Voyage intérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voyage intérieur

Message  lily le Mar 27 Juin - 14:49

Auteur : Lily
Genre : difficile à dire. Drame ? Romance ?
Saison : avant la 8
Résumé : trop court pour en faire un.
Disclaimer : pas à moi, blablabla...
Note : voilà une de mes premières fics (et la première que je publie). Dites moi ce que vous en pensez ! Le titre n’a rien à voir avce l’épisode Grace, mais un peu du hasard. Mais c’est le seul qui corresponde.

Voyage intérieur



Le colonel O’Neill regarda le corps aussi blanc que les draps, allongé, ayant l’impression que son cœur lui était arraché. Une mission de routine, c’était ce qu’ils avaient dit. Son équipe n’était envoyée que pour repérer les lieux, sur cette planète soit disant déserte. Et maintenant, elle était entre la vie et la mort, dans l’infirmerie, le bruit des machines étant la seule preuve qu’elle vivait encore… ou tout au moins, que son corps fonctionnait toujours.
Jack s’assit sur la chaise, bougeant nerveusement. Comme toujours, il ne savait pas quoi faire de lui-même, et se mit à jouer du bout des doigts avec un fil, les dernières heures se rejouant à maintes reprises dans sa tête. Il revoyait toujours la scène où elle s’était faite toucher, trouvant à chaque fois un scénario qui aurait pu éviter tout ça.
Il la revoyait s’écrouler par terre, ses yeux bleus montrant un mélange de peur et de surprise. Mais elle avait compris aussitôt que c’était fini, que c’était la blessure de trop. Celle contre laquelle elle ne pourrait pas lutter. Puis elle avait sourit, faiblement, certes, mais un sourire qui illuminait quand même ses yeux. Il n’avait pas compris ce sourire… en fait, il ne voulait pas le comprendre.
Et maintenant, il restait tout seul, face à ses regrets. Il regrettait de l’avoir écouté, plutôt que de suivre son instinct. Il regrettait de ne pas l’avoir attendu, d’avoir couru plus vite qu’elle, pour lui ouvrir la marche. Il regrettait d’avoir respecter le règlement. Mais surtout il regrettait de ne pas avoir eu le temps de lui dire. Il avait tant de choses à lui dire, elle ne pouvait pas partir sans savoir. Elle ne pouvait pas l’abandonner.
Il eut un geste rageur, et poussa violemment une petite table loin de lui, qui s’écrasa sur le sol dans un fracas à en réveiller les morts. Mais elle, elle n’avait pas bougé.
Soupirant, il ferma les yeux, tentant de se calmer. Il ne pouvait pas pleurer, il n’en avait pas le droit. Il devait rester fort pour elle, pour eux. Il devait garder espoir, croire que tout allait s’arranger, pour eux. Elle allait s’en sortir. Comme à chaque fois, elle ouvrirait les yeux, et il serait là. Elle ne pouvait pas partir, elle allait s’en sortir.
Se sentant fort de son affirmation, il rouvrit les yeux, et sourit légèrement, reprenant sa longue attente.

Elle ne savait pas où elle était, ni même pourquoi elle y était. Elle était entourée de silence, presque reposant, mais ce n’était pas ce qu’elle voulait. Des images apparaissaient parfois, et elle se sentait aussitôt plus forte, prête à vaincre toutes les difficultés. C’était lui qu’elle voyait constamment, ses yeux bruns, son air soucieux, alors qu’il se penchait sur elle.
Il avait aussitôt compris que sa blessure était grave. Son comportement avait changé. Il n’avait pas essayé d’appeler de l’aider, sans doute trop choqué pour croire que ce moment arrivait finalement. Ils avaient défiés la mort tellement de fois, qu’ils avaient fini par oublier qu’ils étaient de simple mortel. Et quand il avait vu sa blessure, il avait été frappé de plein fouet par la réalité. Elle ne pourrait pas se battre cette fois-ci. Son regard avait alors changé, il était plein de tendresse et d’amour, alors qu’il la regardait pour ce qu’il pensait être la dernière fois. Ses yeux renfermant tous ses secrets, mais surtout, renfermant tout ce qu’il n’avait pas pu lui dire. Elle avait alors sourit, comprenant qu’il ressentait la même chose qu’elle. Elle n’avait pas attendu en vain, et si la vie n’en avait pas décidé autrement, ils auraient peut être eu le temps pour eux, finalement, après toutes ces longues années.
C’était peut être égoïste, mais elle avait su alors qu’elle pouvait partir en paix. C’était tout ce qu’il lui restait. Et elle aurait dû partir, aller là où la douleur n’existait plus. Pourtant, quelque chose l’avait retenu, mais elle ne savait pas ce que c’était. Ou plutôt, si elle savait, mais elle ne voulait pas le croire.

Il ne comptait pas les heures qu’il passait à attendre, il le refusait. S’il le faisait, la réalité le frapperait de plein fouet, et il ne le voulait pas. Alors il restait là, seul, dans le silence, faisant des promesses à elle, mais aussi à lui-même. La promesse d’une vie meilleure, ou tout simplement, la promesse d’un avenir.
Il ne se cacherait plus de ses sentiments, au contraire. Peu importait le règlement, ou ce qui se disait. Il y avait toujours une solution, et il la prendrait, peu importe les sacrifices qu’il ferait. Il le ferait pour elle, sans aucun doute ni regret. Pour elle, il ferait tout ce qu’il faut. Tout ce qu’il lui importait, c’était qu’elle revienne, qu’elle ouvre ses yeux bleus, et qu’elle lui sourit, comme toujours.
Mais le temps passait, et elle était toujours là, dans ce lit. Toujours si blanche, si fragile… si immobile. Jack arrêta son mouvement d’humeur, ne voulant pas détruire l’infirmerie à lui tout seul. En réalité, il voulait surtout éviter qu’on le jette dehors. Alors il pencha la tête en arrière, ferma les yeux et inspira profondément. Se plongeant dans le passé, un passé où elle le regardait en souriant, faisant passer mille messages en un regard. Il sortit de ses pensées en entendant quelqu’un tousser, mais ne se retourna pas. Il savait parfaitement qui c’était. Daniel était celui qui venait toujours lui parler, étant désigné par ses autres amis, quand quelque chose n’allait pas.
« Jack, vous devriez peut être vous reposer » dit-il.
Seul le silence lui répondit, le faisant soupirer. Le colonel ne rendait jamais les choses faciles, il pourrait même jurer qu’il adorait ça…dans d’autres circonstances, il en aurait même fait une blague.
« Que diriez vous si je vous remplaçais, pendant que vous allez dormir un peu ? Cela fait deux jours que vous êtes là. »
« Non, ça ira Daniel. Merci. »
« Comme vous voudrez. Appelez moi si vous changez d’avis. »
L’archéologue sortit de la pièce, sachant que cela ne servirait à rien d’insister. Jack ne quitterait pas le chevet de Sam, il la veillerait, comme il le faisait toujours.

Elle était toujours dans ce même endroit, entourée de ce même silence, et hantée par les mêmes images. Jack lui souriant, Jack lui parlant, Jack la prenant dans ses bras, Jack étant tout simplement lui-même. Il était celui qui la retenait en refusant de la laisser partir, et qui lui demandait de vivre. Mais seulement, elle ne savait pas si elle en avait encore la force.
Elle avait traversé tant d’épreuves, perdu tant d’êtres chers, et vu plus de choses qu’aucun individu n’aurait pu rêver, ni même imaginer. Elle avait vu le meilleur, mais aussi le pire. Alors après tout, elle avait peut être droit à un repos bien mérité.
Le visage de son colonel apparut plus distinctement, plus réel, à un tel point qu’elle se demanda si elle était bien en train de rêver. Il avait les sourcils froncés, montrant qu’il était sérieux, et il la scrutait attentivement. Puis sa voix, à la fois autoritaire et tendre, lui ordonnait de continuer, de se lever et de se battre. Un souffle de vie la traversa, et elle sentit l’espoir revenir. Non, elle ne pouvait pas abandonner comme ça, si lâchement. Cela ne lui ressemblait pas, de partir, sans se retourner.
Elle ne pouvait pas laisser ses amis se battre sans elle, pour un avenir encore incertain. Elle voulait être avec eux, peu importe ce qui allait se passer. Elle voulait être à leur côté, à la fin.
Elle voulait être au côté de Jack, après toutes ses années. Elle voulait être enfin heureuse, vivre le dernier rêve qu’il lui restait à vivre. Peut être que c’était ça, finalement, la leçon qu’elle était censé tirer cette blessure. Elle avait aussi droit à une vie, au bonheur, surtout après tout qu’ils avaient sacrifé.
Mais pourtant, elle n’arrivait pas à revenir, ni même à partir. Elle était bloquée, attendant une réponse, à toutes ses questions silencieuses, à toutes ses espérances.
Et dans ce silence, peuplé de rêves, elle attendait d’avoir le courage de prendre la bonne décision.

Le temps commençait à faire son effet sur les nerfs du colonel. Le doute s’installait dans son esprit, se demandant s’il n’avait peut être pas imaginé tout ça, si elle n’allait pas l’abandonner et renoncer à la vie. Cela faisait une semaine que l’état de Sam était stationnaire, désespérément stationnaire. Pris d’une soudaine colère, il se releva brusquement, faisant voler sa chaise.
« Carter je vous ordonne de vous réveiller !!! » hurla-t-il, se retenant de justesse de la secouer par les épaules. « Vous m’entendez ? Je vous ordonne de vous réveiller et de vous battre. C’est un ordre major !!! »
Janet entra en courant dans l’infirmerie, tentant tant bien que mal de faire reculer Jack.
« Colonel, vous ne l’aidez pas en agissant comme ça. Je vous demande de vous calmer, ou de sortir de mon infirmerie. »
Il ne réagit pas tout de suite, regardant le visage de son major, priant pour une quelque conque réaction. Mais elle ne bougea pas, et il sentit ses derniers espoirs s’envoler, en même temps que son cœur se brisa.
« Sam, tu ne peux pas me laisser » murmura-t-il. « J’ai besoin de toi. »
« Colonel, vous devriez dormir un peu » intervint Janet, d’un ton compatissant.
Elle savait depuis longtemps les sentiments que partageaient les deux militaires, comme beaucoup de leurs amis. Mais elle ne voulait pas que des oreilles indiscrètes entendent ces paroles, qui pourraient être retournées contre eux. Jack ne résista pas, et ramassant sa chaise, il reprit sa place original, à nouveau calme… tout au moins en apparence, car à l’intérieur, il bouillonnait. Même s’il s’agissait de petits mots sans importances, pour lui, il venait de faire la déclaration la plus importante de sa vie, lui qui ne disait jamais rien, et qui cachait méthodiquement tous ses sentiments. Il venait de tout avouer en public. Mais cela n’avait pas d’importance, cela n’en avait plus. Si ces mots la faisaient revenir, alors il ne le regrettait pas. Peu importaient les conséquences, et peu importait qui avait entendu.

Son esprit travaillait à toute allure. Elle avait tout entendu. Ses cris, son ordre, son aveu. Mais elle avait également tout ressenti. Sa colère, sa peur, son profond attachement à elle. Jack O’Neill n’était pas le genre d’homme à perdre le contrôle de lui-même si facilement. Et pourtant, c’était ce qu’il venait de faire brièvement, mais suffisamment longtemps pour qu’elle ne sache pas quoi en penser. Elle ne doutait pas de lui…mais d’elle. Pourquoi était-elle encore là, après tout ce qu’elle venait de découvrir sur elle-même. Elle avait une réponse à toutes ses questions, et l’avenir dont elle avait rêvé depuis si longtemps s’offrait à elle, et pourtant, cela ne semblait pas être suffisant. Un déclic se fit, alors que le visage de Jack lui apparaissait une fois de plus. Il secouait la tête, une lueur moqueuse dans les yeux, et avait cette expression qu’il prenait toujours lorsqu’elle réfléchissait trop. Il ne s’agissait pas d’avoir d’autres réponses. Toute sa vie, elle avait cherché à analyser les situations auxquelles elle était confrontée, cherchant des réponses et des explications logiques. Elle avait agi de même avec cette épreuve, cherchant une explication rationnelle à ce qu’il se passait. Mais pour la première fois de sa vie, cela ne pouvait pas s’expliquer, ni se comprendre. Elle avait peur, peur de perdre le contrôle, peur d’être blessée, et peur de perdre d’autre être cher. Elle avait tout simplement peur d’elle-même. Mais cela, elle ne pouvait pas le combattre, juste l’accepter et vivre avec, en apprenant à faire confiance aux autres… et à elle-même.

Jack poussa un énième soupir, sentant ses jambes s’engourdirent. Il se leva, et fit le tour de la chambre. Il allait devenir fou à force de rester enfermé, mais il ne sortirait pour rien au monde. Pas tant qu’il ne l’aurait pas vu ouvrir les yeux et lui parler. Il était têtu, ce n’était pas nouveau. Têtu, borné et stupide, comme certains aimaient bien lui dire. Mais cela ne l’importait peu, il s’en amusait même. Un mouvement dans le coin de son œil capta son attention, et il s’arrêta de marcher, se retourna vers son second. Il aurait pu jurer la voir bouger la tête… légèrement, certes, mais bouger quand même. Par réflexe, il retint sa respiration, et sentit son cœur s’emballer en voyant la main de Sam bouger à nouveau. Elle se réveillait. Aussitôt, il décrocha le téléphone mural et fit appeler le docteur, avant de s’approcher du lit, se pendant au dessus.
« Major, vous m’entendez ? Sam ? »
Plusieurs minutes passèrent avant qu’il n’y ait une quelque conque réaction, puis elle commença à ouvrir les yeux. Elle du s’y prendre à plusieurs reprises avant de pouvoir les garder ouverts.
« N’essayez pas de parler » la devança-t-il. « Vous êtes branchée à un respirateur, ne forcez pas. »
Il la regarda, observant chaque millimètre de son visage alors qu’il reprenait vie petit à petit, et ne pu s’empêcher de sourire en la voyant observer tout autour d’elle, alors qu’elle prenait conscience de l’endroit où elle était. Le docteur l’avait prévenu que la période de rétablissement à la sortie d’un coma était relativement dure et longue, mais cela n’avait pas d’importance. Il se poussa machinalement lorsque l’équipe médicale arriva, les laissant faire leur travail, mais ne sortit pas de la pièce. Une nouvelle attente allait commencer, d’un autre genre. Mais le plus dure était passé, et encore une fois, il resterait là, à attendre qu’elle soit complètement remise. Il serait là, pour elle, comme il l’avait toujours été… mais cette fois-ci, ce sera différent.

Fin.
avatar
lily
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 11
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage intérieur

Message  babouche382 le Mar 27 Juin - 15:28

pas mal ta fic cheers
tongue
rendeer
avatar
babouche382
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 72
Age : 29
Localisation : au alentour de perpignan
Loisirs : sur ma chaise devent mon ordinateur
Date d'inscription : 06/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage intérieur

Message  Trukounette le Mar 27 Juin - 15:54

J'aime bien et elle est bien ecrite.

Bravo continue Exclamation

diable
avatar
Trukounette
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1004
Age : 28
Localisation : Rêve d'accent anglais !!
Loisirs : House, Hugh laurie, Alan rickman Colin Firth <3... sisi ce sont des loisirs ^^
Date d'inscription : 30/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage intérieur

Message  satine le Mar 27 Juin - 16:18

C'est fluide et vraiment simple à lire! De plus le thème abordé est vraiment super et bien traité! Bravo
avatar
satine
Lecteur des Harry Potter
Lecteur des Harry Potter

Nombre de messages : 783
Age : 29
Localisation : la tête dans les étoiles
Loisirs : écrire, lire, aller sur l'ordi....
Date d'inscription : 19/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cellequitue.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage intérieur

Message  yuna le Mar 27 Juin - 16:43

J'aime bien , et bien écrit ! L'attachement qu'ils ont l'un pour l'autre est bien décrit ! J'aime beaucoup !
avatar
yuna
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 07/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voyage intérieur

Message  Cubrea le Mar 27 Juin - 18:52

c'est très beau. depuis le temps qu'ils meurent et revivent, ils devraient avoir compris la leçon. maintenant ils l'ont compris et c'est bien.
avatar
Cubrea
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 91
Localisation : Dans les bras de Jackounet.
Loisirs : Regarder Stargate
Date d'inscription : 08/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage intérieur

Message  lolo le Mar 27 Juin - 23:13

pas évident d'écrire sur cet état stationnaire non ... tu t'en sort super bien !

joli ! fumeur

lolo
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 145
Localisation : pas loin
Date d'inscription : 25/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage intérieur

Message  auricaro le Mer 28 Juin - 0:39

Très beau, les sentiments sont vraiment bien décrits. J'ai vraiment beaucoup aimé. Bravo sunny

auricaro
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 20/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage intérieur

Message  lily le Mer 28 Juin - 10:37

Merci beaucoup! Very Happy J'avoue que j'ai eu du mal pour la finir, et j'avais peur que ça se voit. Mais bon...
avatar
lily
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 11
Age : 33
Date d'inscription : 09/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage intérieur

Message  Siress le Mar 26 Sep - 0:34

Je suis de l'avis général.
La situation n'est pas facile, mais tu t'en sors avec brio.

BRAVO

_________________
Envoyer l'invitation du forum aux lecteurs et auteurs de fanfiction : http://fanfiction.superforum.fr/invitation-h13.htm
avatar
Siress
Admin: Shark

Nombre de messages : 3138
Age : 39
Date d'inscription : 12/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://fanfiction.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage intérieur

Message  Megane Carter le Mar 26 Sep - 5:23

+1 pour tout ce qui a été dit Very Happy, très jolie fic !
avatar
Megane Carter
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 480
Age : 34
Localisation : Nord
Date d'inscription : 14/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://meganecarter.site.voila.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage intérieur

Message  malice le Mar 26 Sep - 15:40

Megane Carter a écrit:+1 pour tout ce qui a été dit Very Happy, très jolie fic !

+2 également
bravo Wink
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage intérieur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum