Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal

[Le destin de Lisa] Un bal mouvementé

Aller en bas

[Le destin de Lisa] Un bal mouvementé Empty [Le destin de Lisa] Un bal mouvementé

Message  jennifer22 Ven 30 Mai - 17:37

Type : Minifiction
4 actes à trois chapitres chacun + épilogue
Série traitée : Le Destin de Lisa
************************************************************************************************************************

Prologue :
Comme tous les ans, le bal costumé allait avoir lieu dans le bâtiment de Kérima. Une fête organisée par Laura Seidel, aidée de sa fille Kim vu que Laura était clouée dans un fauteuil roulant à la suite d'un accident de lustre. IL n'y avait pas de thème précis cette année, seulement l'envie que tout le monde s'amuse
Seulement, cette année, rien n'allait sé dérouler comme prévu...

Acte I

Chapitre 1 :
Une journée banale. Tout le monde avait l'air de travailler comme d'habitude. On ne se doutait pas de l'effervescence qu'il y avait dans la tête de chacun des employés. En effet, le bal costumé avait lieu le soir même dans l'enceinte de l'entreprise. L'atelier d'Hugo était d'ailleurs le lieu où l'on pouvait voir cette effervescence. En effet, certaines personnes cherchaient leurs costumes à la dernière minute ou réclamaient une retouche sur leurs déguisements.Lisa ne semblait pas touchée par cette agitation. Elle était dans son bureau, travaillant calmement. Elle n'avait même pas choisi de costume

Toc toc toc
- Oui entrez
David fit son apparîtion dans le bureau de son amie et s'asseya directement. Depuis quelques temps, il était triste. Mariella était partie avec Laurent, son nouvel amour. Il semblait abattu, râlant fortement sur tout le monde
- Je n'en peux plus Lisa
Celle-ci bouchonna son stylo et croisa les bras devant elle, prête à l'écouter. La tristesse de David la touchait au plus haut point. Elle ne supportait plus ces larmes coulant sur le visage de son meilleur ami. Car oui, elle le considérait comme tel depuis qu'il l'avait repoussée. Amis ni plus ni moins. Elle appliquait ce voeu à la lettre, ne voulant pas le perdre
- J'ai l'impression qu'une faille s'est ouverte dans mon coeur. Je suis partagé entre l'abattement et la colère. Lisa, que dois-je faire?
Lisa, sans un mot, se leva vers lui et s'asseya à côté de lui.
- Essaie de nouveau avec Mariella. Mais je doute qu'elle revienne. Tu sais, elle est vraiment amoureuse de ce Laurent et lui d'elle. Tu n'auras pas d'autre choix que de l'oublier si elle te repousse encore une fois
David se mit à sanglotter. Il serra son amie dans ses bras afin d'obtenir du réconfort. Elle lui caressa les cheveux comme une mère avec son enfant. Elle ressentait la peine de David, elle savait ce que c'est de ne pas être aimé par l'élu de son coeur.
- Je vais suivre tes conseils Lisa. Je vais essayer de la reconquérir ce soir au bal. Souhaite-moi bonne chance!
- Non David
Il la regarda interrogateur.
- Oui, ça porte malheur de souhaiter ça à une personne.
Il souria lègèrement et sortit du bureau.

Chapitre 2 :
A peine fut-il sorti que Rokko entra, sans frapper, une boîte à la main
- Lisa, je vous cherchais. Que faites-vous ici? Vous ne cherchez pas un costume? En avez-vous un?
- Ici, je travaille. Non je ne cherche pas de costume. Et pourquoi faire d'abord? demanda l'actionnaire majoritaire, les pensées occupées par l'état de David
- Pour le bal voyons Lisa!!!!
- Ah... heu... non... je ne sais pas si je viendrais. Je n'ai pas le coeur à m'amuser
- Mais... mais... mais... vous ne pouvez pas ne pas venir. Vous DEVEZ venir. Tenez, ceci devrait vous être utile, dit-il étonné, en tendant la boîte à la jeune femme
- Que ce que c'est?
- Un déguisement. Celui que vous devrez porter. Dès que je l'ai vu, j'ai tout de suite pensé à vous
- Non merci Rokko. Je ne viendrais pas. J'ai encore du travail
- Bien, fit le jeune homme, inhabituellement non insistant, mais je vous laisse quand même la boîte. Peut-être que ça vous poussera à venir, je l'espère même
Il lui fit un petit clin d'oeil et sortit

La curiosité naturelle de Lisa la poussa à voir ce que Rokko lui avait choisi comme costume. Quand elle vit la robe de princesse, brillante de mille feux, elle eut un petit cri de surprise. Elle sortit le vêtement et l'exposa devant elle. C'était une robe rose, avec des strass. Le bas était comme les robes de la noblesse sous le règne de Louis XIV, pleine de faux plis faisant la majesté du costume. Un diadème était entreposé dans le fond de la boîte.

Chapitre 3 :
Elle ne vit pas, tellement absorbée par la contemplation de la robe, David entrer
- Magnifique déguisement. Tu as bien choisi.
Elle eut un sursaut ce qui provoqua un petit rire chez le jeune homme
- J'ai frappé mais tu ne m'as pas répondu alors je suis entré. Je me doutais que tu était partie sur ta planète. Je ne voulais pas te faire peur, je suis désolée.
- Ce n'est pas grave David, répondit Lisa en rangeant soigneusement la robe dans sa boîte. C'est Rokko qui me l'a apportée, il est gentil non?
David sentit un sentiment connu monter en lui, un sentiment de jalousie. Mais pourquoi je suis jaloux moi? Je délire, je suis fatigué, oui c'est ça...
- ...id, David, tu es avec moi?
- Hein quoi?
Elle ria
- D'habitude, c'est moi qui part ailleurs. S'il te plaît, laisses-moi ce privilège d'être embarrassée parce que j'étais dans mes pensées, d'accord? Mais tu voulais quelque chose?
- Heu... bah... je sais plus. J'ai oublié. Je reviendrai quand je me souviendrai de ce que je voulais te dire.
Il sortit du bureau se posant mille questions.

David n'avait pas réapparu du restant de la journée. Lisa s'était décidée à aller au bal. Après tout, je ne pourrais que m'amuser et me sortit des chsoes tristes de la tête, non? Elle frissonna, comme si il y avait un danger. Plus le temps passait, plus elle avait peur. Mais pourquoi aurais-je peur? Il n'y a aucune raison de paniquer ni d'être éffrayée. Elle sortit de son breau et se dirigea vers le kiosque de Julien pour se préparer pour la grande fête

jennifer22
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Normandie
Loisirs : La musique, le cinéma et le PC
Date d'inscription : 30/05/2008

http://fanfictions222.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

[Le destin de Lisa] Un bal mouvementé Empty Re: [Le destin de Lisa] Un bal mouvementé

Message  jennifer22 Ven 30 Mai - 17:37

Acte II

Chapitre 1 :
La salle où avait lieu le bal costumé était magnifiquement décorée. Agnès s'était occupée du buffet avec Katia. Les invités faisaient leur entrée par l'ascenseur, laissant ceux qui était déjà arrivés admirer tous ces beaux costumes Parmi ces invités se trouvaient Kim et Thibaut, tous deux déguisés en Marylin Monroe, Hannah en officier anglais, Max en médecin, Yvonne en infirmière, Hugo et Betty incarnaient le yin et le yang respectivement, Rokko en homme des cavernes, Fréderic en pape, Laura en sirène, Mariella en cow-boy, David en prince... Quand Lisa fit son entrée, tous étaient subjugués par sa beauté. Ses cheveux étaient d'un blond éclatant et lisses comme la soie, ses lunettes triple foyer avaient été remplacé par des lunettes plus discrètes, son appareil dentaire avait disparu. Tous la complimentaient. Enfin de compte, le vilain canard s'était transformé en magnifique cigne Un invité fit son entrée comme les autres en retard. Personne ne le remarqua, bien trop occupés à discuter et à se complimenter. Ceci l'arrangeait bien. Il se faufila entre les invités et alla se cacher dans un bureau, celui de Richard Von Brahmberg. Ce dernier avait quitté précipitamment l'entreprise : il avait détourné des fonds et Lisa l'avait découvert. D'après les dernières nouvelles, il était en Amérique Latine, se la coulant douce, profitant de l'argent escroqué...

Chapitre 2 :
Un slow commença. You're beautiful de Joe Cocker. David mit son plan reconquête de Mariella en route. Il invita la jeune directrice de la communication à danser. Elle accepta à contre-coeur. Au bout d'une minute de danse, le regard de la jeune femme fut attiré par un mystérieux cavalier masqué, qui lui-même la regardait intensément. Elle lâcha david et se dirigea vers cerre homme. Elle lui enleva le bandeau de son visage et découvrit Laurent. Elle regarda une dernière fois David, qui fut désesperé par cette scène, et partit avec le bel architecte vers l'ascenseur, s'y engouffrant. Les portes se refermèrent sur eux, rallumant la détresse de David. Lisa avait également assisté à la scène. Elle dansait avec Rokko à ce moment-là. Quand la chanson fut finie, elle remercia le publicitaire et rejoignit David, toujours les yeux rivés sur l'ascenseur. Elle mit la main sur son bras en signe de compassion. Le jeune directeur génral se tourna vers elle, le regard embué de larmes. Il la conduit sur la piste de danse et enfouit son visage dans les cheveux de la jeune femme. Il pleurait, Lisa sentait ses larmes sur son cou.

Chapitre 3 :
D'un coup, le courant sauta, plongeant la salle dans l'obscurité et le silence. Un brouhaha se fit entendre, les gens se demandant ce qu'il se passait. Lorsque la lumière revint, certaines personnes crièrent de surprise. Quatre hommes entouraient la foule, armes à la main. Deux surveillaient les ascenseurs, un autre regardait dans les bureaux et faisait sortir les personnes isolées, le dernier surveillait les invités. Davdi avait redressé son visage et fut frappé de stupeur. Dans ses bras, il sentait Lisa trembler. Il regarda vers la direction où elle s'était tournée. Ce qu'il vit le fit trembler de rage
- Richard...
- Bonsoir messieurs et mesdames... Pardon mesdames et messieurs. J'en ai oublié les bonnes manières. Ceci est une prise d'otage comme vous l'aurez remarqué. Elle est spéciale puisque vous connaissez déjà mon identité. Ce que je veux? C'est simple : Kérima et aussi autre chose que je ne dévoilerais qu'à certaines personnes directement concernés.
Il jeta un regard vers David et Lisa
- Mademoiselle Plenske! Quel changement. Je me demande si vous n'étiez pas mieux avec vos grosses lunettes, votre paille sur la tête et votre chemin de fer dans la bouche.
Il se retourna vers les invités
- Passez une mauvaise soirée. Ah oui, j'allais oublié, n'essayez en aucun cas de résister ou de vous enfuir, mes hommes ont reçu l'ordre de tuer toute personne qui voudrait se comporter comme un héros ridicule
Il fit une révérence ridicule comme s'il venait de se produire dans une pièce théâtrale.
- Quoi, vous ne m'applaudissez pas? Comme c'est dommage
Il eut un rire diabolique comme son costume et descendit de l'estrade sur laquelle il était monté pour faire son petit discours. Il se dirigea vers David et Lisa, toujours immobiles

jennifer22
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Normandie
Loisirs : La musique, le cinéma et le PC
Date d'inscription : 30/05/2008

http://fanfictions222.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

[Le destin de Lisa] Un bal mouvementé Empty Re: [Le destin de Lisa] Un bal mouvementé

Message  jennifer22 Ven 30 Mai - 17:38

Acte III

Chapitre 1 :
- Suivez-moi fit Richard
Ils ne purent qu'obéir, face à l'arme qu'agitait Richard et un de ses hommes sous leur nez. Ils entrèrent dans le bureau de l'ancien co-directeur et furent assis de force
- Bon, je n'ai pas de temps à perdre. Mademoiselle Plenske, vous allez me signer ce papier et ensuite je repars
- Non Lisa, ne signes pas. Il nous tuera avant de repartir
- Petit frère, je dois avouer que tu m'épates. Tu es devenu intelligent pendant que j'étais parti. Oui, je vais vous tuer tous les deux. Je ne veux pas de témoins à ma prise de contrôle de Kérima. Puis vous avez détruit ma vie, je me réserve le droit de détruire la vôtre
- Vous êtes ignoble fit Lisa de son regard le plus noir
- Non Mademoiselle Plenske, pas de compliments s'il vous plaît. Je n'ai pas envie de prendre la grosse tête
- Richard, on apprendra que tu nous as tué pour avoir le pouvoir. Tu ne crois pas que tous ces gens dans la salle vont te dénoncer?
- Bah alors, il va falloir que je les tue tous? Ah comme c'est horrible fit-il en imitant Sabrina. Je veux bien mais ce que je veux faire, c'est vous faire plonger dans le vide. Tout le monde pensera à un suicide. Après tout, vous avez perdu Kérima. Voici le scénario : Tu étais désespéré David avec ta perte de l'entreprise de ta vie et aussi l'échec de ta relation avec ma soeur. Tu as sauté du toit. Vous Mademoiselle, vous n'avez pas supporté la mort de David et vous avez sauté comme Juliette s'est poginardée lorsqu'elle a vu Roméo mort à ses côtés.
- Mias si je ne signes pas, vous n'aurez pas Kérima. Donc vous ne pouvez pas me tuer fut Lisa avec une lueur de malice dans les yeux, une lueur qui s'éteignit dès que Richard prit la parole
- Peut-être bien ma chère. Mais David si et je me ferai un plaisir de le torturer et de le tuer devant vous. Je croyais que vous étiez plus intelligente que ça Mademoiselle Plenske. Vous avez donné votre cerveau à David, c'est ça?
- NON! Je vais signer, fit Lisa, prise de panique
- Non Lisa, ne fais pas ça. Je préfère qu'il me tue plutôt qu'il ait le contrôle de Kérima et qu'il t'assasine
- Comme c'est touchant! Le prince veut sauver sa princesse au détriment de sa propre vie. C'est tellement beau que j'ai envie de pleurer
Il fit mine d'essuyer une larme et éclata de rire
- Bon, je vais vous laisser discuter ensemble. Pedro, emmène-les dnas le bureau de Seidel et ferme la porte. Je reviens dans deux heures. Soit vous signez Lisa - je me permets de vous appeler ainsi - et vous mourrez tous les deux ensemble d'une façon rapide et sans douleur, soit vous ne signez pas et je torture David lentement et je le tue pour que vous cédiez. Naturellement, si vous continuer de refuser, votre mère, votre père, Julien et ainsi de suite passeront sous mon couteau jusqu'à ce que vous apposiez votre jolie signature sur ce papier. Bonne discussion!

Chapitre 2 :
Ils s'en allèrent donc vers le bureau de david avec Pedro. Lisa était en larmes. Soit elle mourrait avec David, soit tous les gens qu'elle aime seraient assassinés devant elle. Il est évident que si elle choisit cette option et qu'elle cède à cette requête, elle mourrerait de toute façon. Pedro les poussa dans le bureau et ferma la porte à clé.
- Je vais signer David. Je ne veux pas voir les gens que j'aime mourir par ma faute
- Lisa, non. S'il doit me torturer pour que tu signes, alors d'accord, je le laisses faire mais s'il te plaît ne signes pas.
- Mais David, il n'y a pas que toi et moi dans l'affaire, il a impliqué tous les gens qui comptent pour moi. Je ne peux pas, je ne veux qu'ils restent en vie, quitte à ce que je meurs pour sauver leurs vie, fit-elle en pleurant.
David prit Lisa dans ses bras. La vérité, c'est qu'il avait peur pour elle. Sa vie lui était plus précieuse que la sienne. Il l'aurait aidé à s'échapper pour qu'elle reste en vie même s'il devait en mourir. Il se souvint à cet instant du sentiment de jalousie qu'il avait éprouvé quelques heures plus tôt. Il comprit à cet instant qu'il était amoureux de la jeune femme mais que sa déception face à sa rupture avec Mariella lui avait caché tout cela. Cette nouvelle le bouleversa et il étreignit encore plus fort sa bien aimée
- Chut, calme-toi... on va s'en sortir
Il se dégagea des bras de Lisa et se dirigea vers l'armoire derrière son bureau, là où était rangé le whisky
- Je ne coris pas que ce soit le bon moment pour boir David.
Il lui fit un sourire des plus charmeurs, dont lui seul avait le secret et sortit un portable, visiblement neuf. Lisa le regarda, interloquée
- C'est mon téléphone professionnel dont je ne me sers plus depuis longtemps fit-il
Il sortit une carte SIM de sa poche de son costume. Lisa était de plus en plus étonnée
- Je viens de déposer l'autre portable en réparation
Il engouffra la carte dans le portable, l'alluma et appela la police. Il leur expliqua la situation : ils arriveraient d'une minute à l'autre lui a-t-on dit. Quand il raccrocha, il cacha le portable et reprit Lisa sans ses bras. Désormais, il sut que c'était le seul endroit où il allait se sentir bien, où il souhaitait finir ses jours, en espérant que ce ne soit pas pour maintenant.

Chapitre 3 :
Lisa pleurait encore. Il prit le visage de la jeune femme entre ses mains et la regarda dans les yeux, d'un regard qui voulait lui montrer tout son amour pour elle
- Je ne laisserais personne te faire du mal, personne...
Il approcha son visage de celui de la jeune femme. Il s'arrêta à quelques centimètres du sien, sondant son regard. Il ne vit rien d'autre que de l'incomphrénsion. Il biassa ses yeux ses ses lèvres, légèrement entrouvertes. Il pouvait sentir son souflle léger et saccadé. Il caressa ses lèvres avec les siennes, profitant de leur douceur. Il chercha ensuite sa langue et entama un ballet auquel Lisa ne put résister. Le baiser jusqu'alors timdie devint fougueux. Lisa mit ses bras autour du cou de David, ses mains carressant les cheveux et la nuque du jeune homme. Lorsque se baiser se termina, Lisa le regarda dans ses yeux. Ce qu'elle y vit l'effraya et l'excita en même temps : David avait un regard sombre chargé de désir. Lorsque l'actionnaire majoritaire se mordit la lèvre inférieure, il ne put résister. Il embrassa Lisa aussi fougueusement que la première fois. Ses mains se baladèrent sur le dos de Lisa, remontant sa colonne vertébrale. Ceci provoque de merveilleux frissons à la jeune femme qui, alors, se croyait dans un rêve. Le baiser su fut plus intense encore. Il l'attira vers le divan placé dans le bureau et la fit s'asseoir sur ses genoux. Lisa carressa le torse du jeune homme timidement d'abord. Elle avait peur, peur que tout ceci ne soit qu'un rêve, peur que David ne s'aperçoive qu'elle n'était pas celle qu'il croyait, peur qu'il se rende compte qu'il l'embrassait elle, Lisa Plenske, peur qu'il la rejette. Elle arrête donc ce biaser à contre-coeur, se releva et s'éloigna de ce corps qui la tentait tant. David la regarda, interrogateur. La frayeur qu'elle avait paraîssait dans les yeux de la jeune femme
- Lisa que se passe-t-il?
- Je suis désolée David...
- Mais pourquoi? En fait, c'est maintenant que je devrais être désolée pour avoir tout arrêté.
En disant ces derniers mots, il s'était rapproché de Lisa qui reculait. Mais elle arriva contre le bureau. David l'embrassa sensuellement.
- Laisse-toi aller, Lisa...
Elle se décontracta aussitôt à ces mots et enfouit ses doigts dans la chevelure ébène de David. Il ne put retenir un gémissement de plaisir face à cette caresse. Lisa souriait contre ses lèvres. Il descendit alors sa bouche contre son cou. Lisa émit un soupir de plaisir. Elle était emportée par une pléiade de sensations. Son corps ne percevait plus que les baisers et les caresses de David, son esprit ayant oublié le danger qui subsistait dans la salle à côté du bureau. Elle dirigea ses mains vers les boutons du costume de David, découvrant ce torse dont elle avait tant rêver. Les caresses de la jeune femme sur cette partie du corps le fit gémir de nouveau. Il chercha les boutons de la robe et lui retira ce costume avec réverence. Ce qu'il découvrit emplit son désir. Lisa était magnifique à ses yeux. Cette dernière biassa la tête, rougissante.
- Tu es magnifique Lisa, fit-il en lui remontant le visage au niveau du sien.
Elle s'empourpra davantage. En décrochant le soutien-gorge de la jeune femme, David fut encore plus séduit. Ils se déshabillèrent lentement mais sensuellement jusqu'à se retrouver tous deux nus. Quand David la pénètra pour la première fois, Lisa eut un faible cri de douleur. David le perçut et s'arrêta. Lisa l'empressa de continuer. Oui elle était vierge. Cela comblait de joie le jeune homme. Leurs ébats furent profonds. Jamais David n'avait connu cela auparavant dans les bras d'une autre femme, même avec Mariella. Il lui semblait que c'était son âme qui se soudait avec celle de la jeune femme comme leurs corps s'emboîtaient parfaitement. Lorsque l'orgasme vint les terrasser, ce fut une multitude de sensations qui leur vinrent. Il y avait du bonheur, du plaisir, de la joie. Mais surtout de l'amour...

jennifer22
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Normandie
Loisirs : La musique, le cinéma et le PC
Date d'inscription : 30/05/2008

http://fanfictions222.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

[Le destin de Lisa] Un bal mouvementé Empty Re: [Le destin de Lisa] Un bal mouvementé

Message  jennifer22 Ven 30 Mai - 17:38

Acte IV

Chapitre 1 :
Lorsque qu'ils furent rassasiés du corps de l'autre, ils se rhabillèrent en silence pour ne pas se faire surprendre nus par Richard. David aida Lisa à reboutonner sa robe, trop fébrile pour se débrouiller seule. Il ne pouvait s'empêcher de l'embrasser dans la nuque. Il voulait lui montrer tout son amour par ce geste. Quant à Lisa, elle oublia ces moments de frayeur, d'angoisse. Le seul fait d'être dans les bras de David la rassurait. Elle souriait, heureuse. Sa première fois était magique. Son rêve s'était réalise. Elle s'était abandonnée facilement à David car elle voulait qu'il soit le premier. De plus, elle avait entendu David lui dire trois mots,des mots qu'elle n'aurait jamais cru entendre un jour : il lui avait dit je t'aime. Elle savait qu'il pensait qu'elle ne l'avait pas entendu. Quand il eut fini de reboutonna son costume, elle se retourna vers lui. Avant de lui donner un doux et long baiser, elle lui fit un sourire voulant tout dire. Elle vit dans les yeux de son partenaire qu'il avait compris. Le baiser fut intense. Quand il fut terminé, David mena Lisa avec lui sur son fauteuil. Il s'asseya et attira Lisa sur ses genoux. Il enfouit sa tête dans le cou de Lisa, sentant son parfum fruité, mélangé au sien. La jeune femme, elle, carressait les cheveux de son amour, son amant. Elle souria à cette idée. Jamais elle n'aurait osé penser que David et elle allaient former un couple en vrai et non plus dans ses rêves. Il la regarda et lui demanda :
- Tu m'as entendu, n'est-ce pas?
Elle acquiesca d'un signe de tête en souriant
- Je t'aime Lisa. De tout mon coeur, de tout mon être. Je m'en veux de ne pas l'avoir aperçu plus tôt...
Il biassa les yeux. Lisa l'obligea à la regarder dans les siens. Elle vit avec surprise une larme couler sur la joue de David. Elle embrassa la larme et enleva avec sa main les autres qui coulaient. Elle lui répondit simplement :
- Tu connais le diction : vaut mieux tard que jamais non?
Il lui fit un sourire et l'attira à lui pour l'embrasser.

Chapitre 2 :
Ce fut au cours de ce baiser que Richard fit son entrée dans le bureau. Les deux amoureux sursautèrent et se levèrent à la vue du dangereux criminel.
- Mais voyez-vous ça? Ils sont amoureux. Qui l'aurait cru un jour? David Seidel et Lisa Plenske ensemble. Dis-moi petit frère, tu n'as pas mis longtemps à te remettre de ta rupture avec Mariella. Que quelques heures!!! Tu vas aussi vite dans tes changements de conquête qu'une étoile filante dans le ciel. Oui, je deviens poëte. J'ai eu tout le temps de m'instruire pendant mon exil forcé. Faites attention Lisa, il vous laissera tomber comme les autres. Ah mais non, que suis-je bête! Il va mourir. C'est dommage hein David?
Celui-ci serra les poings. Il aurait pu se jeter sur son demi-frère pour le faire taire. Mais il n'était pas suicidaire devant l'arme que tenait Richard. Il se contenta de repliquer, les yeux pleins de colère
- Ne salis pas mon amour pour Lisa, je te l'interdis
- Tu n'es pas tellement en position de m'interdire quoique ce soit petit frère. Ton amour? Parce que tu es capable d'aimer, toi? Arrêtes, je vais en pleurer ou plutôt en mourir de rire?
David était prêt à se ruer sur Richard. Il avait déjà fait un pas en avant mais fut arrêté par Lisa. Il la regarda et se calma aussitôt, devant le regard de peur que lui lança la jeune femme.
- Bon je n'ai pas le temps de parler de tes petites expériences amoureuses à la noix, frérot. Lisa, avez-vous pris une décision, vous signez ou pas?
Lisa ne répondit pas à l'instant. Lorsqu'elle vit David lui faire discrètement un non de la tête, les yeux suppliants et remplis de larmes, elle répondit alors :
- Non, je ne signerais pas
Richard la regarda, les yeux pleins de haine
- Vous êtes sûre? Très bien. José, viens ici avec le matériel.
Il se tourna vers David
- A nous deux, petit frère
Lisa regarda l'homme, le bourreau arriver avec un sourire narquois. Richard fit un signe de tête vers le directeur général.

Chapitre 3 :
- Assis, ordonna l'homme en s'avançant vers DAvid.
Il obéit, jeta un regard qui se voulait rassurant vers Lisa. Il semblait vouloir lui faire comprendre quelque chose. Elle se dirigea de l'autre côté du bureau, une drôle de sensation l'envahissant. Lorsque l'homme voulut ligoter le jeune homme, celui-ci se leva rapidement et sortit un cutter de sa poche qu'il avait trouvé dans son bureau pendant que Richard était parti, en prenant le portable. Il enserra l'homme par derrière et lui mit le cutter en dessous de la gorge
- Ne bouges plus Richard ou je le tue
Lisa s'était caché derrière le bureau. Elle savait que pour riposter, il pourrait lui tirer dessus. Mais Richard eut un sourire diabolique. Il tira sur son complice, qui s'éffondra. Lisa qui avait vu toute la scène de sa cachette hurla. David lâche son cutter et regarda le sang de l'homme s'écouler lentement sur la moquette. José était mort. Richard éclata de rire.
- Quoi? Tu pensais que sa vie avait une valeur pour moi? Tu devrais savoir depuis le temps que la seule personne qui compte pour moi, c'est moi. Bon vu que José n'est plus en état de te faire quoique ce soit, je vais me faire un plaisir de te faire souffrir moi-même. Allez, assis.
Sous la menace de l'arme pointé vers lui, David obéit, le cutter n'étant plus à sa portée.
- Alors, fit Richard en prenant un scalpel. Je sais. Je vais te retirer une oreille puis l'autre. Ensuite, je couperai tes doigts puis les mains. Alors Lisa, vous ne signez toujours pas.
David répondit pour elle
- Non, elle ne le fera pas
Elle était de toute façon incapable de prononcer un seul mot. Elle pleurait. Richard approcha le scalpel de David. Quand soudain, la porte s'ouvrit. Richard, surpris, lâcha le scalpel. C'était les forces armées de la police. Tout alla très vite. Richard fut plaqué au sol, David et Lisa emmenés en sécurité dans un autre des bureaux. Le cauchemar prenait fin. Dans le bureau, David prit Lisa dans ses bras
- Chut... tout va bien mon coeur... c'est fini...
Elle se calma dans ses bras. Terrassée par la pression, elle s'endormit dans les bras de son petit ami

Epilogue :
Tout s'était bien terminé pour tout le monde. Il n'y avait qu'un mort, le complice de Richard. Mais heureusement, personne n'avait été blessé.

Le procès
Richard et ses complices avaient été arrêtés et placés en détention.Quelque mois plus tard, le procès commençait. Il dura trois semaines. Une chose fut découverte lors de ce jugement : Richard avait forcé ses complices à participer à cette prise d'otages en les menaçant de tuer leurs familles s'ils ne coopéraient pas. Il savait que ces personnes étaient des anciens fugitifs rangés depuis leur sortie de prison. Richard fut condamné à 40 ans de prison ferme pour prise d'otages, meutre sur la personne de José Febrero, tentatives de meutres sur les personnes de David Seidel et de Lisa Plenske et délit d'initié. Ses complices, eux, furent emprisonnés à 3 ans de prison avec sursis mais furent tous liberés sur bonne conduite au bout d'un an.

David et Lisa
Ils avaient officialisé leur relation le lendemain de la prise d'otages. Deux mois plus tard, Lisa eut droit à la plus belle demande en mariage qu'il soit par David. Pous vous donner une idée de ce moment ultra romantique, je dirais juste : voyage dans les Alpes, châlet, dîner aux chandelles, câlin au coin du feu. Mais aussi des roses et au milieu du bouquet un écrin contenant la plus belle bague que Lisa n'ait jamais vue : elle était surmonté d'un solitaire de couleur bleu, la même teinte que ses yeux, symbloisant sa simplicité. Ils s'étaient mariés quatre mois plus tard, sur une certaine île où se trouvent des paons, entourés seulement de leurs amis et de leurs familles. Ils allaient enfin pouvoir profiter de la vie à deux. Ah mais non attendez, la mariée avait un joli petit ventre rond...

Un an après
Le bal fut organisé comme toujours. Mais maintenant, il y avait toujours cette peur de retourner dans le cauchemar précédemment véçu. Lisa ne se sentait pas à l'aise. David n'était pas rassuré non plus mais savait calmer sa femme quand elle paniquait. Ce bal ainsi que les autres des années futures se déroulèrent sans encombres, des services de sécurité supplémentaires ayant été engagés. Mais ce bal fut un mal normal, dont Lisa avait toujours rêvé, avec son mari et son fils Mathis...

FIN

jennifer22
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : Normandie
Loisirs : La musique, le cinéma et le PC
Date d'inscription : 30/05/2008

http://fanfictions222.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

[Le destin de Lisa] Un bal mouvementé Empty Re: [Le destin de Lisa] Un bal mouvementé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum