Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma 2.1 avec caisson de basses ...
69.99 €
Voir le deal

Pourquoi n'est-il pas comme toi ?

Aller en bas

Pourquoi n'est-il pas comme toi ? Empty Pourquoi n'est-il pas comme toi ?

Message  bibiche Mer 3 Jan - 20:32

CHAPITRES:1/2 de publié seulement pr le moment!

RESUME : une soirée de fiançailles qui déraille…

GENRE : romance SaJa

SAISON : saison 8 : Jack est Général, Pete, Kerry, pas de Janet, ni de Jacob.

NOTE DE L’AUTEUR : Je me suis quelque peu défoulée sur le personnage de Pete, le rabaissant déjà plus qu’il ne l’était. Cela n’en reste pas moins une fic sans prétention, que les révisions de partiels m’ont inspirée, allez donc trouver le lien !!!!

REPMERCIEMENTS : A Tweety et Rauz mes relectrices pour leurs conseils avisés et leurs corrections!!

News :Chapitre rééditer suite à des corrections!!

Pourquoi n’est-il pas comme Toi ?


Vendredi, 18h, le dernier briefing de la journée du général O’Neill se terminait, des relevés de la sonde concluants décortiqués par le colonel Carter, des ruines d’Anciens pré étudiées par Daniel, bref, une mission de reconnaissance de plus pour SG1, programmée pour le lundi suivant. Alors, qu’il allait leur souhaiter à tous un bon week-end, le colonel prit la parole.

« Mon général, puis-je faire une annonce ? » lui demanda-t-elle.
« Allez-y Carter ! » dit-il sachant déjà ce qu’elle allait annoncer.
« Voilà, comme vous le savez, je viens de me fiancé, et… je souhaiterai vous le présenter ce week-end, une petite soirée chez moi samedi soir, avec vous tous, Cassie et ses amis à lui ! Est-ce que ça vous tente ? » Demanda-t-elle mal à l’aise.
« Bien sûr, Sam, pas de problème, ce sera avec plaisir ! » répondit chaleureusement l’archéologue.
« Moi de même, colonel Carter ! » acquiesça Teal’c.

Sam se retourna vers son supérieur attendant sa réponse qui ne venait pas. Il la sondait du regard, cherchant quelques preuves de son bonheur. Elle lui adressa un petit sourire.

« A quelle heure chez vous, Carter ? » finit-il par lui dire.
« 19h, ce sera parfait ! » dit-elle soudainement enthousiaste.

***************

Le lendemain, 19h30, tout le monde était arrivé, même le général. Daniel avec Teal’c, avaient veillé, à ce que Jack soit à l’heure. Tous les trois, accompagnés de Cassie, étaient agroupés près du buffet, qui se trouvait dans le jardin de Sam. Ils discutaient, en critiquant allègrement le fiancé de leur amie. Il fallait bien avouer, qu’ils étaient là depuis moins d’une demi-heure, et celui-ci avait déjà largement le temps de faire comprendre à tout le monde, par ses regards et ses gestes quelques peu déplacés envers elle, que Sam était sa futur femme et celle de personne d’autre.

« O’Neill, est-ce une coutume d’avoir des gestes si familiers envers sa future femme, devant tant de personnes ? » demanda Teal’c après une observation du couple qui allait de groupe en groupe d’invités.
« Pas vraiment, mais apparemment il a besoin de marquer son territoire ! » répondit Jack d’un ton cinglant.
« Moi, ce que je me demande, c’est comment Sam supporte ce genre de démonstrations machistes ! » intervint Daniel, scandalisé par l’attitude du fameux futur mari de Sam.
« Elle est amoureuse ! » conclu Jack.
« Mouais, j’en suis moins persuadé que vous, Jack ! » répondit-il septique.
« Ben, moi, je l’aime pas, c’est un macho et il est bas de plafond en plus ! » répliqua soudain Cassie.
« Cassie, voyons, je t’en prie si Sam l’aime, tu ne dois pas parler de cet homme comme ça, fais le pour elle ! » répondit Daniel, en tentant de raisonner Cassie.
« Comme tu veux, mais je ne veux pas avoir affaire à lui, et ça se voit que tu ne lui pas encore adressé la parole ! » bouda-t-elle.
« Bah, tiens on dirait que Carter, en marre de se faire ‘‘masser’’ les fesses par son chéri ! » coupa Jack, qui n’avait pas quitté des yeux son second depuis le début de la soirée.

A présent, tous les quatre étaient tournés vers le fameux couple, qui s’était mis à l’écart. Sam semblait remettre les choses au point avec Pete :

« Pete, je t’en prie, j’aimerai que tu arrêtes de faire ça, ça me met très mal à l’aise ! » dit Sam en se dégageant de ses mains un peu trop baladeuses et dominatrices, à son goût.
« Comme tu veux, ma chérie ! » répondit-t-il quelque peu vexé.
« Viens, je voudrais te présenter à ceux que je considère comme ma famille ! » lui dit-elle pour changer de sujet, une dispute n’était pas envisageable, en cette soirée de festivité pour leur couple.

Ils allèrent donc à la rencontre de SG1, Cassie, et du général. Quand ils arrivèrent à la hauteur du groupe, Daniel les interpella :

« Sam, vous nous honorez enfin de votre présence ! » plaisanta le jeune homme, pour détendre une atmosphère, pré amorcée.
« Daniel, Murray, Cassie, mon général, je vous présente Pete Shannahan, mon fiancé ! » dit-elle en faisant les présentations.
« Alors, c’est vous qu’elle considère comme sa famille ! » dit-il dédaigneux, observant les trois hommes qui lui faisait face. Une pointe de jalousie dans la voix, faisait facilement comprendre son opinion à ces hommes nettement plus avantagés par la nature que lui.

En entendant ça, Cassie n’attendit pas longtemps pour pendre la poudre d’escampette, et s’excuser auprès de Sam, prétextant un coup de téléphone urgent. Mais personne n’était dupe, surtout pas Sam, dont le regard se voila, imperceptiblement certes, mais pas aux yeux de tout le monde.

« Alors, vous êtes policier à Denver, parait-il ? » lança Jack, pour désamorcer l’ambiance lourde.
« Exacte, mais plus pour longtemps, je souhaite me rapprocher de Colorado Springs ! » balança-t-il, empoignant une fois de plus Sam vulgairement.

Cette dernière le réprimanda du regard, alors qu’une fois de plus une de ses mains s’était égarée. D’une grimace contrite, il s’excusa et retira sa main. La scène n’était pas passée inaperçue aux yeux de Jack, Teal’c et Daniel. Sam s’excusa pour aller chercher des petits fours, et les laissa entre hommes. Mauvaise idée. Personne n’osait ouvrir la bouche. Blasé, Pete finit par relancer la conversation. Vraiment mauvaise idée.

«Eh ! Vous connaissez la différence entre une blonde et une moto ? » Demanda Pete, pour détendre l’atmosphère.
« Euh, non ! » répondit septique Daniel.
« Rohh, bah, la moto, elle saute des butes, alors que la blonde, elle se fait sauter comme une pute ! » balança-t-il, mort de rire, devant des interlocuteurs choqués de la bassesse d’esprit du futur mari de Sam, au point que Daniel en avait recraché le contenu du verre qu’il était entrain de boire.

Mais, ils n’eurent pas le loisir de répliquer, que Sam appelait Pete pour qu’il l’aide avec les petits fours.

« J’ai le regret de vous dire, que Cassie avait entièrement raison à son sujet ! » dit Jack au bout d’un moment.
« Teal’c, ça va ? » demanda l’archéologue, en voyant le sourcil de Teal’c encore soulevé.
« J’espère avoir mal interprété les paroles de cet homme, Daniel Jackson ! » répondit calmement le jaffa.
« Malheureusement, je ne pense pas Teal’c, c’est bien ce qui nous choque ! » expliqua Jack.
« Mais, quel manque de tact auprès de Sam, cette blague, même vous Jack, n’en avez pas fait d’aussi nulle et dégradante pour une femme ! » s’indigna Daniel.
« Je vais éviter de me sentir vexé par cette comparaison, mais merci du compliment ! Et encore heureux que Carter n’ait pas été là, elle lui aurait dévissé la tête ! » Plaisanta-t-il.

Ce Pete ne revînt pas les voir. La soirée se passait sans trop de problèmes. Mais, les gars sentaient bien que Sam n’était pas aussi heureuse qu’elle le prétendait. La prestation de Pete avait été une catastrophe. Alors, chacun faisait semblant de passer une bonne soirée par respect pour leur amie. Cassie, qui s’était échappée depuis un moment refit apparition dans le jardin.

« Sam ? » interpella la jeune fille.
« Oui, Cassie ? » arriva la militaire, heureuse de pouvoir s’échapper un moment de ses invités.
« Je crois que ton tuyau d’arrosage est ouvert, et y a plein d’eau sur le coté ! » expliqua Cassie.
« Oh, merci, je vais voir. »

Sam s’acharnait sur le robinet, passant sa colère de l’échec de cette soirée sur ce maudit tuyau qui était installé sur le mur de sa maison, un peu à l’écart de la petite fête. Mais rien n’y faisait. Enragée, elle s’énerva plus qu’elle ne le voulu sur le tuyau, qui soudain lâcha. Le tuyau s’était détaché du robinet toujours ouvert, ce qui avait valut à Sam, une douche magistrale. Éreintée, désappointée, horrifiée, elle était restée pétrifiée sur place. Elle était trempée jusqu’aux os, sa si jolie robe blanche était devenue transparente, tellement transparente, qu’on devinait aisément son manque de soutient gorge et sa lingerie fine. Honteuse, elle s’aperçut enfin que Pete l’interpellait.

« Hey, ma chérie, tu fais la fête sans nous ? » ironisa Pete. « Les gars, je vous avez bien dit qu’elle était canon ma femme, elle pourrait être la reine du T-shirt mouillé. » continua-t-il en s’adressant à ses potes.

Les invités étaient divisés en deux groupes, l’un composé des copains de Pete qui reluquaient sans gêne les courbes avantageuses de Sam, et l’autre composé des amis de Sam, qui étaient pétrifiaient sur place, outrés de l’attitude du soi-disant fiancé de leur amie. Comment Sam avait pu choisir un type comme lui ? Tous pouvaient admirer Pete entrain d’exhiber une Sam complètement mortifiée de honte. Jack qui avait suivit la scène depuis le début décida qu’il était temps d’intervenir, puis qu’apparemment sur son crétin de fiancé n’était pas capable de comprendre que Sam était morte de honte et qu’elle ne savait plus comment faire pour se sortir de ce pétrin dignement.

A suivre...


Dernière édition par le Lun 16 Avr - 21:00, édité 2 fois
bibiche
bibiche
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 439
Age : 35
Localisation : Basse-Normandie
Loisirs : Voyager, équitation, danse, escalade...
Date d'inscription : 28/09/2006

http://cpaf.forumactif.org/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum