Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-37%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – Nitro 23,6″ FHD 165 Hz 1ms
179.99 € 286.99 €
Voir le deal

Nouvelle vie - 1ère partie

Aller en bas

Nouvelle vie - 1ère partie Empty Nouvelle vie - 1ère partie

Message  Fan21 Ven 4 Mai - 18:25

Titre : Nouvelle vie
Auteur : Céline
E-Mail : chabichoux@msn.com
Catégorie : Romance
Saison : Saison 8
Résumé : pas vraiment besoin d’en faire un
Disclamer : RIEN N’EST A MOI (et c’est bien dommage …)
Notes de l’auteur : Ma première fic, rien de bien transcendant juste que je ne m’en suis jamais remise …
Il ya surement des passages qui vont vous sembler plagiés sur d’autres fics mais à force d’en lire … c’est le risque ! Enfin dites le moi et surtout soyez bien critiques ! Et si vous voulez une suite ben exprimez-vous mais je ne sais pas si j'en serai capable !




Cimetière militaire de Colorado Springs.

Il fait froid ce jour là, le ciel est bas, gris, rien qui ne puisse égayer cette journée.
Le vent balaie une foule dense, venue assister à l’enterrement du Général Jacob Carter.
Au premier rang sa famille, Mark son fils aîné, à son bras sa femme, ils tiennent par la main leurs deux enfants un peu étonnés de ce qui les entoure, eux qui ont peu connu leur grand-père.
A leur côté se tient le lieutenant Colonel Samantha Carter. Rien ne transparaît sur son visage impassible, aucune émotion, son regard bleu a perdu sa limpidité, un voile de tristesse le ternit seulement.

Le Général Hammond, qui a fait le déplacement de Washington, prononce un discours émouvant, les trompettes puis les coups de feu retentissent, c’est fini …

Le Lt Colonel Carter serre dans ses bras le drapeau américain qui recouvrait le cercueil, elle se tourne vers son frère lui sourit tristement et lui remet le drapeau : « il aurait voulu qu’il te revienne, il t’aimait plus que tu ne voulais bien le croire … » murmura t-elle.

Ces 3 amis l’observent de loin, constatant qu’une fois de plus elle ne laisse aucune de ses émotions prendre le dessus. Vient le moment de présenter ses condoléances à sa famille. Daniel, Teal’c s’avancent, serrent tour à tour les mains de Mark Carter et de son épouse puis prennent affectueusement Sam dans leur bras.

Jack est resté en retrait, n’osant pas s’approcher de celle à qui il a promis d’être toujours là. Il ne savait même pas pourquoi il le lui avait promis : la culpabilité de l’empêcher d’avoir une vie privée ? Le désir de vouloir faire sa vie avec elle ? de lui avouer enfin ce qu’il ressent pour elle depuis des années ? Ces questions tournent dans sa tête, ne trouvant aucune réponse.
Pour l’instant il se doit d’être là, de lui manifester sa présence.

Sam est à présent seule devant la tombe de son père, le cercueil vient de terminer sa lente descente, la jeune femme prend alors conscience qu’elle ne verra plus Jacob, ses jambes se dérobent sous elle et elle se retrouve à genoux, en larmes, la tête dans les mains.
La douleur, qui s’était profondément cachée en elle ces derniers jours, vient de faire surface et la submerge totalement.

Soudain, une présence, un parfum familier, lui font relever la tête, IL est là devant elle, à genoux. Son regard chaud l’enveloppe de toute sa douceur puis ce sont ses bras.
« Allez-y Sam pleurez … » Elle ne se retient plus, les sanglots éclatent, elle cache son visage sur son épaule puis au bout d’un long moment, elle redresse la tête, les sanglots ont cessé seules des larmes continuent à couler le long de ses joues, silencieusement, irrémédiablement … « merci … »

« Allons-y Carter avant que je ne puisse pas me redresser, pensez un peu à mes genoux ! Et puis plein de monde vous attend … »
Sam se redressa, un léger sourire aux lèvres, toujours cette satanée manie de se tirer des situations gênantes par de l’humour, il ne changerait jamais !

La démarche peu sûre, elle se dirigea vers son frère qui l’attendait vers sa voiture. Jack se mit à son niveau et la soutint par la taille. Ils arrivèrent vers Mark.
- Mark, voici le Général Jack O’Neill, Mon Général, mon frère Mark.
- Enchanté, toutes mes condoléances pour votre père, c’était un grand homme.
- Merci. Sam, on te ramène chez toi ?
- Mon Général, nous organisons une veillée funèbre très intime, c’est ce que Papa aurait voulu … Je crois … Vous venez bien sûr ? Avec Daniel et Teal’c ?
- Bien sûr Carter, nous vous rejoignons.
- Bien …

Il regarde la voiture s’éloigner, il connaissait très bien la souffrance à laquelle elle devait faire face. Lui avait trouvé la force de continuer grâce à elle, Samantha Carter mais elle ? Elle n’avait plus personne, ses relations avec son frère n’était pas de nature à l’aider à surmonter cette épreuve, quant à Pete … Jack avait appris par Daniel que Sam l’avait quitté.
Au début cette nouvelle l’avait surpris, puis rassuré quant à son avenir, leur avenir …

C’est plongé dans ses pensées que Jack rejoignit Daniel et Teal’c.
- Nous allons chez Carter pour la veillée n’est-ce pas, nous ne devons pas la laisser maintenant.
- Bien sûr Jack.

Domicile de Samantha Carter

Sam les accueillit quelques minutes plus tard, ils se retrouvèrent tous au salon pour évoquer le défunt en buvant bières pour les uns, café pour les autres.
Mark Carter n’était pas des plus à l’aise au milieu des gens qui finalement connaissaient mieux son père que lui. Il avait manqué bien des chances de se rapprocher de son père et maintenant il était trop tard …
- Nous repartons demain matin pour San Diego Sam, les enfants doivent retourner à l’école et nous ne voulons t’importuner.
- Bien … Comme tu voudras …
Sur ces mots, Sam débarrassa les verres et se dirigea dans la cuisine.
Cela faisait bien 10 minutes qu’elle était partie et Jack s’inquiéta, il entra dans la cuisine et la trouva accoudée à l’évier, le corps secoué de longs sanglots silencieux.

Jack se mit derrière elle et l’enveloppa de ses bras, la tête dans son cou. Il sentit les mains hésitantes de Sam prendre ses bras et sourit. Elle sentit son sourire dans son cou et eut le courage de murmurer :
- excusez-moi, je n’y arrive pas, je pensais que je le pourrais, qu’il avait eu un sursis de 4 ans avec Selmak, que je pouvais m’estimer heureuse mais … maintenant je réalise que je ne le verrai plus et … c’est dur … cette impression de n’avoir plus personne sur qui s’appuyer …
- Je suis là Sam
- Aujourd’hui oui …
- Et plus tard aussi …
- …
- Je pars demain dans le Minessotta avec Daniel et Teal’c, je crois que vous devriez venir avec nous, cela vous permettrait de faire le point, de vous ressourcer et puis …
- Quoi ?
- Et puis je crois que nous devons avoir une conversation tous les deux mais je ne veux pas vous l’imposer, je vous laisse le choix du moment et du lieu.
- Le Minessota me paraît être un bon début … Je viendrai avec plaisir.

Pleinement satisfait de cette réponse, Jack déposa un baiser léger dans le cou de la jeune femme. Ils ne s’étaient pas regardés pendant cet échange, elle s’était à présent retournée et plongea ses yeux brillants de larmes dans les yeux de Jack. Elle y trouva tout ce qu’elle cherchait pour l’instant : compréhension et tendresse. C’était cela dont elle avait besoin pour l’instant, le reste viendrait plus tard …
Fan21
Fan21
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 336
Age : 42
Localisation : la plupart du temps au boulot ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle vie - 1ère partie Empty Re: Nouvelle vie - 1ère partie

Message  Fan21 Ven 4 Mai - 18:25

Le lendemain

Jack se leva très tôt le lendemain, il s’était endormi serein à propos de ses intentions, il avait enfin pris LA décision au sujet de Sam.
Il prépara les affaires nécessaires à leur séjour dans son chalet et prit sa voiture direction le domicile de Sam.

Du côté de Sam, les choses n’allaient pas si bien, son frère venait de partir, leur relation en était au même point. Elle n’avait pas dormi de la nuit : trop de choses se bousculaient dans sa tête : le décès de son père, la froideur de Mark, le séjour dans le Minnessota, Jack …, la fin de sa relation avec Pete, la fin de la liaison entre Jack et Kerry Johnson qu’elle avait appris par Daniel, elle était complètement déboussolée.
Il lui fallait tout de même se préparer pour son séjour.

Jack est arrivé devant la porte de son second depuis maintenant 5 minutes et se décide enfin à frapper.
- Mon Général ?
- Je sais Carter je suis à l’heure ! Je vous sens très étonnée là !
- En fait pas vraiment, je me doutais bien que vous n’étiez ponctuel que pour ce qui vous intéresse !
- Bien vu … On y va ? Nous devons passer prendre Daniel et Teal’c.
- C’est parti !
Après avoir été chercher leurs 2 compagnons, ils prirent enfin la route du Minnessota. Le voyage se fit dans le calme voire dans le silence le plus total par moments. Les 3 hommes respectaient totalement le mutisme de Sam.

Celle-ci sortit de son silence devant le spectacle qui s’offrait à ses yeux :
- Waouh mon Général, c’est formidable !
- ah ben ça c’est pas faute de l’avoir dit n’est-ce pas ? Allez on décharge la voiture et ensuite je vous prépare une recette de mon cru !
- Omelette à la bière je suppose ?
- Et oui Daniel !
Leur première soirée fut très agréable ponctuée des chamailleries de Daniel et Jack. Sam participa un peu à leur conversation mais son regard restait voilé.
Jack et Teal’c étaient dans la cuisine occupés à faire la vaisselle, quand ils revinrent dans le salon, Daniel était seul.
- Où est passée Carter ?
- Dehors, elle avait besoin de prendre l’air.
- Et vous l’avez laissée seule ?
- Oui Jack, c’est ce qu’elle voulait, si vous croyez pouvoir faire mieux n’hésitez pas !


L’émotion était trop forte, insupportable, cela faisait des années qu’elle refusait ses invitations et elle se retrouvait là maintenant, alors qu’elle était dans un état d’esprit qui pourrait la pousser à commettre ce qu’elle avait failli faire en allant voir Jack chez lui.
Elle savait pertinemment qu’en acceptant de venir, elle ne couperait pas à cette fameuse discussion, que d’ailleurs ils refusaient tous les deux d’avoir depuis des années… Pourtant elle avait senti qu’en lui proposant de venir, il lui avait fait comprendre qu’il était prêt.
« Et voilà comment je me retrouve à minuit seule assise sur un ponton devant un lac à ressasser les échecs de ma vie ! » pensa t-elle.
Perdue sans ses pensées, elle ne l’avait pas entendue arriver.
Il l’avait vue de loin, assise sur ce ponton où il l’avait tant de fois imaginée sauf que cette fois c’était la réalité, elle était là recroquevillée sur elle-même, le menton sur les genoux. Sans aucune hésitation, il s’avança et s’assit à côté d’elle.

- Mon Général …
- Carter, si vous comptez vérifier la théorie de Teal’c concernant la non-présence de poissons dans mon lac, il vaudrait mieux attendre qu’il fasse jour et vous servir d’une canne !
- J’y penserai ! En fait je suis là car ce lac m’apaise, je me sens bien ici …
- Tant mieux, allez rentrons vous allez avoir froid.

Jack avait senti qu’elle avait certes choisi l’endroit mais que le moment n’était pas encore venu pour ce dont ils devaient parler.

Le lendemain matin

C’était comme dans ses rêves, une main se balade dans son dos, la faisant frissonner de plaisir.
- Carter … on se réveille Dorothée …
Sam se releva en sursaut.
- Mon Général ?
- Debout Carter, nous vous attendons pour votre premier cours de pêche !
- J’arrive !

Jack se retourna et sourit, la voir dans son chalet, dans le lit de la chambre d’amis, seulement vêtue d’un petit, minuscule débardeur blanc avait le don de le mettre de bonne humeur. Quand il était rentré dans la chambre pour la réveiller, il n’avait pas pu s’empêcher de s’approcher et de la regarder dormir, le visage enfoui dans l’oreiller. Il n’avait alors pas pu retenir sa main de caresser lentement le dos de son second.

Sam rejoignit ses 3 compagnons dans le salon, avala un café et se déclara prête pour sa première leçon.
La journée se déroula dans les rires, Daniel et Teal’c étant nuls comme pêcheur, Sam en revanche se révéla relativement douée, ce qui n’empêcha pas qu’aucun poisson ne fut ramené !
- Avouez le Carter, ce n’était pas votre première fois !
- Oui Sam vous venez de nous ridiculiser Teal’c et moi, nous comptions sur vous pourtant pour nous liguer contre ce tortionnaire !
- Et bien oui, mon père nous emmenait quelquefois pêcher et finalement je m’aperçois que ce n’est pas désagréable, loin de là !
- Parfait Carter, comme ça vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas venir !
Ils se regardèrent en souriant, l’un trouvant dans les yeux de l’autre ce qu’il cherchait, ça y était, Jack sentait que Sam était prête pour discuter de leur avenir.

Daniel et Teal’c s’étaient chargés du repas puis s’étaient éclipsés, ayant bien senti qu’ils étaient de trop.
Jack et Sam étaient dans la cuisine en train de faire la vaisselle.
- Pourquoi à votre avis n’arrivons-nous pas à aborder le sujet ?
- La peur …
- Vous avez peur ?
- …
- Mon Général …
- Jack !
- Jack, vous, vous avez peur ?
- Pourquoi avoir quitté Pete ?
- Vous n’avez pas répondu à ma question !
- Répondez d’abord à la mienne !
- Je pouvais pas épouser un homme que je n’aimais pas, il…
- Vous ne l’aimiez pas et vous alliez l’épouser ?
- Il représentait une chance qui m’était enfin offerte de vivre une vie de femme, une vie en dehors du SGC…
- Oh je vois, pendant longtemps j’ai refusé d’admettre que c’était ce que je pouvais vous offrir. Oui j’avais peur Sam, de tout perdre à nouveau, de ne pas être capable de vous rendre heureuse.
- Et maintenant ?
- Je pars dans une semaine à Washington prendre mes nouvelles fonctions …
- Je sais ! Et …
- Et je ne veux pas qu’on se perde, je veux qu’on apprenne à se connaître en dehors du boulot.
- …
Jack la regarda, elle avait les mains dans les poches, la tête baissée, de sorte qu’il ne la vit pas sourire. Elle s’approcha lentement de lui et posa le front sur son torse.
Sam sentit deux bras pleins d’amour se refermer sur elle.
- Ca veut dire que vous voulez tenter le coup ?
- A votre avis ???
Elle releva la tête et Jack la vit enfin sourire, de ce fameux sourire qu’elle ne réservait qu’à lui. Ses lèvres virent se poser sur celles de Jack.
C’était leur premier vrai baiser et ils le firent durer !

Ils restèrent ainsi dans les bras l’un de l’autre de longues minutes, rien ne semblait pouvoir les séparer.
- Euh, excusez-moi, je pensais que vous étiez sortis ! Et bien je vois que faire la vaisselle donne de drôles d’idées, bonne technique Jack !
- Daniel !
- Jack ???
- Daniel !!!!
Sam se mit à rire, les deux hommes la regardèrent en souriant : ils ne l’avaient pas entendu rire de cette façon depuis bien longtemps…
- Jack nous partons toujours demain ?
- Et oui il faut que je prépare mon déménagement malheureusement !

Le lendemain

SG1 quitta le chalet le matin.
Daniel, Teal’c et Sam devaient retourner à la base et Jack organiser son déménagement.
Jack déposa d’abord les 2 hommes et enfin Sam. Il lui porta son sac jusqu’à la porte d’entrée.
- Voulez-vous entrer ?
- Je ne crois pas que ce soit raisonnable Sam, je veux nous donner du temps, que vous appreniez à connaître l’affreux bonhomme que je peux être ! Si je vous fais l’amour ce soir …
Jack l’avait pris dans ses bras, ses doigts couraient dans le dos de la jeune femme, son regard était devenu noir de désir.
- Si je vous fais l’amour ce soir, je ne pourrai pas oublier si vous décidez que nous ne sommes pas faits pour être ensemble et ce serait invivable.
- Vous pensez vraiment ce que vous dites ?
Sam avait à présent les mains sur le bas du dos de Jack, ses lèvres dans son cou, sa langue traçant un sillon délicieusement brûlant sur sa peau.
- Je le croyais …
- Entrez …
- Sam ...
- Jack ?
- Rhaaa ! Carter !
Sam éclata de rire
- Vous ne perdez rien pour attendre mon Général !
- J’espère bien Carter ! On se voit demain ?
- Bien sûr !
Sam regarda Jack s’éloigner un sourire aux lèvres. Arrivé à la barrière, il se retourna et la contempla, appuyée sur le chambranle de la porte, tellement elle et pourtant tellement changée ! Il lui lança un magnifique sourire (de mémoire elle ne l’avait jamais vu sourire de cette manière) et regagna sa voiture.
Sam rentra chez elle et ne put aller plus loin que l’entrée, submergée par tout ce qui lui arrivait. Elle s’accroupit dos au mur et éclata de rire. Elle avait envie de hurler ce qu’elle retenait depuis des années :
- Je l’aime !
Samantha Carter se releva pleine d’espoir quant à la suite de sa vie…



Fin de la première partie

EDIT POUR LES COMS, C'EST ICI

Cela fait plusieurs messages qu'on déplace, on vous a rappelé les règles, alors maintenant, tous les coms laissés à la suite de la fic seront purement et simplement supprimés.

Gjc
Fan21
Fan21
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 336
Age : 42
Localisation : la plupart du temps au boulot ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum