Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : la prochaine extension ...
Voir le deal

SeramFïa t.1 : Zack

Aller en bas

SeramFïa t.1 : Zack Empty SeramFïa t.1 : Zack

Message  Auteur-Zack Lun 2 Fév - 19:12

[ Bonjour à tous, avant de commencer, je souhaiterai prévenir les lecteurs que cette idée et histoire est sous copyright déposé le 3 janvier 2009 par moi-même et ma famille. Aussi, cette histoire est Médiéval-Fantastique, celà pourrait choquer certaine personne, je recommande au moin 12 ans pour lire cette histoire ]


SeramFïa


Chapitre 1 : Zack : « Dieu existe ! »





Ce matin-là, pour la première fois, Zack sentait une intense brûlure sur son bras droit. Essayant d’en apaiser la douleur, il frotta son étrange tache de naissance et l’examina d’un petit œil fatigué. C’était toujours la même : une belle ligne bleu ciel qui entourait tout son avant-bras droit et qui se terminait dans la paume de sa main par une épée entourée des symboles du feu et du vent. Il avait déjà essayé plusieurs fois de la retirer en frottant, mais il ne s’était jamais produit quoi que ce soit.

Cependant, aujourd’hui tout lui semblait différent. En effet c’était son anniversaire et il avait maintenant 10 ans.

Zack se leva donc et marcha d’un pas assuré vers son bureau au-dessus duquel une glace était fixée. Il y admira un moment son reflet avant de peigner ses cheveux châtains qui brillaient de tout leur éclat. Cela fait, il se dirigea vers sa porte dont il ouvrit le battant avant de traverser un couloir pour entrer dans une petite pièce qu’il survola du regard. Au centre de la cette dernière se trouvait une table entourée de cinq chaises dont deux étaient occupées. Ses pétillants yeux verts se posèrent d’abord sur un homme aux cheveux gris et au visage sévère avant de voler vers une dame aux cheveux étincelants qui lui souriait de ses belles dents blanches.

Il s’installa à table sans leur adresser la parole et mangea, toujours dans le silence le plus complet. La dame qui n’était autre que sa mère arrêta de sourire et baissa les yeux, l’air abattu. Zack avala son bol de lait et quitta la table pour trottiner vers sa chambre. Craignant d’être encore une fois en retard à l’école, il s’habilla précipitamment. Il enfila tout d’abord un pantalon de cuire puis passa sa petite tunique blanche qu’il essaya vainement de lacer dans son dos. À ce moment, sa mère arriva derrière lui et déposa un léger baiser sur sa joue, avant de lacer le vêtement pour lui et de se retirer tout aussi silencieusement qu’elle était arrivée.

Terminant de s’habiller, il enroula une écharpe en laine autour de son cou et passa un manteau en cuir sur ses épaules. Cela fait, il mit dans son petit sac un encrier, son manuscrit, deux plumes de pigeon et enfin trois rouleaux de parchemin. Rapidement, Zack quitta sa chambre et dit au revoir à sa mère qui l’attendait près de la porte avant de filer dehors.

À sa sortie, il cru sentir un léger envoutement le toucher. Le paysage était blanc, recouvert par la neige, mais Zack n’avait pas le temps d’admirer ce qui l’entourait. Passant la porte de son jardin il suivit en courant ce qui devait être la route qui menait à Shill et sans s’arrêter, il traversa le petit village pour atteindre enfin l’église où il fut chaleureusement accueilli par le père Joël. Ce dernier, qui était habillé d’un chaud manteau pour se protéger du froid, écarta les bras et dit :

-Bonjour Zack ! Tu as enfin dix ans, c’est incroyable comme le temps passe vite !

Zack arqua son sourcil droit, surpris… Joël eut un léger sourire puis il l’invita à rentrer. Zack alla s’asseoir en trottinant à côté de Choulda et posa ses affaires sur son petit bureau alors que le père Joël s’avançait et passait dans les rangs. Arrivé à l’avant de la classe, il déclara :

-Bon, prenez le livre page 3.


Joël n’avait jamais demandé de lire ces pages mais il s’exécuta et ouvrit son manuscrit pour y découvrit une curieuse chose : un texte illustré représentant sa tache de naissance entrelacée avec une autre, mais celle-ci noire. Intriqué, Zack allait commencer à lire, mais il fut interrompu par le père Joël:

-Je vais lire :

Il y a longtemps, bien après la création des terres, des mers et des océans de SeramFïa, les premiers hommes nommés Adam et Eve eurent deux fils : qu’ils nommèrent D-Aîné et D-Cadet. Adam donna ses terres à l’aîné et l’autre, il le condamna à lui servir de domestique.

L’aîné qui était bon donna à son jeune frère la partie la plus à l’est de ses terres, mais rendu fou de rage par ce partage qu’il estimait injuste, D-Cadet forma une armée d’êtres issus de sa colère. Après plusieurs batailles, D-Cadet parvint à conquérir les terres de son aîné puis, il tua ses parents de ses mains. Cette tâche accomplie, il se rebaptisa : Diable !

L’aîné, quant à lui, fut obligé de se retirer à l’île appelée Fortress. Il forma alors une armée divine et majestueuse composée de guerriers appelés Archanges, afin de reconquérir SeramFïa. Satisfait, D-Aîné décida également de changer son nom et il choisit : Dieu !

Au cour de la terrible bataille qui eut lieu à Tomochi, la terre se sépara en deux et un océan se forma entre les armées, isolant à l’est les Archanges de Dieu et à l’ouest les armée du Diable. À partir de ce jours, les terres où se trouvaient Dieu se nommèrent Seram alors que celles situées à l’opposé furent connues comme étant Fïa.

Hélas, la guerre ne fut pas terminée pour autant et encore aujourd’hui les combats entre le bien et le mal se poursuivent… »

Quand il eut finit, Joël s’arrêta un instant pour respirer et s’hydrater. Zack était fasciné par cette histoire et essayait de se représenter un Archange.
Jusqu’à la fin de la journée, ils parlèrent de Ted Shirle qui fut le seul à s’évader de la prison impérial de Seram.

Lorsque les cloches sonnèrent, indiquant la fin des cours, Zack rabattit d’un geste de main tout ses manuscrits dans son sac et se faufila hors de la classe. Il alla atteindre la porte quand Joël l’attrapa par la ceinture et le retint fermement. Zack commença à protester :

-Ma mère m’attend monsieur !

Joël le libéra et le fixa. Zack eut un léger frisson dans le dos et attendit de voir ce qu’il lui voulait. Enfin, quand tout les élèves furent partis, Joël alla jeter un bref coup d’œil dehors et quand il fut sûr qu’il n’était pas écouté, il dit à Zack :

-Zack, « Dieu existe ! »


Copyright by Auteur-Zack, tous droit réservé.

Voilà, l'action commence dans le prochain chapitre, n'hésitez pas à poster un commentaire, à plùùùùùme ! Very Happy

Edit Auteur-Zack : Un grand merci pour m'avoir aidé et corrigé mon texte à Arathil.
Message édité par Gjc
Pour les coms, c'est ICI
Auteur-Zack
Auteur-Zack
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 02/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum