Il y eut un soir, il y aura un matin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Hermaline le Lun 17 Juil - 12:30

Titre : Il y eut un soir, il y aura un matin ( pourquoi j’ai mis ça ?)

Auteur : Hermaline

E-mail : viveharrypotter@hotmail.com

Spoiler : « Ingérence » #915#

Résumé : Une soirée plus dure que les autres

Note : Il m’a fallu une petite heure et demie pour écrire ça et j’avoue que… je n’ai pas relu silent


Il y eut un soir, il y aura un matin


Garant sa voiture sur le trottoir et dans l’obscurité de la nuit tombée, elle fit quelques pas puis chercha sa clé dans son sac avant de se raviser. La porte n’était pas fermée. Elle passa une main sur sa joue, soupira lourdement et finit par ouvrir celle-ci. Elle ne remarqua même pas la petite lampe allumée dans l’entrée et marcha jusqu’au salon. Elle abandonna son sac sur la table basse, enleva ses chaussures et fixa le miroir en face d’elle. L’image qu’il reflétait la terrifia presque. Son air fatigué et ses yeux rougis ternissaient son teint normalement lumineux et plein de vie. Détournant le regard, elle s’apprêta à s’affaler dans le canapé mais deux bras glissèrent sur son ventre et elle se sentit délicatement emportée vers un torse puissant. Un simple « bonsoir » fut murmuré à son oreille et une vague de réconfort se déversa en elle.
Profitant quelques instants de cette étreinte qu’elle avait attendu pendant une semaine éprouvante, elle se laissa portée par sa respiration berçante, oubliant presque pourquoi les larmes avaient coulé. Ce ne furent que peu de secondes de répit. Comme un long cauchemar, les souvenirs rejaillirent lentement dans son esprit fatigué et meurtri. Lorsqu’elle prit enfin la parole, sa voix n’était plus qu’un murmure tremblant.

S : Le Prométhée a été détruit.

L’homme se raidit derrière elle mais resserra ses bras autour de sa taille un temps avant de la lâcher et de la retourner doucement pour observer son visage si méconnaissable.
Plongeant son regard azur dans le sien chocolat, de nouveau, elle se sentit soulagée, plus rien ne pouvait l’atteindre puisqu’elle était avec lui.

J : Comment est-ce arrivé ?

Une larme se fraya à nouveau un chemin sur sa joue mais elle l’effaça d’un main rapide, il lui sourit, l’encourageant à répondre à sa question.

S : On a eu la merveilleuse idée d’aller sauver un de nos amis coincé sur une planète en guerre.
J : Qui ?
S : Daniel…

Il baissa la tête en se mordant la lèvre et elle faillit presque sourire. Il avait pris quelques unes de ses manières à elle pensa Sam tout en laissant la joie de le savoir là prendre un moment le dessus sur l’horreur.
Lorsqu’elle reposa les yeux sur lui, elle était assise sur le canapé, et il la fixait silencieusement.
Alors, elle pleura. Trop de tensions s’étaient accumulées pendant cette mission suicide. Trop de gens avaient souffert. Trop d’erreurs avaient été commises. Et Samantha Carter n’était pas en pierre. Une main sur son épaule la fit sursauter mais elle suivit son geste et se cala contre lui, rassurée par son enveloppe protectrice autour d’elle et la chaleur qui émanait de lui.
Avant, lorsqu’elle rentrait chez complètement vidée il n’y avait personne pour la voir pleurer. Personne n’était témoin de cette soudaine faiblesse qui la submergeait.
Maintenant, il était là. Chaque vendredi soir, elle savait qu’il serait là, à l’attendre. Chaque lundi matin, elle se levait plus tôt pour pouvoir le voir partir prendre son avion. Deux heures de sommeil en moins pour deux heures d’amour en plus.
Honte ? Oh non, elle n’avait pas honte de pleurer devant lui, contre lui. Cela faisait trop longtemps qu’ils se connaissaient, chacun avait vu tout de l’autre. Chacun percevait l’autre dans toute sa sensibilité. Elle était lui. Il était elle.
Bientôt, le liquide salé n’entra plus en contact avec sa peau et il écarta ses mèches blondes pour déposer un baiser sur front soucieux. Cela faisait trois heures qu’il attendait qu’elle rentre de la base, inquiet d’un tel retard. Bien sûr, ses horaires étaient loin d’être fixes mais un pressentiment, une intuition, ou autre chose, lui soufflait que quelque chose était arrivé. Et le général Landry avait appelé le rassurant un peu en disant qu’après avoir rencontré des difficultés, SG1 était rentrée saine et sauve et que le colonel Carter était sur le chemin. Rien n’avait obligé Landry passé ce coup de fil mais il savait que Jack attendait la jeune femme, il savait que celui-ci se faisait du souci.
Elle n’avait pas envie de parler. Elle n’avait envie de rien. Pendant une seconde, alors qu’elle se redressait lentement, elle eut peur qu’il s’assaille de questions sur qui, quand, comment, pourquoi… puis elle se rappela que Jack O’Neill n’était pas Peter Shanahan.

J : Tu veux manger quelque chose ? Il y a de l’omelette à la bière.

Elle sourit.

S : Encore ?

Il prit un air faussement vexé mais prit doucement sa main pour la mener vers la cuisine. Elle avala et but ce qu’il lui servit. Ils ne parlèrent pas. Cependant ils communiquaient. Un regard par ci, un geste par là. Jack percevait la douleur et l’incompréhension chez elle.

S : Je suis fatiguée de tout ça.

Elle lâcha sa fourchette et enfouit sa tête dans ses mains en soupirant.
Il n’allait pas la blâmer, ni la juger. Fatigué il l’avait été, et démissionné il l’avait fait. Cependant, l’idée que Samantha Carter puisse abandonner son poste était farfelue et invraisemblable. Battante, elle ne fuyait jamais. C’est ce qu’il aimait chez elle. Entre autre…

J : Tu veux aller dormir ?

Elle fronça les sourcils avant de sourire. Encore une tentative d’humour pour la détendre et même s’il ne le cachait pas, cela faisait son effet. Elle reprit sa fourchette.
Tout naturellement, ils allèrent directement se coucher après le repas. Il était tard, la jeune femme était exténué et il adorait l’observer dormir, entendre le rythme de sa respiration.
Allongée sur le dos, ses yeux se perdaient dans le plafond.

J : Tu sais Sam, tu peux partir, personne ne t’en voudra.
S : Comme si c’était mon genre…

Son ton n’était pas acerbe, simplement… plat.

J : Tu as le droit de changer.
S : Je sais.

Silence. Les mots lui brûlaient les lèvres mais elle les retenait.
Elle les retint.
Jusqu’à ce qu’il entremêlent ses doigts aux siens et l’attire contre lui.
Sa tête une nouvelle fois dans son cou, elle sentit ses dernières barrières tomber et apprécia la force qu’il semblait lui communiquer.

S : C’est tellement injuste ! Je veux dire… Tout est tellement injuste autour de nous.
J : Autour de tout le monde Sam.

Le fameux pessimisme de Samantha Carter avait-il été transmis au commandant du Homeworld Security ?

J : Personne ne subit de traitement de faveur.
S : J’en ai eu un dernièrement pourtant.

Ils sourirent tout deux. Oui, récemment, le général O’Neill avait fini par craquer, trop déprimé à l’idée de ne plus voir sa chère Carter il lui avait fait une déclaration enflammée et précipitée en plein milieu du couloir D9 du complexe de Cheyenne Mountain (peut-être que j’en ferais une fic de ça, tiens). Rien qu’en pensant à son regard furieux alors qu’il lui disait qu’il l’aimait elle se sentit plus légère et… plus heureuse

J : Justement, tu ne vas pas te plaindre de la destruction d’un petit vaisseau ter…
S : Petit ?
J : Ba, il était plus petit que le O’Neill quand même.
S : Le O’Neill aussi a été détruit.
J : C’est toujours les meilleurs qui partent les premiers.

Elle hésita entre la mine outragée et rieuse et finit par choisir la dernière. Au grand soulagement de Jack qui connaissait trop bien le caractère de sa compagne pour savoir que la première lui aurait été fatale.
Sam se détendit, caressant d’une main distraite l’épaule puissante qui l’entourait.

J : Vous en reconstruirez d’autre. Seulement la prochaine fois, prenez l’option indestructible.
S : A vos ordres.

Elle riait dans son cou et il embrassa longuement ses lèvres. Puis elle quitta son matelas improvisé pour le vrai, soucieuse de ne pas l’écraser. Allongée sur le côté, elle le sentit se couler contre elle et passer un bras sur sa taille.
Voilà, elle était apaisée. Quelques mots de lui. Une simple présence. Et elle repartait.
Demain lorsqu’elle se réveillera, elle repensera peut-être au Prométhée, au colonel Pendergast. Elle se posera milles questions dont la célèbre « est-ce que ce que j’ai fais est bien ? ». Et soudain, Jack O’Neill lui demandera où est le beurre et la vie reprendra son cours, avec son lot de douleur mais également de bonheur.

Fin
Selon Satine, vous allez "tous adoré"... j'espère bien Very Happy
avatar
Hermaline
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 573
Age : 28
Localisation : Under the iron sea... enfin juste près d'Angers en fait
Date d'inscription : 03/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://hermalinefic.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Biskote le Lun 17 Juil - 13:22

mwahhhhhhhhh
Spoiler:
Vive la destruction du prométhé lol désolé mais au moins ca rapproche Sam et Jack !!
mdr
avatar
Biskote
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 161
Age : 31
Localisation : Dans mon chalet où j'ai un lac sans poissons!! Ah oui avec mon homme JACK!!
Loisirs : Stargate....et.....Stargate!!!
Date d'inscription : 30/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.biskotine.skyblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  sam_star le Lun 17 Juil - 13:40

scratch *cherche ses mots* study lol
Non mais franchement, avec toutes les superbes fics que tu écris, ben au bout d'un moment, moi je sais plus quoi mettre pour dire que j'ai adoré! diable
avatar
sam_star
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 214
Age : 29
Localisation : entre ici et ailleurs...
Loisirs : PC, lecture et Stargate SG-1 et Atlantis
Date d'inscription : 02/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Miss_Vaughn le Lun 17 Juil - 15:21

J'ai bcp aimé aussi...

WAOW cheers

_________________
Fan d'Alias...


Pour les spoilers, utilisez la balise spoiler
avatar
Miss_Vaughn
Modo: Phénix

Nombre de messages : 1023
Age : 39
Localisation : Dans les bras de Vaughn...
Date d'inscription : 28/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Fan21 le Lun 17 Juil - 17:13

encore une fic excellente, encore une scène qu'on aimerait tellement voir Smile
Mais comment fais tu pour trouvere toutes ces idées ?
Bon effectivement la déclaration dans le couloir mérite une fic je pense ! Si elle est à la hauteur des précédentes, elle sera géniale !
avatar
Fan21
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 336
Age : 38
Localisation : la plupart du temps au boulot ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  rauz le Lun 17 Juil - 17:40

eh bien satine a raison, c'est absolument ... génial, mais t'as l'habitude maintenant non?

et puis tiens,
Spoiler:
bing, prends ça mister boulet !
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Hermaline le Lun 17 Juil - 17:53

Fan21 a écrit:Mais comment fais tu pour trouvere toutes ces idées ?

Ba je sais pas ! scratch Nan sérieux je m'ennuie beaucoup en ce moment Sleep alors j'ai tout le temps de m'imaginer des trucs. Je sais que c'est en lisant Correspondance de CLD que j'ai eu l'idée de L'éclat du jour... après, cette fic-ci, je sais plus vraiment comment ça m'est venu Suspect ... mais je sais que c'était hier soir en mangeant du melon geek

Fan21 a écrit:Bon effectivement la déclaration dans le couloir mérite une fic je pense ! Si elle est à la hauteur des précédentes, elle sera géniale !

Je réfléchis je réfléchis ! Very Happy Je pense que je vais commencer à écrire la fic dans * regarde sa montre * une dizaine de minutes le temps de me substanter soleil ... par contre je vais prendre mon temps pour qu'elle soit - comme tu dis si bien - "à la hauteur des précédentes" (remarquez, je voulais aussi prendre mon temps pour celle-ci, et résultat, ça m'a pris 1h30 marto )

rauz a écrit:eh bien satine a raison, c'est absolument ... génial, mais t'as l'habitude maintenant non?

Arrête arrête... ça fout une pression énorme, quand j'écris maintenant je me demande toujours "et si en fait, c'est nul ce que je viens de faire ?Eh Oh " ils vont pas être content et tout... ça va être terrible bouche béa ... je vais devoir déménager... changer de pays... lol! j'en fais peut-être un peu trop non ??? santa
Spoiler:
Désolée je suis euphorique car l'idée de Jack criant à Sam qu'il l'aime dans le couloir est en train d'empoisonner mon cerveau... drunken
avatar
Hermaline
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 573
Age : 28
Localisation : Under the iron sea... enfin juste près d'Angers en fait
Date d'inscription : 03/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://hermalinefic.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  nanoo le Lun 17 Juil - 21:32

Fan21 a écrit:encore une fic excellente, encore une scène qu'on aimerait tellement voir Smile
Mais comment fais tu pour trouvere toutes ces idées ?
Bon effectivement la déclaration dans le couloir mérite une fic je pense ! Si elle est à la hauteur des précédentes, elle sera géniale !

+1
avatar
nanoo
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 673
Age : 34
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 31/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Cubrea le Lun 17 Juil - 21:45

Perso j'ai trouvée que c'était très profond. A un moment donné tout le monde crack et ils ont pas un métier facile. Au moins ils savent qu'il faut profiter de la vie au maximun.
Voila encore un moment d'émotion que tu nous fais partager. Merci
avatar
Cubrea
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 91
Localisation : Dans les bras de Jackounet.
Loisirs : Regarder Stargate
Date d'inscription : 08/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  rauz le Lun 17 Juil - 22:16

tu fais ta modeste là!! Cool

moi aussi j'ai bien hâte de voir ce que ça va donner la déclaration dans le couloir!! Twisted Evil
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Mei le Lun 17 Juil - 22:23

superbe ^^
vivement que tu nous racontes la déclaration dans le couloir !
avatar
Mei
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 220
Age : 32
Date d'inscription : 15/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  malice le Lun 17 Juil - 23:13

vraiment superbe et touchante diable

j'ai adoré! tes fics sont de mieux en mieux, et j'ai déj hate de lire la prochaine.

y'a pas à dire... dans certains cas vive l'ennui!
bravo et merci pour ton talent Wink
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Trukounette le Mar 18 Juil - 0:16

nanoo a écrit:
Fan21 a écrit:encore une fic excellente, encore une scène qu'on aimerait tellement voir Smile
Mais comment fais tu pour trouvere toutes ces idées ?
Bon effectivement la déclaration dans le couloir mérite une fic je pense ! Si elle est à la hauteur des précédentes, elle sera géniale !

+1

plus d'idée donc +2

tu ecrit tellement bien que j'ai l'impression de radoté lol!

J'ai hâte comme tout le mode de lire la declaration
avatar
Trukounette
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1004
Age : 28
Localisation : Rêve d'accent anglais !!
Loisirs : House, Hugh laurie, Alan rickman Colin Firth <3... sisi ce sont des loisirs ^^
Date d'inscription : 30/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  mimysie le Mar 18 Juil - 0:46

satine a raison, j'adore!!
toujours aussi bien écrit

mimysie
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 15/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Hermaline le Mar 18 Juil - 9:36

Merci merci merci ! Rolling Eyes

Je suis en train d'écrire donc la déclaration mais j'essaye de prendre mon temps... I love you

Et même si j'ai un peur de vous décevoir (mais ça c'est à chaque fois Wink ), et bien je dois dire que, pour l'instant, ce que j'ai écris me plaît et..... me faire rire Wink .
avatar
Hermaline
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 573
Age : 28
Localisation : Under the iron sea... enfin juste près d'Angers en fait
Date d'inscription : 03/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://hermalinefic.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Marine-CO le Dim 23 Juil - 17:08

J'aime beaucoup, c'est super..
avatar
Marine-CO
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1591
Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  ship56 le Mar 22 Juil - 1:10

j'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup aimé ta fic et j'ai hâte de lire la déclaration dans le couloir D9!!!
avatar
ship56
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 167
Age : 31
Localisation : quelque part entre ici et ailleur
Loisirs : stargate, Dr House, lire des fics
Date d'inscription : 20/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Equigate le Mar 22 Juil - 9:56

C'est vraiment une très joli fic, vraiment très mignonne.

Spoiler:
Voir craqué Sam donne bien l'impression que les perso ne sont pas surhumain.

C'est réaliste je trouve et plein de douceur.

Est ce que tu as écris la déclaration de Jack dans le couloir D9 car ça doit valoir le coup!
avatar
Equigate
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 112
Age : 27
Loisirs : Equitation, lire des fanfics et autre, écrire, stargate SG1, patinage,...
Date d'inscription : 18/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://equigate.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Hermaline le Mar 22 Juil - 11:06

Equigate a écrit:Est ce que tu as écris la déclaration de Jack dans le couloir D9 car ça doit valoir le coup!

Merci Smile

Alors oui j'ai écrit la déclaration, le titre de la fic c'est La déclaration sans fin (désolée la flemme d'aller chercher le lien scratch)
avatar
Hermaline
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 573
Age : 28
Localisation : Under the iron sea... enfin juste près d'Angers en fait
Date d'inscription : 03/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://hermalinefic.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Talin le Mar 22 Juil - 11:26

comme l'a prédit satine j'adore Smile

Talin
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 20
Age : 29
Localisation : Quelque part dans les étoiles
Loisirs : Stargate SG1, les Fanfictions, Equitation
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  MyaParker le Jeu 24 Juil - 18:36

Satine à tout à fait raison, j'ai adoré!!!
avatar
MyaParker
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 48
Age : 30
Localisation : Province de Québec
Date d'inscription : 18/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://108462.aceboard.fr/index.php?login=108462

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Naquadriah le Jeu 24 Juil - 22:25

Après avoir lue celle ci je n'ai qu'une envie

Spoiler:
aller lire la déclaration de Jack dans le couloir D9 !!!

Naquadriah
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 22
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Ayana le Mer 30 Juil - 23:26

Raa elle est forte cette Satine, elle avait vu juste Very Happy

C'est un peu plus court que ce que j'ai l'habitude de lire de toi mais c'est si bien narré et écrit que je ne la changerai pour rien au monde.

J'aime la simple sensibilité avec laquelle tu écris et nous présente les personnages, cette pudeur calculée et les touches d'humour qui font la différence entre une fic sympa et une fic de qualité comme la tienne.
Spoiler:

De plus, tu as une façon très douce et belle d'amener la relation telle qu'elle pourrait, d'après moi, se présenter entre Sam et Jack s'ils se décidaient (enfin) à passer à l'acte.

Bref, une petit perle cette fic, bravo ! bounce
avatar
Ayana
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1218
Age : 28
Localisation : Nantes, raah Nantes, son chateau, ses gondoles.... :p
Loisirs : L'histoire et l'archéologie of course, les livres, les amis, les séries....
Date d'inscription : 14/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ayana-pitchoune.livejournal.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il y eut un soir, il y aura un matin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum