Vivre-- suite de À quoi bon de Meg Carter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vivre-- suite de À quoi bon de Meg Carter

Message  Ariel le Ven 15 Sep - 15:12

Disclaimer : Je ne suis pas payée pour cette histoire, les personnages ne m’appartiennent pas.

Genre: Romance

Note de l’auteur : Puisque la fin de la fic de Meg ne me plaisait pas mais alors pas du tout, j'ai écrit la suite avec son accord. Il faut donc avoir lu la fic de Meg avant de lire celle-ci. Alors qu'elle fin préférez-vous? S’il vous plaît, ne prenez pas un extrait de ma fic en la faisait passer pour le vôtre. C’est très frustrant. Demandez-moi l’autorisation avant! Merci.

NE PAS PUBLIER SANS MON AUTORISATION!!!




Vivre


Sa montre indiquait quelques minutes après trois heures du matin. Il n’avait pas dormi depuis la veille et souffrait du décalage horaire. Il ne savait pas ce qu’il faisait là mais il savait qu’il devait y être. Il avait eu le pressentiment que quelque chose d’horrible allait lui arriver. C’était pour elle qu’il avait sauté dans le premier avion. C’était pour elle qu’il était là. C’était pour elle qu’il allait probablement se couvrir de ridicule. Les pressentiments étaient des trucs de bonnes femmes auxquels un général deux étoiles ne devait pas porter attention. Devait-il frapper ou entrer directement avec la clé qu’elle lui avait donnée des années plus tôt et qu’il n’avait jamais rendue?

Il hésita quelques secondes avant d’utiliser le petit morceau de métal si commun mais si précieux à ses yeux. L’odeur d’alcool l’agressa dès qu’il eut refermé la porte. Il fronça les sourcils. Sam n’était pas du genre à boire beaucoup, en particulier seule. Ses pas le menèrent jusqu’au salon où elle était allongée sur le sofa. La pleine lune éclairait ses traits tirés et il s’en voulu de ne pas avoir été là pour les apaiser. Il s’approcha d’elle mais il sentit quelque chose crisser sous son pied. C’est alors qu’il aperçut les éclats d’un verre brisé sur le sol puis la bouteille de Smirnoff presque vide qui trônait sur la table basse à côté d’un carton de jus d’orange vide également. Son regard glissa ensuite sur le flacon qu’elle tenait encore dans sa main.

D’un geste brusque, il lui arracha et regarda l’étiquette. Des somnifères. Le flacon était presque vide et l’étiquette indiquait que l’ordonnance avait été renouvelée récemment. La panique s’empara de lui et il se précipita auprès d’elle. Ses mains se posèrent sur le cou de la jeune femme à la recherche d’un pouls. Il mit quelques secondes à le trouver. Faible, irrégulier, mais bien là. Il savait qu’il n’avait pas un instant à perdre. Il appela la base et ordonna à l’équipe médicale de se tenir prête puis il la prit délicatement dans ses bras et l’installa le plus confortablement possible sur la banquette arrière de son camion. Il fit le trajet en un temps record, paniqué à l’idée qu’il soit trop tard. Arrivé à destination, il la sortit tout aussi délicatement du camion et l’installa sur la civière. Il expliqua la situation au docteur Lam tout en courant à ses côtés.

Devant les doubles portes, le médecin lui demanda d’attendre à l’extérieur pendant qu’elle faisait son travail. Il ne la retint pas plus longtemps, conscient qu’elle était la seule à pouvoir la sauver. Deux heures plus tard, le médecin vint le rassurer. Sam était hors de danger mais elle était toujours inconsciente. Il demanda à la voir et on la conduisit auprès d’elle. Il approcha une chaise du lit et s’installa, prêt à affronter les longues heures d’attente. Il l’observa pendant de longues minutes. Il sentait son corps s’engourdir et ses paupières s’alourdir mais il refusait d’abandonner, il voulait rester éveiller jusqu’à ce qu’elle ouvre les yeux. Il voulait être sûr qu’elle allait bien.

Une fois de plus, il se perdit dans la contemplation de son visage. Les questions se bousculaient dans sa tête mais il savait qu’il devait attendre son réveil pour avoir les réponses. Les heures s’écoulèrent lentement. Par miracle, il parvint à rester éveillé, se tortillant sans cesse sur sa chaise de plus en plus inconfortable. Quand, enfin, elle ouvrit les yeux, il était courbaturé et avait mal partout. Quand son regard accrocha le sien, il y vit une telle détresse qu’il eut l’impression qu’un poignard lui avait traversé le cœur. Alors il fit la seule chose sensée qu’il pouvait faire pour elle. Il s’allongea à ses côtés sur le lit et la prit dans ses bras pendant qu’elle déversait des torrents de larmes. Il ne dit rien, il était là, tout simplement. Longtemps après qu’elle se fut calmée, elle murmura deux mots qu’il n’aurait jamais pensé entendre.

- Aime-moi…
- Toujours…

Fin
avatar
Ariel
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 193
Age : 32
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre-- suite de À quoi bon de Meg Carter

Message  Megane Carter le Ven 15 Sep - 16:02

Comment ça la fin de ma fic ne te plait pas du tout "Miss je veux absolument une Happy end" ! Bon allez je te pardonne parce que j'aime bien ta fic. C'est très beau et très ship Very Happy

Et merci d'avoir donné une suite à ma fic Wink
avatar
Megane Carter
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 480
Age : 34
Localisation : Nord
Date d'inscription : 14/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://meganecarter.site.voila.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre-- suite de À quoi bon de Meg Carter

Message  Marine-CO le Ven 15 Sep - 17:06

Bonne suite... j'avais peur, parce que je trouvais que la fic de meg ce suffisait à elle même, mais j'aime beaucoup !!!
avatar
Marine-CO
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1591
Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre-- suite de À quoi bon de Meg Carter

Message  malice le Ven 15 Sep - 19:30

j'aime bcp aussi... la fin de la fic de meg m'avait demoralisé, mais là le sourire revient Wink
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre-- suite de À quoi bon de Meg Carter

Message  Sganzy le Ven 15 Sep - 20:28

Spoiler:
Alléluia une happy end Laughing
Je trouve ça un peu trop rapide. Bon ok, au début c'est bien, ça rend la fic Angst, donc le style va bien avec l'histoire. Mais à la fin, j'aurais ralenti les choses, laisser couler...
Mais bon, ça fait bien plaisir quand même une fic comme ça^^
avatar
Sganzy
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 233
Localisation : Metz
Date d'inscription : 14/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre-- suite de À quoi bon de Meg Carter

Message  samanthacarter59 le Sam 16 Sep - 0:08

je préfère ça quand même Very Happy
avatar
samanthacarter59
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 147
Localisation : quelque part en france
Loisirs : regarder stargate, lire fan fic, disney
Date d'inscription : 04/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://samanthacarter59.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre-- suite de À quoi bon de Meg Carter

Message  mousticv le Sam 16 Sep - 10:31

J'aime bien la première partie et cette suite. Beau travail à deux !
avatar
mousticv
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 597
Age : 44
Localisation : dans les bras de Jack... non ? Bah tant pis !
Date d'inscription : 09/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre-- suite de À quoi bon de Meg Carter

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum