Une soirée vidéo pas comme les autres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une soirée vidéo pas comme les autres...

Message  Doris le Mer 28 Avr - 19:50

Une soirée vidéo pas comme les autres…



Auteur : Doris
E-Mail : doris27b@yahoo.fr
Genre : Romance S/J, Une pointe d’humour
Résumé : Une soirée vidéo qui bascule…
Saison : Courant Saison 7 dirons nous, enfin Jack est colonel, Sam encore son major. Pete ? Connais pas
Spoilers : Rien en particulier
Disclaimers : Les personnages et l’univers ne sont pas à moi mais à la MGM…
Remarque de l’auteur : Une petite idée de rien du tout.


Sam sortit avec souplesse de sa voiture, gravit les marches de son perron, passa sa porte et la referma doucement derrière elle. Elle était chez elle. Elle souffla et se détendit, elle avait encore vécu une de ses missions périlleuses à courir à travers une forêt infestée de jaffas. Son téléphone vibra et elle sursauta machinalement, visiblement encore à fleur de peau par les événements qu’elle venait de traverser.

Elle ne fut pas étonnée lorsqu’elle vit s’afficher « Daniel » sur l’appareil, elle décrocha et entendit son timbre doux :

- Sam, on vient de commander une pizza ca vous dit ?


Elle sourit tendrement. Elle venait de les quitter et avait l’étrange besoin de les avoir de nouveau près d’elle. Une soirée seule ne l’enchantait guère. Ils avaient pris cette vieille habitude, depuis combien de temps déjà ? Ils se retrouvaient ensemble, SG1, pour des soirées diverses, ils avaient achevé la collection Star Wars, et avaient transformé Teal’c en un vrai mordu de cinéma.

- Bien sûr, à tout de suite


Elle monta rapidement les marches, troqua sa tenue militaire contre un jean et un tee-shirt. Elle était toujours tendue quand il pénétrait dans sa maison. Bien sûr, elle en avait pris l’habitude mais sa présence la mettait dans un énervement et une quiétude tout à fait paradoxale. Il s’asseyait toujours auprès d’elle dans le canapé et comme à chaque fois elle se sentait à la fois troublée et apaisée. Elle ne se souvint plus le nombre de fois où elle s’était finalement endormie, épuisée par la mission sur son épaule et qu’il avait tendrement mis un bras autour d’elle. Ce geste si anodin représentait bien plus pour elle. Elle sourit à pleine dent en pensant que cette soirée finira encore une fois ainsi.

Elle ouvrit la porte, heureuse et tendue à la fois, elle fit face à ses trois hommes. Teal’c tenait quelques vidéos dans les mains, Jack les trois pizzas et Daniel un pack de bière. Elle trouvait ces réunions si masculines apaisantes.

- Carter, nous avons changé de catégories de films, Jack ponctua sa phrase d’un gigantesque sourire. Il avait le regard pétillant quand il le posa sur elle et elle tressaillit légèrement.

- Vous vous êtes enfin décidé pour un film romantique ?

Jack se contenta d’une légère grimace et déclara :

- Sur la Route de Madison m’a suffi Carter
- Je vous signale que vous étiez au bord des larmes, mon colonel…
- Non mais n’importe quoi… vous m’avez tout simplement eu en me disant que l’acteur principal était Clint Eastwood !


Elle rit doucement. Il n’arrivait jamais à faire transparaitre la moindre émotion mais elle n’avait jamais oublié cette soirée. Comme à son habitude, elle s’était endormie, exténuée. Jack avait passé un bras autour d’elle et pour la première fois l’avait serrée davantage contre lui durant le film. Ce simple geste l’avait éveillée, et elle s’était rendu compte qu’il s’agissait du moment le plus émouvant du film, où resplendissait cet amour gigantesque et impossible. Elle avait sourit et s’était davantage calé à ce corps si tendu. Elle savait qu’il avait pensé à eux à cet instant.
Jack sembla d’un coup gêné, se racla la gorge, face au regard rieur de son second, et remercia que Daniel prenne enfin la parole.

- Bon Jack, on peut entrer j’ai soif… interpella Daniel boudeur…
- Oh non ! Pitié Daniel je vous ai déjà dit que vous étiez interdit d’alcool …

Sam sourit à pleine dent, elle se sentait décidément bien.

- Teal’c alors ce film…

Teal’c pénétra dans la maison suivi des deux hommes aux visages goguenards

- Jack O’Neill a choisi divers films d’horreur, Colonel Carter
- Quoi ?
- Carter, ne me dis pas que vous avez peur ?

Il ne semblait pas vouloir se départir de son sourire espiègle,

- Vous ne pensez pas, que nous avons notre lot d’horreur déjà ?
- Raaah je rêve où j’avais raison … la grande Samantha Carter a peur !


Sam se contenta de pousser un soupir dépité et les fit rentrer.
Ils se retrouvèrent tous les quatre assis autour de l’imposante télévision de Sam. Elle avait fait cet achat il y a quelques années pour leur faire plaisir à tous les trois. Elle ne pouvait le nier. A présent, les réunions SG1 se faisaient généralement chez elle, autour de plats à emporter et de coffrets de DVD.

Teal’c prit immanquablement le grand fauteuil le plus confortable et Daniel s’installa en face de lui. Sam alla chercher quelques verres dans la cuisine, et se fustigea de son changement de mobilier pour ses fameuses soirées. La télévision passe encore, mais le fait qu’elle ait changé le mobilier de son salon pour Jack O’Neill lui mettait bien en relief tout le pathétique de sa non-relation. Le vendeur lui avait proposé un canapé spacieux et confortable. Elle n’avait pas pu s’y résoudre, se rendant compte qu’on aurait pu mettre deux Teal’c entre elle et Jack lors de leur soirée cinématographique. Elle avait donc choisi le plus petit de la gamme avec des accoudoirs si énormes, qu’à présent à chaque soirée son corps effleuré celui de Jack. Cela faisait à présent quelques années qu’elle l’avait changé. Elle avait perçu le sourire malicieux de son supérieur quand il avait remarqué l’étroitesse de ce nouveau canapé. A présent, à peine ils prenaient place que leurs cuisses se touchaient à chaque respiration. Non, décidément elle ne regretterait absolument rien. Un sourire éclaira son visage, elle aurait tout fait pour conserver ses soirées exactement de cette manière. Cette routine lui faisait du bien.

Elle pénétra dans le salon, éteignit les lumières, posa des verres et une immense boîte de pop corn sur la table que Teal’c prit instantanément. Les hommes s’étaient installés dans leur canapé respectif, et Jack avait pris sa place, un sourire imperceptible sur le visage, télécommande en main, il était prêt. Elle ne put s’empêcher de sourire, repensant à l’unique fois où Daniel avait tenté de lui prendre sa place. Il lui avait lancé un regard si noir, que le pauvre Archéologue avait cédé complètement tétanisé, et s’était replié sur le fauteuil vacant, boudeur.
Elle s’installa alors prête à recevoir le délicieux frisson naitre au creux de ses reins pour remonter jusqu’à sa nuque la traversait. Cela n’y manqua pas. Sa cuisse se frôla tendrement à celle de son voisin, qui alluma la télévision. Généralement, elle ne parvenait que rarement à suivre le film trop exténuée. Mais cette fois cette histoire la captiva. Elle se sentit transportée par cette femme, seule dans une maison oppressante, et très vite, elle sursauta. Jack, ne put s’empêcher de sourire. Sam avait en effet l’air complètement captivé par le film qui se déroulait sous ses yeux.


Au moment, où Sam s’y attendait le moins, la femme se fit tout bonnement… décapitée. Instinctivement elle se blottit contre l’épaule de Jack, qui rit cette fois à gorge déployée. Teal’c et Daniel fulminaient et crièrent un « Chut ! » ne comprenant pas cette hilarité soudaine.
Il sentit alors la voix douce de Sam au creux de son oreille dans un murmure…

- C’est ignoble !

Il étouffa une nouvelle fois un rire dans le cou de la jeune femme

- Carter ! Voyons, nous avons déjà vu bien pire en mission.
- Ce n’est pas pareil, en mission nous vivons l’action… Là je me sens impuissante et je suis rapidement… captivée par ce genre de film. Bref, je déteste ça.


Jack sourit, mais il percevait bien une forme d’angoisse dans sa voix. Il ne put s’empêcher d’être fasciné par le paradoxe de cette femme. Elle affrontait les pires monstres chaque jour sans broncher et là un film d’horreur pour le moins médiocre la mettait au supplice. Elle avait vraiment peur. Il le remarquait à sa façon de s’accrocher presque désespérément à son tee-shirt. Il la voyait oser un œil vers l’écran et s’inquiétait pour le destin de l’enfant resté seul dans la maison. Il la sentit se détacher légèrement de lui, elle avait dû se rendre compte de l’incongruité de son geste.

Alors il la serra tendrement contre lui, ce geste était différent d’un simple bras autour d’elle quand elle dormait. Cette fois, elle était bien réveillée et pouvait avoir conscience du déplacé de la situation. Sam avait bien remarqué la manière dont il la serrait à présent contre lui, ce n’était pas comme avant, pas comme un ami. Il la serrait étroitement, intimement. Elle se blottit alors tendrement dans ses bras et serra un coussin autour d’elle comme pour se protéger des images qui lui faisaient face.


Le film se passa ainsi, entre les haussements de sourcils de Teal’c, la sérénité d’un Daniel Jackson captivé et deux personnes étroitement serrées dans un canapé trop petit. Sam était à présent à moitié allongée sur le canapé les jambes repliées, la tête sur le torse d’un Jack qui l’entourait complètement de ses bras. Cette situation était surréaliste et complètement nouvelle. Samantha Carter, tressaillit devant le film à de nombreuses reprises. Jack la trouvait transparente, désespérément femme et attirante. Il en apprenait chaque jour sur Samantha Carter. Elle semblait complètement différente de la militaire qu’il avait vu combattre sans relâche pendant trois jours sur cette planète entourée de Jaffa. Là, elle semblait si fragile, si émue par ce film qu’il en fut bouleversé. Elle sursauta encore une fois plus violemment et la main de Jack vint doucement toucher son bras dans une caresse hypnotique et sensuelle qui semblait la calmer soudain. Il respira son parfum, osa une caresse de son nez dans le cou de la jeune femme. Sam perdit pieds complètement. Il l’avait d’un simple geste complètement déconnecté du film. Elle ne percevait plus que la caresse lancinante et sensuelle de ses immenses mains sur son bras. Son nez qui frôla sa nuque, fut rapidement remplacé par ses lèvres qui osèrent un doux baiser sur son cou tendu. Face à ce baiser, Sam se figea complètement, pétrifiée par ce geste qui reflétait ce qu’ils n’avaient jamais osé dire.

Elle avait immédiatement perdu la notion du temps qui s’écoulait. Elle était électrisée par sa façon d’être, la manière dont il l’a serré, sa façon de parsemer son cou de baisers d’une extrême douceur. Rapidement, elle vit le générique de fin s’afficher. Elle s’était à peine rendu compte qu’il s’agissait de la fin du second film. Cela faisait combien de temps déjà qu’elle était dans ses bras ?

Elle avait l’impression d’être coupée de la réalité. Quand Daniel et Teal’c se retournèrent vers elle et que les bras de Jack ne la soutenait plus elle s’éveilla enfin de son rêve.

- Bon je pense qu’on va y aller, Sam, merci encore de nous avoir accueilli une fois de plus chez vous.
- Ca m’a fait plaisir Daniel


Sa voix parlait, ses lèvres souriaient, mais son esprit était encore imprégné de la marque des lèvres de Jack O’Neill dans son cou, de la caresse de ses mains. Elle tenta un regard vers lui, mais il semblait en pleine conversation avec Teal’c.

Elle ne vit pas que ses trois hommes disparaissaient de chez elle. Elle vit à peine le regard tendre de Jack posé sur elle et son léger sourire. Tout cela n’aurait pu très bien ne rien signifier, mais elle savait que Jack ne se serait pas permis tout cela s’il n’y avait pas plus. Elle le vit se retourner avant de s’éclipser dans son 4X4 dans lequel Teal’c et Daniel était déjà montés et elle sut. Elle sut tout ce qu’il n’avait pas su dire, elle sut qu’elle n’avait pas rêvé sa tendresse d’un soir, elle sut qu’il lui avait promis ce soir, bien plus.

Quelques jours plus tard, Jack O’Neill pénétra dans le vidéo club de Colorado Spring
Il tendit les deux films d’horreur au vendeur avec un grand sourire, et posa la question qui lui brulait les lèvres.

- J’ai adoré, j’en veux encore deux comme cela mais … bien pire, avec plus de scènes d’horreurs, plus de suspense… vous pouvez me trouver ca ?

Il sortit avec ses quelques vidéos dans la main, satisfait, chercha son portable, composa un numéro qu’il connaissait par cœur


- Carter, j’ai quelques vidéos qui devraient vous plaire…
- Je vous attends.
- J’arrive !



Sam sourit à pleine dent et nota pour plus tard, feindre d’avoir peur devant un film d’horreur fait fondre Jack O’Neill. Elle éclata de rire mais fébrile se rua dans les escaliers vers sa salle de bain. Il arrivait.



FIN
avatar
Doris
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 40
Age : 26
Date d'inscription : 11/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://doris27b.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée vidéo pas comme les autres...

Message  SgGirl le Mer 28 Avr - 21:40

Plutôt sympa ! C'est assez drôle et ça donne le sourire même si je préfère lorsqu'il y a un peu d'action. C'est une jolie petite fic. Bravo !!
avatar
SgGirl
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 110
Age : 25
Localisation : BDX
Date d'inscription : 05/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://fanficsg1.populus.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée vidéo pas comme les autres...

Message  marina119 le Ven 30 Avr - 21:38

trop fort!!

marina119
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 06/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée vidéo pas comme les autres...

Message  MariP le Lun 3 Mai - 2:24

Wah! j'aime vraiment beaucoup. Mais ca manque un peu de vrai croustillant! Un peu d'entré en matière. Mais sinon, c'est super trop mignon!

MariP
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 6
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 17/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée vidéo pas comme les autres...

Message  Doris le Lun 2 Aoû - 12:45

Merci beaucoup, c'est adorable!
Je sais j'ai beaucoup de mal avec l'action Embarassed , mais je voulais faire un "petit moment tendre"...
avatar
Doris
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 40
Age : 26
Date d'inscription : 11/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://doris27b.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée vidéo pas comme les autres...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum