O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Aller en bas

O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Sam 7 Oct - 22:17

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

AlOrs vOila, je vOulais vOus présenter l'une des mes fictiOns...
Elle s'intitule "Vers le chemin de ton coeur", et c'est une histoire basée sur le cOuple : Hermione et Drago.
vOila déjà un cOurt résumé mais le suite viendra très vite et j'essaierais de mettre de nOuveaux chapitres le plus vite pOssible..


O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O
Résumé

Sa dernière année à Poudlard venait de s'achever et Hermione en était plus ou moins soulagée. La dernière grande bataille du siècle venait de faire rage dans l'école de sorcellerie et personne n'en était sortit indemne...

Harry s'en était sortit, certes, mais les marques du combat n'étaient que trop voyantes et il fut admit en urgence à St Mangouste accompagnée de sa tendre moitié, Ginny...

Après cette terrible épreuve, Hermione décida de prendre du recul, de partir un peu et de s'éloigner quelque temps du monde des sorciers et elle partit pour la France.

Elle fera la rencontre d'une jeune femme pas tout à fait comme les autres, Missy Daniels ainsi que la connaissance de son fils, Kylian, petit garçon de 5 ans qui est un grand bavard avec certaines personnes...

Mais les choses ne s'arrêteront pas là. Hermione sera submergée par ses sentiments et ces émotions, mais se rendre compte que l'on aime une personne que l'on a toujours détestée est dur à accepter.

Il ne faut jamais dire jamais, et Hermione le comprendra que trop tard et à ses dépends...

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Dim 8 Oct - 16:35

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

vOila je premier chapitre de l'une de mes fics sur Harry Potter.

catégOrie : amOur/rOmance

persOnnages principales : HermiOne et DragO

un petit mOt : j'espère que cette histOire vOus plaira, même si ce n'est que le début...


O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

Chapitre 1 : Un nouveau départ


Leur septième et dernière année venait de s’achever. Tous avaient le cœur lourd et les évènements qui venaient de se passer en tête. En effet quelques jours auparavant, une terrible bataille avait fais rage dans l’enceinte de Poudlard. De nombreux mangemorts étaient là, cernant le château. Tous les élèves avaient été renvoyés dans leur salle commune mais les plus courageux étaient restés, voulant aider leurs professeurs et certains y avaient laissé la vie…

Un combat sans égal avait été mené et beaucoup de morts étaient à déplorer dans les deux camps. Il y avait aussi énormément de blessés plus ou moins grave. Hermione, Ginny et Ron étaient restés près de Harry et ne l’avait pas quitté des yeux, il avait besoin de ses amis, c’est qu’était toute sa force. Tous avaient été touchés mais aucun ne voulaient laisser le pouvoir au Mage Noir.

C’est au moment où la bataille faisait le plus rage, que Voldemort était arrivé, défiant Harry. Il était sûr de lui, sûr de le tuer, mais il s’était trompé. Harry s’était préparer depuis un moment à ce duel et il était prêt. Après de longues minutes de duel intense, Harry avait prononcé le sort de la mort : l’Avada Kedavra. Tous tentaient de protéger Harry des sorts qui fusaient à ses alentours et ça en avait valut la peine…

Le plus grand Mage adepte de Magie Noir était mort de la main du Survivant. Mais le pauvre Harry Potter ne s’en était pas sortie indemne. Le sort qui venait au même moment vers lui était d’une grande intensité et sa cicatrice avait réagis devant la présence du Lord. Il avait été transporté d’urgence à l’hôpital de saint Mangouste en soin intensif et sous haute surveillance. Malgré la réticence des médecins, Ginny avait insisté lourdement et était restée à son chevet…

Drago Malefoy, quant à lui, contre toute attente s’était retourné contre son père. Personne à part le professeur Mac Gonagall et Harry ne savait qu’il avait changé de camp après avoir refuser de tuer Dumbledore l’année précédente. Lors de la bataille, il s’était vengé de son père et de tous les autres mangemorts pour la mort de sa mère. Elle était la seule qui lui apportait un peu d’amour et de tendresse mais son père n’avait pas hésité pour lui ôter la vie…

Dans le Poudlard Express qui ramenait les élèves un peu plutôt qu’à l’accoutumé, Hermione était restée silencieuse avec Ron. Ils étaient sortis quelques mois ensemble mais avaient finalement décidé de rester bons amis. Tous les deux s’inquiétaient pour Harry et le voyage leur parut long sans lui et Ginny.

Arrivé à la gare de King’s Cross, toute la famille Weasley était venue les attendre. Les parents d’Hermione étaient là aussi. Après de longues étreintes, il fallait qu’ils se séparent pour entreprendre de nouvelles vies, prendre un nouveau départ.

- Prends bien soin de toi Mione.

- Ne t’en fais pas Ron, je prendrais soin de moi et toi aussi tu prendras soin de toi.

- Oui… Même si je n’aime pas trop ça, j’espère qu’on s’écrira… tu vas me manquer, tu sais…

- Oh Ron…

Elle s’était jetée dans ses bras, les larmes coulant sur ses joues. A elle aussi il allait lui manquait. Elle lui écrirait, ça elle en était sûre. Il resterait à jamais son meilleur ami. Après avoir séché ses larmes, elle lui fit un dernier baiser sur la joue avant de rejoindre ses parents.

Leur apprentissage terminé à Poudlard, tous devaient chercher un travail ou une école pour suivre des études supérieures. Pour Hermione, les choses paraissaient simples, elle avait toujours été une bonne élève avec des notes très élevées. Ce qui l’intéressait vraiment c’était de se diriger vers une branche médicale.

Les résultats des buses n’arrivaient qu’au début du mois d’août et elle avait décidé de prendre des vacances au bord de la mer dans le sud de la France. Elle voulait partir seule et ses parents étaient d’accord pour lui réservée une chambre d’hôtel pour le mois de juillet. Elle partait à la fin de la semaine d’après, le vendredi matin.

Sa semaine se passa à une vitesse fulgurante. Elle avait mis en ordre toutes ses affaires, ses papiers pour ses futurs inscriptions et elle avait également fais ses valises pour un mois. Quitter ses parents alors qu’elle venait de les retrouver la rendait triste mais le fait de se retrouver un mois seule et loin de tout l’enchantait. Elle allait vivre à un rythme plus calme et plus tranquille…

Ses parents l’avaient conduit jusqu’à l’aéroport. Sa mère avait les larmes aux yeux et serra sa fille une dernière fois dans ses bras et son père en fit autant.

- Ne vous inquiétez pas, je vous écrirais très souvent et vous téléphonerais, promis…

- Prends bien soin de toi ma chérie…

- Oui maman, ne t’en fais pas…

Elle embrassa ses parents et pris la direction de l’accueil pour enregistrer ses baguages. Après l’avoir fais, elle se dirigea dans une salle d’attente avec tous les autres passagers qui partaient pour la même destination qu’elle : Saint Tropez.

Une heure après avoir patienté, l’hôtesse appela tous les passagers pour le vol en direction de la France. Hermione se leva pris son sac à main et se dirigea vers le point d’embarquement. Il n’y avait pas bain de foule comme pour certains vol. L’avion n’était pas aussi gros qu’un Boeing, il y devait y avoir 100 ou 150 voyageurs en tout, pas plus.

Après s’être fait contrôler par l’hôtesse de l’air qui embarquait avec eux, Hermione pris la direction de l’avion et se fit indiquer sa place par l’un des pilotes. Elle avança à travers les rangs jusqu’à son siège. Elle était en première classe contre la fenêtre. Quelques instants plus tard, une jeune femme un peu plus âgée qu’elle s’assit près d’elle avec un petit garçon qui devait avoir quatre ou cinq ans. Il regarda Hermione.

- Bonjour madame, je m’appelle Kylian et moi aussi je pars en France. Tu vas ou toi ? Parce que moi…

-… parce que toi tu vas te taire un peu et arrêter d’embêter la jeune dame.

La jeune femme venait d’intervenir. Elle était brune très foncée, presque noir et c’est yeux était gris. Elle regarda Hermione et lui sourit.

- Désolée, il n’est pas comme ça d’habitude et je ne voudrais pas qu’il vous dérange.

- Oh non, pas le moins du monde, il a l’air adorable comme tout ce jeune homme… Je m’appelle Hermione. Hermione Granger.

Elle lui tendit la main que la jeune femme serra sans hésitation.

- Je m’appelle Missy Daniels et ce petit bonhomme c’est mon fils, Kylian.

Kylian s’était pris d’amitié pour Hermione et ne cessait de lui raconter des tas de choses concernant sa vie. Sa mère était très jeune quand elle avait appris qu’elle était enceinte. Elle avait quinze ans à l’époque. Son petit ami du moment avait pris peur en apprenant sa grossesse et l’avait laissé tomber. Les parents de la jeune fille avaient tout fait pour elle, lui donnant l’argent nécessaire pour élever son fils, dans les meilleures conditions possibles. A force de parler, il s’endormit sur sa mère. L’avion avait déjà décollé depuis plus d’une heure et les hôtesses passaient à présent entre les rangs pour servir des rafraîchissements aux passagers.

- Je suis désolée, Kylian n’est pas du genre à aborder les gens de cette façon. D’habitude il est très réservé et refuse toutes personnes extérieures à sa vie quotidienne et je suis navrée qu’il t’est ennuyé avec toutes ces choses sur notre vie.

- Non, non, ne t’inquiète pas, il est adorable. Mais, je ne voudrais pas paraître indiscrète mais pourquoi le père t’a abandonné en apprenant que tu étais enceinte ?

- Eh bien disons que ni lui ni moi ne nous attendions à ce que je tombe enceinte. Je ne voulais pas qu’on m’enlève ce petit être qui grandissait en moi et mes parents l’ont bien compris et ont accepté de m’aider. J’ai eus beaucoup de mal pour finir mes études mais j’ai eus mes diplômes tant bien que mal. Dès son plus jeune âge j’ai expliqué à Kylian qu’il ne verrait pas son père car celui-ci n’approuvait pas sa naissance. Contrairement à ce que je pensais, il l’a très bien comprit.

- Tu faisais quelles genres d’études ?

- Euh… j’étais…euh… dans une école spécialisée en France, mais je vis en Angleterre.

- Ah, moi aussi j’étais dans une école spécialisée, mais là-bas, en Angleterre, je viens de finir ma septième année. Mais, je t’en pris finis…

- Oui. Donc, après la naissance de Kylian, il y a cinq ans, j’ai décidé de trouver un travail correct qui me permettait de m’occuper de lui et je suis venue en Angleterre, à Londres. Je suis…médico… euh… médecin, pardon.

Hermione baissa la voix.

- Tu es médicomage ?

Missy la dévisagea, avait-elle bien compris ?

- Tu… tu… tu es une…

- Oui, j’en suis une… j’étais à Poudlard…

- Ah !!! Moi j’étais à Beaubâtons. Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre des gens… du même… euh… monde que soit.

Pendant tout le reste du voyage Hermione et Missy se racontèrent leur vie, leur études, leur famille… Kylian semblait vraiment bien aimé Hermione, il lui parlait comme s’il avait s’agit d’une amie qu’il connaissait depuis toujours…

Une fois arrivée à l’aéroport de saint Tropez, les deux nouvelles amies allèrent récupérer leurs bagages, puis elles se dirigèrent vers l’extérieur, sur la place des transports.

- Où vas-tu Hermione ?!

- Euh… eh bien… hum… Ah voilà ! J’ai trouvé ! Je suis à l’hôtel Tourista.

- Ah ! Mais c’est très bien tout ça, c’est là que nous allons Kylian et moi.

Missy venait à peine de terminer sa phrase qu’elle était déjà partie en direction d’un taxi.

- Alors ? Tu viens Hermione ?

- Hein? Ah… euh... oui j’arrive.

Hermione empoigna sa lourde valise et se dirigea vers le taxi dans lequel le petit Kylian avait déjà pris place au milieu. Hermione monta et s’assit à sa gauche tandis que sa mère prenait place à sa droite.

- Destination ? Demanda le chauffeur.

- Pardonnez-moi, je pensais vous l’avoir donné. Nous allons à l’hôtel Tourista.

- Bien madame.

La voiture démarra à peine que Kylian se mit déjà à poser mille et une questions à Hermione. Après s’être fait repris deux ou trois fois par sa mère, il finit par resté tranquille et s’endormit même sur le bras d’Hermione

Le reste du trajet jusqu’à l’hôtel se fit dans un calme inespéré pour Missy. Une fois sur place chacune prit possession de sa chambre. Hermione était au troisième étage dans la chambre 307 et Missy et Kylian au deuxième étage dans la 217.

Elle ouvrit sa valise et rangea ses affaires dans le placard situé dans la grande salle de bain. La chaleur de la chambre n’était en rien éprouvante comparée à celle de l’extérieur, alors Hermione se changea et se mit à son aise, mini-jupe en jean et débardeur dos-nu noir.

Il n’était pas loin de 15h00, Hermione avait encore tout le temps de sortir se promener dans les environs ou bien sur la plage. Elle prit son sac et claqua la porte derrière elle. L’hôtel était quand même assez plein et des tas de familles s’y promenaient, ce qui rappela à Hermione la sienne…

...
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Dim 8 Oct - 16:36

...


Elle pensa à Harry, sans doute encore endormit à l’hôpital, Ginny à son chevet, Ron sans doute inquiet pour son meilleur ami et ses parents qui lui manquaient déjà terriblement… Rien ne valait sa famille, s’était la chose la plus importante pour elle.

Perdue dans ces pensées, elle n’avait pas remarqué qu’elle était déjà arrivée sur la plage de l’hôtel remplit de monde en ce milieu d’après-midi. N’y réfléchissant pas à deux fois, elle marcha un moment pour enfin s’asseoir dans le sable chaud, regardant les couples et les familles alentours.

Elle aurait donné cher à ce moment pour être avec ces amis, ses parents et tout le monde qui l’entourait. Une chose lui aurait sûrement manqué, la présence d’un homme qui l’aimait et qui serait là pour la rassurer. En y pensant, les larmes lui montèrent aux yeux, tous ces couples la rendaient nostalgique de ces années d’école…

Les sorties nocturnes sans autorisations, les informations dérobés à Hagrid sur un chien à trois têtes qui se trouvait dans le château, la pierre philosophale, la chambre des secrets, Buck l’hippogriffe, Sirius Black et sa fuite de prison, le professeur Lupin, le bal du Tournoi des Trois Sorciers, sa rencontre avec Krum, le sourire de sa meilleure amie, Ginny le jour où elle lui avait annoncé qu’elle était enfin avec Harry, l’Ordre du Phœnix et les réunions secrètes dont elle et ses amis voulaient faire partie, tous ces bons souvenirs remontèrent à la surface e même temps, mais les plus tristes arrivèrent également…

Les chutes de Harry au Quiddich, le troll qu’elle avait rencontré dès sa première année, les épreuves du Tournoi où son meilleur ami avait risqué sa vie pour la sauver, elle, Ron et Gabrielle Delacour, son agression par le Basilic, la mort de Sirius au Ministère de la Magie et celle du professeur Dumbledore l’année suivant… S’étaient ces souvenirs douloureux qu’elle voulait oublier dont il restait toujours une petite trace au fond d’elle-même…

Les larmes avaient fini par couler lentement sur ses joues rougies et elles ne s’arrêtaient plus. Hermione aurait tant voulu que quelqu’un soit là pour elle, Ron par exemple…

- Tu me manques déjà tellement… murmura-t-elle pour elle-même.

Il était son meilleur ami depuis la première année avec Harry. Ils formaient le trio infernal et redoutable de Poudlard, une amitié sans égale était née entre eux, une amitié inexplicable par des mots tellement elle était forte.

Elle repensa tout d’un coup à ce qui s’était passé le jour de la Saint Valentin, dans le parc de l’école, au bord du lac, près du saule…


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Ron se leva tôt, après tout la Saint Valentin, ce n’est pas tous les jours… En tant que Préfet en Chef, il avait le droit à ces appartements privés et cela l’arrangeait bien de temps à autre. Il sortit de sa chambre et vit que Hermione était toujours dans la sienne. Il se prépara et sorti en vitesse de la salle commune. Il se rendit directement dans la grande salle, toute décorée de cœurs rose, rouge et de petit Cupidon, prendre son petit déjeuner. Il n’était que 9h00, mais déjà quelques élèves déjeunaient et il vit quelques minutes plus stars, Harry venir vers lui.

- Tu es bien matinal aujourd’hui, qu’est-ce qui t’arrive Ron ?

- Pourquoi cette question, Harry ? Je n’ai pas le droit de me lever tôt ?

Harry le dévisagea et rigola franchement sans pouvoir s’arrêter pendant plusieurs minutes.

- Ron, tu es toujours de mauvaise humeur quand tu te lèves trop tôt. Mais attends… c’est la Saint Valentin qui te met dans cet état d’euphorie ?

- Je ne répondrais pas à ta provocation…

- C’est que ce que j’avance est exact. Tu t’es enfin décidé àavouer tes sentiments à l’élue de ton cœur ?

Ron en resta rouge. Il n’avait jamais osé dire à son meilleur ami les sentiments qu’il avait pour Hermione…

- Ron, je sais ce que tu penses, mais ça se voit comme le nez au milieu de la figure…

- Oh…, dit-il rougissant.

- Tu comptes faire quoi pour la sortie prévue à Près au Lard ?

- Je pensais qu’on irait ensemble avec Ginny et Hermione, enfin, à moins que…

- Oui, c’est une bonne idée, comme ça tu auras tout le temps de te mettre en conditions.

Les garçons se rendirent dans la salle commune des Griffondors et entamèrent une partie d’échec version sorcier. Ce n’est que vers 11h00, que les deux filles se manifestèrent dans la pièce.

- Salut vous deux, lancèrent-elles.

Ginny se dirigea vers Harry qu’elle embrassa tendrement. Les garçons leur expliquèrent le déroulement du début de l’après-midi, ce qui se résumait à pas grand chose. Ils partaient tous les quatre, déjeunaient ensemble et ils resteraient un peu tous les quatre en durant l’après-midi et Harry avait ensuite annoncé que lui et Ginny ne passerait pas la fin d’après-midi, ni la soirée avec eux car il avait prévu tout autre chose pour sa petite amie qui en rougit.



* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Dans son souvenir, Hermione se rappela que tout s’était passé comme prévus et ils avaient tous les quatre passé une agréable journée mis à part le fait que Ron semblait très mal à l’aise et très distant avec elle, mais ce n’est qu’en y repensant bien les détails revinrent précisément.

Jamais elle se ne serait douté de ce qui se passait dans sa petite tête ce jour là mais déjà l’après-midi touchait à sa fin…


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Les quatre adolescents avaient repris le chemin en direction du château, mais en arrivant devant les grandes portes, Ron s’arrêta net. Harry le sentit et se tourna vers lui et l’observa. Ron regardait le parc, l’air ailleurs. Harry comprit très vite et fit signe à Ginny, puis ils partirent discrètement.

- Ron ? Qu’est-ce que tu as ? Tu as l’air ailleurs…

- Herm’, tu veux bien qu’on aille faire un tour ? Je n’ais pas vraiment envie de rentrer maintenant…

- Euh…. Si tu veux allons-y.

Ron était deux marches plus bas que Hermione et il lui tendit la main sans même y réfléchir. Elle sourit timidement et tendit sa main dans celle de son ami. Ils descendirent les marches et traversèrent le parc jusqu’à ce que Ron se stoppa au bord du lac.

Le mois de Février était plutôt froid, mais Ron se sentait à l’aise devant cette étendue d’eau gelée. La neige n’avait pas encore fondu en cette saison et Ron s’assit. Hermione n’attendit pas longtemps avant de s’asseoir près de lui.

- Ron ?

- Hum ?

- Tu as l’air ailleurs depuis tout à l’heure…

Il mit sa main dans la poche de son manteau pour en ressortir un petit paquet bleu, carré. Il le regarda et se tourna lentement vers Hermione en lui tendant.

- Ron, qu’est-ce que…

Ron posa ses mains sur les siennes.

- Hermione, je tenais à ce que ce jour soit spécial pour toi comme pour moi.

- Qu’est-ce que…

- Notre amitié ne date pas d’hier, et nous le savons tous les deux. On a déjà vécu pas mal de choses ensemble et notre amitié en a été que plus renforcée, mais j’avais envie de changement dans ma vie…

- Où veux-tu en venir ?

Ron la regardait droit dans les yeux et ne lâchait plus ces mains.

- Hermione, je sais que je ne suis pas une personne parfaite, j’ai énormément de défauts et j’en suis conscient, mais d’un côté, c’est ce qui fait que je suis moi, sans doute. Je me suis rendu compte de beaucoup de choses et je ne veux plus continuer à vivre dans le mensonge.

- …

- Je garde un lourd secret depuis un certain temps et je ne me sens plus la force le garder pour moi, et j’aimerais pouvoir le partager avec toi, Hermione…

- Ron… je…

- Je ne suis pas doué pour les longs discours, les plus simples sont peut-être les plus beaux… Hermione, j’aimerais que tu fasses partie de ma vie encore longtemps, mais je ne veux plus que tu en fasses partie en tant que ma simple meilleure amie… Il faut que tu le saches… je t’aime Hermione Granger.

Hermione n’avait jamais vu Ron aussi sérieux depuis le jour où ils s’étaient rencontrés. Elle avait l’impression que la foudre venait de la frapper en plein cœur. Le voir si sincère lui avait retourné le cœur. Il s’était totalement confié à elle et rien n’aurait put lui faire plus plaisir.

Elle ouvrit la boîte bleue délicatement et ne put retenir ces larmes à la vue du bijoux. S’était un petit cœur en argent avec écrit un tout petit « je t’aime » dessus. Les larmes n’en finissaient plus de couler en silence sur ses joues.

Ron ne savait s’il devait prendre ça comme de le joie ou non, alors il ne bougea pas d’un poil, attendant une parole de la part de Hermione. Elle finit par lever les yeux vers lui avant de l’embrasser amoureusement pendant de très longues secondes… Elle se blottit dans ses bras et ne cessait de contempler son cœur.

- Je t’aime Ronald Weasley…, lui murmura-t-elle à l’oreille.


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

La séparation n’avait pas été quelque chose de simple pour eux. Tout s’était passé si vite… Voldemort avait refait surface sans que personne ne s’y attende et avait lancé une attaque lors du bal de fin d’année qui se déroulait juste après tous les examens des étudiants.

Le bal se déroulait sans encombre, dans la bonne humeur et la nostalgie des septièmes années. L’attaque fut rapide et puissante et l’évacuation des plus jeunes fut très vit mis en place, pendant que les autres combattaient avec rage et force.

Le combat dura pendant plusieurs heures et les morts tombaient les uns après les autres. Harry n’avait plus la force de continuer et fit face au Lord Noir avec un haine indescriptible dans les yeux. Très vite ses amis et sa famille l’avaient rejoints et il lança son sort impardonnable…

L’attaque fut repoussée par celle du Lord, mais au moment où le sort revenait vers lui, Harry fut aidé dans son geste par Ron et Hermione, puis les autres au fur et à mesure s’y mirent. Le Lord tomba sous la puissance du sort et son corps se désintégra dans une fumée noir remplie de flammes…

Les derniers souvenirs étaient les plus douloureux et le magnifique temps de juillet, à ce moment, ne la réconfortait pas. Elle était seule en France et elle le savait. Il n’y avait aucune présence, mais s’était son choix, il fallait l’assumer…

- Tu ne devrais pas rester seule Hermione…

Missy se tenait à genou devant elle avec Kylian. Elle leva la tête mais ne put retenir ces larmes et elle s’effondra dans les bras de sa nouvelle amie, qui lui caressait les cheveux avec douceur.

- Je suis là pour t’aider ne t’en fais pas…


... a suivre...

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Mar 10 Oct - 19:50

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

vOila un nOuveau chapitre !!!

après une dure séparatiOn entre Ron et Hermione, elle se fait de nOuveaux amis mais vOilà qu'une persOnne qu'elle cOnnait bien va venir chambOuler ses prOjets...

en espérant que ce chapite plaise...


O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O



Chapitre 2 : Un regard vers l’avenir


Deux jours avaient passés sans que Hermione ne sorte de sa chambre. Elle passait ses journées assise sur son lit ou à la terrasse et ne cessait de repenser à tous ces souvenirs qui la hantaient sans relâche. Ses amis et sa famille lui manquaient et elle se décida à envoyer une lettre à Ron…

« Cher Ron,

Cela fait déjà trois jours que je suis en France, à Saint Tropez, dans un magnifique hôtel. Ma chambre donne une vue sur la mer bleue claire et le sable chaud du matin au soir.

Je me suis également fais de nouveaux amis dans l’avion, Missy Daniels et son fils, Kylian qui a cinq ans. Missy a fait des études dans l’Ecole de Sorcellerie de France, elle vit en Angleterre mais elle est là pour des vacances, comme moi.

Je n’ais pas à me plaindre, j’ai tout ce qu’il me faut pour passer de bonnes vacances, mais cela ne me suffit pas… Ron, tu me manques énormément… Il y a deux jours je repensais encore à cette journée du 14 février, journée inoubliable à mes yeux… Je pense tout le temps à toi, et j’espère que tu vas bien et que les autres également.

Je me fais du soucis pour Harry et Ginny. Ils ont tous les deux vécus de dures épreuves et depuis cet horrible jour, Harry est à l’hôpital, Ginny à son chevet. Je te demande de me donner de leurs nouvelles dès que tu le pourras, ça me fera du bien de savoir que tout se passe bien pour les gens que j’aime en Angleterre.

Je pense te réécrire très bientôt, je crois que je vais sortir de ma chambre que je n’ai pas quitté depuis deux jours afin d’aller retrouver Kylian et Missy. Passe le bonjour de ma part à tout le monde et si jamais il t’arrivait par le plus grand des hasard de croiser mes parents, dit leur pour moi que je leur écrirais très vite…

Avec tout mon amour,
Ta Mione. »


Elle relut sa lettre plusieurs fois afin de s’assurer qu’il ne manquait rien. Il ne manquait plus qu’à l’envoyer, mais le seul problème c’est que Hermione n’avait pas de hiboux à sa disposition, il lui fallait demander à Missy un coup de mains.

Elle prit un sac avec quelques affaires et regarda la pendule accrochée au mur : 15h28. Missy devait sûrement se trouver sur la plage avec son fils…

Elle sortit dans de l’hôtel avec sa lettre en poche et se dirigea vers la plage. Elle marcha un petit moment avec d’apercevoir au loin son amie Missy, qu’elle rejoignit.

- Hermione ! Je pensais que tu comptais rester dans ta chambre encore un moment…

- Non, j’ai finis par en sortir comme tu peux le voir.

- Tant mieux, car n’oublie pas que nous sommes ici pour des vacances, il faut en profiter…

- Oui… tu as raison.

Hermione s’assit dans le sable près de son amie et observa la mer et les vacanciers aux alentours. Décidément, la nostalgie ne voulait pas la quitter… Les vacances étaient souvent synonyme de bonheur, mais le sien était tout autre part, mais elle se devait d’être forte et d’affronter la dure réalité de la vie, de sa vie en tant que sorcière…

- Hermione, tu as l’air ailleurs…

- hum… hein ?

- Qu’est-ce qui se passe pour que tu sois si lointaine ?

- Je suis désolée Missy, pour la dernière fois. Je repensais à pas mal de choses et… enfin bref, il faut que je me reprenne, se sont les vacances…

Les yeux de Hermione qui étaient si brillant auparavant étaient sans nul doutes ternes et sombres, à croire que le bonheur et la voie de vivre l’avaient abandonné… Tant de choses se bousculaient dans sa tête, mais elle se devait de passer outre de penser à elle… Elle repensa soudain à la lettre de Ron.

- Au fait avant que je n’oublie, est-ce que tu sais comment je pourrais faire pour envoyer une lettre ?!

- Oui ! Tu viens avec moi tout à l’heure, je te montrerais, moi aussi j’ai du courrier à poster…, dit Missy en souriant.

Le reste de l’après-midi se termina par une séance de bronzage pour les deux femmes, l’une plongée dans ses pensées et l’autre savourant chaque minutes passé avec son fils…

Depuis la naissance de Kylian, cinq ans plutôt, Missy n’avait pas eut beaucoup de temps pour elle. Entre les cours, ses études supérieurs, son travail à mi-temps et les soirées remplis de pleurs, de déprimes et de couches, elle ne s’était pas vraiment occupée d’elle et n’avait pas profité de son fils.

Le père de son fils l’avait laissé apprenant sa grossesse, mais ses parents étaient là pour l’aider, mais un vide immense la submergeait malgré tout cela. Elevée un enfant toute seule l’avait fait mûrir à une vitesse incroyable car elle se devait d’être forte pour lui.

Avec le temps, elle avait appris à se débrouiller sans l’aide de personne et Kylian était devenu très vite indépendant et savait, malgré son jeune âge, que sa mère ne pouvait pas tout le temps être là. Heureusement, elle avait trouvé un ami qui était là pour elle, pour son fils et qui ne la jugeait pas sur son passé…

Tous les jours qu’elle passait, elle les vivait en repensant à ce jour où elle était seule dans ce bar remplis de sorciers, déprimée, effondrée, avec un enfant dans les bras…

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

- Comment se fait-il qu’une aussi jolie demoiselle soit seule à cette table versant autant de larmes ?

Missy leva la tête vers ce jeune homme, blond au regard acier, qui se trouvait devant elle. Il lui fit un grand sourire, prit une chaise et s’assit en face d’elle.

- Tu veux boire quelque chose peut-être ?!

- Merci, dit-elle timidement

- Tu as l’air tellement triste… Je ne suis sûrement pas le genre de personne que tu t’attendais à voir, mais si tu as une envie de parler…

Il se leva et partit au comptoir où il commanda deux grands verres de jus de fruit. Kylian dormait toujours profondément dans ces bras, il avait l’air d’un ange, paisible, ne se souciant de rien. Le jeune homme revint s’asseoir en face d’elle et posa les deux verres. Il plongea alors son regard dans le sien.

- Tu as pleuré à cause du père de ton enfant n’est-ce pas ?

Missy hocha la tête positivement. Jamais elle n’aurait cru qu’un homme puisse venir l’aborder ainsi, en se préoccupant d’elle et de son fils. Sans même savoir pourquoi, elle avait l’impression d’avoir trouvé quelqu’un a qui parlé, une personne de confiance, un ami. Elle se sentait bien et avait envie de tout lui confier, mais la peur d’être jugée ou d’être mal vue l’envahissait.

- Tu sais tu n’as pas à avoir peur de moi, j’ai peut-être une tête de dragueur ou je ne sais quoi, mais je peux être… disons, tout à fais sociable et normal.

Elle hésita encore un instant, mais ne pouvant se retenir, elle commença son histoire…

- J’avais 16 ans à l’époque. Je préparais mes études de médicomage, dans l’école de sorcellerie de France et j’avais un petit ami génial qui s’occupait de moi et ont avais décidé de préparer nos examens ensemble. Tu sais en fin d’année, il fait beau et de rester enfermer dans un château ce n’est pas tellement amusant, alors on décidés d’étudier dans le parc. Tout allait pour le mieux et le soir venu, il m’a proposé de rester un peu avec lui dans ces appartements, il était Préfet en chef, donc il avait son propre appartement…

Les larmes commençaient alors à couler sur ses joues rougis, rien ne les arrêtaient.

-… J’étais très amoureuse de lui, alors je suis restée. Tout se passait bien, on a passé une soirée super et j’ai passé la nuit dans sa chambre… Les jours ont suivis et on était toujours aussi amoureux l’un de l’autre, du moins c’est ce que je croyais… Quelques semaines plus tard, j’ai commencé à être malade, j’avais sans cesse des nausées, alors je suis allée à l’infirmerie de l’école et c’est là qu’on m’a annoncé que j’étais enceinte de sept semaines déjà. J’étais heureuse à l’idée d’avoir enfant, bien que j’étais jeune, surtout de l’homme que j’aimais. J’ai laissé passé deux ou trois jours. On s’est de nouveaux retrouvé dans son appartement un soir, après le dîner, et je lui ai annoncé que j’attendais un enfant de lui…

L’émotion était trop forte, les larmes coulaient sans ne plus pouvoir s’arrêter, la blessure et toute la peine qu’elle avait ressentit ce jour là étaient toujours présentes, son cœur avait été brisé et son bonheur s’était envolé…

-… Il m’a regardé et il s’est écarté de moi en me demandant de combien de semaines j’étais enceinte, je lui ai dit que je ne l’avais appris que quelques jours plutôt, mais il n’a rien voulu entendre. C’est là qu’il m’a dit, qu’il ne voulait pas de cet enfant et qu’il ne voulait plus de moi par la même occasion. Il s’est mis à me hurler dessus et à me dire des choses horrible alors je suis partie en pleurs, je me suis réfugiée dans mon dortoir et je n’ais plus voulus en sortir. Mon cœur s’est brisé ce jour là et depuis je consacre ma vie à mon fils…


...
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Mar 10 Oct - 19:51

...


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Le jeune homme, blond au regard acier ne l’avait plus jamais quitter et s’occupait d’elle du mieux qu’il pouvait et Kylian le considérait un peu comme son père. La chance lui avait sourit en lui mettant cet homme sur son chemin, et ils s’étaient promis de ne plus jamais se quitter et de prendre soin l’un de l’autre. Bientôt, il serait là, avec elle et son fils, et cette idée la remplit de joie…

Les deux jeunes femmes et Kylian étaient retournés à l’hôtel en fin de journée. Ils avaient décidé de se rendre directement à la volière afin que Hermione et Missy puisse poster leur lettre respective.

Après être remonté dans sa chambre, Hermione s’allongea un moment sur son lit et contempla le plafond, qui n’était pas vraiment très intéressant. L’air conditionné de la pièce lui fit un bien fou, mais ses doutes et ces craintes demeuraient malgré tout.

Elle se leva et se dirigea dans la salle de bain avec une robe rose pale sous le bras. Elle prit une bonne douche, se coiffa en une queue de cheval haute et se remaquilla. Elle revenait vers son lit quand on frappa à la porte.

- Kylian ? Qu’est-ce que tu fais là ?

- Maman m’a dit que je pouvais te demander si tu serais d’accord pour venir manger avec nous…

Hermione lui sourit.

- Aller s’il te plait Mimi, dit oui, s’il te plait… tu veux bien hein ?

- Eh bien si tu insistes, je viens.

- Chouette !!!

Hermione prit son sac, ferma la porte de sa chambre et descendit avec Kylian. Missy était déjà dans le hall d’entrée et les attendait. Ils se rendirent donc tous les trois dans le restaurant de l’hôtel

La discussion tournait autour des études des deux femmes. Elles se racontaient les souvenirs d’école, l’ambiance de l’école, la compétition qu’il y avait au sein même de l’école entre les différentes maison, les match de Quidditch, les tournois et tout le reste.

Kylian rigolait en entendant sa mère raconter sa vie d’étudiante, il avait du mal à croire qu’elle avait put faire des études supérieurs après sa naissance tout en s’occupant de lui.

Puis le sujet tourna et arriva sur le thème des histoires d’amour. Missy avait appris à en parler sans pour autant tombée dans une déprime noire, mais Hermione, elle, avait plus de mal à en parler.

- C’est à cause d’un garçon que tu étais dans un tel état le premier jour de notre arrivée ?

- Oui, on peut dire ça… Ron et moi sommes amis depuis notre première année à Poudlard. On a fais pas mal de bêtises et de choses interdites avec Harry, on était inséparables, et puis le jour de la Saint Valentin, il m’a avoué ses sentiments et nous sommes sortis ensemble. Seulement, la guerre est arrivée à une vitesse incroyable et Harry a été gravement touché. Je ne sais pas trop pourquoi, mais j’avais envie et besoin de m’éloigner de tous ça… Ron et moi avons décidé de nous séparer, mais de rester amis, et je suis venue ici…

- Oh, je vois.

Missy lui posa d’autres questions et Hermione lui raconta en détails tout son histoire. Elle lui expliqua qui était Harry, Ginny et les autres. Parler à quelqu’un lui fit du bien, car depuis la guerre Hermione s’était renfermée un peu sur elle même et en réalité, partir en France pour les vacances n’était qu’une solution pour fuir ses problèmes…

Puis ce fut au tour de Missy de raconter un peu sa vie. Elle commença au moment où elle avait appris qu’elle était enceinte de Kylian, lui expliquant l’absence de son père, la difficulté à trouver de l’argent pour l’élever, l’aide de ses parents et toute l’organisation qu’elle avait mis en place pour continuer à suivre ses études tout en s’occupant de son fils. Hermione en resta complètement admirative.

Les deux femmes avaient été dans l’obligation de mettre un terme à leur discussion car Kylian dormait déjà à moitié à demi-allongé sur la table et sur sa mère, qui le prit dans ses bras pour la ramener dans sa chambre. C’est en silence qu’elles remontèrent et se quittèrent à l’étage de Missy qui souhaita une bonne nuit à Hermione.

Il n’était pas loin de 22h00 mais les émotions de la journée avait considérablement fatigué Hermione qui s’allongea sans plus tarder sur son lit et qui s’endormit bien vite…

Le soleil brillait déjà énormément quand Hermione ouvrit les yeux le lendemain matin sur les coups de 9h00. Elle sortit de son lit avec plus ou moins de mal et se rendit directement dans la salle de bain. Une fois prête, elle se rendit sur son balcon et observa l’horizon qui s’offrait à elle… La mer était calme mais son esprit était agitée…

Elle finit par descendre et se rendit sur la plage encore vide en cette heure matinale. Elle finit par s’allongée sur le sable et ferma les yeux en se laissant bercer par le bruit de la mer et des oiseaux…

Quand elle ouvrit les yeux une heure plus tard, il y avait plusieurs familles de vacanciers installées sur la plage et Kylian se tenait assit près d’elle. Il la regarda et lui sourit avant de lui sauter dans les bras et de l’embrasser sur la joue.

- Dit Mimi tu voudras bien venir dans l’eau avec moi ?

- Dit donc jeune homme, tu veux bien laisser Hermione un peu tranquille ?

Missy venait d’arrivé à leur hauteur et regardait son fils par dessus ses lunettes de soleil.

- Et puis, qui t’as dit qu’elle s’appelait Mimi ?

- Mais maman, c’est jolie Mimi et puis Hermione c’est trop long d’abord et puis moi j’aime bien na na nère…

Kylian regarda sa mère d’un air malicieux et lui tira la langue avant de s’enfuir en courant. Missy le regarda partir avant de le rattraper et de le chatouiller pendant une bonne dizaine de minutes.

Après s’être calmées un moment, Missy et Kylian étaient revenus s’asseoir près de Hermione, quand l’un des réceptionnistes de l’hôtel arriva.

- Mademoiselle Daniels ?

- Oui ? répondit la concernée.

- Un courrier vient d’arriver pour vous.

L’homme lui tendit l’enveloppe et repartit. Missy était quand même un peu surprise de recevoir aussi vite ce qui pourrait bien être la réponse à son courrier de la veille. Elle l’ouvrit et lut la lettre à toute vitesse. Au fur et à mesure de sa lecture, un sourire se dessinait sur ses lèvres, puis elle rigola franchement.

- Kylian, j’ai une bonne nouvelle pour toi, mon ange…

- Ah oui ? Vite ! Dit moi maman, je veux savoir moi aussi !

- Ton cher papa sera là se soir…

Kylian sauta dans les bras de sa maman et la couvrit de baisers. Il se releva et se mit à courir dans tous les sens. Revoir enfin son père, comme il le considérait, ne pouvait pas le rendre plus heureux. Il s’en était passé du temps depuis la dernière fois où ils s’étaient vus…

Hermione, elle, resta perplexe, elle ne comprenait pas bien de quoi Missy et Kylian parlaient. En effet, son amie lui avait dit que son petit ami de l’époque ne voulait pas entendre parler de son fils et à présent elle affirmait qu’il venait les rejoindre en France…

- Missy, tu ne m’avais pas dit que… enfin que le père de Kylian était… parti ?

- Quoi ?… Ah ! Oui ! En réalité, je ne parle pas de son père biologique, mais d’un ami. Je me suis retrouvée seule un soir, avec Kylian dans les bras, il y a deux ans de cela et un jeune homme est venu me parler et depuis ce jour il s’occupe de nous. Il est comme un père pour Kylian, ils s’apprécient énormément et ont beaucoup de respect l’un envers l’autre, alors c’est toujours un plaisir de les voir réunis tout les deux.

- Oh… je vois.

Tout le reste de la journée, Kylian n’avait pas cesser de parler de son « père » à Hermione, lui racontant leurs moments passé ensemble dans sa maison de Londres. Il n’arrêtait de dire du bien de cet homme qui paraissait parfait aux yeux de Hermione au fil de la journée.

En fin d’après midi, Missy, Kylian et Hermione décidèrent de retourner à l’hôtel. En passant devant l’accueil, une jeune femme les interpella leur demandant s’ils comptaient se rendre à la soirée de la plage le soir même. Malgré le fait qu’elle venait très souvent passer des vacances à l’hôtel, Missy avait oublié la soirée donné chaque fin de semaine.

Cette fête se déroulait dans une convivialité des plus agréable. Le restaurant de l’hôtel restait toute la soirée ouvert et il y avait de servit un grand banquet pour tout les genre. La terrasse, elle, se vidait de toutes ces tables et ces chaises afin d’y installer un DJ et une piste de danse et une grande partie de la plage était décorée de petite lampe lumineuse posées à même le sol.

Il n’était pas loin de 17h30, mais déjà les employés et les gérants de l’hôtel et du bar voisin se préparaient à la soirée. Missy n’eut pas beaucoup à insister pour que Hermione accepte leur invitation, car une folle envie de voir cet homme si mystérieux la décida…

C’est sur les coups de 20h que Hermione rejoignit ses amis à la réception de l’hôtel. Missy était joliment vêtue d’une robe assez courte bleue, Kylian avait un pantalon jaune avec une chemise jaune et bleue assortit et Hermione portait une mini jupe blanche et rose et un haut blanc et rose également. Tous les trois étaient fin prêt pour passer une bonne soirée.

Il y avait déjà pas mal de monde dans le restaurant et sur la piste de danse mais Missy et Kylian cherchaient leur fameux invité qu’ils ne tardèrent pas à trouver. Hermione l’eut pas le temps de le voir que déjà Missy lui avait sauté au cou, le serrant très fort dans ses bras. Kylian fit de même et le jeune le prit littéralement dans ses bras, visiblement très heureux de le voir.

Missy revint vers Hermione, un immense sourire sur les lèvres. Elle lui prit les mains et commença à la tirer vers les deux garçons. Kylian qui s’était détaché de l’étreinte du jeune homme fit rapidement les présentations…

- Mimie, je te présente mon papa…

Le jeune homme se retourna et là, s’était comme si les deux adolescents furent frappé par la foudre au même instant. Leurs sourires disparurent pour laisser place à l’étonnement, ils étaient tous les deux complètement figés sur place…

- TOI !!! dirent-ils en même temps


... à suivre...
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Jeu 12 Oct - 19:59

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

vOila un nOuveau chapitre...
la rencOntr entre deux anciennes cOnnaissances peut parfOis être violente
quand saura-t-il pOur HermiOne ?!!!


O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O


Chapitre 3 : Surprise de taille !!!


Missy et Kylian ne comprirent pas tout de suite et se dévisageaient ne savant quoi répliquer.

- Vous… vous vous connaissez ? demanda timidement Missy.

- Oui, on ne se connaît que trop bien, n’est-ce pas Malefoy ? répondit Hermione légèrement énervée par sa présence.

- Ne t’en fais pas Granger, je suis aussi ravi que toi de te revoir…

La soirée avait visiblement très mal commencée pour eux. Ils s’assirent autour d’une table, dans le restaurant même de l’hôtel et Hermione ne cessait de jeter des regards noirs à Drago, qui les lui rendaient que trop bien.

Missy tenta au mieux de dissiper les malentendus entre les deux anciens élèves qui malgré certaines tournures parvenu durant l’année, ne s’appréciaient toujours pas.

- Allez papa, sourit. C’est les vacances !

Drago regarda Kylian avant de rigoler.

- Je crois que je ne suis pas encore assez vieux pour entendre ce nom, plaisanta-t-il.

Le dîner se déroula sans grands incidents. Hermione préférait restée silencieuse et Drago se contenta de l’évier au maximum, ne voulant causer aucuns problèmes.

Un DJ fit son entrée dans le restaurant et s’installa sur la terrasse, déjà prête à l’accueillir. Une musique entraînante retentit et Kylian demanda vivement à Drago de l’accompagné sur la plage pour danser un peu. Il ne se fit pas prier longtemps et sortit avec le petit garçon.

Missy semblait radieuse et ça n’échappa pas aux yeux de Hermione.

- Tu as l’air heureuse depuis que… enfin, depuis qu’il est arrivé.

- Oui, c’est vrai, mais ça me fais toujours du bien de passé du temps avec Drago et puis Kylian est toujours surexcité quand il sait qu’il vient.

- Tu… enfin vous … je ne sais pas comment dire ça… mais… vous semblez très proche tous les deux.

Missy fixa Hermione dans les yeux avant de rire à sa remarque.

- Si tu crois qu’il y a la moindre relation entre lui et moi tu te trompe, tu sais.

Hermione rougit.

- Non, mais je disais ça comme ça, après tout ça ne me regarde pas et puis on ne peut même pas se supporter tous les deux.

- Oui, tiens, puisque tu en parles, pourquoi donc êtes-vous si ennemis tous les deux ?

Hermione commença alors le récit de ses années à Poudlard en compagnie de ces meilleurs amis et de Drago et ses acolytes. Elle lui expliqua pourquoi ils ne s’étaient jamais entendus, les remarques déplaisantes que Drago leur lançait, ses réflexions désobligeantes et tout le reste.

Missy parut comme stupéfaite, elle ne connaissait pas Drago comme ça, il avait toujours été gentil et prévenant envers elle et Kylian, jamais elle ne se serait douté comment il était à Poudlard.

Elle demanda à Hermione s’il avait continué cette année-là et cette dernière sembla réfléchir. Certes, il avait changé, il s’était rallié au bon côté, désobéissant à son père, qu’il avait même tué en apprenant qu’il avait lancé un sort impardonnable sur sa mère. Oui, il avait changé, mais étais-ce assez ?

- Tiens, pendant que j’y pense, Drago m’a souvent parlé d’un jeune fille de Griffondor, tu pourras sans doute m’éclairer.

- Oui, dit toujours, répondit Hermione étonnée.

- Je ne sais rien d’elle à part qu’elle était dans la même maison que toi et dans la même année, mais Drago ne cessait de parlé d’elle et de dire que s’était l’élève la plus douée de l’école, tu sais de qui il pourrait s’agir ?

- Qu’a-t-il dit à son sujet ?

- Euh… pas mal de choses en fait sans jamais citer son nom, mais je crois qu’elle est brune comme toi, les yeux noisette, les cheveux bouclés… euh… a peu près ta taille et… euh… oups !

Missy mit ses mains sur sa bouche, l’air horrifié. Sans même s’en rendre compte, elle venait de trouver la personne dont Drago parlait si souvent…

- Je suis désolée Hermione, je n’avais pas fait le rapprochement avec toi…

Hermione ne savait pas vraiment comment réagir, prendre mal le fait que Drago parle d’elle ou non ? Peut-être s’était-il montré gentil, pour une fois ou peut-être avait-il encore dit des horreurs comme à son habitude…

Malheureusement elle n’eut pas le temps de poser d’autres questions, car c’est le moment que choisit Kylian pour revenir avec Drago à leur table. Il s’assit sur les genoux de sa maman, la suppliant de venir danser avec lui. Missy ne se fit pas priée et en profita pour éviter les questions de Hermione concernant ces discussions avec Drago.

Hermione et le Drago en question étaient toujours assit l’un en face de l’autre, sans se regarder, faisant sans doutes des efforts surhumains pour ne pas se lancer des méchancetés à la figure…

Une musique plus douce et plus lente se fit entendre : le moment des slow était arrivé et ni Kylian ni Missy ne réapparurent, ce qui n’arrangeait pas franchement Hermione qui ne savait pas quoi faire en compagnie de l’ancien Serpentard.

Au bout de plusieurs minutes, Drago se leva et se positionna devant Hermione, qui leva lentement les yeux vers lui, intriguée par sa présence debout, en face d’elle.

- … tu viens danser Hermione ?

Elle resta stupéfaite, s’était la première fois en six ans qu’elle l’entendait l’appeler par son prénom et non par son nom de famille comme il avait l’habitude de faire.

- Depuis quand est-ce que tu m’appelles par mon prénom ? Tu m’as toujours méprisé, toujours traitée de sang de bourbe…

Le regard de Drago s’assombrit aussitôt.

- Ecoute, je ne suis pas là pour me disputer avec toi, je suis là pour profiter de mes vacances et si tu crois que ta remarque me fais rire, tu te trompe, arrête de croire que je suis comme mon père, ce temps là est révolu et je croyais que tu l’avais compris durant cette année. Mon père est mort, mort et enterré et tout a été enterré avec lui, si c’est la bataille que tu cherches tu n’as pas trouvé la bonne personne…

Drago était très en colère et Hermione le comprit très vite, mais au lieu de couper court à la discussion elle continua sur sa lancée.

- Ce n’est pas ce que tu disais avant pourtant, et pourquoi est-ce que tu parles derrière mon dos à Missy ? Tu trouves ça plus amusant peut-être, non ?

Le ton monta d’un cran, Drago avait du mal à se contrôler, il s’était pourtant juré de rester calme et de passer des vacances détendus, et bien tout avait mal commencer pour lui…

- Après tout, pense ce qui te chante, ça m’est égal. Ce que je disais avant c’est du passé pour moi, cette période je n’ai pas envie de la revivre tous les jours que je vis et arrête de penser que tu es le nombril du monde. Oui, j’ai parlé de toi mais s’es-tu au moins ce que j’ai dit ?

- C’est-à-dire… que…

- Non, tu ne le sais même pas, et pour ta gouverne, tout ce que j’ai bien put dire n’était que des compliments à ton égard. Si tu tiens vraiment à tout savoir j’ai dit que tu étais une personne très intelligente, voir trop pour ton âge et que je te respectais beaucoup. Alors maintenant, tu es satisfaite ?

Hermione n’aurait su quoi répondre à ce moment et Drago n’attendit aucune réponse de sa part, il sortit du restaurant, rouge de colère. Il traversa la terrasse et marcha un petit moment sur la plage avant de s’y asseoir, fou de rage contre Hermione et contre lui même.

De son côté, l’ancienne rouge et or n’avait pas bougé. Elle se sentait à présent coupable de la réaction de l’ancien vert et argent. Après tout, il avait voulut se rendre gentil en l’invitant à danser, et tout ce qu’elle avait trouvé à lui dire s’était des choses qu’ils avaient tous les deux envie d’oublier.

La culpabilité la rongea et elle se décida à partir à la recherche de Drago afin de s’excuser. Sans même y faire attention, elle ne pensait pas à l’appeler par son nom de famille, mais bien par son prénom.

Il n’y avait aucune traces de Missy et Kylian sur la piste de danse et Hermione ne s’en inquiéta pas plus que ça, l’important dans le moment, était de retrouver Drago.

Elle marcha quelques minutes sur la plage, avant de l’apercevoir un peu plus loin, assit sur le sable. Elle s’approcha une boule au ventre et s’assit silencieusement près de lui.

Il ne bougea pas et continua de regarder droit devant lui. Hermione sentit son ventre se tordre devant l’ignorance du jeune homme, mais elle ne pouvait que le comprendre, après tout, c’est elle qui avait lancé les hostilités.

- Ecoute, Drago, je suis vraiment désolée, je ne voulais pas te vexé ou t’énerver.

- Liasse tomber, tu veux…

- Non, je m’en veux vraiment, je n’aurais pas dut aller aussi loin, mais j’ai été surprise de savoir que tu avais parlé de moi à Missy et puis… je ne pensais vraiment pas que tu avais tiré un trait sur ton passé…

- C’est pas grave, je m’en remettrait…

Il se leva et ne prit pas la peine de regarder Hermione. Il commença à partir quand Hermione se leva à son tour avant de s’adresser à lui avant qu’il ne soir trop loin.

- Hey, Drago, j’aimerais beaucoup aller danser… enfin… si ta proposition de tout à l’heure tiens toujours…

Il s’arrêta et se retourna vers elle. Peut-être avait-il mal entendu, mais non, car déjà Hermione s’avançait vers lui, agrippant son bras. Ils marchèrent en silence, mais au lieu de s’avancer sur la piste de danse de la terrasse, ils restèrent sur la plage.

Ils se firent face et Hermione passa lentement ses mains derrière le cou du jeune homme qui passa les siennes autour de sa taille. Ils auraient put se sentir gênés ou mal à l’aise mais apparemment la réalité était bien différente. Hermione sentit un frisson la parcourir, contrairement à ce qu’elle aurait put penser, elle se sentait à l’aise dans les bras musclés de Drago Malefoy, son pire ennemi depuis six ans. Un sentiment rassurant l’envahit et elle finit par poser sa tête contre son torse, se laissant guidé par ses bras et la douce musique qui résonnait à son oreille…
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Mer 18 Oct - 21:52

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

Eh vOila un nOuveau chapitre...
Drago et Hermione viennent de se retrouver, dans le même hotel...
Ils Ont passés la sOirée ensemble, Oui, mais que s'est-il passé après ?!


O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O



Chapitre 4 : Un présent bien différent…


Hermione se réveilla en douceur le lendemain matin suivant. La fin de la soirée s’était déroulée comme dans un rêve pour Hermione. Elle et Drago avaient dansé une bonne partie de la soirée ensemble, ils avaient beaucoup rient et ne s’étaient pas préoccupé du reste, leurs querelles d’école semblaient loin à ce moment là et Missy et Kylian également, avaient bien profité de leur soirée et ils avaient tous décidé de prendre un bain de minuit et ils n’étaient pas les seuls…

Après s’être préparé pendant une bonne demi-heure, Hermione s’était installée sur la terrasse de sa chambre et repensais à sa soirée. Au final, peut-être que Drago avait bel et bien changé, il avait été très amical avec elle la veille, ils ne s’étaient pas insultés, ne s’étaient pas lancés de pics désagréables ou autres et tous s’étaient passé le mieux du monde.

Le fait d’être dans ses bras lui avait procuré une sensation des plus étranges et inattendus, elle aurait put y rester des heures entières, mais il fallait se rendre à l’évidence, peut-être qu’il avait fait tout ça juste amicalement et par politesse, parce qu’elle connaissait Missy ou peut-être pas, il ne restait plus qu’à en avoir le cœur net…

Sur les coups de midi, Hermione sortit enfin de sa chambre pour descendre au restaurant manger quelque chose. Elle ne vit ni Missy ni Kylian, mais il y avait Drago assit dans un soin, la tête plongé dans le journal. Elle se dirigea vers lui et s’assit juste en face, attendant de le voir réagir.

- Salut belle inconnue, dit-il sans même lever la tête. Bien dormi ?

- Oui, très bien et toi ?

Drago baissa enfin son journal et adressa un magnifique sourire angélique à Hermione. Elle ne s’y attendait pas mais elle le lui rendit malgré tout, pensant sûrement qu’il allait lui dire de s’en aller.

- Je dois prendre ton sourire comme un oui de ta part Drago ?

- Oui, tu peux. Alors dit moi, pourquoi es-tu partie si loin de l’Angleterre et de ton petit ami ?

- Ne commence pas s’il te plaît…

- Je me renseigne c’est tout, ne t’énerve pas.

- Depuis quand te renseignes-tu sur moi ?

- Un petit moment déjà, mais tu n’as pas répondu à ma question…

Hermione ne comprenait vraiment plus Drago. La veille ils avaient passé une magnifique soirée, ils avaient beaucoup rigolé et dansé ensemble et voilà que maintenant il se préoccupait de ses histoires d’amour.

- J’ai voulut m’éloigner un peu du monde des sorciers, dit-elle à voix basse. Et de toute façon, nous avons décidé de nous séparer Ron et moi.

- Oh ! Désolé pour toi.

- Pourquoi ? J’avoue que je ne te comprends plus, hier on a passé une super soirée et voilà que tu te mets à me poser des tas de questions sur ma vie. Comment se fait-il que tu ne sois pas en train de m’insulter moi et mes amis ?

Le sourire de Drago disparut en un rien de temps. Il pensait qu’elle aurait compris la veille mais apparemment non. Bien des choses s’étaient passées dans sa vie, à commencer par sa rencontre avec Missy et Kylian. Depuis ce jour, il avait appris à voir la vie d’une nouvelle façon et il avait également appris à connaître les gens avant de les juger, mais fallait-il encore le montrer et le prouver à celle qui avait subit toutes ces moqueries pendant si longtemps…

- Ecoute, je te l’ais déjà dit hier soir, je n’ai pas envie de recommencer comme avant, des choses ont changé et j’ai changé. Je n’ai pas envie de t’insulter, ni toi, ni tes amis, alors je t’en pris arrête avec tous ça, je n’ais pas envie d’y repenser.

Dans un geste que ni Drago ni Hermione n’auraient cru possible, cette dernière lui prit la main et lui sourit. Peut-être avait-il commencer à changer de vie, mais elle ne voulait pas encore lui accorder toute sa confiance, mais elle était bien décidée à essayer…

Missy et Kylian arrivèrent le sourire aux lèvres dans le restaurant et ils se dirigèrent vers eux. Missy s’assit près de Hermione tandis que Kylian regardait Drago, faignant un regard de reproches.

- Je te surveille papa, Mimie c’est mon amoureuse, ce n’est pas la tienne.

Drago regarda Hermione étonné, puis lui et Missy se mirent à rire. La pauvre Hermione ne s’attendait pas à ce genre de déclaration, mais maintenant elle savait qu’elle avait un admirateur âgé de cinq ans tout juste.

- D’accord très bien, mais si tu persiste à m’appeler papa, je ne vais pas ma gêner pour draguer ton amoureuse…

- Elle est jolie, hein ?

Drago fixa Hermione droit dans les yeux et il répondit d’un ton des plus sérieux.

- Oui, elle est très jolie…

Hermione se sentit troublé par la réponse de Drago. Cette déclaration lui semblait si sincère mais à la fois si irréelle qu’elle ne savait plus quoi penser.

Missy coupa court à la rêverie de Hermione en proposant une après midi sur la plage. Bizarrement, Missy sentit quelque chose qui se passait entre ses deux amis et au fond d’elle, cela ne pouvait que la rendre heureuse, mais faudrait-il déjà qu’ils se déclarent l’un à l’autre..

Kylian et sa mère avaient en réalité tout prévus, ils avaient préparé un sac et un panier pour passé une bonne après-midi sur la plage. Ils s’installèrent tous sur les couvertures apportées et restèrent un moment assis parlant de tout et de rien.

Kylian demanda finalement à sa mère s’il pouvait aller se baigner et dès qu’il eut son accord, il se tourna vers Drago avec un grand sourire qui signifiait qu’il tenait à ce qu’il vienne avec lui. Drago ne se fit pas prier et il partit en courant avec le petit garçon.

Missy profita de cette opportunité comme un vrai miracle. Depuis la veille au soir, elle attendait le moment opportun pour parlé à son amie et ce moment se présenta. Elle fixa Hermione et sourit.

- Pourquoi souris-tu ainsi Missy ?

- Je me demandais juste comment s’était passé ta soirée avec Drago. J’ai pas mal tourné pour vous trouvez et quand je vous ais vus vous aviez l’air très occupé..

- Missy, tu nous as espionné ? Demanda Hermione souriante.

- Non, je n’aurais jamais osé, mais quand je vous ais vus, j’ai préféré m’éclipser…

Les deux jeunes femmes se dévisagèrent un instant avant de partir dans un fou rire qui n’en finissait plus. Kylian et Drago revinrent en courant, trempé de la tête au pied. Kylian profita du fou rire de sa mère pour s’allonger sur elle et la mouiller à son tour. Missy hurla et riait en même temps ce qui accentua encore plus le fou rire des jeunes femmes rejoins par les deux hommes.

- Arrête Kylian, ça suffit maintenant.

- A une condition maman.

Missy tenta de reprendre son souffle tant bien que mal. Elle s’attendait une demande de son fils complètement farfelue, mais en réalité elle fut tout à fais normale et sensée.

- Tu viens dans l’eau avec moi.

Missy se leva un peu trop vite au goût de Hermione et elle partit en courant en direction de la mer avec son fils, fou de bonheur. Drago sourit puis s’installa sur une serviette près de Hermione. Cette dernière préféra faire comme si rien ne se passait et elle commença la séance de bronzage qu’elle s’était prévus, tandis que l’ancien Serpentard l’observait du coin de l’œil.

- Pourquoi me regardes-tu ainsi ? Tu risquerais de rendre jaloux mon amoureux.

- C’est peut-être ce que je cherche à faire… Et il n’est pas là, jusqu’à preuve du contraire, mais tu devrais mettre de la crème si tu ne veux pas te retrouver couverte de coup de soleil…

- Voilà que tu t’inquiète de ma santé… Eh bien, si je ne te connaissais pas, j’aurais put croire que tu étais en train de ma draguer…


...
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Mer 18 Oct - 21:53

...


Drago n’eut pas le temps de répondre, qu’un ballon de plage lui arriva sur la tête. Il l’attrapa et chercha du regard son propriétaire. Une jeune femme, brune, les cheveux longs, les yeux bleus, l’air sûre d’elle et athlétique se dirigea vers lui en souriant. Drago n’en crut pas ses yeux et il resta un moment la fixant, oubliant tout le reste, ce qui n’échappa en aucun cas à Hermione.

- Je suis navrée, le ballon m’a échappé des mains.

Elle se pencha lentement vers le jeune homme et prit le ballon qu’il lui tendait, sans un mot. La jeune femme repartit en direction de ses amis et lança un baiser de la main à Drago. Hermione qui n’avait rien manqué de la scène, s’assit sur sa serviette et fixa la jeune femme et son groupe d’amis.

- Non, mais quelle pimbêche celle-là…

Drago regarda Hermione un petit sourire au coin des lèvres.

- Qu’est-ce qui te prend, tu es jalouse de cette fille maintenant ?

- Ne dis pas de sottises, tu veux ? Je faisais une simple constatation.

Hermione semblait lancer des éclairs avec ces yeux en direction de la jeune femme et Drago, lui, s’amusait de la situation bien qu’elle le laissait perplexe et douteux. Il était arrivé la veille et c’est comme si, il avait l’impression que lui et Hermione étaient des amis de longues dates, qui venaient de se retrouver. Des sentiments bien différents de ceux qu’il avait auparavant se livraient une guerre sans merci dans sa tête et dans son cœur, il fallait mettre les choses au clair, et ça, le plus vite possible.

- Allez Hermione, fait pas cette tête et approche toi que je te mette de la crème.

Hermione se tourna lentement vers lui et finit par oublier la jeune femme quelques minutes pour s’approcher de Drago afin qu’il lui passe de la crème comme il le lui avait proposé. Elle s’assit sur sa serviette, a quelques centimètres de lui et se laissa faire. Heureusement qu’elle se trouvait de dos, car le contacte de ses mains sur son dos la fit frissonner.

En effet, peut-être avait-elle été un peu jalouse de la jeune femme qui était venue près de Drago, mais elle n’en était pas sûre. Depuis la veille au soir, des tas de choses se bousculaient dans sa tête, des tas de sentiments tous différents les uns que les autres étaient présents et elle ne savait lequel choisir. Il y avait toujours Ron dans son cœur, elle l’aimait, mais le problème était que Drago ne la laissait pas complètement indifférente…

Ce qu’elle ignorait, s’était que le beau blond était dans le même état qu’elle, se posant mille et une questions dont il ne connaissait pas la réponse. Une partie de lui, le conseillait de rester éloigné de la jeune femme et de ne rien faire qui pourrait être déplacé, de ne surtout pas lui avouer tout ce qu’il pensait et ressentait depuis qu’il l’avait revus la veille, mais l’autre partie lui dictait tout le contraire et il aurait voulut profiter du moment pour la prendre dans ses bras ou bien lui déposer un baiser dans la nuque ou dans le dos…

Au fur et à mesure qu’il étalait la crème, Drago finit par ressentir le frisson de Hermione mais il ne voulait pas s’arrêter pour autant. Il continua encore quelques instant avant de se rapprocher dangereusement du corps la jeune femme et il lui déposa un léger baiser dans le cou.

Hermione ne bougea pas, elle était à la fois étonnée du geste de son ancien pire ennemi mais à la fois elle attendait un quelconque geste de sa part, lui dévoilant peut-être ce qu’il ressentait à son égard depuis leur dernière soirée. Elle se laissa aller aux baisers de Drago qui se faisaient un peu plus doux et tendres.

Se sentant poussé par quelque chose d’inconnu, il se rapprocha encore un peu de Hermione et il finit par passer ses mains autour de sa taille, lentement. Au lieu de se faire repousser comme il aurait put l’imaginer, elle se laissa faire et il resserra son étreinte autour d’elle, posant sa tête sur son épaule.

Aucun d’eux n’avait envie de parler ou bien de bouger et ils profitèrent de cet instant sans se soucier du monde autour, ils étaient là, tous les deux profitant de leur étreinte et des vacances qui s’annonçaient meilleur qu’ils l’auraient crut. Et c’est sans rien dire, qu’ils constatèrent tout d’un coup, que Missy et Kylian étaient bien long à revenir de leur baignade…

Le temps semblait s’être arrêter, mais il fallut revenir à la dure réalité des choses. L’après midi touchait bientôt à sa fin, les touristes quittaient la plage les uns après les autres et Missy et Kylian n’étaient pas revenus les chercher, mais ni Drago ni Hermione n’en tenu compte, prenant cela comme un coup monté, comme s’ils avaient prévus de les laisser seuls d’une façon ou d’une autre…

Après avoir quitter l’étreinte de Drago avec une pointe de regret, Hermione et lui rassemblèrent leurs affaires avant de retourner à l’hôtel dans lequel ils croisèrent les deux comploteurs assis à une table dans le restaurant.

Depuis qu’ils avaient quitté la plage, Drago et Hermione n’avaient pas osé se regarder ou bien même se parler, sans doute aussi gêné l’un que l’autre. Ils s’assirent en silence en compagnie de Missy et Kylian et c’est dans une ambiance dès plus agréable qu’ils dînèrent tous les quatre.

Un orchestre français jouait dans le restaurant ce soir là et ils avaient convenu de rester un peu afin de profiter de la musique et de l’ambiance de l’hôtel. Kylian s’endormit rapidement pendant que les trois adultes discutaient et Missy annonça alors qu’elle remontait dans sa chambre coucher son fils et pour se reposer par la même occasion. Elle dit à Drago qu’elle lui laissait le soin de raccompagner Hermione et elle refusa même son aide quand il lui proposa de porter Kylian. Elle leur sourit, leur souhaita une bonne fin de soirée et elle prit son fils dans ses bras avant de disparaître.

Drago et Hermione se sentirent une nouvelle fois très gênés et quand cette dernière aperçut la jeune femme de la plage non loin d’eux, elle fut prise d’une terrible angoisse. Malheureusement pour elle, la jeune femme remarqua et reconnut Drago et elle s’avança vers lui, un sourire aux lèvres. Elle s’assit près de lui sans attendre la moindre invitation et commença à jouer avec ses cheveux, ce qui énerva littéralement Hermione.

- Hey ! Je ne m’attendais pas à te revoir si tôt beau blond.

Drago semblait troublé et resta silencieux un court instant.

- Je ne m’y attendais pas non plus, mais disons que…

- Je m’appelle Cynthia.

- Drago et voici Hermione.

- Hum…

Hermione nota que Drago avait pris soin de la présenter à la jeune femme qui ne se souciait pas le moins du monde d’elle, mais elle voulait voir comment Drago allait se comporter, ce qu’il lui dirait et tout le reste, en espérant qu’il n’allait pas oublié trop vite le moment qu’ils avaient passé ensemble sur la plage.

- Je me disais que peut-être… nous pourrions nous revoir tous les deux, qu’est-ce que tu en dis ? Demanda Cynthia qui se voulait charmeuse et provocante.

- Ecoute, je suis navré, mais comme tu le vois, je ne suis pas seul et pour le moment je n’ai qu’une envie, c’est monter m’allonger dans ma chambre, je suis assez fatigué, tu comprends ?

- Je pourrais peut-être monté avec toi, non ?

- C’est gentil de ta part…

Drago se leva sans plus attendre sous le regard choqué de Hermione et ravit de Cynthia. Elle pensait que Drago avait changé, mais elle s’était trompé et il le lui prouvait. Il ne s’était pas gêné pour se laisser draguer par une bimbo débarquant de nul part lui proposant de le raccompagné à sa chambre. Elle aurait put répliquer, réagir, mais rien ne lui venait à l’esprit.

- Mimie, tu viens ?

Hermione le regarda sans comprendre tout de suite que s’était bien à elle qu’il s’adressait, il venait de décliner la proposition de la bimbo, préférant remonter avec elle. Elle en fut ravit et lui pris la main qu’il lui tendait jetant au passage un sourire de victoire en direction de Cynthia qui la regardait bien méchamment.

Elle et Drago sortirent du restaurant et montèrent en silence. Elle lui indiqua sa chambre et ils marchèrent dans le couloir, la tête basse, l’air gêner. Une fois devant sa porte, elle hésita un moment, se demandant de quelle façon elle pourrait remercier Drago pour le moment qu’ils avaient passé ensemble sur la plage.

- Tu sais, je voudrais te remercier pour… euh…

- Tu n’as pas à le faire, c’est moi qui te remercie pour cette après-midi. J’ai passé un agréable moment avec toi et je suis sincère.

- Pourquoi tu as refusé son invitation ?

Hermione aurait bien voulut éviter de poser ce genre de question, mais ce fut plus fort qu’elle et elle partit toute seule. Drago la regarda fixement et lui sourit.

- Je n’avais pas du tout envie de l’accepter, je n’avais pas envie de finir la soirée avec elle, elle ne m’intéresse pas plus que ça, malgré le fait qu’elle soit très jolie et puis Missy m’a demander de te raccompagner…

- Oh ! Eh bien je t’en pris, ne te gêne pas pour moi, je suis bien arrivée jusqu’à ma chambre, merci.

Hermione avait eut tout à fait la réaction que Drago attendait et il sourit sans retenue.

- Pourquoi tu souris comme ça ?

- Parce que je savais que tu réagirais comme ça. Je ne compte pas aller la rejoindre, je vais aller directement dans ma chambre qui se trouve au bout du couloir, donc si jamais tu as besoin de quelque chose…

Hermione lui sourit timidement et gardait son regard plongé dans le sien. N’importe quoi aurait put arriver qu’elle ne s’en rendrait pas compte. Drago s’approcha d’elle et l’enlaça avec douceur. Fallait-il aller plus loin était la question qu’ils se posaient tous les deux, mais à quoi bon se torturer ? Elle passa ses bras autour de son cou, geste qu’elle avait fait la veille. Le moment était intense et ils n’avaient pas envie de le gâcher. Drago s’approcha encore lentement de Hermione qui ferma les yeux se laissant aller et sentant bientôt ses lèvres contre les siennes. Leur baiser fut d’abord timide, mais une douceur et une tendresse tout à fait spéciale s’installa dans cette étreinte. Plus rien ne comptait et tous les deux s’étaient abandonnés à la douceur de l’autre avec plaisir.

Après quelques minutes de baiser intense, ils relâchèrent leur étreinte se souriant, comblé de bonheur. Ils se tenaient fermement les mains, ne voulant plus se quitter, mais il le fallait bien. Drago recula tenant toujours une des mains de Hermione entre la sienne puis il se rapprocha une nouvelle fois d’elle, lui déposant un baiser sur le front.

- Bonne nuit belle inconnu.

Drago le lui avait murmuré à l’oreille avant de partir en direction de sa chambre à quelques mètres de là. Hermione pénétra dans la sienne, se laissant tomber sur son lit et de remémorant ce moment si magique : Drago et elle venait de s’échanger leur tout premier baiser…
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Sam 21 Oct - 18:58

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

nOuveau chapitre : Hermione et Drago passe un peu plus de temps
ensemble, la jeune femme prOfite de ces vacances jusqu'au mOmen Ou...


O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O


Chapitre 5 : Bonne ou mauvaise nouvelle ?


Hermione resta un long moment allongée sur son lit, sans bouger. Ce qui venait de se passer entre elle et Drago était tout simplement magique. Les sentiments se bousculaient dans sa tête et elle ne savait plus trop quoi faire. D’un côté il y avait Ron qui prenait une place très importante dans son cœur, ils se connaissaient depuis sept ans et ils avaient tout fait ensemble avec Harry, elle tenait beaucoup à lui, elle en était sûr, mais il y avait Drago… Il était là depuis la veille mais il avait changé, ils ne s’étaient pas insultés et avaient, au contraire, passé un agréable moment ensemble et elle n’avait pas envie que les choses s’arrêtent en si bon chemin…

De son côté, Drago s’était mis à son aise, il était torse-nu nu avec un jean des plus banal et il ne cessait de faire les cent pas dans sa chambre, il repensait au moment qu’il avait passé avec Hermione et ce qu’il pouvait bien ressentir l’effrayait quand même un peu. Ils s’étaient toujours détestés mais depuis qu’il connaissait Missy, il avait appris à apprendre à connaître avant de les juger et il lui avait beaucoup parlé de Hermione en termes très élogieux. En réalité, Hermione ne l’avait laissé indifférent et il le ressentais encore plus depuis qu’il l’avait revu la veille…

Il finit par s’allonger sur son lit, toujours pensif. Il pensait à Hermione, elle le hantait mais il ne fallait pas oublier que malgré les circonstances de fin d’année, il y avait sans doute encore Ron dans son cœur. Drago fut coupé dans sa réflexion par de légers coups frappés à sa porte. Il se leva et ne prit pas le temps de remettre son t-shirt pour ouvrir la porte…

- Hermione ?! Qu’est-ce que tu fais là ?!

- Salut… je ne te dérange pas j’espère ?

- Non, pas du tout.

Drago s’écarta de la porte pour la laisser entrer. Elle s’attarda pendant un cour instant sur son torse musclé et elle pénétra dans la chambre le rouge aux joues. Par chance, Drago ne vit rien et il referma la porte lentement, faisant le moins de bruits possible.

Hermione était allée se mettre devant la porte-fenêtre donnant sur le balcon et elle regardait le paysage avec une pointe de nostalgie et de tristesse. Drago s’approcha d’elle et la regarda avec insistance.

- Il y a quelque chose qui ne va pas ?

Hermione fixa son regard dans le sien, cherchant en même temps une réponse à sa question, mais elle n’avait pas envie de lui parler de ses petits problèmes maintenant, elle voulait juste prolonger un peu leur soirée, elle s’était sentit si bien l’après midi qu’elle voulait que ce sentiment de bonheur dure encore un peu. Sans qu’il s’y attende, elle se blottit dans les bras de Drago qui referma son étreinte autour de la jeune femme, lui caressant délicatement les cheveux. S’était tout ce dont ils avaient besoin, de la tendresse pour finir une journée qui s’était bien passée…

S’il n’y avait pas eut des coups insistants frappés à sa porte, Drago n’aurait sûrement pas ouvert les yeux. Le soleil brillait dans un ciel d’un bleu magnifique et quand il voulut se relevé, il se sentit gêné par quelque chose. Baissant la tête, Drago se souvint que Hermione était venue le voir la veille et elle s’était endormie dans ses bras. Plus il la regardait plus il croyait voir un ange, mais il dût mettre un terme à sa rêverie à cause de la personne qui s’acharnait sur sa porte.

Il se leva et se regarda dans le miroir. Il était présentable, certes, mais il remit quand même son t-shirt ne savant qui se trouvait dans le couloir. Il pensait trouver Missy ou Kylian mais au lieu de cela, il vit Cynthia.

- Salut beau blond.

- B’jour, qu’est-ce que tu fais ici si tôt ?

- Tu plaisantes ? Il est 10h30 passé, il serait peut-être temps que tu te bouges un peu.

- Ouais, mais comment as-tu trouvé mon numéro de chambre ? C’est moi qui te l’ai donné ?

Hermione ouvrit les yeux au même moment, perturbée par les voix qu’elle entendait. Prêtant un peu plus l’oreille, elle reconnut la voix de la bimbo de la veille et elle ne fut pas rassurée. Elle aurait voulut se lever et aller embrasser Drago ou bien quelque chose du même style afin qu’elle puisse le laisser tranquille, mais rien ne lui venait à l’esprit et elle fut d’un coup paralysée en réalisant qu’elle était bel et bien dans la chambre de Drago. Les évènements de la veille étaient toujours présents dans sa tête, mais elle voulait avoir la certitude que tout ceci n’était pas juste sur le moment.

Elle se réinstalla discrètement sur le lit afin de pouvoir écouter la suite de la conversation. La bimbo semblait déterminée depuis la veille pour plaire à Drago et tout ce qui l’intéressait s’était de voir la réaction du jeune homme.

- J’ai demandé à la réception, je leur ai dit que j’avais un message très important pour toi, alors ils m’ont donné ton numéro…

- Je vois…

- Alors, que dirais-tu de venir faire un petit tour avec moi ? Mes amis sont partis à la plage sans moi et je ne voulais pas passer le reste de la matinée toute seule, j’ai pensé à toi.

- Euh… c’est très gentil de ta part d’avoir pensé à moi, mais je viens à peine de me réveiller et ta proposition, bien qu’elle soit très… intéressante, tombe vraiment mal.

Cynthia fit mine d’être déçue et de bouder devant Drago qui ne céda pas.

- Je ne te plait pas, c’est ça ?

- La question n’est pas là. Disons que je ne suis pas seul et même si ta proposition est très tentante, je préfère rester… avec ma petite amie. Ecoute, je viens d’arriver en France et j’aimerais bien profiter de mes vacances.

- C’est qui ta copine ? La brune d’hier ?

- Oui, Hermione.

Cynthia poussa un long soupir et même si Hermione ne voyait pas, elle pouvait entendre et elle était très heureuse de ce qui venait d’être dit, son sourire ne pourrait pas se décrocher de ses lèvres tant sa joie était immense. Drago avait dit qu’elle était sa petite amie, mais il ne savait pas qu’elle était réveillée, alors il ne lui restait plus, une fois la porte fermée, à jouer les belles endormies et attendre qu’il la réveille.

- Tanpis, mais si jamais tu changes d’avis, tu sais où me trouver. Si jamais tu as besoin de quelqu’un d’autre que de la fille qui te sert de copine, appelle-moi.

- C’est gentil, mais je crois que je n’aurais pas besoin de le faire.

- Comme tu veux.


...
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Sam 21 Oct - 18:59

...


Avant qu’il n’eut le temps de réagir, Cynthia s’approcha de Drago et lui déposa un baiser juste au coin des lèvres avant de lui faire un sourire ravageur. Il ferma la porte et s’approcha lentement du lit où Hermione faisait semblant de dormir. Il s’assit près d’elle et lui déposa un baiser dans le cou, ce qui eut pour réaction de la faire sourire. La belle s’étira de tout son long avant de lever les yeux vers Drago.

- Le bruit ne t’as pas réveillé ? demanda-t-il.

- Quels bruits ?

- Ceux frappés à la porte pendant 10 minutes tout à l’heure.

- S’était qui ? Tu es allé ouvrir ?

- Si je te le dit, j’ai bien peur que tu t’énerves, que tu t’habille en quatrième vitesse pour aller rejoindre la personne en question afin de lui mettre ton poing dans la figure, qui, je peux le dire parce que j’en ai fait les frais, est très douloureux.

- Allez dit moi tout, s’était l’autre pimbêche d’hier c’est ça ?

- Je savais que tu le prendrais mal, mais ne t’en fait pas, je pense qu’elle a comprit maintenant.

- Ah bon ? Et qu’est-ce qui te fait dire avec autant de certitude qu’elle ne te draguera plus ?

Drago se rassit convenablement, hésitant à répondre à la question. Il ne savait pas trop quoi dire et il ne voulait pas que cette déclaration fasse penser des choses fausses à Hermione, qu’elle croit qu’il n’avait pas changé ou qu’il se serve d’elle. Tout ce qu’il voulait dans l’instant s’était éviter le sujet.

- Tu devrais te lever et te préparer, on pourrait aller retrouver Missy et Kylian, non ?

Hermione le regarda, intriguée par le changement de sujet. Malgré le fait qu’elle connaisse la réponse, elle voulait l’entendre de la bouche de Drago car il n’était pas sensé savoir qu’elle avait entendu sa conversation avec Cynthia.

- Pourquoi tu évites le sujet ?

- Non, je n’évite rien du tout…

- Très bien, alors dans ces cas là, je retourne dans ma chambre.

Hermione se leva rapidement. Elle se dirigea en direction de la salle de bain où elle s’observa pendant un petit instant dans le miroir. Une fois satisfaite de son apparence, elle retourna dans la chambre et se prépara à partir, mais elle fut retenue sur le pas de la porte par Drago.

- Très bien tu as gagné… Je lui ai dit que tu était ma petite amie…

Hermione se tourna vers lui et lui sourit. Drago s’attendait plutôt à une crise de sa part mais au lieu de ça, elle semblait… heureuse, sûrement. Elle s’approcha de lui et lui déposa un léger baiser furtif sur les lèvres avant de partir, pour de bon cette fois, jusqu’à sa chambre au bout du couloir.

Elle se sentait légère, sur un petit nuage, elle se laissait porter par toute cette joie qu’elle pouvait ressentir, tout se passait comme dans un rêve et pour rien au monde Hermione n’aurait voulut échanger ce moment.

De son côté, Drago ressentait tout à fait la même chose ou presque pour l’ancien rouge et or, jamais il ne se serrait imaginer passer des moments si agréables avec une femme, encore moins avec elle et pourtant.

Ils se retrouvèrent dans le hall d’entré quelques minutes plus tard. Hermione avait passé une petite jupe marron et un débardeur rose tandis que Drago faisait toujours dans la simplicité et son pantalon blanc et sa chemise blanche ne les quittaient pas.

Comme si le sort s’acharnait contre elle, Hermione remarqua Cynthia à la réception ce qui ne l’enchanta pas le moins du monde, bien au contraire… Drago suivit son regard et il croisa rapidement celui de la jeune femme. Il sentit l’énervement de Hermione près de lui et il n’avait pas du tout envie de faire une chose qu’il pourrait regretter par la suite, il lui prit donc la main avant de lui faire un baiser dans le cou, sachant pertinemment que Cynthia le voyait.

Ils s’approchèrent tout les deux de la réception, étant obligé de passer par là afin de prévenir la réceptionniste qu’ils quittaient l’hôtel pour la journée, ou tout du moins leurs chambres.

Missy et Kylian montrèrent enfin le bout de leur nez et ils vinrent saluer les deux arrivants, Kylian le premier devant. Ils décidèrent de commencer la journée avec un bon repas au restaurant et ils iraient ensuite, tous ensemble, faire un tour en ville. A peine eurent-ils le temps de s’installer, que l’un des maîtres d’hôtel arriva près d’eux.

- Une lettre pour vous, mademoiselle Granger.

Hermione prit la l’enveloppe que l’homme lui tendait, mais elle n’était en rien rassurée de savoir son contenu. Elle prit une grande inspiration et elle entreprit d’ouvrir l’enveloppe pour lire la lettre qui se trouvait à l’intérieur. Le retour à la dure réalité des choses fut bien cruelle, elle reconnut l’écriture de son destinataire en une fraction de seconde. Cela aurait put lui faire énormément plaisir, mais depuis deux jours bien des choses avaient changé et il était temps pour elle de faire face à son destin, bien que difficile à admettre…

Ni Drago, ni Kylian, ni Missy n’avaient oser lui poser la moindre question, attendant qu’elle réagisse, mais au lieu de cela, Hermione semblait se renfermer sur elle, son visage pâlit à une vitesse effrayante et son regard était perdu dans le vide.

Bien malgré elle, Hermione avait oublié la notion du temps, les raisons qui l’avaient poussé à quitter Londres et tout le reste, elle était là, loin de tout et elle profitait du moment sans penser à autre chose, même si des sentiments bien étranges se bousculaient dans sa tête et dans son cœur. Les ennuies et les crises de consciences allaient commencer et elle devait au plus vite mettre les choses au clair avant que la situation ne dégénère…

Après avoir déposé, avec un geste des plus ralentit, l’enveloppe sur la table, Hermione détourna avec lenteur son regard vers Drago qui se mit à paniquer devant son expression, il se doutait que quelque chose n’allait pas, mais quoi, il ne le savait pas encore mais il le saurait bien vite. Elle lui tendit la lettre, à la limite de la crise d’angoisse. Drago la prit, inquiet, et commença alors sa lecture.

- Il sera là se soir…

- Qui sera là se soir, Hermione ? demanda timidement Missy.

Hermione était perdue, son esprit était partie loin, peut-être même trop loin, la nostalgie s’empara une nouvelle fois d’elle ainsi que les souvenirs et les promesses qu’elle avait faites, mais elle n’était pas encore prête à revenir à la réalité, le moment n’était pas encore venu…

Elle ne prit pas le temps de répondre à Missy qu’elle quitta la table et se réfugia sans plus attendre dans sa chambre. Elle se laissa tomber sur son lit et elle fixa le plafond, espérant sans doute y trouver une réponse…


... à suivre...
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Jeu 26 Oct - 9:38

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

vOila un nOuveau chapitre...
cOmment faire quand les chOses se passent bien et qu'une persOnne vient
pertuber ses plans ?! telle est la questiOn que dOit se pOser nOtre HermiOne
après avOir reçut cette fameuse lettre de "lui"...


O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

Chapitre 6 : Les raisons pour lesquelles je t’aime


Drago se sentit dépassé par les évènements. Hermione venait de quitter la table, angoissée par la lettre qu’elle venait de recevoir, Missy n’arrivait plus à comprendre la situation et Kylian préféra rester au centre d’éducation de l’hôtel avec ses nouveaux amis.

Missy, bien que perdue, réussit à convaincre Drago de rejoindre Hermione afin de lui parler. Quelque chose ou quelqu’un la tracassait et elle ne voulait pas retrouver son amie dans le même état quand ils étaient arrivés.

Il suivit les conseils de son amie et il monta voir Hermione. Arrivé devant sa porte, il hésita un moment, se demandant si s’était une bonne idée qu’il la dérange si elle voulait rester seule, puis il frappa. Il ne semblait pas y avoir de mouvement derrière la porte alors il insista, mais rien. Ne voulant même pas imaginer ce que pouvait avoir Hermione, il essaya de tourner la poignée de la porte, qui s’ouvrit.

- Hermione, demanda-t-il doucement, tu es là ?

Il pénétra dans la chambre, silencieuse. Il s’avança lentement dans la pièce et apparemment, elle n’était pas là, même la salle de bain était vide. Ce n’est qu’au moment où il s’apprêtait à repartir qu’il songea à vérifier sur le balcon. Elle était là, debout face à l’horizon qui s’étendait par delà la mer, les cheveux au vent, songeuse.

- Hermione…

Elle se retourna vers lui et sourit.

- Je suis désolée d’être partie comme je l’ai fais…

- Pourquoi es-tu si inquiète ?

- Qu’est-ce que tu crois que je vais lui dire ? Au fait Ron j’ai oublier de te dire, je t’ai quitter, je t’ai ensuite envoyé une lettre dans laquelle je t’ai écrit que tu me manquais, mais tu n’as pas de chance parce que maintenant je suis avec ton pire ennemi…

Ses nerfs lâcha et les larmes se mirent à couler sur ses joues. Elle était perdue et ne savait plus quoi faire. Elle avait passé de merveilleux moment avec Ron et elle l’aimait beaucoup, mais Drago était là maintenant et des sentiments nouveaux faisaient battre son cœur, mais comment l’expliquer à son meilleur ami était la question.

Drago ne supportait pas de la voir dans cet état et il s’approcha d’elle afin de la prendre dans ses bras. Elle se laissa faire et au bout de quelques minutes, les larmes arrêtèrent de couler. Elle releva la tête vers Drago et lui sourit, mais au lieu de le lui rendre, il l’embrassa.

- Ecoute, Weasley peut penser ce qu’il veut, j’aime être avec toi un point c’est tout. Je suis bien conscient qu’on ne sait pas toujours bien entendu, mais je te l’ai dit et je te le redit, j’ai changé et énormément de choses ont changé dans ma vie, je ne veux plus faire les mêmes erreurs et si tes amis ne comprennent pas les sentiments que j’ai pour toi, alors tanpis, je n’ai pas besoin de leur bénédiction.

Hermione resta silencieuse face à cette déclaration, elle ne pouvait pas répondre tant que les choses ne seraient pas mis au point avec Ron car la révélation allait être dure à dire et à entendre.

Devant son silence, Drago préféra laisser la jeune femme en lui déposant un baiser sur le front avec de quitter la chambre, sans un mot. Il aurait sûrement aimer entendre qu’elle était ravie de sa déclaration ou bien qu’elle ressentait la même chose, mais au lieu de ça, il devait se contenter d’un silence qui en disait long, en tout cas pour lui.

Hermione pensa soudain à ses parents, cela faisait bientôt une semaine qu’elle les avait quitté et elle ne leur avait pas encore écrit, ce qu’elle fit rapidement. Une fois la lettre terminée, pliée et mise dans l’enveloppe, elle se dirigea vers la volière, mais par manque de chance elle croisa Cynthia au détour d’un couloir.

- Tiens, tiens, tiens…

- Qu’est-ce que tu veux ?

- Moi ? Au mais rien, juste te prévenir d’une chose : que tu le veuilles ou non, Drago sera à moi dans peu de temps. J’ai très bien compris la situation tu sais, je ne suis pas stupide, vous n’êtes pas réellement ensemble, mais sache que quand je désire une chose, je fais toujours tout pour l’obtenir…

C’est sur ses mots quelque peu cruels que la bimbo laissa Hermione seule dans le couloir. La pauvre en resta pétrifiée car en plus du fait qu’elle devait mettre les choses au clair dans sa tête et dans son cœur, elle se devait de surveiller tous les agissements de Cynthia qui voulait lui prendre Drago. La situation et le temps jouait contre elle, mais Hermione était déterminée et elle ne voulait en aucun cas baisser les bras. Elle se dirigea donc vers la volière et envoya sa lettre à ses parents avant de redescendre à sa chambre.

Il restait encore un peu de temps avant Ron n’arrive à l’hôtel, mais déjà Hermione était dans tous ses états, ne tenant plus en place. Missy était venue lui rendre une petite visite sur les coups de 15h00, laissant son fils entre les mains de Drago.

- Qu’est-ce qui se passe ? Tu s si nerveuse depuis ce matin.

- Tu te souviens de Ron, celui dont je t’ai un peu parlé à notre arrivée.

- Oui, je vois, c’est ton ex petit ami.

- Oui, et bien figure toi qu’il arrive se soir, il vient passer quelques jours ici. Le problème c’est qu’il y a Drago, ils ne se supportent pas et quand je vais devoir lui annoncer que je suis devenue très ami avec son pire ennemi, il va hurler d’horreur.

- Il faut que tu te calme, ce n’est tout de même pas la fin du monde non ?

- Si !!!

- Eh bien dans ses cas là, fait en sorte de ne pas montrer à Ron que toi et Drago êtes très proches. Attends de voir comment votre relation évolue avant de lui dire franchement que vous êtes ensemble.

- Tu as sans doute raison, je pense que c’est la meilleure solution…

Missy et Hermione bavardèrent encore un moment sur le sujet, cherchant désespérément une autre solution, mais en vain. Il était clair que Hermione devait parler avec Drago pour éviter tout affrontement entre lui et Ron, mais malheureusement elle n’eut pas l’occasion de le faire…

En redescendant dans le hall, Hermione se dirigea vers la réception et tomba nez à nez avec Ginny. Elles se dévisagèrent un moment avant de pousser des cris de joies et de se tomber dans les bras l’une de l’autre.

- Ginny !!! Tu m’as manqué !!!

- Toi aussi Hermione !!!

...
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Jeu 26 Oct - 9:41

...


Elles se regardèrent de la tête au pieds.

- Tu es resplendissante, tu sais. Qu’est-ce qui te donne si bonne mine ? Tu as flirter avec le maître nageur ?

- Ne dis pas de bêtises, voyons, mais qu’est-ce que tu fais là, je m’attendais à voir Ron se soir.

- Il est un peu plus loin, mais vient allons le chercher avant qu’il ne finisse par sortir sa baguette parce qu’il ne connaît rien au moldue.

Les deux jeunes femmes rigolèrent et traversèrent la réception afin de se retrouver dans le hall. A croire qu’une bonne surprise en entraîne toujours une autre, c’est Harry qui se montra à la porte, l’air plutôt fatigué mais il réussit malgré tout à rejoindre sa meilleure amie avant de la prendre dans ses bras.

- Alors, comment tu vas toi ?

- Ca ne pourrait pas aller mieux, je suis si heureuse de vous voir et tu as l’air d’aller beaucoup mieux que la dernière fois qu’on sait vus.

- Je ne te le fais pas dire… Ron ne doit pas être loin, il est entré avant moi.

- Oh, eh bien ne bougez pas, je vais voir si je le trouve.

Hermione sourit à ses amis avant de retourner vers la réception. Ron ne se trouvait pas loin, comme l’avait bien dit Harry, il était là, essayant de comprendre tant bien que mal ce que la réceptionniste lui indiquait.

- Hey ! Ron !

Il se retourna n’écoutant plus la pauvre femme qui lui parlait. Il se dirigea à grands pas vers Hermione et la prit dans ses bras. Ils restèrent enlacés un bon moment avant de relâcher leur étreinte. Ils se regardèrent, se souriant, un peu gêner.

Ils retournèrent dans le hall après avoir pris les clés des chambres qu’ils avaient réservé. Harry et Ginny les attendaient et c’est tout les quatre qu’ils montèrent. Les deux chambres se trouvaient un étage plus haut que celle de Hermione, ce qui l’arrangea un peu, sachant que Drago n’était pas loin d’elle. Une fois installé, elle annonça à ses amis qu’elle leurs présenterait ses amis le soir même à l’heure du dîner, qu’ils se rejoindraient dans le hall pour 19h00.

Hermione avait 3h00 devant elle avant la confrontation entre Drago et ses meilleurs amis. Elle décida de sortir et de se rendre sur la plage. Missy et Kylian devaient être dans le centre ville, elle en était presque sûre, mais en ce qui concernait Drago, elle avait aucun idée de l’endroit où il se trouvait.

Elle marchait sans but réel, admirant la mer et le reflet du ciel dans l’eau. Elle aurait put rester là un long moment, comme la veille avec Drago, mais elle était seule, perdue dans ses pensées. Il y avait au bout de la plage pas mal de rochers.

Hermione songea à aller y faire un tour et plus elle s’approchait, plus elle distinguait des silhouettes au loin. Elle s’avança encore un peu et reconnut Drago accompagné de Cynthia. Elle n’en crut pas ses yeux, mais elle ne voulait pas déclencher une dispute bien que l’occasion soit parfaite, elle était déçue de le trouver là, avec elle, mais après que pouvait-elle faire d’autre ?

Enervée par ce qu’elle venait de voir, Hermione décida de rentrer à l(hôtel et de rester dans sa chambre jusqu’à l’heure du dîner. Elle marcha rapidement sentant les larmes lui monter aux yeux, mais elle en comptait pas en rester là, elle demanderait des explications à Drago.

Au final, le reste de l’après-midi s’était passé assez rapidement et c’est dans un stresse total que Hermione arriva dans le hall à 19h00. Les autres n’étaient pas encore là et elle resta là à les attendre. Ginny et Harry arrivèrent quelques minutes plus tard et Ron se montra quelques minutes après eux. Ils entrèrent dans le restaurant et s’installèrent à une grande table. Les trois amis ne comprirent pas, mais Hermione ne tarda pas à leur annoncer qu’ils attendaient ses amis.

Plus les minutes passèrent plus un nœud se formait dans l’estomac de la jeune femme qui se décida à se lever afin d’aller attendre ses nouveaux amis dans le hall. Elle laissa donc Harry, Ginny et Ron.

Enfin, Missy, Kylian et Drago arrivèrent. Elle leur sourit mais resta quand même très froide avec Drago quand il tenta de lui déposer un baiser sur la joue. Ce qu’il ignorait, s’était qu’elle l’avait surpris avec Cynthia et qu’elle comptait bien se venger pour ce qu’elle prenait comme une trahison. Hermione leur dit que les autres étaient déjà là et qu’ils ne manquaient plus qu’eux, alors ils se dirigèrent vers leur table, Hermione en tête suivit par Kylian, par Missy et pour fermer la marche par Drago.

- Alors voilà, je vous présente Kylian et sa maman, Missy.

- Enchanté, répondirent en cœur Ron, Harry et Ginny.

- Et moi je vous présente mon papa, annonça Kylian avant que Hermione eut le temps de dire un mot concernant Drago.

Le blond en question se montra et salua rapidement tout les trois adolescents, qui en restèrent sans voix. Celui qui fur le plus contrarié fut sans nul doutes Ron. Malgré le fait que Drago s’était rallié de leur côté durant l’année scolaire et pendant la terrible guerre, Ron ne le supportait toujours pas. Harry avait appris à le connaître un peu plus et avait fais pas mal d’efforts le concernant, lui accordant sa confiance, Ginny avait fait de même, mais Ron, lui, avait dit haut et fort que jamais il ne pourrait lui faire confiance.

- Depuis quand tu as un fils ? demanda Ginny.

- Ce n’est pas vraiment le mien...

Après qu’ils se soient installés, Missy leur expliqua brièvement que Kylian ne connaissait pas son père, mais qu’il était très proche de Drago et qu’il le voyait comme un père.

Le dîner se passa sans grand incident majeure. Ron et Drago se lançaient des pics pendant que Harry faisait tout pour calmer le jeu et que les trois femmes discutaient entre elles. Au final, Hermione se leva avant le dessert et préféra quitter la able plutôt que d’entre les deux hommes se disputer. Les discussions s’arrêtèrent à leur table et tous regardèrent Hermione partir, énervée.

Ron et Drago ne pouvaient que se sentir coupables, car s’étaient en grande partie de leur faute que la jeune femme était dans cet état. Le blond se leva le premier, mais au lieu de lui courir après, il s’excusa et préféra remonter dans sa chambre. Ron, lui, annonça qu’il allait rejoindre Hermione sur la plage, qu’il allait lui parler.

Ginny, bien trop curieuse, voulait en savoir plus sur la situation, alors elle demanda à Missy comment s’était passé leur première semaine de vacances et à son grand étonnement, cette dernière répondit que Drago et Hermione s’étaient beaucoup rapprochés et qu’ils passaient beaucoup de temps ensemble. Harry et Ginny n’en revenaient pas, mais elle, elle ne voulait pas en rester là et elle décida d’aller voir Drago, dans sa chambre.

De son côté, Ron avait rejoins Hermione. Il avait mis quelques minutes à la retrouver sur la plage remplis de monde, mais tout compte fait, il l’avait aperçut un peu plus loin, vers les rochers. Il s’approcha lentement et resta debout près d’elle.

- Pourquoi es-tu partie ?

Hermione resta silencieuse, regardant la mer.

- Ecoute, Mione, je sais qu’on était d’accord tous les deux, mais il se trouve que… enfin, ce que je veux dire c’est que je ne veux pas continuer à faire semblant, je t’aime encore ou plutôt je t’aime tout court et je voudrais qu’on recommence tous les deux…

Ron se positionna devant la jeune femme et s’accroupit. Il s’avança lentement et sans y réfléchir, il l’embrassa. Hermione n’eut pas le courage ou bien elle n’eut pas l’envie de mettre fin à ce baiser qui lui rappelait tant de choses. Bien malgré tout, elle ne pouvait pas oublier le fait qu’en un temps très mince, ses sentiments avaient pris une tournure bien différentes de ce qu’elle espérait, elle ne pouvait pas nier ceux qu’elle avait pour Drago ou bien ceux qu’elle avaient pour Ron, ils étaient bien différents, mais il fallait choisir maintenant, elle n’avait plus le choix : Ron ou Drago ?!

... à suivre...
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Dim 29 Oct - 10:40

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

Lequel choisir ?! Et comment se sortir d'une situation si génante ?!
vOila les deux questions que se pose Hermione..
quant à Drago, il ne sait plus ou donné de la tête...


O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O


Chapitre 7 : Ron ou Drago ?! Telle est la question…


Toc… toc… toc…

Drago alla ouvrir la porte de sa chambre en espérant vivement y trouver une jolie jeune brune derrière, mais au lieu de ça, c’est Ginny Weasley qui se tenait devant lui. Il la regarda, très étonné, mais il la fit entrer malgré tout. Elle passa le pas de la porte, sûre d’elle, voulant des réponses à ses questions. Ils se firent face un instant dans la pièce avant que Drago ne commence.

- Tu cherches quelque chose ?

- Hum… disons que j’aimerais te poser deux ou trois questions.

- Je t’en pris, poses-les…

- Ca dure depuis combien de temps cette histoire avec Hermione ?

- De quoi tu parles ? J’ai bien peur de ne pas te suivre là.

- Oh si tu sais très bien de quoi je parle. Missy m’a dit que vous vous étiez beaucoup rapprochés toi et Hermione, alors j’aimerais en savoir un peu plus.

Le concerné détourna les yeux et les fixa sur l’horizon, il ne savait pas s’il devait oui ou non parler à Ginny, lui dévoiler ce qu’il pensait. La jeune femme était tout de même sa meilleure amie et elle pouvait très bien aller lui répéter la conversation qu’ils pourraient avoir, mais au point où il en était, il n’avait plus grand chose à perdre…

- Tu n’as pas grand chose à savoir, parce qu’il n’y a rien de plus à expliquer.

- Comment ça ?

- Je crois bien que Hermione est toujours très amoureuse de ton frère et je ne veux pas venir m’immiscer entre eux, on a beaucoup parlé elle et moi, et je pense que si quelque chose doit se passer, ça se passera, point barre.

- Allez avoue, tu as des sentiments pour elle ? Tu sais, je ne m’y opposerais pas, depuis les évènements de cette année, je suis persuadée que tu es quelqu’un de très bien dans le fond, il faut juste te connaître un peu.

Ginny sourit à Drago, ne cherchant pas à obtenir une quelconque réponse de sa part. Elle avait entendu ce qu’elle voulait savoir, à présent s’était à lui de voir s’il voulait ou non continuer de discuter avec elle. La jeune femme se dirigea vers la porte, ayant en tête la ferme intention de rejoindre son petit ami. Drago la laissa partir, réfléchissant à ce qu’elle venait de lui dire, mais il estima qu’il était encore trop tôt pour qu’il puisse se confier à une autre personne que Missy…

Après l’échange de leur baiser, Hermione et Ron étaient retournés à l’hôtel, chacun se dirigeant vers sa chambre. La jeune femme ne se sentait pas la force d’affronter quiconque dans la minute, elle voulait se retrouver seule et réfléchir à toute cette histoire, ses vacances avaient bien commencé, mais à présent, tout avaient tourné à la semi-catastrophe : elle s’était énormément rapprochée de Drago et avait appris en quelques jours à le connaître, elle l’appréciait et ressentais des choses toutes nouvelles à son égard ; Ron était arrivé en France le soir même et malgré le fait qu’ils aient vécus une histoire d’amour des plus romantiques, les choses avaient changé depuis leur séparation mais elle ne savait pas encore comme le lui dire…

La nuit n’avait pas vraiment portée conseille au petit groupe d’amis de l’hôtel. Drago se réveilla de mauvaise humeur, il décida de se laisser aller sur la plage, seul, Ron s’était levé avec la conviction que le baiser qu’il avait échangé avec Hermione la veille ferait qu’ils reprendraient leur histoire là où ils l’avaient laissé, Ginny voulait profiter de la journée pour mener à bien son enquête afin de déterminer les sentiments de chacun, Harry voulait tout simplement profiter du beau temps et de la plage tout comme Missy et Kylian et enfin, Hermione voulait s’isoler et prendre une décision : Ron ou Drago.

La journée annoncée était pour le moment très agréable. Le ciel était bleu, le soleil brillait, il y avait quelques nuages blancs et la mer résonnait comme un bruit de fond. Tout était parfait pour le jeune blond qui se trouvait sur les rochers, le regard dans le vide, perdu vers l’horizon, mais une chose en entraînant une autre, il pensait encore et toujours à Hermione quand il fut sortit de sa rêverie par une jeune femme.

- Salut !

Drago ne prit même pas le temps de détourné les yeux vers son interlocutrice, il avait envie d’être seul, rien de plus, rien de moins.

- Salut. Ecoute si tu es venue pour parler de Hermione ne te fatigue pas, ce n’est pas la peine…

Ginny Weasley ne voulait pas se déclarer vaincue si facilement, elle avait des doutes sur la relation que sa meilleure amie et leur ancien pire ennemi entretenaient depuis maintenant une petite semaine et elle voulait des réponses claires et précises sur le sujet. Elle s’assit donc, sur les rochers près de Drago et plongea également son regard vers l’horizon.

Le jeune homme se sentait un peu mal à l’aise mais ne le laissa pas paraître. Après tout, il n’avait personne à qui parler et Ginny était là, mais le seul problème c’est qu’elle était très proche de Hermione, elle risquait de tout lui dire et ce n’est pas ce qu’il voulait, il n’avait pas envie de créer le moindre conflit entre la jeune femme et lui ou bien entre Ron et elle, il n’était pas venu pour ça.

- Ecoute Ginny, je n’ai pas envie de te parler à toi, je n’ai pas envie que tu aille répéter tout ce que je pourrais bien te dire à Hermione.

- Si je suis venue ce n’est sûrement pas pour aller lui répéter après, je me pose des questions et je voudrais des réponses que tu es le seul à avoir.

- Bon très bien, je peux sûrement te faire confiance, mais si jamais tu dis le moindre mot, sois-en sûre, je t’étranglerais…

La jeune femme était ravie, il allait lui faire confiance et répondre à ses questions, en échange, elle promit de ne rien dire à personne sur leur conversation.

De son côté, Harry avait rejoins Ron dans le restaurant et ils avaient décidé d’aller sur la plage, voir de se baigner par la suite. Ils n’avaient vus ni Hermione ni Ginny ni les autres, sans doute étaient-ils tous ensemble ou bien chacun était partis de son côté. Quoiqu’ils en soient, les deux amis profitèrent du soleil bien que l’un d’eux ne cessait de penser à une certaine brune…

Hermione avait décidé de rester dans sa chambre, sur son balcon, afin de réfléchir tranquillement. Elle savait que la baiser de la veille avait sûrement eut un grand impacte sur Ron, il devait sans doute penser que les choses redeviendraient comme elles étaient avant, mais pour elle, il en était autrement, elle avait des sentiments pour Drago et elle ne pourrait pas le cacher encore bien longtemps, quelqu’un finirait par le savoir tôt ou tard…

Missy était tranquillement allongée sur sa serviette de plage pendant que Kylian s’amusait avec quelques autres jeunes garçons de son age à faire un château de sable. Après tout, elle n’avait rien d’autre à faire, tout le monde était plus où moins occupé à gauche ou à droite, il ne restait plus qu’elle et son fils, alors autant profiter un peu du soleil.

Quelques minutes s’étaient écoulés quand elle décida de se lever et de marcher un peu au bord de l’eau. Les vagues arrivaient jusqu’à ses pieds, elles repartaient et revenaient sans cesse, toujours dans le même bruit de fond, dans le même murmure calme et reposant.

Missy avait la tête ailleurs et elle ne vit pas le jeune homme qui reculait à toute vitesse dans sa direction, essayant d’attraper un ballon. Ce fut le choc, il la bouscula et ils tombèrent tous les deux à la renverse, l’un au dessus de l’autre. L’homme se releva le premier. Il était grand, musclé, de long cheveux bruns en bataille et des yeux vert magnifiques. Il tendit la main à Missy qui la prit et se releva, tant bien que mal.

- Je suis désolé, je n’ai pas fait attention, je ne savais pas que tu étais derrière moi.

Le jeune homme avait un petit accent spécial, anglais ou bien brésilien, quelque chose comme ça. Il avait l’air vraiment navré et ne cessait de faire à Missy mille et une excuses. Il prit son ballon et le lança en direction de ses amis, qui ne l’attendirent pas pour continuer leur partie de foot.

- Ce n’est rien, ce n’est pas grave.

- Si j’insiste. Je m’appelle Bryan et…

- Missy.

-… et Missy, je te propose de t’offrir un verre pour me faire pardonner.

La jeune femme fut troublée par le regard du beau brun, il avait quelque chose en lui qui l’attira dans la seconde. Elle tourna la tête vers son fils et réfléchit une minute, elle ne pouvait pas le laisser seul sur la plage de cette manière, alors elle demanda à Bryan de l’attendre une minute.

Elle se dirigea vers son fils et lui dit qu’elle allait sur la terrasse de l’hôtel, lui priant de ne pas s’éloigner et de rester dans sa ligne de vision. Le petit garçon répondit très vite à sa maman, l’assurant qu’il ne bougerait pas et qu’il restait avec ses nouveaux copains. Une fois rassurée, Missy partit rejoindre Bryan et ils partirent tous les deux sur la terrasse de l’hôtel.

Hermione, de son côté, en eut assez de rester perchée sur son balcon, alors elle décida de se préparer afin de se rendre au restaurant ou bien au bar de l’hôtel, ses amis y seraient sûrement et elle pourrait se changer un peu les idées.

En quittant sa chambre, elle trouva un petit quelque chose devant la porte, ce n’était pas pour elle, s’était le nom de Drago qui était écrit dessus. Hermione ne sur quoi faire, mais sa curiosité fur trop forte, elle prit ce qui se trouvait devant elle et ce qu’elle vit la troubla au plus haut point…

La fin de journée était de plus en plus proche et Drago et Ginny se décidèrent à retourner à l’hôtel. Une fois dans le hall, Ginny préféra retourner dans sa chambre, se poser un peu et prendre une bonne douche avant le dîner. Elle laissa Drago seul, et partit. Le blond ne dit rien et il se dirigea vers le bar de l’hôtel, en face du restaurant, il attendrait l’heure du dîner pour aller rejoindre Missy et les autres jusque là, il ne bougerait pas.

Comme le destin prévoit toujours des choses inattendues, Cynthia qui passait par là, s’arrêta et se dirigea vers le grand blond, sûre d’elle, prête à tout pour le faire craquer. Elle s’assit sur la chaise près de lui et attendit qu’il daigne bien se tourner vers elle, mais rien, il ne bougea pas, l’ignorant complètement.

- Tu comptes m’éviter encore longtemps comme ça ?

- Qu’est-ce que tu veux Cynthia ?

- C’est très simple, je te veux toi, Drago. Ta copine n’est pas là et je suis persuadée que je ne te laisse pas indifférent.

- Même si s’était le cas, il ne se passera rien entre toi et moi, vus ?

La jeune femme ne se laissa pas faire, elle était bien déterminée à faire craquer Drago, elle le voulait et elle l’aurait… Elle descendit de sa chaise et s’approcha dangereusement de lui. Elle l’embrassa sans qu’il n’est rien demandé et comme le destin fait bien ou mal les choses, c’est ce moment là que choisit Hermione pour arriver dans le bar. Elle resta figée devant le spectacle qui s’offrait à elle. Les larmes lui montèrent aux yeux, elle était choquée, attristée et terriblement déçue.

Une fois à la hauteur de Drago, elle le regarda dans les yeux et lui attribua la plus magistrale des claques, qui résonna dans un bruit étonnant. Le jeune homme ne comprit pas la colère que la jolie brune avait dans les yeux, il n’avait rien fait et n’avait surtout pas demander de baisers à Cynthia. Cette dernière, justement, fut ravie de la tournure des évènements, elle prenait un malin plaisir à mettre en colère Hermione, la voir dans cet état d’énervement la réjouissait comme jamais.

Les larmes coulaient à présent sur les joues de Hermione et quelques uns des clients qui se trouvaient là furent choqués par la scène qu’ils voyaient. La jeune femme ne put retenir sa colère et sa frustration et ses mots furent dit avec force et rage à un tel point qu’on pouvait l’entendre hurler à l’autre bout du bar.

- Je peux savoir ce que c’est que ça ?!

- Quoi « ça » ? Je ne sais pas de quoi tu parles.

- Ah oui ? Et ce que je viens de voir à l’instant n’était rien je présume.

- Je n’ai jamais rien demandé et tu sais très bien ce que je pense alors arrête de me donner des claques. C’est elle qui est venue me chercher jusqu’ici, j’était très bien moi avant qu’elle ne débarque.

- Bah voyons… Et ça alors, c’est moi qui l’ai inventé peut-être ?

- Mais de quoi tu parles ? Arrête de tourner autour du pot et dit moi ce qui te dérange…
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Dim 5 Nov - 23:43

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

Quand Drago Malefoy met son égo de côté et qu'il ouvre son coeur...

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O


Chapitre 8 : Tentative de séparation…


Elle prit quelque chose dans sa poche et le mit devant le nez de Drago. Il n’en revenait pas, il ne savait pas d’où cela pouvait bien venir et il aurait bien aimer le savoir, mais Hermione le claqua une deuxième fois. Il se leva et attrapa les deux bras de la jeune femme avant qu’une troisième fois, il ne soit claqué. Il plongea son regard dans le sien, un regard froid, il ne comprenait pas ce qui se passait mais il n’allait pas tarder à mettre les choses au claires…

- Ce n’est pas moi.

Hermione se dégagea tant bien que mal de Drago et le regarda.

- Tu veux que je te dise ? Je n’en ais plus rien à faire de toi, je te déteste au plus haut point, oublie moi maintenant, oublie tout ce qui c’es passé entre nous, reste avec ta poupée…

Drago resta là, à regarder Hermione partir. C’était la deuxième fois en moins de deux jours qu’il la voyait partir devant lui, il n’en pouvait plus, il avait les nerfs à vifs et tout ce qu’il voulait s’éloignait de lui de plus en plus, son cœur se déchira une nouvelle fois à cause d’une lettre qu’il était censé avoir écrit pour Cynthia, alors qu’il n’en était rien, il ne l’avait jamais fait.

En pensant à elle, il la regarda de son regard le plus froid et le plus méprisant qui soit, celui qu’il lançait très souvent aux quatre Griffondors quand il les croisait dans les couloirs de Poudlard. Plus les jours défilaient, plus la colère qu’il avait contre Cynthia s’intensifiait, mais comment prouver à quiconque qu’il n’avait jamais rien fait avec elle ?

Drago prit la lettre en question et quitta le bar sous le regard étonnée de la bimbo. Elle pensait qu’après ce coup d’éclat de voix il resterait avec elle, mais non, au contraire, il partait lui aussi. Il prit le chemin de sa chambre, son appétit était coupé et il n’avait nullement envie de devoir s’expliquer aux autres, pour lui il n’y avait rien à expliquer, il était innocent sur toute la ligne. En montant les escaliers, il croisa Ginny, qu’il bouscula sans y faire attention. Il s’excusa de son geste et s’apprêta à repartir quand elle lui attrapa le bras.

- Je peux savoir où tu vas ?

- Qu’est-ce que ça peut bien faire au monde, où je vais ? Je préfère m’exiler avant d’être encore accusé pour une chose que je n’ai pas faite.

Drago laissa Ginny planté là et il se dirigea plus énervé que jamais dans sa chambre. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que Ginny le suivrait jusque là. Elle entra dans la chambre, sans y être invité et attendit que Drago se calme avant de lui parler de quoi que se soit.

- Tu veux que je te dise, j’en ai plus qu’assez de ces vacances…

- Qu’est-ce que tu racontes Drago ? Je ne te suis pas là.

- Tiens, regarde, tu comprends par toit même.

Drago lui tendit la lettre que Hermione lui avait mise sous le nez quelques minutes plutôt. Ginny la prit et commença sa lecture :

« Drago,
Je voulais simplement te dire à quel point j’ai été contente de passer la nuit d’avant-hier avec toi. Je sais que tu m’as dit que Hermione était ta petite amie, mais je ne veux pas croire qu’il y a quelque chose de très sérieux entre vous.
Quand je suis venue te voir dans ta chambre, tu m’a dit que tu n’étais pas seul, je t’ai cru mais peut-être que tu ne voulais pas la blesser, après tout, tu es très attirant et cela ne m’étonnerais pas que tu es pas mal de maîtresse à côté d’elle…
En tout cas, j’espère que l’on repassera des moments ensemble avant la fin de nos vacances, quitte à se revoir après. En ce qui concerne la question que je t’ai posé, tu ne m’as toujours rien dit et je me demande vraiment ce qu’elle peut bien représenter pour toi. Bref, je pense énormément à toi, depuis que je t’ai vue et j’espère que c’est réciproque et que tu pense toujours ce que tu m’as dit…
Avec toute ma tendresse,
Cynthia »


- Ok ! Je parie que Hermione la reçut et la lut.

- Oui, et pour couronner le tout, elle est arrivée au bar au moment où Cynthia s’est jetée sur moi pour m’embrasser. Quand je te dit que j’en ai plus qu’assez de ces vacances, c’est pas des mensonges.

- Qu’est-ce que Hermione t’as dit ?

- Elle a commencé par me gifler ensuite elle m’a dit qu’elle n’en avait rien à faire de moi et elle est partie.

- Tu n’as pas essayé de la rattraper ? Hermione doute, c’est sûre, mais fais en sorte qu’elle soit sûre des sentiments qu’elle peut avoir pour toi, il faut qu’elle puisse te faire confiance.

- Comment tu veux qu’elle me fasse confiance après ça ? Je n’ai jamais passer la nuit avec elle, quand aurais-je eut le temps de le faire j’étais…. J’étais avec Hermione, on venait de passer la journée ensemble et elle est venue me voir dans ma chambre et elle s’est endormie dans mes bras.

- Qu’est-ce que tu attends pour aller le lui dire ?

- Je n’en sais rien, mais le lendemain matin, Cynthia est venue frappée à ma porte et je ne sais pas si Hermione a entendu ou pas.

- Qu’est-ce que tu lui as dit exactement ?

- Elle voulait que je passe la matinée avec elle, je lui ai répondu que bien que sa proposition soit intéressante, elle tombait vraiment mal et qu’en plus de tout cela, je n’étais pas seul et que je voulait profiter de mes vacances. C’est là que je lui ai dit que… que Hermione était ma petite amie.

- Tu as dit quoi ?!!!

- Tu as très bien entendu.

Ginny souriait à s’en décrocher la mâchoire, Drago avait dit sans même s’en rendre compte, qu’il avait des sentiments pour sa meilleure amie. Elle n’arrivait pas à sortir cette idée de sa tête malgré le fait que son frère soit fou amoureux d’elle également, Ginny savait que Ron et Hermione ne pourraient pas rester ensemble très longtemps, il fallait qu’ils passent à autre chose et elle serait là pour les aider à tourner la page…

- Ecoute Drago, je vais être franche avec toi, laisse tomber cette bimbo et cours chercher Hermione, elle a été blessée par la lettre et elle n’a sans doute pas fait attention à la date, elle n’a pas penser que vous étiez ensemble avant-hier, elle verra que tu as raison et te pardonnera.

Drago sourit amicalement à Ginny et le déposa un baiser sur la joue avant de quitter sa chambre. Il partit à moitié en courant de la pièce, laissant Ginny seule. Intérieurement, la jeune femme était satisfaite d’elle, elle connaissait maintenant les sentiments de Drago, il ne lui manquait plus qu’à soutirer des informations à sa meilleure amie et à caser son frère. Quand au blond, il chercha Hermione partout. Bien évidemment, elle n’était pas dans sa chambre, il descendit au bar et ne la vit pas non, dans le restaurant encore moins, il ne restait plus que la grande et vaste plage. Il marcha un long moment espérant tomber sur elle par inadvertance, mais rien, à croire qu’elle le faisait exprès et qu’elle voulait l’ignorer et se cacher le mieux possible. Le jeune homme décida d’abandonner, le soleil se coucher sur la plage et bientôt il ne verrais plus rien. Il partit en direction de l’hôtel quand il l’aperçut, au loin, près des rochers, il courut dans sa direction avant qu’il ne la perde de vue ou bien que quelqu’un ne vienne l’interpeller.

- Hermione !

Elle baissa les yeux vers lui, ils étaient rouge et gonflés, signe qu’elle avait pleuré un long moment.

- Ecoute, il faut que je te parle, descends je t’en pris.

- NON ! Laisse-moi tranquille, arrête de jouer avec moi, je ne suis rien pour toi, je ne suis pas jolie en plus d’être comme toutes les autres filles, quelconque à tes yeux.

- Descends, s’il te plait.

- NON !!!

- Très bien, si tu insiste.

Le soleil continuait de descendre à l’horizon et comme elle ne voulait pas descendre sur la plage, c’est lui qui monterait la rejoindre. Drago escalada les rochers un à un jusqu’à arriver près de la jeune femme, qui ne bougea pas d’un pouce pour l’aider. Il avait du mal à monter mais qu’importe, il arriverait jusqu’à elle. Une fois arrivé, il s’assit près d’elle, essoufflé.

- Alors maintenant, tu vas m’écouter bien attentivement, Hermione et ça, que tu le veuille ou non. Déjà, pour commencer, je n’ai jamais passé aucuns moments avec cette fille et…

- Prouve-le.

- Je te croyais plus intelligente que ça…

- Alors après avoir dit que j’était moche et quelconque, tu me dit que je ne suis pas intelligente. Arrête tout de suite, laisse moi tranquille et va rejoindre ta poupée, je n’ai pas envie de jouer, je n’ai pas envie d’être ta roue de secours.

- Mais tu ne l’es pas, mais réfléchis bon sang, qu’est-ce que j’ai fais avant-hier ?

Hermione parut soudain étonnée, choquée de la question de Drago, elle ne voulait rien dire, pourquoi lui demander a elle ce qu’il avait fais deux jours plus tôt ? Elle le regarda, sans comprendre.

- Que tu es sotte et sans mémoire, Hermione.

- Je ne te permet pas de me juger Malefoy.

- Bah tien, voilà que tu te remets à m’appeler par mon nom de famille maintenant.

- Je hais les menteur dans ton genre.

- Idiote, j’était avec toi avant-hier !

- Oses encore une fois me traiter d’idiote et je…. Quoi ? Qu’est-ce que tu as dit ?

- J’étais avec toi. Tu ne te souviens pas de la journée qu’on a passé ensemble sur la plage ? On a même regardé la coucher de soleil avant de rentrer et tu es venue faire un tour dans ma chambre un peu plus tard, tu es même restée dormir avec moi…

- …

- Le matin, Cynthia est venue frapper à ma porte, tu dormais encore et…

- Je ne dormais pas.

Drago resta sans voix. Le fait qu’elle ne dormait plus à ce moment là ne changeais pas grand chose, mais cela signifiait qu’elle avait très bien entendue la conversation qu’il avait eut avec Cynthia et que dans ses cas là, elle pouvait bien se douter qu’il ne mentait pas.

- J’ai entendu ce que vous vous êtes dit, mais je voulais que tu me le dise en face.

- Alors qu’est-ce que tu me reproches ? Je n’ai rien dit et j’ai encore moins passé une nuit avec elle ou penser la moindre chose qu’elle dit que j’ai dite.

- Je t’ai vue avec elle hier soir avant la tombée de la nuit, vous étiez ici même et ensuite je t’ai vu l’embrasser tout à l’heure.

- Hier soir, c’est elle qui est venue me chercher, j’étais très bien tout seul et tout à l’heure c’est une fois de plus elle qui est venue me trouver, j’étais seul, je ne m’attendais pas à tomber sur elle.

- Comment je pourrais te croire et te faire confiance ?

Drago prit une profonde inspiration et repensa à tout ce qui s’était passé depuis son arrivée à l’hôtel, sa mémoire alla même plus loin, il repensa au longue soirée de discussion qu’il avait avec Missy, quand il passait des heures à parler de tout et de rien. Il avait longtemps chercher mais il avait finit par trouver les réponses à ses questions, il savait ce qu’il voulait, il ne lui restait plus qu’à accomplir ses rêves et à extérioriser ses sentiments.

- Parce que…. Je…
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Dim 12 Nov - 22:36

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

Quand Drago avoue efin ses sentiments...

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

Chapitre 9 : Et le soleil se leva sur la plage


Le soleil était déjà quasiment entièrement couché, la plage était déserte, tout le monde était rentré à l’hôtel, mais Hermione et Drago étaient toujours au bord de l’eau, sur les gros rochers.

A l’hôtel, Harry et Ginny étaient tous les deux dans le hall, attendant Ron, Missy et Kylian pour le dîner. La jolie rousse trouva une excuse tout à fait crédible pour expliquer l’absence de Hermione et Drago, l’un était partis en ville pour se changer les idées tandis que l’autre était restée dans sa chambre, ne voulant voir personne avant le lendemain matin. Personne ne tenta d’en savoir plus et ils partirent à cinq au restaurant.

Missy paraissait être sur un petit nuage, elle ne cessait de rire, de plaisanter, tout cela, d’une façon amusante, elle était un peu comme les adolescentes qui tombent amoureuse pour la première fois de leur vie. Elle avait quelques absences durant lesquelles, elle semblait perdue dans ses pensées, loin de la France. Son fils ne s’en inquiéta pas, il semblait heureux de voir sa mère dans cet état. Depuis sa naissance, il n’avait aucuns souvenirs d’elle heureuse, souriante, joyeuse, elle était tout le contraire, toujours à faire attention à tout, son travail, son éducation, les devoirs après l’école, le ménage à la maison… Aujourd’hui, elle profitait enfin et il en était ravis.

Ron, lui, avait passé la journée a ruminé ses pensées depuis la veille, depuis le baiser qu’il avait échangé avec Hermione. Il n’arrivait pas à penser à autre chose, elle hantait toutes ces pensées, toutes ces envies, elle était omniprésente.

Harry ne suivait pas ce qui se passait autour de lui, son meilleur ami était complètement ailleurs, sa meilleure amie semblait s’être entichée de quelqu’un, mais qui, était la question, sa petite amie passait son temps à fouiner partout et pour tout, Missy était sur un petit nuage et Kylian, lui, paraissait normal, enfin pour le moment…

- PARCE QUE QUOI ? TU VAS ENCORE ME TROUVER UNE EXCUSE BIDON ET NULLE ? C’EST CA ?

Hermione ne tenait plus en place, elle voulait des réponses claires et précises, elle voulait savoir ce qu’elle allait faire par la suite, pour le reste des vacances, elle avait besoin de savoir. Elle se leva et redescendit des rochers, une fois sur la plage, elle commença à marcher en direction de l’autre bout de la plage.

Drago resta choqué et perturbé, il ne s’attendait pas à ce qu’elle parte pour la troisième fois, il voulait lui dire le fond de sa pensé mais comment faire ? comment lui dire ? Il se leva à son tour et descendit des rochers, mais au lieu de lui courir après comme Ginny le lui avait dit, il resta là et préféra hurler sa peine.

- Mais… MERDE ! QU’EST-CE TU ATTENDS DE MOI ? MERDE, JE N’AI PAS D’EXCUSE A TE SORTIR, JE T’AIME GRANGER !!!

Hermione s’arrêta net, elle ne bougea pas et resta stoïque, le souffle coupé, comme si on venait de la lancer au dessus du vide, sans parachute. Elle n’en revenait pas, elle avait une envie folle de l’entendre prononcer ces mots, mais maintenant qu’il l’avait fait, elle avait peur, elle ne se retourna pas, trop effrayer pour lui faire face.

- TU AS ENTENDUS GRANGER ? JE T’AIME ! JE SUIS FOU AMOUREUX DE TOI, C’EST TOI QUE JE VEUX, JE T’AI TOUJOURS VOULUS. JE PENSE A TOI TOUT LE TEMPS, TU HANTES MES PENSEES, VOILA, JE L’AI DIT, TU ES CONTENTE ?

Hermione sourit, les larmes lui montaient aux yeux, elle était heureuse et touchée par tout ce qu’elle entendait. Elle se retourna lentement vers lui et attendit un instant, elle réfléchissait, soit elle allait le retrouver et lui confiait ses sentiments réciproques, soit elle attendait de parler à Ron et de mettre les choses au claires avec lui. Par manque de chance, elle n’eut pas le temps de se décider car déjà, Drago se dirigeait vers elle. Il s’arrêta à au moins un mètre d’elle et il plongea son regard dans le sien.

- Ecoute Hermione, libre à toi de me croire ou non, mais je suis sincère avec toi, je t’aime, je suis fou amoureux de toi, c’est pour ça que j’ai autant parlé de toi à Missy, sans pour autant lui donner ton nom. Cynthia ne représente rien pour moi, je n’ai jamais rien fait avec elle et quand j’étais assis là hier soir, c’est parce que je pensais à toi, elle est arrivée et c’est assise à côté de moi.

- Qu’est-ce que tu lui as dit ?

La voix de la jeune femme tremblait, elle était troublée, émue, bouleversée et touchée à la fois, elle voulait des réponses franches, elle avait besoin d’être rassurée, une nouvelle déception lui briserait le cœur, une bonne fois pour toute et elle n’avait pas envie que cela arrive.

- Je lui ais dit qu’elle se fatiguait, qu’il n’y aurait rien entre elle et moi, que je te voulais toi, pas quelqu’un d’autre. Elle a mal réagit et elle est partie, un peu vexée je crois… Ca n’a pas été plus loin, je te le promet.

Hermione n’avait pas besoin de plus que ça, ces explications lui étaient suffisantes, elle n’était peut-être pas rassurée sur ce que pouvait encore la bimbo, mais elle était assez sûre pour être convaincue par la déclaration de Drago. Elle s’approcha de lui et se blottit dans ses bras, comme deux jours auparavant, elle se sentait bien, rassurée, en sécurité, elle n’avait pas besoin d’autre chose… Ils s’assirent sur la plage et ils restèrent là, l’un dans les bras de l’autre. Le soleil était peut-être couché, mais la chaleur qu’ils pouvaient ressentir était tous sauf une illusion…

Ron sortit le premier de table, il avait constamment la tête ailleurs, il essayait penser à tout sauf à Hermione, mais s’était plus fort que lui, toutes ces pensées se tournaient vers elle et il préféra s’éclipser et s’isoler dans sa chambre, il pourrait réfléchir, seul. Il s’excusa et monta, d’un pas lent et incertain. Un fois arrivé à destination, il s’allongea sur son lit et ferma les yeux, il voyait encore et toujours Hermione et il repensait sans cesse à cette journée, celle où il lui avait avoué ses sentiments…

Harry, Ginny, Missy et Kylian étaient toujours assis, les uns en face des autres et ils parlaient de tout et de rien. S’était le plus souvent Kylian qui parlait, il racontait ses vacances et tout ce qu’il avait fais depuis le jour où il avait rencontré Hermione, sans pouvoir se l’expliquer, il appréciait énormément la jeune femme et tous l’avait bien compris.

Pendant qu’ils discutaient, Missy ne pouvait s’empêcher de jeter des coups d’œil dans tout le restaurant, elle regardait à droite, à gauche, devant et derrière elle, cherchant une personne bien précise. Elle avait été touchée par le beau brun qu’elle avait rencontré sur la plage, il avait l’air comme tout le monde, mais elle sentait en lui, une chose très spéciale, un sentiment qu’elle n’avait jamais ressentit avant, mais il ne fallait pas oublier qu’elle avait son fils, il prenait une place énorme dans sa vie et dans son cœur et d’un côté, elle avait une certaine peur de laisser entrer quelqu’un d’autre dans sa vie…

- Maman, tu m’écoutes ?

- Pardon mon cœur, tu disais ?

Kylian parut bouder un peu.

- Je suis désolée, j’avais la tête ailleurs.

- C’est pas grave, je te disais juste que j’étais fatigué.

Missy s’apprêtait à se lever pour emmener son fils au lit, mais Harry la devança, lui aussi était épuisé et il n’avait qu’une envie, s’était de dormir.

- Non, reste là, je vais monter avec lui, je suis fatigué alors on va monter tous les deux et quand tu montera, tu n’auras qu’à venir le récupérer dans la chambre ou bien je te le ramènerais.

- Tu es sûre ? Je ne veux pas te déranger.

- T’inquiète pas maman, reste avec Ginny. Viens me chercher quand tu ira dormir.

Harry embrassa Ginny tandis que Kylian embrassa sa maman. Une fois cet acte fait, l’ancien Griffondor porta le jeune garçon sur son dos, il se laissa bercé et ils montèrent tous les deux, entre hommes comme ils disaient. Après tout, les deux jeunes femmes auraient sûrement des tas de choses à se dire. Une femme ça parle tout le temps, selon les dires de Harry…

Ginny fixa son regard dans celui de Missy, elle avait encore et toujours des questions à poser, à tout le monde et bien entendus, elle voulait des réponses, précises.

- Alors, qu’est-ce que tu cherches ? Ou plutôt qui tu cherches ?

- De quoi tu parles ? Je crois bien que je ne te suis pas…

Missy sourit à Ginny tout en détournant encore une fois son regard. Elle trouva enfin ce qu’elle cherchait, elle avait enfin repéré, mais par manque de chance, Ginny, elle aussi, détourna son regard et repéra le jeune homme et elle ne manqua pas de sourire. Sans que Missy ne puisse sans rendre compte, la jolie rousse se leva de table et commença à marcher en direction du jeune homme, elle était sûre et déterminée, et rien n’aurait put l’arrêter.

Arrivée à sa hauteur, Ginny l’aborda et commença à lui parler, bien que ses amis soient à côté. Elle fut très rapide dans ses propos et très explicite. Une fois qu’elle eut finit, elle lui montra discrètement Missy assise un peu plus loin et elle partit rejoindre Harry et Kylian dans sa chambre.

Bryan resta quand même quelques instants sonné par ce qui venait de se passer, mais après tout, il avait encore l’occasion de passer un peu de temps avec Missy, alors il n’hésita pas et il se dirigea dans sa direction. Il s’arrêta à sa hauteur.

- Je peux m’assoire une minute ?

Missy le regarda le sourire aux lèvres, comme si elle allait dire non à ce qu’il s’assoit près d’elle.

- Ou est partie mon amie ?

- Elle m’a dit qu’elle allait rejoindre sa petit ami et que tu avais besoin de compagnie.

Missy n’avait pas toujours eut une vie facile. Avoir un enfant à seize ans, ce n’est pas tous les jours très drôle, elle avait dut passer sa grossesse seule, son accouchement seule et elle devait faire l’éducation de son fils, seule. Malgré le fait que ses parent aient été là, la plupart du temps, elle n’avait personne sur qui se reposer, elle était constamment fatiguée, occupée, déprimée, ou bien dépassée par les évènements. Avec le temps, elle s’était forgée un caractère, peut-être un peu trop gentil, mais elle avait tout de même sa carapace, que personne ne connaissait et elle avait peur des hommes. Pourquoi ? La question ne se posait pas réellement. Le fait d’avoir perdu le père de son fils lui avait brisé le cœur et elle s’était juré de ne plus tomber amoureuse, de ne plus avoir de relation avec aucun homme quitte à finir sa vie seule…

Depuis le matin, ses barrières n’étaient plus très solides, elle ressentait une sorte de réconfort. Bryan avait quelque chose de mystérieux, quelque chose qui l’attirait et contrairement à tout ce qu’elle s’était fixée jusque là, elle ne voulait pas laisser l’occasion passer, elle en voulait pas qu’il puisse disparaître avant qu’elle n’est eut le temps de le connaître un peu plus. Bien malgré elle, ses pensées se ramenèrent soudain sur son fils. Elle doutait, est-ce qu’elle devait parlé ou non de Kylian à Bryan ? Après tout, elle n’était pas avec lui, ils ne sortaient pas ensemble, mais quand même…

Après qu’il se soit installé, Bryan et Missy parlèrent un long moment dans le restaurant, ils partirent les derniers, à l’heure où les employés font le ménage pour le lendemain matin, à la première heure. Les températures de la saison était plus que douce, et de rester sur la plage après 23h00 n’était pas un problème, mais Missy préféra remonter dans sa chambre, la fatigue commençait à lui monter aux yeux.

Bryan ne sembla pas s’offusquer de sa décision, mais il lui proposa quand même de la raccompagner jusqu’à sa chambre. Ils montèrent en silence et arrivé au bout du couloir, Missy se rappela qu’elle devait monter deux étages plus haut pour aller chercher son fils. Elle tenta de chercher une excuse, en vain, Bryan insista pour la ramener jusqu’à bon port. Elle ne dit rien, elle irait le cherche une fois qu’il serait partis.

Une fois devant la porte, Missy vit qu’il y avait un petit mot qui l’attendait, coincé tant bien que mal dans la fine ouverture entre le coulissement de la porte et le mur, elle le prit et le lut rapidement.

« Missy,
Ne t’inquiète pas pour Kylian, il dort bien alors pas la peine de le réveiller…
A demain au petit déjeuner.
Ginny. »


Missy sourit et remercia le ciel intérieurement de ce retournement de situation. Elle plia le mot délicatement et le mit dans le petit sac qu’elle avait avec elle. Bryan et elle avaient d’être des adolescents après leur premier rendez-vous, ils n’osaient pas vraiment se regarder et restaient plutôt silencieux, un silence qui fut de courte duré car déjà Bryan prit les devants et il s’avança vers elle. Rien n’était prévus, tout arriva en même temps, dans une improvisation des plus totale.

Le jeune homme faisait au moins une tête de plus que la jeune femme, il baissa son regard vers elle, posa une main sous le menton de Missy afin de lui remonter les yeux. Il les regarda quelques instants, ils brillaient comme milles étoiles brillent dans le ciel, il posa ensuite sa main sur sa joue et dans un geste des plus attendrissant, Bryan déposa ses lèvres sur les siennes. L’une de ces mains était dans son cou, à moitié derrière sa tête tandis que l’autre s’était posée en bas de son dos.

Missy se laissa aller et sans retenue quelconque, ses mains vinrent se poser sur le torse du jeune homme. Elle appréciait ce moment, un moment qu’elle n’avait pas vécus depuis… un moment qu’elle n’avait jamais vécus auparavant. S’était comme si le vide qu’elle avait toujours ressentit se rebouchait enfin, comme si elle avait trouvé ce qui lui manquait depuis cinq ans. Pour une fois, elle ne pensa à rien d’autre qu’à elle et le bonheur lui allait bien mieux que le désarroi et dans un mouvement presque normal, ils entrèrent tous les deux dans la chambre de la jeune femme et la porte se referma, lentement. A présent, la page d’une vie seule se tournait pour Missy, la joie de pouvoir ressentir de l’amour était enfin revenue…

Une journée venait de se terminer sur la France, une journée riche en émotion et en déclaration. Bien sûr, les choses ne se passent pas toujours comme on le voudrait mais qu’importe lorsque l’on est heureux ? Hermione, Drago et Missy l’avaient bien compris, mais les vacances étaient loin d’être terminer car déjà, le soleil se leva sur la plage…
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Sam 18 Nov - 17:48

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

Quand la dispute éclate entre Ron et Hermione, ca fait des étincelles...

O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O O.o°o.O

Chapitre 10 : Un nouveau départ


Un léger vent de leva sur la plage quand Drago ouvrit les yeux. Il constata avec bonheur que Hermione était bien là, endormit près de lui. Il ne devait pas être très tard, le soleil n’était pas levé depuis longtemps, mais il décida de retourner à l’hôtel. Il s’approcha délicatement de la jolie brune et lui déposa un léger baiser dans le cou. Ce geste la fit frissonner et elle se retourna afin de regarder l’auteur de cet agréable réveil.

- Salut beau blond.

- Salut princesse.

Hermione se leva et se blottit dans les bras du jeune homme. Elle repensait encore aux évènements de la veille, à la déclaration de Drago… Elle était heureuse, sur un petit nuage sauf qu’il lui faudrait en redescendre bientôt, elle devrait aller parler à Ron. Pour l’heure, le soleil brillait dans le ciel, la température était douce, la mer paraissait être un murmure et Drago était près d’elle, il ne lui en fallait pas plus, mais le beau blond lui proposa de rentrer à l’hôtel, ne serais-ce que pour manger ou boire quelque chose…

De son côté, Kylian se réveillait dans une chambre qui n’était pas la sienne. Il y avait Ginny, endormit près de lui et Harry allongé sur le fauteuil en face du lit. Il pensa à sa maman, elle était sensé venir le chercher la veille quand elle monterais se coucher, mais apparemment, elle l’avait oublié. Le petit garçon se sentit soudain très mal et les larmes lui montèrent aux yeux. Ginny ouvrit les yeux au même instant et elle le regarda.

- Ca ne vas pas bonhomme ?

Kylian tourna son regard triste vers la jeune femme et il ne put retenir ses larmes, qui coulaient sur ses joues.

- Pourquoi maman elle m’aime plus, tata ?

« tata » ? S’était bien la première fois que Ginny entendait cela pour la désigner. Elle n’était pas la tante de Kylian, elle n’avait aucuns liens de parenté avec Missy, mais elle préféra ne rien dire, il était déjà assez triste, mais malgré tout, ce petit surnom lui plaisait assez…

- Ecoute Kylian, ta maman t’aime toujours autant, pourquoi veux-tu que cela change ? Tu es son petit rayon de soleil non ?

- Mais je vois bien qu’elle est triste depuis que je suis né, elle est souvent enfermée dans sa chambre à la maison et elle y passe des heures… Peut-être qu’elle m’aime plus… et… et puis hier elle devait venir me chercher.

Voir Kylian dans cet état, brisa le cœur de Ginny, elle savait pourquoi sa maman n’était pas venus le chercher mais comment le lui expliquer du haut de ces cinq ans ? Elle s’approcha de lui et le prit dans ses bras afin de la consoler. Elle tenta de lui caresser les cheveux afin de l’apaiser un peu, tout en lui parlant.

- Tu sais, ta maman est très jeune, mais ce n’est pas pour cela qu’elle ne t’aime pas, mais elle est très fatiguée. Il faut qu’elle travail pour gagner sa vie et pour s’occuper de toi et quand elle est dans sa chambre, c’est pour que tu ne la vois pas quand elle est triste.

Harry se leva avec un peu de mal. Le fauteuil était confortable mais tellement petit qu’il finit par atterrir sur le sol, ce qui eut pour effet de déclencher un fou rire cher Ginny et Kylian. Ils décidèrent de se préparer et de descendre déjeuner, ça changerait les idées à Kylian, ou en tout cas, Harry et Ginny l’espéraient…

Deux étages plus bas, Missy ouvrit les yeux avec une sensation de bonheur dans l’âme. Bryan était déjà réveillé, sans doute depuis un petit moment, il était debout devant la porte fenêtre qui donnait sur le balcon et il la regardait. Quelque chose de spécial les liaient tous les deux, et ils étaient incapable de savoir quoi.

Missy fit une tentative pour se lever mais elle finit par laisser tombé après deux reprises et elle se recoucha. Bryan la regarda, souriant, avant de la rejoindre sur le lit et de l’enlacer. Il commençait à lui faire des bisous dans le cou et il lui chuchota à l’oreille.

- Qu’est-ce que tu as prévus pour aujourd’hui ?

- Je ne sais pas encore, il faut que je vois avec mes amis ce qu’ils ont prévus.

- Très bien, alors je te kidnappe pour la journée…

- Où veux-tu aller ?

- Je te le dirais quand on y sera… sois prête à 11h00 dans le hall, je viendrais te chercher.

Bryan l’embrassa et se leva. Il prit ses affaires et quitta la chambre en adressant un magnifique sourire à Missy. Elle était complètement sous le charme du jeune homme et jamais elle ne se serait douté que son fils allait mal et était malheureux sans elle. Une fois sortit du lit, elle se dirigea à toute vitesse dans la salle de bain se préparer avant de prévoir un sac pour passer sa journée à l’extérieur de l’hôtel.

Ron arriva le premier au restaurant, aucuns des autres n’étaient encore descendus. Il s’assit au milieu d’une grande table et entreprit de commencer à prendre son petit déjeuner. Ginny, Harry et Kylian arrivèrent quelques minutes après lui. Ils discutèrent de tout et de rien et ils tentèrent de se mettre d’accord pour un programme pour la journée, en vain…

Missy arriva quelques minutes après, le sourire aux lèvres, tandis que son fils, lui, était plus triste que jamais. Elle s’assit et leur dit bonjour à tous dans une humeur qui lui était inconnus jusque là. Aucune décision ne fut prise et ils déjeunèrent tous dans une ambiance des plus conviviale. Dix minutes plus tard, alors que Missy s’apprêtait à dire à ses amis qu’elle ne passait pas la journée avec eux, Drago et Hermione arrivèrent.

Ron regarda Drago d’un mauvais œil, tandis que Hermione semblai rayonner de bonheur. Personne ne prit la peine de leur demander ce qu’ils avaient fait la veille, les explications de Ginny avaient été bien suffisantes la veille… Ils s’assirent et commencèrent à déjeuner, bien que les autres aient déjà terminé et c’est ce moment que choisit Missy pour faire son annonce.

- Euh… dîtes, vous avez prévus quelque chose pour aujourd’hui ?

Tous se retournèrent vers elle. Pour l’instant, ils n’avaient rien décidé pour la journée, chacun ferait sûrement ce qu’il aurait envie de faire. Cependant, Hermione réagit la première.

- Tu as prévus quelque chose ?!

- Eh bien disons… que l’on m’a invité à sortir pour la journée…

Kylian, qui regardait sa maman, baissa les yeux et les détourna vers Ginny, qui perçut son problème. Elle ne voyait pas quoi dire à Kylian pour le persuader que sa maman ne l’oubliait pas malgré tout.

- Tu sors avec qui ? demanda Drago

- Occupe-toi de tes histoires de cœur et je m’occuperais des miennes, répondit Missy du tac au tac.

- C’est ce que je fais figure toi, mais je voudrais bien savoir qui est cette mystérieuse personne…

- Si c’est pour que tu ailles lui parler, n’y pense même pas, sinon je me verrais obligé de dire certaines choses te concernant et je ne pense pas que se soit le lieu ni même l’endroit pour divulguer ce genre d’informations…

Missy avait gagné, elle avait trouvé la bonne méthode pour faire taire Drago, il n’avait plus son mot à dire, bien qu’il en très envie. Elle avait raison sur un point, ce n’était ni le lieu, ni le moment pour que lui et Hermione ne disent à tout le monde qu’ils étaient ensemble…

- Bon, quoi qu’il en soit, moi j’ai très envie d’aller faire un tour en ville, voir même de monter sur ces engins qui flottent sur l’eau, dit Ginny.

- Se sont des bateaux, Ginny, répondit Hermione.

- Ah…

Les choses se réglèrent bien vite par la suite, Missy partirait à 11h00 avec Bryan, Ginny se rendrait en ville accompagnée par Kylian et Harry, Ron avait décidé d’aller faire un tour, de son côté, Drago voulait se reposer un peu et quand à Hermione, elle était partagée entre rester avec Drago ou bien partir avec Ron… Elle réfléchit une seconde avant de se décider, il fallait qu’elle parle à Ron à un moment ou à un autre, alors autant le faire tout de suite…

A 11h00 précise, Missy se retrouva dans le hall avec Bryan. Il refusait de lui dire où il l’emmenait, tout ce qu’il lui demandait, s’était de lui faire confiance, qu’elle ne le regretterait pas. Quand à Kylian, il était heureux de passer un peu de temps avec Ginny et Harry, bien qu’il aurait préféré le passer avec sa mère… Ils avaient prévus de se promener sur le port avant de faire un tour en bateau, un peu plus tard dans la journée. Drago, lui, était allongé sur l’un des transats de l’hôtel, à moitié endormis, il n’aurait pas put dire l’heure qu’il était..

De leur côté, Hermione et Ron marchaient tranquillement dans le centre ville, animé comme jamais. Le silence s’était installé entre eux, pour une raison inconnus, et aucun ne semblait vouloir le rompre. Un sentiment de gêne régnait, ils n’osaient même pas se regarder dans les yeux. Arrivé au bout d’une rue, qui débouchait sur la plage, Ron s’arrêta net et fixa Hermione.

- Ecoute, Mione, je voudrais comprendre pourquoi tu fais ça…

- Pourquoi je fais quoi ?

- Depuis deux jours, on ne se parle pas, je pensais que ce baiser changerait bien des choses…

- Je… disons que… Je ne sais pas comment te dire les choses. Depuis ce fameux jour où tu m’as avoué tes sentiments, les choses ont changé…

- Je pensais que s’était réciproque de ton côté ?!!!

- Mais, ça l’était…

- Tu as quelqu’un maintenant ?

L’expression de Ron avait changé, elle était passé d’un mélange de réflexions et de tristesse à une part de colère. Il ne comprenait pas tellement où Hermione voulait en venir.

- La question n’est pas là, Ron.

- Si, justement. Dit le moi si tu as quelqu’un dans ta vie, ça m’évitera de me faire des idées fausses ou bien d’espérer une chose qui n’arrivera jamais.

Hermione parut soudain effrayée, elle n’osait pas regarder son ami dans les yeux, encore moins lui répondre, elle avait peur de ce qui pourrait arriver par la suite, peur de la réaction qu’il pourrait avoir, peur de perdre son amitié… Ses yeux commencèrent à se remplir de larmes.

- Qu’est-ce qui se passera une fois que je te l’aurais dit ? Voudras-tu encore me parler ou bien même me regarder ?

- Notre amitié ne date pas d’hier, tu le sais aussi bien que moi, mais je veux savoir la vérité, quand à savoir ce qui se passera ensuite, tu resteras malgré tout mon amie… J’ai besoin de savoir, Hermione.

La jeune femme ne leva pas les yeux, elle préféra les laisser baisser. Elle prit une profonde inspiration avant de divulguer son secret.

- J’ai effectivement quelqu’un dans ma vie depuis peu, mais je ne crois pas que…

- Est-ce qu’il te rend heureuse ?

Ron n’avait jamais été aussi sérieux depuis qu’il se connaissait, il passait le plus clair de son temps à rigoler et à faire des bêtises avec Harry, mais là, les choses étaient différentes, il était question de la femme qu’il aimait, et pas n’importe quelle femme, il s’agissait bien de la lionne Hermione Granger…

- Je ne sais…

- Est-ce que oui ou non, il te rend heureuse ?

-… oui, il me rend très heureuse.

- Alors, je ne vois pas pourquoi je m’opposerais à cette relation, à moins que tu me dise que c’est Malefoy, sinon, je pense que ça devrait aller.

Hermione leva les yeux vers Ron, des yeux remplit de larmes qui commencèrent à couler bien malgré elle. Elle avait tant redouté ce moment, elle y avait pensé en imaginant toutes les réactions possibles que Ron pourraient avoir, mais elle avait été bien loin de trouver la bonne. Le jeune la regardait droit dans les yeux et le semblant de sourire qu’il avait affiché en lui disant cela, disparut en un rien de temps.

- Tu n’est pas sérieuse j’espère ? Tu ne sors pas avec lui ?

- Ce n’est pas ce que tu crois, il n’est pas comme tu le pense…

- Laisse tomber, tu veux ? Je m’attendais à tout sauf à lui…

- Ron…

Le jeune homme était plus que furieux, il ne voulait pas s’imaginer celle qui était à la fois son amie, sa meilleure amie et son ex petite amie dans les bras de son pire ennemi. Ces joues étaient rouges de colère et rien, même pas les larmes de Hermione, n’aurait put l’apaiser en cet instant. Il la regarda avec un air de mépris dans les yeux. La jeune femme ne savait plus quoi faire, rien de ce qu’elle dirait ne pourrait le faire se calmer, elle l’avait déçut et elle en était consciente…

- Laisse moi tranquille, Hermione, oublie-moi, ça m’arrangerait. Tu vois, tu m’aurais dit une autre personne, j’aurais fait avec, mais lui, je ne pourrais jamais l’accepter, tu me déçoit Hermione…

- Ron, je t’en pris, pardonne-moi, je ne veux pas perdre ton amitié ou te perdre toi…

Ron ne tenait plus en place, il fallait qu’il bouge avant de faire ou de dire une chose qu’il pourrait regretter par la suite. Il lui jeta un dernier regard avant de passer à côté d’elle et de partir en direction de l’hôtel.

- Je ne veux pas te perdre, Ron…

- C’est pourtant ce que tu viens de faire…

La jeune femme resta là, choquée, pétrifiée. Elle s’attendait à tout sauf à ça, elle ne pensait que sa réaction serait de cette manière. Les larmes n’en finissaient plus de couler, s’était ce qu’elle voulait, mettre un terme définitif à la relation qui l’avait lié à Ron quelques mois plus tôt et lui annoncer qu’elle était désormais avec Drago, mais la situation lui avait échappé et voilà que maintenant, Ron ne voulait plus lui adresser la parole… La jeune femme marcha un peu sur la plage avant de se laisser tomber sur le sable, les genoux remontés sous sa poitrine, les bras poser sur les genoux, la tête posée sur ses bras et les larmes coulant sur ses joues…
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Mer 29 Nov - 19:16

Chapitre 11 : Prise de conscience


Les choses venaient de se compliquer encore plus, Ron en voulait à Hermione et la jeune femme, elle, s’en voulait à elle-même, elle était perdue et dans l’instant, elle était seule. Ses pas désespérés la guidèrent dans un coin de la plage, à l’égard de tous les regards, la solitude était la seule chose dont elle avait envie, enfin mis à part Drago, Ron et les autres… Ses pensées se bousculaient dans sa tête et elle n’arrivait pas à y mettre de l’ordre, elle ne cessait de revoir la tête de Ron au moment où il avait compris quel homme avait pris la place vide dans son cœur, elle ne pourrait jamais oublier l’expression de son visage et comme une cascade en pleine forêt, les larmes ne s’arrêtaient pas de couler le long de ses joues…

Le soleil commençait déjà à se coucher, quand Ginny, Harry, Kylian et Drago se retrouvèrent dans le bar de l’hôtel. Ils se racontèrent leur journée respective. Drago était resté tranquillement enfermé dans sa chambre, refusant toutes sortes de visites et évitant soigneusement de se retrouver nez à nez avec Cynthia. Il avait profité de son temps libre pour réfléchir un peu, mais ce fut une tâche bien difficile car il ne cessait de penser à Hermione. Maintenant qu’il lui avait ouvert son cœur, rien n’était impossible, ou du moins c’est ce qu’il croyait…

De leur côté, les trois autres étaient partis faire un tour en ville. Ils avaient flâné sur le marché, traîner sur la terrasse d’un café et ils avaient terminé avec une balade en bateau offerte par Harry avec une glace en bonus. Le couple avait passé un agréable moment et Kylian avait profité de sa sortie, pensant le moins possible à sa mère. Après Hermione dans l’avion, il s’était pris d’amitié pour Ginny, qu’il ne léchait plus et il avait commencé à prendre l’habitude de l’appeler « tata », ce qui avait toujours pour effet de faire rire la jeune femme.

Le quatuor fut bientôt rejoins par une Missy plus heureuse que jamais. Elle arriva au bras de son chevalier servant, qu’elle présenta à tout le monde, ou du moins à Drago, Ginny et Harry, Kylian étant partis quelques minutes plutôt aux toilettes. Après s’être excusé, Bryan quitta le petit groupe et rejoignit ses amis qui l’attendaient dans le hall de l’hôtel.

Le petit garçon fut bien surpris de voir sa maman quand il revint, mais bon, le fait qu’elle soit là maintenant ne veuille pas dire qu’elle sera tout le temps et il l’avait vite compris la veille. Missy leur raconte sa journée. Bryan l’avait emmené sur un bateau qui les avait déposé sur une petite île non loin de saint Tropez. Après avoir déjeuner sur la plage, dans un petit restaurant, qui n’accueillait pas plus de 50 personnes en même temps, décoré avec des fleurs sauvages de toutes les couleurs, ils avaient marché un long moment dans la forêt avant de s’arrêter dans une petite clairière dans laquelle coulait une magnifique cascade d’eau claire.

La soirée était déjà bien avancée quand Ron arriva enfin. Il ne prit pas le temps de les saluer, il s’asseyait déjà. Il leva les yeux vers Drago avant de les détourné vers les autres. Harry tenta de savoir ce qui pouvait le chagriner pour qu’il puisse faire une tête aussi spécial, amis le jeune homme resta muet. Au bout d’un moment qui parut bien long à certains, ils décidèrent de se rendre au restaurant, mais Ginny s’arrêta en court de route.

- Qu’est-ce qui se passe mon ange ?

- Harry, où es passé Hermione ? Elle n’est toujours pas revenue…

Tous se tournèrent vers Ron. En effet, la jeune femme était partie avec lui le matin même, mais il était rentré seul…

- Ne me regardez pas comme ça, je n’en sais rien moi !

- Tu es pourtant partie avec elle ce matin, fit remarquer Ginny.

- Oui et alors ?!

- Et alors ?! Eh bien où est-elle partie ?!

- Je n’en sais rien. On a un peu parlé, les choses ont mal tourné et je suis rentré. Je l’ai quitté sur le port près de la plage, après je ne sais pas ce qu’elle a fait.

En parlant de choses qui avaient mal tourné, Ron parlait bien évidemment de Drago et il ne s’était pas retenu un instant de le fixer et de lui lancer son regard le plus noir à ce moment là. Ginny parut terrifiée, Hermione était toute seule et personne ne savait où elle était. Ayant l’appétit coupé, elle décida et annonça aux autres qu’elle partait la chercher.

- T’es complètement folle ou quoi ?! Tu comptes partir comme ça toute seule alors qu’il commence à faire nuit… Et si tu te perd toi aussi, on fait quoi ? coupa Harry.

- Allons tous la chercher, peut-être qu’on la trouvera plus rapidement., proposa Missy sous le regard de son fils.

- Si vous y tenez tant que ça, allez-y mais ne comptez pas sur moi.

Ron avait dit cela sur un ton énervé et méchant. Il pensait chaque mots de ce qu’il venait de dire. Après la dure révélation de Hermione, il ne se voyait pas partir, en plus, à sa recherche, pour lui, elle n’avait qu’à assumer ses actes, rien de plus. Ginny et Harry ne comprenaient pas la remarque de Ron et ils cherchaient, en vain, une réponse dans son regard, qui ne tarda pas à arriver.

- Quoi ?! Elle n’a qu’à assumer ce qu’elle dit et ce qu’elle fait, je ne suis pas une roue de secours et de toute façon, elle n’a plus besoin de moi…

- Tu peux m’expliquer de quoi tu parles, Ron ?

- Ne me fait pas croire que tu n’es pas au courant petite sœur. Tu mets ton nez partout et tu es toujours au courant de tout, alors ne fait pas celle qui ne sait pas. Tu comprends très bien de quoi je parle et tu n’es pas la seule…

Son regard se tourna vers Drago qui était resté silencieux et discret depuis le début. Le beau blond savait que lorsque Hermione aurait parlé avec Ron, les choses sont compliqueraient, il savait qu’il allait devoir faire face à la réalité et surtout à la réaction de Ron, leur tête à tête risquerait de mal tourné, mais maintenant à quoi bon s’en inquiéter ? Hermione n’était pas rentrée et la retrouver était sa seule préoccupation.

- Alors quoi ? Quelqu’un m’explique où il faut que je pars seule chercher Hermione pour que je puisse comprendre ? demanda Harry, perdu.

- Demande-le à Malefoy, il t’expliquera mieux que n’importe qui, mais en ce qui me concerne, Hermione ne fait plus partie de ma vie, c’est de l’histoire ancienne alors ne m’attendez pas pour aller la chercher, répondit Ron.

Drago était en train de bouillir de l’intérieur. La réaction de Ron ne lui plaisait pas du tout et il n’allait pas tarder à exploser.

- Tu veux bien arrêter de jouer les victimes et les égoïstes un peu ?

- Je peux savoir de quoi tu te mêles toi ? Et je t’interdit de me juger. Tu ne me connais pas et je ne veux pas que tu me connaisse. Occupe toi de tes affaires Malefoy.

- Je te ferais remarquer que c’est ce que je fais Weasley. Tu ne penses qu’à toi et à rien d’autres, voilà tout. Hermione est ton amie depuis sept ans et tu te permets de tout gâcher comme ça, du jour au lendemain.

- Je rêve ou le gentil Serpentard prend la défense de sa petite amie ? Comme c’est touchant. Arrête tu vas me faire vomir.

- Alors c’est donc ça qui te dérange, le fait que Hermione ne sorte plus avec toi, mais avec moi ? Tu es pathétique, permet-moi de te le dire…

-… non je ne te le permets pas.

- Tu es un idiot, tu ne veux pas penser à elle, tu ne penses qu’à toi. Hermione n’était pas heureuse avant d’arriver ici, les derniers évènements lui ont fait beaucoup de mal.

- Qu’est-ce que tu en sait toi ?

Harry, Ginny, Missy et Kylian ne savaient pas quoi faire pour calmer le jeu. Les deux hommes étaient fou de rage et tout ce qu’ils pouvaient bien avoir sur le cœur sortaient sans effort.

- Je le sais parce que je lui ai parlé, parce qu’elle sait confié à moi, voilà tout. Elle est intelligente et elle sait faire la part des choses et donner une deuxième chance aux gens quand c’est possible.

- Bien sûre et puis quoi ? Quand tu auras eut ce que tu veux, tu la laissera tomber, c’est ça ton plan ?! Elle mérite mieux que ça et ce n’est pas toi qui pourra lui donner ce dont elle a besoin.

- Figure-toi que c’est tout le contraire, elle représente beaucoup plus pour moi et ce n’est pas le genre de fille qu’on laisse filer sans rien faire pour la récupérer. Contrairement à toi, je réfléchis, je m’occupe d’elle et quand elle a besoin de parler, je l’écoute, contrairement à toi, je la rend heureuse…

Ron ne trouva rien à répondre à Drago, il avait été touché en plein cœur. Hermione avait toujours énormément compter pour lui et il avait toujours fait au mieux pour la rendre heureuse, mais peut-être qu’il n’avait pas été à la hauteur… Ron regarda le groupe une dernière fois avant de les laisser et de partir en direction du bar.

Les autres, qui avaient regarder la scène de loin, ne savaient pas trop commencer apaiser la situation, mais il était temps pour eux de partir à la recherche de Hermione, et il fallait faire vite car la nuit tombait. Ils partirent donc à six en direction du port. Une fois sur place, ils décidèrent de se séparer, Harry irait avec Ginny, Missy avec Kylian et Drago partait de son côté. Ils s’étaient redonner rendez-vous une heure plus tard pour faire le point, et les premiers qui la trouvait attendraient les autres dans le hall de l’hôtel. Une fois les choses mis au point, chacun prit sa direction et se mit à chercher la jolie brune.

De son côté, Ron ne savait plus quoi faire pour oublier sa peine. Drago avait raison sur ce qu’il lui avait dit et il se rendait comptes, bien trop tard, qu’il avait mal réagit à la situation. Il commanda un jus de fruit au bar et tenta de le boire, mais rien ne passait, il avait l’esprit ailleurs et trop de choses se bousculaient dans sa tête. Il ne se rendait même pas compte de qui venait et repartait près de lui, le temps s’était arrêter, la terre avait arrêter de tourner et le soleil de son cœur ne pourrait plus jamais briller, tel était son état d’esprit.

- Bonsoir.

Ron tourna lentement la tête vers la jeune femme qui venait de s’asseoir près de lui. Elle n’était pas très grande, brune, les cheveux courts et des yeux bleu magnifiques, il aurait crut voir l’air de Missy devant lui. Ron en resta le souffle couper en observant la jeune femme qui lui souriait. Elle s’assit près de lui et commanda un verre.

- Salut, répondit le roux sur un ton terne, plein de tristesse.

- Je suis désolée de te déranger, tu n’as pas l’air très en forme, mais je viens tout juste d’arriver et je n’ai pas vus la personne qui était sensé m’attendre.

- Ah, je vois… Eh bien, écoute, si tu en as envie, je peux toujours te tenir compagnie. Moi, personne ne m’attends, tous mes amis sont partis.

- Pourquoi tu n’es pas partit avec eux ?!

La jeune femme inspira énormément de confiance à Ron, il avait la sensation de la connaître depuis longtemps et de pouvoir tout lui dire. Elle semblait si sensible et à la fois si forte d’esprit et de caractère. Il avait envie de la connaître un peu plus encore.

- En réalité, je viens de me rendre comptes que j’ai fais une énorme bêtise. Ca fait sept ans que je connais mes meilleures amis, on a fait les quatre cents coups tous les trois, mais je viens de tout gâcher, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire…

La jeune femme sourie.

- Ca ne durera pas, vous les garçons vous faîtes des histoires pour rien, ça ira avec tes copains.

- Non, là je ne te parle pas de Harry, mon meilleure ami, mais de Hermione, MA meilleure amie. On est sortit ensemble il y a quelques mois et tout à l’heure et on s’est séparé au tout début des vacances et tout à l’heure, elle m’a annoncer qu’elle sortait avec notre pire ennemi, si on peut dire.

- Je vois… Tu as très mal réagit à tout cela et tu es partis en la laissant seule, je me trompe ?

- Non. Ce qu’il y a, c’est qu’on est un petit groupe et il en fait partis et avant d’aller dîner, ma sœur a demander des nouvelles de Hermione, elle n’est pas rentrée et là, la dispute à éclater avec l’autre fouine, lui reprochant des tas de choses, mais en réalité, il avait raison.

- En quoi avait-il raison ?

- Je n’ai pas sut la rendre heureuse comme elle le méritait, lui il y arrive et je devrais m’en réjouir, plus qu’autre chose…

- Le fait que tu es reconnus tes tors est une grande et bonne chose, il suffit juste que tu le dise aux personnes concernés, il faut que tu leur présentes tes excuses et tout ira pour le mieux…

- Au fait, je m’appelle, Ron. Ron Weasley. Et en tout cas merci pour la discussion, je crois que je vais aller faire un tour en ville, voir si je la retrouve.

- Je crois que tu devrais attendre ici, au cas où elle reviendrais avant tes amis.

- Tu as sûrement raison. Je vais attendre ici.

- Sinon, moi je m’appelle Sabrina, Sabrina Daniels.

Ron venait de comprendre pourquoi il lui trouvait un air qu’il connaissait, il avait en face de lui la petite sœur de Missy…
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Sam 30 Déc - 12:41

Chapitre 12 : La vie réserve bien des surprises


- HERMIONE !!!

Cela faisait déjà une bonne heure que Drago, Harry, Ginny et Missy cherchaient la jolie brune disparut. Comme prévus, ils se retrouvèrent tous sur le port pour faire le point. Aucuns d’eux n’avaient de traces de la jeune, ils ne la trouvaient nul part, mais ils ne volaient pas abandonner pour autant, et Drago était sans doute le plus déterminé de tous. Ils se séparèrent une nouvelle fois, parcourant les ruelles et regardant dans chaque bars et restaurants mais rien…

Drago marcha sur la plage, le cœur lourd. Il s’en voulait, même si la disparition de Hermione était en aucun cas de sa faute, mais quelque part, il se sentait un peu responsable. Sans même s’en rendre compte, il marchait sur la plage, sans but réel et il l’aperçut au loin. Il n’en croyait pas ses yeux, s’était près des rochers qu’elle se cachait. Il courut afin d’arriver à sa hauteur rapidement. Elle était assise, les genoux remonter sous la poitrine, les bras en croix et la tête posée dessus.

- Hermione, mon ange…

La jeune femme leva ses yeux rougit vers Drago. Elle avait versé tant de larmes qu’elle ne s’était même pas rendu compte à quel point l’heure était avancée. Elle avait froid, elle tremblait de partout et elle ne cessait de pleurer. Drago s’assit près d’elle et la prit dans ses bras.

- Il… m’a dit… il ne veut plus me parler…

- Ecoute, les choses s’arrangeront avec Ron, mais pour l’instant, il faut que tu rentres avec moi. Tu ne peux pas rester ici toute seule, tout le monde s’inquiète pour toi et moi le premier.

- Je… je suis désolée Drago… je…

- Chut… on en reparlera plus tard, allez viens.

Drago réussit tant bien que mal à lever Hermione. Il l’enlaça un moment, tentant de la rassurer puis ils prirent la direction de l’hôtel. Ils marchèrent lentement et Hermione ne semblait pas vouloir parler, elle tenait fermement la main de Drago voulant oublier ce que Ron lui avait dit quelques heures plus tôt. Plus ils marchaient et plus Hermione resserra la main de Drago dans la sienne, s’était comme si elle redoutait qu’il la lâche, elle était toute retournée et la vue de l’hôtel devant elle ne la rassura pas plus, loin de là.

Le jeune couple s’arrêta un instant et Drago plongea son regard dans celui de sa petite amie, essayant de savoir ce qui pourrait la rassurée et l’apaiser, mais rien, les larmes recommencèrent à couler sur ses joues et elle finit par se blottir dans ses bras. Machinalement, le jeune homme lui caressa les cheveux, attendant qu’elle se calme. Au bout d’une dizaine de minutes, en se tenant toujours pas la main, ils entrèrent dans le hall de l’hôtel. Hermione attendit le temps que Drago laisse un message pour le reste du groupe. Ils montèrent ensuite, tous les deux, jusqu’à la chambre de Hermione.

Une fois arrivé à destination, ils entrèrent dans la pièce et Hermione s’allongea sans plus attendre sur son lit, Drago vint s’asseoir près d’elle et la regarda amoureusement. Il aurait tant voulus faire beaucoup plus pour elle, mais il ne pouvait rien faire dans la seconde à part attendre que l’orage passe… Il l’embrassa sur le front avant de se lever pour quitter la chambre, mais il fut retenus. Hermione pleurait toujours, mais elle ne voulait pas qu’il parte comme ça.

- Reste avec moi… s’il te plait… ne me laisse pas…

Le jeune homme eut le cœur brisé de voir la jolie brune dans cet état, elle était tellement malheureuse alors que tout allait bien quelques jours plus tôt. Il se rassit sur le lit près d’elle et lui murmura qu’il ne laisserais pas, qu’il reviendrais quelques minutes plus tard, après avoir rassuré le reste du groupe. La jeune femme accepta à contre cœur sa proposition en sachant qu’il avait raison, qu’il fallait qu’il prévienne les autres qu’elle était rentrée à l’hôtel. Ils s’embrassèrent une dernière fois avant que Drago ne quitte la chambre.

Au même moment, Harry et Ginny arrivèrent à l’hôtel. A peine avaient-ils passé la porte que l’une des réceptionniste les interpella, leur confiant le message de Drago. Une fois rassuré par ce qu’ils venaient de voir, ils décidèrent d’attendre Missy et Kylian dans le bar et c’est là, qu’ils virent Ron, accompagné. Ils le rejoignit.

- Ron.

- Harry, Ginny. Vous avez retrouvé Hermione ?!

- Oui, apparemment Drago la retrouvé avant nous et il la ramené dans sa chambre.

Comme s’il avait entendus son nom, Drago apparut aux portes du bar. Il s’approcha lentement en direction du petit groupe et soudain, il reconnut la jeune femme qui se tenait à côté de Ron. Il ne put que sourire en la voyant. Sabrina descendit de sa chaise et se précipita vers lui avant qu’il ne la prenne dans ses bras.

- Je suis contente de te voir toi, tu m’as manqué.

- Je suis content aussi.

Drago relâcha son étreinte et il demanda à la jeune femme depuis de temps elle était arrivée, et il fut surpris d’entendre qu’elle était là depuis plus d’une heure.

- Je suis resté avec Ron, il a été adorable de me tenir compagnie.

- Ron ?!!! Ron Weasley ?!!!

Sabrina tourna son regard vers le jeune homme en question. Il parlait bel et bien du Ronald Weasley, ancien élève de Griffondor, meilleur ami de Harry Potter, le Survivant. Drago le regarda en changeant complètement le visage qu’il avait. Il était très en colère après le jeune homme et il comptait bien lui dire tôt ou tard sa façon de pense, mais pour le moment il voulait seulement se contenter de rassurer le groupe en leur disant que Hermione était dans sa chambre.

Missy et Kylian n’était toujours pas revenus et Drago partit les chercher, pendant que Harry et Ginny partirent rejoindre leur chambre pour la nuit. La journée avait été longue et un peu de calme et d’intimité n’étaient pas de trop à cet instant. Ils laissèrent Ron en compagnie de Sabrina. Ils parlèrent un long moment sans que Drago, Missy et Kylian ne reviennent. Finalement, la jeune femme exprima son envie de rejoindre sa chambre, Ron ne manifesta pas et il la regarda s’éloigner dans le hall, puis enfin dans l’escalier en direction des étages.

La soirée lui paraissait longue et terriblement ennuyeuse. Bien sûr, Ron se doutait bien que le lendemain serait aussi une dure journée. Hermione lui en voulait, sans aucuns doutes possible, et Drago lui en voulait également pour des raisons différentes, il ne lui restait plus qu’à mettre les choses au claire et d’arranger les choses comme le lui avait conseillé Sabrina.

Drago retrouva Missy et Kylian à proximité de l’hôtel. Le jeune blond leur annonça qu’il avait ramener Hermione jusqu’à sa chambre après l’avoir retrouvée sur la plage du port. Missy était soulagée et Kylian enchanté que sa Mime soit seine et sauve. Ils marchèrent tous les trois en silence jusqu’à l’hôtel et sans attendre, ils rejoignirent leur chambre.

Missy entra dans la sienne avec son fils, qui une fois allongé, s’endormit sans plus attendre. La jeune mère quand à elle, alla s’asseoir un instant sur le balcon. Ses vacances avaient pris un aspect tout à fait inattendus et elle ne savait plus très bien comment gérer les choses. Certes, Bryan était un jeune homme tout à fait agréable et gentil avec elle, il avait passé une bonne soirée la veille, ils avaient énormément parlé, mais elle ne lui avait pas parlé de son fils. Elle devrait le faire tôt ou tard, mais elle avait cette peur atroce qui la paralysait, peur qu’il ne la laisse tomber pour cela ou pire encore… Elle regarda Kylian à travers la porte-fenêtre et elle sourit. Il était son petit rayon de soleil, sa raison de vivre même si les choses étaient dure quelques fois, mais ils avaient toujours tenus le coup. Ce petit bonhomme représentait tout pour elle et jamais elle ne laisserait quiconque se mettre en travers de leur chemin…

De son côté, après être passé par sa chambre récupérer quelques affaires, Drago se dirigea vers celle de Hermione. La porte n’était pas fermée, il frappa légèrement contre la porte et il entra. Il posa ses affaires dans un coin de la pièce et il regarda le jeune femme, à moitié roulée en boule sur le lit. Quand elle le vit, elle se releva et s’assit sur le lit sans le quitter du regard. Drago s’assit près d’elle et la prit dans ses bras tout en lui caressant les cheveux.

- Je m’en veux tellement Drago…

Les larmes recommencèrent à couler sur son visage, telle une rivière qui coule d’un endroit à un autre. Son seul réconfort à cet minute, était les bras de Drago dans lesquels elle était blottit.

- Ne t’en fais pas pour Ron, il va vite se rendre compte qu’il t’as dit des bêtises.

- Je ne sais plus quoi faire, je ne voulait pas lui faire de mal, je…

- Il t’en a fait aussi en te disant ce qu’il a dit. C’est ton meilleure ami… vous vous connaissez depuis si longtemps…

- Peut-être que si les choses avaient été différentes…

Drago se recula et regarda Hermione dans les yeux ne comprenant pas vraiment le sens de sa phrase.

- Ca veut dire quoi ? Tu regrette qu’on soit ensemble ?!

La jeune femme resta un moment silencieuse avant de sourire.

- Non, je ne le regrette pas, je suis contente qu’on soit ensemble, mais il y a Ron.

Drago se leva du lit. Qu’il le veuille ou non, Ron hantait ses pensées, il était présent partout mais la seule chose qu’il redoutait, c’est que Hermione mette un terme à leur relation par rapport à lui. Certes, le beau blond était un peu déçu, mais il ne voulait pas le laisser paraître…

- Ecoute Mione, si tu préfères rester avec lui, dit le moi, je comprendrais. Tu ne cesses de faire attention à ce que Ron pourrait penser, mais lui ne fait pas attention à tes sentiments…

- … mais tu ne le connais pas comme moi je le connais.

- En tout cas, je le connais assez pour dire qu’il est égoïste et qu’il ne pense qu’à lui. Est-ce qu’il sait soucié de ton bonheur avant de penser au sien ? Il n’a pas essayer de te comprendre, il n’acceptera jamais que se soit moi ton petit ami, justement parce que c’est moi.

- Mais je suis avec toi, qu’il le veuille ou non mais…

- … mais quoi ? Tu as besoin de sa bénédiction pour sortir avec moi ? C’est ça ?

- Non… je… peut-être que oui… je ne sais pas… c’est mon ami…

Plus la discussion avançait et plus Drago sentait monter la colère en lui. Il commençait à regretter d’avoir avouer ses sentiments à Hermione, car à en voir par sa réaction, tout ce qu’il lui importait, s’était son meilleur ami.

- Tu sais, je n’ais pas envie de dire des choses que je pourrais regretter par la suite, alors je préfère stopper la discussion maintenant. Cours rejoindre Ron si tu en as envie, mais moi je n’ais pas la force de rester là comme un idiot alors quand tu sauras ce que tu veux préviens-moi… si je suis encore là pour t’attendre…

Drago partit en direction de la porte, avec la ferme intention de quitter Hermione et sa chambre. Plus rien ne le retenait, Hermione semblait avoir encore des sentiments pour Ron, alors pourquoi viendrait-il se mêler à l’histoire ? Au moment où il tourna la poignée de la porte, Hermione le retint par la bras.

- Ne me quitte pas toi aussi…

- Ce n’est pas de moi dont tu as besoin, tu as encore des sentiments pour Ron, c’est lui qu’il te faut, pas moi…

- C’est la que tu te trompe, j’ai besoin de toi, j’ai besoin que tu m’aides a avancer encore, j’ai besoin que tu sois près de moi, que tu m’aides face à cette situation… ne me quitte pas, je t’en supplies, reste…

Que pouvait-il faire d’autre ? Refuser ? Le jeune homme se tourna face à la jolie brune. Il la regarda un long moment avant de prendre son visage entre ses mains pour l’embrasser. Elle avait besoin de lui, c’est elle qui venait de le lui dire, alors il serait là pour elle tant qu’elle en aurait besoin. Son cœur battait à n’en plus pouvoir et tout ce qu’il voulait, s’était resté auprès de la femme qu’il aimait, rien de plus, rien de moins. En ce qui concernait Ron, il règlerait ses comptes avec lui le temps venus pas avant…
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  lilydu952 le Mar 17 Avr - 22:12

Chapitre 13 : Douces révélations

- Bonjour mon cœur…

- Salut princesse. Tu as bien dormis ?

- Oui, très bien.

Hermione se retourna afin d’embrasser Drago. Elle se sentait bien dans ces bras, même si les évènements de la veille lui restaient en mémoire. Cela faisait une semaine qu’elle était en France, mais il lui était arrivée déjà tant de choses… Ses sentiments et sa vision des choses avaient changés mais son ami lui avait fait énormément de mal en lui disant des horreurs qu’elle ne pourrait sans doute pas oublier de si tôt… Dans tous les cas, elle ne voulait pas perdre en plus, l’amour que pouvait bien lui porter l’ancien Serpentard, alors quitte à passer du bon temps, autant que se soit avec lui…

De son côté, Ginny venait d’ouvrir les yeux, éclairée par les rayons du soleil qui la caressait comme un vent d’automne sur la peau. L’homme qu’elle aimait le plus au monde était près d’elle et la regardait en souriant, ils étaient heureux et amoureux, rien ne pouvait briser ce lien si fort qui les unissaient tous les deux, bien que depuis la veille, l’histoire entre Ron et Hermione les préoccupaient beaucoup…

De son côté, Missy se réveilla avec l’idée de passer une grande partie de la journée avec sa petite sœur, car elle avait énormément de choses à lui dire, surtout concernant Bryan. La jeune femme se sentait bien avec lui, mais le problème était qu’il ignorait tout de son fils, Kylian. Elle savait pertinemment que sa relation avec le beau jeune homme ne durerait pas longtemps si elle ne lui disait pas la vérité au plus vite, mais bien sur, cette tâche s’avérait être très dur…

Sur les coups de 9h30, tous se retrouvèrent autour d’une grande table pour le petit déjeuner. Hermione avait pris soin de rester loin de Ron, qui faisait de même, tandis que Drago restait près de sa petite amie. Missy prit grand soin de présenter Sabrina, sa jeune sœur, qui tenta de détendre l’atmosphère, en vain…

- Bon eh bien, j’espère que vous n’y voyez aucuns inconvénients si je vous laisse aujourd’hui ? Je voudrais parler avec ma sœur, annonça Missy a la fin du repas.

Personne ne s’opposa à cette éventualité, sauf peut-être Kylian qui resta, néanmoins, silencieux. Encore une fois, sa mère le laissait tout seul, livré à lui même. Pour les autres, aucune décision ne fut prise tout de suite. Ginny proposa une sortie en amoureux à Harry, qui accepta très rapidement, Hermione proposa à Kylian de passer la journée avec elle et les deux derniers, Drago et Ron, ne dirent rien, mais ils se regardèrent avec insistance…

Une heure après, ils étaient tous partis dans la direction qui l’intéressait. Missy et Sabrina se retrouvèrent sur la plage, au milieu de toutes les familles de vacanciers. Les deux jeunes femmes se regardèrent un moment avant d’être prise d’un fou rire qui n’en finissait pas. Après avoir repris ses esprits, Missy se rappela de quoi elle voulait parler…

- Tu sais, il s’en est passé des choses depuis le début de mes vacances ici…

- Tu sais, je m’en doute bien, je te trouve… tellement différentes depuis quelques temps. Qu’est-ce qui s’est passé ici ?!

- Déjà, j’ai fait la connaissance de Hermione dans l’avion, le soir même elle s’est effondrée en larmes dans mes bras, deux jours plus tard Drago est arrivé et c’est là que j’ai sut qu’ils se sont détestés pendant six longues années…

-… attends, je crois que je ne te suis pas là… tu dis qu’ils se détestent, mais ce n’est pas ce qu’on m’a dit hier soir…

- Qui « on » ?

- Il s’appelle Ron. J’ai fais sa connaissance hier soir, il m’a tenus compagnie quand je suis arrivée. Il n’y avait personne, alors je suis allée au bar et je suis tombée sur lui.

- Oui. Et bien les choses ont incroyablement évolués, à l’heure actuelle, Hermione et Drago sortent bel et bien ensemble… Mais passons, je ne voulais pas te parler d’eux, mais de moi…

Sabrina posa un regard très soucieux sur sa sœur. Elle ne l’avait vus aussi sérieuse depuis longtemps. Missy semblait à la fois heureuse et effrayer à l’idée de lui parler et de lui avouer certaines choses, mais qu’importe ?! Elles étaient sœurs et elles s’étaient toujours tout dit, alors pourquoi les choses devraient-elles changer maintenant ?

- Explique toi Missy, parce que je crains de ne plus te suivre…

- Disons que j’ai rencontré quelqu’un ici…

Sabrina afficha un magnifique sourire. En effet depuis la naissance de Kylian, la jeune femme n’avait jamais réellement vus sa grande sœur heureuse et aussi radieuse. Missy s’était renfermée dans un mutisme presque indescriptible et toutes approches d’un homme restait infructueuse. En tout cas, les choses semblaient avoir changés en quelques temps…

De son côté, Drago était, lui aussi, parti faire un tour sur la plage. Il s’assit sur le sable chaud parmis toutes ces familles de vacanciers et il fut rejoins quelques minutes plus tard par Ron. Les deux jeunes hommes restèrent silencieux un long moment avant que l’un d’eux ne se décident à parler.

- Ecoute, j’ai pas envie d’y aller par quatre chemins avec toi, commença Drago.

- Je ne m’y attendais pas de toute façon. Si tu as envie de me balancer des horreurs à la figure à cause de ce que j’ai bien put dire à Hermione, je t’en pris, ne te gène pas.

Le beau blond resta un instant pris de court, comme choqué. L’ancien Griffondor n’avait pas essayer de se défiler ou bien de se justifier de quelques manières, au contraire, il semblait assumer ces actes et ces paroles. Après une minute de réflexions, Ron continua.

- Je mériterais peut-être toutes les injures du monde…

- Non, tu ne les mérite pas, coupa Drago.

Ron tourna la tête vers lui.

- Si c’est ce que tu penses… Mais si tu veux savoir, j’ai bien réfléchis hier soir et c’est vrai que je me suis comporter comme le dernier des idiots. Je ne sais pas, mais ça m’a fait tellement bizarre de savoir qu’elle t’avait… donné son cœur en quelque sorte.

Ron marqua une pause, cherchant ces mots.

- Elle ne me l’a pas complètement donné, une partie t’appartient encore, si je puis dire. Hermione t’aime énormément, il n’y a aucun doutes à ce sujet. Vous vous connaissez depuis tellement longtemps tous les trois avec Harry…

- Oui mais toi, tu la rends heureuse, contrairement à moi… C’est ma meilleure amie et je tiens énormément à elle et si tu peux la rendre heureuse, alors d’accord. Mais il faut avouer que j’ai été choqué quand elle me l’a annoncé.

- Je crois qu’elle a encore des sentiments pour toi…

Drago dit sa phrase dans un souffle, les yeux fixer sur l’horizon en face de lui, le regard à moitié dans le vide, comme si son esprit était loin de son corps, loin de la France et loin de tout.

Ron resta lui aussi, un moment le regard fixé sur l’horizon. Il ne comprenais pas vraiment ou Drago voulait en venir, tout ce qu’il avait compris, c’est qu’il avait fait une belle erreur en mettant Hermione de côté, elle était son amie depuis six ans et cette amitié passait avant tout…

- Ecoute… Drago, qu’elle est toujours des sentiments pour moi n’est pas vraiment la question. Elle est heureuse avec toi et son bonheur passe avant le mien et si vous êtes bien ensemble, alors je veux bien l’accepter, mais ne la laisse pas tomber.

- On arrête de se taper dessus alors ?! demanda Drago d’une voix presque inaudible.

- Je ne te dis pas qu’on va devenir les meilleurs amis du monde, mais je veux bien faire un effort…

Un pacte était en quelque sorte passé entre les deux hommes. A présent, le bonheur de la jolie brune passait avant tout le reste. Cette guerre ouverte qui avait durée pendant toutes c es années était comme terminée, la paix s’installerait petit à petit dans cette nouvelle vie qu’ils avaient tous tant espérer depuis la fin de l’horrible guerre.

Le reste des vacances s’annonçaient peut-être beaucoup plus tranquille que quelques jours plus tôt, en tout cas s’était le pressentiment de Ron et Drago, mais ce qu’ils ignoraient tous les deux, c’est que deux jeunes personnes allaient bientôt changer le court de leur vie…

- Je crois que je suis en train de tomber amoureuse, Sabrina…

- Mais c’est très bien, tu ne crois pas ?!

- Il n’est pas au courant pour Kylian…

Missy ne finit pas sa phrase, elle la laissa en suspens, fixa la mer droit devant elle. Le soleil brillait comme une étoile en pleine nuit dans un ciel dégagé, mais le ciel dans le cœur de la jeune mère était gris et remplis de nuage. Bien sûre, comme un événement n’arrive jamais seul, un beau jeune s’approcha d’eux. Il se positionna devant Missy et Sabrina.

- Salut Missy, je te cherchais partout.

- Salut Bryan. Je te présente ma petite sœur, Sabrina.

Bryan lui fit un magnifique sourire avant de reporter son attention sur sa petite amie. Il tenta de baisser un peu afin d’être à peu près à sa hauteur.

- Je voulais te demander si tu aurais un peu de temps libre dans la journée, j’aimerais beaucoup qu’on passe un peu de temps ensemble…

Missy tourna son regard vers sa sœur, mais elle ne lut rien qui puisse l’aider, tout ce qui lui restait à faire, s’était de parler franchement et sérieusement avec Bryan, rien d’autre…

- D’accord… Je crois que c’est une très bonne idée, surtout que j’ai une chose très importante à te dire…


Salut tout le monde ! Je voulais laisser un petit mot pour vous dire à quel point je suis désolée de ne pas avoir publié plus tôt, on va dire que j’ai un peu oublié ce site, je suis vraiment navrée… En tout cas, pour ceux qui me lisent encore, je vous dit merci d’avance et encore désolée pour ce regrettable retard de publication…

Mise à part tout ça, j’espère que ce chapitre vous aura quand même plut et pour la suite, elle arrivera vraiment très vite dans la mesure ou j’ai terminé d’écrire entièrement cette histoire… Voilà, bonne fin de lecture et à bientôt.

et aussi merci à fan2ThyetJOna pour son petit mot et je suis désolée de te le dire seulement maintenant Embarassed
avatar
lilydu952
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 07/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O.o° Vers le chemin de ton coeur °o.O

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum