Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  Hermaline le Mar 22 Aoû - 23:16

Titre : Je vous écrirai

Auteur : Hermaline

E-mail : viveharrypotter@hotmail.com

Note : C’est donc la première suite annoncé de Je vous écrirai qui sera (très) vite suivi de la deuxième et dernière qui sera mieux que celle-ci, c’est promis.


Je vous écrirai


Le nez collé au hublot, Samantha Carter contemplait le paysage minuscule qui s’étendait. La dernière fois qu’elle l’avait vu de si loin, c’était dans l’autre sens. Une main se posa sur son bras.
- Sam ? Ca va ?
Elle tourna la tête vers Jack qui affichait un air soucieux.
- Oui tout va bien.
Il sembla rassuré de cette réponse et la laissa dans ses réflexions, préférant s’attaquer à son steak.
- Tu es chure che tu feux viens mancher ?
- Sûre.
Elle le regarda un instant couper sa viande avec entrain tout en sentant une boule dans son estomac. Oh non, elle n’avait vraiment pas faim.
Irrévocablement, son esprit ne parvenait pas à penser à autre chose que ça. Le moment où il avait fallu choisir.
Le moment, où le colonel O’Neill avait débarqué dans son labo, affolé. C’était la première fois de sa vie, qu’elle le voyait dans cet état

- Carter, on a un problème.
Compte tenu de sa tête, cela ne faisait aucun doute. Il s’était avancé, ses yeux plongés dans les siens espérant qu’elle comprenne.
Et elle avait compris tout de suite.
- Je vous écoute.
- Ils savent.
Pas besoin de savoir qui étaient Ils.
Pas besoin de savoir ce qu’Ils savaient.
- Oh mon dieu, laissa-t-elle échapper dans un souffle.
Soudainement plus occupé par la détresse de la jeune femme que par la sienne il s’était rapproché.
- Ce n’est pas grave.
- Ah oui ?
- Ce n’est pas si grave.
- Pourtant vu votre tête, mon colonel, il est évident que vous n’en pensez pas un mot.
Maudit labo. Maudite caméra. Maudit règlement. Maudite base.
- Il va falloir faire quelque chose.
- Ah oui ? Et quoi ?
Son ton amer avait résonné dans la pièce comme une gifle pour Jack. Brusquement moins sûr de lui, voire plus du tout sûr de lui, ce dernier commença à douter de l’abandon de Sam. Enfin, de l’abandon de toute réserve vis-à-vis de… tout ça. Lui aurait-il forcé la main ? Aurait-elle accepté pour ne pas le décevoir ?
- Mon colonel… ?
Ses yeux bleus le fixaient, attendant de savoir quoi faire. Une vague de chaleur déferla en lui. Mais non, elle l’aimait, elle lui avait dit. Il ne devait pas en douter. Plus jamais
- Il va falloir réfléchir.
- Oui.
- Je vais aller réfléchir.
Et il reparti d’où il était venu.
- Mais mon colonel vous…commença-t-elle mais… il était déjà hors de portée.
… ne m’avez même pas dit comment vous avez appris qu’Ils nous avaient découvert.


- Sam, on est arrivé... Sam ?
Le major Carter se sentit doucement secouée et sursauta.
- Tu dormais ?
- Non…
Non, elle… elle pensait. Elle replongeait dans des souvenirs douloureux. Mais ils revenaient, tout irait mieux.
Et s’Ils les attendaient ? S’Ils étaient venus les chercher à l’aéroport ? Et si… si…
- Il faut qu’on aille récupérer nos bagages.
Et si Jack avait eu tort de dire que c’était fini ?
- Sam ? Sam ?
Et si elle s’était…
Deux bras l’entourèrent et elle se retrouva plaquée contre un torse puissant. Il embrassa son front.
- Sam… Je ne sais pas à quoi tu penses mais à mon avis, ce n’était pas une bonne chose.
Il ne devrait pas faire ça. La serrer contre lui devant tout le monde. C’était dangereux.
- Sam. S’il te plaît, répond-moi.
Ils n’étaient pas en sécurité. Ils…
- Sam. Fais-moi confiance.
Elle leva la tête vers lui, tentant de trouver du réconfort dans ses yeux sombres.
- Fais-moi confiance.
Et si elle l’écoutait un peu ?
- D’accord.
Soulagé, il la lâcha, prenant sa main dans la sienne et la tira gentiment vers le couloir.
- Les bagages nous attendent !
Riant aux éclats – c’était fatiguant toutes ses sautes d’humeur – Sam se laissa entraîner sans apercevoir l’homme qui les attendait à leur droite et qui les suivait du regard.

- Tiens, ta valise.
- Merci, dit-elle en la prenant.
L’azur resta accroché sur l’objet, ne manquant pas de lui rappeler un autre souvenir qui lui fit monter les larmes aux yeux.

Un pyjama. Un pantalon. Un t-shirt.
Des sous-vêtements.
Le strict minimum avait dit Jack. Le strict minimum.
Un pull ? On sait jamais, s’ils allaient dans un pays où il faisait froid ?
Le strict minimum.
Elle n’avait pas entendu les coups frappés à la porte.
Une robe ? On ne sait jamais, s’ils allaient dans un pays où il faisait chaud ?
Elle n’avait pas entendu la porte s’ouvrir doucement.
- Sam ?
Le major Carter sursauta violemment, prise en flagrant délit.
- Qu’est ce que… qu’est ce que tu fais ?
C’était évident non ? Une valise ouverte en grand, des vêtements éparpillés dedans.
- Tu pars ?
Oui mais en fait non. Enfin si mais… mais ils ne devaient pas le savoir. Personne ne devait le savoir.
- Non.
Janet haussa un sourcil face au mensonge effronté de Sam. Cependant elle ne dit rien, se contentant de suivre du regard celle-ci qui continuait ses aller et retour.
Elle n’avait pas le temps de s’expliquer. Elle n’avait pas le temps de dire au revoir. Elle n’avait pas le temps de faire ce qu’elle voulait faire.
- Sam.
- Oui ? répondit-elle en levant la tête.
- Fais attention à toi, murmura simplement Janet en souriant sereinement.
Le major Carter l’observa et sourit également, s’octroyant une petite seconde de calme avant la terrible tempête qu’elle allait devoir subir et conduire puis le docteur Frasier lui fit un signe de tête et ressortit.
Valise. Valise. Valise.
Sonnerie. Portable.
Ou était passé ce fichu portable ?!
- Allô ? dit Sam d’une voix précipitée après avoir découvert le précieux objet sous son sac.
- C’est moi.
- Jack ?
- Tu es prête ?
- Presque. Pourquoi ?
- Dès que tu l’es totalement, vient me rejoindre dans le parking.
- D’accord.
- Oh et… évite de prendre l’ascenseur.
- Pardon ?
Mais il avait déjà raccroché
Elle n’aimait vraiment pas ça. Non. Pas du tout.


- Maintenant, notre prochaine mission est de trouver un taxi, déclara le colonel O’Neill en se grattant la nuque.
- A vos ordres.
Sam et Jack se tournèrent chacun vers un côté de la rue, priant pour qu’un véhicule de libre passe.
L’homme se trouvait derrière eux, se contentant pour l’instant de les regarder.
Après cinq bonnes secondes d’attente infructueuse, le major Carter commença sérieusement à s’impatienter.
- C’est la poisse ! s’exclama-t-elle.
- Ne soit pas si pessimiste, c’est mauvais pour le bébé.
- Je ne suis pas pessimiste, je suis réaliste et ça ne peut que lui faire du bien. On ne va pas déjà commencer à lui mentir ?
O’Neill préféra ne rien répondre à sa femme qui était visiblement dans une phase « j’ai toujours raison et j’ai toujours le dernier mot » et tenta d’attraper un taxi, mais sans succès.
C’est alors que la personne derrière eux se rapprocha et émit un léger toussotement pour attirer leur attention. Sam et Jack se retournèrent et se figèrent, stupéfaits. Déjà ? Si vite ?
- Daniel ?! dirent-ils en cœur.
- Désolé mais on m’a dit quel vol vous preniez et je n’ai pas résisté à l’envie de venir vous chercher…
La jeune femme se jeta dans ses bras en pleurant d’émotion. Quelque peu surpris, Daniel lança un regard à Jack qui murmura « hormones ». (clin d’œil à Sganzy lol)
- Vous m’avez tellement manqué, souffla le major Carter dans un sanglot.
- Je sais, je sais, marmonna l’archéologue en lui tapotant maladroitement l’épaule. Vous aussi vous m’avez manqué Sam.
- Et moi ? demanda son ami, vexé.
- Euh… oui oui bien sûr Jack.
Mais bien que cette phrase pouvait être interprétée différement, il ne faisait aucun doute en voyant les yeux rivés de Jackson sur O’Neill, qu’il était plus sincère qu’il ne voulait le montrer.
- Qui vous a dit qu’on prenait ce vol ? reprit O’Neill.
- Le général Hammond, répondit simplement Daniel. Sam… ? La chambre d’ami est prête, vous venez ?
Elle se redressa, sourit et accepta chaleureusement de le suivre.

Elle ouvrit la porte sans frapper.
- Mon colonel ?
Il l’attendait, assis sur son lit, la tête baissée. Elle prit place auprès de lui et glissa sa main dans la sienne pour avoir un peu de réconfort, et de chaleur.
- Que fait-on ?
- Il y a plusieurs solutions.
- Lesquelles ?
- Ne rien faire.
- Vous voulez dire, aller en cour martiale ?
- … Oui…
Leurs regards se croisèrent et leurs dernières défenses tombèrent. Bon sang le moment était trop critique pour faire comme si tout allait bien ! Ils savaient !
- Je ne veux pas t’infliger ça Sam, murmura Jack en resserrant ses doigts sur les siens.
- Je savais très bien ce que l’on risquait, le rassura-t-elle immédiatement. Nous en avons déjà parlé, le débat est clos.
- Pourtant… tu vois où nous en sommes ?
- Ne sois pas si pessimiste, pas toi…
- Il va falloir se décider, et vite.
- A t’entendre, c’est une banale mission comme les autres.
- Non, pas vraiment comme les autres. C’est une mission de sauvetage, et cette fois-ci c’est nous que nous allons devoir sauver.
Le major Carter jeta un coup d’œil étonné à son compagnon puis finit par sourire.
- Tu joues au vaillant chevalier ?
- Je le fais bien hein ?
Elle éclata de rire et posa tout naturellement sa tête sur son épaule alors qu’il se tournait vers elle et écartait quelques mèches de cheveux avant de l’embrasser délicatement.
- Ca te branche toi la cour martiale ? lui demanda-t-il enfin.
- Pas trop non. Bon bien sûr, pour quelqu’un qui adore régler les problèmes et défendre les causes des innocents, c’est le paradis mais… là… Il est évident que la défaite est…
- Evidente.
- Oui… Nous l’avons toujours su. N’est ce pas ?
Sam se redressa pour trouver la lueur de confirmation dans le regard sombre de son ami qui était bien plus, cependant, qu’un ami.
- On ne va pas revenir là-dessus, continua-t-elle en soupirant.
Le silence régna quelques secondes dans la pièce.
- Alors ? Si nous sommes tous les deux d’accords pour ne pas passer en cour martiale que faisons-nous ?
- On creuse un trou et on se cache dedans jusqu’à ce qu’Ils nous oublient ? murmura-t-elle plein d’espoir.
- Sam… sourit-il. Comment ferais-tu pour t’alimenter ?
- Je ne me nourrirai exclusivement de toi.
Il fit un « oh » de fausse surprise et l’embrassa à nouveau, entourant sa taille de ses bras.
- Donc, tu prendrais la fuite ?
- N… non.
- C’est pourtant ce que tu viens de dire.
- Je pense juste que…
Elle s’interrompit en soupirant.
- Continue, l’encouragea Jack.
- Tu ne comprendrais pas.
- C’est vrai que je suis pas l’homme le plus intelligent de la galaxie mais… je peux essayer quand même.
- Je suis fatiguée. Toutes ces années m’ont fatiguées… Ca ne me ressemble pas n’est ce pas ?
- Qu’est ce que tu veux dire ?
- Je suis la grande Samantha Carter. Je ne fuis pas mes responsabilités. Je suis une femme de terrain, je combats jusqu’à la fin. J’affronte tout. Je gagne tout.
- Tout le monde a le droit de changer.
- C’est juste que, continua-t-elle en ignorant son intervention, je ne pense pas vraiment qu’on perdra d’une façon catégorique. Je veux dire, j’ai déjà vu quand j’étais au Pentagone des rapports et la justice est beaucoup plus clémente qu’on l’imagine mais… On ne fera que répéter ce que des dizaines d’autres ont déjà essayé de faire valoir et le résultat est le même : la loi ne change pas. Tout ce qu’on récoltera, ce sont des mois de lutte qui nous séparerons. Et, pour tout vous dire mon colonel, je n’ai pas vraiment envie de subir ça…
Il l’observa attentivement et finit par acquiescer.
- Moi non plus.
- Alors… ?
- Alors… on réfléchit.
Elle hocha la tête maladroitement et tenta de trouver une autre solution à leur « problème » mais tout se contredisait dans son esprit.
C’est alors que Jack se leva brusquement et pointa son index sous son nez.
- Que diriez-vous de vacances Carter ?
Sam cligna des paupières et fronça les sourcils. Non, elle n’avait pas compris le rapport.
- Pardon ?
- Des vacances. Tu sais, ce que je te répète tout le temps mais que tu nies effrontément avoir besoin ?
- Oui mais en quoi es- ce un…
- Je crois que maintenant, tu en as besoin.
Son regard décidé plongé dans le sien l’aida alors à faire le lien. Des vacances ?
- Attendez, est-ce que vous voulez dire que nous pourrions… partir en… voyage ?


Dernière édition par le Mer 23 Aoû - 10:08, édité 2 fois
avatar
Hermaline
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 573
Age : 28
Localisation : Under the iron sea... enfin juste près d'Angers en fait
Date d'inscription : 03/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://hermalinefic.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  Hermaline le Mar 22 Aoû - 23:16

- Alors le voyage c’est bien passé ? lança Daniel.
- Vous voulez dire, notre année sabatique ou le vol jusqu’ici ? demanda Jack, assis derrière lui.
- Et bien euh… les deux.
- Et bien, l’avion a eu deux heures de retard aujourd’hui mais, au bout d’un an à ne prendre que ça, nous avons pris l’habitude.
- C’est pareil dans tous les pays ?
- Oh oui, soupira Sam, assise à côté de Daniel.
- Du coup, on est devenu très patients, conclut Jack.
- Ca ne pouvait pas vous faire de mal, remarqua son ami. C’était comment Venise ? enchaîna-t-il rapidement.
- Magnifique, j’avais toujours rêvé d’y aller ! s’exclama la jeune femme. Il faisait beau, chaud… c’était parfait.
- Et Paris ?
- Il faisait pas beau et pas chaud, décrivit O’Neill.
- Pourtant vous y êtes restés longtemps non ? D’après vos deux dernières lettres…
- Deux mois. Depuis que nous avons appris pour… le bébé, dit Sam.
Le docteur Jackson sourit et observa le ventre déjà rebondit de cette dernière.
- D’ailleurs, en parlant de bébé, c’est pour quand ?
- Dans trois mois, annonça fièrement le futur papa en avançant sa tête entre les deux sièges de devant.
- Déjà ? s’étonna Daniel.
- Nous l’avons appris un peu tard, dit Carter. En fait… il était assez difficile de faire un test en Afrique.
- Je comprends. C’était comment là bas ?
- Oh… C’était… différent d’ici. Très différent.

La voiture se gara devant la petite maison et Jack en descendit.
- Je reviens tout de suite. C’est pas la peine de venir. J’en ai pour deux secondes.
Sam acquiesça alors qu’il courait déjà chercher ses affaires. Encore perdue dans ses pensées et les derniers doutes qui osaient troubler son esprit, elle mit du temps à entendre la sonnerie de son portable.
Paniquée, elle hésita à répondre, craignant que ce soient Eux puis, apercevant « Spacemonkey » sur le cadran, elle souffla un bon coup pour se détendre et décrocha.
- Allô ?
- Sam ? C’est Daniel.
- Oui… je sais…
- Dites, c’était pour savoir si vous aviez fini d’étudier la boule transparente trouvée sur P5X-292. Parce que, pour être franc, je m’ennuie pas mal et j’ai hâte de traduire les…
- Troisième placard. Etagère numéro deux en partant de la droite.
- Oh merci Sam mais vous avez fini alors ?
La jeune femme soupira.
- Non mais… mais vous pouvez la prendre quand même.
- Vous êtes sûre ? Ca vous dérange pas ?
- Non non.
- Je vous la rends dès que vous le voulez !
- Merci.
- Pour quand alors ?
- Oh euh… je… je ne sais pas encore. Je… je suis occupée par autre chose alors… Vraiment je… prenez-la.
- Vous êtes sûre ?
- Certaine.
- Je ne voudrais pas vous retarder dans vos travaux…
- Prenez-la je vous dis !
S’emportant, elle se mordit la lèvre et jeta un coup d’œil anxieux à la maison. Jack était toujours à l’intérieur.
- Vous êtes où là ? Parce que sinon, je peux très bien travailler dessus en même temps que vous.
- Je ne suis pas… je ne suis pas au labo Daniel.
- Ah bon ? Et vous êtes où ?
Son ami avait toujours été curieux. Peu être trop.
Elle avait envie de lui crier « je m’en vais Daniel, je m’en vais ! » mais elle ne pouvait pas, ce n’était pas… raisonnable.
Mais est ce que ce qu’elle était en train de faire était raisonnable ?
- Je… Je suis… En fait je…
Jack apparut sur le perron et fronça les sourcils en apercevant Sam au téléphone.
- Je ne peux pas vous le dire Daniel, dit-elle d’une voix précipitée.
- Ah… ? répondit l’archéologue, légèrement dépité.
- Je… Je… Je vous écrirai, balbutia le major Carter d’une voix précipitée avant de raccrocher rapidement le portable.


Daniel ouvrit la porte et leur désigna l’escalier.
- Vous savez où est la chambre d’ami… Si vous voulez déposez vos affaires…
Jack hocha la tête et empoigna les deux valises.
- Vous voulez que je vous aide ? proposa Jackson.
- Non non ça va, nous voyageons léger chez les O’Neill.
Le colonel disparut au premier étage.

Il entendit la femme auprès de lui soupirer.
- Qu’y a-t-il ?
- Il y a… tellement de choses que j’aurais voulu faire.
- Moi aussi.
Il se leva, jeta un coup d’œil à la grande horloge au dessus d’eux puis sur sa montre et grogna.
- Ils sont en retard de deux minutes.
Sam le regarda fixement et il s’agenouilla face à elle, prenant ses mains dans les siennes.
- Ecoute… On peut encore arrêter si…
- Non. Je suis peut-être plus la Samantha Carter qui combat et tout et tout mais je suis toujours celle qui ne change jamais d’avis.
- Mais il n’y a que les imbéciles qui…
- Jack… le reprit-elle.
- Ok.
Ils se sourirent doucement puis Jack soupira en pestant contre la manie des avions en retard.
- J’aurai voulu leur dire.
- Leur dire quoi ?
- Que nous les aimons.
- Sam nous ne partons pas pour la vie…
- Mais nous ignorons pour combien de temps. Imagine qu’à notre retour ils soient tous…
L’horreur de la suite la força à s’interrompre. O’Neill revint à s’asseoir auprès d’elle.
- Sam… Je… Je ne sais pas quoi dire.
- Peut-être parce qu’il n’y a rien à dire ?
- Si. Beaucoup trop de choses en fait.
- Comme… ?
Il réfléchit quelques secondes.
- Comme : « mince, j’ai oublié de prendre mes cassettes des Simpson ».


Jack grimaça.
- Quoi ? demanda aussitôt Daniel.
- Je m’étais habituée à la bonne cuisine.
L’archéologue lui lança un regard noir et Sam rit. Le premier ouvrit la bouche pour répondre mais des coups furent frappés à la porte.
- Vous attendez quelqu’un Daniel ? s’enquit la jeune femme.
- Non…
Et il se leva pour aller ouvrir.
Les deux autres échangèrent un regard légèrement inquiet mais bien vite, ils furent rassurés.
- Général Hammond ? Je ne vous savais pas ici ?
- Et bien en fait, je suis en mission.
- Ah oui ?
- Oui. Le major Carter le général O’Neill sont bien ici n’est ce pas ?
Deux secondes plus tard, le général entrait dans la cuisine. Aussitôt, Jack et Sam se levèrent.
- Repos. Alors, comment allez-vous ?
- Très bien merci mon général, répondirent-ils ensemble.
- Major, je vois que votre grossesse est plus avancée que mes informations…
- Ah euh… vous… ? bégaya-t-elle.
- C’est moi qui suis au commande du service des recherches. Entre autres…
- Vous voulez dire que c’est vous qui… ? commença Jack mais il ne put finir tant la colère et l’incertitude le dominaient.
- Depuis un mois seulement.
- Oh…
- Excusez-moi mon général mais cela veut-il dire qu’Ils savaient parfaitement où nous étions ?
- Oui nous le savions major Carter.
- Mais alors pourquoi vous…
- N’êtes pas venus nous cueillir ? finit O’Neill.
- Tout simplement parce que les poursuites contre vous ont été abandonnées.
- Pardon ? s’étonna Sam.
- J’ai fait abandonné les poursuites.
- Comment vous avez fait ? demanda Daniel, plus pour les deux autres que pour lui.
- Peu importe. Vous n’avez plus à vous en faire de ce côté-là.

- Sam…
La jeune femme sortit la salle de bain en se frottant les cheveux avec une serviette et découvrit Jack près de la fenêtre.
- Oui ?
– Je crois que tu devrais venir voir…
Elle s’approcha de lui et regarda la personne qu’il lui indiquait en bas de la rue.
- C’est Eux ?
- Je ne sais pas…
- Peut-être que c’est simplement quelqu’un qui aime bien lire le journal seul en plein milieu des passants, debout contre un lampadaire…
- Tu veux dire, quelqu’un qui lit la même page depuis dix minutes ?
- Tu es à la fenêtre depuis dix minutes ? s’exclama Sam.
- Je m’ennuyais…
Elle sourit, parfaitement conscience que son absence était la cause de son ennui et l’embrassa en se serrant contre lui.
- Alors ?
- Je vais lui casser la figure ?
- Jack !
- Alors que dirais-tu de visiter Paris ?
- Va pour Paris. Ca tombe bien je trouve Berlin trop terne.
Et suivant Jack, elle partit chercher sa valise pour la remplir.


Sam étouffa un bâillement.
- Désolée les gars mais je crois que je vais aller me coucher si ça ne vous dérange pas…
- Pas du tout, je comprends, le vol, votre état…
La jeune femme lança un regard glacial à Daniel. Elle était enceinte pas âgée de 230 ans.
- Je vais venir avec toi, je suis fatigué aussi, dit Jack pour faire diversion.
- Attendez ! Avant que vous montiez j’ai quelque chose pour vous !
Le docteur Jackson partit fouiller dans un tiroir et en revint avec un paquet d’enveloppes qu’il tendit à Sam.
- Tenez.
- Qu’est ce que c’est ? demanda-t-elle tout naturellement.
- Des lettres.
- Des lettres ?
- Oui vous… vous verrez…
Sam hocha la tête puis partit au premier étage avec Jack, laissant Daniel, heureux de les retrouver, avec un énorme sourire jusqu’aux oreilles.

Fin
A suivre…
avatar
Hermaline
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 573
Age : 28
Localisation : Under the iron sea... enfin juste près d'Angers en fait
Date d'inscription : 03/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://hermalinefic.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  mousticv le Mar 22 Aoû - 23:48

Pas mal pas mal. Very Happy J'aime bien le mélange des situations actuelles et des flash back.


j'attends la deuxième...
avatar
mousticv
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 597
Age : 44
Localisation : dans les bras de Jack... non ? Bah tant pis !
Date d'inscription : 09/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  gjc597 le Mer 23 Aoû - 0:03

+1 j'aime bien l'alternance

Et j'attends aussi la suite Wink

_________________


Mon site
Mon blog
Petit rappel : LES REGLES DU FORUM DOIVENT ETRE LUES... ET SURTOUT APPLIQUEES cheese CLIQUEZ ICI POUR LES LIRE
avatar
gjc597
Modo: La Brute

Nombre de messages : 3140
Age : 43
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://gjc597.perso.sfr.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  Marine-CO le Mer 23 Aoû - 0:12

J'aime l'ambiance
J'aime l'alternace
J'aime ton éciture
J'attends la suite
avatar
Marine-CO
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1591
Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  Trukounette le Mer 23 Aoû - 0:21

+ 2

que dire de plus j'aime la facon dont tu as ecrit et mi en forme ta fic
comme tout le monde j'attend la suite avec impatience lol!

Un vrai petit bijoux qui est parafit pour remonter le moral Very Happy
avatar
Trukounette
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1004
Age : 28
Localisation : Rêve d'accent anglais !!
Loisirs : House, Hugh laurie, Alan rickman Colin Firth <3... sisi ce sont des loisirs ^^
Date d'inscription : 30/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  yuna le Mer 23 Aoû - 0:41

C'est magnifique , j'aime beaucoup !!! Vive la suite !
avatar
yuna
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 07/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  Miss O'Neill le Mer 23 Aoû - 1:08

Très belle suite !

J'attends la nouvelle suite !

Et peut-être me faire des frites ! cheese

Désolée c'était trop tentant !

Mais j'ai vraiment aimé le style, l'histoire et même le A suivre ! Donc continue comme ça ! Wink
avatar
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  Megane Carter le Mer 23 Aoû - 1:26

C'est intéressant
Spoiler:
d'avoir traité en parallèle le départ et le retour.
Et j'aime beaucoup comme tu écris.
Vivement la suite !
avatar
Megane Carter
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 480
Age : 33
Localisation : Nord
Date d'inscription : 14/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://meganecarter.site.voila.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  Hermaline le Mer 23 Aoû - 10:05

Merci à tous Very Happy , à vrai dire j'étais mitigée sur cette première suite car on m'a dit que la deuxième était beaucoup mieux Wink ... Pourtant, dans l'idée c'est celle-ci la plus originale scratch .

La deuxième suite arrive très bientôt, j'ai les 3/4 de fait et il suffit que je me bouge un peu (pas si facile quand on me connait rouge ) pour la finir donc... à très bientôt ! hippy
avatar
Hermaline
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 573
Age : 28
Localisation : Under the iron sea... enfin juste près d'Angers en fait
Date d'inscription : 03/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://hermalinefic.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  Fan21 le Mer 23 Aoû - 11:49

voilà j'ai bien fait de lire la suite,
Spoiler:
ça me plaît bien les flash back.
avatar
Fan21
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 336
Age : 38
Localisation : la plupart du temps au boulot ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  Hermaline le Mer 23 Aoû - 12:16

Hey hey hey ???

Vous savez quoi ???

La suite est finie cheers cheers cheers

J'en reviens pas lol!

Je la mets bientôt Wink Wink Wink
avatar
Hermaline
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 573
Age : 28
Localisation : Under the iron sea... enfin juste près d'Angers en fait
Date d'inscription : 03/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://hermalinefic.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  Biskote le Mer 23 Aoû - 12:17

ahhhhhhhhhhhhh....serait il possible d avoir une suite ma chere??? stp senorita!!! cheers cheers
avatar
Biskote
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 161
Age : 31
Localisation : Dans mon chalet où j'ai un lac sans poissons!! Ah oui avec mon homme JACK!!
Loisirs : Stargate....et.....Stargate!!!
Date d'inscription : 30/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.biskotine.skyblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  sam_star le Mer 23 Aoû - 16:32

J'adore....tout!!! cheers
En fait, c'est une suite parfaite pour une première partie qui l'était tout autant. Very Happy
Bon, m'en vais lire la suite...
avatar
sam_star
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 214
Age : 29
Localisation : entre ici et ailleurs...
Loisirs : PC, lecture et Stargate SG-1 et Atlantis
Date d'inscription : 02/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  Mei le Mer 23 Aoû - 17:40

j'aime beaucoup l'alternance passé/présent

Bravo ^^
avatar
Mei
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 220
Age : 32
Date d'inscription : 15/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  marina119 le Mer 23 Aoû - 22:30

j'aime bien

marina119
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 06/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  nanoo le Jeu 24 Aoû - 4:11

ah !!!

La perseverance paye !

Je suis plus que ravie d'avoir lu la suite, j'aime le parallele, j'aime ta facon d'écrire, j'aime tout quoi.

Et la pilule de
Spoiler:
la fuite de J et S passe mieux
, je sais pas si c'est du au fait que je le savias deja avant de lire ou parce qu'on en sait plus sur le leur état d'esprit et tout (surement les 2) mais ca psse bcp mieux.

Je file lire le 3 !
avatar
nanoo
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 673
Age : 34
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 31/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je vous écrirai (suite de Je vous écris)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum