Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -45%
PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go ...
Voir le deal
1099.99 €

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

+16
Sally PDN
mondaye
choupi
Miss_Vaughn
Tya
chou fleur
Helios
Marine-CO
satine
Aurélia
Nemesis
gjc597
Hito
CLD
Sam
Siress
20 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Siress Ven 24 Fév - 21:30

Imaginez vos héros coincé dans un ascenseur.

Fics ship, ou reglement de compte, tout est possible dans un endroit clos.

C'est a vous de jouer...

Fin du challenge : 30 mars


Dernière édition par le Sam 25 Fév - 17:56, édité 1 fois
Siress
Siress
Admin: Shark

Nombre de messages : 3138
Age : 46
Date d'inscription : 12/11/2005

https://fanfiction.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Sam Sam 25 Fév - 17:12

Ascenseur, ascenseur au je sens que je vais m'y mettre là Laughing.

******************************************************************

Une descente qui dura une éternité


Et voilà une journée comme les autres qui s'est écoulé, la routine, un réveil dur après 72h passées sur cette maudite planète P4R194, je commence à comprendre pourquoi Jack devenait irritable lorsque nous partions pour des missions dites diplomatiques alors que Daniel reste toujours aussi excité à l'idée de pactiser avec de nouvelles races. Mais là c'était devenu d'un ennuit et ne parlons même pas du confort à oui comment ils disaient "il ne faut faire qu'un avec l'environnement" si j'aurais su que des lits de pierre pouvaient aider à atteindre un niveau de spiritualité élevé je serais restée dans mon ignorance. Enfin heureusement j'ai pu retrouver mon lit pour cette nuit, malgré une fatigue intense qui j'espère ne sait pas remarquée durant le débriefing j'ai du zapper au moins 3/4 d'heure mais bon Daniel ne m'en voudra pas et puis cela ne s'est pas remarqué.
Et pour finir ne parlons pas du MESS, va falloir que j'en parle au Général c'était inmangeable. Direction les vestiaires une bonne douche me fera du bien. Ahhh, enfin l'ascenseur j'ai cru que ces couloirs étaient interminables... enfin seule dans cette ascenseur.
Nan c'était trop beau j'entends déjà des pas précipité, pourvu que l'ascenseur se ferme avant, trop tard une main c'est inercallé avant que l'ascenseur ne se referme...et c'est un homme, génial encore des testostérones en manque.

-Bonjour, Carter

Non, non pas lui pas maintenant, c'est pas le jour.

-Bonjour mon Général, vous allez où?

-Niveau 15 rayon lingerie Carter * et en plus il sourit, nan c'est ingérable ça* nan plus sérieusement je vais aux vestiaires pour sortir après.

- Je me disais aussi vous n'aviez pas fait installer un niveau lingerie, je m'en souviendrais.

-Pas encore Carter, pas encore. Vous m'avez l'air fatigué, vous allez bien?

Ah nan il va pas recommencer avec ses questions paternelles alors qu'il commençait seulement à détendre l'atmosphère.

- Moi fatiguée, nan mon Général pourquoi dites vous ça?

Le voilà qui ressouris parfois j'ai des envies de meurtre quand il a cet air là, mais j'ai tellement envie de rejoindre ces lèvres qui encadrent ce sourire si radieux

- Alors je vous demanderais de me faire un rapport minute par minute du débriefing de Daniel. Cela ne vous dérange pas

Aie je comprends maintenant pourquoi à mon réveil il affichait un sourire certes indécernable pour des amateurs mais au bout de 8 ans j'avais su les repérer.

- C'est que... *cherche une excuse Sam cherche* J'ai mal dormi cette nuit *tu auras pu trouver mieux m'enfin*

- Oui j'imagine, après 72h au sein d'une civilisation où le confort est maître.

Je rêve où il se fout de moi c'est pas le jour pour...nan pitié pas les effets du repas au MESS pas maintenant.

- Carter vous êtes sûr que ça va, vous êtes toute blanche?

- Oui oui ça va aller je vous dis, juste un peu chaud

Oups j'ai pas utilisé les bons mots, il les a mal intéprété, mais pourquoi il s'approche soudainement, il a cru que c'était une avance.

- Nan mais vous êtes vraiment blanche Carter, vous devriez vous aérez un peu

*Il est marrant on est dans un ascenceur seul...oui seul, et lui si proche...au là ma vieille on se calme c'est quand même ton supérieur...il fait quoi là mais il défait les boutons de ma chemise*

- Mon général !!

- Vous avez besoin d'air Carter, regardez vous vous êtes à faire peur.

Oh là il a raison je me sens vraiment pas bien, je sens que... ouff ses bras étaient là, et l'ascenseur qui s'arrète serions nous déjà arrivé?

- Oui comme je vous disais Teal'c, les habitants de P4R194...
Jack, Sam!!!! pardonnez nous on ne savait pas

- Ce n'est pas un mal Daniel, mais...

- Vous ne pourriez pas refermer la porte merci.

- Mais pourquoi Carter

- Ils ont cru que...et pourquoi ne pas changer cela en ils ont découvert que

Finalement cette journée ne ressemble pas à la routine

********************************************************************
Ne pas chercher à comprendre moi même je me comprend pas Laughing
Sam
Sam
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 67
Localisation : labo niveau -19
Loisirs : Stargate, les animaux, le sport, le net et la folie
Date d'inscription : 28/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  CLD Mar 28 Fév - 15:28

Voici la mienne, je ne sais pas si ça correspond à ce que tu voulais Siress mais tant pis, c'était marrant.
Bonne lecture et envoyez moi vos commentaires, j'adore ça Laughing

http://www.fic.free.fr/?rubrique=fic&id=545

Attention, fic déconseillée aux moins de 15 ans (enfin, c'est raisonnable, juste suggestif)
CLD
CLD
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 691
Age : 46
Localisation : Devant l'ordinateur
Date d'inscription : 18/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Hito Mar 28 Fév - 15:43

On peut mettre une fic qu'on a écrit depuis longtemps? lol!
Hito
Hito
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1270
Date d'inscription : 18/11/2005

http://hito76.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  gjc597 Mar 28 Fév - 17:44

Oh vi! Mets nous ta fic yes
gjc597
gjc597
Modo: La Brute

Nombre de messages : 3140
Age : 49
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2005

http://gjc597.perso.sfr.fr

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Nemesis Mar 28 Fév - 23:56

Bouuuuuh, Hito la feignante !!! Laughing

Sinon, très bonnes fics les filles.
CLD, t'as déjà eu mon com'.
Sam, j'ai bien aimé, c'était marrant ! Mais par contre, je peux juste te conseiller d'éviter les phrases trop longues quand tu fais le récit. On sait plus où reprendre sa respiration après !! Wink
Nemesis
Nemesis
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 601
Date d'inscription : 09/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Sam Mer 1 Mar - 14:15

CLD: j'ai vraiment aimé Laughing , surtout le coup du rêve au départ.

Nemesis: Oui je sais les phrases longues c'est mon défaut, c'est pour vous entraîner à l'apné Laughing
Sam
Sam
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 67
Localisation : labo niveau -19
Loisirs : Stargate, les animaux, le sport, le net et la folie
Date d'inscription : 28/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Aurélia Mar 7 Mar - 17:12

CLD, ta petite fic est vraiment sympa à lire. J'aime bien l'idée du rêve au départ, c'est original, on pense que c bien parti entre eux , et puis après on se dit zut, c'était même pas vrai Crying or Very sad J'ai remarqué aussi ton changement de style, et je dois dire que c'est bien agréable. Very Happy
Aurélia
Aurélia
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1534
Localisation : Tout contre Jack
Date d'inscription : 19/11/2005

http://perso.orange.fr/aurelia49/

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  satine Mar 21 Mar - 23:37

CLD j'ai adoré!!!!
mdrr le coup de la cuisinière m'a bien fait rire, j'imaginais trop la scène !!
Franchement, elle est vraiment géniale!!

Sam: ta fic est aussi géniale!! j'ai aussi adoré! lol

Bravo à toutes les deux!!
satine
satine
Lecteur des Harry Potter
Lecteur des Harry Potter

Nombre de messages : 783
Age : 36
Localisation : la tête dans les étoiles
Loisirs : écrire, lire, aller sur l'ordi....
Date d'inscription : 19/03/2006

http://cellequitue.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Marine-CO Mer 29 Mar - 11:10

EDIT : J'avais oublié le titre : Rupture et conséquence..

Je sais pas trop si ça correspond mais bon...
Parce que ça fait du bien, parce que j’ai jamais compris comment Sam avait pu accepter ça, parce que l’inspiration est revenue… et pour faire plaisir à Siress.

(Donc, c'est SG-1, du ship, et c'est pas à moi mais à la MGM)

************************
Dans l’ascenseur, Sam croisa Jack. Il l’observa intensément et arrêta l’ascenseur entre deux étages.
Sam : Hé mais…
Jack (doucement) : Qu’est-ce qui se passe ?
Sam : C’est à moi de vous demandez cela… monsieur !
Jack : Vous avez pleurez Sam, qu’est-ce qui ne va pas ?
Sam soupira, et se laissa glisser contre la paroi de l’ascenseur.
Sam : Vous voulez vraiment une réponse hein ?
Il s’assit à côté d’elle.
Jack : J’ai stoppé l’ascenseur.
Sam soupira et raconta à Jack son problème, sachant que c'était le seule solution pour sortir de cet ascenseur.

flash-back

Janet regarda Sam dans les yeux et soupira, elle devait le faire, c’est le rôle d’une meilleure amie, mais aujourd’hui, elle n’aimé pas cela.
Janet : Ecoutes moi Sam, je vais te poser une question, et réponds moi franchement Sam. Si Pete n’avait pas été blessé le jour de la capture d’Osiris, que ce saurait-il passé selon toi ?
Sam : J’aurais dû lui expliquer tout de même et on en serait au même point.
Janet secoua la tête.
Janet : Non, ce n’est pas le sens de ma question. Ce que je veux dire, c’est as-tu déjà réfléchi au pourquoi Pete était présent ce jour là, à cet endroit là, à ce moment là ?
Sam : Ecoute Janet, non, c’est vrai, il était blessé, j’avais autre chose à penser. Mais qu’est-ce que cela peut bien m’apporter que de réfléchir à cela ?
Janet : Sam, tu es la personne la plus intelligente que je connaisse, mais là, vraiment, tu es plus stupide qu’une gamine de 12 ans !!! Réfléchis-y Sam, et tu auras ta réponse…. Et une dernière chose, Le colonel ne t’aurais jamais fais ça.
Sam : Qu’est-ce que le colonel à avoir la dedans ?
Janet : Tout Sam, tout !! Et réfléchis !
Sur ces mots, elle sortie du laboratoire de Sam, laissant la militaire à ses réflexions…

C’est donc plongé dans ses pensées que Daniel trouva Sam…. Il eu beau l’appeler il ne obtient aucune réponse.
Daniel : Sam ? Sam ? Bon je voulais juste vous dire que Jack nous invite à dîner ce soir…
Sam (semblant émerger) : Oh le Salaud !!!!
Elle partit en courant du labo laissant un Daniel pantois.
Daniel : Pourquoi ? Vous êtes au régime ?


Elle arriva chez elle en claquant la porte… Elle trouva Pete dans le salon. Celui-ci se leva pour l’accueillir.
Pete : Sam ma chérie, tu es rentrée.
Il s’avança pour l’embrasser, mais il en fut quitte pour une gifle retentissante.
Pete : Sam, mais qu’est-ce qui te prends ?
Sam : Comment as-tu pu me faire ça ?
Pete : Quoi ?
Sam : Ne fais pas l’innocent. En plus tu as profité de moi, et de mes peurs…. Comment ? N’as-tu donc aucun respect pour moi ?
Pete : Que… mais de quoi tu me parles Sam ?
Sam : De me suivre !!! Comme si j’étais un de tes (mimant avec ses doigts) « Méchants garçons »
Pete : Mais je ne t’ai jamais suivie… et ne te moque pas de mon répondeur !
Sam : Tu ne m’as jamais suivie… Et comment tu t’es retrouvé devant chez Daniel ce jour là ? Je ne t'avais pas encore parlé de Daniel !!!
Pete : Je vois…. Tu ne voulais pas me dire… fallais bien que je me renseigne par moi-même.
Sam : Non mais je n’y crois pas !!! Tu sais quoi Pete !!! Janet a raison !! La seule raison pour laquelle je n’ai pas réalisé que tu m’avais suivie et que je suis resté avec toi, c’est que tu as été touché mais que tu n’es pas mort. Oh mon Dieu la connerie que j’ai failli faire. Non Pete, je ne t’épouserai pas !! Et même tu peux sortir de ma vie, Jamais je ne pourrai supporter un gars capable de faire…. Ça !! DEHORS !!!
Pete (voulant la prendre dans ses bras) : Sam…
Sam :
Ne me touche pas !!! Tu me dégouttes !!!!!! Reprends ta bague, t’es affaires et basta !! Adieu Pete !!!!

Sur c’est mot, elle sortie, et retourna à la base, en essuyant des larmes de rages qui coulait sur son visage.

***

Sam : j’ai failli faire la bêtise de ma vie... ;
Jack : Vous ????
Sam : Oui, moi ! J’ai failli dire oui à Pete !!
Jack : saurait été une bêtise.
Sam : Pourquoi ne m’avez-vous jamais blâmé du fait que Pete soit présent ?
Jack : Parce ce que je savais que ce n’était pas vous qui l’avez appelé.
Sam : Je ne l’avais même pas remarqué jusqu’à aujourd’hui, grâce à Janet. J’étais tellement soulager qu’il vive que j’ai omis cela.
Jack : je sais.
Sam : Comment… ?
Jack : Je vous connais Sam, jamais vous ne pourriez supportez un homme qui vous suit à votre insu. Je me demandais juste quand vous le réaliseriez.
Sam : Pourquoi ne m’avez-vous rien dit ?
Jack : Vous ne m’auriez pas écouté.
Sam : Je sais. Je fais quoi maintenant ?
Jack : Pour quoi ?
Sam : Tout les hommes à qui je plaîs, et qui me plaise, son soit des salauds, soit meurent… J’aimerai tellement avoir une famille.
Jack : Je compte rester en vie moi…. Et je ne crois pas être un salaud !
Sam : Monsieur ???
Jack : Sam… vous m’avez compris…
Sam : Je… mais… et la loi ?
Jack : vous savez… la base… je peux toujours la commander en civil…
Sam : Mais votre carrière ?
Jack : Elle est moins importante que la votre… et que vous… Moi, je suis déjà partie en retraite plusieurs fois !
Sam (appuyant sa tête sur son épaule) : Et si ça marche pas ?
Jack (entoura les épaules de Sam de son bras) : Que faut-il pour que à marche selon vous ?
Sam : La confiance, du respect, de l’amour...
Jack : Alors on a tout les ingrédients !!
Sam : Ce n’est pas parce qu’on a les ingrédients que la recette prends.
Jack : Vous croyez vraiment que le gâteau peut être mauvais ?
Sam : Non, je suis sûre que se serait le meilleur gâteau que je mangerai de toute ma vie...
Jack : Alors pourquoi hésiter ?
Sam : J’ai peur Jack.
Jack : Moi aussi, mais qui ne tente rien, n’as rien… Puis on est militaire, on doit savoir dépasser ses peurs.
Sam : Je sais… on essai ?
Jack (lui embrassant les cheveux) : On réussi.


FIN
Voilou voilou... ça fais du bien par où ça passe...


Dernière édition par le Ven 31 Mar - 13:37, édité 1 fois
Marine-CO
Marine-CO
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1591
Age : 39
Date d'inscription : 27/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Siress Ven 31 Mar - 0:05

Ben voila, je post la petite fic du challenge

Voila, ma version de ce challenge. Il y a des fautes j'ai pas eu le temps de la faire relire et corriger. Donc siou plai pas taper !

Série : J.A.G.

P'tite explication

Harm le nez dans sont dossier entra dans l'ascenseur.

? : Tenez la porte !

Harm préoccupé, n'entendit pas l'homme qui avançait vers lui.

? : Capitaine
Harm leva la tête de son dossier et salua le nouveau venu.
H : Lieutenant Vukovic.
V : C'est le dossier de Jarod PARKER ?
H : En effet.
V : Pensez vous que Mac, ...
H surpris : Mac !?
V : Je voulais dire que le colonel, gagneras encore cette fois ?
H : Qu'elle gagne ou qu'elle perde, elle n’aura usé d'aucun stratagème illégal pour arriver à ces fins.
Vukovic soupira.
V : Je vois qu'elle vous a raconté
H : En effet, il m'a dit que pour un avocat vous flirté avec la légalité.
V énervé : J'ai entendu dire que pour ...

BRROUAMMM !!!


V : Que se passe t-il ?
Harm appuie sur le bouton pour l'ouverture des portes et rien ne se passe.
H : Nous sommes bloqué.
V : Oh non ! Pas maintenant ...
H : Un rendez vous galant ?
V: Je voulais voir le colonel, avant le procès.
H : Vous avez de la chance le procès ne commenceras pas sans moi.
Harm reprit après un court silence.
H : Qu'alliez vous dire
V déboutonnant les boutons de son col: Pardon
H : Vous avez dit que vous avez entendu dire quelque chose
V, esquissant la question: Ne croyez vous pas qu'il faudrait appeler les secours.
H, la main sur le combiné de l'ascenseur : Je vais le faire, vous avez entendu quoi ?
V respirant péniblement : Monsieur, j'ai du mal avec les espaces clos.
H: Vous êtes un militaire, rien ne vous fait peur, même pas de dire se que vous avez entendu
V, a bout : Que si je flirtai avec la légalité, je n'était pas le seul, d'autre flirtait avec la loi de non fraternisation.
Le lieutenant, malgré l'irrespect de ces dires se sentait soulagé
H : Vous voyez c'était pas si difficile.
Harm décrochât le combiné et fit part de leurs situations à la sécurité.
V : Vous êtes .... Je vous accuse vous et le colonel d'enfreindre une des lois fondamentales de l'armé et vous restez impassible.
H: Que je vous colle au mur comme ça
Harm, d'un geste écrasa le jeune lieutenant contre la paroi.
H: Ou que je nie
Il le lâchât calment
H : Vous ferez se que vous voulez, mais en bon avocat que vous serez peut-être, vous ne pourrez rien prouver sans preuve.
V, se remettant juste du coup : Dites moi que notre séjour à San Diego, n'a pas déclanché une pointe de jalousie.
H: Mac, me manquait, j'avait besoin de ma meilleur amie a mes cotés. Mac est sensé et responsable si vous pensé que j'aurai pu être jaloux de vous; vous vous trompé lourdement.
V: Vous paraissez bien sur de vous, capitaine, Vous ..
H : Arrêtez lieutenant, je sais qu'il ne sait rien passé
V: Vous savez ?
H : Je sais.

BAMMM BING

V reprenant de l’assurance: On est bientôt sortit de cette enfer
H : Pas encore, a mon avis on est la pour un bout de temps
V : Non, je veux sortir
Harm sentit son téléphone vibrer dans sa poche. Il pouvait lire sur l'écran " MAC ", il appuie sur la touche verte et
H: Allo, Mac ... Je suis bloquer dans l'ascenseur ... je ne sait pas ... un report d'audience... le lieutenant Vukovic... si, si ... non, il est juste un peu claustrophobe ... on fait connaissance ... je vous appel des que je suis sortie.
V : Le colonel, se fait du soucis pour son capitaine.
H : Si vous voulez être collé au mur a nouveau de vous conseil de refaire une allusion comme ça.
Vukovic essaya de se calmer, s’assit le plus loin de capitaine les genoux contre sa poitrine. Il essayait de ce calmer avec quelque exercice de respiration.

Un long silence s’installait dans le petit espace.

Le téléphone de la cabine retentit, Harm décrochas le combiné, ne dit rien puis raccrochas.

H : Attention sa risque de secoué un peu.

L’ascenseur fit quelque soubresaut et descendit les quelques étages et la porte s’ouvrit enfin.
Harm sorti immédiatement, son dossier son le bras. Le lieutenant sauta sur ces pied et sortit en trombe de l’extérieur de bâtiment bousculent Harm au passage.

Mac qui avait vu la scène, interrogeas du regard son ami.
H : La claustrophobie, comme toutes les peur vous fait perdre tous ces moyen.
M : Vous avez eu de la chance qu’il ne finit pas en caleçon
H : Si vous avez été à ma place, ça aurait sûrement été le cas, Mac.
Il lui fit un clin d’œil, avant de repartir travailler.

Des commentaires ....


Dernière édition par le Mar 27 Fév - 13:25, édité 1 fois
Siress
Siress
Admin: Shark

Nombre de messages : 3138
Age : 46
Date d'inscription : 12/11/2005

https://fanfiction.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Helios Ven 31 Mar - 18:38

Bon, alors je suis confuse pour deux choses :
1) C'est moi la retardataire... Je l'ai écrite cet après-m, ça m'a pris comme ça... l'inspiration est revenue avec les spoilers enfin agréables à lire Smile
2) Je suis obligée de la poster sur le site, car mon site Voilà est HS Crying or Very sad je n epeux l'héberger nulle part. Désolée donc. Je me fais un nouveau site, mais il n'est pas encore prêt...

Titre : huis clos
Auteur : Helios
Saison : SG1 saison 7…. De toutes façons, cherchez pas le réalisme !!
Résumé : un huis clos. PAS dans un ascenseur.



Le lieutenant s’étira et se massa la nuque. Il jeta à nouveau un coup d’œil distrait vers les écrans, soupira pour la 2343ème fois, regarda sa montre pour connaître le temps qui lui restait avant d’être relevé, soupira encore et entreprit de se gratter l’arrête du nez.

La porte de la salle s’ouvrit soudain, et le lieutenant se mit au garde à vous devant le nouvel arrivant. Le colonel Reynolds lança un « repos » et s’avança, un billet de 10 dollars à la main :

- Tenez Carlson, voilà ce que vous m’aviez prêté.
- Merci colonel, mais ce n’était vraiment pas nécessaire de me les rendre si vite !
- Allons allons, les bons comptes…
Le colonel balaya à son tour les écrans du regard, et le jeune lieutenant soupira :
- Rien à signaler mon colonel. A part cette histoire de court-circuit, tout fonctionne, et….
Il s’interrompit soudain, voyant Reynolds se figer. Le colonel s’approcha lentement, se penchant vers un des écrans de commande. Un sourire naquit sur ses lèvres :
- Et vous disiez qu’il ne se passait rien lieutenant ?

Le jeune homme, soudain terrifié à l’idée d’avoir laissé passer un crime innommable, se pencha à son tour.

C’était l’écran de contrôle de l’ascenseur du complexe, bloqué, bien sûr, entre deux étages, suite au court-circuit qui avait affecté une grande partie du SGC.
Les deux personnes qui se trouvaient dans la cabine, face à face, à une distance des plus respectables, étaient le major Carter et le colonel O’Neill. Immobiles, et à priori silencieux, l’une regardant avec obstination vers le sol gris et l’autre faisant négligemment tourner un stylo entre ses doigts.

Le lieutenant leva les yeux vers Reynolds, ne sachant trop quelle attitude adopter…. Bien sûr, les rumeurs allaient bon train, les paris aussi…. Mais bon, cela restait deux officiers supérieurs, et quels officiers….. Leur manquer de respect serait….

Le colonel siffla entre ses dents :
- Trop fort… On aurait voulu le faire, on n’y serait jamais arrivé….
Sans quitter l’écran des yeux, il prit à tâtons son portable dans sa poche et composa rapidement un numéro.
- Oui, ici Reynolds… Vous devriez venir en salle de contrôle…. Si si, maintenant…. Oh oui je sais pour l’ascenseur…. Et bien prenez les échelles !.... Un artéfact ?? Ok, et moi je vous propose Jack et Carter seuls dans l’ascenseur… Oui oui, bloqué…. C’est ça !
Il raccrocha d’un air satisfait. Le lieutenant le regardait, médusé. Reynolds lui sourit :
- Lieutenant, considérez que je viens de vous relever.
- Mais mon colonel…
- Pas de discussion. Allez, rompez !
Vexé mais obéissant, le jeune homme se leva et se dirigea vers la porte, qui s’ouvrit à la volée. Daniel Jackson fit irruption dans la pièce exiguë, brandissant déjà un doigt accusateur vers Reynolds :
- Je vous préviens, si c’est une blague….
Mais il posa les yeux sur l’écran que lui désignait Reynolds d’un air satisfait et s’arrêta, bouche bée :
- Ah bah ça alors…..
Le lieutenant s’avança à nouveau vers la porte…. Pour se trouver nez à nez avec le docteur Fraiser.
- Daniel, j’aimerais bien savoir pourquoi vous m’avez hurlé de ven….
- Pour ça !!!! répondit triomphalement l’archéologue en lui mettrant à son tour l’écran.
Elle fronça les sourcils, s’avança, se pencha à son tour à côté des deux hommes, écarquilla les yeux…. Et se sentant observée, se redressa d’un air digne.
- Quoi ? et alors ?
- ET ALORS ?? Sam et Jack bloqués dans un ascenseur ? LE truc inespéré qu’on aurait même pas osé rêver ???
- Daniel, franchement, vous êtes pitoy….
- Ils se parlent ! s’écria Reynolds.
Immédiatement Janet et Daniel se bousculèrent pour se rapprocher de l’écran.

En effet, dans l’étroite cabine, Jack s’était mis à parler. Sam lui répondit, souriante. Un court échange suivit, au terme duquel la jeune militaire rit franchement. Daniel murmura :
- Ah ah…. Femme qui rit….
Il s’arrêta net, et leva les yeux pour rencontrer le regard furieux du médecin. Elle haussa les épaules :
- Pitoyable je dis. Et puis dans ce cas, ça ferait quand même 7 ans qu’elle y serait, dans son lit.
Les deux hommes échangèrent un regard surpris et un sourire. Reynolds se détourna un instant et vit le lieutenant Carlson qui les observait depuis l’embrasure de la porte. Consterné. Le colonel aboya :
- Quoi ? Vous êtes encore là vous ?
Carlson sursauta :
- Euh… Pardon mon colonel, j’y vais !
- Attendez ! s’écria Daniel. Qui est responsable de la panne ?
- C’est un problème au laboratoire qui a causé le court-circuit.
- Evidemment, murmura Janet. Felger….
- Ok, reprit Daniel, et qui répare ?
- Le sergent Siler expliqua le lieutenant.
- D’accord.
L’archéologue saisit à son tour son portable et composa un numéro, pendant que Carlson quittait prestement la pièce.
- Sergent ? Oui, ici Daniel Jackson… Voilà… Vous en êtes où de la panne ?? Ah mince…. Non, non, c’est très bien…. Enfin non, je veux dire c’est une catastrophe. Il ne faut pas réparer cette panne. Non… Non je ne peux pas vous dire….. En salle de surveillance…. Mais…… Si faites moi confiance…. Sergent, je vous en SUPPLIE ne réparez pas cette panne !!!!

Le ton désespéré de Daniel fit sourire Janet et Reynolds. Sur un des écrans, le sergent Siler, en pleine réparation, se retourna vers la caméra et la toisa d’un air inquiet.

- Oui…. Je ne sais pas, une heure…. Ou deux….. Je sais que c’est long !! Mais je vous assure que c’est TRES important ! Oui oui oui, je vous préviendrai… MERCI Siler !

Daniel raccrocha et soupira à l’attention de Janet et Reynolds :
- C’est bon, mais on a eu chaud, il n’en avait plus que pour quelques minutes !

Sur l’écran, Sam et Jack s’étaient assis face à face et semblaient en pleine discussion.

Une minute plus tard, la porte de la salle de surveillance s’ouvrit à nouveau et Siler entra, manifestement agacé :
- Docteur Jackson, puis-je savoir… oh pardon mon colonel ! dit-il en apercevant Reynolds.

Le sergent fronça les sourcils :
- On a un problème de sécurité ??
- Bien mieux que ça, dit Reynolds en lui désignant l’écran. Siler s’approcha alors que tous lui laissaient la place.
- Quoi ? C’est le colonel O’Neill et le major Carter, mais je ne vois pas ce qui….. OH !!
Les trois autres se sourirent d’un air entendu. Sourire qui disparut quand le docteur Felger fit à son tour irruption dans la pièce :
- Sergent Siler, vous pourriez m’attendre quand je vous…. Oh ! Pardon ! dit-il en découvrant à son tour la petite assemblée.
Il se mit soudain à trembler, paniqué :
- Quoi ?? Que se passe-t-il ?? On est attaqué ?? On a été infiltrés ?? Il faut prendre des armes ??
- Mais non ! Calmez-vous enfin, lança Janet, agacée.
- Bien… euh… mais alors que faites-vous tous là ??

Ils échangèrent un regard gêné, ne sachant que répondre. Mais Daniel, qui jeta un coup d’œil vers l’écran, hurla soudain :

- Jack se lève !!!!!

Ils se précipitèrent devant l’écran, et Felger, après avoir hésité un instant, se haussa sur la pointe des pieds pour voir par-dessus l’épaule de l’archéologue. Il s’écria alors, avec émotion :
- Oh ! Mais c’est le major Carter !!
Ils lui jetèrent un coup d’œil… et renoncèrent à répondre, ce qui se passait dans l’ascenseur leur paraissant un million de fois plus intéressants que les fantasmes amoureux du pauvre scientifique. O’Neill s’était en effet relevé et s’apprêtait à enclencher la radio du poste de secours. Siler se précipita sur le tableau de commande et enclencha un bouton, interceptant l’appel. La voix de Jack retentit :
- Ici O’Neill, l’ascenseur est toujours bloqué, vous en êtes où en bas ??
- Ici le sergent Siler mon colonel. Je suis navré, mais on vient de s’apercevoir que la panne est bien plus ennuyeuse que prévu. On va en avoir pour un moment. Je suis désolé.
- Ah, murmura Jack d’un ton qui ne semblait pas refléter beaucoup de déception.
- J’y travaille mon colonel. Mais je crains que nous en ayons bien pour deux bonnes heures encore, pas moins.

Felger glappit :
- Deux heures ?? Mais vous m’aviez dit…
La main du colonel Reynolds venait de se plaquer sur sa bouche, l’empêchant de parler, alors que tous les foudroyaient du regard. Mais Jack ne sembla pas l’avoir entendu et soupira :
- Faites de votre mieux Siler.

Il raccrocha et retourna s’asseoir…. Tout à côté du major. Qui lui sourit.


Dernière édition par le Ven 31 Mar - 18:47, édité 1 fois
Helios
Helios
El professor
El professor

Nombre de messages : 505
Date d'inscription : 12/01/2006

http://helios14.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Helios Ven 31 Mar - 18:39

Siler murmura :
- Si ça se trouve il ne va rien se passer. Ça fait quand même 7 ans qu’il ne se passe rien.
- Mais de quoi parlez-vous ??

Ils se retournèrent lentement vers Felger, qui observait l’écran, les sourcils froncés. Daniel soupira :
- Ecoutez… Docteur. Je sais que cela va être pénible pour vous à entendre… Mais nous pensons que…. Le colonel…. Et le major…. Enfin vous comprenez quoi !!
Felger le regarda un instant, une moue stupide sur ses traits poupons. Puis ses yeux s’agrandirent soudain et il balbutia :
- Quoi ?? Mais non… Samantha… Enfin le major…. Enfin….
Reynolds prit un air grave et lui mit doucement la main sur l’épaule :
- Si. Soyez fort.

Janet réprima un fou rire qu’elle transforma maladroitement en quinte de toux, alors que Siler se mordait la lèvre pour ne pas se départir de son flegme habituel.
Felger sembla un instant sur le point de fondre en larmes, et il gémit :
- Moi qui avais toute confiance dans le colonel O’Neill…. C’était mon héros….
- Je sais…. Mais c’est la vie, Jay, renchérit Daniel, au bord de l’explosion.

Le pauvre savant au cœur brisé acquiesça douloureusement.

A cet instant Janet et Siler s’écrièrent de concert :

- REGARDEZ !!!

Et, bouches bées, ils découvrirent sur l’écran Jack qui venait de passer son bras autour de la jeune femme. Elle se laissa aller et posa la tête sur l’épaule de son supérieur.

Le silence total se fit dans la pièce de surveillance. Ils regardaient tous l’écran, bouche bée, tendus à l’extrême.
Sam posa doucement sa main sur le genou du colonel, qui caressait du pouce la joue de la jeune femme. Jack parla à nouveau, et elle sourit, radieuse.
Felger gémit mais personne n’y prêta attention.

Reynolds, détachant un instant son regard de l’écran pour passer rapidement sur les autres, s’écria :
- Aïe ! Le général Hammond vient par ici !! Il cherche peut-être l’un de nous…. S’il nous trouve, et surtout s’il découvre que….

Ils se regardèrent, très inquiets. Mais Daniel jeta un coup d’œil à un écran et enclencha un des boutons du panneau de commande. Sur un des écrans, Teal’C, en pleine méditation, se leva lentement et décrocha le téléphone de ses quartiers.
- Teal’C
- Teal’C, c’est Daniel, j’ai un service urgent et très important à vous demander.
- Je vous écoute Daniel Jackson.
- Voilà il faut que….. que vous bloquiez le général Hammond.
Tous devinèrent, plus qu’ils ne purent distinguer, le lever de sourcil étonné du jaffa. Après un temps, sa voix s’éleva à nouveau :
- Qu’entendez-vous par là Daniel Jackson ?
- Il doit me chercher. Je suis niveau 16, à la salle de surveillance vidéo. Il est déjà niveau 18, comme vous. S’il me trouve, c’est… Il ne faut pas qu’il me trouve. Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas sous une influence quelconque, tout va bien, ce n’est rien de grave…. Mais c’est très important.
- J’ai du mal à vous suivre Daniel Jacskon.
- Ecoutez….. Euh…. Voilà, Jack et Sam sont bloqués dans l’ascenseur en panne….. et….
- Vous regardez cela sur l’écran ?
- Oui…. Non !! Enfin…. Enfin c’est pour surveiller que tout va bien hein…. Bref, il faut faire quelque chose, si le général vient ici, ils sont foutus !!!
- …
- Teal’C ?
- Comment O’Neill maîtrise-t-il la situation ?
- Plutôt bien justement !!! C’est inespéré !! Alors si vous…
- Je m’occupe du général.

La jaffa raccrocha et sortit de ses quartiers. Ils suivirent sa haute stature sur les écrans, jusqu’à le voir rejoindre le général dans un couloir. Hammond sembla vouloir lui parler, mais, après avoir respectueusement hoché la tête vers celui qu’il reconnaissait comme son supérieur depuis de nombreuses années, Teal’C le saisit sans ménagement par le col de son uniforme et ils disparurent derrière la porte la plus proche, qui se trouvait être celle d’une petite armurerie de secours.
Les cinq personnes qui observaient la scène frémirent à l’unisson et Reynolds murmura :
- Euh… Vous auriez peut-être du lui préciser de ne pas l’esquinter….
Daniel se mordit la lèvre :
- Oui…. Enfin….. Je fais confiance à Teal’C… Le tout sera de trouver…. Une explication valable.
Il releva ses yeux bleus vers ses compagnons, qui le fixaient. Il soupira :
- Ok, je me chargerai de trouver l’explication valable…..

Un cri de Felger les ramena à leur observation première.

Jack et Sam s’étaient légèrement tournés l’un vers l’autre et semblaient s’observer en silence, alors que, délicatement, le colonel O’Neill venait de poser sa main sur la joue de la jeune femme.

L’ambiance en salle de surveillance était électrique.
Mais tous poussèrent un cri de frustration quand Jack se leva d’un bond et décrocha le combiné. Siler enclencha un bouton et deux voix leur parvinrent. Le timbre chaud et passablement énervé du colonel, et la voix du sergent Harriman :
- …. savoir si tout allait bien, je vais joindre Siler pour savoir où ils en sont.
- Pour l’amour du ciel Walter !!

- Jack est TRES énervé, commenta Daniel avec une grimace.
- … Laissez Siler tranquille, et moi aussi ! Ce foutu ascenseur sera réparé quand il sera réparé !! Bon sang !!

O’Neill raccrocha le combiné. Sam s’était levée elle aussi. Ils étaient à nouveau debout et face à face.
Devant les écrans, ce fut un concert de protestations. Siler décrocha son portable :
- Walter, ici Siler. N’appelez plus O’Neill bon dieu !! …… Quoi comment je le sais ?? Mais je viens de vous entendre….. Ce serait trop long de vous expliquer….. Venez en salle de surveillance, voir un peu ce que vous avez fichu en l’air ! Mais ne le dites à personne hein !
Il raccrocha.

Sur l’écran, la tension était presque palpable. Jack tapotait nerveusement contre la paroi pendant que Sam se tenait immobile, bras croisés.

Une minute plus tard, Walter Harriman passa sa tête par l’entrebâillement, et découvrit, bouche bée, les cinq personnes debout dans l’étroite pièce.
- Mais qu’est-ce que vous faites là ??
Felger lui jeta un regard de chien battu pendant que Janet lui faisait fébrilement signe d’approcher. Il se pencha à son tour vers l’écran :
- Et bien quoi ??
- Et bien avant que vous l’appeliez Sam avait la tête posée sur son épaule et ils étaient blottis l’un contre l’autre !!!!
- Non ?!?! Et mince……ça fait longtemps qu’ils sont ensemble ?? Vous le saviez ??
- Ils ne sont pas ENCORE ensemble, expliqua Reynolds. Ils étaient…. Sur le point d’être ensemble si vous voyez ce que je veux dire.
Le sergent le regarda et balbutia :
- Mais… mon colonel…. Mais on ne peut pas… Enfin…. Regarder….
- Oh mais nous on voulait seulement vous prévenir, hein. Si vous préférez retourner à votre paperasse…. murmura perfidement Janet.
Walter baissa les yeux… sembla hésiter un instant, puis, sans regarder personne, s’appuya sur la tableau de commande, tentant lui aussi de trouver une position plus propice à une longue attente.

Les autres sourirent et se remirent à attendre, mais sans plus beaucoup d’espoir, et en se promettant de se venger un jour ou l’autre du maudit sergent.


Dernière édition par le Ven 31 Mar - 18:45, édité 1 fois
Helios
Helios
El professor
El professor

Nombre de messages : 505
Date d'inscription : 12/01/2006

http://helios14.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Helios Ven 31 Mar - 18:39

Mais sur l’écran, la situation évolua de façon inattendue.
Sam sembla soudain exploser et se mit à invectiver son supérieur. Le colonel répliqua aussi sec, la menaçant d’un doigt tendu. Sam parut balayer d’un geste du bras les paroles de son supérieur et se mit à crier de plus belle, tremblante de colère. Jack était d’une immobilité inquiétante, tendu à l’extrême, son visage sévère tourné vers la jeune femme.

Seules deux remarques se firent entendre dans le silence de la salle de surveillance :
- Qu’est-ce qu’elle est belle….. soupira Felger.
- Le mois prochain j’installe le son, grogna Siler.

Sur l’écran, Jack fit un geste de la main, serrant le poing comme pour se calmer. Sam repartit de plus belle et tout à coup…. se détourna. Elle se retrouva face au mur de l’ascenseur. Le corps manifestement secoué par les sanglots.

Le cœur de tous se serra.

Sur l’écran, Jack la regardait, toujours immobile.

Puis d’un pas il franchit la distance qui les séparait encore, posa une main sur l’épaule de la jeune femme, et la retourna vers lui. Elle leva des yeux qu’on devinait baignés de larmes.

Alors Jack O’Neill se pencha vers elle et, saisissant entre ses mains le visage de la jeune femme, l’embrassa.

Un gémissement et cinq soupirs retentirent de concert.
Daniel serra le poing en signe de victoire, un sourire sur le visage. Il échangea un clin d’œil avec Janet.

Sur l’écran, Jack passa doucement une main dans le dos de la jeune femme, la serrant plus étroitement contre lui. Elle avait enfoui ses deux mains dans les cheveux grisonnants de son supérieur, et répondait à son assaut avec fougue et sensualité, collant ses courbes contre lui.

Harriman se racla la gorge :
- Euh…. Ils ne vont pas…. Enfin…… Je veux dire…. Ils savent qu’il y a une caméra en plus…..
- Moi, si j’étais à la place du colonel, je peux vous dire que c’est vraiment pas à la caméra que je serais en train de penser…… murmura Felger.

Tous se regardèrent, rougissants soudain. Et d’autant plus incapables de détacher leur attention de l’écran.

Reynolds poussa un sifflement admiratif quand Jack glissa une main sous la cuisse de la jeune femme et, d’un geste doux mais viril, plaqua Sam entre lui et la paroi de l’ascenseur. Elle rejeta la tête en arrière, les yeux clos, alors qu’il relâchait enfin ses lèvres pour embrasser la nuque gracile qui s’offrait à lui.

- Waou…. Il a de la technique, murmura Daniel.
Seul le soupir appréciatif de Janet lui répondit. Ils retinrent leur respiration quand Jack fit délicatement glisser le t-shirt hors du pantalon de treillis de sa partenaire et passa ses mains sous le tissu.
Sam s’arqua contre lui, lèvres entre ouvertes. Il s’empara à nouveau de la bouche de la jeune femme dans un baiser fougueux et avide.
Janet jeta un coup d’œil à Felger : les lèvres tremblantes, les yeux écarquillés, il ne détachait pas son regard bovin de l’écran. Le médecin se détourna, craignant de voir bientôt un filet de bave poindre à la commissure de la lèvre du scientifique.

- Quand même…. Ils vont bien ensemble, murmura Siler.
- Ils sont…. Ils sont…. Balbutia Walter.

Soudain Jack passa ses deux mains sous les fesses de la jeune femme et la remonta contre lui. Elle enroula ses longues jambes autour de lui sans cesser de l’embrasser.
Les hommes ne purent retenir un murmure d’admiration.
Janet grinça des dents :
- Super…. Et qui va devoir s’occuper de ses genoux après ça….

Semblant reprendre ses esprits, le médecin saisit l’archéologue par le bras :
- Daniel, il faut les arrêter !!
- QUOI ?? s’écrièrent les cinq hommes.
- Ecoutez…. On ne peut pas les laisser continuer…. Pas là…. Pas avec la caméra, l’enregistrement…. Il va falloir expliquer tout ça.... Et Teal’C ne va pas retenir Hammond des heures….
- Ça ne va pas durer des heures à priori…. murmura Walter
- Attendez au moins qu’elle soit nue… supplia Felger.
Ils le foudroyèrent tous du regard et il fit un pas en arrière, rouge de honte. Janet reprit :
- On a eu ce qu’on voulait : ils sont ensemble. Et il est certain qu’ils ne vont pas s’arrêter là. Mais pas là, pas maintenant, pas ici !!! Daniel, faites quelque chose !!

Ils se regardèrent, soupirèrent. L’archéologue prit son portable et, la mort dans l’âme, composa le numéro de son meilleur ami.
Sur l’écran, Jack ne semblait pas enclin à répondre. Ce fut Sam qui le repoussa doucement, l’embrassa et lui glissa une phrase. Il la laissa doucement se remettre debout et saisit son portable.

Sa voix fut audible par tous dans la pièce :

- QUOI DANIEL ???
- Euh… Jack… Ah… C’est vous….. balbutia l’archéologue
- Oui c’est moi ! Si vous vouliez parler à Thor il ne fallait pas composer mon numéro !!!
- Voilà, je me disais… Siler m’a dit que vous étiez toujours dans l’ascenseur…. Je voulais vous tenir compagnie… Vous distraire un peu quoi….
- Je n’ai VRAIMENT pas besoin de vous, coupa Jack d’un ton glacial.

Sur l’écran, il tenait toujours Sam enlacée alors que, souriante, elle remettait son t-shirt en place.
- Oui…. Je le vois bien, mais bon… Je vous attends pour aller au mess ??

Un silence se fit. Daniel prit conscience des regards tétanisés posés sur lui. Sur l’écran, très lentement, Jack leva la tête et fixa la caméra de contrôle.
Daniel se mordit la lèvre au sang.
Après un temps, la voix soudain affreusement calme du colonel O’Neill retentit :

- Vous le voyez bien ? Où êtes-vous exactement, Daniel ?
- …
- Daniel, je vous ai posé une question.

- Je…

Sur l’écran, Jack s’était lentement détaché de Sam et gardait les yeux fixés sur la caméra. Sam sembla lui poser une question…. Regarda la caméra à son tour…. Et porta ses deux mains devant sa bouche, la panique se lisant sur ses traits.
Daniel bredouilla :
- Non mais…. Ne vous inquiétez pas…. Hammond ne sait pas…. On ne dira rien…..
- ON ????? hurla Jack
- On n’est pas beaucoup…. On détruira la cassette…. Siler va aller réparer l’ascenseur… C’est la faute de Reynolds……
- Siler ?? Reynolds ??
Sur l’écran Sam se cacha le visage dans ses mains, alors que les dernières onces de sang froid de O’Neill semblaient sur le point de l’abandonner.

Reynolds foudroya l’archéologue du regard et fit un pas vers lui. Daniel gémit et referma brutalement son portable. Il recula vers la porte, et bafouilla à l’adresse de Siler :
- Vous attendez pour réparer… hein…. Disons…. 2 heures…. Le temps que je quitte le pays.

Il disparut en courant dans le couloir.

FIN
Helios
Helios
El professor
El professor

Nombre de messages : 505
Date d'inscription : 12/01/2006

http://helios14.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  chou fleur Ven 31 Mar - 19:15

Dès que j'ai vu que le challenge se prolongeait, j'ai sauté sur l'occasion ! Merci Siress !!

Titre Prendre l'ascenseur avec le diable
série Alias
spoiler La fic se passe vers la fin de la saison 1

Enjoy...

Prendre l’ascenseur avec le diable

Tous les jours, les mêmes gestes, les mêmes codes et les mêmes phrases pour rentrer dans ce bâtiment qui cache le plus terrible des monstres : le SD-6. Je m’approche de l’ascenseur qui doit me conduire dans les sous-sols, près de l’enfer, près du démon qui représente Arvin Sloane. Je souris à l’employé assis sur une chaise et je lui donne le code pour certifier mon appartenance à l’agence. Je plains cet homme : rester tous les jours assis sur sa petite chaise de bureau dans un ascenseur à toujours entendre la même phrase et toujours appuyer sur le même bouton, je le plains. Et dire qu’il pense travailler pour le gouvernement… J’en ai la nausée.

Soudain, alors que l’ascenseur allait se refermer, une main bloque la porte et un individu rentre. Je pensais que c’était encore un petit jeune qui allait se faire rembarrer mais quelle ne fut pas ma surprise quand je découvris que cet homme n’était qu’autre que Sloane, mon pire ennemi, celui que je rêvais de tuer chaque nuit…

Sl : Prenez votre pose Tom.

T : Merci M. Sloane.

Le jeune homme quitte sa chaise et part rapidement, trop pressé de se dégourdir les jambes, me laissant seul avec ce démon. L’ascenseur commence sa lente descente, beaucoup trop lente à mon goût. Je suis seul dans un ascenseur sans surveillance avec Arvin Sloane. L’occasion est trop belle ! J’enfonce mes ongles dans mes paumes pour éviter de me jeter sur son cou et le tuer lentement en le regardant dans les yeux. Ce silence m’insupporte, je n’en peux plus, il faut que je trouve quelque chose à dire avant de craquer !

S : Je ne pensais pas que vous preniez le même ascenseur que les employés.

Il me sourit en me lançant un regard chaleureux. Ce que j’aimerais lui crever les yeux !

Sl : non en effet, je ne prends pas le même chemin que vous. Mais de temps à autre, j’aime me mettre dans la peau d’un de mes agents. Je ne devrais pas, cela me rend nostalgique et c’est mauvais pour mon image de directeur. Mais avec vous, Sydney, c’est différent…

S : Nostalgique vous dîtes ?

Je ne veux pas parler avec lui, j’aurai mieux fait de ne rien dire ! Mais sinon, il aurait continuer sur son refrain paternel et presque touchant me disant que je suis presque comme sa fille. Et là, je crois que je n’aurai pas pu me retenir de vomir sur ses belles chaussures vernies. Allez, Syd, sourit, tu es un bon agent.

Sl : oui, nostalgique. Etre un agent de terrain me manque parfois… J’ai été longtemps sur le terrain vous savez ? Quand j’étais un jeune agent, plein de fougue et d’ambition, vous imaginez bien.

Alors pour ça, en effet, j’imagine bien ! J’ai l’image de Sloane agissant contre la CIA au tout début de l’Alliance, je l’imagine en mission, sans pitié, tuant des innocents… plus j’imagine, plus je vois des choses effroyables, inimaginables. Mon esprit est plein de ressources pour recréer monstruosité de Sloane. Mais je ne laisse rien paraître sur mon visage, un simple petit sourire condescend et il n’y voit que du feu.

Sl : vous savez Sydney, je vous envie parfois quand vous partez en mission. L’adrénaline, le stress… ça va vous paraître étrange, mais ça me manque.

Ba écoute, je peux très bien me céder ma place, ça m’évitera de devoir te tuer moi-même ! Je me demande si cet ascenseur arrivera un jour.

Sl : je suis toujours fasciné par nos nouvelles recrues. Elles sont si innocentes…

Quel pervers !! Faîtes que cet ascenseur arrive, vite !

Sl : Elles ne savent rien de ce qui les attendent. C’est toujours la même chose, après la première mission, ils sont toujours excités mais quelque chose s’est brisée. Une sorte de baptême du feu qui ne laisse personne indifférent... mais quand on voit tout ce le bien que cela procure, tous les ennemis de l’Etat éliminés, tout le mal éviter, l’engouement revient.

Nous y voilà, la minute patriotique de Sloane, j’en pleurerais presque…

Sl : mais il y a d’autres jours où je regrette d’être entrer dans le monde de l’espionnage. Cela m’arrive dès que je vois Emilie. J’aimerai parfois avoir son innocence, ne rien connaître de ce monde de brute, de trahisons, de mensonges… Mener une vie calme et paisible avec la femme que l’on aime et pourquoi pas des enfants.

Je n’y crois pas mes oreilles : Sloane aurait-il des sentiments ? Son ton est différent, c’est comme s’il se parlait à lui-même, qu’il n’avait plus conscience de ma présence. Je ne sais que penser. Est-ce que je dois le croire ? Il est capable des pires mensonges et il a une maîtrise totale de ses émotions mais l’homme qui se tient devant moi ne ressemble pas à Arvin Sloane, directeur d’une organisation terroriste. Non, il ressemble plus à un homme que le regret commence à ronger. Syd, est-ce que tu t’entends penser ?? Sloane et regret dans la même phrase ? Tu rêves ma belle !

Sl : ne rien savoir de ce monde, ça doit faire un bien fou. Ne pas avoir toutes ces obligations, ces responsabilités. Je mens à ma femme, n’est-ce pas horrible ?

S : mais mentir est sans doute le meilleur moyen de la protéger.

Alors toi, t’en loupe pas une ! Est-ce que j’aurais pu éviter d’ouvrir ma bouche ?! C’était vraiment pas le moment d’aborder le sujet !

Sl : Je sais que vous êtes un peu dans le même situation que moi Sydney. C’est à cause des innocentes victimes comme Danny ou Emilie que je regrette d’être entrer dans ce monde.

Au nom de Danny, je lève la tête et plante mon regard dans le sien. Il est vague, comme perdu dans une contemplation intérieure, comme si Sloane regardait ses actions et en était dégoûté.

Sl : je suis désolé d’avoir évoqué Danny, je sais que c’est un sujet délicat, excusez-moi.

Ai-je bien entendu ? Sloane s’excuse ? On dirait même qu’il s’excuse de son meurtre !! Je n’y crois pas, il bluff, il ne peut faire que ça ! Pourtant, il a l’air si sincère… depuis presque un an que j’ai découvert sa véritable identité, je suis passée maître en l’art d’analyser les mensonges de Sloane et pourtant aujourd’hui, je ne l’ai jamais vu comme ça...

Soudain, les portes de l’ascenseur s’ouvrent sur la pièce blanche d’identification. Le changement est radical, c’est comme si Sloane se réveillait : il redevient en un quart de seconde le directeur du SD-6 avec son éternel mensonge collé sur la figure.

Sl : bien, je vous vois en briefing Sydney.

S : Au revoir M. Sloane.

C’est tout ce que je peux dire. Finalement, je suis heureuse d’avoir pris l’ascenseur avec Sloane aujourd’hui. Aurais-je découvert que cet homme cruel avait sa part d’humanité lui aussi ?


fin
chou fleur
chou fleur
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 178
Localisation : Physiquement Paris, mentalement, la tête dans les étoiles...
Date d'inscription : 13/03/2006

http://vaughnyshouse.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Tya Sam 1 Avr - 1:48

Helios le grand retour ! merci merci merci ! je voyais tout ce petit monde comme si j'y étais, sacré Daniel et la tete de Jack a la fin j'imagine trop son regard ! mdrrr
le top !
cheers
Tya
Tya
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1065
Age : 41
Localisation : La cité des Papes
Date d'inscription : 28/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Miss_Vaughn Sam 1 Avr - 11:01

Ha génial chou fleur, une fic sur Alias... génial!
Miss_Vaughn
Miss_Vaughn
Modo: Phénix

Nombre de messages : 1023
Age : 46
Localisation : Dans les bras de Vaughn...
Date d'inscription : 28/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  choupi Sam 1 Avr - 13:46

Mon chou fleur vapeuuuuuuuuuuuuuuuuuuur !!!!!!!!!!!!!

Où est MON CHERIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ??????????

Sloane mais pourquoi Sloane ?????? t'aurais pas pu mettre je sais pas moi Syd, Vaughn et Lauren dans le même ascenceur ?????

*choupi a des envies de meurtres sur Sloane*

Sinon tu connais mon avis sur tes fics. du grand art!! sauf que y'a pas vaughn !!! grrrrrrrrrr
choupi
choupi
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 390
Age : 42
Localisation : Venice - Los Angeles et collé à MON Vaughn
Loisirs : tv, séries, sport, musique, ciné et tout plein de chose !
Date d'inscription : 13/03/2006

http://choupiobs.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Nemesis Sam 1 Avr - 19:57

Helios, tu sais que je t'adore ?
Mais c'était TROP génial ! Bon sang, de l'humour et de la romance, le tout super bien écrit ! Que demande le peuple ? (à part de voir ça sur leur TV...)
Sérieux, je me suis bien reconnue dans les réactions de la petite troupe qui se trouvait en salle de contrôle. Rien qu'à voir mes réactions aux spoilers, ça donnerait à peu près ça devant l'écran de vidéosurveillance ! Wink

Je crois que le pire, c'est que ta fic reste crédible... Bon, on verra jamais ça à l'écran (faut pas rêver) mais les réactions des personnages sont justes (bon, peut- être pas Felger... En fait si !!!). C'est bizarre, il y a énormément d'humour et pourtant, il y a toujours un truc qui fait qu'on se dit "Après tout, ça pourrait être vrai..." C'est pas le même genre de crédibilité que dans "Essayage" par exemple, mais on arrive à y croire ! Shocked Je crois que ça signifie que tu as parfaitement saisi les personnages !!

Je m'arrête là, ça commence à être confus...
Mais j'espère que l'ispiration ne va pas te lâcher !!

Au fait, j'ai dit que j'adorais la fin ?? Wink
Nemesis
Nemesis
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 601
Date d'inscription : 09/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Hito Dim 2 Avr - 19:35

@Chou fleur: Ta fic est très bonne, très bien écrite. J'imagine mal qu'une simple rencontre puisse changer le point de vue de Syd concernant Sloane, mais ça n'enlève en rien à la qualité de ta fic.
Bravo!! diable


Dernière édition par le Lun 3 Avr - 10:33, édité 1 fois
Hito
Hito
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1270
Date d'inscription : 18/11/2005

http://hito76.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  chou fleur Dim 2 Avr - 21:26

merci beaucoup hito !! C'est vrai qu'une convbersation ne pourrait pas changé le point de vue de Syd mais juste mettre le doute pendant quelques minutes je pense. Je suis heureuse que ça te plaise !
chou fleur
chou fleur
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 178
Localisation : Physiquement Paris, mentalement, la tête dans les étoiles...
Date d'inscription : 13/03/2006

http://vaughnyshouse.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  mondaye Lun 3 Avr - 18:06

Helios Helios Helios (foule en délire Very Happy ) cheers cheers
Tu l'auras deviné j'ai adoré ta fic qui m'a fait mourir de rire (Et Daniel... quelle plaie celui-là... Il n'a qu'à fermer les yeux Laughing ). Et comment ça c'est pas crédible... Bien sûr que c'est crédible Laughing
mondaye
mondaye
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 508
Localisation : Ici!
Date d'inscription : 24/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Sally PDN Mer 5 Avr - 23:48

Helios, ta fic, une vraie merveille !!! J'en rigole encore! Je t'ai déjà dis que je t'adorais? Ah non mais Daniel... l'a intéret à vite prendre l'avion lui !!
Bref j'adore, ça redonne le moral!! encore!
Sally PDN
Sally PDN
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 238
Age : 36
Date d'inscription : 15/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Suzie (Dark Vador) Jeu 6 Avr - 23:02

Aloooors je les ais toutes lues ... Et je les aies toutes aimées !

JAG j'avoue que même si je me suis tenue au courant et que j'ai regardé pendant des vacances, je ne connais pas bien... Et pourtant j'ai apprécié, c'était agréable à lire !

chou fleur, j'ai beaucoup aimé, surtout que je n'ai pas l'habitude de lire des fics alias, j'ai pas fait ça très souvent mais j'aime beaucoup ta manière d'écrire et puis je savais pas que je pouvais pas apprécier les fics sans shipp hehehe ... Je la trouve assez réaliste personnellemnt et tout.

et celles sur stargate bin superbes, tout simplement lol...

Dites, vous avez pas quelque chose contre Felger ? kingsmileys

- Sam, elle est bien, j'aime beaucoup la fin lol par contre il y a quelques petites fautes mais ça c'est moi qui suis maniaque
- CLD wahou j'aime beaucoup ... j'aime beaucoup la vraie scène, quand elle arrive en robe blanche toute mouillée ... Pis comme d'habitude t'écris trop bien !
- Marine, j'ai beaucoup aimé parce que j'adore les flash-backs, lol... Nan mais c'est surtout la fin, j'ai trouvé ça génial, ça m'a fait penser au dialogue de l'épisode "Grace" sur le Prométhée ...
- Hélios... Nan mais Hélios elle a un truc je suis sûre !
Suzie (Dark Vador)
Suzie (Dark Vador)
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 182
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/04/2006

http://chroniques.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Marine-CO Jeu 6 Avr - 23:23

Merci Suzie
Marine-CO
Marine-CO
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1591
Age : 39
Date d'inscription : 27/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur Empty Re: Challenge #2 Coincé dans l'ascenseur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum