Dancing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dancing

Message  Doris le Mer 28 Juil - 14:33

Dancing

Auteur : Doris
E-Mail : doris27b@yahoo.fr
Genre : Romance et Songfic
Résumé : Une nuit dans un bar…
Saison : Saison 7... Juste après la mort de Janet et la cérémonie funéraire…
Disclaimers : Rien n’est à moi…
Remarque de l’auteur : Ma première Song Fic basée sur un groupe très peu connu : Bandini, la chanson s’appelle dancing et elle fait parti intégrante de l’histoire…
J'espère qu'elle vous plaira...




A peine venait-elle de franchir les portes de ce bar, qu’elle le vit. Il était là. Une bière à ses lèvres, elle trembla instinctivement, des frissons traversèrent son corps. Elle n’aurait jamais pensé que ce simple geste pu revêtir une connotation aussi sensuelle. C’était lui.

Elle ne savait pas exactement ce qu’il faisait là, il devait rechercher lui aussi à anesthésier la douleur, car au fond, elle savait qu’il avait la même souffrance au creux du cœur.

Elle avança vers lui, elle savait qu’elle aurait mieux fait de rebrousser chemin, d’aller chercher du réconfort dans les bras de l’homme qui l’attendait chez elle. Elle n’avait pas à trainer dans ce bar pour sauver son âme meurtri, mais ce soir, elle avait cette envie d’anesthésier la douleur, elle aussi…

Il n’y avait que lui qui pouvait lui faire du bien, après tout…

Elle avait l’impression d’étouffer sous la chaleur qui émanait de tout son corps. Sa veste en cuir lui collait à la peau et ne faisait qu’accentuer la fièvre en elle. Elle ne devait pas être là, et pourtant, elle continua d’avancer vers lui. Elle ne su absolument pas comment il avait pu la reconnaître sans même la regarder, mais, quand elle croisa la chaleur de ses yeux chocolat elle crût défaillir. Il s’attarda un peu plus qu’à l’accoutumer sur sa tenue civile, sur son tee-shirt rouge qui laissait entrevoir la forme de ses seins.


Les yeux audacieux voulu nitroglycérine
Quête planquée comme un pieu au plus profond de l’échine
Et pourtant on le sait on bravera pas les interdits
On restera cantonner dans ce qu’on a fait de nos vies



- Carter,


Il ne semblait même pas surpris par sa présence. Elle avait failli le perdre, elle avait pleuré dans ses bras, la mort de sa meilleure amie. Elle se sentait à la fois terriblement ridicule de s’être dévoilée à lui, mais il l’avait serré et elle avait su. Elle avait su, qu’absolument rien n’avait changé, que l’homme avec qui elle passait ses nuits ne changerait rien à ses sentiments pour lui.


- Mon Colonel,


Il fit un grimace à cette appellation avant de prendre une nouvelle gorgée de sa bière, elle s’assit, épuisée.

Elle fit face une nouvelle fois, à son regard étrangement dévorant. Elle se rendit vite compte qu’il ne devait pas être à sa première bière, vu la transparence de son regard. Ses yeux parcoururent sans vergogne son corps, et quand il fixa son regard océan elle crut qu’il allait littéralement se jeter sur elle. Elle ne dit rien, la chaleur monta encore une fois d’un cran. Il n’avait même pas essayé une dose d’humour pour désamorcer la situation. Elle sentit sa main posée sur la table effleurée tendrement la sienne, dans une caresse si légère qu’elle crut avoir rêvé. Il était décidément différent, cette nuit, dans ce bar. Elle eut l’impression qu’il lui suffirait de faire un seul geste et qu’elle pourrait enfin noyer sa peine dans une étreinte passionnelle.

On est là face à face dans ce bar par erreur
Les regards bien en face
Traquant nos mains qui s’effleurent
On ne parle de rien je cherche dans le mutisme
Tes yeux froids dans les miens
Comme la seringue d’un fixe


Ses yeux étaient étrangement brillants et humides. Il avait décidément trop bu.

- Votre discours était parfait…

Elle sursautait, releva instinctivement la tête, elle ne comprenait pas…

- Votre discours, à la cérémonie…
- Merci Mon Colonel, je le dois à Teal’c…

Il esquissa un pâle sourire, elle avait l’impression de flotter dans un brouillard.

- Mon Colonel…

Il la dévisagea une fois encore avec tellement de tendresse qu’elle en fut instinctivement bouleversée. Il l’aimait…

- …Je ne sais pas comment je vais continuer sans elle… Et Cassy…

Il saisit sa main, et elle sut que cette fois ce n’était plus un rêve…

- Vous surmonterez ça, Carter…

Elle vacilla, elle n’allait pas encore flancher pourtant elle sentit son ventre se nouer. Une boule se formait dans sa gorge et les premières larmes menaçaient de couler…

- Je suis si fatiguée…

Elle sentit sa main sur sa joue, il n’avait jamais fait ça, il avait décidément beaucoup trop bu. Elle le sentit caresser avec tendresse sa joue, remettre une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Elle sentit sa joue étrangement humide, elle ne se rappelait même plus que les larmes coulaient encore…

- Je suis là.


Un pâle sourire germa sur ses lèvres. Elle savait à présent, que sans lui, elle serait déjà morte. Elle le vit sourire avec tendresse à travers ses larmes…

- Je vous apporte une bière…

Il se leva alors, et elle se sentit étrangement perdu quand sa main déserta sa joue.


Mais vas-y danse encore
Et balance des mots doux
Dis-moi des trucs chauds et le reste on s’en fout
Puisqu’on sait qu’il n’y a rien à faire
Patron ! Remettez nous deux bières



Sa tête chuta lourdement, elle la maintenait de ses mains. Elle ne s’était jamais sentie aussi désarmée de toute son existence, elle avait perdu sa meilleure amie, et elle n’avait rien pu y faire… Elle avait perdu sa sœur, la seule personne qui connaissait le moindre secret de son existence…

Des larmes de rage tracèrent un sillon sur sa joue… elle n’avait rien pu faire et elle était morte. Cette fois, il n’aurait pas de retour en arrière. Elle sentit une main ferme sur son épaule, elle ne l’avait même pas entendu revenir, elle n’entendait même plus les sons qui émanaient de ce bar, elle n’entendait que la douleur…
Sa main la réchauffa, mais elle déserta une nouvelle fois son corps. Et elle vit ses yeux chocolat se poser sur elle…

- Je m’en veux terriblement…
- Vous n’auriez rien pu faire…


Elle poussa un long soupir, elle avait terriblement besoin de ses bras cette nuit, terriblement besoin de sa chaleur… Sa main était de nouveau sur la sienne, il ne devait décidément pas faire ça, ils n’étaient pas loin de la base, ils auraient pu être vu, découverts…

Mais elle n’avait même plus la force de l’en empêcher, il aurait pu la prendre là, dans ce bar, elle n’aurait imposé aucune résistance. C’était lui, et elle avait atrocement besoin de lui.

Il l’a regarda vider son verre d’une traite, elle était étrangement belle dans sa détresse. Il ne l’avait jamais aimé autant que ce soir, dans sa fragilité, sa faiblesse, son besoin de lui…

Elle avait senti que leur deux corps s’étaient d’une manière étrange rapprochés, tournés l’un vers l’autre dans une posture qui frisait l’indécence, elle sentit son regard dévié dangereusement vers ses lèvres, elle n’avait jamais désiré un homme de manière aussi brutale. Dans sa détresse tout se mélangeait : sa peine, son amour démesuré pour lui, son désir, l’odeur d’alcool lui tournait la tête… Elle allait…
Elle se leva alors, comme pour se détacher de l’emprise qu’il avait sur elle, elle allait tout envoyer balader, elle allait envoyer valser ses principes de fidélité sans le moindre regret. Elle gâcherait leur première étreinte par la peine. Elle mélangeait tout, ne discernait plus rien. Elle ne devrait absolument pas faire ca…

Tu te lèves à marcher parmi les hommes qui s’égosillent
A tenter des blagues osées pour faire rire les filles
Je suis livrée à la démence quand vient à mon regard
Ton bassin qui se balance à faire tanguer le bar
Et ma main trésaille de désir déchirant
Cherchant à trouver la faille à nos gestes hésitants


Il savait qu’il ne devait pas faire ça, il savait qu’il n’aurait jamais dû la fixer ainsi, il avait voulu fuir, noyer sa peine dans la vodka… Mais elle était arrivée, soul, il n’avait pas eu la force de cacher son amour sous ce masque imperturbable. Il lui avait tout montré dans un regard, il avait fait voler en éclat des mois d’efforts. Il avait tout fait foirer lamentablement. Il ne parvenait plus à détacher son regard de son corps, qui se cadençait à la perfection dans ce bar miteux. Elle avait décidément sa place partout. Cette femme transcendait tout ce qu’elle touchait, rendait une candeur angélique à ce bar dépourvu d’âme.

Il savait qu’il ne contrôlait plus rien, qu’il ne devait pas mélanger sa souffrance et son désir pour elle. Mais il l’aimait et ce soir, il avait besoin de ses lèvres, de sa chair, de sa tendresse. Il avait juste besoin de savoir qu’il était encore en vie.
C’est dans un état second, que Jack O’Neill se leva, sa haute stature était intimidante. Il avait les yeux si brûlants de désir et d’amour qu’il aurait fait liquéfier n’importe quelle femme sur place. Pourtant, elle avait réussi à fuir, et lui pauvre fou, la suivait …


Il avait un besoin brûlant et vital de son corps contre le sien, il saisit avec une force presque brutal son bras, et la colla sans vergogne dans un coin sombre du bar. Il vit ses yeux bleus s’éclairaient étrangement dans la pénombre. Il avait perdu l’esprit…


Je veux ta tendresse, tes lèvres, ton corps
Enfin jouir de l’ivresse de ta bouche qui dévore
Mais vas-y danse encore
Et balance des mots doux
Dis-moi des trucs chauds et le reste on s’en fout
Puisqu’on sait qu’il n’y a rien à faire
Patron ! Remettez nous deux bières



Elle sentit le souffre brûlant et imbibé d’alcool l’enivrer étrangement. Elle effleura ses lèvres, elle enroula ses bras autour de sa nuque. Elle ne se contrôlait plus. Il prit alors ses lèvres avec passion, dans un baiser fiévreux, elle ne sentit plus ses jambes et il dût la plaquer littéralement contre le mur…


Le baiser s’intensifia à mesure que les minutes s’égrenaient… elle ne sut même pas par quelle force il parvient à se détacher lentement d’elle et à coller son front contre le sien…

Bientôt il sera tard nous devrons tous deux sortir
Chacun d’un côté du bar sans assumer nos désirs
Qui serons-nous après dans le fond on s’en fiche
Pleurer sur les ratés tu sais c’est de la triche


Il sourit faiblement, haletant… elle avait oublié sa peine dans ses bras l’espace d’un fugitif instant…
Elle avait tout oublié, pourtant il fallait bien un jour regagner la réalité, elle ne pouvait pas lui demander plus que cette étreinte passionnelle dans le recoin d’un bar…

- Pas comme ça…

Il parvient à haleter ces quelques mots au coin de son oreille avant de se détacher d’elle… Il l’aimait trop pour ça…


Ce soir on sourit avec l’air un peu gêné
Dans la cacophonie des rires alcoolisés
Il suffira j’en suis sûr même si c’est pas vrai
Craignons nos futurs pour ne plus y penser



FIN
avatar
Doris
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 40
Age : 26
Date d'inscription : 11/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://doris27b.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

j'adore

Message  nathou le Jeu 29 Juil - 12:52

je viens de la lire et j'adore vraiment ton histoir, s'est bien ecris , comme j'aime sunny
avatar
nathou
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 13
Age : 30
Localisation : entre chez moi et le boulot
Loisirs : lire, marcher, lire , decouvrire et je vous et dit lire ?
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dancing

Message  moumoune le Jeu 29 Juil - 19:03

tres belle histoire !!! je pense qu une petite suite serait la bienvenue...

moumoune
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 38
Age : 35
Localisation : cergy (95)
Loisirs : series Tv surtout!!
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dancing

Message  Doris le Lun 2 Aoû - 12:39

Merci beaucoup !! Ca me fait super plaisir I love you ...

Pour Moumoune, je suis désolée mais je ne compte pas faire de suite... ! Embarassed
avatar
Doris
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 40
Age : 26
Date d'inscription : 11/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://doris27b.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dancing

Message  moumoune le Lun 2 Aoû - 17:18

C est dommage doris ! j en aurais bien vu une!

moumoune
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 38
Age : 35
Localisation : cergy (95)
Loisirs : series Tv surtout!!
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dancing

Message  rauz le Mer 4 Aoû - 15:06

Quelques fautes et des tournures de phrases un peu maladroites parfois. Mais effectivement, c'est une belle histoire dans laquelle on ressent la démesure des sentiments, douleur, passion, désir, chagrin ...

J'aimerai bien une suite aussi. Et surtout, n'aie pas peur de faire appel à un ou une bêta. Wink
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dancing

Message  marina119 le Mar 17 Aoû - 20:05

moi aussi j'ai adoré dommage que ce ne sois pas plus developpé et qu'il n'y ait pas de suite!

marina119
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 06/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dancing

Message  moumoune le Mer 18 Aoû - 23:30

Alors tu vois Doris ! Je suis pas la seule a te demander une suite! Tu n as plus qu a prendre ta plume s il te plait...

moumoune
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 38
Age : 35
Localisation : cergy (95)
Loisirs : series Tv surtout!!
Date d'inscription : 30/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dancing

Message  elsa le Dim 6 Nov - 22:31

Très belle histoire!!! J'aimes beaucoup le style avec les paroles des chansons coupant les paragraphes.

elsa
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 7
Age : 30
Localisation : Dans mes rêves
Loisirs : Séries tv, cinéma, musique
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dancing

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum