Fanfiction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-21%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, Collection Botanique
39.59 € 49.99 €
Voir le deal

SG1 : La quatrième dimension

+11
Miss O'Neill
sabridja
rauz
Nemesis
Ayana
Logan
nath
malice
Fan21
Marine-CO
CLD
15 participants

Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty SG1 : La quatrième dimension

Message  CLD Ven 2 Fév - 17:21

Bonne lecture

Appuyée sur la rambarde du balcon, les yeux tournés vers l’infini et au delà, le Colonel Samantha Carter se demandait ce qu’elle pouvait bien faire là.

Pourquoi avait il fallu qu’elle vienne à cette soirée ? Elle se le demandait encore. Après tout elle avait passé Noël seule, elle pouvait passer Nouvel An de la même façon. Elle soupira, il n’était pas rare qu’elle passe Noël seule, quoiqu’en général, elle était sur une autre planète soit en train de se faire torturer ou de courir pour échapper à l’ennemie. Cette année avait été différente, elle avait eu 15 jours de vacances forcées suite à une blessure à la tête. Landry avait été intraitable sur sa présence à la Base. Bref, tout ça pour dire que Noël avait été fêté assis dans son canapé, un pot de glace dans les mains. Son premier noël depuis la mort de son père soupira t’elle encore, dieu qu’elle aurait préféré casser du serpent…Voilà maintenant qu’elle parlait comme son Général… Il lui manquait beaucoup d’ailleurs mais là était un autre sujet.

Donc pour en revenir à cette soirée, Samantha Carter pestait et attendait le bon moment pour fuir. Elle avait accepté de venir quand le Colonel Matthews lui avait dit que sa femme organisait une soirée et qu’il serait heureux d’y avoir quelques amis. Là, elle aurait dû comprendre, le pauvre devait avoir besoin de soutien moral et ça se comprenait.

Bien entendu, on lui avait bien caché que cette fameuse fête était déguisée. Quand elle était arrivée, elle avait eu le droit à la voix stridente de Rébecca Matthews

- Oh mais vous n’êtes pas déguisée !

Même pas un bonjour, ni un comment allez vous ? Non, juste cette plainte aux intonations presque dramatiques de son hôtesse. Mais le pire restait à venir. La fée, qui avait pris possession du corps de la femme, l’empoigna et la fit entrer dans une pièce immense où un tas de costume les y attendait.

Sam resta plantée devant ces tissus bariolés, incapable de bouger. La fée se mit à rire et tapa dans ses mains.

- Regardez moi un peu…hum, voyons…je sais, j’ai exactement ce qu’il vous faut, ne bougez pas.

Et la voilà disparue en un éclair entre les tenues de clown, de monstres et autres vampires.

- Tournicoti – tounicota et voilà ! fit la femme en revenant dix secondes plus tard en donnant un coup de sa baguette sur le bout de tissus qu’elle tendait à Sam
- Euh merci… dit elle alors qu’elle aurait aimé qu’une maison tombe sur cette fée qui devait être en fait la méchante sorcière de l’ouest
- Allez, habillez vous, on vous attend. Au fait, vous êtes ?
- Samantha Carter, une collègue de Jimmy
- Ah, ok je vois, bien dépêchez vous

Voilà comment elle s’était retrouvée avec ce stupide déguisement. Elle les retenait bien ces deux équipiers, ils devaient savoir eux, vu le sourire moqueur que Daniel lui avait lancé en lui disant à ce soir après le déjeuner du midi. De l’archéologue, elle comprenait mais Teal’c ? Enfin, elle attendait leur arrivée avec impatience histoire de les tuer sur place.

La fée déboula soudain

- Samantha, venez donc, il fait frais ce soir et tout le monde s’amuse à l’intérieur
- Oui, j’arrive, j’avais besoin d’un peu d’air.

La femme lui présenta deux ou trois personnes avant de disparaître à nouveau. D’un pas traînant, Sam alla jusqu’au bar, espérant noyer son désespoir. Elle commanda un cocktail au nom mystérieux de « surprise » et en bu une gorgée. Ce punch fort alcoolisé était ce dont elle avait besoin. Elle resta donc un moment à siroter deux verres de suite tout en regardant perplexe les gens autour d’elle. Les enfants présents couraient partout faisant bêtises sur bêtises sans que les parents ne puissent les voir, trop occupés à discuter, à boire ou à rire. C’est ainsi que Sam fut obligée de sauver un pauvre matou, déjà repeint en rouge, qui avait failli brûler sous les mains d’un spiderman de huit ans et d’un cowboy du même âge. Elle imagina plusieurs plans pour s’enfuir allant du malaise à l’incendie chez elle, essayant d’ignorer l’homme déguisé en cromagnon de l’autre côté. Ce dernier, lui lançait des sourires peu équivoques et tel un mâle en rut, gonflait son torse et semblait parader. Ok, il était pas mal foutu mais bon… Cet air charmeur sûr de lui l’agaçait ainsi que cette façon d’exposer son torse nu et de remuer des hanches afin qu’elle voit son ridicule « short » en poils de tigrou.

Elle se tourna sur son verre et croqua dans un des raisins secs posé sur le comptoir

- Salut, fit une voix qui se voulait séductrice
- Ouais salut, répondit elle en continuant de grignoter, ignorant l’homme des cavernes
- Je suis le frère de Rébecca et vous ? fit il en se passant la langue sur les lèvres donnant la nausée à Sam
- Sarah Connor !

L’homme se mit à rire, d’un rire sonore qui fit retourner plusieurs personnes. Il ne s’offusqua pas et continua son jeu de drague sans se laisser démonter par le silence de sa proie.
Encore un verre plus tard, au moins un kilo de raisins englouti et 30 minutes d’auto-publicité mensongère de cromagnon. Sam passablement énervée, se maudit de ne pas être armée. C’est alors qu’elle repéra Dark Vador et Indiana Jones qui arrivaient

- Et voici les barbapapas ! dit elle comme à elle même faisant cependant retourner l’homme vers Daniel et Teal’c qui s’approchaient
- Vous les connaissez ?
- Oui, et j’aimerai bien les voir seuls à seule
- Et pour ce dîner ?
- A votre place, je n’y compterais pas, vous avez autant d’intérêts pour moi que ce verre vide

L’homme s’en alla, humilié de s’être prit un vent devant le barman qui riait. Daniel et Teal’c approchèrent

- Vous êtes superbe Sam !
- Je vous retiens Indy, méfiez vous une énorme pierre pourrait vous rouler dessus lors de notre prochaine mission
- Vous voyez Daniel Jackson, je vous l’avais dit qu’il fallait l’informer du thème de cette soirée
- Oui, j’aurai aimé
- Et vous ne seriez pas venue
- Y’a des chances en effet, mais bon sang regardez autour de vous ! On se croirait au pays des Bisounours. Je ne supporte pas cette ambiance.
- Allons Sam, amusez vous, c’est marrant les fêtes déguisées, n’aimiez vous pas ça enfant ?
- Justement quand j’étais enfant, là c’est ridicule
- Jack a raison parfois, il faut apprendre à vous détendre, allez moi je vous laisse bouder et je vais saluer Jimmy
- C’est ça, profitez en avant que j’en finisse avec vous
- Je suis désolé Colonel
- Ce n’est rien. Ca m’étonne que vous vous soyez plié à ce rituel.
- C’était une occasion de mettre ce costume de Dark Vador qu’O’Neill m’a offert pour mon anniversaire
- C’est sur, ça ne va pas avec tout.
- Je vais moi même saluer nos hôtes. A plus tard, prenez votre mal en patience et Que la force soit avec vous

Elle secoua la tête et se dit qu’elle en aurait besoin. Il restait encore deux heures à tuer avant minuit, après les vœux, elle pourrait rentrer chez elle.


Dernière édition par le Sam 3 Fév - 15:34, édité 4 fois
CLD
CLD
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 691
Age : 46
Localisation : Devant l'ordinateur
Date d'inscription : 18/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  CLD Ven 2 Fév - 17:22

Elle fit un effort et se mélangea un peu à la foule, discutant ici et là avec des collègues ou des amis de Rébecca. L’heure suivante passa donc plus vite. Jimmy arriva vers elle, accompagné de sa femme. Il devait avoir vu qu’elle ne se sentait pas dans son élément.
Ils bavardèrent donc, principalement de la soirée, de l’organisation parfaite. Parce que c’était vraiment parfait, la disposition, les petits fours, les boissons, la décoration. Les guirlandes étaient soigneusement accrochées, la lumière bien dosée . Parfait quoi. En fait, trop parfait. Rébecca semblait surveiller tout. Sam l’avait même surprise à redresser un tableau d’un millimètre, de tourner une plante dans un autre sens et même de réajuster la cravate de certains serveurs. Complètement maniaque, Sam pensa même qu’à côté, elle ne tenait pas la route. Pourtant ce côté de sa personnalité lui avait valu des moqueries de son équipe et du Général O’Neill. Elle chercha à qui cette femme lui faisait penser et soudain se fut l’illumination quand elle la vit remettre sa coiffure qui pourtant paraissait figée. Rébecca Matthews était l’illustration même de cette femme dans la série qui passait actuellement. Comment était ce ? Desperate housewife, c’est ça !. Elle ressemblait à cette femme glacée et maladivement maniaque. Bree Van de quelque chose.

Satisfaite d’avoir trouvé ce qu’elle cherchait depuis son arrivée, elle sourit naturellement pour la première fois depuis le début de la soirée. Ce qui incita la fée à continuer. Ce qui surpris Sam en regardant le couple, c’est que le Colonel Jim Matthews craint par la plupart des soldats de la Base, semblait soumis à la volonté de sa femme. Il faisait figure de Rantanplan en sa présence. Gauche, obéissant voire presque craintif, il osait à peine parler et quand il le faisait sa femme lui lançait des regards meurtriers d’avoir été coupée dans son histoire palpitante de la recette du baba au rhum.
Sam comprit enfin pourquoi cet homme qu’elle connaissait comme gentil était si autoritaire dans sa profession. En fait, il se défrustrait comme ça. Il se vengeait sur les autres de ce qu’il subissait à la maison.

Elle fut ravie de voir Daniel et Teal’c la rejoindre et se détendit un peu, juste un peu. Daniel et Teal’c ne l’avaient jamais vu comme ça. Depuis quelques temps, elle était tendue, irritable et bien qu’elle ne soit pas connue pour son optimiste, Samantha Carter voyait tout en noir. Ils commençaient vraiment à s’inquiéter pour elle, elle travaillait encore plus et sortait de moins en moins.

- Vous ne vous amusez vraiment pas on dirait
- Non, Daniel, je ne m’amuse pas. Tout cet étalage de nourriture, cette insouciance me rendent malade. C’est normal non, avec tout ce qu’il se passe ces derniers temps.
- Sam, vous ne pouvez pas en vouloir à ces gens de s’amuser. Ce n’est pas en se morfondant sur les problèmes, qu’ils arrangeront plus vite. Il faut vraiment apprendre à vous détendre.
- Me détendre alors que je suis habillée de la sorte et que j’ai l’impression d’être dans la quatrième dimension.
- Je crois que Jack a bien fait d’obliger Landry à vous interdire la Base quinze jours
- Quoi ? demanda t’elle sous le choc
- O’Neill n’était pas d’accord pour que vous retourniez dans votre laboratoire après votre dernier accident
- Mais de quoi il se mêle celui là ! On ne le voit pas pendant trois mois et il se permet d’ordonner ma mise à l’écart
- Il ne vous à pas mise à l’écart Colonel. Il était inquiet
- Inquiet ? Pas tant que ça on dirait, je n’ai même pas reçu un mail pour prendre de mes nouvelles
- Vous ne l’avez pas vu le 23 ? s’étonna Daniel
- Non, pourquoi ?
- O’Neill est resté deux jours à vos côtés pendant que vous étiez inconsciente.
- C’est ridicule
- Non, il dit vrai Sam. Jack n’est pas venu vous voir avant de partir ?
- Je vais prendre l’air ! dit elle sèchement les yeux brillants

La jeune femme se précipita sur le balcon, elle était furieuse.

- Je crois que nous avons gaffé Daniel Jackson
- Oui, en effet mais je croyais qu’elle avait vu Jack.

Elle respirait lentement, tentant de retrouver son calme. Elle le détestait ! Comment avait il pu lui faire ça ? Pourquoi rester deux jours à ses côtés et disparaître comme un voleur sans même un bonjour. Elle soupira, elle n’arrivait même pas à le détester, elle souffrait simplement. Avec tout ce qu’il s’était passé, la mort de son père, sa rupture avec Peter, la mutation de son supérieur, rien avait changé. Pire, Jack semblait l’ignorer royalement. La première fois qu’elle avait vu son nom s’afficher dans sa boite de réception, elle avait bondi. La joie avait été de courte durée, rien de personnel, d’intime ou d’amical. Juste un message professionnel. Même pas un mot gentil, juste un ton froid et impersonnel.
Elle avait bien essayé de le joindre deux ou trois fois mais il était toujours absent, ou ne voulait pas lui parler sans doute. Alors, elle avait laissé tomber.

Les portes du balcon s’ouvrirent et des gens arrivèrent alors qu’un feu d’artifice commençait. Elle fut passée de bras en bras par des inconnus, des collègues lui souhaitant la bonne année. Elle répondit sans grande conviction. Elle serra dans ses bras Teal’c et Daniel avec sincérité. Leur souhaitant tout le bonheur du monde. Ils en firent autant et firent semblant de ne pas voir les yeux rougis de Sam.
Le bruit la gênait alors elle rentra dans la maison vide de toute âme. Bien décidée à retourner chez elle, elle emprunta le couloir la menant à la pièce où était entreposés les costumes. D’abord remettre des vêtements normaux puis s’enfuir.

Elle souffla un grand coup et chercha ses habits.

- J’ai toujours fantasmé sur Marilyn Monroe

Elle cessa de bouger, elle entendait des voix maintenant , elle devenait vraiment folle.

- Vous pensez qu’il y a une bouche de métro dans le coin ?

Cette fois elle se retourna. Il était là, dans sa tenue d’apparat, magnifique, séduisant et souriant. Sourire qui s’évanouie en voyant le visage de Sam

- Hey, qu’est ce qu’il se passe ?
- …
- Carter ? demanda t’il à nouveau en s’approchant à sa hauteur

Elle ne répondait toujours pas, le fixant dévastée par les sentiments qui l’assaillaient, le bonheur de le voir, la colère et une lassitude dont elle prenait vraiment conscience. Elle était épuisée nerveusement.
Il combla le vide entre eux et posa les mains sur les épaules nues de la jeune femme portant la célèbre robe blanche de Marilyn Monroe. Robe qui avait fait fantasmer nombre d’hommes et qui continuerait sans doute à le faire durant de longues années encore. Elle était sublime, il avait bien cru avoir un infarctus quand il l’avait vu dans ce couloir alors qu’il arrivait. Il l’avait suivit, juste pour la taquiner. Mais toute trace de moquerie avait disparu quand il l’avait vu en larmes.
Elle continuait de le regarder sans la moindre réaction, ses yeux bleus inondés. Il soupira et la serra dans ses bras. Qu’est ce qu’elle lui avait manqué. Quand il avait appris pour son accident, il avait accouru. Pendant les deux jours où il l’avait veillée, il avait eu le temps de réfléchir. Alors, dès qu’on lui confirma qu’elle se réveillait, il était reparti pour mettre des choses en ordre. Il avait eu de ses nouvelles par Landry et lui avait ordonner de tenir Sam à l’écart pendant au moins quinze jours. Elle avait besoin de repos surtout après la mission. D’après ce qu’il savait elle tirait trop sur la corde.
Il s’en voulait aussi parce qu’il n’avait pas pris le temps de prendre de ses nouvelles pendant les trois derniers mois. Au début, il avait vraiment été débordé, puis il n’avait pas osé, il avait aussi un peu peur de ce que pourraient devenir leurs rapports. Et puis ce coup de téléphone lui annonçant qu’elle était dans un état critique l’avait anéantit.

- Carter, dites moi ce qui ne va pas, s’il vous plait
- …
- Sam ? murmura t’il la sentant enfin réagir
- Je vais bien, bredouilla t’elle.
- J’en ai pas l’impression
- Je suis juste fatiguée et j’ai un peu trop bu, je crois
- On va dire que je vous crois pour le moment.
- Vous vous en êtes bien sorti. dit elle en reculant et lui faisant voir son costume
- N’est ce pas ? sourit il amusé. Mais vous aussi, vous êtes superbe, vous faites une magnifique Marilyn
- Ne vous attendez pas à ce que je vous fasse un Poupoupidou quand même
- Dommage et le métro ?
- Non plus.
- Tant pis pour moi
- Que faites vous là Monsieur ? Je ne savais pas que vous viendriez.
- Jimmy m’a invité, mon avion avait du retard, sinon je serais arrivé avant
- Ah, vous venez juste pour ce soir alors ?
- Oui, en fait, je file dans le Minnesota ensuite, j’ai une semaine de congés
- C’est bien
- Vous m’y accompagnez ?
- Pardon ? demanda t’elle surprise
- Vous, moi, un lac, des poissons…
- Mais, je…je sais pas, non
- Carter, j’ai vraiment envie que vous veniez. Il n’y a plus de raison de refuser à présent, dit il en accrochant ses yeux à ceux de la jeune femme
- Pourquoi maintenant ?
- Parce que. Je sais que ces derniers temps, je n’ai pas été là pour diverses raisons que je pourrais vous expliquer mais l’autre jour à l’infirmerie, … j’ai vraiment cru…Sam, s’il vous plait, venez simplement, nous auront tout le temps de discuter. Laissez nous une chance

Elle manqua d’air pendant quelques secondes. Avait elle bien entendu ? Avait elle surtout bien compris le sens des paroles de son supérieur ? Venait il de l’inviter à passer une semaine avec lui, seuls, afin de parler de leur « relation » ? Elle tremblait à présent, elle en crevait d’envie mais avait peur de mal interpréter ce qu’il venait de dire.

- Est ce que, vous voulez dire que…nous allons parler de…
- On a assez attendu non ? Alors ?
- D’accord, lâcha t’elle soudain

Il lui fit un sourire à faire fondre un iceberg, visiblement heureux qu’elle accepte. Elle répondit de la même manière et posa la tête sur son torse en soupirant de soulagement cette fois. Il resserra l’étreinte et embrassa sa tempe.

- Bonne année Sam
- Bonne année Jack

Il la regarda tendrement et prenant son visage dans ses mains, posa un petit baiser sur les lèvres de la jeune femme qui ferma les yeux.

Non loin de là, Dark Vador et Indiana Jones se sourirent. Ils ne s’inquiéteraient plus pour Sam.


Dernière édition par le Ven 2 Fév - 18:53, édité 1 fois
CLD
CLD
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 691
Age : 46
Localisation : Devant l'ordinateur
Date d'inscription : 18/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  Marine-CO Ven 2 Fév - 18:07

Raah c'est trop bon, shippy à fond, avec des moments bien marrant. ET les mots.. y'avait des mots imposés pour écrire cette fic ? non parce que c'est si naturel, ça coule tellement de source qu'on s'en rend même pas compte.
BRAVO
Marine-CO
Marine-CO
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1591
Age : 39
Date d'inscription : 27/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  Fan21 Ven 2 Fév - 19:07

bravo ! comme l'a si bien dit Marine on ne se rend même pas compte que tu as utilisé les mots imposés.
... bref félicitations, cette fic est géniale bounce
Fan21
Fan21
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 336
Age : 44
Localisation : la plupart du temps au boulot ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  malice Ven 2 Fév - 19:47

ahhhhhhhhh, c'est superbe, moi qui avais justement besoin d'une bonne dose de ship ce soir Very Happy
je n'ai pas non plus fait attention aux mots imposés tellement j'ai été prise dans l'histoire.
bravo cheers
malice
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 46
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  nath Sam 3 Fév - 3:00

Félicitations CLD, tu t'en es sortie comme une chef!!! Wink
De la rigolade pour toi ce challenge, comme le dit marine ca coule de source lol!
Bravo!!! diable diable
nath
nath
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 254
Age : 39
Date d'inscription : 08/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  Logan Sam 3 Fév - 13:18

Ah, super, c'est tellement naturel, tellement eux. J'adore, lol, comme tout ce que tu fais quoi... tu me donnes envie de me remettre au shipp!
Logan
Logan
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 40
Localisation : Perpignan
Loisirs : écrire des fics, dessiner...
Date d'inscription : 22/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  Ayana Sam 3 Fév - 13:40

+1 à tout ce qui a été dit tu as réalisé ce challenge de main de maitre.

Ta fics est merveilleusement bien écrite, non seulement c'est vrai, les mots imposés semble couler de source mais la fics entière est d'une fluidité impecable, chaque mot, chaque phrase semble être parfaitement à sa place et amené exactement comme il faut, ni plus ni moins.

Il y a aussi une dose d'humour très très sympa qui m'a fait alterné entre le franc sourire et le sourire niais du à la partie ship là encore injectée dans le récit avec beaucoup de talent....

Bref j'ai trouvé dans ta fics beaucoup de ce que j'aime dans une bonne fics et tout ce dont j'avais besoin ce matin, encore un grand bravo à toi ! kingsmileys


ps: tu sais quoi ? je viens d'être prise d'une envie irrésistible de lire du CLD.... je vais farfouiller sur le forum pour essayer de trouver mon bonheur. Wink
Ayana
Ayana
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1218
Age : 35
Localisation : Nantes, raah Nantes, son chateau, ses gondoles.... :p
Loisirs : L'histoire et l'archéologie of course, les livres, les amis, les séries....
Date d'inscription : 14/01/2007

http://ayana-pitchoune.livejournal.com/

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  Nemesis Sam 3 Fév - 13:41

Rhaaaa, CLD je t'aime ! Laughing (merci pour la banane)
Nemesis
Nemesis
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 601
Date d'inscription : 09/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  rauz Sam 3 Fév - 14:35

aaaaaaah du ship, j'étais justement en manque ... merci beaucoup CLD ... et moi aussi j'ai remarqué la fluidité du texte, c'est assez incroyable Shocked Wink
rauz
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  CLD Sam 3 Fév - 15:30

Oh, je ne sais quoi dire, juste merci, merci beaucoup Embarassed
CLD
CLD
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 691
Age : 46
Localisation : Devant l'ordinateur
Date d'inscription : 18/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  Ayana Sam 3 Fév - 17:01

Dans ce cas ne dis rien. Ecris.
Rooo je suis incorrigible me voila encore en train de réclamer.. mais c'est plus fort que moi quand j'aime il faut toujours que j'en redemande... Rolling Eyes
Allez couché sale bête, laisse donc les auteurs en paix Laughing
Ayana
Ayana
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1218
Age : 35
Localisation : Nantes, raah Nantes, son chateau, ses gondoles.... :p
Loisirs : L'histoire et l'archéologie of course, les livres, les amis, les séries....
Date d'inscription : 14/01/2007

http://ayana-pitchoune.livejournal.com/

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  sabridja Sam 3 Fév - 18:16

Franchement je suis pleine d'admiration!!!!! ta fic est vraimnt bien!!! Smile

sabridja
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 13/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  Miss O'Neill Sam 3 Fév - 19:41

Bon, même si j'ai pas compris le rapport entre la fic et le titre, ce n'en est pas moins une très belle fic où les mots imposés s'y sont glissés à la perfection ! Wink
Miss O'Neill
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  CLD Sam 3 Fév - 20:49

Miss O'Neill a écrit:Bon, même si j'ai pas compris le rapport entre la fic et le titre, ce n'en est pas moins une très belle fic où les mots imposés s'y sont glissés à la perfection ! Wink

Faut pas chercher à comprendre avec moi. J'avais pas de titre en fait (ce a quoi je pensais était trop explicite) alors j'ai juste prit une phrase dite par Sam lol!

Merci
CLD
CLD
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 691
Age : 46
Localisation : Devant l'ordinateur
Date d'inscription : 18/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  Logan Sam 3 Fév - 21:48

On a toujours du mal avec les titres à ce que je vois?! Laughing
Logan
Logan
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 40
Localisation : Perpignan
Loisirs : écrire des fics, dessiner...
Date d'inscription : 22/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  Miss O'Neill Sam 3 Fév - 21:49

CLD a écrit:
Miss O'Neill a écrit:Bon, même si j'ai pas compris le rapport entre la fic et le titre, ce n'en est pas moins une très belle fic où les mots imposés s'y sont glissés à la perfection ! Wink

Faut pas chercher à comprendre avec moi. J'avais pas de titre en fait (ce a quoi je pensais était trop explicite) alors j'ai juste prit une phrase dite par Sam lol!

Merci

Laughing Ok, ça me rassure alors ! Sauf pour ton état mental ! cheese
Miss O'Neill
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  mondaye Dim 4 Fév - 1:07

Bon sang CLD elle est tout simplement géniale!
Du ship comme on l'aime, de l'humour et ton style qui fait toujours mouche. Félicitations.
Ahhh ça va être dur de choisir pour ce challenge!
mondaye
mondaye
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 508
Localisation : Ici!
Date d'inscription : 24/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  mousticv Dim 4 Fév - 18:46

J'ai adoré. Comme d'habitude, tu nous sors une fic superbe. Décidemment, je suis fan !
mousticv
mousticv
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 597
Age : 50
Localisation : dans les bras de Jack... non ? Bah tant pis !
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  nanoo Ven 9 Mar - 0:56

Excellente fic ! shippy, drole et effectivement les mots sont glissés de facon tout a fait naturelle !

Hormis ca..euh... comment dire, j'avais refusé de lire les fics de ce challenge pour pas m'embrouiler la tete, tant que j'aurais pas fait la mienne (sauf celle d'ayana que j'ai corrigé, que les fautes d'ortho je le précise)... et ... euh donc, voila ca cartonne pas ma fic ressemble beaucoup à la tienne (en moins bien lol), donc bin deja sache que c'est vraiment pas fait expres, et euh... bin..désolée !

Je me sens toute con la !
nanoo
nanoo
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 673
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 31/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  Siress Mar 10 Avr - 11:29

Un mot : super

L'intégration des mots n'était pas facile tu t'en sort très bien.
J'ai deux petites questions :

Spoiler:

diable
Siress
Siress
Admin: Shark

Nombre de messages : 3138
Age : 46
Date d'inscription : 12/11/2005

https://fanfiction.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  CLD Mar 10 Avr - 21:30

Merci beaucoup

Et non pas de suite...Je suis déja "débordée" par mes vieilles fics que je veux reprendre avant de les publier, alors rien de vraiment neuf Wink
CLD
CLD
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 691
Age : 46
Localisation : Devant l'ordinateur
Date d'inscription : 18/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

SG1 : La quatrième dimension Empty Re: SG1 : La quatrième dimension

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum