Hopeless

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hopeless

Message  Juju le Mar 16 Mai - 18:36

Genre : Euh…. J’en sais rien, à vous de voir.
Saison : Fin saison 7 mais pas de Pete.
Résumé : La mort approche…
Disclaimer : Les noms, les persos et les lieux ne sont pas à moi mais sont la propriété de la MGM et blablabla…
Note: Ca finit bien Laughing


Hopeless


Ils l’avaient mise là-dedans sans plus de cérémonie. Même si le verbe « mettre » n’était pas vraiment approprié à la situation. « Jeter » l’aurait sans doute été davantage. De même, « cérémonie » était assez choquant quand elle y pensait… Mais après tout, des heures de torture, pour un Goa’uld c’était une véritable cérémonie, du moins, un événement rare et précieux qu’ils se plaisaient à savourer dans les moindres détails, seconde après seconde, se délectant de la moindre expression de douleur sur le visage de leur victime, du moindre gémissement, de la moindre larme au coin de l’œil, attendant patiemment ce moment jouissif et pathétique à la fois où le supplicié demande grâce. Cette fois cependant, cette ultime requête n’avait pas franchi ses lèvres. Elle s’était tue. Heure après heure, minute après minute, elle avait fermé les yeux, se défendant d’ouvrir la bouche pour demander la pitié de son bourreau, sachant pertinemment qu’il en était de toute façon entièrement dénué, tout comme il était dénué de toute émotion à l’exclusion de la colère. Et encore, cette supposition était totalement invérifiable, puisque aucun Goa’uld n’accepterait de se soumettre à une étude psychologique approfondie. Voilà comment elle avait tenu, en rassemblant des bribes de pensées distrayantes. Peut-être son bourreau avait-il été perplexe devant ses brefs sourires et ses yeux fermés, mais elle s’en fichait. Tout ce qui comptait maintenant, c’était qu’elle allait mourir. Sans eau, sans nourriture, sans soins, elle allait mourir tôt ou tard.

Elle ignorait depuis combien de temps elle était là. Des heures, des jours peut-être. Son estomac avait fini par se taire, trop fatigué pour protester contre la faim qui la tiraillait. Sa gorge asséchée ne lui permettait plus de parler afin de formuler ses hypothèses et ses espoirs à voix haute. Désormais, seules des plaintes assourdissantes résonnaient à ses oreilles et dans sa tête, bien qu’il n’y eusse personne d’autre dans ce trou. Mais elle espérait toujours qu’elles finiraient par se taire ; en revanche, elle avait cessé d’espérer depuis longtemps un hypothétique secours.

Deux mètres sur trois et un plafond si bas qu’elle ne pouvait se lever sans se heurter la tête contre un métal dur, froid et épais. Une odeur pestilentielle qui régnait partout - sans doute celle de sa mort prochaine et inévitable. Une absence totale de lumière et un silence terriblement oppressant. Il lui semblait seulement entendre un léger souffle de vent au loin, à moins que ce ne soit son propre souffle qui s’affaiblissait peu à peu. Voilà l’endroit où elle allait mourir. Elle s’était toujours imaginée, enfin autant qu’elle s’en souvienne, vivre ce moment dans son lit, bien au chaud, et s’endormir paisiblement pour ne plus jamais se réveiller. Mais cette mort là, celle que tout le monde désirait au fond, était rare, surtout dans le métier qu’elle faisait. Et puis, après tout, aucun être humain ne peut se vanter d’être maître de sa propre mort. C’est elle qui décide, cette entité inconnue, mystérieuse, effrayante pour la plupart des gens qui n’en connaissent pas le sens. C’est elle qui vient vous chercher, que vous y soyez préparé ou pas, que vous l’ayez voulu ou non, c’est elle qui a toujours le dernier mot. Ce n’est pas cette grande silhouette squelettique recouverte d’un drap noir et armée d’une faux telle que tous les enfants en âge de comprendre l’imaginent, loin de là. La mort, c’est le silence. Le silence qui s’insinue peu à peu dans chaque particule de votre corps et dans chaque pensée de votre esprit. Le silence qu’elle ressentait au plus profond d’elle-même et dont elle connaissait parfaitement la signification. Pourtant, elle n’avait pas peur. Même si on pouvait par la suite qualifier sa mort d’inhabituelle, ou même d’exceptionnelle au sens premier du terme, et qu’elle avait le temps de la sentir se rapprocher à pas de loup, elle ne l’effrayait pas. Au fil des ans, elle s’était faite à cette idée particulièrement banale que de se dire « Tout le monde meurt, c’est notre lot à tous », mais d’une façon encore plus profonde que le commun des ‘mortels’. Les parents, les amis, les amants qu’elle avait vu tomber le long de la route - le long de sa route - ne l’avaient pas blasée, mais elle avait une expérience suffisante de la mort pour la comprendre. Et puis sa vie avait été particulièrement bien remplie, même si elle n’avait pas cette famille dont elle rêvait étant petite, celle que toutes les petites filles idéalisent : un mari, des enfants, peut-être même un chien… Elle n’avait aucun des trois. Le mari potentiel, elle ne l’avait jamais rencontré ; elle n’avait jamais eu le temps de penser aux enfants et le seul animal domestique qu’elle possédait était un poisson rouge qui d’ailleurs mourrait comme elle si personne ne pensait à le nourrir. Mais malgré ça elle avait été heureuse, même si certains événements avaient terni ce bonheur : la mort de sa mère, celle de Janet, la sienne… Elle songea à quel point la mort était omniprésente dans ses pensées maintenant qu’elle était proche. Elle y pensait comme si elle l’avait déjà envahie, mais la douleur qui transperçait son corps par endroits suffit à lui rappeler qu’elle était bel et bien vivante pour le moment. Elle tenta de se redresser, mais sans succès. Elle resta donc allongée sur le sol recouvert d’une substance boueuse et gluante non identifiable en l’absence de lumière. Peut-être était-ce du sang, son propre sang, qui commençait à coaguler après avoir été répandu. Parce qu’elle avait beaucoup saigné, elle le savait. La première chose qu’elle avait faite après avoir repris conscience était d’avoir examiné ses blessures à tâtons, et l’état des ‘lieux’ était loin d’être satisfaisant. Plusieurs d’entre elles lui paraissaient être des ouvertures béantes, et celles d’entre elles qui étaient imperceptibles au toucher étaient sans doute des os brisés. La plaie de sa jambe qui l’avait faite atrocement souffrir au début était peut-être même une combinaison des deux, sans doute une fracture ouverte. Apparemment, le Goa’uld en avait eu assez de son silence et de ses sourires béats et incompréhensibles et l’avait jetée dans un cachot sans la faire passer par la case sarcophage auparavant, ce qui aurait été inutile en fin de compte. Fait étrange, il n’avait pas touché à son visage resté intact, du moins autant qu’elle avait pu en juger dans l’obscurité totale. Mais il y avait une explication possible: malgré qu’il soit un parasite, Ba’âl était aussi dans le corps d’un homme. Peut-être avait-il su apprécier la beauté d’une mourante, songea t-elle ironiquement.

Les yeux clos, elle pensait aux êtres chers qu’elle allait abandonner. Son père, ses amis… Ses amis avec qui elle avait noué des liens si forts ces dernières années… Daniel, l’inénarrable Daniel, celui-là était vraiment quelqu’un de bien et elle se sentait proche de lui et de certaines de ses idées, pas toutes heureusement ! Elle se mit à sourire. Teal’c, ce grand homme qui pouvait faire peur au premier abord mais dont le calme, le courage et la détermination l’avaient toujours impressionnée. Le colonel… Elle sourit de plus belle. Impossible d’en faire une description, le colonel était sans aucun doute un personnage complexe, malgré l’apparence de simplicité qu’il tâchait avec précaution de se donner. Si les circonstances avaient été différentes, elle l’aurait sûrement considéré comme le mari parfait de ses rêves d’enfant. Même s’il était loin d’avoir toutes les capacités requises pour être un prince charmant ! Riant intérieurement, elle songea aux moments qu’elle avait passés avec eux. Au moment de la mort, il paraît qu’on se demande à quel moment de sa vie on a été le plus heureux. Pour elle, c’étaient sans doute ces six dernières années.

Mais tenter de se souvenir de leurs visages était un effort considérable, et les bribes de sa mémoire semblaient s’effilocher peu à peu à mesure que les images défilaient dans sa tête. Seul un visage restait ancré dans son esprit, un visage dont elle s’était efforcée de graver chaque trait dans un recoin de son âme. Et le visage lui souriait. Rassurée, elle se détendit et décida que le moment était venu, qu’il fallait lâcher prise et rejoindre le silence qui l’emprisonnait de toutes parts.

Une lueur lointaine semblait se rapprocher et s’intensifier et elle ouvrit les paupières pour mieux l’apprécier. C’était une lumière blanche et pure qui agressait presque les yeux et elle dut les clore rapidement pour ne pas en souffrir. Etait-ce la lumière que tous ceux qui reviennent de la mort déclarent apercevoir au bout d’un tunnel ? Etait-il possible que ça soit… le paradis ? Au fond d’elle-même, elle n’y avait jamais vraiment cru. Elle avait toujours pensé que la mort était la fin à proprement parler, la fin de la conscience et de l’âme ; qu’après elle il n’y avait que le néant. Mais cette lumière intense paraissait lui prouver le contraire, et elle commençait à discerner des voix. Peut-être celles des anges ? Sûrement, car les voix l’appelaient, et son nom retentissait à ses oreilles avec douceur. Elle se sentait si bien… Elle devait à tout prix les rejoindre, mais son corps lui semblait trop faible pour pouvoir bouger. Mais si elle était morte, son corps ne lui servait plus à rien, et elle devait s’en détacher. Une silhouette apparut au loin, ombre se détachant nettement de la lumière aveuglante. Elle paraissait s’avancer lentement pour venir la chercher. Petit à petit, ses contours se définirent, et un corps se dessina. Humain, à première vue. Les anges avaient-ils forme humaine ? Elle tenta de se concentrer sur le visage de cet être, mais la lumière le cachait encore à sa vue. Il avait une démarche tout à fait masculine, et elle se demanda étrangement si les anges étaient des êtres sexués. Ou alors, son esprit embrumé et désorienté lui jouait des tours. Car désormais, elle sentait un doute l’assaillir peu à peu, tout comme elle avait senti la mort l’assaillir un peu plus tôt et l’entraîner dans les profondeurs sombres du néant. Peut-être n’était-elle pas morte, peut-être que la douleur diffuse qui regagnait son corps était un signe de vie, peut-être… Alors, la silhouette sombre s’arrêta à quelques centimètres, et elle put enfin apercevoir son visage. Ce visage qu’elle aimait et qui avait hanté ses dernières pensées.

Il devait être mort lui aussi. Sinon, comment aurait-il pu être un ange ? Comment aurait-il pu venir la chercher et l’emmener ici ? Elle sentit une profonde tristesse l’envahir. Elle ne voulait pas qu’il meure. Une larme naquit au coin de son œil et commença à glisser le long de sa joue. Une larme ? Sa joue ? Mais qu’est-ce que tout cela pouvait bien signifier ? Pourquoi possédait-elle toujours un corps ? Péniblement, elle ouvrit alors les yeux, et comprit. Le visage était penché sur elle et souriait. Un visage bien réel cette fois. Elle sentit une pression sur sa main et tenta de répondre au sourire du visage aimé, sans succès. Mais tout son être, lui, souriait. Elle était en vie. L’espoir qui s’était enfui sembla la regagner en voyant l’autre être à côté d’elle, qui était venu la chercher, alors qu’elle pensait que tout était perdu. Et un second espoir, plus secret, naquit au fond de son cœur, ou plutôt renaissait avec une ardeur et une chaleur intense qui se répandait dans tout son corps. Peut-être allait-elle pouvoir réaliser un de ses rêves d’enfant, maintenant qu’on lui offrait une seconde chance…

FIN
avatar
Juju
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 16/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Aurélia le Mar 16 Mai - 18:46

Très jolie fic, c'est émouvant, bien écrit. A la limite cela ne m'aurait pas gêné qu'elle parte. Surtout avec un un si bel ange Very Happy
avatar
Aurélia
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1534
Localisation : Tout contre Jack
Date d'inscription : 19/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/aurelia49/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  CLD le Mar 16 Mai - 18:54

J'aime aussi mais contrairement à Aurélia, je préfère cette fin. On ne se refait pas Laughing
avatar
CLD
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 691
Age : 39
Localisation : Devant l'ordinateur
Date d'inscription : 18/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Hito le Mar 16 Mai - 19:02

Je remets le comm que je t'avais envoyé par mail:

Alors, j'ai A-DO-RE!! Qu'est-ce que ça fait du bien de lire une fic aussi bien écrite! Tu fais une superbe analyse de Sam, de sa vie, sans que ça ne soit jamais ennuyeux! Moi qui ai une peur panique de la mort, j'ai trouvé cette fic appaisante et vraiment très crédible! Tu ne tombes pas dans le ship exagéré, il y a juste, de ci de là, une petite référence qui vient nous mettre du baume au coeur, à nous, shippeurs et c'est ce qu'il y a de mieux!
Non vraiment, du très très grand art! J'espère que tu en feras d'autres et que tu mes les enverras! (si elles finissent bien! Mais sincèrement... tu trouves pas que c'est mieux avec un happy end comme celle-ci? Hein???? Wink)) )

Autant dire que je suis du même avis que CLD! lol!
avatar
Hito
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1270
Date d'inscription : 18/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://hito76.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Juju le Mar 16 Mai - 19:06

@Aurélia: On m'avait réclamé une fin heureuse lol! Si ça n'avait tenu qu'à moi... Rolling Eyes Mais merci Wink
@CLD: Merci Wink
@Hito: Et je te réitère mes remerciements Laughing
avatar
Juju
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 16/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  gjc597 le Mar 16 Mai - 19:29

Géniale cette fic! Très bien écrite, juste, intense, sobre et juste ce qu'il faut de ... ship Laughing

Bravo diable

_________________


Mon site
Mon blog
Petit rappel : LES REGLES DU FORUM DOIVENT ETRE LUES... ET SURTOUT APPLIQUEES cheese CLIQUEZ ICI POUR LES LIRE
avatar
gjc597
Modo: La Brute

Nombre de messages : 3140
Age : 43
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://gjc597.perso.sfr.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Aurélia le Mar 16 Mai - 19:43

Juju a écrit:@Aurélia: On m'avait réclamé une fin heureuse lol! Si ça n'avait tenu qu'à moi... Rolling Eyes Mais merci Wink
@CLD: Merci Wink
@Hito: Et je te réitère mes remerciements Laughing

Je comprends, mais je suppose que tu avais écrit autre chose en première intention ? De toute façon, c'est une très belle fic. Mais en drame c'est pas mal non plus. D'autant plus que je pense que tu les faisais se retrouver dans l'eau delà ?
avatar
Aurélia
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1534
Localisation : Tout contre Jack
Date d'inscription : 19/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/aurelia49/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Juju le Mar 16 Mai - 19:55

Merci gjc oops2

@Aurélia: Non en fait pas du tout, je savais que j'allais la terminer de cette façon Very Happy En fait j'ai voulu donner une touche de drame c'est pour ça qu'elle est aussi sombre, mais j'avais envie que celle-ci soit plus joyeuse que mon avant-dernière, que je mettrai ici ultérieurement Wink J'ai résisté à mes pulsions dramatiques cette fois Laughing
avatar
Juju
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 16/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Marine-CO le Mar 16 Mai - 20:05

C'est beau... c'est émouvant, c'est un peu si peu ship mais amplement suffisant, c'est très bon, et puis c'est super bien écrit, c'est pas heureux, c'est pas malheureux, on fait la moue et on sourit en un 50taine de lignes, même pas! c'est vraiment impressionant !!!

Bravo
avatar
Marine-CO
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1591
Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bravo

Message  Doris le Mar 16 Mai - 20:48

C'est très joli !! Ca change des fics de d'habitude c très original !!!

Bravo !!

Très belle réfexion sur la mort, superbement ecrit !!

Toutes mes félicitations !!
Continue comme ca !!
Doris
avatar
Doris
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 40
Age : 26
Date d'inscription : 11/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://doris27b.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  satine le Mar 16 Mai - 21:26

Magnifiquement superbe!! Bravo!

Franchement j'aime beaucoup, c'est très émouvant, et tout est très bien dosé et surtout superbement écrit! Que demander d'autre? Tout est parfait!!

encore bravo pour ce bijou
avatar
satine
Lecteur des Harry Potter
Lecteur des Harry Potter

Nombre de messages : 783
Age : 29
Localisation : la tête dans les étoiles
Loisirs : écrire, lire, aller sur l'ordi....
Date d'inscription : 19/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cellequitue.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Abon le Mer 17 Mai - 11:54

magnifique fic ! ça fait du bien par où sa passe ! lol !
comme dit Hito,
Spoiler:
c'est presque appaisant cette vision de la mort, même avec cette résiniation de Sam. c'est parfois étoufant parce que on est avec elle dans cette cellule, on voit ses blessures et on sait qu'elle va mourir mais l'espoir arrive et tout va mieux !
vraiment chouette ! cheers et puis c'est très bien écrit ! j'espère que t'en a d'autre en stock ! Laughing Wink
avatar
Abon
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 305
Age : 30
Date d'inscription : 07/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  lolo le Jeu 18 Mai - 17:03

Spoiler:
très belle réflexion sur la mort
... superbement écrit....rien à jeter... tout à garder cheers

lolo
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 145
Localisation : pas loin
Date d'inscription : 25/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  sam_star le Jeu 18 Mai - 17:35

Tellement belle que je sais pas quoi dire de plus, elle est tout simplement parfaite (et en plus elle se finit bien et j'adore les happy-end alors... Razz )
avatar
sam_star
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 214
Age : 29
Localisation : entre ici et ailleurs...
Loisirs : PC, lecture et Stargate SG-1 et Atlantis
Date d'inscription : 02/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Juju le Jeu 18 Mai - 19:34

Merci beaucoup oops2
avatar
Juju
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 16/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Nemesis le Ven 19 Mai - 0:49

D'habitude, quand je lis une fic qui me plaît, je suis très bavarde.

Mais là :
- j'ai révisé toute la journée
- il est presque minuit et je suis morte de fatigue
- je ne vois pas quel autre mot que "superbe" conviendrait mieux. Cela suffit à résumer ma pensée... Wink
avatar
Nemesis
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 601
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  mousticv le Ven 19 Mai - 1:32

Franchement, je ne sais pas quoi ajouter de plus à tout ce qui a été dit précédemment. C'est très beau, très émouvant et très bien écrit.

Merci pour ce petit moment de plaisir.
avatar
mousticv
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 597
Age : 44
Localisation : dans les bras de Jack... non ? Bah tant pis !
Date d'inscription : 09/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Shânti le Ven 19 Mai - 17:41

Alors contrairement aux autres personnes ici présentes, je ne serai pas autant dithyrambique.
En effet, c'est bien écrit, très bien même, le style est agréable mais l'histoire me semble familière (quoique ce n'est pas un problème en soi) et le pire dans tout ça c'est la fin.
Cela aurait été tellement plus tragique et plus logique qu'elle meurt, cela aurait évité les scènes un peu guimauves et donné plus de profondeur à l'histoire.
Pourquoi faut-il toujours qu'elle soit sauvée in-extremis lors d'une scène romantique ?
La tension et l'émotion auraient été bien plus fortes avec sa disparition.
Une fic avec un début si intense méritait une fin dramatique.
J'espère que pour la prochaine fois, tu tiendras compte de mon opinion.
avatar
Shânti
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Juju le Ven 19 Mai - 17:51

@Nemesis: Very Happy Merci!!
@mousticv: Heureuse de t'avoir émue Very Happy Merci Very Happy
@Shânti: Pour faire un post intelligent, tu n'avais pas besoin d'écrire l'adjectif "dithyrambique" tu sais, "élogieuse" aurait suffi -_- Ensuite, il était annoncé dès le départ qu'elle finissait bien, si tu n'aimes pas les happy-ends, il ne fallait pas la lire. Merci de signaler au passage que j'écris bien, ce compliment me touche toujours Smile Comme je l'ai dit précédemment, j'avais envie d'en écrire une qui finissait bien, donc j'ai mis le moins de shipp possible étant donné mon peu d'attrait pour cet aspect de la série en ce moment. Et enfin, je ne suis pas obligée de prendre en compte toutes les opinions, et si j'ai envie d'écrire une fic qui finit bien, je le fais, na -_- J'attends avec impatience tes fics qui sont légèrement trop guimauve à mon goût si tu veux mon avis Rolling Eyes

PS: Sans rancune :mrgreen: Pour ceux qui me trouvent arrogante, sachez que tout ça c'est fait exprès hein, j'ai pas les chevilles enflées à ce point :mrgreen:
avatar
Juju
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 16/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Shânti le Ven 19 Mai - 17:56

Juju a écrit:
@Shânti: Pour faire un post intelligent, tu n'avais pas besoin d'écrire l'adjectif "dithyrambique" tu sais, "élogieuse" aurait suffi -_-
J'ai pris le premier qui me venait à l'esprit :mrgreen:
Ensuite, il était annoncé dès le départ qu'elle finissait bien, si tu n'aimes pas les happy-ends, il ne fallait pas la lire.

La première fois que je l'ai lue, tu me l'avais envoyée par la Poste et il n'y avait rien de précisé :mrgreen:
J'attends avec impatience tes fics qui sont légèrement trop guimauve à mon goût si tu veux mon avis Rolling Eyes
C'est pour cela que je ne les poste pas :mrgreen: mais la dernière n'était pas trop guimauve je trouve mais j'avoue que les 2 précédentes m'enfin c'est pour ça que j'arrête d'en écrire :mrgreen:
j'ai pas les chevilles enflées à ce point :mrgreen:
Menteuse :mrgreen:

M'enfin poste ta troisième fic Rolling Eyes
avatar
Shânti
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Hito le Ven 19 Mai - 18:40

Juju fait trop de drame cheese Donc, pour ma part, je la remercie de nous avoir pondu ce beau happy end!

Juju! J'espère aussi que pour la prochaine fois, tu tiendras compte de mon opinion. kingsmileys
avatar
Hito
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1270
Date d'inscription : 18/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://hito76.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Tya le Sam 20 Mai - 0:01

bravo !
Spoiler:
c admirablement bien écrit. tu as une vision sur la mort qui ne tombe pas dans le morbide, rien n'est trop dosé.
je n'arrive généralement pas a la fin de ce genre de fic mais la tienne se lit tres bien justement pcq tu ne rentres pas dans ce cercle de "jen fais bcp trop". c tip top !

bravo
avatar
Tya
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1065
Age : 34
Localisation : La cité des Papes
Date d'inscription : 28/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Chewbacca le Sam 20 Mai - 14:29

Très bien écrit,très bien raconté, et pour ma part, je préfère qu'elle survive... Ca m'a évité d'utiliser des mouchoirs ! Very Happy

Chew
avatar
Chewbacca
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 212
Localisation : Proclerush Teonas
Date d'inscription : 08/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Juju le Lun 22 Mai - 21:29

@Tia: Merci beaucoup, ça me fait plaisir parce que justement je pensais en avoir fait trop oops2
@Chewbacca: Merci! J'ai arrêté de travailler pour Kleenex lol!
@Hito: Nan, j'en fais pas tant que ça, si? Neutral ange Pas de problème, la prochaine finira bien Laughing Very Happy
@Shânti: A vos ordres chef -_-
avatar
Juju
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 16/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  stargate girl le Jeu 25 Mai - 9:55

Spoiler:
La mort est ici décrite comme une amie
....C'est très beau ! Félicitations à toi ! Cool
avatar
stargate girl
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 20/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hopeless

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum