Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

je ferme les yeux

Aller en bas

je ferme les yeux Empty je ferme les yeux

Message  alicia Dim 14 Jan - 20:36

Saison : disons après la 9
Disclaimer : rien a moi, même pas jack :-(
Genre: c'est dure car au jour d'aujourd'hui je ne sais pas comment ça va se finir ^^

Chapitre 1


Le réveille sonna, 6h30, sam se leva et comme chaque matin depuis 6 mois, elle regardait l'homme allongé a côté d'elle, ça y est ils étaient enfin mariés, cela avait été dure avant qu’ils n’y parviennent. Il y avait eu tous d’abord la mort de son père suivis de sa rupture. Le général l'avait beaucoup soutenue à cette époque là et c'est grâce à lui qu’elle n’avait pas sombrer. Elle se rappelais encore de ce jour ou il lui avait promis d’être toujours la pour elle et puis un jour il leurs avaient annoncé la nouvelle, il partait. Il lui avait dit que rien ne changerais qu’il serais toujours là mais le temps et la distance l’es on vite rattrapés leurs appels qui au début étaient fréquent ce firent de plus en plus rare et un jour le téléphone ne sonna plus. A la base se n'étais plus pareil il manquait des détails, une présence, un rire. Des petites choses qui fessaient un tout, sans ça, le tout n’était plus rien et ce rien était tous ce qui restait des 8 dernières années. Alors un matin elle alla le voir, lui qui la fessait rire et qui avait su la rendre heureuse, depuis ce jour tous fut différent, ils ne se quittaient plus, délaissant même ses amis et un jour alors qu’elle revenait de vacance, elle leurs avaient annoncé qu’ils était marié et qu’elle partait vivre a Washington avec lui, car on lui avait proposé un poste qui convenait plus a ses projets de construire une famille, ils ne l’avaient pas compris, ce soudain mariage et ce déménagement fut comme la goutte d’eau qui fit débordé le vase, ce jour-la un lien se rompit, et depuis 6 mois elle n’avait pas revus ses amis. Elle s’approcha de la fenêtre et regarda les gens dans la rue, il était tôt et pourtant une foule de personnes étaient déjà présente en ce matin de décembre. Ils avaient l’air si heureux avec leurs cadeaux sous les bras en pensant à leurs futurs réveillons avec leurs familles et amis. Noël était la période la plus gaie chez sam et pourtant cette année, cela lui rappelait trop de souvenir, Janet, son père, ses amis et lui ! Elle se refusait de penser a lui, elle était marié maintenant, pete la rendait heureuse alors pourquoi pensait-elle encor a lui, cette réponse elle le savait, son corps le savait, son cœur le savait. Elle se réconfortait en se disant qu’elle ne le reverrait plus qu’avec le temps son cœur finirait pas l’oublier et puis un jour cette lettre arriva, presque comme une bombe.

J'ai l'honneur de vous inviter a la fête de noël que le sgc
Organise pour célébrer leurs victoire sur les goaul'd


Cette invitation étais arrivé il y a 2 jours dans sa boite au lettre, son cerveau se mit a réfléchir a toute allure, que faire ?, y aller ou annulé, téléphoner ou pas, lui dire ou jeter l’invitation, le voir ou l’oublier …
Durant ses deux jours, elle y avait bien penser et sam avait décider de ne pas y aller, cela ne servait a rien de ressassé le passée, elle avait tournée la page et c’était mieux ainsi, elle descendit dans la cuisine, déchira l’invitation et la jeta, non sans un pincement au cœur. Et c’est ainsi qu’elle partis travailler en ce jeudi 11 décembre. La journée se passa a une lenteur extrême et puis vint vendredi, la matinée passa assez vite mais dés l’heure du déjeuné le temps se ralentis, les expériences se raccourcirent jusqu'à devenir inexistante et le stresse fit place a l’ennuie, assise derrière son bureau sam regardait l’heure passer.
Le soir venu sam rentra chez elle dans son appartement situé au fond d’un quartier, en haut d’une tour, l’inverse de ce qu’elle possédait a Colorado Springs, elle se maugréa intérieurement * tu es folle ma petite, tu as enfin tous ce que tu rêvais étant jeune, un travaille qui te plait et un mari adorable alors souris car ce soir tu passe une soirée tranquille avec lui *
Elle rentra dans son appartement et vis pete derrière les fourneaux
*tu as vu il te fais même de bon petit plat*
Quand pete vit sa femme rentré, il s’approcha d’elle, la prit dans ses bras et l’embrassa en fessant passer tous l’amour qui l’avait pour elle, puis il l’amena a la table qu’il avait préparé. Elle était magnifique, joliment décoré il avait posé dans un vase 9 roses

S : des roses, merci pete
P : 9 roses pour symboliser les 9 merveilleux mois de ma vie, tu es la femme la plus merveilleuse que j’ai connus et je suis heureux que tu aies décidé de me prendre comme époux

*oh mon dieu, et en plus il me fait une déclaration d’amour*

Sam fut émue par les propos de pete, mais il ne lui laissa pas le temps de s’en remettre qu’il l’installa sur une chaise et qu’il mis une cassette dans le magnétoscope

S : qu’es que c’est ? , pete ne pus répondre que sam éclata de rire quand elle fit l’image sur la télévision, c’était une cheminé artificiel

Le dîner se passa dans la même ambiance, pete était aux petits soins pour sam

S : tu sais pete, une soirée pizza télé aurait été aussi bien
P : tu rigoles, je voulais un repas digne pour toi !!

Sam ne répondit pas mais tous ça, les chandelles, les fleurs, le repas, la déclaration, ça devenait trop pour elle, bien sur elle aimait ses intentions mais pas comme ça, pas sans raison, et surtout pas alors qu’elle pensais a un autre homme, *jack ! Mon dieu, la soirée *

Sam courut jusqu'à sa chambre, et s’y enferma, pete ne comprit pas ce changement d’humeur brusque, et rejoignit sam dans la chambre mais quand il vit que la porte était fermée, il commença à s’inquiéter.

P : sam ??!!, sam stp ouvre !!, répond moi ! , je commence à m’inquiéter

Sam ne savait plus quoi penser, ça ne devais pas se passer comme ça, elle devrait être encore a table au lieu de pleurée dans sa chambre en pensant a un autre homme que son mari. Elle commença a faire les cents pas, * non je n’y vais pas, je reste avec mon mari et on se finis se dîner en amoureux, non non je n’y vais pas*, sam s’arrêta brusquement et sortis précipitamment de la chambre et courut dans la cuisine, elle commença a fouillé la poubelle.

P : mais sam !! Que fais tu ? Arête !!, tu va en mettre partout

Sam ne lui répondit pas et trouva ce qu’elle cherchait, elle commença a reconstitué le puzzle, après quelques secondes et quelques lamentations de pete, elle réussi a déchiffrer le papier et elle pus lire l’adresse, ne se souciant pas de pete, elle prit son manteau et fila en direction de la reception.
Pete ne savait plus quoi penser, il se retrouvait seul dans la cuisine avec le dessert cuisant toujours dans le four et sa femme partit comme une furie sans aucune explication et dieu s’est ou !!
Sam était dans sa voiture roulant plus vite que le code ne l’autorisait mais peu importe, ce soir elle devait le voir, ça en devenait comme un manque, un besoin. Elle ne mit pas plus de 10 minutes pour arriver. Elle descendit de la voiture et découvrit une grande maison, elle était magnifique. A la porte, un portier y était posté, souriant au personne qui passait sa porte, plein de voiture était garé sur le parking, et une voiture surtout, elle sourit, il n’avait pas changé de voiture, tellement différente des autres voitures et ..* hein ??!! Mais qu’es ce que je fais la, je rêve sur sa voiture !!!*. Sam préféra ne pas rentrer par la grande porte, elle ne comptait pas aller lui parler, il fallait juste qu’elle le voie. Alors elle contourna la maison et du mieux qu’elle put elle escalada le mur avec sa jupe, après être tombé par terre et avoir tant bien que mal passer la haie, elle se cacha pour essayer de voir à travers la porte vitrée .....................................................................................................................................................

La fête battait son plein, tous le monde étaient la, daniel, teal’c et jack étaient accoudés au bar, ils discutaient un peu car ils ne se voyaient plus autant qu’avant.

D : alors jack, ça fait du bien de sortir un peu de vos paperasses ?
J : ne m’en parlez pas, j’ai l’impression que y’a un radar dans un bureau. Il guette mon bureau et dés qu’il voit que je n’ai plus de document à lire ou à signer, il lance un signal à ma secrétaire qui s’empresse de m’en ramener d’autre !!

Teal’c et daniel sourirent a la remarque de jack. Jack n’avait pas changé même avec tous les derniers événements. *enfin, il ne le montre pas en tous cas*, pensa daniel.

Ils furent interrompus par la nouvelle scientifique du sgc

A : excusez moi de vous déranger, je sais que ce n’est pas très conventionnelle, mais daniel ça vous dirais de danser avec moi ?
D : mais avec joie ayana

Jack et teal’c regardèrent le couple partirent sur la piste de danse

T : ils veulent sortir ensemble
J : mais je n’ai rien demandé !!
T : non mais vous alliez le faire

Jack regarda teal’c, avec une tête surpris, teal’c en fit de même et leva son (fameux) sourcil gauche

J : ouais bon !! Et ça fait combien de temps que ça dure ?
T ; depuis 3 mois
J : 3 mois et il ne sais encore rien passer ???

Le visage de jack s’assombrit tout un coup, teal’c s’en aperçut car il ne répondit rien, il avait comprit que ça lui avait rappelé ça relation avec le colonel carter, même si tous le monde évitais le sujet en sa présence, cela n’empêchait que son cœur en disais assez long sans que les gens n’en rajoute. 20 minutes plus tard daniel les rejoignit.

D : ça fait du bien de danser un peu, vous devriez essayé
J : vous me prêté votre cavalière daniel, dit-il avec un sourire taquin

Daniel lui lança un regard noir mais ne fit pas de commentaire sur ses propos

D : bon bah ce n’est pas tous ça, mais je vais aller prendre l’air
T : je vous suis daniel Jackson
J : bah je vois que je n’ai pas le choix, dit-il en haussant un peu le ton pour que daniel et teal’c les entendent, vu qu’ils ne l’avaient pas attendu

D : humm, ça fait du bien, j’aime l’hiver dehors quand il ne fait pas trop froid
T : je trouve cela aussi très agréable
J : ouais surtout si on aime tomber malade

Puis il continuèrent leurs conversations, jack et daniel se taquinant et teal’c les écoutant.

…………………………………………………………………………………………………….................

Sam essaya de les trouver dans la salle mais elle se trouvait beaucoup de trop loin, elle s’approcha au maximum tout en restant caché. Elle s’accroupis et commença a longé un muret, puis elle s’arrêta brusquement, elle l’es avaient entendus
* oh mon dieu, qu’es ce que je fais !!! Ne bouge pas et ils ne t’entendront pas
D : humm, ça fait du bien, j’aime l’hiver dehors quand il ne fait pas trop froid
T : je trouve cela aussi très agréable
J : ouais surtout si on aime tomber malade
Sam sourit à sa remarque
D : le grand jack O’Neill aurait-il peur d’un rhume ??
J : moi non, mais je serais vous j’aurais peur de trébucher sur ce muret !!!
D : ouais quoi qu’il en soit, je ne vais pas rester debout éternellement
Sam prit peur et commença a re longé le muret le plus vite possible, mais un malheur ne venant pas tout seul, elle mis sa main sur des orties, la surprise et la douleur la fit gémir. Daniel qui était presque assis sur le muret entendit un petit bruit, il se retourna et là, la surprise fut tellement grande qu’il ne dis rien, teal’c et jack s’approchèrent a leurs tours et ils purent découvrir sam assise par terre. Sam était très gêné de cette situation elle se releva, lissa sa jupe comme elle pus, plus pour repousser le moment ou ils faudrait les regarder que pour arranger sa tenue. Après quelques instants elle décida de levé la tête et ce qu’elle lit dans leurs regards annonçait rien de bon.
alicia
alicia
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 43
Age : 34
Date d'inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

je ferme les yeux Empty alicia

Message  alicia Ven 19 Jan - 16:22

Alors voici la suite ^^
Les commentaires d’aya sont en bleu les miens en rouge
Bonne lecture

Chapitre 2


Ils se regardaient, personnes ne parlaient, Sam voyait ses trois hommes qui durant des années avaient été tout pour elle et qui a présent la regardaient presque comme une étrangère, (Bah elle l’a un peu cherché en même temps… ok c’était bas ça^^) (quoi !!! elle l’a pas cherchée tous ça c’est de la faute de Jack !) aujourd'hui que reste-il de tout ça pensa-t-elle. Daniel ne savait pas quoi penser, était-il heureux ? Etait-il en colère ? Etait-il triste ? Son esprit était embrouillé par ses sentiments contradictoires (attention à la surchauffe pitit scarabée). Pour Teal'c c’était clair, il était heureux de la revoir. Elle avait fait des bêtises certes mais si quelqu'un pouvait comprendre et pardonner les erreurs d'un autre c'était bien lui. Les sentiments de Jack était claire aussi, de la colère, presque tout son être était envahis de ce sentiment pour cette femme et c'était ce qu'il voulait (bien sur, et la marmotte…), mais voila une infime partie de lui résistait et refusait ce combat perdue d'avance. Son coeur ne ressentait pas un gramme de colère juste de la tristesse, la tristesse d'avoir perdue un être chère, cet être chère qui ne passe qu'une fois dans une vie (comme c’est beau^^) (t’as vu cette inspiration de fou !!!). Le silence devenait pesant, Sam était angoissée a l'idée de devoir se justifier ou même de devoir simplement leurs parler, elle se mit a trembler *j'en ai même des frissons, hé ! Mais je tremble pas je vibre* (phrase à ne surtout pas sortir de son contexte… comment ça esprit mal tourné ? moi ? jamais) (ah moins que l’auteur a voulus faire un sous-entendu ^^) (ouais j’en étais sure^^), elle sortie de ses pensées et plongea sa main dans sa veste pour prendre son portable, Pete ! *et m""""" * (ça je confirme et m****…. Je l’avais presque oublié celui là^^) (qui ? Pete ! Connais pas !), elle décrocha.

S: oui
P: Sam! Mais qu'est-ce que tu fais ??? (Je papote avec l’amour de ma vie, et toi ?) (Oh c’est beau ^^) Tu me fais peur !!
S: oui désolée
P: t'es désolée ! Elle savait que Pete essayait de maîtriser sa colère, bon où es tu ?
S: je suis juste partie faire un tour mais je crois que c'était une mauvaise idée, dit elle en regardant ses anciens équipiers

C’est a ce moment la que le sénateur Fint sortie prendre l'air et la vit (Sauvée par la gong !)

F: colonel Carter !
S: attend Pete, bonsoir sénateur
F: on ne vous attendait plus, je ne vous ai pas vu entrer (bah t’as loupé l’entrée du siècle mon gars^^)
S: ah bon, comme c'est bizarre, (bah tiens) mentit-elle
F: que faites vous derrière ce muret? (La cueillette des champignons )
S: je ... cherchais ... (ta dignité ?) (Hé !! c’est même pas vrai, en faite elle avait tout calculé ouais ! hein ? non je mens pas ! bon c’est bon je me tais) mon portable ! Oui je l'avais fais tomber par mégarde
F: bien, puisque vous êtes la à présent j'ai quelques personnes à vous présenter
S: c'est à dire qu'il se fait déjà tard
F: en regardant sa montre, il est a peine 21h15
S: je pensais qu'il était plus tard, excusez moi deux minutes sénateur, elle reprit sa conversation avec Pete, Pete?
P: oui Sam je suis toujours là, qu’est-ce qui se passe?
S: rien je vais juste rentrer un peu plus tard, (jamais ce serait mieux mais bon…) ne t'inquiète pas

Puis elle raccrocha, ne laissant pas le temps à Shanahan de répliquer (oh quel domageeeuuuhhh ! mais non je le déteste pas Pete… Ah bon ça se voit tant que ça ?)

S: voila sénateur, mon mari (berk) me donne la permission de 10 heures (et après tu fais quoi ? le coup de la citrouille ?^^)


Elle passa de l'autre coté du muret et pris le bras que Fint lui tendait.

F: désolé messieurs mais je vous l’emprunte un instant

Ils ne répondirent pas, et après tout, qu’y avait-il à dire ? Tout c'était passé un peu vite pour eux et surtout pour Jack, qui l'espace d'un trop court instant, avait laissé Sam reprendre dans son cœur la place qu’elle y avait occupé pendant près de dix longues années.

D: si je m'attendais à ça !
T: je trouve que c'est une bonne chose que le colonel Carter ...
J: Shanahan ! Elle est mariée maintenant ne l'oubliez pas (ah non commence pas hein ! berk !!)
T: levant un sourcil, que le colonel Shanahan soit venue
D: jack, je sais que pour vous c'est difficile mais…
J: Daniel ne racontez pas de bêtise, je ne vois pas en quoi revoir une ex subordonnée serait difficile pour moi.
D: oui bien sûr, une ex subordonnée, quoi qu'il en soit, ça fait bizarre de la revoir après tout ce temps, je ne sais pas si on pourra retrouver la complicité d'avant (envie que je te consoles mon chou ? ) (Ça m’aurait étonné de ta part que tu ne lui proposes pas ton « aide ») (Je vois absolument pas de quoi tu parles^^)
T: vous avez tort Daniel Jackson, elle est toujours la même, elle s'est juste mariée, c'est compréhensible qu'elle veuille fonder une famille.
J: Teal'c à raison, quoi ! (On y croit tous à fond^^)Ne me regardez pas comme ça, car... Shanahan (mais c’est qu’il insiste en plus !) est une femme après tout et il fallait bien qu'elle quitte le projet un jour ou l'autre pour s'occuper d'elle

L’échange s’arrêta là, les propos de Jack mettant fin à cette conversation, même si au fond, chacun avait du mal a comprendre ce qui s'était passé pour que ça dérape autant.

Il était prêt de 22h30 et depuis plus d'une heure Sam passait de politicien en politicien, un sourire figé sur le visage *si un jour ma carrière militaire et scientifique tombe a l'eau je pourrais toujours me reconvertir et faire de la publicité pour dent blanche*. Sam écoutait depuis prés de 5 minutes un politicien s’exprimer sur la difficulté de mettre en place un système économique valable à l'échelle interplanétaire (help !!), *fais signe que tu écoute toujours ma fille*

S: bien sur je suis tout à fait d'accord avec vous

Elle profita que son interlocuteur pose une question à son voisin, pour regarder un peu ce qui l’entourait. Elle tourna la tête et aperçut un peu en retrait, ses ex collègues. Daniel et Cameron parlaient ensemble pendant que Teal'c, Jack et Landry les écoutaient. Malgré elle, elle sourit, elle n'entendait rien de leur conversation mais savait que Daniel expliquait une de ses (brillantes) théories et que Cameron n'était pas d'accord. Elle aimait les écouter se chamailler comme Daniel et Jack, à une époque (pff *mode nostalgie profonde*). Son sourire disparut, perdue dans ses pensées, elle n’avait pas réalisé que Jack la regardait à présent. Elle détourna la tête, presque honteuse.

S: excusez moi messieurs, j'ai besoin de prendre l'air

Puis elle partit sans attendre, ils la regardèrent s'en aller avant de reprendre leur conversation le plus naturellement du monde. (Bah faut dire qu’elle faisait un peu potiche pour le coup…).L'air c'était beaucoup rafraîchit par cette nuit d’hiver et sa veste qui tout a l'heure lui suffisait, ne la réchauffait plus à présent. Elle s'emmitoufla comme elle put a l’intérieur et partie s'asseoir sur le muret. Il faisait dans les 2 degrés et elle commençait à trembler quand elle sentie alors qu'on lui posait un manteau sur les épaules. Elle se retourna

?: Il fait moins froid avec un manteau (tiens je me demande qui cela peut bien être ???!!! Thor peut être^^) (comment tu sais ???) (J’ai un contrat de confidentialité avec les asgards^^)

La suite est déjà en préparation ^^
alicia
alicia
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 43
Age : 34
Date d'inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

je ferme les yeux Empty alicia

Message  alicia Dim 21 Jan - 17:07

Chapitre 3


Jack écoutait Daniel et Cameron discuter depuis prés de 20 minutes, la conversation, qui au début l'amusait, commençait sérieusement a lui taper sur les nerfs. Il balaya des yeux la salle quand ses yeux se posèrent sur Sam qui souriait en regardant dans leurs directions. Elle ne sembla pas voir tout de suite que Jack la regardait, il commença à la scruter des yeux. Elle était ravissante dans cette ensemble, pensa-t-il, mais sa réflexion fut courte, elle avait tourné son regard vers lui et ils se regardaient a présent. Elle détourna les yeux, gênée, il l'a vit parler brièvement avec les politiciens et s'éloigner vers la terrasse.

D: Jack ?
J: hein ? Euh oui désolé, je vais prendre l'air
T: je vous accompagne
J: non ! Je veux dire ca ne sera pas nécessaire

Teal'c leva un sourcil mais ne formalisa pas.
Jack rejoint assez rapidement la terrasse, il l'a chercha des yeux et la vit un peu plus loin sur un muret et s'avança vers elle.

?: Il fait moins froid avec un manteau

Ses pas ne l'amenèrent pas loin, il s'arrêta brusquement, Pete ! Il profita que celui-ci ne l'ai pas vu pour se cacher derrière le muret, *bah me voila fin maintenant, le grand général O'Neill caché derrière un muret pour éviter le mari de la femme qu'il aime*. C'est sur qu'avec ca, il pourrait facilement rajouté des rumeurs à la longue liste qui existait déjà sur Sam et lui. De là où il était, il ne pouvait pas les voir.

S: Pete !! Qu’est-ce que tu fais la ?

Mais il pouvait les entendre ...

P: je cherche ma femme, tu ne l’aurais pas vu ? Je ne comprends pas, je dînais tranquillement avec elle, quand elle s'est levée, a fouillé la poubelle puis est partie précipitamment de la maison
S: Pete, dit elle en faisant une moue d'excuse
P: Que pouvais-je faire ? J’ai ramassé le papier qu'elle avait laissé et pris la même direction qu'elle et pour me retrouver où !!! Elle plante un dîner d'amoureux pour aller à une soirée avec des politiciens, je dois le prendre mal a ton avis ??
S: je suis désolée, vraiment, je ne sais pas ce qui ma pris, ce n'était pas une bonne idée de venir
P: et pourtant tu es là !
S: oui et je regrette, pardonne moi Pete
P: que je te pardonne ! C'est pas un peu facile comme excuse, en ce moment ça ne va pas fort nous, qu'est-ce que je fais, comme un abruti, je prépare un dîner romantique pour essayer d'oublier, l'espace d'une soirée, que mon couple va mal et ma femme se barre en plein milieu du repas
S: ce n’est vraiment pas le bon moment pour parler de ça !
P: mais ce n'est jamais le bon moment Sam, tu t'éloignes de moi, et je ne devrais rien dire !!
S: je n'ai pas dis ça
P: tu devrais revoir tes priorités ma chère
S: oh Pete !! C’est facile de me mettre tout sur le dos, tu ne fais pas beaucoup d'effort à ce que je sache, oh si pardon tu as préparé un magnifique repas en l'espace de 6 mois, bravo je te félicite !!!!

Sam s'était relevée et à présent ils se tenaient face à face, prêts à se jeter dessus. Jack qui n'avait pas perdu une miette de la conversation, décida bien malgré lui, qu’il était tant d'intervenir avant qu’ils ne rameutent tout le monde. Il se leva et s'approcha du couple qui ne se lâchait plus du regard.

J: il serait bon de continuer cette petite conversation chez vous
P: Oh mon dieu mais c'est le grand général O'Neill, dit-il ironiquement, il nous donne des conseils à nous, lui qui a foiré son mariage
S: Pete arête !! S’il te plait
P: pourquoi ?? Écoutons quel conseil prodigieux va-t-il nous donner pour sauver notre mariage
J: je vous conseil de partir
P: c'est pas un peu limite comme conseil ça ?? Dit-il toujours sur le même ton, mais vous savez général, ce conseil, Sam ne vous a pas attendu pour le faire, c'est sa plus grande passion fuir !!

S'en fut trop pour Jack, qui prit la veste des épaules de Sam et la balança à Pete

J: il serait plus judicieux de votre part Shanahan de partir maintenant ou sinon je me verrais dans l'obligation de vous faire jeter de la réception
P: bien, il savait qu'il ne pouvait rien contre lui, viens Sam on s'en va !
J: non la dame reste ici
P: ce n'est pas a vous de choisir !
J: ni à vous
S: Pete s'il te plait, elle voyait que leur altercation avait déjà réunit quelques personnes, va t-en
P: ne viens pas te plaindre après que tous va mal entre nous Sam

Il les regarda puis parti, non sans un regard de reproche pour sa femme.

J: le spectacle est fini, dit-il à l'attention des quelques personnes qui s'étaient réuni en entendant la dispute.

Les personnes commencèrent à se séparer par petit groupe. Dés que la dernière personnes disparue derrière la baie vitré, il se retourna vers Sam, mais celle-ci n'était déjà plus là, regardant l'horizon il l'a vit marcher dans l'herbe en direction d'un petit lac un peu plus loin. *Je vais sûrement le regretter*, il contourna le muret et pris la même direction qu'elle.

voila alors le chapitre 4 n'est pas pour l'instant écris mais ca ne serais tardé ^^ le chapitre 4 sera surment le dernier ( si l'auteur ne part pas en vrille comme d'habitude ^^)


POUR LES COMM C'EST ICI
alicia
alicia
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 43
Age : 34
Date d'inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

je ferme les yeux Empty Re: je ferme les yeux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum