" Pour l'amour du ciel, Carter!"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

" Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Lun 11 Fév - 18:15

« Pour l’amour du ciel, Carter ! »


Challenge 10


Auteur : Rauz
Résumé : Euh, Sam et une douche. ^^
Spoiler : Saison 4 de Stargate Atlantis mais pas de spoilers particuliers.
Disclaimer : Rien à moi hormis ce texte
Genre : Ship et un peu d’autres choses …
Note : Intégrer les quelques mots que l’on nous avait donné a été plus simple que je ne le croyais. Je les ai tous placé comme je le voulais.

Déclaration enflammée, malédiction, rapport de mission, parole d’outre-tombe
Merci à Malice.

***

Je déprime.

Je crois qu’il est temps de voir les choses en face.

Moi, Samantha Carter, femme forte s’il en est, colonel de l’Air Force de surcroît, je déprime. Et pas à cause de toutes les horreurs que j’ai pu voir dans l’exercice de mes fonctions ou dans l’intimité de ma vie, bien qu’il y aurait de quoi.

Non, si je suis là, sous le jet d’eau brûlant de ma douche auquel se confondent mes larmes, à me morfondre, c’est à cause d’un manque égoïste. D’une incertitude dévastatrice. D’une perte de confiance ignoble et contradictoire, uniquement motivée par l’état actuel des choses.

Une remise en question des choix, des acquis, de la vie qui me sont propres. Très perturbante introspection alors que je suis en ce moment même à la tête de l’une des découvertes les plus extraordinaires de l’humanité.

Mais après tout, n’est-ce pas le moment le plus judicieux pour regarder en arrière ? Au moment où la place de l’être humain dans l’univers est remise en question, pourquoi ne pas faire de même avec la sienne ?

Dire que c’est un simple rapport de mission qui a déclenché « ça ».

A cause d’une phrase, d’une expression écrite par le capitaine Hewitt qui utilise un langage parlé dans ces « récits ». Et là ce soir, quelques mots en particulier m’ont sauté aux yeux.

Pour l’amour du ciel.

J’ai dû fermer le rapport aussitôt, d’un coup sec.

Cela avait été comme si l’on m’avait tiré en arrière par le col. J’ai eu peur. Non, en fait j’ai carrément flippé.

Moi qui fait en sorte d’oublier le travail une fois chez moi ou dans mes quartiers et de laisser ma vie personnelle à la porte de la base, qui m’efforce de tout compartimenter, je dois bien avouer que tout cela n’ est pas toujours si évident et naturel pour moi.

Pour l’amour du ciel.

Jack passait son temps à dire cette expression, presque à tout bout de champ.

Jack que je n’avais pas vu depuis cinq mois. Cinq longs et interminables mois pendant lesquels j’avais à peine pu lui téléphoner lors de mes brefs passages sur Terre, au SGC, entre deux réunions avec Landry et le CSI.

Que croyez-vous qu’il puisse se passer quand deux personnes, qui sont censées former un couple, ne se sont pas vues depuis cinq mois ?

Ne dit-on pas loin des yeux, loin du cœur ?

Je sais que c’est injuste de penser que Jack puisse faillir à sa promesse pour le simple fait de la distance « astronomique » qui nous sépare.

Pourtant là, le visage caché dans mes cheveux sur-dégoulinants de flotte, je n’ai pas le cœur à être rationnelle.

Je veux pouvoir m’effondrer, blâmer quelqu’un d’autre que moi pour une fois. Pleurer sans me le reprocher.

Rentrer.

Passer outre ma pudeur, me jeter dans ses bras, peut-être même lui faire une déclaration enflammée qui sait ?

Puis après ça, regarder son air surpris et timide, sans doute parfait reflet du mien.

Lui faire l’amour. Bon sang j’en crève d’envie. Passer le week-end au lit, comme avant mon départ. Le garder contre moi, l’entendre rire de ce rire que je ne connaissais pas avant, l’embrasser.

Ça y est, je m’effondre.

Dans ma douche seulement. Pour l’instant.

Je suis là, assise à même le bac, le dos plaqué contre le carrelage froid dont la température désagréable me transperce la peau. Mes genoux contre ma poitrine, mes bras autour de mes jambes, je n’en finis pas de pleurer.

Je me morfonds sur ma propre stupidité. Pourquoi ne lui ai-je pas dit que je l’aimais ?

Peut-être que c’était ce qu’il attendait ?

Et moi, j’attendais quoi ? De mourir avant ? De lui déclarer ma flamme via des paroles d’outre-tombe ?

Avec une voix de fantôme pour compléter le tableau.

Ridicule.

Je m’effondre encore un peu plus.

Je suis maudite.

C’est ça !

C’est forcément ça ! Quelqu’un a dû jurer ma perte et je ne trouve aucun contre-sort à cette malédiction.

Je …





Samantha ne put finir son train de pensée, elle venait de s’évanouir.



Ce n’est que le lendemain, dans la matinée, alors que personne n’avait eu de nouvelles d’elle, que l’on s’inquiéta de savoir ce qui avait bien pu lui arriver.

Teyla et le Dr. Keller sonnèrent à la porte de ses quartiers à trois reprises, sans obtenir la moindre réponse.

McKay ouvrit la porte et Ronon dut le retenir fermement par le bras pour qu’il n’entre pas.

_ Il est hors de question que l’un de nous trois entre là-dedans, fit John très sérieusement. Je ne veux pas risquer de …

Nous mettre tous dans une situation très gênante.

Mais il ne pouvait pas le dire à Rodney, à coups sûrs, cela le motiverait encore plus pour entrer.

_ Et s’il y a un danger ? Rétorqua le scientifique.
_ Depuis quand vous allez à la rencontre du danger vous ? demanda Sheppard.

Des sourires discrets et une grimace firent leur apparition.

Le colonel enfonça le clou :

_ De toute façon, Teyla sait se défendre, et on est là s’il y a besoin.
_ Mais je …, tenta encore Meredith.
_ Ne discutez pas.

John le pointa du doigt pour asseoir un peu plus son ordre.



Teyla et Keller avait fouillé la chambre du regard et se dirigeaient maintenant vers la salle de bain.

Des mollets dépassaient du dessous du rideau de plastique blanc. L’eau continuait de couler et le sol était inondé. Des « floc-floc » ponctuaient les pas des deux femmes.

Le médecin chef de la cité tira le rideau et retint un cri.

Samantha Carter s’était effondrée. Ses bras semblaient pendre mollement de son corps, les paumes en l’air. La tête appuyée contre le carrelage, elle avait la bouche ouverte et sa nuque faisait un angle atroce.

Keller arrêta l’eau et se baissa pour prendre le pouls de Sam, tandis que Teyla attrapait de grandes serviettes.

_ Il est faible, constata-t-elle.
_ Nous devrions la recouvrir.
_ Oui, donnez moi une seconde.

Le médecin fit quelques vérifications sur Sam, afin de s’assurer qu’elle n’avait rien de cassé et qu’elles n’aggraveraient pas son état en la bougeant.

_ C’est bon, assura Jennifer à l’Athosienne. Comment procédons-nous ?
_ Il faut préserver sa dignité.
_ Je sais Teyla, mais pas au péril de sa vie.
_ Je vais la mettre debout aussi délicatement que possible, vous l’entourerez de serviettes et je l’amènerai jusqu’à son lit.
_ Très bien.

C’est ce qu’elles firent, Teyla l’emporta en travers de ses épaules. Quand John, Ronon et Rodney virent la scène, ils accoururent pour aider les deux jeunes femmes.

Jennifer tapota sur son oreillette et parla.

_ Ici le Dr. Keller, j’ai besoin d’une équipe médicale dans les quartiers du colonel Carter de toute urgence.
_ Qu’est-ce qui s’est passé ? s’enquit McKay sincèrement inquiet.
_ Je n’en sais rien pour l’instant Dr.

Keller vérifia la réactivité des pupilles de Sam, sa température et sa tension.

_ D’après mes premières constatations, je dirai qu’il s’agit d’un coma léger lié au surmenage et au stress.
_ Hm, renifla Rodney, pas étonnant, elle est aussi accro au boulot que moi, si ce n’est plus.
_ Plus ? se permit Ronon, perplexe.


Dernière édition par le Mar 12 Fév - 17:53, édité 1 fois
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Lun 11 Fév - 18:17

Rodney lui fit une grimace.


L’équipe médicale arriva avec trousses et brancard. L’équipe de Sheppard se chargea elle-même d’y installer leur nouveau leader.


Des analyses plus approfondies confirmèrent le diagnostic du docteur Keller.

John, temporairement à la tête de l’expédition, repoussa jusqu’à nouvel ordre tous les voyages à travers la porte, y compris celui initialement prévu pour son équipe.


Quelques dispositions furent prises.


Ce n’est que le sur-lendemain matin que Sam se réveilla, et la première chose qu’elle vit fut le visage souriant de Jennifer.

_ Docteur ? articula-t-elle péniblement. Qu’est-ce que …
_ Restez tranquille colonel, la rassura cette dernière. Vous nous avez fait une belle peur.

Sam ne put parler, ayant la gorge trop sèche, ce sont donc ses yeux qui posèrent la question.

_ Vous vous êtes évanouie dans votre douche.

Sam écarquilla les yeux. Evidemment, sa santé passait en priorité mais le fait d’avoir été vue nue par les gens qui travaillaient pour elle ne la réjouissait pas.

_ Ne vous inquiétez pas, Teyla et moi avons veillé à … « préserver votre dignité » comme elle dirait.

Jennifer lui sourit et Sam hocha la tête.

_ Combien de temps ? murmura Sam, la voix cassée.
_ Quarante heures environ, et je vais vous garder en observation quelques jours.
_ Docteur …
_ Non. Là, c’est moi qui commande, sourit-elle. Vous ne vous ménagez pas assez. Vous repoussez toujours vos limites. Au moins, tant que vous serez ici, je pourrais vous surveiller.
_ J’ai une base à charge. Une cité entière, défia Sam avec difficulté.
_ Je sais colonel, mais vous n’avez pas l’air de comprendre.

Elle regarda le médecin et fronça effectivement les sourcils, signe d’une rare incompréhension.

_ Vous n’avez pas été victime d’un simple coup de fatigue. Vous êtes en surmenage. Votre corps est à bout et votre esprit pense encore ne pas avoir atteint ses limites. Vous avez bien failli ne pas vous réveiller. Et il est évident que vous ne vous en remettrez pas en un clin d’œil, c’est un processus long et difficile.

Sam fut choquée par les mots de Keller. Elle savait que son moral n’était pas au beau fixe ces derniers temps, mais à ce point ?

Ne s’était-elle réellement rendue compte de rien ou s’était-elle inconsciemment caché la vérité ? Pire encore, se l’était-elle sciemment cachée ? S’était-elle dit une fois de plus que le bien de la cité passait avant le sien ?

Elle avait bien constaté que ces muscles la tiraient, qu’elle était de plus en plus fatiguée, qu’elle avait souvent mal à la tête, mais jamais elle n’aurait pensé que la raison puisse être aussi dramatique.

En ce moment encore, ses jambes, ses bras et son dos la faisaient un peu souffrir. Heureusement, les médicaments que lui avait administré le Dr. Keller calmait un peu les choses.

Jennifer lui prit la main et la serra brièvement. Elle n’avait pas besoin de rajouter au mal-être de sa patiente.

Elle reprit donc la conversation sur un ton plus léger, histoire de ne pas laisser Sam gamberger.

_ Maintenant reposez-vous et si vous êtes sage, vous aurez le droit à un beau cadeau.
_ Quoi ?
_ Ah, c’est une surprise.

Cette fois-ci, ce fut Sam qui esquissa un faible sourire avant de fermer les yeux pour s’endormir aussitôt.

Elle ne se réveilla que le lendemain, et ce fut John et Rodney qu’elle trouva à son chevet.

_ Regardez qui est de retour, sourit Sheppard.
_ Alors Sam, on se paie quelques jours de repos, plaisanta Meredith.

On le sentait mal à l’aise, nerveux.

Sam pinça ses lèvres et murmura « à boire ».

John lui avança aussitôt un gobelet d’eau muni d’une paille. Elle en but deux gorgées.

_ Ça va mieux ? lui demanda-t-il.
_ Oui, merci.

En effet, sa voix avait plus de force et son regard était plus lumineux.

_ Dites … hm, dites au Dr. Keller que j’ai été sage.
_ Oh mais je le sais colonel, lui répondit la jeune femme qui arrivait justement. Vous avez mérité votre cadeau.
_ Je peux sortir ? demanda Sam pleine d’espoir.
_ Non, demain peut-être mais pas pour travailler, j’y veillerai.

Carter se tourna vers Sheppard et McKay pour obtenir leur soutien. John lui sourit.

Pendant que la patiente était occupée à négocier son billet de sortie avec l’appui de son second, Keller faisait signe aux quelques personnes qui patientaient dans le couloir.

_ Sam !

L’interpellée se retourna vivement, juste à temps pour voir Vala se précipiter sur le lit et accessoirement sur elle.

Elle s’installa à califourchon sur les jambes de Sam et s’allongea presque sur la poitrine de cette dernière.

_ Euh, mademoiselle …, intervint Keller.
_ Laissez docteur, la coupa Sam quand Vala s’eût relevée.

Keller hocha la tête et quitta l’infirmerie alors que Daniel, Cameron et Teal’c s’approchaient du lit de Sam.

_ Elle m’a appelée « mademoiselle », fit fièrement remarquer Vala.

Carter lui sourit.

_ Alors Sam, on fait des caprices pour avoir le droit à une petite visite ? plaisanta Cameron.
_ Faut bien, vous ne venez pas me voir sinon, répondit Sam sur le même ton.

Ils se prirent la main, tandis que Daniel se penchait pour embrasser la tempe de son amie.

_ Mais comment …

Daniel comprit tout de suite où elle voulait en venir ?

_ Oh, eh bien, quand le général Landry a contacté Atlantis pour le rapport quotidien, c’est John qu’il a eu et celui-ci lui a tout expliqué. Alors quand on a su ça …
_ Nous sommes venus directement, abrégea Teal’c.
_ Oui, c’est ça, reprit l’archéologue, quelque peu refroidis.
_ C’est gentil à vous, remercia Sam une main sur le bras du jaffa.
_ Mais on est pas venus les mains vides, affirma Vala avec un air encore plus malicieux.
_ Et c’est ici qu’on va vous laisser, intervint John, attisant la curiosité de sa supérieure.

Il se leva et fit un léger salut à Samantha avant de prendre la direction de la sortie.

_ Pourquoi on devrait partir ? demanda McKay qui n’avait pas bougé de son tabouret.

John revint sur ses pas.

_ Parce que, répondit-il simplement en tirant le bon docteur par la manche.

Ce dernier se contenta de marmonner, ce qui fit sourire les membres de SG1. Sam les regarda un à un.

_ Alors, est-ce que j’ai le droit à un autre cadeau ?

Daniel, Cam, Vala et Teal’c lui sourirent mystérieusement.

_ Pour l’amour du ciel, Carter ! entendit-elle crier.

Elle ne put cacher sa surprise en voyant Jack se diriger vers elle, tandis que ses amis souriaient plus largement encore.

_ On a perdu sa langue Carter ?

Il était bien là, souriant nonchalamment, les mains dans les poches de son treillis.

_ Je crois que nous allons y aller nous aussi, glissa Daniel.

Il aida Vala à descendre des genoux de Sam et tous les quatre sortirent de l’infirmerie.

_ A plus tard vous deux, fit encore l’alien avec un geste de la main, mais ils ne l’écoutaient déjà plus.


_ Wow, si je m’attendais à ça, commença Sam.

Jack s’assit sur le bord du lit, en face et près d’elle.

_ Hey, Hank m’a appelé pour me dire ce qui t’est arrivé, j’ai fait ni une ni deux, j’ai demandé à ce qu’on me téléporte au SGC et me voilà.
_ Te téléporter ? fit elle avec une moue étonnée et réprobatrice.
_ Bien sûr !

Il affichait un air fier de lui.

_ Oh, peu importe, tu m’as manqué, fit-elle avec une petite grimace.

Elle laissa sa tête tomber sur le torse de Jack.

_ Ça va ? s’enquit ce dernier.
_ Oui, j’ai encore un peu mal partout.
_ Ça va passer.

Il massa doucement son dos. Sam gémit et répéta :


Dernière édition par le Mar 12 Fév - 18:01, édité 1 fois
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Lun 11 Fév - 18:17

_ Tu m’as manqué.

O’Neill ne répondit rien, sa façon de la serrer dans ses bras parlait pour lui. Elle releva tout de même la tête pour croiser son regard, alors que les horribles sentiments de l’autre soir refaisaient surface.

_ Jack ?

Il regarda autour de lui, visiblement fébrile et se leva.

_ Jack ? répéta-t-elle avec un peu trop de panique dans la voix à son goût.
_ Attends, répondit-il doucement.

Il ferma la porte de l’infirmerie et revint à sa place.

Sam le regardait toujours avec de grands yeux.

Jack passa un bras au-dessus des jambes de Sam et posa son autre main sur sa nuque pour attirer ses lèvres à lui.

Sam laissa échapper un doux gémissement de soulagement, et agrippa presque férocement le col de « son homme ».

Elle se dit que si elle avait été en meilleure forme, s’il n’y avait pas eu ces caméras de surveillance, ces machines auxquelles elle était branchée (et qui s’affolaient) ou le risque que quelqu’un n’entre à tous moments, elle aurait volontiers approfondit l’entretien.

_ Je sais que tu n’aimes pas exprimer ce genre de choses, reprit-elle, essoufflée, une fois qu’ils s’eurent lâchés, mais moi, il faut que je te le dise ou je vais devenir dingue.

Elle fit une pause, respira un grand coup et s’approcha de l’oreille de Jack.

_ Je t’aime, murmura-t-elle.

Elle se recula et vit le visage de Jack prendre une expression très sérieuse.

_ Je ressens les mêmes choses que toi, lâcha-t-il enfin.

Jack O’Neill avait parlé. Il avait dit ce qu’il pensait sans dire véritablement quoique ce soit.

Tout un art.

Mais cela suffisait à Sam.

Elle lui sourit.

_ Vous êtes tous là pour combien de temps ? demanda-t-elle en baillant largement ce qui fit sourire Jack.

Ce changement de sujet fut le bienvenu pour l’un comme pour l’autre. Reprendre ses esprits, reprendre contenance, oublier la gêne et se camoufler dans sa pudeur, ils savaient tellement bien le faire.

_ Quelques jours.
_ Vraiment ?

Sam n’en croyait pas ses oreilles.

_ Ouep, c’est spécial, répondit Jack avec un clin d’œil.
_ Super ! Vous m’avez tous tellement manqué.

Elle bailla encore.

_ C’est pour ça qu’on est là. Il faut que l’on prenne soin de toi.
_ Que vous preniez soin de moi ?

Elle espérait qu’il parlait de la chouchouter, de manière désinvolte. Elle espérait qu’il ne voulait pas la faire se reposer, prendre du recul ou quoi que ce soit d’autre de ce style.

_ Je sais prendre soin de moi tout seule.
_ Sam, le médecin m’a dit dans quel état elle t’avait trouvé.

Elle haussa un sourcil goguenard.

_ Je ne parle pas de ta nudité … très attrayante, soupira-t-il les yeux soudain baladeurs.

Il s’éclaircit la voix et reprit son sérieux.

_ Sam, il est important que tu te reposes. Tu ne peux pas jouer avec ta santé de cette manière. Tu travailles trop, et je sais pourquoi.

Elle fuit son regard mais il la força à le regarder en posant doucement ses doigts sous son menton.

_ C’est toujours comme ça que tu combles un manque.

Elle se laissa tomber sur le torse de Jack.

_ Et quel manque …, soupira-t-elle.
_ Ecoutes, le Dr. Keller m’a suggéré de te forcer à lever le pied, et c’est ce que je vais faire.
_ Jack !
_ Tu gardes le commandant de cette cité, mais je vais t’adjoindre quelqu’un pour t’alléger un peu la tâche.
_ Oh pas d’adjoint …
_ C’est un ordre.
_ Et tu ne reprendras réellement ton travail que dans trois semaines, en attendant, c’est John qui s’occupera de tout.
_ Ce sera tout ? ironisa-t-elle.
_ Non.

Elle s’éloigna, le regard sombre. Elle semblait à la fois blessée qu’il ne la croit pas capable de surmonter tout ça et attendrie par tous les soins qu’il lui prodiguait.

Même s’il le faisait en grande partie pour des raisons purement professionnelles.

_ Deux fois par semaine, tu iras voir la psy de la cité.

Elle ferma les yeux.

Evidemment …

Comment avait-elle pu croire qu’elle s’en tirerait s’en passer par là. Il n’était pas idiot.

Elle sourit, capitulant.

_ Très bien, c’est toi le chef.
_ Oui, fit-il avec cette grimace de fausse fierté.

Ils sourirent et elle se laissait de nouveau tomber sur son lui.

_ Bon, et puisque je suis là, je veillerais à ce que tu fasses bien tout ce qui t’es recommandé.
_ Est-ce que … la récupération de cinq mois d’abstinence est considérée comme du repos ? murmura-t-elle le visage dans son cou. Après tout, ce n’est pas du travail.

Elle souffla de l’air chaud sous l’oreille de Jack.

_ Hmm, tu es en état pour ça ? s’enquit-il dans un sourire ravageur.
_ Oh oui. En tout cas, je le serais très bientôt, je ne vais pas laisser passer cette chance.

Ce faisant, elle laissa ses mains s’égarer sous la veste de Jack.

Au bord de l’apoplexie, ce dernier grogna, faisant rire Sam :

_ Pour l’amour du ciel, Carter !


THE END


Dernière édition par le Mar 12 Fév - 18:07, édité 2 fois
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  Fan21 le Lun 11 Fév - 18:59

bounce bounce bounce comment te dire ???? WHAOUHHHHHHHHHHHHHHHHHH génial !
j'ai adoré, bon outre les mots imposés qui sont très bien placés,
Spoiler:
la scène de départ sous la douche avec la douloureuse introspection de Sam est remarquablement bien écrite. En le lisant on se sent aussi mal qu'elle ... et puis bien sûr le cadeau pour sa guérison (même si on a du mal à croire qu'ils puissent tous débarquer comme ça ...),
ahlala ça me laisse rêveuse.
Bref, félicitations afro
avatar
Fan21
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 336
Age : 38
Localisation : la plupart du temps au boulot ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  Aurélia le Lun 11 Fév - 19:06

Wow Very Happy magnifique fic ! pour ma première fic stargate depuis bien longtemps ! tu vas me redonner le gout de cette série.

Spoiler:

j'aime les deux parties très différentes, la première : excellente introspection la scène de la douche est très réaliste. Pour la 2ème la chute et le retour à la vie, c'est un peu plus classique, mais j'aime bien. j'espère que tu ne voulais pas faire de suspens avec le cadeau, parce que c'est raté, même si tu as pris ton temps pour le faire arriver !
les persos sont bien respectés. C'est très bien écrit (malgré 2 ou 3 petites fautes, mais personne n'est à l'abri !) C'est une excellente fic.
avatar
Aurélia
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1534
Localisation : Tout contre Jack
Date d'inscription : 19/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/aurelia49/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Mar 12 Fév - 0:23

Merci à vous deux.

Spoiler:
Pour ce qui est de la 2e partie de la fic, je ne voulais pas ménager le suspense, je ne voulais pas "m'embêter" avec ça sachant que vous verriez le truc venir de toute manière. Si elle est un peu plus classique, j'espère que cela n'en est pas décevant pour autant, je ne voulais pas forcer l'originalité, juste mettre Sam dans une situation précise.
Désolée pour les fautes, pourtant on a corrigé et tout mais dam ... cheese

Merci encore. Wink
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  Miss O'Neill le Mar 12 Fév - 13:55

Tu te doutes évidemment que les fautes ne m'ont pas échappé non plus ! cheese Ceci étant, tu as écrit une très jolie fic.

Spoiler:
Comme tout le monde j'ai été touchée par la première partie très personnelle et très "Sam" si je puis dire. La 2e parte, certes moins originale, n'en est pas moins de qualité. Même si la surprise n'a rien de surprenant, tu as su écrire sur un moment d'intimité entre Sam et Jack sans déroger de leurs personnalités.

Chapeau bas ! Ce challenge s'avère d'un excellent niveau ! Tous à vos claviers ! J'en veux encore !

_________________
Merci de lire les règles ici avant de poster pour la première fois !
Pour les spoilers, utiliser le code [spoiler].

avatar
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Mar 12 Fév - 18:10

Merci Miss O.

J'ai corrigé quelques fautes, j'espère que cela vous ira mieux. cheese

Spoiler:
Et j'adore écrire les moments intimes en Jack et Sam. Rolling Eyes
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  Tya le Mer 13 Fév - 0:45

Bravo ! Bravo ! bravo ! bravo ! cheers

du grand stargate que nous avons là ! Chapeau bas pardon
Je l'ai lu d'une traite et la lecture de fic stg n'est plus d'actualité pour moi, lassitude des memes scénarios, manque de nouveauté.. bref et là tu as intégré le nouvel univers sans probleme, on y était !

Spoiler:
comme dit précédemment, la 1ere partie sur Sam colle tres bien au personnage, ca ne dénote pas. et la 2eme partie, vient en douceur, tranquillement, il n'y a pas de précipitation, on sait le grand cadeau mais il ne vient pas trop vite et ce "pour l'amour du ciel, Carter" mon dieu ce qu'il peut faire du bien a lire !!!!!
bref merci Rauz ! Wink

ps : 2 3 fautes restent glissées dans ton récit Wink
avatar
Tya
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1065
Age : 35
Localisation : La cité des Papes
Date d'inscription : 28/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Mer 13 Fév - 12:06

Rah bon, donnez-les moi ces fautes, qu'on en finisse. chaud sg3

En tout cas, merci Tia pour ce beau commentaire. Wink
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  Ayana le Ven 15 Fév - 20:32

Rahh ça faisait longtemps, et c'est toujours aussi agréable ! Wink

Très bien écrit (comme d'hab), mots très bien placés (bien joué), première partie magnifique (brillant), deuxième partie toute mignonne (on en redemande), des personnages croqués avec talent (surtout les lantiens)....

Bref une très très jolie fic bravo ! cheers
avatar
Ayana
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1218
Age : 28
Localisation : Nantes, raah Nantes, son chateau, ses gondoles.... :p
Loisirs : L'histoire et l'archéologie of course, les livres, les amis, les séries....
Date d'inscription : 14/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ayana-pitchoune.livejournal.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  bibiche le Sam 16 Fév - 19:45

je suis Fan, je l'adore drunken
j'ai eu le coup de foudre pr ta fic ma Rauz^^
avatar
bibiche
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 439
Age : 31
Localisation : Basse-Normandie
Loisirs : Voyager, équitation, danse, escalade...
Date d'inscription : 28/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cpaf.forumactif.org/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Dim 17 Fév - 20:21

Punaise, vos coms me filent un sourire qui va d'une oreille à l'autre. Laughing

Merci à vous deux. Wink
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  ac28 le Mar 19 Fév - 18:23

excellent, j'ai adoré! J'adorerai voir ça dans la série
Spoiler:
(enfin pas besoin de Sam hyper épuisée hein! sg1 sur la citée + Jack et des scènes Sam/Jack concrètes ça me suffit lol)
sinon pour le début c'est bien écrit
Spoiler:
mais bon ça m'a moins plus que le reste mais c'est parce que j'aime pas trop les scènes d'introspection
diable
avatar
ac28
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 125
Age : 28
Localisation : quelque part dans une galaxie lointaine...
Loisirs : stargate sg-1 !
Date d'inscription : 21/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Mer 20 Fév - 15:40

Spoiler:
Je crois qu'on aimerait toutes voir des scènes concrètes plutôt que le genre de subtilités lassantes auxquelles ils nous ont habituées. cheese

Merci à toi.
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  petitesouris le Mer 20 Fév - 18:08

ben je vais pas etre original comme les autres

excellente fics cheers
avatar
petitesouris
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Jeu 21 Fév - 16:13

Merci Petitesouris. Wink
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  Trukounette le Ven 29 Fév - 11:15

Une fic tout en douceur et j'en redemande !!! Que ca fait du bien du ship de cette qualité cheers
Les mots sont bien placé et les personnages sont respectés
Spoiler:
(vala en particulié c'est tout à fait elle Laughing )

Bravo Miss c'est du grand Rauz que tu nous as servie là ^^
avatar
Trukounette
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1004
Age : 28
Localisation : Rêve d'accent anglais !!
Loisirs : House, Hugh laurie, Alan rickman Colin Firth <3... sisi ce sont des loisirs ^^
Date d'inscription : 30/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Ven 29 Fév - 11:53

Merci Truk.

Je savais pas qu'il y avait du grand moi, et donc du moins grand moi, va falloir que je fasse gaffe. cheese
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  nanoo le Dim 2 Mar - 22:52

Tu m'a donné le sourire avec ta fic !

Ca se lit tout seul et ca fait un bien fou !

Bravo !
avatar
nanoo
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 673
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 31/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Lun 3 Mar - 11:53

Et j'en suis ravie, merci à toi! Wink
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  Sam Carter le Jeu 6 Mar - 19:31

j'ai vraiment bien aimé ta fic. et puis cela reflète bien le jeu des personnages. j'imagine en meme temps leur jeu d'acteur. c'est vraiment genial.

continue comme ca!
avatar
Sam Carter
Lecteur de Prospectus
Lecteur de Prospectus

Nombre de messages : 13
Age : 34
Localisation : quelque part sur une planete inconnue
Loisirs : equitation
Date d'inscription : 26/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Ven 7 Mar - 11:57

Merci pour ton comm et tes encouragements. Embarassed Wink
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  Siress le Sam 15 Mar - 12:14

Es ce que je ne suis pas d'humeur, ou je ne sais quel autre raison, mais je suis moins enthousiasme que les autres.

Je trouve que c'est une fic bien, mais y'a des petites choses qui me gênent.

Spoiler:
La première phrase, par exemple : "Je déprime" J'ai du mal a imaginer Sam penser ça. Bien sur tout s'explique par la suite

Bien sur ce n'est que mon avis. Et croit moi j'ai aimé les dernières répliques cheers

_________________
Envoyer l'invitation du forum aux lecteurs et auteurs de fanfiction : http://fanfiction.superforum.fr/invitation-h13.htm
avatar
Siress
Admin: Shark

Nombre de messages : 3138
Age : 39
Date d'inscription : 12/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://fanfiction.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  rauz le Sam 15 Mar - 20:25

Ce n'est peut-être que ton avis mais je le respecte. Je vais expliquer mon point de vue, par rapport à ces quelques mots.

Spoiler:
Sam est complètement au bout du rouleau, elle pleure, elle est épuisée, je ne crois pas que reconnaître qu'elle déprime lui pose plus de problèmes que ça étant donné les circonstances. Wink

Ravie que tu les ai aimées. cheese
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Pour l'amour du ciel, Carter!"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum