Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : la prochaine extension ...
Voir le deal

[SGA] La Rencontre

+4
malice
ship56
alexcmoa
rauz
8 participants

Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty [SGA] La Rencontre

Message  rauz Jeu 15 Mai - 11:23

LA RENCONTRE


Auteur : Rauz
Genre : Shweir, un peu d’aventure aussi sûrement.
Résumé : On se rencontre, on discute. Ça aide, hein ? ^^
Spoiler : Saison 4 de SGA
Disclaimer : Pas à moi, toujours pas.
Note de l’auteur : J’ai lu que SiresS était encore en manque de Shweir alors, ça m’a donné une idée, j’espère qu’elle est bonne.:/ Par contre, le concept de naissance est peut-être un peu plus abstrait, j'espère que cela ira quand même.

Bonne lecture.


***


Cela ferait sept mois demain.

Sept mois que le double de Jenifer Keller lui avait dit qu’Elizabeth était morte.

Sept mois que toute la Cité essayait de se faire à cette idée.

Sept mois que tous ceux qui l’avaient plus étroitement côtoyée tentaient de ne garder d’elle que les bons souvenirs.

Une éternité que John faisait en sorte de garder la tête hors de l’eau, qu’il maintenait les apparences, se montrant fort pour ses hommes, ses amis et son nouveau commandant, le colonel Carter.

Une éternité qu’il avait apprit la terrible nouvelle de la bouche de cette terrible machine, et pourtant, une part de lui ne pouvait s’empêcher d’y croire encore.

Avec tout ce qui lui était arrivé depuis qu’il était entré dans cet avant-poste Ancien en Antarctique, il ne pouvait s’empêcher de penser qu’un autre miracle allait se produire. Il finirait bien par tomber sur Elizabeth un jour et, avec un peu de chance, il pourrait même la ramener sur la Cité et la débarrasser de ses nanites.

Cependant, malgré ce petit espoir qu’il gardait au fond de lui, il fut plus que surpris lorsqu’il arriva sur P3X-422.

Avec son équipe, réduite à Ronon et Rodney depuis que Teyla avait quitté le service actif, il tomba nez à nez avec un groupe de Réplicateurs en armes.

Les Terriens et l’alien furent délestés des leurs et aussitôt escortés dans une installation à l’esthétique Lantienne habituelle.

Sans un mot de la part de leurs geôliers, ils furent placés dans une de ces cages avec champ de force.

_ Bien, ils ne nous ont pas encore mis leurs mains dans la tête, c’est une bonne chose, fit remarquer John.
_ Ça ne fait que retarder l’échéance, gémit Rodney, le front plissé.
_ On devrait …

Ronon n’eût pas le temps de terminer sa phrase, la porte de la pièce renfermant la cage s’ouvrait.

Deux gardes entrèrent, suivis d’une troisième personne.

Quand cette dernière se plaça dans la lumière, les trois hommes restèrent bouches bées pendant de longues secondes, incapables de penser clairement.

Elizabeth portait toujours sa tenue de commando noire, ses cheveux n’avaient pas poussé, elle n’avait pas changé.

Elle leur souriait, mais pourquoi ?

Etait-elle contente de voir ses amis après tout ce temps ? ou était-elle ravie d’avoir capturé les Terriens et l’ex-Runner ?

_ Bonjour John. Rodney. Ronon.
_ Bonjour Elizabeth, salua à son tour McKay, machinalement. Est-ce bien vous, ou doit-on vous appelez … Réplizabeth ?
_ Je m’appelle toujours Elizabeth, sourit-elle encore.

Ronon fut sans pitié.

_ Pas tant que vous serez une saloperie de machine.
_ Ronon, tenta de tempérer le scientifique. Le docteur Weir n’y est pour rien. Ce sont les nanites qui sont responsables de tout ça.
_ Grâce à qui ? interrogea réthoriquement l’alien, cinglant.
_ Oui, bon …

McKay bafouillait, mal à l’aise.

Bien sûr qu’il savait que c’était de sa faute. Il n’avait pas voulu qu’Elizabeth meurt alors il avait réactivé les nanites, contre l’avis et même l’ordre de John.

Ce dernier n’avait d’ailleurs rien dit depuis l’arrivée de leur ex-leader.

Rodney se tourna vers lui.

_ Sheppard ?
_ Hm ?
_ Vous ne dites rien ?
_ Il n’y a rien à dire.

Il leur tourna le dos et alla s’asseoir sur le banc au milieu de la cellule.

Il avait reçu « son » sourire en plein visage, comme une gifle.

Elle était bien vivante, autant qu’on puisse l’être avec des nanites qui contrôlaient votre corps.

Elle était là, devant lui. Il aurait pu la toucher s’il n’y avait pas eu ce champ de force.
De toute façon, il n’en avait pas le courage.

Elle était vivante.

La tête lui tournait.

_ John ?
_ Quoi Rodney ?
_ Ne devrait-on pas …

Un bruit se fit entendre, puis une succession d’autres.

Le champ de force s’éteignait.

« Elizabeth » ouvrait leur porte.

_ Vous êtes libres.

John se releva.

_ Et à quoi doit-on cet honneur ?

McKay intervint, pragmatique.

_ Pas besoin de le savoir.

Il faisait déjà un pas en avant quand il fut fermement retenu par Ronon et Sheppard.

Le scientifique montra la sortie du doigt.

_ Euh, j’aimerai bien …

Ronon resserra sa prise.

_ Aïe, aïe, d’accord, j’ai compris. Vous ne lui faites pas confiance, c’est bien dommage parce que …
_ Rodney, l’interrompit John.
_ Je me tais.

Elizabeth souriait toujours. Elle et le colonel ne s’étaient plus quittés du regard.

Elle semblait attendre qu’il fasse un geste, n’importe lequel, le défiant presque de ses yeux clairs.

John n’avait pas rompu le contact, essayant de comprendre ce qui pouvait bien pousser la jeune femme à les relâcher. Ou à le leur faire croire.

_ Vous n’avez toujours pas répondu à ma question.
_ Nous sommes amis, John.
_ Voyez-vous ça.

Elle ne releva pas l’insinuation, se retournant juste un peu pour indiquer aux trois hommes de la suivre sans crainte.

_ Venez, leur fit-elle doucement.

Ils parcoururent quelques couloirs, Elizabeth en tête du groupe. Ils étaient entourés de cinq gardes armés.

Ils arrivèrent dans un labo sombre, au décorum bleuté avec des écrans projetés et de larges colonnes translucides. Il y en avait une dizaine, dans chacune d’entre elle grandissaient des êtres à vue d’œil.

Dix Elizabeth venaient de prendre forme devant John, Rodney et Ronon.

Et quelles formes constatèrent les deux Terriens devant les femmes nues.

John détourna pudiquement et respectueusement le regard. Pas Rodney qui continuait d’observer les clones sortir des colonnes alors qu’un sourire idiot naissait sur son visage.

Remarquant cela, Ronon lui donna une claque derrière la tête.

Le scientifique se retint de justesse d’aller se cacher derrière John et se redressa aussitôt avec autant de fierté que possible.

Les clones rejoignirent la pièce adjacente au labo pour y être examinés et habillés.

Sheppard reporta son attention sur le docteur Weir.

_ L’ego démesuré est livré avec les nanites ?
_ Pas du tout John. Mais mon armée a besoin de commandants.
_ Vous … donnez naissance … créer des clones à votre image pour … wow …

Si John espérait encore que ce soit Elizabeth et seulement elle qui se tenait devant lui, il en fut pour ses frais.

Visiblement, malgré toute la force de caractère de la jeune femme, les nanorobots avaient cette fois-ci réussi à prendre totalement le contrôle de son corps.

A ce mot, l’image des dix clones nus lui revint à l’esprit. Il dut secouer la tête pour l’en chasser.

_ Pourquoi levez-vous une armée ? demanda Ronon. Vous savez très bien qu’on peut tous vous éliminer sans problèmes.
_ Vous êtes trop confiant, sourit Weir.

John et McKay froncèrent les sourcils.

Que voulait-elle dire ? Qu’elle avait trouvé le moyen de ne plus craindre les effets de l’ARG ?

_ Pourquoi nous montrer ça ? s’intéressa John.

Elizabeth sourit encore plus.

Rodney claqua soudainement des doigts, secoua fébrilement ses mains et avança vers elle.

_ Vous avez besoin de nous !

Le sourire de la jeune femme s’élargit et Rodney ne put que le lui rendre.

_ Je vous l’ai dit, nous sommes amis.

Le scientifique hocha la tête.

_ Nous sommes amis avec le Dr Elizabeth Weir, pas avec les nanites qui la possèdent et encore moins avec les Réplicateurs, trancha le colonel.
_ Pourquoi avez-vous besoin de nous ? demanda encore McKay.
_ Vous le saurez bien assez tôt.

Sur ce, toujours souriante, elle sortit du labo.

Les cinq gardes attendirent que les trois hommes comprennent qu’il fallait la suivre et se mirent en marche.

Sous le regard perplexe de Sheppard et son équipe, Elizabeth les menait hors de l’enceinte.

Elle se retourna calmement vers John.

_ Qui est votre leader maintenant ?

Il la regarda perplexe.

_ Le colonel Carter.
_ Hm. Bien.

Ce sourire indéchiffrable ne la quittait plus.

_ J’ai été contente de vous revoir tous les trois. Au fait, où est Teyla ?

John était perdu. Il ne savait plus à qui il avait affaire.

Ronon et Rodney semblait penser la même chose.

Quel jeu jouait-elle ?

Elle semblait toujours aussi douce, prévenante et attentive. Il n’y avait qu’une tâche plus sombre au fond de ses yeux.

_ Elle est enceinte, du coup …
_ Rodney ! intervint Sheppard.
_ N’ayez pas peur John. Je ne vous veux aucun mal. A aucun de vous. C’est merveilleux, je suis contente pour Teyla. Qui est le père ?

Elle s’attendait visiblement à ce que se soit l’un des trois hommes qui lui faisaient face.

_ Un Athosien, répondirent-ils en même temps.
_ Bien.
_ Bon, reprit John, c’est pas que je m’ennuie, mais je ne tiens pas à m’éterniser.

Il pensa à regret que ce n’était pas cette fois qu’il la ramènerait avec lui. Que ce ne serait pas cette fois qu’il la sauverait. Il ne reverrait probablement jamais Elizabeth, l’humaine. La femme qu’il aimait.

Elle sourit encore et les laissa s’éloigner.

Les trois hommes se retournaient constamment, s’attendant à être de nouveau capturés.

_ John, la rappela la jeune femme.

Il se retourna, imité par ses deux compagnons.

Weir avança vers lui. Arrivée juste devant lui, elle prit son visage entre ses mains et posa fermement ses lèvres sur celles du colonel.

Sheppard, Ronon et McKay écarquillèrent les yeux, stupéfaits.

_ N’ayez pas peur de moi, lui demanda-t-elle encore.

John et son équipe repartirent sans un mot et passèrent la porte tout aussi silencieusement.




Sam fut surprise quand Chuck lui annonça qu’il avait reçu le code de Sheppard. Ils avaient quelques heures d’avance. Elle les vit passer la porte sans arme et le visage pâle.

Elle descendit les marches et vint à leur rencontre.

_ John, que s’est-il passé ? Vous allez bien ?
_ On a un problème, annonça-t-il d’une voix blanche. On peut aller dans votre bureau ?
_ Bien sûr.

Ils remontèrent les escaliers, avec des mines inquiètes qui se reflétèrent bientôt sur les visages du personnel qu’ils croisèrent.

Quelque chose se préparait.


FIN


Dernière édition par rauz le Mar 3 Juin - 12:00, édité 2 fois
rauz
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  alexcmoa Jeu 15 Mai - 11:42

Hi hi, je suis la premiere à lire ta fic!!
l'idée est excellente, surtout que avec le theme proposé il fallait vraiment se creuser la tête,
Spoiler:
meme si je ne regarde pas SGA j'ai vraiment apprécié ta fic..

désolée pour les spoilers,j'avais oublié.. voilà qui est corrigé


Dernière édition par alexcmoa le Jeu 15 Mai - 18:28, édité 1 fois
alexcmoa
alexcmoa
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 233
Age : 32
Localisation : dans les étoiles (ou dans mon lit, ça dépend..)
Date d'inscription : 20/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  rauz Jeu 15 Mai - 11:48

Merci à toi. Oui, je cherche toujours à être un tant soit peu originale. cheese

Par contre, si tu pouvais utiliser la balise 'spoiler' quand tu cites les éléments d'une fic, ce serait mieux. Wink
rauz
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  ship56 Jeu 15 Mai - 17:40

j'ai lu ta fic parce que tu es un des mes auteur préféré, même si je ne suis pas trop SGA
du coup je comprends pas tout ( comment ça? ça change pas de d'habitude???), mais j'aime beaucoup ton style, très fluide!!
encore bravo pour cette belle fic
ship56
ship56
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 167
Age : 38
Localisation : quelque part entre ici et ailleur
Loisirs : stargate, Dr House, lire des fics
Date d'inscription : 20/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  rauz Jeu 15 Mai - 17:52

Embarassed

Je ne te ferai pas l'affront de mettre en doute ton intelligence après un tel com. cheese

Merci donc, d'avoir pris la peine de lire cette fic. Wink
rauz
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  malice Jeu 15 Mai - 22:12

j'aime toujours autant l'histoire, après cette deuxième lecture (mais une fois encore j'aurai bien aimé avoir une petite suite.... ne pas avoir vu le mot "fin" à la correction m'a trop fait espérer Rolling Eyes Very Happy )

je ne me lasserais jamais de te lire Wink
malice
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 46
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  rauz Ven 16 Mai - 10:56

Et je ne me lasserai jamais de te voir me l'écrire. Wink

Mais non, aucune suite n'est prévue, c'est juste une fin ouverte. cheese

Encore un énorme merci à toi ma chérie.
rauz
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  Miss O'Neill Sam 17 Mai - 5:16

Spoiler:

Par contre moi aussi, le mot fin m'a laissé sur ma... faim ! cheese Je crois qu'il y a une belle fic mêlant aventure et ship à créer à partir de ça. Donc comment dire.... au boulot ! cheese
Miss O'Neill
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  rauz Sam 17 Mai - 22:30

vivmoi

Wow, Miss O que dire à part: merci, d'une et ... désolée mais aucune suite n'est prévue, ce n'est qu'un fin ouverte, de deux. Enfin, on verra, si j'arrive (enfin) à finir mes fics en cours, peut-être, mais j'insiste sur le "peut-être", j'écrirai une suite. Et si je suis suffisamment satisfaite des commentaires de ma bêta, je la publierais. cheese

Encore merci.
rauz
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  Ayana Lun 2 Juin - 18:04

Joli alternative au sujet de la naissance en effet ! (Teal'c couché)
Bon c'est vrai que dans un contexte hors concours je ne l'aurais sans doute pas lue parce que même si j'aime beaucoup SGA les fics... Mais en tout cas je ne regrette pas d'avoir lue celle là !

En même temps venant de toi je ne m'attendais pas à moins mais quand même ça fait toujours plaisir de lire une bonne fic d'un bon auteur !

L'histoire est très bonne, courte mais "dense" si tu vois ce que je veux dire, les dialogues par moments très poignants, les réactions en accord avec l'idée que je me fais des persos, toutes ces choses contribuant à rendre l'histoire crédible et prenante.

Spoiler:

Bref, c'est très réussi, ça me ferait presque regretté que ça soit pas du SG1 lol.
Mais en tout cas, bravo Wink
Ayana
Ayana
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1218
Age : 35
Localisation : Nantes, raah Nantes, son chateau, ses gondoles.... :p
Loisirs : L'histoire et l'archéologie of course, les livres, les amis, les séries....
Date d'inscription : 14/01/2007

http://ayana-pitchoune.livejournal.com/

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  rauz Mar 3 Juin - 12:04

J'ai toujours un sourire 'grand comme ça' quand je lis tes coms.

Merci d'avoir lu ma fic si ce n'est particulièrement le genre que tu aimes. Wink Et j'apprécie que tu trouves l'idée de la fin ouverte intéressante, car honnêtement, comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas sûre de pouvoir écrire "une grande fic" sur SGA, je connais pas suffisamment bien l'univers et les persos pour ça.

Merci encore. Wink

PS: Teal'c, on dit "couché"! cheese
rauz
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  Siress Ven 20 Juin - 12:24

Quand j’ai lu la note d’auteur, un sourire est apparus. Tu avais déjà 50% de mon vote.
Mais je dois dire que tu nous propose une fics original pour ce Challenge, tu te joue de nous.
Bravo je m'attendais pas a ca.
Siress
Siress
Admin: Shark

Nombre de messages : 3138
Age : 46
Date d'inscription : 12/11/2005

https://fanfiction.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  Tya Ven 25 Juil - 0:07

tres bonne petite fic, construite et un vrai sens avec la suite de la série ! ayant vu la saison 4 je suis d'autant plus emballé par ton récit ! et puis tu écris super bien, c'est limpide, il y a du suspense, encore une fois c'est construit, je me répéte mais le mot colle parfaitement avec ce petit apparté

bravo Rauz
Tya
Tya
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1065
Age : 41
Localisation : La cité des Papes
Date d'inscription : 28/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  rauz Dim 27 Juil - 16:26

Merci à vous. Vraiment.

SiresS, ravie d'avoir réussi à te surprendre, avec ce thème, ce n'était pas choses aisée.
rauz
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

[SGA] La Rencontre Empty Re: [SGA] La Rencontre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum