Aveux et conséquences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aveux et conséquences

Message  Miss O'Neill le Lun 23 Avr - 14:48

Auteur : Miss O’Neill
Mail : missogslt@gmail.com
Genre : Shipp assurément !
Terminé le : 14 juin 2005
Résumé : La suite de Threads (8.18) ou l’explication aux regards si explicites de Sam après tout cela !
Spoiler : La saison 8 jusqu’à Threads 8.18 (et oui le titre français est trop ridicule pour que je l’utilise !) et parce qu’avec Moebius on est sûr de rien.
Disclaimer : Stargate SG1 ne m’appartient pas mais est la propriété de la MGM et de la GEKKO compagnie. Je n’ai rien touché pour écrire ce qui suit. Il s’agit juste de divertir les fans de la série et moi-même.
Notes de l’auteur : Bon alors après avoir été lu par Impy et Hito et aux souhaits de cette dernière, je vais tâcher d’écrire une fic plus longue. Si elle ne l’est pas, c’est pour la prochaine c’est promis !lol Sinon je me suis basé sur un petit texte que j’avais posté sur le forum de SG1 France. Bon alors je crains que cela dégouline de guimauve mais c’est pas ma faute je lis trop Hito !lol En tout cas bonne lecture et j’espère que vous apprécierez ! ;-)

Notes pour le fofo : J'allais posté ma dernière fic quand je me suis rendue que celle-ci était absente du forum. Ce n'est pas la meilleure mais bon comme elle est là, autant vous la faire partager ! Wink


&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&


Aveux et conséquences




SGC – Cheyenne Mountain Complex

La vie de Samantha Carter avait pris un chemin tellement différent en quelques jours qu’elle se sentait complètement perdue, une étrangère dans sa propre vie. Comme si elle était devenue l’hôte d’une quelconque entité extra-terrestre et qu’elle pouvait voir comment cet autre démantelait sa vie.

Elle s’assit sur son lit, soudain éreintée. Une profonde lassitude s’emparait d’elle, envahissant progressivement chaque parcelle de son corps, de son âme même. Trop d’émotions dans sa vie en peu de temps... Trop de douleurs aussi. C’était pour cela qu’elle avait ressenti le besoin de s’isoler un moment dans ses quartiers.

Elle repensait à l’homme de sa vie et au moment où il l’avait quitté à tout jamais. Votre père ne reste-t-il pas pour toujours le premier homme de votre vie ? Elle avait failli le perdre six ans auparavant. Quand elle pensait à tout ce qu’ils avaient rattrapé depuis, son cœur se remplissait de bonheur. Et tout cela en partie grâce à Selmak ! Mais il avait disparu lui aussi. Un ami de perdu avec l’homme de sa vie. La pseudo sérénité qu’elle feintait avoir la quitta brusquement. Une profonde solitude l’enveloppa soudain, noircissant son humeur et sa joie de vivre.

Tant d’informations arrivaient à son cerveau qu’elle ne parvenait à toutes les maîtriser et elle se retrouva comme noyée dans ses propres pensées, submergée par ses émotions, son ressenti, sa tristesse et sa joie en même temps. Non seulement elle avait perdu son père mais elle avait également quitté Pete et senti que plus rien ne serait comme avant entre son général et elle. Les battements de son cœur s’emballèrent à la pensée de ce simple mot murmuré dans un souffle mais qui promettait tant. Les mots ne sont parfois que des lettres assemblées ensemble et n’ont pas toujours de sens. Les gestes, les regards avaient toujours dit tant plus que de simples mots dans leur relation. Une relation éphémère, chimérique mais tellement magique de par sa complexité et sa grande résistance aux temps et aux aléas de la vie.

Elle repensa soudain aux dernières paroles de son père qui s’inquiétait de son bonheur à elle avant de quitter la vie. Il n’avait pas cru un seul instant cet énorme mensonge qu’elle avait pourtant réussi à accepter elle-même. Il n’avait rien dit de concret, non. Cela aurait été trop dur, et pour lui et pour elle. Elle ne semblait pas prête à entendre ses mots de sa bouche quand elle n’arrivait même pas à les prononcer elle-même. Mais son regard en avait dit long. Depuis combien de temps savait-il ou du moins suspectait-il ? Elle l’ignorait et n’aurait jamais la réponse. Son attitude avec Peter lui paraissait plus logique : il n’avait pas forcément que de la peine face à son destin imminent et tragique, il avait compris qu’elle faisait une erreur et cela l’attristait. C’était ce qu’elle avait lu dans ses yeux voilés. Jacob Carter s’en était allé mais il avait réussi à changer le destin.

Elle repensa à la façon dont elle avait évincé son fiancé de sa vie, tâchant d’être sincère, lisant dans ses yeux tant de déception, de tristesse mais également une résignation qu’elle avait au départ pris pour de l’indifférence. Mais sa réaction avait été sincère face à ses propos idiots. Comment voulait-elle qu’il réagisse, bon sang ! Il se projetait dans l’avenir alors qu’elle demeurait ancrée au passé et surtout à un autre. Elle l’avait trahi en quelque sorte et elle culpabilisait pour cela. Peter était un gentil garçon et elle ne le méritait vraiment pas. Elle l’avait fait souffrir mais pourtant, son cœur était plus léger comme si elle était enfin honnête avec elle-même et aussi avec les autres. Une part d’elle s’apaisa soudain. Elle avait fait le bon choix.

Puis elle repensa à Jack et elle fut envahie par une houle de sentiments désorganisés qui tourbillonnaient en elle comme un courant fou dans un réacteur en fusion. Elle avait cru l’avoir perdu car elle avait cru innocemment qu’il l’attendrait alors qu’elle en avait été incapable elle-même. Puis l’espoir avait jailli de ses cendres, tel un phénix, perçant son cœur : quand il l’avait rejoint au chevet de son père et qu’il lui avait murmuré ce simple mot qui résonnait comme une promesse d’un nouvel ailleurs, au plus profond de son âme. Tout était différent à présent et elle le savait. Un sourire naquit sur ses lèvres auparavant pincées et les larmes menacèrent de s’échapper de ses yeux soudain brûlant devant tant de sentiments contradictoires. Elle était à la fois complètement atterrée par la perte de son père, submergée par ses sentiments pour O’Neill et déchirée par le mal qu’elle avait pu faire à Pete.

Alors qu’elle tentait de reprendre contenance au mieux, elle entendit frapper. Elle ouvrit les yeux et tendit l’oreille, craignant une hallucination liée à son manque de sommeil et à la brume qui enveloppait son esprit. Le coup fut renouvelé et elle comprit qu’elle n’avait rien imaginé. Elle se releva et invita l’inconnu. La porte s’entrouvrit et le général O’Neill apparut dans l’entrebâillement.
-« Je ne vous dérange pas, Carter ?
- Bien sûr que non, monsieur. » Il se glissa par l’ouverture, referma la porte doucement et resta un moment appuyé sur celle-ci, lui tournant le dos. Puis il se retourna lentement, osant à peine poser un regard sur elle. Le cœur de Sam bondit dans sa poitrine : venait-il mettre fin à ses espoirs ? Pourquoi semblait-il si désemparé sinon ? Sa voix résonna soudain, grave et brisée ce qui finit d’inquiéter Sam pour de bon.
- « Ça va, vous ?
- On fait aller. Et vous ?
- Pas très bien en fait. »
Elle remarqua alors ses yeux brillants et les larmes qui perlaient aux bords de ses paupières. Elle sentit un pincement dans sa poitrine. Quelle égoïste elle faisait ! Elle n’avait même pas compris qu’il était triste et que pour l’instant, il n’avait rien laissé paraître. Elle s’approcha lentement de lui. Il garda le regard fixé sur le sol, trépignant sur place comme pour échapper à l’émotion qui le gagnait. Il grimaçait pour éviter de montrer sa peine et de la laisser le submerger mais Sam sentit qu’il était au bord de la rupture.
- « Jacob était un très bon ami et je vais vraiment le regretter… »
Sa voix se brisa sur ces derniers mots et Sam n’attendit pas la suite. Elle s’approcha de lui et le serra contre elle avec douceur. Il se raidit tout d’abord puis elle sentit ses muscles se détendre brutalement avant de sentir les premières larmes rouler sur sa nuque. Elle se sentait tellement mieux de le voir ainsi, si humain et si prêt à se confier, comme une preuve que tout était différent entre eux à présent. Mais sa douleur lui rappela la sienne. Elle tenta de maîtriser celle-ci mais n’y parvint pas et ses larmes se mirent à rouler sur ses joues tandis qu’elle retenait les sanglots. Elle se serra un peu plus contre Jack, enfouissant son visage dans son cou. Lorsque ses larmes touchèrent sa peau, il se raidit un peu et s’écarta d’elle avec douceur.
- « Pardonnez-moi… Vous n’avez pas besoin qu’on vienne pleurer sur votre épaule, vous devez avoir bien assez avec votre propre douleur…
- Non détrompez-vous ! Je suis heureuse que vous veniez partager votre souffrance avec moi. Ma peine est moins grande maintenant que vous êtes là. »
Il renifla doucement et posa ses yeux rougis sur elle, osant enfin le contact avec l’azur de ses yeux. Il leva la main et arrêta la course d’une larme sur la joue de Sam, grimaçant à ce simple geste qui ravivait sa peine. Il baissa à nouveau les yeux et tourna la tête de côté en la secouant un peu. Comme on chasse le sable d’une chaussure, il tentait de chasser ces émotions si impropres à Jack O’Neill. L’homme apparaissait enfin devant elle. Elle dût bien avouer qu’elle l’aimait plus que le militaire…

Répondant à une impulsion elle prit son visage dans ses mains et embrassa son front avec tendresse. Elle ne chercha pas le contact de son regard comme pour le laisser maîtriser ce qu’il ressentait. Elle essuya du bout des doigts les larmes qui s’échappaient malgré les efforts qu’il fournissait et sentit les siennes rouler sur ses joues. Elle posa son front contre le sien, laissant libre cours à sa peine en silence. Ils restèrent ainsi, partageant leur tristesse sans un mot, ce simple contact en disant déjà beaucoup.

Ils réalisèrent soudain à travers le rideau de leur peine qu’ils s’étaient rapprochés et les lèvres de Jack frôlaient insidieusement celles de Sam. Avant qu’ils ne réalisent ce simple contact, ils s’embrassaient. Avec douceur, sans en être conscient, comme si ce geste était complètement naturel. Puis leurs sens les rappelèrent à l’ordre et un papillon s’agita au creux de leurs estomacs provoquant une vague de chaleur qui se répandit dans leurs deux corps. Jack renforça le contact et s’empara des lèvres de sa compagne avec passion, goûtant le sucré de son baiser auquel se mêlait le sel de leurs larmes. Sam se sentit envahir par une douce quiétude dénotant avec le feu passionné qui embrasait sa poitrine et diffusait partout dans son corps. Leurs langues se rencontrèrent tandis qu’ils se découvraient de l’intérieur, appréciant la chaleur de l’autre et la passion qu’il dégageait. Les mains de Jack caressaient le dos de Sam avec une extrême douceur tandis que les mains de la jeune femme, à plat sur son torse se nourrissaient des battements de son cœur battant à l’unisson avec le sien.

Leur engouement s’atténua sans pour autant qu’ils se séparent. Jack s’écarta un peu de sa bien aimée, accrochant son regard, un sourire charmeur peint sur les lèvres. Il regoûta un instant à son baiser en gardant ses yeux plongés dans les siens et sentit un sourire naître sur les lèvres de Samantha. Il s’écarta lui souriant franchement, l’attirant à lui. Elle posa sa tête sur sa poitrine, laissant la main de l’homme qu’elle aimait se perdre dans ses cheveux. Elle s’écarta doucement de lui et garda ses mains dans les siennes. Il était redevenu le Jack O’Neill qu’elle connaissait. Son sourire heureux avait retrouvé sa place et son air guilleret lui mit du baume au cœur.
- « Je voulais vous dire que je viens d’attribuer quelques vacances bien méritées à SG-1 »
Elle sourit malgré elle.
- « Vraiment ?
- Bien sûr. J’ai d’ailleurs invité Teal’c et Daniel à venir dans mon chalet y passer quelques jours entre amis. Vous nous accompagnez ?
- OK.
- Super. Je vous laisse faire vos paquets tranquille alors et je vous dis à dans 3h devant l’ascenseur, ça vous va ?
- C’est parfait, monsieur. »
Il lâcha ses mains s’attardant du regard sur son geste puis reporta ses yeux sur le visage de son second, souriant, une lueur qu’elle ne connaissait pas luisant dans son regard.
- « Merci pour le réconfort Sam.
- C’était normal. »
Il sourit timidement et quitta ses quartiers. Sam se mit à trembler. Jack lui avait glissé un papier dans la main. Juste un bout de papier arraché d’un bloc et plier sans précaution. Le cœur battant la chamade, elle tâcha de le déplier, luttant avec la moiteur des ses paumes. Soudain elle put enfin voir le sens de ce message.
« Je t’aime. »
Elle sentit son cœur avoir un raté. Finalement, les mots étaient réconfortants aussi.
Il ne voulait pas tout laisser tomber. Tout était différent, elle en avait à présent la certitude.



Sam se précipitait dans les couloirs du SGC, son sac de voyage à la main et en tenue civile. Elle parvint aux ascenseurs alors que le général et Teal’c attendaient avec une impatience plus ou moins feinte. Jack avait le regard rivé sur sa montre.
- « Excusez-moi mon général. Je n’ai pas vu l’heure passer !
- Oh mais vous n’êtes pas la dernière, rassurez-vous. Plus que trente secondes et il est officiellement en retard. »
Il garda les yeux rivés sur l’objet et commença un décompte à partir des dix dernières secondes. Daniel apparut en se laissant glisser jusqu’à eux alors que Jack arrivait aux dernières secondes. Il le dévisagea un moment.
- « On peut y aller à présent ?
- Bien sûr Jack, je suis prêt. »
Jack leva les yeux au ciel faisant sourire Sam et il suivit Teal’c dans la cage de l’ascenseur. Les portes se refermèrent sur quatre amis ravis.

_________________
Merci de lire les règles ici avant de poster pour la première fois !
Pour les spoilers, utiliser le code [spoiler].

avatar
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Miss O'Neill le Lun 23 Avr - 14:48

Chalet de Jack, Minnesota

- « Puisque je vous dis qu’il y a des poissons dans cet étang, Daniel ! Vous allez me lâcher un peu ! Comment voulez-vous qu’on les attrape alors que vous jacassez sans arrêt ?
- Je ne jacasse pas, je fais une constatation scientifique et je vous en fais part !
- Et bien faites-le ailleurs et avec quelqu’un d’autre ! »
Daniel afficha une mine renfrognée tandis que Jack se replongeait dans son activité. Teal’c et Sam souriaient devant l’attitude des deux amis.
Teal’c rabaissa son chapeau sur ses yeux en se laissant aller dans le hamac. Sam s’approcha de la glacière et s’aperçut qu’elle était presque vide.
- « Je vais chercher des boissons fraîches. »
Elle se dirigea d’un pas assuré vers le chalet tandis que Daniel s’installait confortablement dans sa chilienne avec son roman. Jack imperturbable, lançait sa ligne sur l’étendue d’eau. Sam ralentit le pas, profitant des rayons du soleil et du souffle léger qui soulevait ses boucles blondes avec douceur. Elle soupira de bonheur. Quelles vacances merveilleuses ! Etre ici, dans l’antre de Jack, émoustillait son intérêt et réveillait sa passion. La présence de Teal’c et de Daniel n’éteignait pas cela et elle se surprit même à bénir leur présence en ce lieu car c’était leur dernier rempart face à cette stupide loi !
Elle pénétra dans le chalet et se dirigea d’un pas assuré vers la cuisine. En fouillant dans le frigo, son estomac cria famine et lui rappela que l’heure du repas était bien avancée déjà. Elle décida de préparer des sandwichs pour tous.
Elle s’attela à la tâche avec gaieté, fredonnant un air joyeux. Il fallait absolument qu’elle évite de faire cela devant les garçons ou même à la base car elle serait repérée en moins de deux. A moins que la rumeur de sa rupture avec Pete ne soit pas encore de notoriété publique. Elle fit la moue : elle n’y croyait pas trop.
Soudain, un souffle chaud lui caressa la nuque tandis qu’un frisson parcourait sa colonne vertébrale.
- « Besoin d’aide, Carter ?
- Ça devrait aller, monsieur. Mais c’est gentil de proposer.
- Vous me connaissez, toujours prêt à rendre service ! D’ailleurs je peux peut-être faire autre chose pour vous.
- Vous pouvez remettre quelques boissons au frais je crois que l’on va en manquer.
- Où sont-elles ? »
Elle se retourna et lui indiqua la direction.
- « Juste là… »
Elle ne put en dire plus car déjà Jack s’était emparé de ses lèvres, enserrant sa taille avec tendresse. Sam glissa ses bras autour de sa nuque, veillant à ne pas tâcher son amant de la mayonnaise qui barbouillait ses doigts.
Il mit fin à leur étreinte et la jeune femme ne put retenir un gémissement de déception.
- « Non, vous n’en aurez pas plus, mademoiselle ! »
Elle fit la moue tandis qu’un sourire ravageur naissait sur le visage de son amant, ses yeux trahissant pourtant la tension qui l’habitait.
- « Je veux juste vous signaler que ce simple baiser est déjà illégal !
- Je ne l’aurais pas qualifier de simple, moi ! »
Les yeux de Sam pétillaient de malice et de sous-entendus. Jack soupira. Elle allait le rendre dingue. Il déposa un petit baiser léger comme des ailes de papillon sur ses lèvres et s’écarta d’elle. Il se pencha sur le frigo et tâcha de le réapprovisionner en boissons tandis que Sam finissait ses sandwichs.
- « J’ai lu ton message. »
Elle ne s’était pas retournée, brûlant cependant d’envie de voir sa réaction.
- « Et…
- Je t’aime aussi, Jack. »
Elle s’était retournée pour voir sa réaction mais il était déjà à ses côtés, des bières dans les mains et l’embrassa avec douceur.
- « On dit un point partout alors ? »
Elle sourit et ils quittèrent la cuisine avec leurs précieux fardeaux dans les mains. Daniel leur jeta un regard suspicieux.
- « On peut savoir ce que vous faisiez tous les deux dans la chalet ?
- Bien sûr, on préparait le déjeuner ! » répondit Jack avec enthousiasme
Sam ne put s’empêcher de sourire et le doute de Daniel persista un train. Quelque chose se tramait derrière son dos, quelque chose qu’il attendait depuis un moment et qu’on était en train de lui cacher. Mais il saurait le moment venu, il en était certain !

Le reste de leur séjour se déroula sans accros. Chacun appréciait la présence des autres et sentit son amitié se renforcer. Ils étaient bien plus que des amis, ils étaient une famille à présent.

Daniel se sentait plus léger. Malgré sa mort récente et son retour sur terre assez dévêtu, il trouvait que les évènements de ces derniers temps étaient propices à l’optimisme. Les goa’ulds étaient bien diminué, les réplicateurs avaient disparus de la galaxie et de toutes les autres aussi a priori et aucun nouveau méchant ne s’était fait connaître. Un sourire naquit sur les lèvres de l’archéologue. Malgré tout, il était toujours seul. Son sourire s’atténua. Il était peut-être temps pour lui de travailler moins et de penser un peu plus à sa vie privée. Il pourrait faire une sortie en célibataire avec Jack, Teal’c avait déjà Ish’ta et il serait impossible pour lui de draguer avec Sam à ses côtés, c’était certain ! A moins que Jack ait déjà quelqu’un. Son regard se fit à nouveau soupçonneux sur le couple hypothétique. Il chercha à déceler des signes qui trahirait un quelconque changement dans leur relation mais ces foutus militaires avaient l’art de la dissimulation. Daniel abandonna. Il ferait mieux de s’occuper de sa propre vie d’abord, décida-t-il.

Teal’c se sentait presque comme un homme libre. Vivre ici aussi sereinement sur la Tau’ri sans craindre qu’une menace quelconque vienne perturber la bonne ambiance de cet agréable moment. Ses sentiments pour les terriens étaient complexes pour le jaffa. Il s’y mêlait amitié, fraternité et respect. Ils étaient en quelque sorte sa famille d’adoption terrienne. Teal’c sourit. La bonne ambiance régnait. Il commençait également à être presque aussi sage que son fils face à ses sentiments pour Ish’ta. Les jaffas étaient presque un peuple libre et une nation se mettait en place sur Takara. Peut-être était-il temps pour lui de se joindre à eux de façon plus engagée et de s’impliquer dans la création de cet état jaffa ? Ce n’était pas le moment de penser à cela. Seul le moment présent primait et en cet instant c’était le discours abracadabrantesque d’O’Neill qui retenait l’attention et son éternel conflit avec Daniel Jackson. Cela allait lui manquer si jamais il devait partir. Cela et aussi la douceur du colonel Carter ainsi que ses brillantes idées.

Samantha ne pouvait retenir son rire face au conflit pseudo scientifique qui opposait son général à Daniel. Jack était passé maître dans l’art de rabattre Daniel dans ses limites et celui-ci ne pouvait s’empêcher de s’enflammer, sachant pourtant que Jack ne voulait que le pousser à bout. Et Daniel avait déjà bu quelques bières et tout le monde savait qu’il ne tenait pas du tout l’alcool.
Son coeur était léger. Ses sentiments pour Jack étaient enfin concrètement exposés et partagés. Restait le problème de la loi de non fraternisation mais elle avait lu dans les yeux de Jack que tout cela n’était qu’une question de temps. Et même si le temps est relatif (elle était d’ailleurs la meilleure pour en parler), elle sentait que ce moment était pour bientôt. Leur combat semblait proche de la fin et elle sentit que s’il le fallait elle était prête à quitter l’armée et le SGC pour vivre enfin avec Jack. Elle avait assez sacrifiée de sa vie privée et assez brisée de cœur pour vivre ce dont elle rêvait depuis déjà trop longtemps. Elle ne savait pas ce que le futur prévoyait et elle aimait bien ignorer ces choses-là pour une fois ! Elle espérait seulement ne pas être trop séparée de ses deux autres compagnons pour qui ses sentiments étaient d’une force qu’elle n’avait jamais ressenti en amitié, une sorte d’amour fraternel. Elle aimait sa vie.

Jack se contenait intérieurement d’exploser de rire devant l’excitation du jeune archéologue. Il adorait énerver son petit scarabée, et spécialement lorsqu’il avait quelques verres dans le nez. Sa cohérence devenait alors difficile et il ne se rendait absolument pas compte qu’il racontait n’importe quoi. Jack sourit ironiquement ce qui raviva les propos de Danny. Qu’est-ce qu’il l’adorait ce petit gars ! Finalement même en tentant de dresser des barrières, ces trois-là avaient réussi à percer sa carapace. Teal’c était comme un frère d’arme, l’épaule sur qui compter mais aussi le jeune à enseigner du fait de sa non appartenance à ce monde. Daniel était un ami proche mais aussi une sorte de fils spirituel. Jack ne pouvait s’empêcher de vouloir le protéger. Ses sentiments étaient complexes et il n’était même pas certain de bien les comprendre en fait. Quant à Samantha ! Elle était l’amour de sa vie, de cela il était certain à présent. Et bien qu’une petite voix lui criait qu’il était trop vieux pour elle et qu’elle allait perdre son temps avec lui, il préférait faire le sourd devant son regard, sa beauté et la passion de ses baisers. Et puis ses sentiments étaient partagés alors à bas la conscience du vieil imbécile et bonjour à l’amoureux transi… illégal mais pas pour longtemps, il en était convaincu. Leur combat arrivait à son terme et ils étaient temps pour eux de penser à autre chose qu’à la survie de l’espèce humaine, voire jaffa, asguard ou même tok’ra ! Oui plus que temps…


SGC – Cheyenne Mountain Complex

Le général O’Neill finissait allégrement son rapport. Oui allègrement car tout était bien calme au SGC et il pouvait se permettre de prendre son temps. Il avait même réussi à passer voir Sam dans son labo, luttant pour ne pas lui sauter dessus, s’emparer de ses lèvres…
- « Allez reprends-toi mon vieux » se sermonna-t-il.
Mais il ne put retenir un sourire en pensant à son astrophysicienne préférée. Il se re-concentra sur son rapport. On toqua à la porte. C’était Danny qui lui demandait s’il avait besoin de lui. Jack chercha un petit moment et devant l’air impatient de son ami, finit par le libérer.
Daniel quittait son labo et la base bien plus souvent qu’auparavant. Il était temps pour lui aussi d’avoir une vie en dehors de ce job. Il en était heureux. Il se demandait aussi quel genre de femme plaisait à Danny. Il devrait sortir avec lui un soir, juste pour voir. Mais il n’était pas sûr que cela plaise à Sam. Il grimaça. C’était tellement bon pourtant de savoir qu’une femme pouvait être jalouse !
Il pensa un bref instant à Teal’c qui accompagnait son peuple dans l’édition de leur première cité de jaffas libres sur Takara. Les travaux avançaient vite du fait de la motivation de chacun. Jack était heureux. Même s’il craignait de perdre son ami de vue durant une période assez longue. Mais il le saurait heureux et cela lui suffirait.
Son téléphone sonna. Le rendez-vous qu’il attendait était venu. Dans deux jours, il saurait.


SGC – 2 jours plus tard, 02h30

Jack O’Neill se tenait devant la grande baie vitrée donnant sur la porte des étoiles. La salle de briefing était plongée dans une semi obscurité. La base tournait au ralenti à cette heure de la nuit. Et l’activité de la porte était réduite ces temps-ci. C’était d’ailleurs la cause de son rendez-vous quelques heures plus tôt.
Des pas se firent entendre derrière lui.
- « Mon général ? Vous êtes rentré depuis longtemps ? »
Il se retourna pour voir son colonel préféré se diriger vers lui, le regard anxieux. Elle savait où il avait rendez-vous et en craignait les conséquences. Il lui sourit pour l’apaiser un peu.
- « Je suis rentré il y a une demi-heure environ. Le temps de descendre jusqu’ici, de régler deux/trois choses et de me payer un moment de nostalgie ! »
Sam afficha une mine intriguée. Son petit discours l’avait frappée. Il s’approcha d’elle lentement, le sourire charmeur et le regard brûlant. Il prit son visage dans ses mains et l’embrassa avec une douceur passionnée. Sam levait vers lui un regard inquiet lorsqu’il se sépara de ses lèvres en jetant un coup d’œil aux caméras.
- « Tu veux savoir ce qui c’est passé lors de mon rendez-vous à Washington peut-être. »
Elle acquiesça d’un mouvement de la tête, trop nerveuse pour répondre de vive voix.
- « Devant la diminution de la menace et de l’activité à la base, le président a décidé de diminuer la présence militaire ici.
- Quoi ? »
Elle était stupéfaite. Qu’allaient-ils devenir ?
- « Comment cela va se traduire ?
- Je suis relevé de mes fonctions. »
Sam accusa le choc en silence.
- « Qui dirigera le SGC alors ?
- Un civil. »
Sam refréna un rire devant l’ironie de la situation : le précédent civil était dans une autre galaxie aujourd’hui. Mais qui allait-il leur envoyer ? Elle le demanda à Jack.
- « Un abruti à la retraite. Un certain Jack O’Neill, je crois. »
Jack apprécia l’effet de sa réponse sur le visage de son ancien second. Elle semblait comprendre et en même temps incapable d’accepter la situation.
- « Je ne suis pas sûre de tout comprendre, avoua-t-elle.
- Et bien c’est un moment historique : celui où le colonel Carter a ignoré quelque chose -Il reçut sa grimace de reproche en souriant- Et bien le président voulait démilitariser en partie la base et précisément son dirigeant et comme mon projet était la retraite, ça lui a bien plu. Et puis ça lui a doublement plu parce que comme cela, il avait trouvé son civil pour diriger cette base ! »
Sam souriait franchement à présent.
- « Donc tu es civil ?
- Oui, m’dame.
- Et tu restes au SGC ?
- Tu vas réussir à me supporter ?
- Imbécile ! »
Elle souriait aux anges à présent, les yeux brillants. Son rêve était réalité. Elle n’en revenait pas. Jack la prit tendrement dans ses bras. Il se pencha vers elle en souriant et posa ses lèvres sur les siennes. Ils disparurent alors dans un éclair blanc.

_________________
Merci de lire les règles ici avant de poster pour la première fois !
Pour les spoilers, utiliser le code [spoiler].

avatar
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Miss O'Neill le Lun 23 Avr - 14:49

Vaisseau alien – Orbite terrestre

Jack et Sam interrompirent leur baiser et regardèrent autour d’eux. Lorsqu’ils comprirent où ils se trouvaient, Jack ne put réprimer un soupir.
- « Salutations »
Ils se tournèrent de concert vers la petite forme grise qui les saluait. Jack s’écarta de Sam avec regret et se tourna vers son ami.
- « Thor, toujours un plaisir ! Vous n’avez jamais appris à sonner avant de rentrer chez les gens ? »
Le petit alien le regarda stoïquement. Jack lui fit le geste de laisser tomber.
- « On peut savoir pourquoi vous nous avez téléportés ? s’interrogea Sam.
- Excellente question en effet ! renchérit Jack
- Je sais. » répondit Sam avec ironie.
Thor les regarda avec incrédulité, ne sachant comment interpréter ce changement d’attitude chez les deux guerriers de la Tau’ri. De plus, il ne savait comment leur annoncer la raison de sa venue.
- « Je suis ici car un de vos amis a besoin de vous.
- Teal’c a des ennuis ? s’enquit Jack, l’inquiétude dans la voix
- Il va bien à ce que je sais, O’Neill. Ce n’est pas de lui que je voulais vous entretenir. Il s’agit de quelqu’un de plus proche de vous. »
Les deux terriens affichèrent une mine interrogatrice. Jack jeta un coup d’œil à Sam, la questionnant du regard. Sam lui affirma qu’elle ne voyait pas où le petit être gris voulait en venir.
- « Il s’agit de quelqu’un de très important pour vous, colonel Carter. Il s’agit de votre père. »
L’étonnement coupa le souffle de Sam. Jack haussa les sourcils dans une attitude très teal’kienne et jaugea du regard la fiabilité de son interlocuteur.
- « Vous avez pris quelque chose, Thor ?
- Je vous demande pardon, O’Neill ?
- Mon père est mort, Thor. Cela fera un mois dans quelques jours.
- Impossible. C’est bien lui que j’ai rencontré. »
Le petit alien commença alors son récit à l’étonnement des deux terriens.


SGC – Quelques heures plus tard

Daniel arrivait en baillant, rejoignant le reste de l’ancien SG-1 qui semblait l’attendre avec une impatience non feinte dans la salle de briefing.
- « Qu’il y avait-il de si urgent pour m’appeler à 5 h du matin ?
- Une mission urgente sans oublier un bottage de fesses de tok’ra ! » ironisa Jack.
L’incrédulité se lut sur le visage du jeune docteur tandis que le jaffa gardait son masque impassible. Jack les invita à s’asseoir, avouant de par ce geste, que les explications allaient être longue.
- « Bon avant tout, sachez que j’ai dû prendre ma retraite pour rester à la tête du SGC car le président a décidé de diminuer la présence militaire sur la base. »
Un sourcil se leva et un archéologue ravala ses questions pour plus tard.
- « Je venais régler quelques affaires avant de rentrer quand Carter et moi avons été gentiment invités par Thor. Il avait quelque chose à nous dire.
- Les réplicateurs ? »
Sam baissa les yeux et Jack lui jeta un regard inquiet. L’incrédulité et l’inquiétude se mêlèrent dans la tête de Daniel.
- « Non. Il était venu pour nous annoncer que quelqu’un de notre connaissance était en danger. Il nous a dit qu’il s’agissait de Jacob.
- Mais c’est impossible, O’Neill, assura le jaffa.
- Je sais bien, Teal’c mais Thor nous a montré des images qu’il a eu le temps de prendre. Et on dirait bien que c’est lui !
- Pourquoi Thor ne l’a-t-il pas aidé lui-même ? s’interrogea Daniel.
- Parce qu’il aurait enfreint le traité entre les asguards et les goa’ulds et qu’il ne peut faire cela ! lui objecta Jack.
- Que devons-nous faire ? s’enquit le jaffa.
- Il est prisonnier d’une tête de serpent apprenti qui prend du zèle en raison du déclin des grands maîtres. Enfin selon les sources de Thor ! Il nous a donné tous les plans et les coordonnées exactes de la planète, expliqua Jack.
- Qu’est-ce qu’on attend alors ? demanda Daniel.
- Le coup de fil d’autorisation pour cette mission. »
Ils se regardèrent à tour de rôle, guettant le bruit strident de la sonnerie. Le silence se fit pesant. Alors que Daniel allait ouvrir la bouche, le téléphone sonna et l’obligea à la refermer promptement.


P7X531 – Devant le shappaï

Quatre jaffas tenaient leurs lances fermement en direction du vortex ouvert, guettant l’arrivée de voyageurs. Un objet traversa bientôt le flux de matière et lorsqu’ils comprirent qu’il s’agissait d’une bombe paralysante goa’uld, il était trop tard. Quelques secondes plus tard, SG1 au grand complet passait la porte et s’assurait de sécuriser la zone tandis que le vortex se refermait.
Ils attachèrent solidement les jaffas encore inconscients et les cachèrent. Puis ils partirent en direction d’un palais qui se dressait au milieu d’une forêt luxuriante.

Ils progressaient en silence, guettant le moindre bruit suspect. Jack jetait à intervalle régulier des coups d’œil à Sam, tâchant de percevoir comment elle appréhendait cette mission et le fait de revoir Jacob en vie. Lui-même ne savait pas encore comment il devait prendre la nouvelle. Beaucoup de sentiments contradictoires l’envahissaient : sa joie de le revoir ; ce qu’il allait mettre aux tok’ras quand il les aurait revu ; le bonheur de Sam qui devenait un peu le sien et son appréhension face à papa Carter devant sa toute neuve relation avec sa fille chérie !

Le cœur de Sam battait la chamade, comme pour toute mission, même si celle-là allait lui apprendre que les tok’ras les avaient trahi ! Et puis elle se demandait comment son père avait pu continuer ses missions sans se soucier de son état depuis sa mort ! Comment pouvait-il être insensible à ce point ? Une rage sombre la guidait dans ses pas, se mêlant à sa tristesse et à sa joie. Ce chemin semblait interminable.

Ils arrivèrent en vue de l’entrée du palais qu’ils évitèrent bien évidemment car trop bien gardé. Thor leur avait fourni des plans assez détaillés de l’endroit leur permettant de pénétrer le bâtiment par une voie moins risquée. Une fois à l’intérieur, ils progressèrent silencieusement, évitant les troupes qui patrouillaient. Jack leur fit signe de se séparer en deux. Sam le rappela à l’ordre : c’était elle la militaire ici et donc à elle de diriger cette mission. Jack grimaça d’agacement et lui fit signe qu’il lui laissait la place. Elle ordonna à ses compagnons de se séparer en deux : Teal’c avec Daniel et Jack avec elle. Son ancien général leva les yeux au ciel. Elle l’ignora et se mit en route tandis que Daniel retenait un fou rire.

Au détour d’un couloir, Jack et Sam furent surpris par une patrouille jaffa. Ils esquivèrent les coups de lance et commencèrent à répliquer avec leur P90. Alors que Sam se débarrassait des derniers intrus, Jack remarqua la présence d’un autre de leur ennemi qui visait Sam. Il plongea sur elle pour la protéger.
- « Tu ferais vraiment n’importe quoi pour que je te sautes dessus ! »
Sam grimaça devant l’ironie de cette remarque et réagit assez promptement pour zatter l’ennemi qui les avait rejoint. Jack tourna la tête pour voir le jaffa s’écrouler sur le sol. Il plongea ensuite son regard dans le bleu des yeux de sa coéquipière.
- « C’est ce qui me manque le plus en mission, je crois !
- Nos corps à corps ? – Il acquiesça – Et encore tu n’as rien vu ! »
Elle lui sourit malicieusement sentant Jack perdre contenance. Elle lui fit signe de se pousser et de reprendre leur mission. Elle était contente de son petit effet sur son ancien supérieur. Ils reprirent la route, plus méfiants car leur petite altercation avait dû être entendu et qu’il n’allait pas tarder à grouiller de jaffas dans le coin. Mais ils furent surpris et ne comprirent que trop tard qu’ils avaient été zattés.

Sam et Jack émergeaient lentement, sentant un mal de tête insidieux naître. Ils étaient dans une sorte de salle du trône. Un goa’uld, maquillé à outrance, était perché sur un trône doré. A ses pieds, gisait Jacob Carter qui ne semblait pas au mieux de sa forme. Jack se releva pour mieux voir le serpent, aidant Sam par la même occasion.
- « Et bien, enfin ! Qui êtes-vous humains ?
- Quoi vous ne nous connaissez pas ? Je suis profondément peiné ! ironisa Jack.
- Autant d’impudence face à son Dieu ne peut venir que de ce stupide guerrier de la Tau’ri, O’Neill c’est ça ?
- Vous me voyez rassuré ! – Jack affichait un sourire ravi – J’ai cru un instant que le manque de présence sur le terrain avait fait disparaître une légende telle que la mienne.
- Silence humain ! Qu’êtes-vous venu faire ici ?
- Sauver cet homme ! répondit Sam.
- Ce tok’ra, vous voulez dire.
- Bah en fait on est venu sauvé les deux ensemble ! répliqua Jack.
- Quel orgueil et quelle stupidité de croire cela ! Vous êtes maintenant mes prisonniers tout comme votre ami !
- Pour l’instant !
- N’ayez pas trop d’espoir, O’Neill ! Mes troupes fouillent actuellement le palais et vos amis devraient vous rejoindre d’ici peu. »
Des bruits de pas résonnèrent et se rapprochèrent. Jack pria intérieurement pour que ce ne fut pas Teal’c et Daniel. Il jeta un coup d’œil à Jacob également. Il semblait très diminué mais encore vivant. Des jaffas pénétrèrent dans la salle et jetèrent sans somation les deux autres membres de SG1 devant leur Dieu. Daniel soupira un « désolé » tout en s’écroulant aux côtés de Jack. Le goa’uld ricana.
- « Et bien je crois que votre équipe est au complet !
- Nan il manque encore Murray et Obiwan ! Sans compter toute la troupe de chevaliers jedis mais je vous passe la liste ! »
Le goa’uld prit un air sombre et dressa son arme de poing face à Jack. Une déflagration secoua le palais au même instant. Des jaffas se précipitèrent dans la salle.
- « Monseigneur, Ba’al nous attaque nous devons évacuer.
- Préparer mon vaisseau, nous quittons ce monde.
- Que faisons-nous des prisonniers, monseigneur ?
- Laissez-les ici ! Ba’al sera sûrement ravi de les y trouver ! »
Il quitta la pièce suivi de ses jaffas. Sam se précipita vers son père. Ses yeux s’illuminèrent et Selmak prit la parole.
- « Colonel Carter ? Que faites-vous ici ?
- Nous sommes venu vous aidez ! Comment va mon père ? »
Le tok’ra afficha un air sombre qui ne rassura pas Sam. Le reste de l’équipe les rejoignirent tandis que les déflagrations redoublaient d’intensité. Jack se pencha vers Selmak.
- « Vous pouvez marcher ?
- Je crois, O’Neill. »
Teal’c se précipita pour l’aider à se relever et le soutint tout en suivant ses compagnons qui s’engageaient dans le couloir.
- « Par où on va, Jack ? interrogea Daniel
- Bonne question !
- Mon vaisseau… - murmura Selmak – Par là ! »
Ils partirent dans la direction indiquée par le tok’ra prenant garde d’éviter toute rencontre malencontreuse. Ils parvinrent jusqu’à un hangar où reposait un vaisseau cargo goa’uld. Ils s’y engouffrèrent et Teal’c prit place au pilotage.
A l’extérieur, ils durent éviter les vaisseaux de Ba’al. Une fois en orbite autour de la planète, ils assistèrent à la destruction du vaisseau de leur ravisseur. Ils entrèrent en hyper espace avant que Ba’al ne s’aperçoive de leur présence.
- « Où allons-nous, O’Neill ? questionna le jaffa
- Bonne question, Teal’c !
- Sur la nouvelle planète tok’ra. Je vais vous l’indiquer. »
Sam et Daniel aidèrent Selmak à se relever et l’approchèrent de Teal’c afin qu’il lui montre leur destination. Jack grimaçait.
- « Bonne idée, Selmak. J’ai quelques mots à dire à vos copains ! »
Le visage de Selmak se teinta d’étonnement. Daniel et Sam le réinstallèrent afin qu’il se repose. Devant l’air étrangement affecté de Sam, Selmak se fit un devoir de leur expliquer la situation.
- « Comme vous devez sans doute le savoir, j’ai été gravement malade et votre père a dû user de toute sa force pour nous maintenir en vie lui et moi. Mais tout cela a fini par l’épuiser. Les tok’ras ont réussi à me soigner mais votre père est très faible et se trouve dans une sorte de coma pour l’instant. Il ne reste en vie que grâce à ma présence qui ordonne à son corps de vivre et aux injections régulières que je lui fais.
- Pourquoi êtes-vous parti en mission alors ? demanda un Jack perplexe
- Parce que l’on ne pouvait pas se permettre d’attendre le rétablissement de Jacob. Cette mission était très importante.
- Comment avez-vous pu partir en mission sans même m’informer de toutes ces nouvelles ? »
Sam avait les larmes aux yeux et de la colère dans la voix. Elle regardait avec mépris ce tok’ra, autrefois ami, qui usurpait le corps de son père à son insu. Selmak parut étonné.
- « Je ne comprends pas votre requête, colonel Carter. Les tok’ras m’ont assuré que Jacob vous avait mis au courant de la situation !
- Mon père est revenu sur terre et il y est mort avec vous ! »
Sam se détourna un moment. Sa voix était partie un peu trop dans les aigus. La douleur de la mort de Jacob était encore ancrée dans son cœur et voir ainsi son corps en vie sans pouvoir le serrer contre elle et lui dire combien elle l’aimait était un déchirement, une torture sans nom.
- « Ce n’est pas ce qu’on m’a dit ! s’exclama le tok’ra
- Vous étiez blessé mais Jacob n’a pas voulu vous laisser partir car il croyait que vous seriez encore utile pour notre lutte contre Anubis. Malheureusement juste après ce combat, vous êtes tombé dans une sorte de coma qui empêchait toute extraction du corps de Jacob. Il est donc mort avec vous. Cela fera un mois dans quelques jours. »
Selmak écoutait Daniel mais ce fut pour lui comme s’il parlait une autre langue. Il comprit mieux l’attitude des quatre compères.
- « Alors je crois que vous n’êtes pas les seuls à vouloir une explication ! »
Il bougea un peu et grimaça sous la douleur. Sam était parti rejoindre Teal’c et se concentrait sur les instruments de bord. Selmak sortit une petite trousse de sa combinaison et s’apprêta à s’injecter un produit mais Jack l’en empêcha.
- « Je ne ferais pas cela si j’étais vous.
- Ce produit m’aide à soigner Jacob je vous signale. Sans lui, nous mourrons tous les deux.
- Laissez moi être septique sur la véritable mission de ce produit miracle ! Je pense plutôt qu’il maintient Jacob dans son coma !
- C’est ridicule !
- Oui je sais c’est une de mes spécialités ! Mais en matière de tok’ra, je m’y connais et j’ai appris à être méfiant. Après nos révélations, vous n’avez pas envie d’en faire de même ? »
Selmak jaugea la réflexion de Jack et finit par ranger son matériel. Ce dernier l’en remercia du regard. Il s’installa à ses côtés avec Daniel et attendit la fin du voyage.

_________________
Merci de lire les règles ici avant de poster pour la première fois !
Pour les spoilers, utiliser le code [spoiler].

avatar
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Miss O'Neill le Lun 23 Avr - 14:50

Base tok’ra – Sous terre

Les anneaux se rassemblèrent dans le couloir de la base et un éclair blanc fit apparaître les membres de SG-1 accompagné de Jacob. Delek les attendait et fit la moue en les voyant. Les nouveaux venus n’avaient pas l’air ravi non plus.
- « Je crois que nous devons parler. »
Les paroles de Selmak apparurent plus comme une injonction qu’une proposition. Ils se retrouvèrent dans les appartements de Delek. Celui-ci semblait très embarrassé devant Selmak et ne pas vraiment accepter la présence des terriens.
- « Je ne sais pas ce qui me vaut un tel accueil, Selmak !
- Tu m’as menti.
- Sur quel sujet ?
- Jacob. Ils m’ont dit que nous étions morts tous les deux. J’attends ton explication. »
Delek lança un regard réprobateur à SG1. Jack lui répondit de son sourire le plus ironique. Il se tourna à nouveau vers Selmak.
- « C’est exact.
- Qu’as-tu fait ?
- Ce qui était important pour notre cause. A cause de ce stupide humain l’un des nôtres était encore mort ! Tout ça pour son orgueil !
- Comment as-tu fait ?
- Nous avions accès à un sarcophage. Nous l’avons utilisé pour vous sauver tous les deux. Mais Jacob était au courant de tout alors nous avons fait ce qu’il nous semblait juste.
- Et limiter mon père à un simple emballage corporel était une bonne idée selon vous ? »
Sam exultait ! Comment ce tok’ra pouvait décidé ainsi de la vie d’un homme s’en l’en informer ? Il ne valait pas mieux que les goa’ulds.
- « Tu ne vaux pas mieux que les goa’ulds en agissant ainsi ! s’écria Selmak, offensé
- Peut-être mais notre cause a exigé de nombreux sacrifices de notre part ! Il était temps que les humains aient la leur. »
Les quatre membres de SG1 restèrent interloqués. Ce type était d’une arrogance et d’un manque d’humanité effarant.
- « Ne me regardez pas avec ce mépris ! Je n’étais pas le seul dans ce choix. Nous étions plusieurs à penser que cela valait mieux pour tous. Et puis vous pensiez votre père mort alors cela revenait au même.
- Je t’interdis de lui parler ainsi ! »
Delek sembla interloqué un moment devant la réaction de Selmak. Ce dernier le regardait avec défi et mépris. Le même regard que les humains en fait. C’était peut-être le signe que Jacob reprenait conscience.
- « Je vois que ce bon vieux Jacob revient à nous !
- Non pas encore en tout cas, mais cela viendra j’en suis certain !
- Serais-tu aussi faible que lui, Selmak ?
- Peut-être que je partage son sens de l’honneur et son amour pour la vie. Je préférerais mourir que vivre ainsi dans le corps d’un homme que j’apprécie… »
Il s’arrêta un instant semblant souffrir.
- « Vous allez bien ? s’enquit Samantha.
- Très bien, colonel ! Je crois que votre père refait surface. »
Il sourit à la jeune femme et celle-ci lui répondit. Elle s’en voulait d’avoir eu de pensées si dures envers Selmak. Grâce à lui, elle allait récupérer son père.
- « Que comptes-tu faire Selmak ?
- Quitter cette planète avant tout ! Il est hors de question que je continue la lutte avec des êtres aussi abjects que vous.
- Et où comptes-tu aller ?
- Bah pourquoi pas chez nous ? C’est une planète que vous connaissez et ça ma ferait plaisir ! répliqua Jack du tac au tac
- Avec plaisir, O’Neill. »
Ils quittèrent les appartements de Delek et se dirigèrent vers les anneaux d’un pas décidé. Delek se précipita à leur suite.
- « Tu regretteras bien vite ton choix, Selmak.
- Je ne crois pas Delek ! »
Les anneaux s’élevèrent autour d’eux et ils disparurent.

Cheyenne Mountain Complex – Infirmerie

Le colonel Carter se glissa timidement jusqu’à un lit. Selmac/Jacob ouvrit les yeux en entendant ses pas. Un sourire naquit sur ses lèvres et il lui fit signe d’approcher. Sa tête s’abattit sur sa poitrine. Son regard se fit un peu perdu. Il semblait tenter de reconnaître le lieu où il se trouvait. L’émotion envahit Sam.
- « Papa ? »
Jacob tourna la tête vers sa fille en affichant un air d’incompréhension. Sam se jeta dans ses bras. Qu’il était bon de sentir son cœur battre dans sa poitrine !
- « Sam ? Que s’est-il passé ?... Attends Selmak me fait un résumé… Quel traître ce Delek !
- Comme tu dis.
- Je suis désolé Sam. Je ne voulais pas te faire subir tout cela.
- Je sais, Papa. C’est tellement bon de te revoir. Selmak a été un véritable ami.
- Quand je te disais qu’il était exceptionnel !
- Hé ! C’est lui qui parle ou toi là !
- Va savoir ! »
Elle sourit. Ses yeux rougis brillaient encore des larmes qu’elle venait de verser. Des larmes de bonheur cette fois.
- « Alors quoi de neuf sur Terre ?
- Et bien, disons que c’est plutôt calme sans les réplicateurs, les goa’ulds et autres méchants. On pense un peu plus à nos vies.
- Tu es mariée ? »
Elle sourit gauchement et lui montra sa main absente de toute bague. Jacob sourit à son tour. Sam comprit alors que son impression était la bonne : son père n’était vraiment pour ce mariage. Mais comment allait-il prendre la nouvelle pour elle et Jack ? Ce dernier apparut et sembla vouloir faire demi-tour en voyant le père et la fille en pleine confidence. Jacob lui fit signe d’approcher.
- « Jacob ?
- C’est bien moi Jack ! »
Jack sourit franchement et jeta un coup d’œil à Samantha. Elle semblait heureuse à nouveau et son bonheur lui fit du bien.
- « Sam me faisait un résumé de ce que j’ai manqué.
- Elle vous a donc dit que je n’étais plus général ?
- Non pas encore. Et pourquoi ?
- C’est devenu trop calme ici alors le président a décidé de démilitariser un peu le site. Il voulait me virer alors j’ai pris ma retraite et il m’a offert de diriger le SGC en tant que civil.
- Vous avez accepté si je comprends bien.
- Oui c’est une situation qui me convenait bien. »
Jacob se tourna alors vers sa fille d’un air interrogateur.
- « Est-ce que mon petit discours de la dernière fois aurait eu des répercussions positives ?
- Oui. Merci encore, Papa.
- Tu es heureuse maintenant ?
- Plus que jamais. »
Les larmes menacèrent à nouveau les yeux de Sam. Jacob lui embrassa le front avec tendresse. Il la regarda dans les yeux et sourit. Puis il se tourna vers Jack.
- « Vous comptez l’annoncer bientôt ou non ?
- J’attendais la meilleure occasion pour cela, vous voyez. Je ne peux pas faire ça n’importe comment. Ce serait indigne de votre fille ! Et de moi ! »
Jacob parut déconcerté et Sam dévisagea l’homme qu’elle aimait avec une certaine appréhension face à ce qu’il tramait. Jack quant à lui affichait son sourire stupide mais tellement secret en même temps.


Cheyenne Mountain Complex – Salle d’embarquement

Les trois membres de SG1 attendaient que le vortex se forme tandis que le personnel se préparait au départ autour d’eux. Ils s’apprêtait à rejoindre Takara pour aider Teal’c et les autres jaffas dans l’élaboration de leur cité. Sam devait donner quelques conseils quant à l’utilisation du matériel que la Terre leur fournissait. Daniel quant à lui était impatient d’étudier les ruines de Takara sur le terrain après tant d’observations auprès de documents.
Samantha finissait d’empaqueter le matériel sur le F.R.E.D tandis que Daniel et Teal’c attendait en discutant sur la rampe.
La porte de la salle s’ouvrit et Jacob apparut. Il souriait.
- « Je peux me joindre à vous. J’aimerais proposer mon aide aux jaffas maintenant que je suis un paria chez les tok’ras ! »
Sam fit une moue désapprobatrice quant aux paroles de son père.
- « C’est avec honneur que vous êtes convié sur Takara, Jacob Carter. »
Teal’c s’abaissa avec honneur devant lui et Jacob fit de même. Il les rejoignit tandis que le vortex se formait. Ils avancèrent sur la rampe, laissant passer les différents F.R.E.D et leurs chargements. Jack apparut alors un peu essoufflé.
- « Un problème ? demanda Sam
- Non je voulais juste vous souhaiter bon voyage. »
Il s’approcha alors de Sam, prit son visage dans ses mains et l’embrassa langoureusement. Jacob debout devant la porte souriait malgré lui, heureux du bonheur de sa fille et amusé également de la façon dont Jack annonçait sa relation avec elle à la ronde.
Teal’c quant à lui avait le sourcil en orbite mais finit par sourire comme Jacob et lui jeta un regard complice.
Daniel quant à lui n’arrivait pas à s’en remettre. Il regardait le couple, ahuri comprenant qu’il s’était fait berné en beauté.
Jack s’écarta enfin de sa compagne et accrocha son regard plein de tendresse, de surprise et d’amusement.
- « Bon voyage, colonel.
- Merci, monsieur. »
Elle rejoignit alors son père sur la rampe ignorant un Daniel encore surpris. Elle échangea un sourire avec son père. Jacob lui passa un bras autour des épaules et ils traversèrent ensemble le vortex bientôt suivi par Teal’c. Daniel regardait Jack avec incompréhension.
- « Daniel, vous savez combien ça coûte de garder cette porte ouverte ? Ils vont vous attendre. »
Sans vraiment reprendre pied avec la réalité, Daniel obéit et rejoignit ses amis par le même chemin. Le vortex se referma derrière lui. Tous les membres de la base présents regardaient Jack avec étonnement. Il afficha un air surpris et autoritaire.
- « Allez au boulot, maintenant ! »
Chacun partit vaquer à ses occupations et Jack quitta la salle d’embarquement, un sourire satisfait sur les lèvres.


Enfin...

Le bonheur est dans mon coeur
L'amour est dans ma vie
J'ai trouvé mon âme soeur
Le soleil a remplacé la pluie

Enfin

Le souhait que la terre entière sache
Que mon bonheur s'expose aux yeux du monde
Que l'aboutissement de notre amour se sache
Qu'il fasse l'effet d'une bombe

Enfin

Savoir que mon lit n'est plus vide
Me souvenir des moments intimes
Oublier ce visage livide
Seul ce moment prime

Enfin

Pouvoir me perdre dans ses bras
Sans craindre de représailles
Laisser aux oubliettes cette loi
Il n'y a que l'amour qui vaille

Enfin

Imaginer un avenir à deux
Qui ne soit pas compromis
Prévoir des enfant, un peu
Laisser libre cours à nos envies

Enfin

Ton baiser m'emmène vers un autre monde
Le silence se fait dans la salle d'embarquement
Voilà comment tu annonces à la ronde
La vérité sur nos sentiments

Enfin

C'est ce que m'ont dit nos amis
Après une étreinte pleine d'émotion
Dans leurs yeux dansaient la vie
Dans leurs bras leur bénédiction



Fin


Voilà c’est terminé ! J’ai réussi à la faire plus longue que les autres alors j’espère qu’Hito sera satisfaite. Je sais bien que cette histoire ne pourra jamais avoir lieu dans Stargate mais ça fait du bien d’imaginer ça.

Sinon un petit feed-back me ferait plaisir, bon ou mauvais ça fait avancer l’auteur !lol En tout cas merci à tous ceux qui m’ont lu précédemment et m’ont laissé de jolis commentaires sur le forum de SG1 France.
En tout cas, le mot de la fin sera :


SSSSSSSHHHHHHHHIIIIIIIIIIIPPPPPP PPPPPPPPPPOOOOOOOOOWWWWWWEEEEERRRRR !!!!!!!!!!!!!!!

_________________
Merci de lire les règles ici avant de poster pour la première fois !
Pour les spoilers, utiliser le code [spoiler].

avatar
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Fan21 le Lun 23 Avr - 15:11

oh la la mais elle a déjà un bout de temps cette fic non lol! Je l'ai relue et je la trouve toujours aussi sympa quoique un peu trop irréaliste Wink
avatar
Fan21
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 336
Age : 38
Localisation : la plupart du temps au boulot ...
Date d'inscription : 06/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Miss O'Neill le Lun 23 Avr - 16:32

Bah suffit de regarder la date où elle a été terminée ! cheese Donc oui elle est pas récente mais apparemment je n'avais pas eu le cran de la poster ici. J'en suis moins fière que les autres je dois avouer. Et puis j'ai d'autres idées sur le sujet. Il me reste plus qu'à m'y mettre. siffle

_________________
Merci de lire les règles ici avant de poster pour la première fois !
Pour les spoilers, utiliser le code [spoiler].

avatar
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  rauz le Mer 25 Avr - 17:56

je crois que je l'avais déjà lu ... ou alors j'ai l'ancéphale court-circuité par toutes les précédentes lectures ... Cool

Spoiler:
j'aime, c'est pas réaliste (Jack qui déclare sa flamme, qui pleurt etc ...) mais effectivement, vu le zod auquel cette fic fait suite, c'est largement compréhensible ...

bref ... j'aime Laughing
avatar
rauz
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1955
Age : 30
Date d'inscription : 15/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Miss O'Neill le Mer 25 Avr - 20:36

Je ne suis pas super satisfaite de cette fic non plus mais il faut savoir assumer toutes ses erreurs et puis je l'ai écrite pour qu'elle soit lue alors autant la poster. Laughing

Sinon merci pour ces critiques constructives toujours plus agréables que dès félicitations toutes simples ! Wink

_________________
Merci de lire les règles ici avant de poster pour la première fois !
Pour les spoilers, utiliser le code [spoiler].

avatar
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  shippyx le Mer 25 Avr - 22:55

sympa ta fic, ia juste le fait que quand
Spoiler:
jack "pleure" sa me fait un peu bizarre il a pas encore de relations avec sam, elle vient juste de sortir de sa rupture et j'ai toujours vu o'neill comme quelqu'un ayant une trés trés grosse carapace caché par un humour spécial jack Wink donc la percer aussi facilement
...mais ton style est agréable a lire. Merci de défrustrer un grand nombre de shippeuses comme moi..
bonne continuation Smile Wink

message édité:
attention aux spoilers !
Gjc

shippyx
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 30
Age : 29
Localisation : Poitiers
Loisirs : tout et rien
Date d'inscription : 06/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  lydie le Jeu 26 Avr - 11:51

moi j'ais bien aimer Wink
je te dis bravo
avatar
lydie
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 77
Age : 29
Localisation : 89
Loisirs : la moto et regarder stargate sg1
Date d'inscription : 12/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  ac28 le Jeu 26 Avr - 12:37

diable diable Very Happy
avatar
ac28
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 125
Age : 28
Localisation : quelque part dans une galaxie lointaine...
Loisirs : stargate sg-1 !
Date d'inscription : 21/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  bibiche le Ven 27 Avr - 23:03

Bon alors un petit com (positif, hein!!) parce que lorsque j'ai commencé à lire ta fic j'ai pas eu le temps de la finir et ça m'a tracassé toute la nuit...
Comment ne pas adorer...
Spoiler:
la déclaration ac le petit papier, c'était tellement touchant...
Bref, agréable, fluide, touchant, parfait quoi pour mon petit coeur de shippeuse, merci Wink
avatar
bibiche
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 439
Age : 31
Localisation : Basse-Normandie
Loisirs : Voyager, équitation, danse, escalade...
Date d'inscription : 28/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://cpaf.forumactif.org/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Miss O'Neill le Mer 2 Mai - 0:44

De rien ! Wink Ravie qu'elle t'ai plu ! Very Happy

_________________
Merci de lire les règles ici avant de poster pour la première fois !
Pour les spoilers, utiliser le code [spoiler].

avatar
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  stargate girl le Mer 2 Mai - 11:41

Irréaliste mais sympa à lire ! lol! Salutations à toi ! Cool
avatar
stargate girl
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 20/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  nanoo le Mer 20 Juin - 2:13

Que dire ?

Cette fic n'est pas réaliste, les évenement s'enchainent un peu trop vite par moment, ils auraient mérité plus de développement mais le style est agréable, l'histoire est sympa et j'ai passé un bon moment à la lire

Valaaaaaaaa
avatar
nanoo
Lecteur d'Agatha Christie
Lecteur d'Agatha Christie

Nombre de messages : 673
Age : 35
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 31/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Implicite le Mer 20 Juin - 2:51

Je n'ai lu que les 4 premières pages, mes tits noenoeils étant trop fatigués pour continuer, je finirai donc demain.
Même si vu la date, je pense l'avoir déjà lu, je la relis quand même.

Spoiler:
La planère Jaffa c'est Dakara et pas Takara :p

Sinon, je n'ai pas ton Jack romantique : on dirait moi !!!
Sauf que je n'ai pas de Sam Crying or Very sad

Mais pour ce que j'en ai lu, j'aime beaucoup. Je vois que le retour de Daniel "pas très habillé" t'as marqué Wink , et je pense que l'on peut ouvrir un stand de guimauve tous les deux.

XXX
avatar
Implicite
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 153
Localisation : Région Lyonnaise
Date d'inscription : 19/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Miss O'Neill le Mer 20 Juin - 18:19

Je me disais bien que y avait que mon Impy pour sortir les vieilleries du grenier !!! Laughing Et en plus tu sors celle dont je suis la moins fière !

Spoiler:
Pour Takara, tu fais bien de me le dire j'avais fait le changement sur ma fic mais pas ici ! Wink
Et va savoir si ce Jack là ne m'a pas été inspiré par toi ! Je te laisse méditer sur ces belles paroles !

*mode modo ON*
Mon Impy le newbie qui a déjà tout compris des codes spoilers ! Rolling Eyes
*mode modo OFF* cheese

_________________
Merci de lire les règles ici avant de poster pour la première fois !
Pour les spoilers, utiliser le code [spoiler].

avatar
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Implicite le Mer 20 Juin - 18:27

Pour les codes j'apprends très vite :*

Spoiler:
Si un jour tu me fais un "regard à la Sam", tu sauras si un Jack sommeille en moi...
Sinon j'ai fini la fic, tu n'aimes pas la Tockr'a Wink mais je suis de ton côté
avatar
Implicite
Lecteur du Journal
Lecteur du Journal

Nombre de messages : 153
Localisation : Région Lyonnaise
Date d'inscription : 19/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Miss O'Neill le Mer 20 Juin - 18:35

Tu as déjà mis l'équipe de modération dans ta poche rien que pour ça ! cheese

Spoiler:
Sinon, le côté méchante tok'ra, ça devait venir de mon côté O'Neillien ! Et honnêtement, à part Selmac, les tok'ras sont pas de supers alliés !!!

Merci pour ton comm et pour avoir sorti cette vieillerie ! Wink

_________________
Merci de lire les règles ici avant de poster pour la première fois !
Pour les spoilers, utiliser le code [spoiler].

avatar
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Arduina le Mer 2 Jan - 23:56

J'adore cette fic! Qu'est ce que je donnerai pour voir la tête de
Spoiler:
Daniel
à la fin Smile lol!

Arduina
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 67
Age : 39
Date d'inscription : 13/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Ayana le Jeu 3 Jan - 21:49

Bon et bien comme ça a déjà été dit le manque de réalisme m'a géné par moment (et la guimauve aussi) mais c'est agréable de pouvoir observer comme tu as su perfectionner ton art avec le temps, et ça reste quoi qu'il arrive très agréable à lire dans l'ensemble.

J'aime particulièrement le début qui.... comment dire, est pleins d'émotions justes et très bien décrites.... bref on voit que même si c'est assez ancien la miss O que l'on connait était déjà là Wink

Spoiler:
Et je suis d'accord, qu'est-ce que je donnerai pas pour voir la tête de tout le monde à la fin Laughing
avatar
Ayana
Lecteur du Larousse
Lecteur du Larousse

Nombre de messages : 1218
Age : 28
Localisation : Nantes, raah Nantes, son chateau, ses gondoles.... :p
Loisirs : L'histoire et l'archéologie of course, les livres, les amis, les séries....
Date d'inscription : 14/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ayana-pitchoune.livejournal.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  COLONEL59 le Jeu 3 Jan - 22:56

Alors moi , le début
Spoiler:
Quand jack pleure
,j ' ai trouvée ce passage pas tres réaliste , mais bon c 'est du au faite que dans la plupart des fics que j 'ai lut c 'est l 'inverse Smile , quoiqu 'il en soit , c 'est agréable a lire . Very Happy
avatar
COLONEL59
Lecteur de Harlequin
Lecteur de Harlequin

Nombre de messages : 216
Age : 27
Loisirs : surfer sur internet , lire des fics , regarder stargate
Date d'inscription : 02/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Miss O'Neill le Mar 15 Jan - 21:05

Merci à tous !

Comme je l'ai déjà dit, cette fic n'est pas une de mes préférées non plus et j'apprécie de voir que mon esprit critique est proche du votre !

J'espère seulement réussir à écrire à nouveau quelque chose...

_________________
Merci de lire les règles ici avant de poster pour la première fois !
Pour les spoilers, utiliser le code [spoiler].

avatar
Miss O'Neill
Modo : La sulfateuse

Nombre de messages : 1938
Localisation : L'autre bout de la galaxie
Loisirs : Des tas !
Date d'inscription : 23/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  lilyplay le Mer 13 Fév - 17:53

elle est sympa a lire cette fic bien que pas tres realiste je l aime bien diable
avatar
lilyplay
Lecteur de Voici
Lecteur de Voici

Nombre de messages : 109
Age : 35
Localisation : souvent au boulo
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aveux et conséquences

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum