Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Star Warz, la guerre des zétoiles

Aller en bas

Star Warz, la guerre des zétoiles Empty Star Warz, la guerre des zétoiles

Message  Kilka le Mer 26 Avr - 11:00

Bon attention le début est un peu laborieux pas super bien écrit quoi mais faut se le taper pour comprendre la suite désolé. Allez lisez-le sioupléééééééééééé bounce !!!!!

AVANT-PROPOS


Bon. Alors toute cette lamentable histoire, et quoique j'en suis pas peu fière, commence le 29 mai 2002, sous une intense chaleur, et alors que je ferais mieux de me concentrer sur mon interro de physique plutôt que de gribouiller tout ça sur mes feuilles de brouillon. Je m'en allais donc vous compter les passionnantes histoires qui se passent tout là haut dans la galaxie en cette belle journée de mai (comme diraient Peter et Elliot). Cette bien jolie histoire je l'ai donc couchée sur le papier alors que j'étions au lycée, angoissée (si peu) à l'idée que dans un mois je passerais le bac. Toute ressemblance donc avec la vie des 3 lycéennes que nous étions, moi, ma sœur, et ma meilleure amie, serait purement faite exprès. Petite précision qui a son importance, l'histoire se déroule pendant l'épisode 2.


LA GUERRE DES ZETOILES (STAR WARZ)

Musique d'intro : pom pom pom pom po-pom pom po-pom….

Il y a dans très très (très très très très) longtemps, la galaxie toute entière est habitée. Toute ? Non, car un village d'irréductibles résiste encore et toujours…heu non non, c'est pas ça l'histoire. Toute la galaxie disais-je est occupée, les planètes sont rassemblées au sein d'une fédération contrôlée par les membres du Sénat. Le Sénat est lui-même contrôlé par le machiavélique chancelier Palpatine (qui est en fait l'empereur des épisodes 4,5 et 6, mais ça le bon peuple ne le sait pas parce qu'il a mal lu le scénario). Le chancelier est lui-même contrôlé par ses hormones, qui sont elles-mêmes contrôlées par le complexe hypothalamo-hypophisaire…mais tout cela n'a finalement que très peu d'importance.
Rapprochons-nous, si vous le voulez bien, de Coruscant. Sur cette charmante petite planète, quoique bien polluée, sont regroupées des tas et des tas de villes et d'administrations, et notamment le Sénat, et tout ce que la galaxie compte d'institutions. Vous voyez le genre, planète-capitale. Bref, ce qui nous intéresse pour l'heure c'est qu'y sont également regroupées les sous-écoles, où de nombreux jeunes gens étudient à fond moult matières dans l'espoir de pouvoir intégrer les Grandes Ecoles de Jedi.
Concentrons notre attention sur un petit groupe de 3 jeunes padawans pour qui ça semble bien mal barré mais dont le but chimérique reste tout de même de devenir des jedi (note : prononcer jédaï). Ces 3 charmantes jeunes filles (;-)) se nomment Greel Cokyo (dite la mère Cokyo), Kilka Arnov (dite la poche), et Syumi Cheda Aspop (dite la bomba). Pour la petite anecdote, elles sont dans la même école qu'Anakin Skywalker qui est par ailleurs le modèle de l'école (là encore le directeur de ladite école n'a pas dû lire le script, autrement il saurait qu'Anakin n'est pas un exemple à suivre).

Bon alors là j'avais fait une petite présentation de chacune des mes héroïnes, ainsi que de 2 autres personnages, avec petits dessins et tout et tout, ça donnait à peu prés ça (sans les dessins donc) (vous savez pas ce que vous ratez) :

Nom : Greel COKYO * Remarque du Maître Jedi :
Age : 17 ans Elle ira loin…
Sabre laser : bleu Notez les 3 petits points de suspension
Maîre Jedi assigné : Comte Doku qui augmentent le suspens et laissent
figurer la traîtrise du comte

Nom : Syumi Cheda ASPOP * Remarque du Maître Jedi :
Age : 17 ans De concentration elle manque, trop
Sabre Laser : rose dissipée elle est, mais bon espoir
Maître Jedi assigné : Yoda pour elle j'ai

Nom : Kilka ARNOV * Remarque du Maître Jedi :
Age : 17 ans Très assidue en ce qui concerne mes
Sabre laser : vert conseils, mais pas très portée sur les
Maître Jedi assigné : Obi Wan Kenobi travaux intellectuels

Autres personnages importants

JAR JAR BINKS X3682 25
Conseillé de l'ex-reine de Naboo, Les padawans l'appellent plus
Amidala, et petit-ami du padawan simplement X .C'est leur droïde, trés
Syumi Cheda ASPOP serviable, bien que plus bêta que


Voilà, d'autres personnages interviendront probablement au cours de l'héroïque épopée que je m'en vais vous narrer, mais nous ferons connaissance avec eux au fur et à mesure. Et bien maintenant que vous connaissez les personnages principaux, l'histoire peut commencer.
Kilka
Kilka
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 7
Localisation : Au soleil
Loisirs : Boire un ptit Ricard dans un verre à ballon
Date d'inscription : 26/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Star Warz, la guerre des zétoiles Empty suite

Message  Kilka le Jeu 4 Mai - 8:58

Dix heures (heure sidérale). Maître Mouryshiba explique un problème de mathématique qui vole haut au-dessus de la tête de nos trois padawans. L'ennuie, pesant, est presque palpable dans la salle exigu aux murs blancs. Pas tout à fait blancs d'ailleurs puisque nos jeunes padawans ont entrepris de les retapisser avec des papiers de bonbons MégaB (+*+* MégaB, dans tous les bons supermarchééééé-ées !*+*+), ce qui leur a valu une convocation chez Maître Yoda, une sermon sur le respect des biens matériels, et plus grave, un mauvais point sur leur dossier pour l'Ecole de Jedi. La craie protobionique crisse sur le tableau rose. Quelques padawans écoutent tout de même Maître Mouryshiba, ou en tout cas font bien semblant de l'écouter. Quelques autres, bien que ce ne soit ni l'heure ni l'endroit, testent leur maîtrise de la force à grands coups de boulettes de papier. Kilka et Greel en sont évidemment puisque, il faut le préciser, Greel possède une très grande maîtrise de la force pour son jeune age. Une tellement bonne maîtrise que d'ailleurs Mace Windu a tenu absolument à remplacer le comte Doku, un peu trop chelou, dans le rôle de professeur de Greel. Tout au fond de la classe, prés du radiateur, cachée par ses turbulents petits camarade, Syumi Cheda Aspop (que ses amies appellent plus simplement Syumi, ou Cheda, mais jamais Aspop) écrit un petit mot doux à Jar Jar Binks. Il est temps je crois que je vous parle de Syumi. Cette jeune fille est née dans une famille de pêcheurs, sur une des 3 lunes de Popaya. Mais ils se sont noyés au cours de la traditionnelle partie de pêche en haute mer de Noël. Un chevalier Jedi, comme par hasard de passage sur la 2nd lune de Popaya (mais ne prêtons pas attention aux faiblesses du scénario) a trouvé la petite Syumi et a senti la force en elle. Même si elle était un peu masquée par l'odeur du poisson. Enfin bref, c'est comme ça que le padawan Syumi Cheda Aspop s'est retrouvé dans la célèbre école. Maître Yoda a insisté pour s'occuper de Syumi car un grand potentiel en elle il a senti, et de plus chier en ce moment il se faisait.
Cheda n'est pas toute seule au fond, mais sa padawan de voisine de classe, Grindel Horus, bosse comme une tarée en cette belle journée de mai. La porte de la salle s'ouvre avec fracas. Encore un tour de Greel. Elle allait rendre Maître Mouryshiba complètement fou si elle continuait à user et abuser de la force. Moins habile dans le combat au sabre laser, Greel maîtrisait donc le pouvoir de la force avec une assurance qui n'avait rien à envier à Anakin Skywalker lui-même (et toc!). Il faut dire que le comte Doku l'avait faite travailler avec acharnement ; et Greel avait été un peu triste de son départ précipité, même si elle commençait déjà à apprécier les sages conseils de Mace Windu. Greel Cokyo était une dure à cuire, elle ne se laissait pas facilement mener à la baguette et beaucoup de Maîtres Jedi s'étaient cassés les dents sur son cas avant l'arrivée du comte. Greel était orpheline et elle avait grandi sur Diplo (la planète lumière) (voir un vieux dessin animé des années 80 : Les Diplodos) avec une bande de trafiquants de bâtons de la mort. Le passage providentiel de Qui-Gon Jinn sur la petite planète l'avait sauvée d'une fin horrible et certaine dans les bordels de Diplo. Mais le travail des Maître Jedi avait porté ses fruits et aujourd'hui Greel était à peu prés équilibrée.
Le troisième larron de cette joyeuse bande de padawans, à savoir Kilka Arnov pour ceux qui suivraient pas, n'avait pas eu une enfance aussi tragique et c'était sans doute la raison pour laquelle elle était légèrement moins gaga que ses deux acolytes. Elle avait grandi sur Tatooïne, dans la célèbre brasserie de maître Arnov (qui est un clin d'œil à maître Kanter et non pas un Maître Jedi, ne confondons pas tout). Et Maître Mayni Manew, qui était un soiffard invétéré, bien que le Conseil ferma les yeux sur ce vice, l'avait trouvée dans un coin de la cuisine, grattant les bocks pleins de crasse en chantant "Keep on pretending" d'un air détaché.(Chanson d'un groupe metal, HIM, que j'adorais à l'époque). Maître Manew, que la bière à 20° rendait extrêmement lucide, avait décidé de la prendre sous son aile, sentant en elle la force. Puis lui préférant la célèbre Fischer blonde qui coulait à flots sur les dunes de Tatooïne, fini par l'abandonner à Maître Obi-Wan Kenobi qui, justement, passait par là (ah ben ça ça tombe bien alors).
Kilka était justement entrain de penser à Maître Kenobi, en tout bien tout honneur, comme elle aimait à le préciser, lorsque la sonnerie stridente retenti dans la salle de classe où Maître Mouryshiba était sur le point de craquer. Nos trois jeunes padawans se retrouvèrent devant la porte, leurs petits bras frêles chargés de livres, comme c'était la coutume pour se rendre au cours suivant.

Voilà. Après ça plus rien. Un si beau début et j'ai tout laissé tombé. Après ça ma sœur et ma meilleure amie obtiennent le BAC, je me vois contrainte de passer le rattrapage et je fini par l'obtenir moi aussi. Mais ne sachant que faire de ce fameux diplôme, nous nous retrouvons toutes trois dans une fac de langues dont on peut dire qu'elle ne présentait pas un grand intérêt pour nous. Tant et si bien qu'au bout d'une semaine déjà je sèche les cours, entraînant plus tard à ma suite mes deux amies. Au final les bancs de la fac ne nous auront pas bien vues, ce sera plutôt ceux du parc ou de la gare. Nous passerons cette année à sortir et à nous saouler. Le personnel de l'Hacienda confirmera. Toujours est-il que dans cette débâcle je retrouve le temps de me pencher sur mes padawans… Show must go on.
Kilka
Kilka
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 7
Localisation : Au soleil
Loisirs : Boire un ptit Ricard dans un verre à ballon
Date d'inscription : 26/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum