Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
TV 55″ OLED Panasonic TX-55JZ980E – 4K UHD ...
Voir le deal
999 €

S'oublier (titre provisoire..)

Aller en bas

S'oublier (titre provisoire..) Empty S'oublier (titre provisoire..)

Message  shippyx Jeu 31 Mai - 19:23

Auteur : shippyx
Date : 31/05/2007 (bien qu'elle ait été commençée en septembre...)
Genre : Drame-Ship, mais j'ai fait tout mon possible pour que ça ne dévie pas dans le mode guimauve...
Dites moi ce que vous en pensez, les critiques bonnes ou mauvaises sont les bienvenues, sans elles ont n'avançeraient pas....




Elle était chez eux en train de préparer le dîner pour le soir. Elle ne l’avait pas entendu rentrer lui n’avait pas fait de bruit. Il l’observait maintenant depuis plusieurs secondes qui accumulées les unes aux autres créaient des minutes. Soudain il ne put s’empêcher de la prendre dans ses bras de sentir son odeur de la sentir proche de lui. Il réalisa sa pensée et lui murmurant un bonsoir. En guise de réponse Samantha se retourna et lui déposa un léger baiser sur les lèvres.
S : tu m’a manqué.
X : c’est drôle tu lis dans mes pensées.
S (esquissant un sourire) : il n’empêche que l’on se voit de moins en moins en ce moment.
X (desserrant son étreinte) : je sais, je m’en rends compte moi même, les affaires sur lesquels je suis deviennent de plus en plus complex, je suis vraiment désolé.
S : hey !! je ne te reproche rien Alec je sais bien que tes enquêtes sont complexes et j’ai aussi ma part de responsabilités ; mon travail au centre de recherche me prends de plus en plus de temps.
A : c’est vrai je l’avoue, je commence a devenir jaloux je trouve que tes expériences monopolisent tes pensées, je suis sûr que tu pense de moins en moins a moi..
S : t’es vraiment bête quand tu t’y met.
A (le prenant dans ses bras) : c’est pour ça que tu m’aime
Elle n’eut pas le temps de répliquer que Alec lui déposa un baiser sur les lèvres qui se transforma vite en un baiser beaucoup plus passionné…

En effet depuis 2 ans Samantha Carter avait quitté le programme porte des étoiles, sa décision de quitter le programme pour lequel elle c’était investit corps et âme durant 9 ans lui avait été très pénible. En quittant le programme elle quittait ses amis avec lesquels elle avait noué des liens très forts durant ses missions, elle quittait aussi toutes les sensations qu’elle ressentait quand elle découvrait de nouvelles planètes, de nouveaux peuples et des nouvelles technologies sur lesquels elle s’empressait d’effectuer des recherches une fois rentrée.
Mais ce qu’elle quittait plus que tout était lui, lui l’homme aux yeux chocolats et à l’humour si décalé, lui qui la réconfortait tout le temps quand il sentait qu’elle en avait besoin sans que celle-ci le lui demande. Entre eux deux c’était installé une telle complicitée qu’il suffisait d’un regard pour qu’ils se comprennent, pour qu’ils comprennent ce que l’autre voulait faire passer. Ils se connaissaient parfaitement, chaques expressions c’étaient transformées en phrase pour l’autre. Mais leur relation étant devenu a un point ou l’autre n’avait pas besoin de dire ce qu’il ressentait, qu’ils ne c’étaient jamais avoués les sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre.
Comme d’habitude ils se le faisaient ressentir par des gestes, des regards, mais aucuns des deux n’osaient franchir la frontière des mots. Il y avait comme une sorte de peur qui les empêchaient d’avancer une peur qui était née de ce langage muet. Peur de se rendre compte que ce qu’ils espéraient ne serait pas à la hauteur, peur que l’autre ne ressente pas la même chose, peur tout simplement de ne pas être à la hauteur.

Une autre entrave plus « réel » les empêchaient de franchir cette barrière, la loi de non-fraternistation. C’est en partie pour cette raison que le lieutenant colonel Samantha Carter avait décidé de quitter le programme porte des étoiles et l’armée elle ne pouvait plus supporter le fait qu’une loi empêche deux êtres de s’aimer. Quoi qu’on en dise c’était une femme avant tout, avant d’être une scientifique, et le rêve de beaucoup de femmes est de créer une famille. Mais avec du recul elle c’était rendue compte que cette loi n’était qu’une sorte de prétexte, car si ils avaient vraiment voulu, cela se serait réalisé depuis lomgtemps. D’un côté cela la rassurait, elle se disait que si cela avait été si important ça aurait été le contraire. Elle croyait avoir trouver la bonne personne mais elle n’avait pas eu le droit et le cran de réaliser son désir, il représentait tellement la perfection qu’atteindre son but n’aurait pas été à la hauteur enfin tout du moins c’est ce qu’elle se disait aujourd’hui. On dit bien que l’idéal ne s’atteint jamais, l’homme aspire à l’idéal mais y aspire seulement.. Sa décision avait été accélérée par le fait que le général O’neill avait été muté a Washington. Sam l’avait appris par la voix de Daniel car le général n’aurait pas put le lui dire en face, si cela avait été le cas le simple regard de celle-ci l’aurait dissuadé.

Mais lui aussi en avait marre, marre de cette relation qui n’évoluait pas marre de cette loi de non-fraternisation qui les empêchaient de réaliser leur souhait le plus cher. Marre de se retrouver face à ses peurs, il avait peur de refaire la même erreur qu’avec Sara. Il avait peur que si il s’engageait cela soit trop vite brisé. Bien sûr Carter n’était pas le genre de personne imprévisible mais elle représentait tellement pour lui, elle avait pris tellement de place dans sa vie qu’il ne voulait pas qu’une fois ensemble il eut pût la détruire comme avec Sara. Il l’aimait trop, beaucoup trop, tellement qu’il était prêt à la laisser vivre sa vie du moment qu’elle soit heureuse. Car oui il pensait qu’il ne pourrait pas lui donner le bonheur auquel elle aspirait tellement. Mais putain qu’es-ce qu’il avait mal.
En apprenant sa mutation il avait bien réfléchit a ce que tout cela allait entraîner, bien sûr il aurait put dire non, mais depuis qu’il c’était engagé dans l’armée son souhait le plus cher était d’évoluer au sein de celle-ci pour atteindre le haut commandement. A cela s'ajoutait le fait que Carter ne faisait pas d’efforts. Bien sûr il y avait toujours ce langage muet entre eux, mais cela le confortait dans son manque d’initiative du à sa peur. Il avait essayé de multiples tentatives pour briser cette « communication sans mot » ; mais les invitations refusés, le test zartac lors duquel il avait entrevu cette fameuse porte mais la phrase de Carter « cela ne sortiras pas de cette pièce » l’avait abattu. Sa relation avec Pete l’avait découragé.
Si il avait pu entrevoir une porte de sortie pour Sam et lui il aurait pu se désister mais après avoir étudier la question il n’en avait vu aucunes. Qu’il reste ou qu’il parte ils n’auraient pas pu être ensemble, il avait un dernière fois tenté d'obtenir une autorisation spéciale mais cette demande ne fit pas exception aux autres. On lui avait répondu que si on disait oui pour lui on devrait le faire pour d’autre.. Il pris donc la décision de partir laissant derrière lui cette fabuleuse expérience et la femme de sa vie.
Samantha de son côté avait très mal accepté le départ de Jack. Elle savait qu’elle venait de perdre un être cher, elle comprenait le fait qu’il n’ait pas voulu le lui annoncer en face. Mais elle ne pouvait s’empêcher d’être en colère contre lui, d’être en colère contre le fait qu’elle n’ait pas pu réaliser son souhait le plus cher. Être en colère contre lui était comme une sorte de déversoir. Toute sa peine pouvait s’exprimer, certe elle s’exprimait sous forme de colère, mais au fond d’elle c’était une peine immense, car même si elle avait fini par y renoncer elle avait ésperé au fond d’elle même qu’il fasse un pas. C’était si égoïste mais elle avait gardée cette petite flamme « l’espoir fait vivre », or là il n’y avait plus d’espoir il l’avait éteint, ils l’avaient éteint.
C’était tellement plus facile de lui en vouloir à lui. Elle était aussi en colère contre l’armée, elle qui c’était tant investit pour celle-ci recevait comme récompense de perdre l’homme quel croyait être l'homme de sa vie. Une semaine après le départ de Jack elle donna sa démission du SG-C, elle savait qu’elle allait le regretter sur le plan du travail mais cette fois-ci le départ de Jack avait été la goutte d’eau en trop. Daniel et Teal’c avaient bien essayé de l’en dissuader mais en vain. Ils comprenaient la décision de la jeune femme, mais ayant déjà perdu Jack ils ne voulaient pas la perdre elle.
Sam décida en même tant de quitter Colorado Spring car si elle restait dans cet endroit elle ne pourrait s’empêcher de repenser a lui. Elle déménagea pour Los Angeles ou elle avait décidé de prendre un nouveau départ. Pendant 6 mois se fut très dur pour elle, malgré le soutien de Daniel et Teal’c elle n’arrivait pas a tirer un trait sur son passé, a prendre un nouveau départ. Puis sur les conseils de Daniel elle décida de trouver un nouveau travail. 8 mois après son arrivée, elle fut engagé dans un centre de recherches ou elle put commencer a prendre un nouveau départ.. Bien sûr cela n’avait rien a voir avec le programme « Porte des étoiles » mais cela lui convenait. De plus dans ce travail aucunes lois de non-fraternisation existaient..
Au fil des semaines elle avait noué des liens avec ses collègues de travail et grâce a l’une d’entre elle, elle avait rencontré Alec. Au départ elle avait eu du mal a s’engager avec lui, pour elle ce n’était que l’histoire d’une nuit, et le souvenir de Jack la hantait, mais plus les jours passaient plus il réussissait a l’étonner, si bien que peu à peu Sam tomba amoureuse de lui. Elle lui avait raconté son histoire avec Jack et celui-ci avait vite compris que cela n’allait pas être facile de prendre la place de cet homme et surtout de commencer quelque chose de sérieux avec Sam, il sentait que celle-ci avait beaucoup souffert. Mais il c’était accroché et avait instauré un climat de confiance avec Sam et la laissait allait a son rythme. Sam avait été touché par cette attention et avait succombé a son charme. Après 9 mois de relation ils avaient décidés de vivre ensemble.

-------------------------------------------------------------

Après une nuit très mouvementée, Sam se rendit au centre de recherche. Vers le milieu de l’après midi elle reçut un coup de fil.
D : allô Sam ?
S : hey Daniel !! ça me fait plaisir de t’entendre. Qu’es-ce que tu racontes de beau ?
D : oula pleins de choses mais tu comprends que je ne puisse pas t’en parler.
S : oui..
D (qui venait de se rendre compte de sa maladresse) : ah.. euh.. enfin excuse moi je..
S : ne t’inquiète pas Daniel ce n’est pas grave. Bon alors quoi de nouveau mis à part ton travail ?
D : et bien figure toi que si je t’appelle c’est pour une raison bien particulière…
S : ah oui laquelle ??
Daniel ne prit pas le temps d'annoncer sa nouvelle, il attendait depuis trop lomgtemps, la source de son attente avait été une crainte mais sa future femme l'avait persuadé que Sam était sa meilleure amie avant tout et qu'elle ne refuserait pas de venir a son mariage, même si elle devait y renouer avec son passé.
D: Sam je t’annonce officiellement que je vais me marier!
Sam accusa le choc durant un laps de temps très court, elle faillit faire répèter son ami mais l'entousiasme reprit vite le dessus quand elle comprit le sens des paroles de son meilleur ami.
S : waou !!!! Mais c’est génial !! Je la connais ?? Aller raconte comment vous vous êtes rencontrés ? Mais attend ...Elle se rendit compte que Daniel ne lui avait jamais parlé de cette femme avant et qu'il lui annonçait déjà son mariage. Elle reprit d'un ton véxé.
S : tu aurais pu me dire que tu avais une relation avant de passer tout de suite au stade mariage !! C’est que je ne suis plus digne de confiance ??
D (réprimant un fou rire) : Sam voyons tu sais très bien ce qu’il en est, figure toi que j’aurais pu t’envoyer un carton d’invitation mais au contraire j’ai pris la peine de te téléphoner car je veux t’entendre de vive voix dire oui…
S : pourquoi je t’aurais dis non bêta ??
D : et bien…figure toi que tu n’es pas la seule a qui j’ai téléphoner…
Sam venait de comprendre ce que Daniel insinuait, cette pensée la fit blêmir et elle mit du temps à pouvoir lui répondre.
D : Sam tout va bien ????
S :….
D : Sam ??!!!
Sa voie qui était si enjouée depuis le moment ou elle avait su que son interlocuteur était Daniel devint soudain très basse comme si elle savait que la phrase qu'elle allait prononcer allé lui faire mal..
S: il sera là c’est ça ?
Daniel qui avait compris au ton de la jeune femme que cette nouvelle ne la réjouissait pas, mais il s'y était préparé. Il essaya de relativiser les choses, il tenait vraiment à sa présence et ne souhaitait pas devoir s'en passer.
D : écoute Sam je sais ce que tout les deux vous avez enduré mais sache avant tout que vous êtes mes amis, mes deux meilleurs amis avec Teal’c et je ne peux pas me permettre de ne pas en inviter un sous prétexte que vous avez fait un choix. Fais le pour moi Sam s’il te plaît…Sa phrase se termina en une sorte de complainte aux oreilles de Sam. Mais malgré tout la jeune femme devait réfléchir, sa présence avait beaucoup trop de conséquences..
S : écoute Daniel je ne sais pas il faut que je réfléchisse, je vais en parler avec Alec.
Ce dernier mot mis la puce à l'oreille a Daniel, il ne put s'empêcher de se dire que sa meilleure amie avait suivi ses conseils , mais néamoins sa réserve quant à sa présence à son mariage l'intrigua.. Néamoins il sauta sur l'occassion pour dévier du sujet plus qu'épineux qu'ils abordaient...
D : qui est ce Alec’? hey Sam je ne suis plus digne de confiance moi aussi ? T’aurais pu me le dire.
La réaction de Daniel redonna le sourire a Sam.
S : je comptais t’en parler mais je n’ai pas eu le temps, et à chaque fois que je t’appelais tu ne répondais pas.
D : tu sais ce que c’est..
S : oui et je suis bien contente d’y être sortie.
D : vraiment ?
S : Daniel on ne vas pas remettre ça sur le tapis…
D : excuse moi.
S :…
D : Bon alors ?
S : et bien comme tu l’as entendu il s’appelle Alec’ et il est avocat je l’ai rencontré il y a 1 an environ.
D : Sam ce n’est pas ce que je voulais entendre mais je suis heureux pour toi d’ailleurs si tu veux il pourra venir.
S : écoute Daniel il faut que je réfléchisse…ce n’est pas contre toi.
D : d’accord mais je t’envoie quand même le carton d’invitation ça se passera dans un mois. Je tiens à toi Sam.
S : moi aussi Daniel. Embrasse tout le monde.
D : prends soin de toi.
S : merci, toi aussi.
Après avoir raccroché, Sam du s’asseoir, pourtant elle aurait dû se douter que cette situation allait se présenter un jour, Daniel avait raison malgré le fait qu’elle et Jack avait fait un choix ils restaient les amis communs de Daniel Teal’c et d’autres. Un jour ou l’autre ils se seraient retrouvés à une réception ou une autre occasion organisé par leurs amis communs. Mais Sam avait beaucoup souffert et elle redoutait au fond d’elle même que cette situation arrive. Elle avait peur, pourtant elle aimait Alec’ mais elle savait que le fait de Le revoir ne la laisserait pas indifférente. Cet homme avait fait une marque au fer rouge au fond de son cœur, certe elle c’était cicatrisée au fil du temps, mais elle n’avait jamais disparue. Elle qui croyait avoir pris un nouveau départ se voyait rattrapée par son passé. Elle décida de rentrer, toutes ses pensées ne lui permettraient pas de travailler.

shippyx
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 30
Age : 33
Localisation : Poitiers
Loisirs : tout et rien
Date d'inscription : 06/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

S'oublier (titre provisoire..) Empty suite de s'oublier

Message  shippyx Jeu 31 Mai - 19:24

Daniel de son côté reposa le combiné en soupirant il savait que cela allait être difficile, convaincre Sam de venir sachant que Jack serait là n’étais pas gagné d’avance. Pour Jack cela avait étais plus facile, il n’avait même pas posé la question a Daniel, savoir si oui ou non elle serait là. Mais Daniel le connaissait très bien et il savait que celui-ci était quelqu’un de très réservé qui n’exprimait que très rarement voir jamais ses émotions et particulièrement les plus profondes. Sam elle au contraire était beaucoup plus expressive. Il avait bien compris que ses cicatrices ne c’étaient pas refermées, sinon jamais elle n’aurait hésité. Il pris sa tête entre ses mains et se demanda comment ses deux personnes avaient fait pour ne pas s’avouer ce qu’ils se cachaient depuis si longtemps mais qui était visible à la vue de tous. Il regrettait l’époque ou eux quatre formaient la meilleure équipe du SG-C . Les soirées chez Sam avec Jack qui les obligeaient à regarder les Simpson, les soupirs de Jack pendant les briefings quand Sam ou lui commençaient à partir dans leurs explications trop scientifiques, l’humour de Jack dans n’importe quel situation même les plus critiques, les fameux haussements de sourcils de Teal’c, bien sûr ils étaient tout le temps d’actualité mais ce n’étais plus en direction des mêmes personnes..
Il fut interrompu dans ses pensée par l’entrée de Alice dans le salon.
A : quelque chose ne vas pas ?
Daniel se releva et commença a tourner en rond dans le salon.
D : c’est encore Sam et Jack, j’ai peur que Sam ne veuille pas venir à cause de sa présence.. il termina sa phrase avec un geste traduisant son agacement.
A (en le prenant dans ses bras) : ne t’inquiète pas je suis sûr qu’elle va venir. De toute façon il va bien falloir qu’ils tirent un trait ou alors qu’ils se laissent aller sinon ce sera difficile pour eux de vivre leur vie respectives.
D : tout ce que j’éspère c’est leur bonheur. Ils n’ont pas l’air de se rendre compte que nous aussi on souffre, je suis leur meilleur ami et je les aiment autant l’un que l’autre. Si tu savait comme le bon vieux temps me manque, comment ils me manquent. A cause d’eux je ne peut plus les voir que quelques jours par ans. J’en ai marre. Tout ce que j’espère c’est que si ils viennent le mariage ne se transforme pas en terrain de boxe..
A : Danny ce sont tes meilleurs amis. Dis toi que si ils viennent ce n’est pas pour régler leur histoires personnels mais pour te voir et te faire plaisir. Ils t’aiment malgré tout et je suis sûr qu’ils vont te le prouver de par leurs présences..
Daniel trouva un peu de réconfort dans la phrase d'Alice, ce qui eu pour conséquence d'atténuer ses angoisses, bien qu'elles soient toujours présentes... Sa présence à ses côtés lui avait fait beaucoup de bien ces derniers temps, du principalement au fait du vide qu'avait crée le départ des personnes qu'il considérait comme sa deuxième famille, départ aussi bien géographique que moral. Il remercia Alice par un je t'aime et partit se coucher.

Chez Sam en début de soirée.
Elle était rentrée depuis le début de l’après midi et n’avait pas bougé du siège ou elle c’était posé. Son esprit ne pensait plus tellement que des émotions la submergeait tout à coup, elle avait l’impression que celui-ci était vide. Et voilà ça recommençait, elle qui croyait que cela était définitivement terminé. Malheureusement, on dit bien que tant que l’on ne règle pas ses problèmes ceux-ci ne partent jamais mais ils s’enfouissent tout au fond, bien au fond de son être et n’attendent qu’une faible opportunitée pour remonter à la surface et nous rappeler qu’ils sont toujours bien présents. Elle ne voulait pas revivre ça pas revivre son regard chocolat si doux et pourtant si destructeur. Maintenant elle recommençait à penser à lui elle qui c’était efforcé de l’effacer de sa vie durant 2 ans..
NON !!! Elle ne voulait pas, elle ne voulait pas et ne devait pas !
Soudain ce fut comme si son cerveau ne pouvait plus contenir toutes ses émotions, des larmes de rages coulèrent sur son visage qui avait été si serein pendant quelques mois. Le bonheur ne peut il donc jamais être atteint ??!! Elle voilà qu’elle commençait même a douter de son propre bonheur. IL était à des centaines de kilomètres et il ne pouvait pas s’empêcher de la rendre malheureuse de la faire douter de la faire perdre ses moyens!!
Non Sam tu n’a pas le droit! Pas le droit de te dire que tu n’est pas heureuse IL ne représente plus rien à tes yeux.
PLUS RIEN !! ce cri de déséspoir était sorti sans même qu'elle n'ait pu le contrôler. Elle qui d'habitude arrivait si bien a cacher ses émotions se voyait submergée par celles-ci en pensant à LUI, elle ne su les contrôler et s’effondra en pleurs dans le salon.
Alec qui venait tout juste de rentrer n’entendit que ces deux mots, mais la voix de la jeune femme lui glaça le sang. Il se précipita dans la maison et la trouva allongée dans le salon tremblante et secouée par des sanglots.
A : (la relevant) Sam !! Sam !!
Mais n’obtenant pas de réponse autre que les sanglots de la jeune femme il l’a pris dans ses bras et le berça jusqu'à temps qu’elle se calme..
Au moment ou il sentit que la respiration de la jeune femme était plus régulière il l’emmena dans sa chambre. Il l’a coucha et décida de ne pas engagé la conversation d’ici le lendemain. Il n’arriva pas à dormir de la nuit n’arrêtant pas de regarder le jeune femme pour voir si elle dormait bien. Qu’es-ce qui avait put se passer pour qu’elle soit dans un état pareil ??
.... to be continued...


Pour les coms, c'est ICI

shippyx
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 30
Age : 33
Localisation : Poitiers
Loisirs : tout et rien
Date d'inscription : 06/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum