre mais il parvenait à déchiffrer son précieux instrument grâce aux immenses éclaires blancs qui zébraient le ciel. Il entama pour la treizième fois de la soirée le désormais célèbre « Yoho a pirates life for me ! » .
Le seul membre de l'équipage qui pouvait l'entendre (et pour cause un nouveau roulement de tambours célestes fessait rage) , le perroquet de Mr Gibbs, reprit le refrain avec lui.
William Turner hurla quelque chose comme :
« T'aintaguelelepiaf !ViennosuaideraulieudechanterBROUM (dixit les éclairs)JackSparrow ! »
Un des hommes passa par dessus bord dans la plus parfaite indifférence de l'équipage.

La tempête c'était calmée... Un disque argenté flotté au dessus des vagues... Poséidon était apaisé (pour le moment...).
L'équipage épuisé était allé s'écrouler unanimement dans leurs hamacs plein de puces. Il régnait à bord un calme étrange... Néanmoins, sur le pont d'ébène, se profiler deux charmantes silhouettes : Jack et William étaient en grande conversations.
« Jack..., souffla le jeune homme, tu sais se que risque Élisabeth si je en reviens pas rapidement ?
-Oui, admit le pirate et portant sa bouteille de rhum à sa bouche, je sais...
-Alors pourquoi ne ... Enfin je... », le brun se retourna et fixa un point dans le vide, se retenant au bastingage pour ne pas chuter
Il ressentait en se moment une drôle de sensation à la vue de ce flibustier, adossé non avec nonchalance sur le garde-fou, le visage étirais en un large sourire typiquement « Sparrow »...
Sa chemise blanche avait été déchirée et on pouvais voire le souvenir cuisant que lui avait laissé la compagnie des Indes.
Wil s'obligea à garder le silence. Il éviterait ainsi de dire des bêtises... Il devait penser à Élisabeth rien qu'à Élisabeth... Sa belle chevelure blonde incomparable et... sa chemise blanche ouverte négligemment sur des pectoraux parfaitement dés innés, sa peau halée, son rire sonore pareil à un aboiement, ses manières indécentes ses... ses... Mais à qui pensait il là au juste ?!
Il grogna et resserra plus que de raison, son étreinte contre l'innocente barrière de bois vernis.
Jack regardait son cadet d'un air e plus en plus vague (proportionnellement vague à la descente du niveau de sa bouteille de rhum).
De grands nuages noirâtres revirent en quelques secondes. Le capitaine pesta contre le climat changeant des Caraïbes... Le tonner gronda... Une pluie fine puis de plus en plus drue...
Pourtant les deux hommes ne bougeaient pas. L'un était trop saoul, l'autre trop plongé dans ses réflexions...
Un immense éclair rougeâtre frappa de plein fouet le pont d'une navire...
Une lumière blanche aveugla nos deux amis...

Sable... Jack avait un goût de sable dans sa bouche... Non ! Il avait du sable dans la bouche ! Il recracha un gros coquillage (et son Bernard l'Hermite assortit LOL) et une pleine pelleté de sable.
Il sentit la lumière du soleil caressait sa joue... Hum ! Une mouche s'était posée sur sa joue. Il voulu l'aplatir mais ne réussit qu'à se gifler magistralement...
Un gros PAF suivit AOUÏLLEUH éveilla notre jeune Turner. Il se mit difficilement sur le dos. Il garda les yeux fermés. Écoutant les bruits alentours : le ressac de la mer... Le chant des mouettes...
Mais un autre bruit, incongru et pour tout dire, inconnu, vint rapidement se rajouter : comme un vrombissement et des pétarade ment comme un étrange pistolet.
Il ne se souvenais plus de grand chose de sa dernière soirée, il se souvenait du ponton, de Jack de la pluie... De l'éclair aussi ! De cette incroyable éblouissement qui en avait résulté.
Il avait sans doutes échoués sur une île habitée par des autochtones anthropophages comme à leur habitude. LOL
Wil ouvrit une paupière hésitante puis s'assis dans le sable aux fines particules d'or... Il frotta ses poings contre ses petits yeux, bailla, s'étira, grogna, se gratta les aisselles.... Enfin bref il souhaita bonjour à l'aurore.
Le brun était face à la mer... FLIP FLOP FLIP FLOP, fessait le ressac. SCRIC SCRIC, fessait le sable sous ses doigts. Il se tourna et regarda ...
VROUM VROUM fit un scouter de livraison de pizza express....
VROUM VROUM QUOI ?! Scouter ?! Pizza ?! Pirates des Caraïbes ?!
Et non, William John Andrews Turner ne rêvait pas : une machine infernale tirée par des chevaux invisibles venait de passer en trombe derrière lui !!!
Il se retourna et se jeta sur son acolyte :
« JAAAAAACK!!!, hurlait il à plein poumon, JAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAACKKKK !!!!!!»
O0o0o Quelque pars dans un système solaire à des années lumière du notre, des créature octopode brouté tranquillement dans une prairie de cactus jaunâtres... Ils furent témoin d'un étrange événement : une sorte de hurlement diffus troubla leur repos cela ressemblé pour eux à un mot comme « JWACKK ». Les étranges bestiaux roses à poids vert se concertèrent de leur dix paires d'yeux. Il en résultat un concert de son étrange émit par leurs trompe en forme de saxophone....0OoOoOo
Le dénommé bailla à s'en décrocher la mâchoire, comme s'il ne se soucié pas des mains du jeunes hommes qui l'empoignaient par le col en le secouant frénétiquement en hurlant son nom...
« JAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAACK !!! »
Voyant que son cadet n'avait pas l'intention de cesser son impitoyable barrissement, il se dressa prestement sur ses jambes, prêt à affronter une colonie entière de poulpes géants affamés.
Une foi debout il ne remarqua une chose étrange : le sable de cette plage était parfaitement lisse, trop lisse même comme si on l'avait ratissé... A quoi bon ratisser une plage ?!
Il fixa d'un regard impérieux l'homme qui l'avait sortit de sa torpeur :
« Eh bien William ? Qu'es ce qui te prend de me réveiller comme....HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!! »
Jack Sparrow, le terrible pirate, venait de voire passer une nouvelle charrue infernale tirée par des chevaux invisible (une Audie bleu dernier crie en fait...).
De nouveaux nos subtiles créatures inter galactique furent déragées dans leurs séance de broutage quotidien, il en résultat de nouveau un étrange concert auquel vint s'ajouter une trombone ailé qui passait par là...

Nos deux héros affolés couraient maintenant le long de ce qui leur semblait être une étrange route noire faite d'un matériel inconnu (goudron). Ils avaient croisés bon nombre de charrettes et charrues infernales qui s'étaient misent à barrirent férocement (klaxonner). Ils avaient croisé des gens semblant venir d'un autre monde des hommes vêthuent étrangement, des femmes à moitiés nue se baladant sans complexe, offrant leurs rondeurs aux yeux gourmands de Jack qui avait manqué d'en croquer une au passage...
Les gens les regardaient curieusement. Leurs habits de corsaires semblaient étrangement décalés dans ce contexte. Malgré cela, quelques personnes c'étaient jetés sur eux en les appelant par des prénoms inconnu : « Regarde maman !!!, avait hurlé une fillette habillé comme un garçon, C'est Johnny Deppeuh et Orlando Bloomeuh ! Dis maman je peu leur demander un autographe s'teuplait !!! »
Ils n'avaient pas vraiment compris le sens de cette phrase. En revanche Jack avait remarqué que long les confondait avec des personnages qui semblaient important... Ils pourraient sans doute en tirer profit... Mais pour le moment... Trop épouvanté par ces étranges découvertes, ils couraient, hurlant follement...

Épuisé, ils s'effondrèrent contre un mur de pierre. Leur course les avaient mené prés du quartier « jeune » de cette étrange ville. Prés d'eux, un chanteur miteux tenté tans bien que mal de gagner un peur d'argent quémandé aux jeunes passant alentours... Jack remarqua de suite la bouteille de rhum déposée au pied du vieil homme. Pensant trouver la résolution de ce cauchemar dans l'alcool, il entrenna Wil avec lui.
La chanson du vieillard s'achevée. Jack, de son allure la plus séduisante et de son sourire le plus assuré se dirigea main tendu vers son homme.
« Bonjour l'ami, claironna-t-il faisant se retourner quelqu'un passant, je suis le capitaine Jack Sparrow !
-Enchanté, répondit sarcastiquement le vieil homme, moi je suis la fée Clochette !
-Eh bien Mr Clochette je suis venu vous proposer un marché !
-Ah oui, vraiment, dit il en caressant son maigre bouc gris
-Oui, je viens te demander ta bouteille de rhum... »
Tout ce passa très vite dans la cervelle calculatrice de John Ford, puisque tel était son nom : ces deux énergumènes avaient l'air totalement allumés. Il allait donc en profiter ! Mais jusqu'où pourrait il aller ? Sa maigre carcasse ne lui permettrais pas de se défendre en cas de représailles... Mais ces gens là avait l'air si cinglé...

Quelque minutes plus tard, William et Jack dansait une gigue endiablé pour le plus grand plaisir des centaines de badeaux rassemblaient autour d'eux :

« Yo ho, yo ho, a pirate's life for me.
We pillage, we plunder, we rifle, and loot,
Drink up, me 'earties, yo ho.
We kidnap and ravage and don't give a hoot,
Drink up me 'earties, yo ho. »
Scandaient ils à pleins poumons.

Les gens applaudissaient de plus belle. Le vieil homme passait dans les rang, un tricorne débordant de billets et de pièces, récoltant le pour-boire des artistes...




a suivre !
drunken
Hanael
Hanael
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 10
Age : 43
Localisation : île paradisiaque avc plein de cocotier et de beaux jeunes hommes musclées... XD
Loisirs : Grater les oireilles de son chats, se faire masser par de beaux jeunes hom, bulles dans le bain...
Date d'inscription : 01/03/2007

http://WWW.hanael.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Pirates des Caraïbes version heu... Empty La suiteuh !!!

Message  Hanael Sam 24 Mar - 0:59

cyclops cyclops cyclops Voilà la suite (hourra du peuple en délire) tant attendue (re hourra) ! Cet enfant naquis du chaos à l’aide de force tonneaux de bière et autres tchin ... LOL lol!

bouche béa Nos héros sont là où nous les avons laissés, sur une plages de Normandie (non précisé dans le CH1,dsl) en France et grâce à ... (nda: non Jack je veux bien te laisser présenter mais pas raconter l’histoire à ma place enfin !!!) What a Face


Eh Oh Nos compères se trouvés maintenant dans un respectable Mc Donald de banlieue... L'odeur d'huile de friture et du liquide javel venait effleurer sensuellement leurs narines...
Jack jouait tranquillement avec le jouet de son menu enfant (un magnifique cheval rose à la crinière argenté qu'il faisait galoper de long en large de la table. Wil jouait avec sa petite voiture rouge : il finit par s'endormir sur la table, la tête dans son Sunday... Jack avait des remontées de cette bière infâme qu'il avait ingurgité. Il regardait John entre deux haut les corps. Ce dernier comptait et recomptait les billets vert et soyeux qu’ils avaient amassé durant la soirée. Le visage contracté en un rictus censé ressembler à un sourire satisfait il tâtait de temps à autres, du regard seulement, le postérieur de la serveuse assoupie contre le bac à frittes...

Le lendemain matin. Complètement démuni et sans le moindre péni en poche, nos deux héros lamentablement (largué par notre cher John Ford...) se retrouvent lâché (une deuxième fois) en pleine jungle urbaine ! Les rues étaient bondées : peuplades à peau rouges, noirs, bleus ou vertes, tous étaient présents pour visiter les alentours de Paris et les plaisirs historiques des plages.... Bunkers et autres merveilles comprises...

Ils avançaient tout deux sans mot dire. Les yeux rivé sur l’horizon... Ha ! Que cette poutre devant eux étaient byzar les charrettes diabolique s’arrêtée devant et une sorte de feu enfermé dans une lampe à huile changé de couleur et la circulation reprenait son cour... Fabuleux....

Prés de Jack et Wil, se trouvait un jeune homme. Grand, beau... Bref tout à fait votre genre. Il se dressait dans les habits dans lesquels vous penserez qu’il serait le plus beau... Sa noble crinière (si vous ne le voyez poins rasé) été agitait par les embruns marins et si vous souleviez légèrement le bout de tissus qui recouvrait son épaule droite, vous pourriez découvrir un magnifique tatouage suprêmement virile, représentant un cœur enflammée où il figure le nom de la femme de sa vie : maman, je t’aime ! Il se trouve que cet Apollon là est pédérastre, pas de bol miss...

Cet Apollon est également employé en temps qu’infirmier à l’hôpital psychiatrique (où je suis pensionnaire...) de Ste Marie-les-Roses.
Il est entrain de ranger en petit tas ses merveilleux pensionnaires, bavant et babillant à droite à gauche. Crapahutant (oh ! qu’ils sont mignons !) sur la plage : massacrant les pâtés de sable d’un gamin de sept ans (qui deviendra par la suite un partisan très démonstratif contre l’acharnement médical ainsi qu’un adhérent aux idées (strictement immorales, soit dit en passant ) de Mein Kampf).
Pas de chance, aujourd’hui deux de ses patients ont échappés à sa vigilance...

Ces derniers, non loin, ont rencontré ,nos amis.
Jack et Wil, habitués aux échanges de baves avec les peuples barbares et les autochtones dégénérés et passablement consanguins, s’entretiennent t dans la plus parfaite harmonie avec eux. Il en résulta une transaction, le poney rose de Jack contre les deux colliers en plastiques (matricules d’identification de pensionnaires) des personnes aux cheveux rasés et en robe de chambre turquoise....

Au cour de circonstances rocambolesques nos amis finirent, bien malgré eux, dans le bus qui devait conduire les aliénés en excursion... Ils se trouvaient assis (ligotés par une ceinture) et chantés maintenant une chanson désormais plus que célèbre :
« La poule fait COT COT
Le canard fait COUIN COUIN
Le cochon fiat RON RON
Et le poisson fait rien... »
Assortit d’une chorégraphie hyper compliquée qui vise à mimer les animaux dons il est question...



la suiteuh pour bientôt !!!!!!!
Hanael
Hanael
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 10
Age : 43
Localisation : île paradisiaque avc plein de cocotier et de beaux jeunes hommes musclées... XD
Loisirs : Grater les oireilles de son chats, se faire masser par de beaux jeunes hom, bulles dans le bain...
Date d'inscription : 01/03/2007

http://WWW.hanael.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Pirates des Caraïbes version heu... Empty la suitheuh (dernier épisode avant la fin !!!)

Message  Hanael Sam 31 Mar - 15:34

Et oui bientôt le dénoument approche ! Ca ne se voit pas mais bon ... Rolling Eyes Moi je m'amuse beaucoup... Alors si vous aussi une tite review s'il vous plaiiiiiit !!! Juste le minimum s'indicale du "bien" ou "pas bien" si vous n'avez que peu de temps à me consacrer... Very Happy Very Happy Very Happy Marci d'avance What a Face



pirat DEIS IRAE (suiteuh n°3)


Le trajet s'éternisé. Cela faisait maintenant deux heures que nos compagnons brinquebalaient entre nos charmants passagers... Heureusement pour les deux pirates, c'était l'heure de la sieste et la quasi totalité des passagers (même le conducteur du bus) ronflaient à l'unisson...
"Jack, s'enquit Wil, c'est à toi de jouer..."
Jack regarda son cadet avec d'un oeil trouble : c'était la centième grille de morpion qu'ils entamé (leurs voisins leurs avaient expliquer le fonctionnement de ce jeux trés trés complexe...).
Finalement, ce qui devait ne pas arriver arriva : le conducteur endormit ne vit pas (et c’est bien normal quand on a mangé une tonne de lasagne à la crème... et bu une bouteille de Beaujolais nouveau) qu’il fonçait dans les caisses du péage autoroutier. CRACK !!!

Le bus fut alors prit en chasse par des agents de sécurité. Se réveillant en sursaut à cause des sirènes, le conducteur pila et les malheureux fonctionnaires se prirent l’arrière train du gros pachydermes d’acier en plein dans la figure... Raillant passablement leurs voitures de service.
Finalement immobilisé, les agent firent descendre un à un ses passagers... Bien sur , les médias, toujours dans le coup, se ruèrent immédiatement sur la carcasse encor fumante de cet évènement qu’ils qualifieront de tragique qui selon eux aura tué tous les passagers sur le coup (c’est bon pour l’audimat ça !!!) , le conducteur (ami de la bibine) sera transformé en kamikaze multirécidiviste et l’aide soignante se métamorphosera en infirmière thanatologue (voir les Thanatonotes de WEBER lol), les pensionnaires en dangereux trafiquants de drogue et l’infirmier pédérastre en star décadente du rock père d’une famille nombreuse ....

Revenons à nos moutons ... Nos brebis égarées étaient interviewaient par la BBC :
« Que pouvez vous dire, monsieur ??? Il parait que tous les passagers sont morts ??? Es-ce vrai ? Le pentagone a-t-il décrétait une mesure d’urgence, il parait que la zone est actuellement surveillée par une trentaine de sous-marins à tête nucléaire??? Que pouvez vous....
-Ici Gale pour la télé ’Tu crèves, je m’enrichit’ que savez vous de...
-En direct pour télé Jaune, c’est des Blancs qui sont morts alors on s’en va !!!...
-Vous (s’adressant à Will) il parait, d’après une source confidentiel, que vous serriez le frère jumeau caché d’Orlando Bloom, es-ce vrai ?!
-En direct pour Pink and Thash TV que pouvez vous nous dire (question posée à Jack XD) sur les sensations que l’on éprouve lorsque l’on se trouve en contact avec la Mort ????
-Ici Paranormal TV!!! Avez vous vu oui ou non une soucoupe volante ?! Es-ce pour cela que votre bus a...
-En direct pour Gothique TV avez vous vu La Lumière au bous du Tunnel ou bien avez vous serrez la patte aux Maître des Ténèbres Des Tréfonds des Bas Fonds ?! »

Toutes ces questions été posées si vite... Et des flash venus de nul par aveuglé nos deux compères, qui se retrouvaient acculés par la meute de journalistes en délires, avec une grimace grotesque plaqué fermement sur le visage... En un quart d’heure tout le monde fut informé de cet accident...

ooOOOoo Dans notre planète intergalactique où nos amis les animaux octopodes se baladaient joyeusement il ne se passé pas grand chose... ooOOOoo

Finalement, parés mint et mint péripéties, nos deux amis débarquèrent dans la sublime capitale, la seule, l’unique, la grandiose : PARIS. Oui, en fait ils n’étaient PAS vraiment à Paris, juste à Walt Disney... Devant eux, se dressait le grand portail portail rose bonbon... Le groupe (encadrait de ses deux infirmiers ) entra en beuglant dans la superbe prison inventée par des souries géantes...
Bref... Jack et Wil réussirent à semer le petit groupe en se mêlant discrètement à une « bande de jeunes » en admiration devant la coiffure de Jack et les bottes de Will. Acceptés par ce clan, il découvrirent un certain nombre des expressions populaire :
« Le gars là y a des veuch tout chelous.
(Ce n'est pas tous les jours que l'on voit une coupe de cheveux aussi inhabituelle et cocasse que celle de ce monsieur, qui par extension ne s'apparente pas au clan.)
- Oh ! arrêtez les gars là je suis fonsdé.
(Mon regard est vitreux, je perds mes morts, un mince filet de bave s'écoule sur mon menton et je rigole comme un décérébré, sans aucune raison. J'ai payé assez cher pour me mettre dans cet état. Bref: je viens de consommer du cannabis.)
-Elles sont trop mortel tes Nike. (à Will)
(Vos chausses s'entendraient fort bien avec mes pieds, aussi vous demanderai-je de m'en faire offrande sans opposer de résistance.)
-C'est un truc de ouf ! »
(Mon dieu, mon entendement est tout dépassé !)
Nos amis se firent des amis... Ils se retrouvèrent donc au beau milieu d’un cercle d’admirateurs croissant : tout le monde désirait avoir leurs signatures... Mais pourquoi donc ???

Ce qu'il vous reste à faire ??? Commenter bien sure !!!
Merci (de votre lecture) d'avance (pour la review) ! bounce What a Face bounce
Hanael
Hanael
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 10
Age : 43
Localisation : île paradisiaque avc plein de cocotier et de beaux jeunes hommes musclées... XD
Loisirs : Grater les oireilles de son chats, se faire masser par de beaux jeunes hom, bulles dans le bain...
Date d'inscription : 01/03/2007

http://WWW.hanael.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Pirates des Caraïbes version heu... Empty Suiteuh et fin !!!

Message  Hanael Dim 15 Avr - 13:04

vivmoi La suite et LA FIN de cette formidable épopée !!! a/d

:-))) :-))) :-))) :-))) :-))) :-))) :-))) :-))) :-))) :-))) :-)))

« Jack Sparrowww !!! , hurla une superbe donzelle grimée en Tia Dalma, on t’attend tous pour la Mickey Parade ! Elle commence dans cinque minutes !!!
-Tia !!!! Tu es là mon amour ?! Ah ! Tu va enfin m’expliquer ce que...
-Espèce de débile !!!, Tu te souviens pas que tu es censé être sur le dos de l’éléphant bleu à pois verts ?... Ah là là !
(Elle pris a pars le beau pirate) Tu en fais vraiment trop… Et puis c’est quoi ces habits débiles à rayures jaunes et noires ??? Tu n’es pas un psychopathe mais un pirate ! Combien de fois je t’ais dit de ne pas fricoter avec Cendrillon dans les vestiaires ?... Après tu te goures toujours de costumes !!!
-Mais, Tia chérie …
-Bah tatata !!! Vite file avec moi… Et qu’es-ce que ?... Wil !!! Attend viens là mon coco !!! Je t’ais encor vu enlacer avec Mary POPINS !!! Tu sais ce que je t’avais promis si je t’y reprenais mon chou ?!
-Ah ! Elle s’en prend à moi la folle !!! Jack ! Regarde cette femme est folle ! Elle croit que je trompe Elisabeth !!! Et puis de quoi elle parle, on ne c’est jamais rien dit à propos de … »

En moins de temps qu’il ne le faut pour l’écrire, Jack se retrouva monté sur éléphant géant en plein milieu de la Mickey Mouse Avenue, et Wil… HUM… Dans les vestiaires avec Mme MBALLAIA (alias Tia Dalma) et une innocente cravache en cuir… Le pauvre garçon parvint à s’enfuir et se retrouva (passablement essoufflé et contusionné) dans la Parade, au milieu des feux d’artifices et des faux pirates (effrayant les petits n’enfants…) . Il hurlait à pleins poumons en zigzagant dans la foule… Il parvint à atteindre le pachyderme sur lequel trônait son compagnon. Ce dernier, affublait de colifichets ridicules, saluait la foule tel un président fraîchement élu descendant les Champs Elysée…

Ah ! Beauté du genre humain… Que les gens semblaient petits vu de là haut !

Malheureusement pour eux un feu d’artifice fou vint les percuter de pleins fouets… Ce fut un grand choc pour cette assemblée de gamins braillards. Ils ce mirent tous à hurler en cœur en voyant le magnifique Jack s’écraser sur le bitume mauve tel un danseur étoile se ratant lamentablement un saut de l’ange. Un bruit sourd accompagna. Le dénommé dans sa chute. Jack, au sol, le visage livide… Les yeux clos… Et comme si cela ne suffisait pas, Wil lui tomba également dessus (suivit de prés par l’éléphant, ne l’oublions pas le pauvre)… Cela suffit à remettre sur pieds notre fière pirate !

(Plus tard, dans la Caverne des Pirates (Coper Rigth° WaltDisneyPictures))
« Alors c’est vrai ? répéta pour la treizième fois MmeMBAILLA alias Tia Dalma, Tu es vraiment le vrai Jack Sparrow ?...
-LE CAPITAINE Jack Sparrow !!!… s’indigna Wil, Mais qui veut tu qu’il soit d’autre ???
-Asses bavardé les enfants…, babilla ledit capitaine entre deux gorgé de bière (volé au Mickey Burger), Tia chérie, peut tu maintenant me dire ce que nous faisons là ?...
-Hum… En fait ce que tu ne sais pas c’est que … Voilà je en suis pas Tia Dalma…, nos deux acolytes la regardèrent avec des yeux ronds, Non, en fait pas complètement si je puis dire… Je m’appelle Sarah en réalité et là je suis Tia mais … Seulement pour le travail, à Walt Disney, vous voyez ? »

Non nos deux amis ne voyaient pas du tout…

« Je ne comprend rien à tout ce charabia de sorcière ! s’exclama Jack, Tia chérie toi et moi on c’est toujours parlé avec beaucoup de franchise et tu sais que tu peut me parler de tous tes problèmes… Tien ! Tu te souviens la fois où je t’ai arraché la carie dentaire qui te faisait souffrir et qui se putréfiait dans ta b….
-TUTUTUT, s’empressa de censurer Wil, Ne nous fais pas pars de ta vie intime Jack, il y a des enfant qui nous regardent !!! »

Et oui c’étais bien vrai, une bande de gamins obèses farfouillaient dans leurs sacs de chips et de pop corns tout en regardant nos amis allongeaient tranquillement sur un îlot en plastique flottant, aux centre d’une grotte en béton… Ah que la vie étais belle pour eux… Jack (son esprit joueur reprenant le dessus) jeta sa canette vide dans la foule de jeune fille qui se pressaient autour des barrières de sécurité (anti-viols) du micro étang où reposait l’îlot où reposait Jack… Les femelles en délires se ruèrent sur le déchet (il y eu malheureusement plusieurs par piétinement… et les médias toujours dans le coup… (je vous épargne la suite).

« Je suis une vrai star !!! , se gargarisait le pirate, Wil, proposa t’il, pourquoi ne tenterais tu pas toi aussi ?
-Oui bien entendu… Mais je n’ais pas de canette de bière moi… »

(Je vous passe les détails de la scène où Jack Sparrow arrache le caleçon en 100% coton de Wil et où il le lance dans la troupe de plus en plus large, des admirateurs en délires )…

Au petit matin… Le vent caressait la joue allée du fameux capitaine Sparrow… Il défiait l’horizon (remplis de nuages orageux) de ses yeux d’ébènes… Les mains soudée aux commandes du Pearl… Non !!! Pas le vrai Pearl… Juste le modèle factice pour permettre aux touristes de faire de jolies photos souvenirs…

Tia alias (vous savez déjà pas la peine de le répéter) ramena un Wil à bous de souffle et complètement échevelé.
« Merci pour tout Tia ou… Qui que tu sois merci pour cette superbes soirée…, souffla Jack tout prés de la joue de la dénommée
-De rien… Tiens je te ramène ton copain il a encor essayé d’étrangler celui qui a prit son rôle (il faut dire aussi qu’il l’a vu embrasser Elisabeth, pas la vrai tu sais, mais il a du mal a percuter ton copain quand il a bu…) !
-Ah… Merci beaucoup alors… »


Notre trio était en train de s’étreindre tendrement (la jeune femme avait les deux pirates soudés à ses joues (Wil à droite et Jack à gauche) par un gros bizous baveux à l’haleine de bière)…
Se fut ce moment que choisit l’éclair rouge : il frappa de plein fouet le faux navire… Ils furent aveuglés durant quelques minutes…

La jeune femme se retrouva amnésique, les vêtements roussis, et les cheveux en pétard… Les gardiens de sécurité la retrouvèrent le lendemain matin… Elle ne gardera aucun souvenir des événements cités plus haut, dommage…

Dans le monde de Pirate des Caraïbes sous un magnifique soleil couchant, une bien triste cérémonie avait lieu…Tous les pirates étaient réunit sur le pont, et Gibbs tenait un discours des plus solennel :
« (…) Et c’est ainsi que jack devint et restera, dans nos cœur, le plus parfait et le plus accomplit des loups de mers que nous ayons jamais connu ! Sa disparition tragique depuis trois jours nous a tous ébranlé et emotioné , j’en suis certain !
-(un marin au hasard) Je vous avez bien dit de ne pas le laisser avec cet énuque… Cela ne pouvait que finir mal …
-(Gibbs) Et je vous propose de jouer un hymne en son honneur ! »

Gibbs se moucha sensuellement, étouffa un sanglot semblable au bruit d’un évier que l’on débouche, prit sa baguette de chef d’orchestre…
Pour l’occasion tous le monde avait été mobilisé pour jouer une marche funèbre : Marty jouait de l’harmonica, Bons improvisait à l’accordéon, Manuel entamé un brillant solo de violon, James tripotait au hasard un ersatz de trompette et Willy jouait asses piètrement du saxophone… Le reste de l’équipage tentait de fredonner entre deux hoquets (du à l’ingurgitation inconsidérée d’une importante quantité de rhum…). Comble du ridicule Pintel et Ragetti entamèrent une valse… (Vous savez le petit gros poilu et son copain à l’œil de verre !!!)… Finalement tout cela dériva sur l’air un mariage : TANT TAN TANTAN TAN TAN TANTAN !!! Cela aurait pu encor plus dégénérer si un improbable flash rouge n’avait aveuglé cette bande d’ivrogne heureux… Engendrant une apparition des moins rocambolesques : Wil et Jack les lèvres soudées par un affreux baisés collant et baveux sentant la bière (comme chacun été colées à une joue de Tia, lorsqu’ils étaient transportés dans les univers, vous voyez bien ce qui a pu arriver….).

Il en résulta une étrange cacophonie qui fit hurler de rage le perroquet de Gibbs. Même nos amis octopodes furent troublé (Ces derniers, passablement altérés par ces dérangements quotidien entreprirent de s’entre tuer …).

L’équipage resta silencieux. Finalement nos deux amis remarquèrent dans quel pétrin ils se trouvaient...
« CAPITAINE !!!, improvisa Gibbs
-CAPITAINE Adoré ! Répondirent en cœur les marins »

Jack tenta de reprendre contenance :
« Au travail bande de chien galeux !!! Qu’es ce que c’est tout ce bouquant ??? Je m’absente cinque minute ici et c’est déjà le b*rdel !!! »

Tous ce petit monde se dispersa gentiment dans la joie la plus exubérante …

Wil tournait le dos à tout ce charibari...
"Où en étion nous déjà ?..."
(Baiser finale) (Le soleil se couche finalement sur nos deux tourteraux)
(Fermeture du rideau... Applodissements)

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven THE END !!! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Maintenat donné moi votre avis blalba (si vous avez survécu à la lecture lol! )

A la prochaine hippy , Hanael. ange
Hanael
Hanael
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 10
Age : 43
Localisation : île paradisiaque avc plein de cocotier et de beaux jeunes hommes musclées... XD
Loisirs : Grater les oireilles de son chats, se faire masser par de beaux jeunes hom, bulles dans le bain...
Date d'inscription : 01/03/2007

http://WWW.hanael.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Pirates des Caraïbes version heu... Empty Re: Pirates des Caraïbes version heu...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum