Et si?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et si?

Message  malice le Jeu 13 Avr - 23:42

En attendant de pouvoir publier ma fic " 7 ans après" dans son intégralité, je vous propose l'une de mes deux fics deja publiées sur sg1, en espérant qu'elle vous plaise Wink


Genre : Romance S/J.


Résumé : Et si… 4 mois après être devenu Général, Jack reçoit une compensation à tous les risques qu’il a encouru en sauvant la terre. Cela pourrait changer bien des choses, mais n’est-il déjà pas trop tard ?


Statut
: complet


Spoilers : aucun. Après les 3 premiers épisodes la saison 8, sans tenir compte de la suite


Bonne lecture…



Jack se tenait maintenant devant cette porte depuis plus de 15 minutes… et voyait le doute et l’angoisse prendre le pas sur son courage et sa motivation…

Avait-il pris la bonne décision en venant ici ?
Surtout maintenant ? En avait-il le droit ? Et si… ?


Et s’il repartait sans faire de bruit…. Qui le saurait ?...
Lui bien sur….
Non, ce soir il devait être courageux, et aller au bout de ce qu’il voulait depuis 8 ans déjà….
C’était ce soir ou….jamais…

Il soupira…. Dieu que c’était difficile !
Il se remémora les précieux conseils de son ami Daniel, qu’il avait tout juste quitté en venant ici…

Maintenant, il était là devant chez « Elle » …
Devant « sa » porte, dans l’espoir d’avoir suffisamment de force pour y frapper quelques coups… même un tout petit….

Espérait-il vraiment que cette porte s’ouvrirait par le simple fait de sa volonté ?
Pff… ce qu’il pouvait être puérile parfois….
Lui qui était pourtant si plein de courage et de force dans nombres de situations…


Elle s’ouvrit pourtant, le laissant complètement coi….

Avait-il vraiment réussi ? À l’ouvrir ?...non.
A frapper malgré lui ?...peut-être, bien qu’il n’en était pas du tout sûre…

Quoi qu’il en soit, une voix le ramena sèchement à la réalité…

? : « Colonel O’Neill ? »

Jack : réagissant difficilement : « Heu, c’est général maintenant ».
Il ne pu cacher son désappointement, ce qui ne fit que grandir la surprise de son interlocuteur…
Comment avait-il pu penser qu’Elle serait seule ?
Bien sur qu’il avait vu la 2ème voiture garée devant chez « Elle ». Mais jusqu’au bout il n’avait pas voulu y croire…

Pete : le ramenant à nouveau, sur un ton froid et faussement poli : « C’est vrai... Général… que puis-je faire pour vous ? À cette heure de la nuit ? »

Jack : reprenant décidément difficilement le contrôle de lui-même : « Heu… est ce que Carter est là ? »

Pete le fixa d’un air franchement peu amical et finit par acquiescer et se retirer sans l’inviter à entrer…
Jack l’entendit appeler Sam, mais n’osa pas quitter le seuil de la porte…
Il aurait du s’y attendre… pensant à l’accueil auquel il venait d’avoir droit ...
Pourtant il ne se souvenait pas avoir été désagréable pour mériter une telle froideur…

Il n’alla pas plus loin dans ses pensées quand des bruits de pas le ramenèrent à la réalité….
Il se contenta alors uniquement d’inspirer et d’expirer plusieurs fois pour calmer son cœur qui s’était soudainement emballé…

Elle allait être bientôt là….
Il inspira et expira encore, jusqu’à ce qu’une autre voix, bien connue et attendue cette fois ci ne l’interpelle plus chaleureusement que précédemment…

Sam : cachant difficilement sa surprise de le voir ici, à une heure aussi tardive…. « Mon Général ? »
L’inquiétude prit rapidement le pas devant son manque de réaction …« Il y a un problème à la base ? »

Jack : réagissant enfin, en se maudissant intérieurement « Heu…bonsoir Carter…. Non non, tout va bien… Enfin depuis le dernier appel de Walter… je n’ai pas encore eu le temps d’y aller depuis mon retour… »

Sam avait bien remarqué qu’il portait son uniforme d’apparat et ne pouvait s’empêcher de l’y trouver toujours aussi sexy, comme à chaque fois…

Elle ne laissa pas ses pensées dériver plus loin, et reporta son attention sur la raison de sa présence qu’il n’avait pas encore énoncer… enfin l’espérait-elle !…
Car elle avait toujours du mal à sortir de cette emprise, cette aura qui émanait de lui…
Même au bout de 8 ans… mais il faut dire qu’elle n’essayait même plus…. Enfin presque plus….
Et les choses en resteraient sûrement ainsi…

Sam : se mordant inconsciemment la lèvre inférieure : « En quoi puis-je vous être utile mon Général ? »

Une lueur plus que particulière traversa alors le regard de Jack, qui se reprit bien vite… mais pas assez pour qu’elle ne lui échappe à Elle…

Et Elle ne la connaissait que trop bien… cette chaleur… ce feu….
Elle se contrôla de tout son possible pour ne pas qu’il la lise en elle aussi, même furtivement.

Jack : qui n’avait pas loupé la réaction de Sam, ni celle de Pete qui s’impatientait pas très loin : « Laissez tomber colonel, je suis désolé de vous avoir dérangé à cette heure… »

Sam : d’abord perplexe, puis ayant suivi son regard jusqu’à Pete… et le voyant ensuite faire demi tour, ignorant le soupir irrité de son compagnon : « Mon général… je vous en prie… dites moi ce qu’il se passe…. »

Elle ne pouvait pas laisser son supérieur partir… sans savoir pourquoi il était venu à presque une heure du matin…

Cela allait l’empêcher de dormir à coup sur ! Mais elle était surtout intriguée par son comportement…
Que s’était-il passé à Washington ?

Le général était absent depuis 2 jours, sans qu’il ne donne de nouvelles….
Et ce soir… Il était là…. Devant chez elle…Semblant vouloir lui dire quelque chose….
Non, elle ne pouvait pas le laisser partir comme ça…

Sam : ne pouvant cacher l’inquiétude dans sa voix : « Mon général ? »

En entendant l’émotion de la jeune femme, il ne pu se résigner à partir comme il allait le faire….
Il fit demi tour et franchit les quelques pas qui avaient commencé à les éloigner…

Jack : la regardant à nouveau : « Je voulais juste vous parler, mais je n’avais pas vu à quel point il était tard… et puis vous avez de la compagnie… alors on pourra voir ça une autre fois… »

Sam : de plus en plus perplexe, réfléchit un moment, puis dit : « Non, attendez moi 2 minutes… »
Elle disparut aussitôt pour réapparaître munie d’un gilet. Les nuits étaient encore assez fraîches en ce début d’été…
Elle prit ses clefs et sortit en lui demandant de la suivre, ignorant les protestations de Pete…


Ils marchèrent ainsi, cote à cote, silencieusement, les rues se succédant jusqu’à s’arrêter dans un parc…
Sans se concerter, mais de concert, ils s’assirent sur un banc…

Sans le presser, Sam observa un moment l’homme auprès d’elle, le regard plongé dans les étoiles étincelantes au dessus d’eux…

Elle savait qu’il parlerait… elle le connaissait si bien… et elle ne pu empêcher ses pensées de dériver vers lui… vers eux….
Elle soupira et reporta elle aussi son attention vers les cieux lumineux… tout en essayant de trouver la raison de leur présence ici… Ensemble…

Ils avaient pourtant convenu que cela ne devait plus arriver…
L’avaient-ils vraiment voulu ? Eux ? …Non…
Mais les événements… Oui !
C’est vrai que c’était Elle qui n’était pas venue la dernière fois… mettant ainsi fin à leur deal…

Une fin nécessaire il y a 3 mois….
Au moment où Elle avait accepté la demande en mariage de Pete…. après qu’ils aient vaincu Anubis, combattu les réplicateurs auprès de Thor et qu’ils soient montés en grade à leur retour….

Il ne lui en avait pas voulu…. Elle le savait.

Elle avait eu le courage de les sortir de leur impasse….
Mais à quel prix !

Elle continuerait de le regretter toute sa vie….
Autant qu’elle serait toujours tentée de le rejoindre…

Elle avait pensé qu’être liée à Pete l’aiderait à dépasser ça….
Mais elle avait du accepter tout à l’heure, sur le seuil de sa porte, que ça ne serait pas le cas… Jamais…

Voulait-il lui en parler ?
Il y avait moins d’une chance sur un million pour que ça soit le cas….
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  malice le Jeu 13 Avr - 23:44

Elle soupira à nouveau, puis sentant Son regard sur elle, elle tourna la tête à son tour et rencontra ses yeux bruns, si expressifs et pourtant indéchiffrables…

Que pouvait-il bien se passer dans la tête de Jack O’Neill ?


Se doutant du sujet des pensées de la jeune femme, qu’il partageait malgré lui, il eut tout le mal du monde à ne pas se noyer dans cet océan bleu qu’elle lui offrait…
Et qu’importe s’il faisait nuit…. Il connaissait par cœur la couleur de ses yeux…

Face au trouble qu’il pressentait chez elle, il aurait parié sur la teinte bleu-gris qui ne manquait pas d’apparaître dans ses moments là….

…. Carter….Sam….Samantha…
Comment pouvait-il connaître si bien une femme en n’ayant partagé avec elle que des moments dissimulés, discrets, rares et pourtant si forts, si intenses ?

Il soupira à peine à son tour, n’osant pas interrompre la magie de cet échange…
Qui lui avait tant manqué…
Qui leur avait tant manqué !


Il savait qu’elle attendait qu’il parle…. Et surtout qu’elle ne le presserait pas…
Quelqu’un d’autre le connaissait-il à ce point ?

Bien sur que non… Jamais il ne s’était dévoilé ainsi, bien souvent malgré lui…
Et pourtant, elle seule savait comment être avec lui… et surtout comment le déstabiliser, au grand dam de sa solide contenance, et de ses nerfs…

Il fallait qu’il parle… qu’il lui parle….
Il se décida alors à couper le silence, qui n’était pas pour autant pesant…


Jack : doucement, sans la quitter du regard : « Merci d’être là »

Sam plus qu’intriguée par son comportement l’encouragea du regard à continuer…

Jack : « J’ai beaucoup hésité à venir vous voir… et j’étais sur le point de partir quand la porte s’est ouverte… et maintenant que nous sommes là, je ne suis plus très sure que ce soit une très bonne idée… »

La voyant froncer les sourcils, il rajouta en secouant la tête « Rhaaa, c’est la dernière fois que j’essaye de suivre un conseil de Daniel ! »

Sam : étonnée « Vous avez eu le temps de le voir ? Je pensais que vous rentriez tout juste de Washington… »

Jack : « En effet, je suis arrivé à Colorado Springs dans la soirée… j’ai juste fait un petit crochet par chez lui avant de me retrouver devant chez vous… »

Sam : souriant : « Et que vous a conseillé notre cher Daniel ? »

Jack : gêné : « Là n’est pas le plus important…. Enfin, … » mais face à son regard, et au fait que maintenant Ils étaient là et qu’il ne pouvait plus reculer… « …D’accord… il m’a dit de vous rapporter quelque chose que m’a donné le président… »

Sam : « Du président ? »

Jack : « Oui, je l’ai vu hier pour la réunion annuelle fixant notre budget…. Mais il m’a aussi convoqué ce matin…pour me remercier à titre personnel et privé pour je cite « mon héroïsme et ma bravoure au… »

Sam : le coupant : « Je suis tout à fait d’accord avec lui…. »

Jack : touché parce qu’il la savait vraiment sincère : « Enfin…. Il m’a demandé ce que je voulais en contre partie de tous mes services rendus… » « Il m’a laissé un peu de temps pour réfléchir… Je pouvais lui demander ce que je voulais… (Il la vit sourire) dans la limite du possible bien sûr ! »

« Quand nous nous sommes revus dans l’après-midi… il y avait bien une chose à laquelle j’ai pensé (la regardant alors plus chaleureusement et intensément, puis se détournant en soupirant)… mais j’ai fini par répondre que je ne voulais rien de particulier… Que c’était mon métier de prendre des risques… »

Sam ne l’interrompit pas, mais au bout de plusieurs minutes, voyant qu’il ne poursuivait pas : « Qu’avez-vous à me donner ? »

Jack : « Une lettre… »

Sam : « Une lettre… Du président ? »

Jack : « Oui, enfin 2… je veux dire une lettre de Hayes, et une de …moi… »

Sam : de plus en plus surprise : « De vous ? »

Jack : « Oui, mais vous comprendrez quand vous aurez vu la lettre de Hayes »

Sam : inquiète de tout ce mystère : « Que dit-elle ? »

Jack : « Je vais vous laisser la découvrir… Sachez seulement que le président me l’a remise uniquement parce qu’il avait anticipé ma réponse. Il a apparemment demandé à mes plus proches amis et aussi à Georges, ce qui pourrait me faire le plus plaisir… au cas où je lui réponde que je ne veuille rien… » « Il m’a alors tendu la lettre en me disant que la même réponse avait été donnée en majorité… et que cela m’avait été accordé… Que cela aurait dû l’être depuis longtemps… »

Sam : se souvenant « Pendant votre sommeil en antarctique, le docteur Weir nous a effectivement demandé au nom du président ce qui pourrait vous faire le plus plaisir, au cas où nous arrivions à vous sauver »

Jack : « Et que lui avez-vous répondu ?… »

Sam : baissant la tête, soupirant : « J’ai parlé de votre passion pour la pêche… »

Jack : tournant son menton vers lui, pour pouvoir la regarder franchement : « C’est vraiment la seule chose que vous avez pensé pour moi ?… »

Sam : déstabilisée, mais le regardant douloureusement : « Non… »

Jack : lui tendant la première lettre : « Bien, alors ceci pourra peut être vous donner l’occasion de modifier votre réponse… »

Sam : retournant l’enveloppe dans ses doigts : « Et pour la deuxième ?… »

Jack : la sortant de sa veste, hésitant à lui donner : « J’ai eu besoin d’exprimer ce que j’ai ressenti à la lecture de cette lettre…et quand je l’ai relu, j’ai vu qu’en fait je vous avais écrit. Je n’étais pas sure que vous puissiez la lire un jour, mais Daniel m’a persuadé du contraire… alors voilà (la lui tendant également) »

« J’attends votre réponse… qu’elle quelle soit… »

Il se leva, pour ne plus être aussi tenté de faire un geste qui puisse paraître déplacé…
C’était la première fois depuis 3 mois qu’ils se retrouvaient seuls, aussi près l’un de l’autre… et il ne voulait rien faire qui soit préjudiciable à…
Ils avaient peut être un chance de….

Jack : réalisant qu’elle s’apprêtait à ouvrir la première lettre : « Sam… non, s’il vous plait, pas maintenant…Je vous demande de les lire seulement quand vous serez seule et sûre de ne pas être dérangée… »

Sam : suspendant son geste : « Pourquoi ne… »

Jack : la coupant : « S’il vous plait, promettez le moi »

Sam : ravalant sa curiosité devant la gravité qu’il affichait : « Très bien »

Jack : soupirant « Merci… je vais vous laisser, ça fait déjà un moment qu’on m’attend à la base… Ce pauvre Walter doit avoir envie de rentrer chez lui… Bonne nuit, Carter… et encore désolé pour le dérangement… »

Sam : se levant à son tour, en serrant les lettres contre elle « Bonne nuit mon général… et vous ne me dérangerez jamais… »

Jack : souriant, soulagé malgré tout : « A tout à l’heure colonel »
Il partit rapidement en direction de la base, laissant la jeune femme avec un avenir possible entre ses mains…


Daniel avait eu raison… et quelque soit la suite des événements, il ne regretterait rien… et surtout pas de lui avoir donné ces lettres…


C’était à Elle de jouer maintenant….et bien qu’aussi angoissante soit cette attente, il serait en paix à présent… Il avait fait sa part…


****************************


Une semaine était déjà passée sans qu’elle puisse trouver le moindre moment de tranquillité…
Pourquoi tout semblait s’acharner contre elle quand elle en avait le moins besoin ?

Elle n’avait alors pas vu le temps passer… les jours défiler…
Et cela faisait maintenant 7 jours qu’elle avait les lettres, et elle n’en avait lu encore aucune !!!

Sam soupira longuement… Elle était assise sur son lit, les observant devant elle……

Voilà qu’elle hésitait à présent à les ouvrir, alors que la curiosité l’avait rongée jour et nuit…
Mais elle avait tenu sa promesse !
Et maintenant que le moment était venu, l’appréhension la paralysait presque !

Que pouvaient bien contenir ces lettres ?

Lui expliqueront-elles le comportement si étrange qu’avait eu Jack en les lui donnant ?

Car ça n’avait pas été « son supérieur » qui les lui avait donné…
Si cela avait été le cas…mais il fallait être réaliste, il n’aurait jamais pu se le permettre…
Cela aurait été plus simple… moins compliqué car forcément en relation avec le travail… l’armée…

Mais à ce moment précis… elle n’avait pas cette certitude… et pressentait bien autre chose…

Lui-même n’avait pas été sûr que ce soit une bonne idée quand il les lui avait donné….

Avait-il démissionné ?
Non, c’était apparemment quelque chose à laquelle il ne s’était pas attendu…

Ce qu’elle pouvait découvrir allait-il changer sa vie ? leur vie ?

Était-ce comme elle le redoutait « personnel » ?

Qu’avait bien pu accorder le président à son supérieur ?
Ses amis avaient refusé à l’époque de lui dire ce qu’ils avaient suggéré au Dr Weir…

Elle soupira à nouveau et finit par tendre un bras bien décidé vers la première lettre…

Mais avant de toucher le papier, elle suspendit son geste et se leva…
… fermer la porte à clés de ses quartiers …
Mieux valait être prudente afin de ne pas être dérangée !

Se réasseillant à la place qu’elle occupait juste avant son sursaut de lucidité, elle repensa à nouveau à Jack…

Elle l’avait si peu croisé cette semaine… et n’avait rien remarqué de changé.
Mais bon, était-ce étonnant puisqu’il contrôlait si bien ses émotions ?

Elle prit finalement la lettre, la retourna plusieurs fois et retraça le cachet rouge officiel de la maison blanche, comme elle l’avait fait des centaines de fois…
Elle inspira un bon coup et l’ouvrit…

Dépliant fébrilement la feuille, elle ne pu qu’être choquée quand elle la parcourue…
Enfin « choquée » était peut être un peu fort…quoique ! Mais elle était bien troublée, éberluée, médusée.…

Elle s’était attendue à tout… sauf à ça !

Bien sur que pendant longtemps elle l’avait souhaité, désiré, espéré, rêvé…
Mais de là à ce que ça arrive vraiment !

Puis la stupeur laissa la place au déferlement de ses émotions…
Elle dû mettre ses mains sur sa bouche pour étouffer le sanglot qui l’envahissait…
Elle s’effondra alors sur son lit, laissant son corps trembler sans pouvoir s’en empêcher, ni contrôler ses larmes qui surgirent immanquablement…

Comment avaient-ils pu le faire que maintenant ?

Elle lit et relut encore la lettre pour être sure de ne pas s’être trompée…
Elle avait pu mal lire, mal comprendre….

Mais non, c’était bien ça… Ses amis avaient bien demandé une dérogation…

UNE DEROGATION !!!…
Mon dieu ! Une dérogation pour elle et Jack !
Qui serait ensuite étendue à tout le SGC…

Allait-elle s’en remettre ?

Son cœur ne cessait de battre la chamade et son esprit avait décidément du mal à l’intégrer ! Elle trouvait incroyable de voir l’impact que pouvaient avoir certains mots !
…Et elle avait pourtant banni celui-ci de son vocabulaire… de ses pensées…
Mais apparemment pas assez fortement pour que cela la touche à ce point…



Elle et Jack avaient-ils été si transparents ?
Bien sur que certains avaient assisté au test Zatark… Mais c’était il y a si longtemps….
… 4 ans…
…une éternité ?!...

Elle laissa ses émotions se calmer, et replongea malgré elle dans les espoirs déçus et la souffrance qui avaient tant accompagnés ce mot… ses sentiments… ces années de relation, ou plutôt non-relation avec son supérieur…


Dire qu’elle luttait tant chaque jour pour passer à autre chose !!!…

Elle s’était finalement résignée à ne pouvoir jamais l’aimer librement, enfouissant ainsi au plus profond de son cœur une part d’elle-même, qui n’appartenait qu’à Lui…


Comment avait-il osé lui exploser tout ça à la figure ?
Maintenant ?

Maintenant qu’elle était fiancée à un autre que Lui….

Alors qu’elle avait presque réussi…

A quoi ?
A l’oublier ?
Non
A se faire une raison ?
Certainement !

Elle ne voulait plus souffrir ou espérer après une chimère…
Même pour un amour hors du commun…

Elle voulait faire sa vie… fonder une famille…

Elle avait Pete aujourd’hui, et se consacrait au maximum à lui !…
Qui pouvait l’épouser… LUI !



Bien sur qu’elle savait que tout n’était pas si simple…

Elle avait bien vu sa propre réaction quand Jack était venu lui parler chez elle, en pleine nuit…
Elle aurait du le laisser partir quand il en avait eu l’intention, mais elle avait senti quelque chose de différent qui l’avait intrigué…

Elle avait su que c’était important… très important …
Pour lui…
Peut être pour eux…

Alors elle n’avait pas hésité et l’avait emmené plus loin pour qu’il lui parle…
Elle avait rompue la promesse qu’elle s’était faite à elle-même…

Tous ses efforts s’étaient-ils brisés à ce moment-là ?

Elle avait voulu se convaincre que non…
Mais Pete n’avait pas été dupe… et la scène qu’il lui avait fait à son retour n’avait fait que confirmer ce qu’elle ne voulait pas reconnaître…
Elle n’en avait pas fini avec Jack O’Neill !


Et puis, elle traversait plutôt une mauvaise passe avec Pete…
Les disputes étaient fréquentes depuis qu’il avait su…
Pas qu’elle était toujours attachée à son supérieur…
Enfin si, mais surtout quand il avait réalisé « le plus que je suis censé le faire… » …Qui était d’ailleurs allé au delà de tout ce qu’il avait pu imaginer…

Elle s’était trahie… involontairement… pendant un moment intime où elle n’avait pas laissé s’échapper son nom à lui…
Il avait su alors qu’ils avaient été plus que des amis ou des collègues…
… Des amants…
Et pourtant il lui avait pardonné…

Après chaque tempête, il lui laissait de nouveau une chance…
Parce qu’il l’aimait…


L’aimait-elle vraiment en retour ?

La hantise de ne pas pouvoir répondre à cette question… ou justement d’y répondre d’une certaine manière, l’avait fait redoubler d’effort pour construire quelque chose avec lui…

Mais elle savait parfaitement qu’elle ne lui aurait pas pardonné s’il lui avait été infidèle…

Et c’est ainsi, que face à cet amour, elle lui avait dit « oui » quand il lui avait demandé de l’épouser… Et qu’elle avait mis fin à son deal avec Jack…

Pete était depuis son unique avenir…
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  malice le Jeu 13 Avr - 23:46

Chaque jour elle se convainquait qu’elle avait eu raison de renoncer à Lui… à Eux…
Et Pete le lui rendait bien…


Et pourtant cette lettre remettait tout en question…
Tout ce qu’elle croyait…. Tout ce qu’elle voulait… Tout ce qu’elle pouvait avoir….

Elle la fixa à nouveau…. Que voulait-elle vraiment ?

Aurait-elle préféré ne rien savoir ?
Peut être ?
Bien sur que non….

Elle se reposa encore la question
Que voulait-elle vraiment ?

L’image d’Elle et de Jack faisant l’amour la submergea sans qu’elle s’y attende…
Cette lettre avait fait remonter la souffrance, et aussi les souvenirs qu’elle tentait désespérément d’oublier…

Elle aurait du s’en douter !
Elle ne pu s’empêcher de frémir en repensant encore à Ses mains sur Elle… A Lui en Elle…

Elle était décidément pathétique !
Elle s’en voulait d’avoir trouvé la force en premier de mettre fin à leur parenthèse…
Et pourtant, aussi difficile et douloureux que cela avait été, cela l’avait soulagée…
Leur situation était devenue si insupportable…
Le bonheur de s’aimer enfin avait vite été balayé par le vide et l’indifférence qu’il fallait conserver en dehors de leurs « tête à tête »… Par la clandestinité et l’absence d’un « avenir » possible qui les menaient vers davantage de souffrance…
Par le fait qu’elle était avec Pete, et qu’elle se détestait de le tromper…

Leur « relation » avait commencé juste après la mort de Janet…
Pendant un congé, dans un moment de désespoir où elle n’avait trouvé que Lui vers qui se tourner.

Elle s’était ainsi rendue dans le Minnesota… tard… à son chalet…
Il lui avait ouvert la porte alors qu’elle était déjà totalement en pleurs.
Sans aucuns mots prononcés, il l’avait fait entrer et l’avait prise dans ses bras… la laissant à nouveau extérioriser sa douleur d’avoir perdu une amie… une sœur…un être cher…

Mais comme cette fois ci ils n’étaient pas à la base, les gestes de réconfort s’étaient fait plus tendres… Leur échange… plus personnel…

Et sans trop savoir comment, ils s’étaient soudain retrouvés à s’embrasser, affamés, comme si leur vie en dépendait….
Ne voulant, ni ne pouvant s’arrêter, ils avaient mis fin avec passion et frénésie à des années de frustration et d’inassouvissement…

Ils avaient essayé de s’arrêter à cette nuit…
Mais ne pouvant renoncer à leur besoin de l’autre, ils s’étaient retrouvés pendant 3 mois, au chalet, pendant les week-ends ou les congés uniquement…

Et se quitter à chaque fois, ou faire semblant qu’il n’y avait rien entre eux chaque jour, était devenu si difficile, qu’elle y avait mis fin… il y a 3 mois…

Cela n’avait été qu’une parenthèse à leur vie de « Héros », où ils avaient seulement profité de l’autre…


Car pouvait-elle dire qu’ils avaient été un couple ?…

Pas vraiment… il fallait partager plus que du sexe et des sentiments…
Il fallait aussi un avenir, des projets communs… et elle avait tout ça avec Pete…


Sam essaya de calmer sa respiration…Elle ne savait pas d’où venait le sentiment de malaise qui ne la quittait plus…

De ses souvenirs tout justes évoqués ?
De cette lettre ?
De son avenir avec Pete ?

Pouvait-elle se permettre de renoncer maintenant à ce qu’elle avait construit avec lui ?…
A tout ce qu’il lui offrait ?

C’est vrai qu’elle était tombée dans ses bras, sous prétexte que celui qu’elle considérait encore et malgré tout comme l’homme de sa vie lui était définitivement inaccessible….


Définitivement ? Non plus maintenant…
Ils avaient le droit… Ils étaient libres de s’aimer…


Ces mots mirent du temps à bien s’imprégner en elle

Le voulait-elle vraiment ? Difficile à dire…

Et puis « Libres », ils ne l’étaient pas tout à fait…
Elle était fiancée…

Et lui ? Était-il encore avec cette femme ?

Et que voulait-il vraiment Lui ?


Avait-il vraiment conscience de ce qu’il lui avait mis en les mains ?…

Certainement… car elle savait que s’il l’avait fait, ce n’était pas pour rien…
Cela devait signifier quelque chose pour Lui…

Elle tendit une main fébrile vers la seconde lettre….
Il fallait qu’elle sache…. Tout était là…

Mais avant qu’elle ne touche le papier, l’alarme de la porte se mit à lancer son alerte…

Elle étouffa un juron… Elle était maudite !

Comment pouvait-elle arrêter sa lecture maintenant ?
Avec tant de questions en elle ?

Voilà que le haut-parleur l’appelait à présent !
Ils n’arriveraient donc jamais à se passer d’elle plus de 15 minutes !!!….

Essuyant au mieux ses larmes et se passant de l’eau froide sur le visage, elle se recomposa rapidement un masque le plus neutre possible puis courut vers la salle de contrôle pour voir ce qu’il se passait encore !

Sam : voyant Jack, un technicien et le sergent affairés autour des ordinateurs « Que se passe-t-il ?… »

Jack : sur le ton le plus neutre possible « Vous daignez enfin vous joindre à nous, colonel »

Sam : s’installant autour du tableau de contrôle, sans le regarder « Désolé, mon général, je suis venue le plus vite possible… »

Jack : remarquant ses traits tirés et qu’elle avait pleuré « Bien, pouvez-vous me dire ce qui s’est passé ? En vous attendant, ces messieurs ont lancé un diagnostic de…» n’arrivant pas à trouver le mot…

Scientifique : « De réseau Mon général… »

Jack : « c’est ça ! »

Scientifique : « nous avons reçu un virus par la porte, qui a crée une certaine surcharge…Et il semble paralyser tout notre système… »

Sam : inquiète « Mais c’est impossible… J’ai installé il y a un an un programme imparable… »

Jack : inquiet également « Pas si imparable que ça apparemment, pensez-vous régler rapidement le problè… ? ! »

Sam : le coupant « Il faut absolument arrêter la procédure de diagnostic, mon général… car elle amplifie la propagation du virus. Il faut tout déconnecter si nous ne voulons pas perdre toutes nos informations et faire plus de dégâts… »

Jack : s’approchant un peu plus d’elle « Faites ce que vous avez à faire, mais avant laissez moi avertir tout le monde » puis au micro « A tous les officiers, ici le général O’Neill… suite à une alerte, toute la base va être électriquement déconnectée. Restez et patientez là où vous vous trouvez… ceci n’est pas un exercice. Déconnexion dans 3, 2, 1… »

Tout s’éteint alors, plongeant la base dans une presque totale obscurité…
Ils devaient attendre 30 secondes avant que le générateur auxiliaire ne prenne le relais…
Ce qui n’arriva pas !

Sam : « Et m…... c’est ce que je craignais… »

Jack : « Vous ne me l’avez pas dit ça ! »

Sam : réfléchissant, puis se levant « J’espérais ne pas avoir à le faire… Je dois aller vérifier les générateurs dans la salle d’alimentation…»

Jack : s’écartant pour ne pas la toucher « Très bien je vous accompagne… on passe d’abord par votre labo chercher des lampes »

Sam : ne souhaitant pas se trouver seule avec lui « Mon général, sans vouloir vous vexer, je pense qu’il me faut quelqu’un qui puisse vraiment m’aider…»

Jack : souriant « Et bien vous me direz ce qu’il faut faire… » « Vous êtes notre seule experte présente… les autres techniciens sont en repos…et je ne peux pas faire grand-chose de plus ici… » « Et puis je connais les couloirs mieux que ma poche, les yeux bandés ! »

Sam : souriant malgré elle « Bien, si vous y tenez !…»

Jack : à Walter « Sergent, allez fermer manuellement l’iris et tenez moi au courant du moindre problème par talkie, canal 12… »

Walter : « A vos ordres mon général »

Jack : à Sam « Après vous colonel… on dit toujours les dames et les enfants d’abord, non ? »

Sam : souriant encore « Je croyais que vous vouliez me montrer le chemin !…»

Jack : « Bien sur, mais vous savez comme moi que vous n’en avez pas besoin, alors je vais me contentez de surveiller vos arrières…Allons y, pour que tout revienne rapidement à la normal »

Sam : « A vos ordres »

Jack aurait adoré poursuivre leur petite joute verbale, comme ça leur arrivait encore de temps en temps… Mais ils avaient un problème à régler…
Et puis, passer du temps auprès d’elle lui manquait tellement, qu’il n’avait pas voulu laisser filer cette occasion… même s’il ne lui serait pas d’une très grande aide…

Il voulait aussi savoir si elle avait lu les lettres…
Il n’en pouvait tellement plus de se poser la question, que cela le perturbait maintenant jour et nuit…

Et si elle ne voulait pas lui répondre ?

Il avait bien remarqué qu’elle avait pleuré juste avant leur alerte… qu’elle semblait plus tendue… et aussi plus distante avec lui…
Elle avait gentiment essayer de se passer de lui, mais c’était sans compter sur sa détermination à avoir une réponse… quelle qu’elle fusse….
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  malice le Jeu 13 Avr - 23:47

Après avoir pris le matériel nécessaire, et descendu nombre d’échelle de secours, ils arrivèrent à la salle en question, et ne purent que constater l’ampleur des dégâts au niveau de l’alimentation…

Jack : pointant de sa lampe des armoires complètement grillées « Carter, rassurez moi, dites moi que ce n’est pas ce qui reste du générateur principal… »

Sam : grimaçant « Malheureusement si !…»

Jack : « Et l’autre scientifique là haut qui parlait d’une simple surtension quand c’est arrivé !… »

Sam : se dirigeant vers le générateur auxiliaire « Il ne pouvait pas savoir mon général… Mais nous avons de la chance… le générateur auxiliaire est H.S, mais pas vraiment endommagé…On a déconnecté le système à temps… »

Jack : s’approchant à son tour « Et vous pourrez le réparer, docteur ? »

Sam : souriant toujours à ses tentatives d’humour, même désespérées « Oui, bien que ça va me prendre le reste de l’après midi, sans parler de la nuit… et du temps ensuite pour réinitialiser et corriger mon programme… »

Jack : « Essayez de faire au plus vite… nous ne pouvons pas rester bloqués indéfiniment… »
« Quand pensez-vous rétablir un minimum de courant ?»

Sam : « 4 heures au mieux pour brancher une dérivation qui assura les fonctions minimales de la base… »

Jack : « Je vous fait entièrement confiance… et puis vous avez avec vous « super Jack » »

Sam : souriant, levant un sourcil à la Teal’c « Super Jack ?»

Jack : « Tout à fait… j’ai toujours été un as pour tenir une lampe ! »

Sam : riant, puis se concentrant « Très bien Super Jack, commencez par m’éclairer ici »

Jack : n’osant pas encore aborder le sujet qui lui brûlait les lèvres « Bien madame ! »

Sam : se mettant à l’oeuvre « Mademoiselle… mais bientôt vous pourrez m’appeler Madame »

Cette remarque avait été dite sur le ton de la plaisanterie, mais elle dégrisa Jack sur le champ…

Elle venait de lui rappeler, sans le vouloir, qu’elle allait en épouser un autre… bientôt….

Que rien n’était joué…. Ou plutôt que si…
Que la situation ne risquait peut être, voir certainement pas de changer en sa faveur…

L’air soudain plus grave, il eut toutes les peines du monde à se concentrer sur ce qu’ils faisaient…

L’avait-il vraiment perdu ?
Tout était-il déjà joué d’avance malgré les lettres ?

Allait-il se battre pour être de nouveau avec elle, si cela se produisait ?

Il avait peur au fond de lui que rien ne puisse changer, car savoir maintenant qu’Ils avaient le droit d’être ensemble rendait beaucoup difficile voire insupportable le fait que cela puisse rester impossible…

Le règlement n’avait pas toujours été une excuse… mais depuis qu’il était général, et Elle son second direct, les conséquences auraient été plus graves qu’à l’époque où ils n’étaient que colonel et major…
Ils devaient montrer l’exemple… encore plus qu’avant…


Depuis qu’il avait reçu la lettre, il en avait aussi finit avec Kerry…
Il aurait mis fin à cette relation de toute façon.

Il soupira….


Sam : le ramenant à la réalité « Mon général, j’avancerai beaucoup plus vite si vous m’éclairiez comme il le faut…»

Jack : repositionnant le rayon lumineux de sa lampe « Désolé Carter, j’étais ailleurs… ! »

Sam : « J’avais remarqué……mon général…»

Jack : cherchant à penser à autre chose « Où en êtes-vous ? »

Sam : « Vous voulez vraiment que je vous explique ?»

Jack : se rapprochant « Une explication courte et très très simple est-elle possible ?» « Quoique non, laissez tomber, je ne tiens finalement pas à savoir… »

Sam : souriant « Comme vous voulez, mais j’aurai pu vous l’expliquer très simplement…»

Jack : soupirant « Je n’en doute pas »

Sam : intriguée, le voyant encore un peu pensif « Puis-je vous poser une question ?»

Jack : « Essayez toujours »

Sam : hésitant « La lampe mon général… la lampe…»

Jack : « Désolé, c’était ça votre question ? »

Sam : le regardant franchement « Non, je……laissez tomber… ça ne me regarde pas »

Jack : lui rendant son regard, intrigué à son tour « Je vous écoute »

Sam : baissant les yeux « Je ……je …… »

Jack : « Carter ? »

Sam : le regardant à nouveau « Tout à l’heure, quand vous ne m’éclairiez plus, je ne vous l’ai pas rappelé immédiatement… vous paraissiez si préoccupé, que je me suis demandée ce qui pouvait bien vous inquiéter… » le voyant hausser un sourcil « Et comme vous avez encore recommencé, en moins de 5 minutes… je voulais juste que vous sachiez que si vous avez besoin de parler à quelqu’un, je suis là… mon général… »

Jack : l’observant un moment, puis soupirant encore voyant comment elle le connaissait si bien « Je vous remercie…… » Après un silence « …Disons que vous pouvez peut être m’aider… »
Elle l’encouragea à continuer de la tête…

Jack : se dandinant presque d’un pied sur l’autre « En fait, je… j’aimerai… je voudrais savoir…si… si vous avez lu les lettres… »

Sam : se remettant au travail, ne pouvant plus le regarder en face « Vous savez que je n’ai pas eu une minute à moi cette semaine… entre les missions, les expériences et rapports à terminer… et maintenant cette réparation… »

Jack : ne pouvant pas cacher complètement sa déception « … Oh…je comprends… Et puis, vous avez tout le temps…»

Sam : remarquant alors la fatigue de ses traits et l’importance de sa déception « J’ai tout de même pu parcourir la première, juste avant l’alerte… »

Jack : une lumière brillant dans ses yeux « Seulement ? Et…vous en pensez quoi ?»

Sam : se brûlant les doigts avec son fer à souder, surprise de cette question « Aie...et zut… »

Jack : coupant court à leur conversation « Désolé… on reprendra ça plus tard… terminons d’abord ce foutu générateur…»

Sam : retrouvant une certaine contenance « A vos ordres, mais ne vous inquiétez pas, je vous répondrai… »

Il lui sourit en soupirant et se reconcentra lui aussi sur sa tâche…
Décidément, ce n’était pas son jour !




De son coté, tout en travaillant, Sam n’en menait intérieurement pas large… Elle n’aurait jamais pensé que cela puisse être si important pour Lui…. Qui avait pu se montrer si attentif et passionné et si froid et distant ensuite….

Se brûlant une seconde fois, elle se sermonna silencieusement….
Elle devait SE CONCENTRER… Vraiment… Et sur cette foutue réparation uniquement !
Mais Sa présence si près d’elle ne l’y aidait pas ! Lui qui ne se gênait absolument pas pour la regarder travailler….

Elle focalisa alors tant bien que mal son attention sur tout ce qui n’était pas Lui, et pu venir à bout de sa tâche en un peu plus de 3 heures…


Sam : « Et voilà… maintenant espérons que ça marche…» Puis voyant aucune réaction de la part de Jack « Mon général ?…»

Jack : réalisant que c’est bien à lui qu’elle parlait « Hein ?… vous disiez Carter ?…»
Bien que jamais lassé de la contempler, il avait vite trouvé le temps long et s’était réfugié dans ses pensées, surveillant de temps en temps la lampe, trop heureux d’avoir ce moment de répit, auprès d’Elle…
La voyant si concentrée, il s’était difficilement retenu de l’interrompre pour lui sortir une petite blague ou lui faire faire une pause… Et même dans les rares fois où elle avait parlé, il s’était tu, sachant pertinemment que ses réflexions n’étaient adressées qu’à elle…

Sam : se redressant, détendant sa nuque et ses membres « Je viens de finir la première dérivation. Le générateur devrait être alimenté à 45%, ce qui sera suffisant pour rétablir au moins le mode de consommation minimal …»

Jack : souriant « Vous avez fait un excellent travail…»

Sam : le coupant « Attendez avant de vous réjouir… ce n’est pas fini, ni sûre que ça marche… je ne sais pas si je vais pouvoir rétablir le courant dans toute la base…»

Jack : « Je vois que vous êtes toujours aussi optimiste ! (Soupirant) Ça faisait longtemps ! Mais pour ma part, sachez que je vous fais une confiance totale …Vous trouverez la solution…»

Sam : souriant, touchée « Merci mon général…pour votre confiance et votre soutien… »

Jack : souriant « De rien Carter…de rien…» « Bon, quelle est la suite des opérations ? »

Sam : « Nous… (Voyant un sourcil de Jack se relever) … d’accord… je vais rebrancher le générateur pour voir si la dérivation lui permet d’être alimenté… Et si c’est le cas, il me restera plus qu’à y connecter les différents circuit du mode minimal…» « La ventilation, les ascenseurs, l’éclairage et autres systèmes réduits devraient alors fonctionner… »

Jack : « Bien, allez y… et ça va marcher Carter…»

Sam : souriant « Oui mon général…»

Jack : « C’est mieux Carter, votre optimisme progresse…»

Sam : de nouveau à la tâche « Je suis à bonne école mon général…»

Jack : souriant « La meilleure Carter…la meilleure !…»
Sam se mordit intérieurement la lèvre inférieure, en se répétant de ne pas penser à Lui… De ne pas penser tout court !!!


L’éclairage minimal réapparut alors à leur niveau, les faisant presque sursauter, tellement ils s’étaient habitués à la quasi-obscurité de ces dernières heures…

Jack : « Bien joué Carter…je vous l’avais dit que ça marcherait ! »

Sam : souriant « Merci mon général…»

Jack voulut répliquer, mais son talkie grésilla alors…

? : « Mon général, ici le sergent Walter… Le président vient d’appeler et aimerait que vous le contactiez au plus vite»

Jack : soupirant « Reçu Walter…» A Sam « Le devoir m’appelle…pourrez vous vous en sortir sans moi ? »

Sam : « Ca ira mon général…je vais relier autant de niveau que le générateur en supportera…»

Jack : « Très bien…Venez ensuite me faire votre rapport…»

Sam : « A vos ordres »

Jack : A Walter « Le mode minimal va pouvoir être rétablit, j’arrive Sergent…»

Walter : « Bien mon général »
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  malice le Jeu 13 Avr - 23:49

Elle le regarda ensuite s’éloigner, sifflotant, comme si la situation qu’ils vivaient n’était qu’une formalité….

Il n’était vraiment pas comme le général Hammond… comme aucun d’ailleurs… comme personne…
Ni le militaire, ni l’homme….

Décidément la lecture de cette lettre lui avait bien embrouillé l’esprit… elle n’arrivait pas à Le sortir de sa tête…

Ok… ce n’était pas n’importe quelle lettre… mais quand même !!!

Bon, il fallait qu’elle finisse ce qu’elle avait commencé…
Elle se replongea alors plus facilement dans son travail, le sachant loin d’elle…

Et puis elle allait bientôt avoir des renforts pour tout remettre en ordre… enfin, si elle arrivait à rebrancher les ascenseurs…
Sinon elle allait en avoir pour des jours à le faire seule ou avec Jack…

Et voilà qu’elle pensait de nouveau à lui…pffffff !


******************************


N’ayant aucune envie de reprendre toutes les échelles, Jack décida d’aller voir du coté des ascenseurs pour remonter les 10 étages qui le séparaient de la salle de contrôle …
Avec un peu de chance, Sam les aurait déjà reconnectés…

…Sam…
Il avait adoré passer ces quelques heures seul avec Elle…
Et cela était si rare depuis qu’il avait quitté SG1… et plus encore depuis qu’elle avait mis fin à leur deal…
Dieu que cette femme lui manquait… il réalisait à quel point elle était indispensable à sa vie… comme son oxygène…

Il soupira devant l’ascenseur…
Comment un seul mot l’avait-il amené à cette prise de conscience, depuis qu’il avait eu cette lettre entre ses mains ?

Le mot « dérogation » pouvait-il être magique ?

Il avait vécu 8 ans auprès d’Elle… 8 ans à se chercher, à reculer ou à feindre une pseudo amitié…

Bien sûr qu’il avait eu le temps d’accepter ses sentiments…
Il les avait combattu au début, trouvant des excuses qui s’étiolaient au fil des années… Mais ça avait été au test Zatark qu’il en avait pris pleinement conscience et qu’il les avait accepté…

A quoi bon continuer à lutter contre ce qu’il ne pouvait maîtriser ?

Il avait alors su qu’il était amoureux… très amoureux même…
Mais cette vérité enfin admise ne l’avait pas rendu plus courageux…
Et ça avait été avec un certain soulagement qu’il avait accepté « d’oublier » leurs aveux réciproques…

Et pourtant… une part de lui avait voulu crier que c’était inenvisageable de continuer ainsi…
A souffrir… A faire semblant… A survivre au lieu de vivre vraiment…
Cette voix en lui n’avait jamais voulu se faire une raison, et s’était battue encore et encore…

Mais à force d’étouffer, elle s’était faite de moins en moins forte… Se ravivant toujours à chaque regard ou parole échangés, mais se résignant lentement… inexorablement…
Jusqu’à accepter douloureusement qu’un autre puisse faire Son bonheur…

Et cette lettre… ce mot « magique » avait réveillé en lui une flamme qu’il ne pensait plus se connaître…
Leur amour n’était-il pas définitivement perdu ?

Il voulait y croire encore… y croire vraiment…
Il ne savait pas encore s’il était totalement prêt à l’assumer, mais aujourd’hui, il ne voulait plus perdre un seul instant :
Plus de moments volés…
Plus d’indifférence toujours plus difficile et douloureuse à feindre…

Il la voulait ELLE, totalement… tout simplement…

Et c’est ce qu’il lui avait dit…Grâce à Dany boy en partie…
Car sans lui, il n’aurait pas eu le courage d’aller lui porter les lettres ce fameux soir…

Daniel lui avait dit qu’après 8 ans, il valait mieux avoir des remords que des regrets …
Surtout qu’elle est sur le point de se marier avec un autre… Et que s’il ne tentait pas quelque chose avant la date fatidique, il s’en voudrait tout le reste de sa vie…

Alors quelque chose de nouveau avait germé en lui ….
Cette voix… Cette force qui le poussait vers Elle était revenue… d’autant plus forte et décidée que l’échéance était proche…

Son ami avait su… que sans Elle sa vie n’aurait plus de sens…
Il l’avait alors aidé à réfléchir… sans même connaître l’existence de leur petite parenthèse… Mais dont il devait se douter vu le changement de rapport qu’il avait su voir entre eux… parce qu’il les connaissait si bien après toutes ces années à les avoir vu se tourner autour…

Il fallait d’ailleurs qu’il pense à le remercier un jour…. Quoiqu’il advienne avec Sam…



? : le ramenant à la réalité « … Alors Jack, vous vous décidez à monter ou pas ? »

Jack : remarquant soudain la présence de son ami et l’ascenseur ouvert devant lui « Tiens, Dany boy… je pensais justement à vous…»

Daniel : « En toute amitié j’espère ?»

Jack : souriant, entrant dans l’appareil « Inutile de vous faire des illusions sur vous et moi Daniel…»

Daniel : levant les yeux au ciel « Loin de moi cette idée ! …Alors que s’est-il passé pour que je reste coincé 4 heures dans cet ascenseur ?…»

Jack : souriant « Vous êtes vraiment resté coincé ici tout seul ? Vous avez du vous ennuyer à vous écouter parler…»

Daniel : soupirant « Jack ! Et puis je n’étais pas seul…»

Jack : intéressé « Ah oui…je ne vois personne d’autre avec vous pourtant…»

Daniel : soupirant, sûr d’en enretendre parler « L’ascenseur s’est arrêté au niveau de l’infirmerie, laissant sortir le Dr Brightman, avant de s’ouvrir sur vous…»

Jack : souriant « Décidément… vous et les docteurs…»

Daniel : fatigué « Jack ! »

Jack : « Désolé…»

Daniel : « Et vous, que faites-vous à ce niveau ?…»

Jack : « J’ai aidé Carter pendant qu’elle bricolait le générateur auxiliaire…» voyant la mine plus que perplexe de son ami « J’ai tenu la lumière pendant 4 heures Daniel ! J’ai même battu mon record dans cette catégorie… »

Daniel : sarcastique « Si seulement vous pouviez faire la même chose dans une autre catégorie…»

Jack : « Daniel !… ne me cherchez pas de ce coté, vous ne gagnerez jamais…»

Daniel : « Un jour peut être…»

Jack : grimaçant « Faut pas rêver……» puis plus sérieusement « Nous avons reçu un virus par la porte qui a grillé le générateur principal… d’où les pannes de courant… » « Sam a réussit à rétablir le mode de consommation minimal, mais les dégâts au niveau informatique sont encore à définir… »

Daniel : souriant « Vous venez de l’appeler Sam…»

Jack : conscient de s’être trahi « Mais c’est comme ça qu’elle s’appelle, non ?…»

Daniel : sentant qu’il n’obtiendrait rien s’il ne changeait pas de tactique « Hum, et vous savez si elle a lu vos lettres ?…»

Jack : soupirant « Juste la dérogation, avant l’alerte…»

Daniel : « Je vois, mais au moins elle sait… » « Laissez lui du temps…»

Jack : voyant que les portes allaient s’ouvrir sur le niveau de la salle de contrôle « C’est maintenant tout ce que je peux faire Daniel… mais je me rends compte que j’ai été un imbécile de ne pas l’avoir fait avant…»

Daniel : souriant « Vous connaissez l’expression « y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis » ?… » Puis, constatant la mine perplexe de son compagnon « Mais il y a toujours de l’espoir Jack, vous en êtes l’exemple vivant…»

Jack : sortant « On verra bien Daniel… On verra… » « Vous restez dans le coin, Carter va venir nous faire son rapport…» « Moi je vous laisse, le président attend de mes nouvelles… c’est un gars très attentionné vous savez ! »

Daniel s’éloigna à son tour, secouant la tête en pensant au phénomène qu’était son meilleur ami !



****************



Le problème fut réglé en deux jours (et presque deux nuits), les ayant fait travailler jusqu’à épuisement….
Enfin Sam et quelques techniciens surtout… Lui n’avait fait que la soutenir… Les soutenir !

Mais le résultat était au-delà des espérances… Ils avaient créé un nouveau système de protection, empêchant ainsi la moindre interférence de venir perturber leur système informatique ou leurs générateurs tout neufs…

C’était vraiment du très bon travail…
Et comme tout était rentré dans l’ordre, il leur avait donné congé le reste de la semaine…



Profitant d’un répit inespéré assis à son bureau et ignorant superbement la pile de rapports qui le narguait, Jack repensait à tout ce qui s’est passé depuis qu’il lui avait donné les lettres….

Il était épuisé…
Depuis qu’il avait su pour cette dérogation, il ne trouvait plus le sommeil, se contentant ainsi de quelques heures peu réparatrices… Et ces deux derniers jours n’avaient pas arrangé son état…

Mais comment pourrait-il dormir tant qu’il ne saurait pas…. Ce qu’elle allait décider…Elle ?

Il avait l’impression que toute sa vie était entre Ses mains …

Il revoyait sans cesse tous les moments intimes qu’ils avaient partagés pendant leur parenthèse…
Et il devait bien s’avouer, encore une fois, qu’il ne pouvait se passer d’Elle…
Plus après ça… après Eux…

Comment pouvait-il la laisser épouser un autre, même pour son bonheur, alors qu’ils avaient maintenant le droit ?

Le président l’avait relancé il y a deux jours, pour pouvoir l’annoncer officiellement au SGC… Mais il lui avait demandé encore un peu de temps…

Jack préférait avoir sa réponse avant cette annonce, pour qu’elle n’ait aucune pression…

Elle lui avait dit qu’elle lui répondrait…
Elle le ferait !


Il repensait à la lettre qu’il lui avait donnée et qu’il avait écrite rapidement avant son retour à Colorado Springs…
Il avait eu besoin de mettre des mots sur tout ce qu’il avait pu ressentir après avoir vu le mot « dérogation » précédant leurs deux noms…

Pendant un moment, il avait cru exploser tellement le choc avait été grand… Mais ne pouvant se défouler, il avait quand même réussi à délivrer et à ouvrir son cœur… Enfin !

Il n’avait espéré rien d’autre dans l’instant… Même s’il avait davantage été hanté par la question de savoir si cela pourrait changer quelque chose…

Sans le vouloir, il avait été mis devant un moment clé de sa vie…
… Sale coup quand même ! Même de la part d’un président !

Allait-il saisir l’opportunité qui se présentait de faire enfin son bonheur et le sien ?
Ou accepter la situation comme elle était et passer vraiment à autre chose ?


Il avait su que tout serait changé à son retour…

Et bien qu’il avait écrit la lettre dans la perspective qu’Elle ne la lise jamais, et qu’il avait tout de même essayer de suivre les conseils de Daniel, ce n’est qu’en la voyant ce fameux soir que tout avait vraiment changé…

Il n’avait pu se résigner, ni passer à autre chose…

Il la voulait… Alors il lui avait passé toutes les données pour savoir ce qu’elle désirait « Elle » …

Il soupira…

Sa lettre se serait-elle suffisante ? Plus les jours passaient, plus face à son silence il en doutait…



Samantha,

Je viens de recevoir la plus improbable (et inespérée) des lettres que m’a jamais adressé le président, et je ne sais pas par où commencer pour exprimer ce que je ressens…

Je suis encore à Washington, et pourtant bien loin de son effervescence car toutes mes pensées me ramènent à mon chalet du Minnesota… à ce que nous y avons partagé ensemble…

Et sans pouvoir rien n’y changer, je repense au soir où je t’ai retrouvé sur le pas de ma porte…à ton corps contre le mien, tes larmes dans mon cou, ta peau douce sous mes mains et mes lèvres…A tes caresses passionnées, et ta chaleur si accueillante et envoûtante…


Je sais bien que nous n’en avons jamais parlé…
Pour nous protéger, connaissant parfaitement la situation et ses limites si bien définies…
Mais je doute que même si tu lisais cette lettre un jour, ça la ferait changer…

En aurais-je simplement le droit ?
Le devoir ?
Je t’avoue que je ne sais plus…
Et si… ?

Te voir heureuse avec lui me confortes dans le fait que tu mérites mieux qu’un vieux général grincheux tel que moi…
Mais cet « avenir », si inaccessible jusqu’à présent, est peut être si proche maintenant qu’il me fait douter de mes résolutions et de mon comportement…
Il a ravivé si fort cette flamme en moi, que je ne sais pas si je dois toujours me tenir éloigné de toi…

Daniel me conseillera sûrement…


Et puis, dans un sens, j’aurai tellement voulu qu’on ne franchisse pas le pas…
Je sais bien que rien n’avait été prémédité ce soir là, mais le bonheur de connaître enfin le goût de l’autre…de ses bras…de sa peau…n’a fait que rendre la frustration et la souffrance plus qu’intolérables et insupportables que cela ne l’était déjà avant…

Et pourtant…mis à part avec Charly, je peux avouer que nos étreintes ont été les meilleurs instants de ma vie…
Et c’est cela qui m’effraie…car je n’ai jamais aimé ainsi…
Jamais !

A cette lettre je peux le dire…
« Je t’aime Sam…plus que ce que j’ai ou ce que je suis… Depuis notre premier regard et parce que simplement tu existes… »

Le sauras-tu un jour ?

J’en doute, mais je garde l’espoir que tu l’as compris, quand je ne pouvais cacher certains de mes regards… quand je te faisais l’amour ou que je te faisais rire…


La dérogation sera bientôt officielle et je donnerai beaucoup maintenant pour connaître ta réaction…

Mais tout ce qui m’importe aujourd’hui, c’est que tu sois heureuse Sam…
Alors sois le… quoiqu’il advienne…
…Pour nous… pour notre amour et tout ce que nous avons été…

A toi pour toujours,
Jack.



P.S : je sors à l’instant de chez Daniel… et selon lui, je ne dois pas renoncer à te donner ces lettres…

Alors si jamais je trouvais la force de le faire, j’aimerai t’adresser une demande un peu folle mais pourtant si évidente à mon cœur…

En attendant ta réponse, quelle qu’elle soit, et peut être l’occasion de te poser cette question de vive voix…
« Sam, me ferais-tu l’honneur de devenir ma femme ? »

J.






*******************
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  malice le Jeu 13 Avr - 23:50

Ce n’est que trois jours plus tard qu’il trouva une enveloppe sur son bureau, dont il reconnut l’écriture instantanément

Ah yé… La réponse était là !


Soudain fébrile, il se laissa tomber dans son fauteuil, incapable de faire quoi que ce soit d’autre que de fixer cette lettre…

Elle ne devait pas le prendre ainsi au dépourvu si elle voulait qu’il vive encore longtemps…


? : entrant dans le bureau, la porte étant ouverte « Mon général, j’ai le rapport… »

Jack : retrouvant un peu de contenance, sans lever la tête vers son interlocuteur « Pas maintenant Walter ! »

Walter : surpris par le ton tranchant de son supérieur « Mais nous avions rendez-vous avant le…! »

Jack : le coupant « Walter, dehors… Laissez moi 5 minutes ! SG6 et 10 attendront. Qu’on ne me dérange pas… (Sur un ton plus posé)…s’il vous plait »

Walter : sortant, toujours surpris « Bien mon général… »



Jack prit l’enveloppe dans ses mains, la tourna comme l’avait fait carter il y a presque 2 semaines de cela …

Il inspira fortement, le cœur battant fortement la chamade…
Voilà qu’il hésitait à l’ouvrir maintenant !

Cet instant allait marquer un tournant dans sa vie… ou pas…
Allait-elle quitter son policier pour s’engager avec lui et partager ouvertement leur amour ?


Doucement, il l’ouvrit et en sortit une simple feuille qu’il déplia les yeux fermés…

Il hésita encore quelques secondes, puis ouvrit un œil et le deuxième, prêt à être anéanti par ce qu’il verrait… Mais…
Un simple sourire vint éclairer son visage…

Il lâcha la feuille et sortit en trombe de son bureau, devant un walter médusé.

Il courut aussi vite que cela lui était possible…. Peut-être était-elle revenue travailler, malgré les 2 jours de congé qu’il lui restait encore ?….

Après le quasi parcours du combattant qu’il venait de vivre en traversant la base, il fut déçu de trouver le labo fermé à clés.

Jack : revenant à son bureau prendre le double des clefs de « l’antre » de son colonel « Walter, avez-vous vu le colonel Carter aujourd’hui ?… »

Walter : « Oui mon général, elle est venue déposer un rapport sur votre bureau, puis est repartie… »

Jack : retournant par là où il était venu « Merci sergent, attendez moi ici et prévenez que le débriefing aura du retard… »

Walter : « Mais ?… » Puis soupirant face au nouveau départ précipité de son supérieur « Bien mon général ».



De son coté, Jack entrait déjà dans le labo…
La connaissant, elle lui avait certainement laissé une indication…

Se retenant de fouiller frénétiquement ses petits papiers disséminés ici et là, il se contenta de balayer la salle du regard…
Elle l’avait certainement fait exprès, se doutant bien de sa réaction…

Puis enfin il la trouva…. Bien mis en évidence pourtant…
Une seconde enveloppe était sur le clavier de son ordinateur…

… Elle l’attendait chez elle, le soir même… dès qu’il le pourrait…


Comment allait-il pouvoir se dégager de tout le travail qui l’attendait encore ? Ses journées étant plus chargées les unes que les autres !

Allait-il vraiment gérer et aller au bout de ce qui était en train d’arriver ? Lui qui s’était préparé à sombrer, ne pensant pas la mériter…

Mais il avait écouté Daniel…
Il lui avait laissé choisir ce qu’elle voulait pour elle… et bien qu’il l’ait si ardemment espéré, il n’aurait jamais cru qu’elle le ferait…

Il devait réfléchir… une dernière fois… et agir…
Mais pour l’instant il devait vite retourner à ses responsabilités. Walter, SG 6 et 10 l’attendaient pour un débriefing…


*********************


Sam était de nouveau chez elle…
Son congé n’étant pas fini, elle n’avait pas reprit son travail dans son labo quand elle y était passée cet après-midi… Bien qu’elle commençait à tourner un peu en rond ici…


L’épuisement de leur dernier problème était passé, mais elle n’avait pas vraiment pu se reposer…
Elle avait lu la seconde lettre le deuxième jour de ses vacances et il faut dire que ça ne l’avait pas aidé à dormir plus….

Comment aurait-elle pu le faire après une lettre pareille ? Pire… bien pire, bouleversante et plus belle que la première…

Et puis ayant déposé sa réponse sur Son bureau, elle aurait été incapable de tenir en place dans son labo, ou encore de se retenir de lui sauter dessus !

Trois mois… TROIS MOIS qu’ils ne s’étaient plus touchés… embrassés ou aimés…
Trois mois d’enfer comparés au reste…

Elle qui pensait pourtant se contenter de Pete !
Tous ses doutes, ses peurs ou ses désillusions s’étaient envolés à la lecture de cette fameuse seconde lettre…

Bien sûr avant, il y avait eu de la colère…
Contre Lui…
Contre Elle pour lui avoir demander d’oublier au test Zatark, alors qu’il venait de reconnaître qu’il l’aimait « plus qu’il n’était censé le faire ! »

…Colère contre un silence douloureux finalement inutile… où ils avaient eu chacun leur part de responsabilités…

Mais maintenant, il restait l’amour, qui ne l’avait jamais quitté… et l’espoir… d’un avenir commun enfin possible…
Et puis mettre fin à sa relation avec Pete l’avait affectée, mais pas au point qu’elle l’avait imaginé…
Car déjà elle était tournée vers ce qui l’attendait…



Prise dans ses pensées, elle finit par entendre la sonnette, et dû courir pour aller ouvrir sans que la personne ne s’en aille…

Déçue dans un premier de se trouver face à un simple coursier, elle finit par refermer la porte…
Elle avait espérer que ce soit… mais bon, il devait être occupé et surtout, il avait du trouver sa réponse et son indication dans son labo…

Son sourire réapparut quand elle lut la lettre notant simplement « 19h30 précises ».

Se laissant glisser jusqu’au sol, elle sourit davantage… Enfin ils allaient commencer quelque chose de nouveau…

Et le plus important ils allaient le vivre et le partager au grand jour….

Elle était vraiment « libre » maintenant….
Libre d’aimer et d’être aimée par la seule et unique personne qu’elle désirait…

Et si tout allait bien, ils allaient se marier…
Sur ce coup-ci, elle voulait rester complètement optimiste…
Une toute nouvelle vie s’ouvrait à eux grâce à un seul mot « DEROGATION »

Jamais elle n’en n’aurait espéré autant il y a 15 jours, quand elle l’avait vu sur le pas de sa porte…

Elle, qui s’était dit tellement de fois « Et si ?… »

Et voilà que c’était arrivé !

Ne pouvant se départir de son sourire, elle regarda sa montre et vit que l’heure était beaucoup plus avancée qu’elle ne le pensait…

Elle se leva rapidement pour se préparer…
Ce soir, elle allait pouvoir enfin lui sortir le grand jeu et le séduire…

Maintenant qu’il était dans ses filets, elle ne le laisserait pas s’échapper…
Et bien que plus rien ne presse, ils avaient quand même huit ans et trois mois à rattraper !

Son général allait-il être d’attaque ?

Elle sourit encore en y pensant, car s’il lui donnait davantage que ce qu’ils avaient partagé pendant leur petite parenthèse, elle allait être comblée ! TOTALEMENT COMBLEE !...




****************


Jack se présenta à l’heure devant la maison de Sam et fut soulagé de n’y voir qu’une seule voiture garée…


Il se souvint de son angoisse et de son appréhension d’il y a deux semaines, devant cette même porte…
Il y était resté un moment sans pouvoir se décider ou faire quoi que ce soit…
Dire qu’il avait voulu fuir, ne pouvant à peine envisager ni espérer ce qu’il allait se passer maintenant…. Ce soir… A nouveau…

Il frappa sans hésitation, bien qu’il fût surpris de n’apercevoir qu’un faible éclairage à travers la vitre de la porte…
Il attendit un peu avant de renouveler son geste, sans que cela ne la fasse venir…
Il se mit à douter et à s’inquiéter…

S’était-il passer quelque chose ?

Elle était pourtant bien là… Il en était sûr…
Il ressentait cette sensation si familière, comme des petits picotements sur sa nuque, comme à chaque fois qu’elle était proche de lui…

Et Quoiqu’il arrive, il ne ferait pas marche arrière…
Il tenait trop à cette femme pour laisser passer la chance de bonheur qu’elle lui offrait…

Alors, sous une inquiétude plus vive, il entra en l’appellant, et s’arrêta net sur la bougie qu’Elle avait mise en évidence, suivie de quelques autres plus loin…
Il y avait aussi une enveloppe, semblable à celle de sa fameuse réponse…

Il l’ouvrit plus qu’intrigué, et lu juste « suis la lumière »

Un grand sourire et soulagement vinrent remplacer l’expression de stupeur à la découverte de ces quelques mots, et plus encore quand il vit enfin le début de chemin tracé par les autres bougies…

Elle avait donc oser !…

Il se mordit la lèvre inférieure… Allait-elle innover ?

Il serait de toute façon comblé si elle lui proposait un peu de ce qu’il lui avait préparé un soir pendant leur petite parenthèse…
Cette femme ne finirait décidément pas de le surprendre !

Tout en avançant, il ne pu s’empêcher d’y repenser…
Il avait tracé un chemin avec des bougies, partant de l’allée jusqu’au chalet, puis l’amenant dans chaque pièce où il lui avait laissé une rose, pour finir dans la salle de bain…
Voulant donner un peu de piment aux moments extraordinaires qu’ils vivaient déjà, il l’y avait attendu, auprès d’un bain chaud, simplement vêtu de la cravate à l’effigie des simpsons qu’elle lui avait offert un an auparavant…
Il se souviendrait à jamais de l’expression de Sam quand elle l’avait découvert… Tant d’émotions avaient parcourus son beau visage…
Elle en était restée abasourdie, et n’avait pu répondre qu’un « jolie cravate » en le dévorant totalement des yeux… La surprise ayant vite fait place au pur désir…

S’amusant au début de ses réactions, Jack s’était vite fait prendre à son propre jeu, se retrouvant à son tour embrasé par le seul regard qu’elle lui avait lancé…

Il s’en était alors suivi un bain, des massages et des étreintes brûlantes, lascives et interminables, qui en avaient fait une nuit magique et inoubliable…
Elle avait accueillit et vécu totalement cette expérience, et il n’avait alors jamais autant partagé de sensualité, de fièvre et de passion… Jamais une femme ne s’était abandonnée à ce point dans ses bras… et jamais lui-même ne l’avait fait autant en retour…

Et la facette qu’ils avaient découverte de l’autre n’avait rendu que les choses plus belles et difficiles…
Il était tombé encore plus éperdument amoureux de Samantha Carter… si cela en avait été davantage possible…


Se cognant le pied dans un meuble, Jack revint douloureusement à la réalité… Vers Elle…bien qu’il ne s’en était pas trop éloigné…

Comment et où l’attendait-elle ?
Il réprima une soudaine envie de courir la rejoindre au plus vite, prenant sur lui de profiter de chaque instant…

Après tout, bien que ça faisait 3 mois qu’ils s’étaient éloignés… et qu’il ne vivait plus…
Ce soir marquait le début d’un avenir nouveau et possible ensemble, alors il pouvait bien patienter encore quelques minutes et laisser son imagination s’enflammer …

La connaissant, il savait qu’il ne serait pas déçu….
Et le programme, que Sam lui suggérait, dépassait toutes ses espérances ou tout ce qu’il avait envisagé en venant ici…

Et si…il osait lui formuler sa demande ?


Le chemin le conduisit à travers les pièces, lui laissant à chaque fois un petit indice, complétant petit à petit ce qu’elle voulait lui proposer, et faisant grimper en flèche la tension qui l’habitait…


Jack finit par trouver Sam… abasourdi…
Il se mordit la lèvre inférieure.
Il avait eu beau s’imaginer et se préparer à la voir ainsi…Le résultat dépassait tout ce qu’il avait prévu, ce que démontrait très bien la réaction instantanée de son corps…

Souriants, ils se regardèrent… se dévorant et se déshabillant du regard…

Incapable de bouger, vu l’état dans lequel il se trouvait, Jack la vit se lever et se diriger vers lui, d’une démarche lente, rendue si féline et excitante par le balancement de ses hanches, son sourire sensuel et ses yeux de braise …

Il déglutit difficilement et ne pu réprimer le frisson qui le parcourut, de se retrouver de nouveau face à la femme passionnée et passionnante qui se cachait sous son second…
Elle allait le rendre dingue, et il en aurait presque oublié ses bonnes manières …


Une fois devenus très proches, ils frémirent tous deux d’anticipation de sentir enfin de nouveau la peau de l’autre contre la sienne…
Ils lisaient dans leurs yeux, sur leur corps le désir qui les habitait et qui les excitait.…

Sans la toucher de ses mains, Jack reprit un peu de contenance et retraça avec son souffle les traits du visage de Sam, se délectant de sa respiration courte et des frissons qui la parcouraient…

Les yeux fermés, celle-ci sentit les doigts de son compagnon remplacer son souffle chaud, puis descendre le long de ses courbes, pour toucher le seul vêtement qu’elle portait…

Se régalant de ces contacts, elle ne pu que sourire quand elle l’entendit murmurer d’une voix rauque « Mais c’est ma cravate ! »…

Sans lui répondre, elle se mit à rire et lui tendit une dernière enveloppe…
Jack l’ouvrit et pu enfin conclure la petite phrase qu’elle lui avait préparé :

« Et si…l’on repartait sur un moment fort ?… »

Elle observa ses lèvres entrouvertes, le vit gémir de plaisir, et sourire…véritablement… comme elle l’avait découvert dans leur parenthèse…

Ne pouvant plus se contenir, il fondit sur sa bouche et se colla contre sa peau nue… l’affolant de sa langue, tandis qu’elle approfondissait davantage leur baiser et leur contact…
Leurs mains partirent dans une quête éperdue, caressant, frôlant, virevoltant sur le corps de l'autre faisant tomber rapidement les quelques vêtements…

… Si tout se passait comme la dernière, la nuit allait être belle, torride…
Et plus encore, car ils allaient enfin pouvoir s’aimer librement et sans plus aucune retenue…
Ils étaient enfin un couple… à part entière ! Et bientôt… bien plus encore…

Comme quoi, quand on se donne la peine, un imprévu et un « Et si… ? » peuvent parfois apporter bien plus que ce que l’on espère… et réaliser ses rêves !…


FIN

Voilà, j’espère que ça vous a plut….
Je me suis en tout cas bien amusée à l’écrire…
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  Cinderella le Ven 14 Avr - 21:42

hello !

a la la cette fic, le première que j'ai lu de toi, et que j'ai trouvé véritablement magnifique...
super !!!!! cheers mais suis je bête tu les sais déjà Wink

j'adore, j'ai vu que tu l'avais publié, alors je me suis empressé de la relire, et je n'est pas été déçue...je l'adore toujours autant...

bises et continue... ( en parlant de ça, le chapitre 8, le chapitre 8 !!! lol! )

bye !!
avatar
Cinderella
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 292
Age : 27
Localisation : sur la planète Terre...pour l'instant...
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  malice le Ven 14 Avr - 21:56

coucou,

un grand merci à toi Wink
je suis très contente de te connaitre grace à mes fics lol!
merci de continuer à m'encourager...

et mon chap 8 arrive d'ici la fin de la semaine prochaine... promis Very Happy
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  satine le Ven 14 Avr - 23:01

Bon ben ma béta readeuse adorée, comme tu le sais déjà j'adore tout ce que tu écris, et cette fic ne déroge pas à la règle!!

J'ai vraiment beaucoup aimée, même si c'est de la guimauve comme dirait certaine lol! Enfin j'adore!!
Bravo pour cette fic que je ne me suis pas lassée de relire (avec un peu de mal, vu que j'ai deux folles sur msn en même temps! mdr Mais j'y suis arrivée!!)

voilà, bon ben comme la dit Cinderella, j'espère avoir rapidement le chap8, mais visiblement on l'aura vite (à moins que la flemme ne s'empare de toi! mdr)
Allez kissouille ma belle
avatar
satine
Lecteur des Harry Potter
Lecteur des Harry Potter

Nombre de messages : 783
Age : 29
Localisation : la tête dans les étoiles
Loisirs : écrire, lire, aller sur l'ordi....
Date d'inscription : 19/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cellequitue.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  Suzie (Dark Vador) le Dim 16 Avr - 2:23

Wah j'ai du mal à revenir à la réalité là...
J'ai beaucoup aimé...
Spoiler:
Surtout le coup de leur parenthèse de 3 mois, le fait qu'elle ait trompé Pete (et qu'il l'ait su Twisted Evil ) toussa...
J'aurais bien aimé que tu développes
Spoiler:
sur les engueulades entre Sam et Pete et sur la manière dont elle l'a viré et sur saréaction quand elle a laissé échapper le mauvais prénom... (bin ouais quoi, j'adoooore les engueulades ! (même entre Sam et Jack))
mais bon, j'ai conscience que ce n'est qu'un point secondaire de la fic alors je n'insiste pas Wink

Voilà bin bravo !
avatar
Suzie (Dark Vador)
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 182
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  mondaye le Dim 16 Avr - 3:53

Très très très belle fic Malice!!!!
J'ai passé un moment formidable!! Merci!!! C'est très guimauve mais pas du tout écoeurant Very Happy
Continue surtout!!!! diable
avatar
mondaye
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 508
Localisation : Ici!
Date d'inscription : 24/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  malice le Dim 16 Avr - 13:44

merci à toutes les 3

je suis très touchée Embarassed , lol

mondaye, ne t'inquietes pas, je continue bien sur à ecrire...
bientot je pourrai vous presenter dans sa totalité ma saga "7 ans après" avec ses 8 chap Wink (ce qui fera pas mal de lecture, lol)

mais en attendant d'avoir vos avis pour cette histoire... merci bcp pour vos com sur ma fic "et si?"
j'ai vraiment pris du plaisir à l'ecrire, et je suis vraiment ravie qu'elle vous plaise...

pour suzie... c'est vrai que je n'ai pas developpé plus ce qui tournait sur la relation sam/pete... je voulais rester sur du sam/jack, et surtout ne pas faire une fic trop longue ou à plusieurs parties...
mais tu seras certainement comblée sur tous ces points avec ma fic "7ans après" Wink

et puis satine, je connais bien ton avis... gros bisous à toi et merci de m'encourager comme tu le fais... Very Happy

encore merci
biz
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  Nemesis le Dim 16 Avr - 14:08

Très joli miss !
C'est vrai que c'est de la guimauve mais tu ne tombes pas dans le dégoulinant (ou à de très rares moments dont on ne tiendra pas compte vu l'ensemble !). Tu as un joli style d'écriture et tes personnages sont bien analysés
Spoiler:
(mis à part que je ne suis pas sûr que Daniel et Jack pourraient parler de ce sujet tous les deux, Jack étant très renfermé...)
Je voudrais quand même te conseiller de moins utiliser les points de suspension. J'en suis moi-même une grande fan (un peu trop même) mais là j'ai trouvé qu'il y en avait qui étaient inutiles. N'hésite pas à mettre un point voire un point virgule, ça ne "coupe" pas forcément le récit et je pense que tu écris suffisamment bien pour qu'on comprenne les doutes sans des "..." partout !
Mais sinon, ton histoire était originale dans une trame classique ! Tu as su trouver des idées intéressantes et un peu innovantes, comme la relation passée.

Donc continue ainsi ! cheers
avatar
Nemesis
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 601
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  malice le Dim 16 Avr - 14:43

merci bcp nemesis Wink

j'apprecie ton com et je vais tenir compte de tes conseils, mais les points de suspension sont devenus une telle habitude que je n'y faisais plus attention, lol
ca va pas etre facile de m'en defaire mdr Razz tongue
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  Mei le Dim 16 Avr - 16:00

superbe, bravo ^^
avatar
Mei
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 220
Age : 32
Date d'inscription : 15/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  Nemesis le Dim 16 Avr - 16:59

malice a écrit:merci bcp nemesis Wink

j'apprecie ton com et je vais tenir compte de tes conseils, mais les points de suspension sont devenus une telle habitude que je n'y faisais plus attention, lol
ca va pas etre facile de m'en defaire mdr Razz tongue

De rien !
Et tu sais, la relecture sert à corriger ce genre de petits trucs ! Wink
avatar
Nemesis
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 601
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  malice le Dim 16 Avr - 21:50

Nemesis a écrit:

De rien !
Et tu sais, la relecture sert à corriger ce genre de petits trucs ! Wink


je sais bien, j'ai lu et relu, fait lire et relire Very Happy
je ne trouvais cela pas forcément genant, mais comme tu es la 1ere à me le faire remarquer, merci bcp cheers
je vais y etre plus attentive pour mes prochaines fics Wink
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  Nemesis le Lun 17 Avr - 0:34

En même temps, si je suis la seule... Et la grande Vérité sur les fics ne me sort pas forcément de la bouche (enfin des doigt ici !!), je suis juste une pauvre lectrice qui est adepte du sadisme envers les auteurs. Wink
Mais bon, c'est juste un petit détail qui m'a accroché le regard.
avatar
Nemesis
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 601
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  malice le Lun 17 Avr - 10:52

je trouve que chaque avis est important.
le tien l'est aussi, merci bcp... car je reconnais avoir une consommation abusive des points de suspension, et j'ai vraiment du mal à m'en passer!
(rien que là, j'ai failli en mettre entre chaque morceau de phrase, mais je me controle, Laughing)
ah les habitudes, mdr Wink
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  Siress le Lun 8 Mai - 17:22

J'ai, et je suis apparemment seule, un problème avec ton style. Je trouve ça trop lourd. Tout le reste est bien, l'intrigue, la guimauve bien dosé et les ... me dérage peu.

J'aurai aimé lire,
Spoiler:
comme Suzie la réaction de Pete face au événement.
Je trouve qu'il y a beaucoup trop de choses en suspend.

Bonne idées les "parenthèses".

Continue


Dernière édition par le Dim 20 Mai - 22:15, édité 1 fois

_________________
Envoyer l'invitation du forum aux lecteurs et auteurs de fanfiction : http://fanfiction.superforum.fr/invitation-h13.htm
avatar
Siress
Admin: Shark

Nombre de messages : 3138
Age : 39
Date d'inscription : 12/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://fanfiction.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  malice le Mar 9 Mai - 21:04

merci siress, ton avis compte egalement Wink
mais si tu trouves mon style lourd, je sais pas trop comment arranger la chose scratch Smile
je serai plus attentive à mes prochaines fics Wink

qd à la réaction de pete, j'ai pas voulu l'aborder pour rester principalement sur du sam/jack, mais en fait j'y avais pas vraiment pensé quand je l'ai ecrite.

sinon à koi pensais-tu exactement par "trop de choses en suspens"?
en tout cas, encore merci pour ton com Wink c bien des comme ca qui font progresser diable
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  Siress le Mar 9 Mai - 23:41

Trop de choses en suspens

Je veux dire que y'a des choses qui ne sont pas dites,
Spoiler:
comme ce que contenait les lettres que Carter a adressé a Jack. On ne comprend pas pourquoi il irait dans le labo de Carter.
Je pense que tu aurai put nous le faire découvrir d'une façons peu banal,
Spoiler:
"Walter qui pose le rapport sur la lettre ou il y a écrit ............ "


Dernière édition par le Dim 20 Mai - 22:17, édité 1 fois

_________________
Envoyer l'invitation du forum aux lecteurs et auteurs de fanfiction : http://fanfiction.superforum.fr/invitation-h13.htm
avatar
Siress
Admin: Shark

Nombre de messages : 3138
Age : 39
Date d'inscription : 12/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://fanfiction.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  malice le Mer 10 Mai - 0:21

je vois mieux ce que tu voulais dire, et je me rends compte que certaines choses peuvent paraitre evidentes pour l'auteur, mais pas vraiment pour le lecteur lol!
Spoiler:
(comme pour moi, pour le fait que jack aille chercher plus d'indications dans le labo de carter!)

pour les reponses de sam, je ne les ai pas mises (ou pas directement) pour ne pas gacher trop le suspens et laisser le lecteur decouvrir la fin au fil de la lecture...
mais apparement ca a pas donné l'effet que je voulais!

enfin, j'y ferai plus attention pour les prochaines fics Smile
avatar
malice
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1080
Age : 39
Localisation : ile de la réunion...ahhh
Date d'inscription : 05/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  mousticv le Mar 16 Mai - 0:39

j'avais déjà lu cette fic il y a quelques temps et je viens de la relire avec plaisir. J'ai bien aimé.
Cest vrai qu'il y a beaucoup de ... mais après quelques paragraphes, on n'y fait plus attention.

Bravo
avatar
mousticv
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 597
Age : 44
Localisation : dans les bras de Jack... non ? Bah tant pis !
Date d'inscription : 09/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  nanou01 le Mer 21 Fév - 22:49

whoa super
avatar
nanou01
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 82
Age : 30
Date d'inscription : 19/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum