Changer son destin

Aller en bas

Donnez une note au chapitre

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
60% 60% 
[ 3 ]
40% 40% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 5

Changer son destin

Message  diabolikvampyr le Lun 9 Jan - 21:05

Auteur:Diabolikvampyr
Rating:M ou R pour plus tard
Résumer:Hermione se retrouve dans le passé qu'elle doit changer...
Couple:HGSR, SBOC, RLOC, JPLE...
Disclaimer:Rien n'est à moi, malheureusement... tout est à J.K Rowling

Changer son destin

oOo¦¤¦oOo

Me voilà avec une nouvelle fic... C’est un Rogue Hermione et qui se passe au temps des maraudeurs. Il y aura aussi du James Lily, du Remus Alyssa-Rose et du Sirius Marie-lys J’espère que vous allez apprécier.

Bizou Diabolik vampyr


oOo¦¤¦oOo

Prologue

oOo¦¤¦oOo


Hermione Granger devrai rentrer en septième année dans la célèbre école de sorcellerie de Poudlard. Vers le milieux de l’année, Voldemort avait attaquer La bataille avait été difficile. Il y eut beaucoup de perte, Lee Jordan, Seamus Finnigan, Parvati et Padma Patil, Susan Bones, Alastor Maugrey et plein d’autres. Drago Malefoy était lui aussi mort, mort en héros, défiant son père. Mais Harry avait fini par être vaincu et ils durent bien vite s’enfuire. Puis tout se dégrada. Voldemort et ses mangemorts prirent en main le monde sorcier. Partout dans le monde, des gens mourrait. Plus personne n’étaient en sécurité. Un par un, les survivants moururent, laissant Hermione seul. Pour l’instant, elle dormait d’un seul œil dans un entrepôt abandonné, dans une pseudo sécurité.

oOo¦¤¦oOo


Hermione courait dans les bois de Poudlard. Un homme semble la poursuivre. Elle regarde derrière elle. Grossière erreur, son pied s’emmêle dans une racine et elle s’étend de tout son long. Elle bruit de pas se rapproche. Elle se relève et se remet à courir, mais elle tombe encore. Mais cette fois-ci, elle ne se relève pas. L’inconnu est maintenant sur elle. Il porte une cape noir, comme celle des mangemorts. Quand son capuchon tombe, elle découvre Drago, qui lui sourit chaleureusement (Ils étaient devenu très ami par le passé) Il se met à lui parler.

Quand le temps sera arrivé

d’accomplir ta destinée,

ta magie se réveillera.

Dans le passé tu te retrouvera

Pour les sauver,

Laisse ton cœur de guider

Et non ta raison te piéger

Et n’oublie pas

Seul la rose d’Amalia

Au présent te ramènera


oOo¦¤¦oOo


Hermione se réveilla en sursaut. Elle dut s’habitué quelque instant à la lumière, les mots de son ami résonnant dans sa tête. Une fois accoutumé, elle s’aperçu qu’elle était entourer de mangemorts. Elle voulu prendre sa baguette, mais elle ne la trouvait plus. Un mangemort se détacha du groupe, ses cheveux blond-blanc lui indiqua qu’il s’agissait de Lucius.

« C’est sa que tu cherche? » lui demanda-t-il en lui montrant sa baguette.

La jeune fille grogna mais ne bougea pas. Elle se savait piégé. C’était la fin. Elle ne savait pas si elle devait se sentir triste ou heureuse de cette fatalité. Lucius leva sa baguette, murmura le sortilège de mort. Alors que la lueur verte se dirige vers elle, une lumière blanche émana d’Hermione, puis elle perdit connaissance.

Je sais que c’est court, mais c’est juste le prologue… Review SVP!Le prochain chapitre demain et ensuite sa sera tout les mardi jusqu'à se que j'ai épuisé ma réserve de chapitre...[/center]

diabolikvampyr
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 1 et 2

Message  diabolikvampyr le Dim 5 Fév - 17:58

Changer son destin

Dans le prologue :

Alors que la lueur verte se dirige vers elle, une lumière blanche émana d’Hermione, puis elle perdit connaissance.


oOo¦¤¦oOo

Chapitre 1 :

En 1975

oOo¦¤¦oOo


Quand elle revint à elle, elle souffrait d’un affreux de tête et elle était coucher sur un lit. Il lui fallu quelque temps avant de se rappeler se qui c’était passé. Elle fut d’ailleurs surprise d’être encore en vie. Elle finit par ouvrir les yeux. Elle voyait un peu flou, mais elle put quand même s’apercevoir qu’un type était pencher sur elle. Un type qui ressemblait étrangement à Harry Potter.

« Je suis peut-être pas si vivante que sa. Si la mort me ramène au gens que j’aime, temps mieux. » pensa Hermione

« Harry? C’est toi? » demanda-t-elle, souriante

« Non »

Elle perdit sont sourire.

« Je m’appelle Potter, James Potter »

Le temps que l’information lui arrive au cerveau et elle se redressait à toute vitesse sur son lit. Assise, elle pu voir la chambre dans laquelle elle était et face à elle, se trouvait un calendrier. Elle se rendit compte que l’on était le 20 août 1975. Elle se rappela les paroles bizarres que lui avait dit Drago. « Dans le passé tu te retrouvera », se qui la fit sourire malgré elle.

« Où suis-je » demanda-t-elle bien qu’elle le sache déjà

« Tu es à Londres. Mes parents qui sont aurors t’ont sauver de deux mangemorts. Tu te rappèles se qui c’est passé? »

« Non. Au fait, je m’appelle Hermione Granger »

« Alors miss Hermione, ma mère a pris soin avant d’aller travailler de vous amener du linge propre. Habillez-vous, descendez, on déjeunera et ensuite on verra bien. Peut-être veux-tu avertir tes parents, ils vont s’inquiéter »

« Merci mais non. Ils sont morts l’an dernier »

« Désolé »

« Ne le soit pas. Par contre, j’aimerai bien envoyer un message à Dumbledore pour lui dire que je suis là. »

« D’accord! Il y a tout se qu’il te faut sur le bureau. Je te prêterai un hibou »

Il sortie, la laissant seul.

Cher M. Dumbledore,

Je me nomme Hermione Granger et ma situation est plutôt spéciale. En effet, aussi incroyable que cela puisse paraître, je viens du future. Ne me demander pas comment je suis arrivé ici, je ne le sais pas. Je vous demanderai donc, même dans ses conditions hors de l’ordinaire bien vouloir accepter ma candidature en septième année à Poudlard

Mes salutations,

Hermione Granger


Une fois la lettre envoyé, elle remit son linge (qui avait été lavé par Mme Potter.) Il y avait aussi une clé de chez Gringotts, se qui intrigua tout d’abord puisqu’elle n’avait pas de compte. Elle l’a mis quand même dans sa poche, elle verrai plus tard. Elle descendit pour faire connaissance avec James.



oOo¦¤¦oOo

À partir de ce chapitre, il y aura une sorte de flash back, comme une histoire parrallèle à celle la, qui résume la sixième année d’Harry et les autres, avant le drame décrit dans le premier chapitre. Ils se situeront au début et/ou à la fin de chaque chapitre. Ils seront en italique…

Chapitre 2

Un nouvel arrivant

oOo¦¤¦oOo


Par on ne sait quel miracle, les Dursley avait accepter que Ron et Hermione viennent passé deux semaines chez eux puis qu’Harry ne pouvait pas aller au Terrier. Ils parlaient dans le grenier où ils s’était réfugié pour les éviter quand ils eurent l’idée de fouiller dans les boites qui y étaient entreposées. Ils trouvèrent dans l’une d’elle un album de photo ayant appartenu à Lily, seul souvenir d’elle. Souvenir que Pétunia avait sûrement oublier de jeter, par mégarde. Il y avait plein de photo d’on une qu’Harry garda, représentant James, Lily (la jeune fille donnait un baisé sur la joue de James) Rémus, Sirius et Peter. Il garda la photo, mais il déchira le coté où se trouvait le traître.

Elle passa sa deuxième journée en 1975 avec James qui lui fit visité la ville et lui parla de Poudlard, le fonctionnement de l’école entre autre, bref plein de choses qu’elle savait déjà. James avait contacter ses parents et ils avaient accepté, non, l’avaient obliger à rester jusqu’à la fin des vacances, soit dans un peu plus de deux semaines. Érik et Jade Potter eurent avec Hermione un comportement semblable à celui qu’avait Molly Weasley avec Harry, hyper chaleureux. Ils lui préparèrent une chambre, face à celle de James(en passant, c’est dans la chambre de James qu’Hermione c’était réveillé). Sa chambre était assez grande et simple. Un lit tout se qu’il y a de plus normal, une commode, un garde-robe et un bureau pour y faire ses devoirs, si elle en avait. Comme tout le manoir, c’était très classe.

À 7 heures, ils mangeaient tous ensemble dans la spacieuse cuisine. Les elfes de maison (Pour évité toute poursuite par les membres de la S-A-L-E, je tiens à précisé qu’ils étaient traités avec respect) leurs amenèrent un magnifique gigot d’agneau comme elle n’en avait pas manger depuis longtemps, l’exile apporter par la monté de Voldemort au pouvoir l’obligeant à se nourrir exclusivement de se qu’elle trouvait. Elle sursauta quand le visage d’une femme apparu dans la cheminer.

« Allo James! Érik, Jade? Déslé de vous déranger sur l’heure du soupé, mais il y a eu un accident magique du côté Moldu. Tout nos agents sont occuper. Pouvez vous allez réglé le problème? »

Il s’agissait de leur patron. M. et Mme Potter acceptèrent et ils partirent. Ils devaient rentrer tard et ils ne rentrerait certainement pas avant qu’ils soient couché. Ils devaient être sur qu’ils n’avaient oublier de faire « oubliette » à tout le monde. Ils devaient tous ramasser et remplir des tas de papier. James et Hermione restèrent donc seul.

« Je vais aller prendre ma douche d’accord? Fait comme chez toi. »

La jeune fille alla s’asseoir dans le salon, elle mis de la musique et elle se laissa choir sur le divan. Elle allait s’endormir quand elle entendit sonné à la porte. Comme James ne semblait pas prêt à sortir de la douche comme le témoignait l’eau qui coulait toujours, elle se leva et alla répondre. Il pleuvait à l’extérieur et le garçon qui se trouvait face à elle, valise en main était tout mouiller. Avec ses cheveux noir et son sourire charmeur, elle reconnu sans peine Sirius qu’elle avait déjà vu à cette âge sur la photo du début de chapitre. En la voyant, Sirius eut un mouvement de recule, il regarda s’il était à la bonne adresse, comme c’était le cas, il l’a regarda avec curiosité. Hermione ne pu s’empêcher de rire un peu avant d’enchaîner, lui tendant la main.

« Je m’appèle Hermione, les parents de James m’hébergent. Tu veux entrer il mouille à ciau? »

Les deux semaines avait bien vite passé. Et le premier septembre arrivait à grand pas. Ils était tous les trois au chemin de traverse pour acheter leur fourniture. Ils s’arrêtaient aux trois ballais quand Drago Malefoy passa près d’eux. Ils les regarda avec dédain avant de continuer sa route.

« Non mais regardez les! Toujours aussi uni, le trio d’inséparable! J’en ai marre. Moi aussi, j’en veux des amis. Des vrai, comme eux, Je l’ai envie, mais je les déteste tellement aussi . Pourquoi je peut pas être heureux moi aussi. Oh non! Voilà Face de pékinois et mes deux gorilles imbéciles. Tous là pour mon nom et mon argent. J’en ai marre! Et le pire dans tous sa, c’est que je reste là, à rien faire, à engueuler les types à qui je voudrai ressembler. (soupire décourager).»

Et il rejoignit ses « amis » le cœur lourd.

À suivre… Envoyez moi des reviews…

diabolikvampyr
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 3 et 4

Message  diabolikvampyr le Dim 5 Fév - 18:01

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 4

Le mystère du coffre

oOo¦¤¦oOo


Dans le salon, James, Hermione et Sirius parlaient. La jeune fille s’entendait bien avec lui. Elle le trouvait différent qu’après sa sortie d’Azkaban. Toujours souriant, il y avait aussi des étincelles dans ses yeux. Mais se qui marqua le plus la jeune fille se fut l’innocence de son regard. Toute les années qu’il avait passé à la prison des sorciers et les années de guerre lui avait enlever. Une innocence qu’elle avait elle même perdu. Hermione avait failli pleurer en le voyant, émue, mais elle se retint. Bon, pour en revenir à l’arriver de Sirius. Tanné de sa famille de mangemorts qui ne faisait que le traité en traître, il avait fini par péter un plomb et avait décidé de s’enfuir une bonne fois pour toute. Donc le voilà chez les Potter. Ils finirent par aller tout les trois se coucher.

oOo¦¤¦oOo


Hermione se réveilla tard le lendemain. Elle descendit déjeuner. Dans la cuisine, elle ne trouva qu’Érik et Jade, les deux garçon dormaient toujours. Les valises de Sirius traînait dans la cuisine.

« Bien dormi? » demanda Jade « à qui sont ses valises? Tu ne comptes pas nous quitter j’espère? Tu sais que tu es la bienvenue. »

« Non, non, je ne part pas, se sont les valises de Sirius. Il est arrivé hier. »

« D’accord » lui répondit Érik « Nous allons au chemin de traverse cette après midi pour acheter des fourniture à James, je suppose que tu en a aussi a acheter. »

Il furent interrompit par le cri de Sirius, sûrement réveillé par le réveil à la James soit être arroser par un seau remplis d’eau froide. Hermione et les parents de James rirent.

oOo¦¤¦oOo


Au chemin de traverse, les parents de James allèrent faire leur commission pendant que James et Hermione allèrent acheter leur fournitures.

« Je dois aller chez Gringotts, changer mon argent et aller voir dans mon coffre. »

« D’accord » dit James

« En route pour Gringotts! »s’exclama Sirius

« Oui et ensuite, on va voir Remus, il est supposer nous attendre aux trois ballais. »

Entre ici étranger si tel est ton désir

Mais à l’appât du gain, renonce à obéir,

Car celui qui veut prendre et ne veux pas gagner,

De sa cupidité, le prix devra payer.

Si tu veux t’emparer, en ce lieu souterrain,

D’un trésor convoité qui jamais ne fut tien,

Voleur, tu trouveras, en guise de richesse,

Le juste châtiment de ta folle hardiesse


L’inscription sur la porte lui indiqua qu’elle était arrivé à Gringotts. Elle alla voir un gobelin. Il était plus petit qu’Hermione, ils dépassait à peine le comptoir. Il avait le teint sombre, un visage intelligent, une barbe en pointe des pieds et des doigts longs et fins.

« J’aimerai allez dans ce coffre s’il vous plait»

Elle lui tendit la clé. Elle fut emmener dans un passage étroit. Elle grimpa dans un wagon qui s’arrêta devant la porte d’une chambre forte, celle qui abritera plus tard la pierre philosophale. Elle entra dans le coffre suivi de James et Sirius. Il y avait un tas d’argent, des Gallions, des Mornilles et des Noises, mais aussi de l’argent moldu. Derrière le tas d’argent, elle aperçu une faible lumière rougeâtre. Demandant aux garçons de rester là, elle contourna la monnaie et alla en arrière. Elle y trouva une fleur, une rose, plus précisément la rose d’Amalia(voir Prologue) et une photo d’Harry, Ron et elle. Elle la tourna de bord et elle y aperçu un texte.

Quand le temps sera arrivé

d’accomplir ta destinée,

ta magie se réveillera.

Dans le passé tu te retrouvera

Pour les sauver,

Laisse ton cœur de guider

Et non ta raison te piéger

Et n’oublie pas

Seul la rose d’Amalia

Au présent te ramènera


Elle sourit, plia la photo et la mit dans sa poche. Elle sortit en souriant avec les deux autres garçon.

oOo¦¤¦oOo


Ils sont tous les trois(Harry, Ron et Hermione)de l’autre côté de la barrière de la voie 9¾. Molly terminait ses recommandations, elle serra les trois jeunes gens puis elle se tourna vers Ginny qu’elle essaya d’embrassé, mais cette dernière protesta. Ils montèrent dans le train et se dernier partit en faisant sonné son sifflet.

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 5

Première rencontre avec l’ennemis

oOo¦¤¦oOo


« Les trois balais » était plein. Ils durent se faufiler entre les gens pour arriver au comptoir. Ils se commandèrent tous une bière-au-beurre et ils parlèrent en attendant Remus. Ce fut Sirius qui l’aperçu en premier.

« MOONY, MOONY! ON AI ICI » cria Patmol.

Le loup-garou se dirigea vers eux, avec un sourire. Hermione du s’avouer qu’il était plutôt sexy, avec ses cheveux brun châtain tirant sur le blond, ses yeux ambres et l’expression de calme qu’il semblait ne jamais se départir.

« Remus je te présente Hermione et Hermione, je te présente Remus » dit James « Elle va venir au Poudlard elle aussi.»

« Salut! » répondit Remus en tendant sa main à la jeune fille.

« Salut » lui répondit-elle en lui serrant la main.

« Romerta, je vais te prendre une bière-au-beurre moi aussi » demanda Remus à la serveuse.

Ils parlèrent ensemble tout en sirotant leur boisson.

« Va falloir acheter nos fournitures » proposa Hermione.

« Bonne idée » répondit Cornedru.

Ils partirent. Ils avaient tout leur fourniture quand ils passèrent devant la boutique de Quidditch. James et Sirius voulurent absolument s’y arrêter. Pendant que les deux garçon s’extasiait devant le tout nouveau ballai « la comète volante », Remus et Hermione s’en allèrent distraitement à la librairie.

« Alors comme sa, tu es héberger chez les Potter? »

« Oui! Ils m’ont sauvé de quelques mangemorts. »

« Vraiment? Tu as eu de la chance! »

« Je sais. Tu as trouver un livre intéressant? »

« Je ne connais aucun des titres » lui avoua Remus

« Ce sont des livres moldu! »

« Je n’ai jamais lu de livres moldu! Que dis-tu de La mission de Barbie? »

« Intéressant… Pour une jeune fille de 10 ans rêvant d’un prince charmant. Pas vraiment ton genre je crois! »

« Non, vraiment pas. Frankenstein? »

« Mary Shelley, un classique! Très intéressant.»

« Je le prend! »

Ils allèrent payer. Ils retrouvèrent vite Sirius et James, qui sortait eu aussi du magasin de Quidditch. Ils les rejoignent et ils décidèrent d’aller du coté moldu. Les trois garçons était curieux et Hermione décida de leur faire visité Londres. Alors qu’il marchait vers le Chaudron Baveur, ils furent accoster par un jeune homme blond ressemblant à Drago.

« Merde! Lucius Malefoy!» grogna Patmol

« Et si c’est pas c’est stupide amoureux des moldu! » déclara Lucius.

Il se tourna vers la jeune fille et il continua :

« Nouvelle? Tu devrai pas traîner avec des types comme eux. Si tu veux des amis à Poudlard, son mon amie, se qui veut dire de ne pas être la leur! De toute façon, ils ne t’attireront que des problèmes. »

« Des problèmes? » Lui répondit-elle, froide « Je suis capable de m’en attirer seul! De toute façon, tu n’aimerai pas traîner avec moi. Puis que les ‘’ sans-pur’’ comme toi, n’aime pas traîner avec les sang-de-bourde comme moi. »

« Tu viens de te faire un ennemis de taille » maugréa Lucius

Puis il partit en grognant des « Satané Sang-de-bourde! » et des « Faudrait tous les éliminer les impures! » qui fit rirent Hermione.

« Non mais ce… ce… ce con! »s’exclama Sirius, visiblement en rage, se qui fit rire encore plus Hermione.

« Calme-toi Pat’. De toute façon, Mione lui a bien fait ravalé ses mots! » dit James

« Oui, mais maintenant ce con va encore plus l’emmerder. » continua le chien noir.

« Ne vous en faites pas pour moi les gars! Je saurais m’en sortir »

« Mais s’il te touche… »commença James

« il aura à faire à nous » poursuivie Sirius

« car on ne touche pas aux amis des maraudeurs! » termina Remus, ce qui fit bien rire Hermione.

Elle arrêta de rire quand elle croisa les yeux bleu foncé d’un étrange garçon qui les regardait, un visage exprimant à la fois l’envie, le dégoût et la haine. Bien que se doutant de la réponse, elle demanda quand même au maraudeurs qui il était.

« Severus Rogue, mais on l’appelle Servellus. Un vrai connard ce type. Pas autant que Malefoy, mais un connard quand même »

Pas tellement convaincu, la jeune fille se laissa entraîner par les garçon. En route pour Londres moldu!

À suivre..

diabolikvampyr
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 5 et 6

Message  diabolikvampyr le Dim 5 Fév - 18:04

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 6

Pleur mon petit, pleur

oOo¦¤¦oOo


Rendu de l’autre côté, elle ne retint pas son éclat de rire devant les regard ébahis des trois adolescents. Décidément, elle n’arrêtait pas de rire aujourd’hui. Cela l’amusait de les voir s’émerveillé devant les technologies moldu. C’était surprenant de voir comment les sorciers étaient si peu au courant de tout ce qui était moldu. Ils rentrèrent au chemin de traverse vers 4 heures car les parents de James les attendaient. Remus devait aller chez les Potter jusqu’à la rentrer dans une semaine. Tous les quatre riant aux larmes à la suite d’une blague de Sirius, il ouvrirent le passage et ils s’arrêtèrent de rire. Devant eux, les gens semblaient affolés. Parmi la foule, il y avait beaucoup de mangemorts, au moins une cinquantaine. Par réflexe, Hermione tira James, qui était devant elle, juste à temps pour ne pas recevoir le sort de mort qui atteint le mur de bric, créant un cour circuit. Ils voulurent entrer avant que le mur se ferme, mais ils se cognèrent à un mur invisible.

« Par Merlin! Qu’est-ce qu’on fait? » dit Remus, toute trace de calme disparu.

« Surtout rester calme » clama Hermione, maintenant sérieuse et sur d’elle.

« Mes parents nous attendent de l’autre côté. Qu’est-ce que l’on fait? Il est hors de question que je les laisse là. Et puis ils vont s’inquiété de ne pas nous voir. »

« On a pas trop le choix James, on peut plus entrer et c’est beaucoup trop dangereux. Il faut avertir les aurors pour qu’ils trouvent une solution. »

Alors qu’ils se tournèrent pour partir, le mur se réouvrit, les mangemort étaient disparus, laissant derrière eux une traîner de cadavre. Du coin de l’œil, Hermione vit Remus vomir sur le sol, la vue des dépouilles sûrement.

« Par Merlin! » souffla Sirius comme si parler plus fort amènerai immédiatement des mangemorts vers eux.

« Vérifions s’il y a d’autres corps. » dit Hermione, las.

Alors qu’elle cherchait, elle remarqua bien vite que James restait les yeux fixer dans le vide, hypnotisé par les corps de ses parents. Hermione se pencha, vérifia leurs pouls et se tourna vers le jeune garçon.

« Je suis désolé, ils sont morts » murmura Hermione, appréhendant sa réaction, mais le garçon fit que tourner le regard et partir trouver des survivants.

La jeune fille le regarda s’éloigner, puis elle baissa la tête, triste. Ils furent vite rejoint par des aurors à qui ils expliquèrent leur version des faits. Il y eu peu de rescapés et les pertes furent lourdes. Deux étudiants de Poudlard et leurs parents, 20 vieillard, 12 femmes, 4 enfants et une trentaine d’hommes perdirent la vie. Un véritable carnage avait eu lieu. Plus Hermione regardait la scène qui se déroulait sous ses yeux, plus elle se sentait coupable. Peut-être aurait-elle pu empêcher le massacre? Non, elle n’aurai pas pu, elle ne savait même pas pour l’hécatombe. Décidant qu’elle ne devait pas se laisser allez à la déprime à chaque morts qu’il y aurai, elle rejoignit ses trois amis.

Harry, Hermione, Ron et Ginny sont dans un compartiment. Ils rient tous joyeusement.

« Ron tu viens? »demanda Hermione. « On doit y aller, c’est la réunions pour les préfets et les préfets-en-chef. »

Ils sortirent tous les deux, laissant Harry et Ginny seul tous les deux. Dans le corridor, ils ne rencontrèrent personne en particulier et ils arrivèrent enfin au fond du train, dans le compartiment réserver pour eux. McGonagall donna ses recommandation au préfets qui partirent. De retour dans la cabine, ils s’aperçurent qu’Harry et Ginny s’était considérablement rapprocher et, sous les yeux grands ouverts de Ron, Harry enleva l’espace qui les séparait en l’embrassant. Le roux voulu sauter sur son meilleur ami, mais Hermione le retint. Harry et Ginny ne se rendirent jamais compte qu’ils avaient tous vu.

Hermione et les maraudeurs était retourner chez les Potter et leurs fils s’était exilé dans sa chambre. Personne ne pouvait entrer, il avait barré sa porte de manière moldu. C’était le silence dans la cuisine où s’était réunis Remus, Sirius et Hermione le lendemain de l’attaque.

« Qu’est-ce qu’on fait maintenant? » demanda Sirius

« Il faudrait contacter le notaire et une agence funéraire et faire mangé James. Il n’a rien mangé depuis qu’on ai arrivé. C’est dure, je le sais, j’ai aussi perdu mes parents, mais avec le temps… » répondit Mione

Elle ne continua pas sa phrase, ils avaient tous comprit.

« Je vais monté, allez voir si je peut faire quelque chose. » poursuivit Hermione.

Elle monta les escaliers et cogna à la porte.

« Fichez moi la paix! »

« Si tu me laisse pas entrer, je vais devoir entrer de force. »

Il ne lui répondit pas et dans un pop, elle apparu à côté de lui.

« J’ai dit que je ne voulais voir personne. »

« Tu dois manger James »

« Pas faim »

La jeune fille s’assit près de lui sur le lit et elle l’obligea à le regarder. Après quelques instants, elle se décida à reprendre la parole.

« Je sais ce que c’est, j’ai moi aussi perdu mes parents, mais tu ne dois pas te laisser allez. Ils vivront toujours dans ton cœur tu comprend? »

« C’est dure! »

« Pleur mon petit, pleur! »

Elle l’entoura et il pleura, s’accrochant à elle comme on s’accroche à une bouée de sauvetage. En bas, Remus et Sirius se regardèrent puis ils baissèrent la tête, triste pour leur ami.

Changer son destin

C’est un tout petit épisode. La chanson que j’ai utilisé est L’adieu de Garou. Je trouvait qu’elle allait bien avec le chapitre.. J’attend vos review!

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 7

Adieu

oOo¦¤¦oOo


Dans le salon, Sirius, Remus et Hermione finissent de ramasser se qui traîne. Ils sont tous sur leur trente-six. Ce jour-là, c’était l’enterrement de Jade et Érik Potter.

Chez les sorciers, c’est une cérémonie d’une grande importance. De leur croyance, les âmes des sorciers, si la cérémonie est bien faites, rejoint un monde qu’ils qualifie de parfait. À l’inverse, si aucune cérémonie n’est pas exécutées ou si elle est mal-faite, l’âmes reste bloqué en notre monde à tout jamais.

James était rester dans sa chambre les trois jours qu’y ont séparé leur mort et leur enterrement, mais il avait accepter de manger. James descendu enfin, les yeux un peu rougit. Ils partirent.

Quand ils arrivèrent au « St-Merlin Magical Cemetery », dans la mosquée prévu pour les Potter, leurs corps volaient dans les air(dans le cas où le corps ne serai pas retrouver, il s’agirait d’un hologramme). Autour des dépouilles flottantes, cinq hommes dans des tuniques dorés se tenait bien droit. Ils se tenait tous les mains, en rond autour des Potter, les mains à la hauteur du visage, ils psalmodiaient des paroles en latin incompréhensible. C’était un spectacle surprenant, mais Hermione en avait tellement vu. Une fois que les hommes se furent tu, une femme sortie de l’ombre et fit signe à James de se lever et de venir près d’elle. Il se leva et dit un discours. Les corps furent déposé sur le sol et tout le monde partie, laissant James seul avec les dépouilles de ses parents. Il se laissa tomber à genou et il pleura.

Adieu,

aux arbres mouiller de septembre

à la soleil de souvenir

à ces mots doux à ses mots tendre

que je t’ai entendu me dire

à la faveur d’un chemin creux

ou d’une bougie allumer

Adieu à ceux qui fume une ou deux

à la passion du verbe aimé

adieu

et d’une infinie diligence

sur les chevaux ont dut souffrir

où les reflet de ton absence

ont marquer l’ombre du plaisir

L’adieu est une lettre de toi

que je garderai sur mon cœur

une illusion de toi et moi

et l’impression de vivre à ailleurs

l’adieu

et que vérité devant dieu

tout le rester lettre à écrire

à ceux qui se sont dit adieu

quand il fallait se retenir

tu ne peux plus baisser les yeux

devant le rouge des cheminés

nous avons connu d’autre feu

qui nous ont si bien consumé

l’adieu,

c’est nous deux corps qui se sépare

sur la rivière du temps qui passe

Je ne sais pas pour qui tu part

et tu ne sais pas qui m’embrasse

nous n’aurons plus de jalousie

ni de paroles qui font souffrir,

aussi fort qu’on s’était choisit

et fort le moment de partir

Ohhhh! l’adieu

L’adieu,

c’est le sanglot dans les horloges

et les trompettes de Waterlot

dire a tout ceux qui s’interroge

que l’amour est tombé à l’eau

d’un bateau ivre de tristesse

qui nous arrange toi et moi

les passagers sont en détresse

et j’en connais deux qui se noient

adieu

aux arbres mouiller de septembre

à la soleil de souvenir

à ces mots dos à ses mots tendre

que je t’ai entendu me dire

à la faveur d’un chemin creux

ou d’une bougie allumer

Adieu à ceux qui fume ou deux

à la passion du verbe aimé

adieu

c’est le loup blanc dans sa montagne

et le chasseur dans la vallée

le soleil qui nous accompagne

est une lune prête à pleurer

l’adieu ressemble à ses marrais

qui viendront tout ensevelir

le marrais avec les marié

le passé avec l’avenir

ohhhh! l’adieu

ohhh! L’adieu

Adieu


De l’autre côté, Hermione, Sirius et Remus attendaient patiemment le retour de leur ami. Seul la famille proche avait le droit d’assister à la mise en terre. Quand James sortie, ils partirent tout les quatre, bras dessus bras dessous.

À suivre…

diabolikvampyr
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 7 et 8

Message  diabolikvampyr le Dim 5 Fév - 18:06

Changer son destin

oOo¦¤¦oOo

Note : en gras, c’est les pensées des persos

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 8

En route pour Poudlard

oOo¦¤¦oOo

Déjà le premier septembre. Hermione appréhendait un peu la rentrer. Elle se trouverai dans une école qu’elle connaissait comme sa poche pour l’avoir tant de fois visité avec Ron et Hermione, mais elle devait s’y perdre, faire comme si c’était la première fois quelle y mettait les pieds. Elle se regardait dans la glace. Elle portait une paire de jean taille basse et un petit gilet noir où brillait « I’m sexy! ».

« Cette année sera grandiose. Fini la petite fille coincé qui ne pense qu’à travailler. Je vais m’amuser, profité de la vie. C’est sur, je vais m’occuper de Voldemort, mais je ne veux pas mourir avant d’avoir fait plein de choses. C’est comme une deuxième chance qui s’offre à moi. Je dois en profiter! Pas question de me morfondre comme sa. Je vais sauver James et Lily et empêcher Sirius d’aller à Azkaban. Changer Pettigrow serai aussi un plus. Et pourquoi pas atténuer la haine de Rogue envers les maraudeurs. Ouais! C’est une bonne idée. Je vais changer le futur et tout le monde sera heureux. Sa peut pas être pire que maintenant, avec Voldemort qui tue tout le monde.» pensa Hermione.

« Tu viens Hermione » cria James d’en bas.

« J’arrive »

Elle sortit de la chambre en souriant. Elle descendit les escaliers lentement, sans se dépêcher, elle était assez nerveuse comme sa. Alors qu’elle descendait, elle eu un flash. Et si elle allait à Serpentard? Elle avait changer depuis sa dernière répartition. Personnellement, sa ne lui dérangeait pas. Elle n’avait plus de préjugé contre eux depuis l’an dernier, quand Drago les avait aidé et était mort en défiant son père. Pour elle, Serpentard ne rimait pas avec mangemort, mais à cette époque, pour les maraudeurs, Serpentard était automatiquement associé à mangemort. Elle devait leur en parler, c’était une possibilité à ne pas écarter. Une possibilité qui pouvait faire échouer sa stratégie.

oOo¦¤¦oOo

La gare était pleine ce matin-là, quand trois garçons et une jeune fille arrivèrent. Ils disparurent entre la voie 9 et 10 pour réapparaître de l’autre côté du mur, où se trouvait le Poudlard Express qui devait les amener à la célèbre école de sorcellerie de Poudlard.

Pendant le chemin jusqu’à la gare, Hermione parler à ses amis de l’éventualité d’aller à Serpentard. Ils lui avaient d’abord rit au nez en lui disant que c’était impossible, qu’elle n’avait pas le profil, qu’elle était beaucoup trop sympa, mais voyant qu’elle était sérieuse, ils l’avaient rassuré en lui disant qu’ils resteraient ses amis. Malgré cela, elle n’en était pas convaincu. C’était une chose de le dire, mais une fois que sa nous saute à la figure, on sait jamais comment on réagit.

Alors que les garçons semblaient chercher quelqu’un, Hermione était partie dans ses pensez. Un garçon se détacha du lot et s’avança vers eux. Hermione le reconnu sans peine. Petit, gros, avec une salle face de rat, il était évident qu’il s’agissait de Peter Pettigrow, dites Queudver. Elle réprima une envie de lui sauté dessus et de le massacrer, mais elle voulait absolument le changer, faire en sorte qu’il ne deviennent pas méchant. Elle réussit quand même à lui faire un sourire. Tous ensemble, ils montèrent dans le train pour se trouver un compartiment libre. Ils passèrent devant Lily Evans, la jeune rousse qui faisait battre le cœur de James. Hermione fut frappé par ses yeux vert, les même qu’Harry. James avait l’habitude de se vanter à chaque fois qu’il l’a voyait et de lui demander au moins vingt fois par jour de lui demander de sortir avec, mais cette fois-ci, il ne la regarda pas. Il n’avait pas la tête à sa, avec la mort de ses parents, et il était plus que tanné de se prendre des râteau depuis 3 ans. Ce comportement intrigua la mère d’Harry et elle se sentit un peu déçu de se changement de comportement. Elle avait beau détester James Potter, elle ne pouvait s’empêcher de trouver ses continuels compliments flattant.

oOo¦¤¦oOo

Ils étaient tous les cinq dans un compartiment, celui que prenaient ou prendrait plus tôt le trio d’inséparables, quand Minerva McGonagall, plus jeune de 20 ans vint la chercher. Elle l’a suivi jusqu’un compartiment dans le fond du Poudlard express.

« Dumbledore m’a parler de votre situation hors du commun. Comme il vous l’a expliquer dans la lettre que vous avez reçu, seul un cercle très fermer de gens connaissent cette situation. Pour les autres, vous venez de BeauxBâton. À votre arrivé à Poudlard, vous allez partir avec les premières années subirent une autre répartition. Si vous avez des question, n’hésitez pas en me les poser. » lui dit McGo

« J’en ai justement une professeur. Vous avez parler d’un cercle fermer, qui contient-il? »

« Moi et Dumbledore. D’autre question? »

« Non professeur, se sera tout »

« Parfait, vous pouvez retourner voir vos amis. »

oOo¦¤¦oOo

Hermione marchait rapidement, elle voulait retourner le plus vite possible à son compartiment pour évité toutes les questions que lui posait les élèves sur son chemin. Ne regardant pas où elle allait, elle fonça dans un corps. Levant les yeux sur lui, elle aperçu Severus Rogue.

« Je suis vraiment désolé, je ne t’avait pas vu » s’excusa Hermione « Je m’appelle Hermione Granger toi? » continua-t-elle

« Tu dois le savoir » marmonna-t-il « Les maraudeurs ont du te faire une grande liste complète de mes défauts. »

« En fait, je ne leur est pas demander grand chose sur toi. Je suis nouvelle tu comprends? J’essaie de me faire des amis dans toute maisons. Et puis, j’aime me faire une idée des gens moi-même. »

« Pourtant, quand tu as parlé à Lucius, tu ne le connaissait pas et tu lui as parler comme si, alors j’ai conclu que… »

« J’avais pas aimé comment il m’a parler, comme s’il voulait dirigé ma vie. J’ai horreur de sa !»

« N’empêche que situ veux des amis, tu es mieux de pas être la mienne, sa risque pas de t’aider. »

Il partit en maugréant qu’il n’était qu’un incapable fini. Hermione le regarda partir et elle baissa les yeux. Elle repartie vers son compartiment en se promettant de l’aider.

Changer son destin

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 9

Répartition

oOo¦¤¦oOo

Le train s’arrêta et tout le monde en descendit. Les quatre garçons embarquèrent dans une calèche alors qu’Hermione repéra Hagrid et elle suivit les premières années. En le voyant devant elle, bien vivant, elle voulu lui sauter dans les bras comme elle le faisaient avant, avec les gars, mais elle se retint à grande peine. Dans les barques, c’était la folie-furieuse. Cette année, les petits garnements étaient surexcité et ils ne semblait pas intimidé par le géant. Hermione aida tant bien que mal Hagrid qui la remercia une fois arrivé à Poudlard. Elle fut amené avec les jeunes par McGonagall, qui la salua d’un hochement de tête. Une fois dans la grande salle tous les jeunes furent impressionné par la salle, l’excitation dans la barque avait fait place à la peur et l’appréhension. Le choixpeau commença sa chanson.
Bienvenue aux nouveaux,

N’ayez pas peur je vous l’assure

Je ne me nourrit pas aux nouveaux

Où vous devez aller, moi j’en suis sur,

Gryffondor,

la maison des plus forts

Pour les hardis et les courageux

Cette maison fera des heureux

Serpentard,

Si tu est malin et rusé

Et que tôt ou tard

Réussissez toujours tout

Chez Poufsouffle,

Ce sont les amoureux du travail

Juste et loyal,

Et patient aussi

Serdaigle et sa sagesse

Un envie de tout connaître

Et tout en détail

Je vous l’ai dit n’ayez pas peur,

Je ne fait que mon travail,

Vous placer dans votre maison,

Où vous pourrez vous épanouir

Venez les jeunes approchés


Tout le monde applaudit la nouvelle chanson. Le professeur McGonagall appela un à un les élèves qui furent départie deux à Gryffondor, un à Serpentard et trois à Serdaigle. Après Frigon Maxime, se fut le tour de Granger Hermione. Elle s’assit sur le tabouret, mit le choixpeau et attendit le verdict.

« Hum, intéressant, une jeune fille du futur. C’est toujours plus difficile de distribuer les plus âgé. Les gens changent avec le temps, ou ils se font une carapace. Tu m’as l’air très difficile aussi. Courageuse, tu aimes travailler, tu es patiente, plutôt réfléchis, tu souhaites tout connaître, tu es aussi très maligne et tu veux arriver à tes fin. Des qualités qui appartiennent aux quatre maisons. Hum! J’hésite fortement entre Serpentard et Gryffondor. Non, il est vrai que ses deux maisons te conviennent, mais ils pourrait aller à l’encontre de tes projets. Sacré guerre entre ses deux familles. Je vois que sa n’a pas changer à ton époque. Dommage! Donc, pour le bien de ton projet, je t’envoie à… SERDAIGLE»

D’autre élèves furent envoyer un peu partout. Une fois que Poufsouffle est accueillit Watson, Gregorkic, Dumbledore se leva et tout le monde se tut.

« Bonjour cher élèves, nouveaux et anciens. Je sais que vous avez tous vraiment très faim, je ne serai donc pas long. Une nouvelle année commence et avec elle, toute une série de règlement ont été instauré. La forêt interdite, comme sont nom l’indique est interdite à tout le monde, même à vous les maraudeurs » dit Dumbledore en leur faisant un clin d’œil « Il en ai de même pour le couloir du troisième de l’aile droite. Cette année, nous accueillons de nouveaux personnelles. Mr Rusard sera le concierge, nous avons aussi le professeur Joe-Hannah Jackson qui assumera les cours de sortilège et le professeur Jack Rickley qui assurera les cours de défense contre les forces du mal. Avant le banquet, je vous prierait de prendre une minute de silences pour les victimes du chemin de travers. »

« … »

« Maintenant bonne appétit »

Les plats apparurent et tous commencèrent à manger. De la table face à celle des Serdaigle, Hermione aperçu les maraudeurs qui lui envoyèrent la main.

diabolikvampyr
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 9 et 10

Message  diabolikvampyr le Dim 5 Fév - 18:09

Changer son destin

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 10
Première journée

oOo¦¤¦oOo

En ce mercredi 2 septembre, premier jour d’école, les Serdaigles commençait en Duel avec les Serpentards. Puis elle avait métamorphose, une période libre (Elle n’avait pas pris de choix. Au début, elle avait été tenté par Soins des créatures magiques, mais elle s’était rappeler qu’Hagrid ne faisait plus cette matière donc elle avait laisser tombé. Avoir deux périodes libres par semaine l’aiderai à mettre son plan à exécution) et elle finissait la journée en DCFM. Elle se demandait si le prof de ce dernier cour était un incompétent comme ceux qu’elle avait eux(sauf Lupin). Hermione n’avait pas de cours commun avec les Gryffondors, elle avait donc décidé de commencer par approcher Severus. Elle aviserai ensuite. Elle fut réveillé par Nadya Rosemarie, une jeune Québécoise orpheline de mère depuis ses deux ans donc le père avait était muté à Londres il y a 12 ans. Elle et Hermione avait immédiatement sympathisé lors du dînée.

« DEBOUT » cria Nadya « C’est l’heure d’allez en cours »

« Hummmm, laisse moi dormir » dit Hermione d’une voix lourde de sommeille

« Debout fainéante, on commence en Duel avec les Serpentard, debout, plus vite que sa! »

Hermione finit par se lever. Ce fut la course pour les filles de la chambre pour savoir qui allait prendre la salle de bain en premier. La gagnante fut Hermione, suivi de Nadya, d’ Anaïs Lay et de Samuella Riley. Hermione finit par sortir, 10 minutes plus tard, lavée, habillée et coiffée. Elle avait rapetissé sa jupe de sorte que la jupe lui arrive un peu en haut des genoux et son chandail réglementaire et de sorte que l’on voient un peu de son ventre plat. Elle avait déboutonné le bouton du haut et elle avait desserrer sa cravate bleu. Elle avait aussi lissé ses cheveux. Elle sortie de la salle et s’en alla vers la grande salle pour prendre son déjeuné. Elle se dirigea vers la table de Serdaigle après avoir jeté un coup d’œil à la table des Gryffondor, mais les maraudeurs n’était pas encore arrivé. À leurs table (celle des Gryffondor), il n’y avait que Lily d’arrivé. Elle lui envoya la main et elle alla rejoindre Jack Paterson, un garçon de sa maison, meilleur ami de Nadya, avec qui elle avait fraternisé. Ils parlèrent un instant puis Hermione partie en cours. Quand elle arriva dans la classe, il y avait déjà quelques élèves des deux maisons, mais pas de trace de Severus. Quand le cour commença, elle le vit qui était à l’autre bout de la classe. Elle reporta son attention sur le prof qui commençait à parler.

« Bonjour, je suis Sam Dixon, votre prof de Duel de cette année. Un duel peut être très dangereux, il y a donc des règles très stricte à respecter. Ce sont les même que les ans passées, mais je tiens à les répéter puisqu’il y a une nouvelle cette année et que vous avez sans doute tous oublié ces dites règles de sécurité. Premièrement, tout sort impardonnable tel l’Avada Kevadra, l’Imperium et le Doloris. Tout manquement à cette règle se verra automatiquement expulsé de l’école. De toute façon, il serai un peu difficile de terminer vos études tout en étant à Azkaban. La deuxième règle, on ne lance pas de sorts avant le signale du départ. Le déroulement de l’année se fera comme suit, je vous mettrai en groupe de deux, un de chaque maison. Vous garderai se groupe jusqu’au prochain trimestre. Bon est-ce qu’il y a des volontaires pour le premier duel de l’année? »

Aucune réponse…

« Bon commençons avec Rémi Jackson contre Rafie Kingsley »

oOo¦¤¦oOo

De leur côté, les Maraudeurs avait commencé en Métamorphose en compagnie de Poufsouffle. C’était Minerva McGonagall, moins âgé, qui enseignait le cour. Elle leur avait fait un long discours ennuyeux, du point de vue des maraudeurs, sur les ASPICs.

« Cette année aura lieu les ASPICs. Vous n’êtes pas sans le savoir, ils sont très important pour votre avenir. D’ailleurs, tout le dernier trimestre sera consacrer aux révisions…»

Le cour fut enfin terminer et les quatre amis sortirent de la classe avec soulagement. Ils avaient espéré rencontrer leur amie, mais ils ne l’avait pas vu, a part quelques instants sur l’heure du dînée, mais ils n’avaient pas pu se parler. Ils se dirigèrent vers le local de duel. Hermione elle, arriva en sens inverse puis qu’il allait en métamorphose. Ils se croisèrent, se saluèrent, échangèrent quelque mots puis ils repartirent. Après métamorphose, ce fut l’heure du dînée. Occuper avec Nadya et Jack, elle ne pu pas voir ses amis de maraudeurs. Alors que ceux-ci partirent pour deux heures de sortilège, Hermione et Nadya partirent pour leur cour de Soins des créatures magiques qu’elles avaient en option alors que Jack alla en Étude des moldus. Elle termina la journée par un cour de DCFM avec ses deux amis de Serdaigle. Le cour de DCFM se faisait cette année en commun avec Serpentard.

« Bonjour, je suis le professeur Jeremiah Pagliaro. J’attend de vous tous un comportement irréprochable pendant mon cour et une grande écoute. La défense contre les forces du mal est un cour très important en ses temps de guerre. Celui-dont-on-n’ose-même-pas-dire-le-nom devient de plus en plus fort et ses adeptes, de plus en plus présent. Le programme de l’année sera très charger. Vous n’êtes pas sans savoir que les ASPICS sont à passer cette année. Nous commenceront par une révision de vos dernières années, puis nous parleront de diverse sujet, comme les vampires, les démons marins et plein d’autre bestiole de qui il faut se protéger. Je vais commencer par faire les équipes qui resteront comme sa pendant toute l’année. Malefoy-Rosemarie Rogue-Granger, McNair-Paterson… »

Tout le monde se placa et M. Pagliaro posa la première question du cour.


« Quelqu’un peut-il me nommer le sort à effectuer en présence d’un épouvantard? »

Plusieurs élèves levèrent la main. Ce fut un Serpentard qui répondu.

Le cour passa très vite. En soirée, Hermione laissa Nadya et Jack dans la salle commune des Serdaigle pour sortir un peu, dans l’espoir d’y rencontrer les maraudeurs, car l’heure du coucher était terminer depuis 10 minutes et personne ne devrai plus se promener dans les couloirs. En arrivant près du tableau, elle les vit sortir et elle alla les voir.

« Coucou les gars! »

« Hermione! Qu’est-ce que tu fais ici? »Lui demanda James

« L’heure de sortie est terminé » réprimanda Remus

« Je pourrais vous demander la même chose! »

« Euh… » hésita Sirius « On allait au cuisine. »

« Je vois. Fringale de soirée? »

Elle décida d’y aller avec eux. Dans les cuisines, ils furent accueillit par des elfes de maison qui se firent un plaisir de les servir.

Changer son destin

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 11 Une altercation des plus dramatique
oOo¦¤¦oOo

La semaine avait passé à toute vitesse et la fin de semaine arriva bien vite. Nadya, Hermione et Jack se promenait dans le parc de Poudlard. Ils s’amusent tout les trois, mais Hermione semble un peut plus ailleurs que les autres. En fait, elle se sentait coupable de s’amuser alors qu’elle devrai plutôt essayer d’arrêter Voldemort. À tout les jours, de nouveaux meurtres, et à chaque fois, la jeune fille se sentait de plus en plus mal face à la situation. Mais elle ne pouvait rien faire. Plus sa allait, plus elle se sentait impuissante. Pourra-t-elle vraiment changer le destin ou irrévocablement, Lily et James allaient mourir, comme tout les autres. Dès qu’elle y pensait, un nœud se formait dans son estomac et elle avait envie de vomir. Alors elle essayait de ne pas y pensé, mais dans des moments comme ceux-là, où elle s’amusait, la réalité lui revenait en pleine face. C’était aussi dans ses moments-là qu’elle s’ennuyait à mourir de ses anciens amis. Elle se rappelait aussi à ses même moments où elle, Ron, Drago, Harry et Ginny se promenait, à la fois insouciants et prudent, en attente de ce qui allait se passer. Elle eut un sourire triste qui passa inaperçu puis elle retourna à la conversation.

« Tu crois vraiment que Sara s’intéresse à moi? »

« À 100. Faudrait être aveugle pour ne pas s’en rendre compte. »

Puis la discussion continua.

Vers deux heures de l’après-midi, alors qu’elle avait laissé Jack et Nadya dans la salle commune de Serdaigle, Hermione était assise près du lac. Elle réfléchissait à sa stratégie pour sauver tout ceux qu’elle voulait sauver. Sans s’en rendre compte, elle se mit à chanter une chanson que ses parents lui fredonnaient quand elle était plus petite après avoir fait un cauchemar. Quand elle vit l’ombre qui plombait sur elle, elle ne bougea pas, faisant comme si elle n’était pas là (l’ombre).

« On ai pas avec nos petits copains aujourd’hui? »

« Malefoy »fut sa seul parole.

« Tu pourrais au moins me regarder quand je te parle »

« Juste si sa en vaut la peine » lui répondit-elle, se tournant enfin vers lui.

Elle se leva doucement et lui fit face.

« Sale sang de bourde »

Hermione ne fit rien, elle se contenta de sourire mystérieusement et elle continua son chemin. Mais alors que le jeune adolescente passa près de lui, il lui agrippa le bras. Elle essaya de se dégager, mais elle ne réussit qu’à lui faire tenir encore plus fort.

« Lâche là Malefoy! »

C’était James et les maraudeurs qui venaient d’arriver. Comme Lucius ne semblait pas disposé à la lâcher, il continua :

« J’ai dit lâche là! IMMÉDIATEMENT! »

Comme une troupe d’élève se réunissait autour d’eux, Lucius cru bon de lâcher la jeune fille, mais il tenait à gagner. Ainsi, il s’exprima :

« Pffff! De la part d’un type dont les parents ne sont même pas capable de rester en vie lors d’une toute petite attaque, je ne m’attendait pas à mieux que tu défendes une fille au sang impur. »

James serra les dents et il lui sauta dessus. C’est donc à grand coup de point qu’ils se battirent. Hermione, avec l’aide de quelques personnes, s’interposa et ils les sépara avec beaucoup de mal. Elle se tourna vers le blond et…

« BANG! »

Le point d’Hermione venait de rencontrer fièrement le visage du blondinet.

« Stop! Je vous veux tous les trois dans le bureau de Dumbledore! » criaWax Kreebel, prof de potion, vraiment fâcher. « Et j’enlève 20 points au trois maisons. Plus une retenu. Vous viendrai me voir après votre rencontre avec le directeur à mon bureau! »

Les trois jeunes gens partirent à l’intérieur, suivant leur professeur. Arrivé devant la gargouille, Monsieur Kreebel sembla mal à l’aise.

« Vol…vol..vol…de…de…ddd »

Hermione comprit bien vite qu’elle était le mot de passe. Pour facilité la tache au prof de potion, qu’elle appréciait, elle le dit à sa place.

« Voldemort »

La gargouille s’ouvrit en même temps que les trois autres frémirent.

« Enfin des courageux qui entre dans mon bureau avec un tel mot de passe. Je commençait à désespéré » lança Dumbledore quand ils entrèrent.

« C’est jeune gens se sont battu monsieur. Je vous les laisse »

Il partit en les abandonnant là.

« Je suppose qu’il y avait une raison à cette bagarre. »

« Malefoy nous a provoqué » déclara Hermione

« Même pas vrai. Pourquoi j’aurai fait sa? »

« Hum je vois. Je vais me contenté d’un avertissement. À la prochaine querelle, vous serai renvoyé pour trois jours. Maintenant, retournez voir Wax Kreebel, il vous assignera une retenu. »

Ils allèrent pour partir quand…

« Miss Granger, j’aimerai vous parler en priver. »

James salua son amie alors que Lucius était déjà loin.

« Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de vous rencontrer depuis votre arrivé. J’espère que vous vous plaisez à Poudlard. J’aimerai vous parler de votre situation particulière. Assoyez vous! Une dragué surprise? Bon, je dois vous avouer que c’est la première fois que cela arrive. Vous devez savoir qu’il est très important de ne rien changer du futur. Il y aurai alors de grave conséquence. »

« Je suis désolé Professeur, mais sauf le respect que je vous doit, je sais ce que je dois faire. Et puis, je ne voit pas se qui pourrait être pire que le futur que je connais. Je ne sais pas comment je suis arrivé là, mais je sais pourquoi. Avant d’arriver, j’ai fait un rêve. Je n’ai pas comprit tout de suite, mais quand j’ai regarder dans mon compte chez Gringotts et que j’y ai trouver cette vieille photo sur laquelle les même mots qu’il m’avait dit pendant ce rêve, j’ai su pourquoi j’était ici, en 75. »

« Et que dit se texte exactement? »Demanda Dumby

« Quand le temps sera arrivé d’accomplir ta destinée, ta magie se réveillera. Dans le passé tu te retrouvera. Pour les sauver, laisse ton cœur de guider. Et non ta raison te piéger. Et n’oublie pas. Seul la rose d’Amalia. Au présent te ramènera »

« Quoiqu’il en soit, faites ce que vous croyez juste. »

Hermione s’apprêta à partir.

« Oh, et n’oublier pas d’aller voir monsieur Kreebel. »

À suivre…

diabolikvampyr
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 11 et 12

Message  diabolikvampyr le Dim 5 Fév - 18:11

Changer son destin

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 12 Recrutement et vengeance
oOo¦¤¦oOo

« Comprenez, la bagarre est intolérable dans cette école. » disputait Monsieur Kreebel « Vous aurez donc tous les trois une retenue. Mademoiselle Granger et monsieur Potter, vous nettoierez la salle des trophées alors que vous monsieur Malefoy, je vous prierai de venir dans le donjon astiquer les chaudrons. Ce soir, 7 heures! Vous pouvez partir.»

L’après midi passa rapidement. Hermione passa le reste de la journée avec les maraudeurs. Après le souper, elle discuta un peu avec les filles de son dortoir puis elle partit vers la salle des trophées. Elle arriva avec dix minutes d’avance alors que James avec dix minutes de retard. Kreebel leur enleva leurs baguettes et ils commencèrent à frotter. Malgré qu’ils soient en retenue, ils s’amusaient.

« J’aimerai bien voir Malefoy. Polir des chaudrons avec le prof de potion quand t’es à Serpentard, sa doit pas être bien. Ce type déteste les Serpentards. Il va en souffrir! » déclara James

« On ai pas tellement plus chanceux, s’occuper de la salle des trophées, il y en a trop! » répondit Mione

« Beaucoup trop! » rétorqua James

Ils rirent puis continuèrent à frotter tout en parlant. Une fois que tout était bien propre, ils allèrent dans leur salle commune. Il était dix heures et elle s’endormit rapidement, épuisé.

Le lendemain, elle passa la matinée à la bibliothèque. On ne change pas du jour au lendemain les vieilles habitudes. L’après midi par contre, elle la passa avec Lily et Nadya à papoter entre filles. Lily et Nadya se connaissaient un peu, plus de vu qu’autre chose. En tout cas, elles semblaient bien s’entendre. Durant la soirée, elle rejoignit les maraudeurs. Le lundi passa puis le mardi arriva. Après une journée plutôt calme, elle décida d’aller voir au recrutement des nouveaux membres de l’équipe de Quidditch de Gryffondor. Elle reconnu James, dans son habit de capitaine, Sirius Black qu’elle savait Batteurs et Remus Lupin, le gardien de l’équipe. James lui présenta le quatrième membres, un poursuiveur de septième année, Jack Johnson. D’après ce qu’elle en savait, c’était le père d’Angelina, poursuiveuses elle aussi pour l’équipe de Gryffondor. James se tourna vers le groupe d’une dizaine de personnes alors qu’Hermione alla s’asseoir dans les gradins.

« On ai a la recherche d’un nouveau batteur, batteuse et de deux poursuiveurs, poursuiveuses. Je veux les batteurs à ma gauche et les poursuiveur à ma droite. Sirius et moi on s’occupera des batteurs et Remus et Jack s’occuperont des poursuiveurs. »

Après quelque temps, les nouveaux allèrent prendre leur douche pendant qu’ils se consultaient. Hermione se joignit à eux.

« Comme batteur, je ne voit que Tom Jordan(père de Lee). Greg Bigg a du talent, mais il est déjà inscrit au club de duel et les pratiques sont le mardi. Marie Stilton a peur des cognards et Simon Deschênes n’est pas assez rapide sur son ballet. »dit Sirius.

« Au poste de poursuiveurs, il y avait Max Dixon, Shaggy Woo et Marie-Lys Lafleur, mais le premier manque de visou. » continua Remus

« Donc on prend Tom, Max et Shaggy? » demanda James, pour être sur du verdict

« Marie-Lys, sa serai pas la petite brunette de sixième année? »demanda Patmol avec un petit air innocent.

« Tu as vu une autre fille sur le terrain? »demanda Hermione « À part moi bien sur »

« euh… »

Tout le monde partit à rire sauf Sirius qui bouda avant de lui-même partir à rire. C’est comme sa que les trouvèrent les recrus. Ceux qui ne furent pas prit partirent alors que ceux qui le furent restèrent. Ils jouèrent une game puis ils se donnèrent rendez-vous dimanche de dix-neuf heures à vingt et une heures pour la pratique. Ce soir là, Hermione bavarda avec les filles de son dortoir jusqu’à vingt-trois heures. Vint ensuite le mercredi et le jeudi. Ce matin là, elle fut réveillé, comme les filles de son dortoir par un saut d’eau signé maraudeurs.

« Je vais les tuer. » s’écria Samuella

« Moi je dit qu’on devrai se venger. Je connais un sort qui… » commença Hermione

Les trois autres filles du dortoir se penchèrent vers la jeune fille.

Grande-salle, heure du souper.

La grande salle était pleine et Hermione attendait patiemment de mettre leur plan a exécution.

« Coroulum hairus maraudeurs » murmurèrent les quatre filles.

Soudain, à la table des Gryffondor, les cheveux de quatre têtes devinrent de toute sorte de couleur. Du bleu, du vert, du jaune, du rouge, du orange etc. De plus, ils rallongèrent, faisant en sorte qu’il y avait encore plus de couleur. Dans la grande salle, tout le monde éclata de rire, autant les Poufsouffle, les Serdaigle, les Gryffondor et les Serpentard. Mais ceux qui riait le plus étaient les filles qui avait fait la blague.

Changer son destin

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 13 La « game » de Quidditch
oOo¦¤¦oOo

Dernière journée de cours, près de deux semaines après la rentrée, le 11 septembre exactement. Tous les élèves manquaient la dernière période, à savoir sortilège pour Gryffondor et Poufsouffle et une deuxième heure de défense contre les forces du mal pour les deux autres maison, c’est à dire Serdaigle et Serpentard. Leurs premières heures c’était assez bien passé, mais Hermione avait souvent l’impression de parler seul. Faisant équipe avec Severus, elle essayait d’en apprendre plus sur lui, mais il restait muet à toute ses interrogations. Il lui répondait que rare fois, et seulement avec des « ouais » ou toute autres réponses extrêmement vague.

Dans le parc de Poudlard, sur le terrain de Quidditch, le premier match se dispute, les Gryffondor contre les Poufsouffle. Les gradins étaient plein et Hermione se laissa aller à l’euphorie collective qui régnait en ce jour de fête. La voix de Rodrigue Krum retentit dans les tribunes.

« King passa à Rickley, qui repasse à Rickley, ohhhhh, Woo reprend le Souaffle au Poufsouffle. Il passa à Johnson qui passe à Lafleur qui marque! Le score est maintenant de 20 à 0 pour les rouges et or. Beau lancer de Black qui passe à deux doigts d’atteindre Terry Ricard. 10 Point pour Poufsouffle qui vient de lancer dans les but, magnifique feinte de la part de Donaldson»

La partie fut rude. Lorsque James aperçu le vif d’or, le résultat était de 70 à 60 pour l’équipe adverse. Terry Ricard, attrapeur lui aussi, sembla le voir également. Ils se lancèrent à tout vitesse. James était proche de l’attrapé, il sentait se ailes sous sa main, mais ne parvenait pas à l’attraper. Dans les gradins, la foule suivait les deux attrapeurs, oubliant la partie. Les Gryffondor et les Poufsouffle s’était levé. Alors que James voulu attraper le vif d’or, ce fut la collision entre lui et son adversaire. Les deux tombèrent de leurs ballets. Ils étaient haut, à une quinzaine de mètre. Tout le monde retint leur souffle. L’angoisse se lisait sur leurs visages. Hermione réagit au quart de tour. Elle cria « Evanesco » ce qui fit apparaître une trampoline sous les garçons. Terry y rebondit le premier, mais James ne l’atteignit pas, il tomba sur le sol. Tout les amis du garçon se précipitèrent vers lui, ainsi que les professeurs.

Le grand blessé fut emmener à l’infirmerie où il dut rester cocher pendant 1 journée. Hermione, Sirius, Remus et Peter purent enfin aller le voir après ce délais, mais seulement vu qu’ils avaient insisté auprès de l’infirmière. Cette dernière n’avait eu d’autre choix de les laisser entrer. Dès qu’ils purent entrer, ils se ruèrent vers James. Plus tard ce jour-là, vers 21 heures, quelqu’un qu’il ne s’y attendait vraiment pas, vint le voir. Timidement, belle à croqué, avec ses cheveux roux et ses beaux yeux vert, Lily Evans entra. Elle s’assit sur le lit à côté.

« Ça va? »

« Ouais ça va! » déclara-t-il simplement.

« J’ai appris pour tes parents. Je suis désolé. »

« Tu n’as pas à l’être. Ce sont ces…ces… salauds de mangemort. »

Un peu maladroitement, la jeune fille posa sa main sur l’épaule de son futur mari.

« Maintenant que tu es rassurer, tu peux partir, je n’ai pas besoin de ta pitié. »continua-t-il, au bord des larmes

Ne voulant surtout pas qu’elle le voit en pleur, il voulait qu’elle parte. Mais ce fut l’effet contraire qui se produisit. Au lieu de partir, elle baissa la tête et se mit à regarder attentivement le plancher.

« C’est fou comme le plancher est magnifique ici. Tien, une araignée! » pensa-t-elle

Le garçon étouffa un sanglot malgré lui. Elle leva donc les yeux vers Cornedru. Des larmes silencieuses coulaient sur ses joues. Cette nuit là, une jeune femme connu un autre visage de celui qu’elle avait cru imbu de lui-même et prétentieux, une facette de son ennemis qui n’en était plus vraiment un.

À suivre…

diabolikvampyr
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 13

Message  diabolikvampyr le Dim 5 Fév - 18:17

Changer son destin

Voilà mon nouveau chapitre(comme si vous aviez pas deviner), avec le retour de la sixième année d’Harry, Hermione, Ron etc.(Harry story), toujours en italique…

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 14 Rumeurs
oOo¦¤¦oOo

Les jours s’enchaînaient à Poudlard à une vitesse fulgurante. Malgré les événements du ministère, survenue l’an dernier, la vie avait repris son cours. Dans le parc de Poudlard, Drago Malefoy se promenait seul, ayant enfin pu se débarrasser de Pansy Parkinson et de ses deux chiens de garde, Goyle et Crabbe. Il fut sortie de ses pensés par un cri suraigu qu’il n’eut aucun problème à savoir qu’il s’agissait de Pansy.
« DRAGONICHOUNET CHÉRI! » Immédiatement, il chercha un endroit où se cacher, en vain. Il décida donc de tourner les talons et de faire comme s’il ne l’avait pas entendu. Une fois qu’elle fut hors de vu, il se mit à courir en direction du château, espérant lui échapper. Ne regardant pas où il allait, il fonça dans une jeune fille brune. Ils se retrouvèrent dans une situation plutôt embarrassante. Lui par dessus elle, il pu l’observer que quelques secondes, mais il la trouva magnifique. Soudain, elle le repoussa de toute ses forces.
« Malefoy, dégage! » cria la jeune fille
« Granger? »

oOo¦¤¦oOo

Déjà à 15 ans, Rita Skeeter était une journaliste vicieuse. Jeune Serpentarde de cinquième année, elle s’amusait à déformer se qu’elle entendait. Ses victimes préférées était bien sûr, comme tout Serpentard qui se respecte, les Gryffondor. Elle occupait le rôle d’éditrice en chef du Poudlard’s News, le journal étudiant dont elle était la créatrice. Comme plusieurs autres, elle avait remarqué le rapprochement entre James et Lily depuis la sortie de l’infirmerie du garçon, c’est à dire ce matin même. Elle s’activa donc pendant toute la journée à les espionner pour écrire un article sur le sujet. Le lundi, le journal paru, lit par pas mal tout les jeunes de Poudlard. Un article attira l’attention. Il se trouva dans la rubrique rumeurs, entre les commentaires sur la partie de Quidditch et la rubrique astrologie.
Un couple explosant
Nous connaissons tous James Potter, le célèbre attrapeur de Gryffondor et Lily Evans, préfet-en-chef. Nous avons tous déjà vu la pathétique technique de drague de James qui se rapprochait plus du harcèlement qu’autre chose. Croyez le ou non, cette méthode semble avoir eu l’effet escompter. Je peux vous certifier, puisque je l’ai vu de mes propres yeux, ils forment maintenant un couple.

Rita Skeeter

« Non, mais c’est quoi ce tissu de mensonges! Moi et James on ne sort pas ensemble! » dit Lily, scandalisé

« Mais tu aimerais que se soit vrai non? » ne pu s’empêcher de rajouté Hermione, en passant par là, faisant rougir la jeune fille en question.

Sortant des cachots, Hermione, Nadya et Jack avaient croisé Lily qui sortait elle aussi de potions.
« Qu’est-ce qui te fait dire sa? »
« Rien, rien » fit innocemment Hermione, et elle partie avec ses deux amis de Serdaigle.

oOo¦¤¦oOo

Il n’en revenait pas. Il avait trouvé Hermione Granger jolie. Pire, il avait été attirer par elle. Assis dans la grande salle, il touchait à peine à son repas. Il croisa la porte d’où le trio entra et il croisa le regard d’Hermione. Il sentit son cœur manquer un battement alors qu’elle éclata de rire. Furieux contre lui-même, il sortit précipitamment de la grande salle, bousculant plusieurs personnes sur son passage. Il se réfugia dans la salle commune des Serpentard, dans sa chambre où il détruisit plusieurs objets sous la rage.

oOo¦¤¦oOo


Hermione ne vit pas les maraudeurs du reste de la journée puisqu’elle n’avait pas d’autre cour de commun aujourd’hui. Par contre, elle passa de très bon moment en compagnie des Serdaigle alors que son après midi se constituait du cour de sortilège avec une certaine Emma Stanton comme prof puis avec Métamorphose mené encore (ou déjà) à cette époque par Minerva McGonagall.

Ce soir là avait lieu les qualification de Quidditch de l’équipe de sa maison et elle avait prévu y participé. Après plusieurs événements que vous prendrez connaissance tout au long de la Harry Story, Drago et Harry avait initié la jeune fille au Quidditch. Et que donne une étudiant qui a la facilité à apprendre qui se fait enseigner l’art d’attrapeur par les deux meilleurs attrapeur de Poudlard? Une attrapeuse au talent certain!

Cette année, l’équipe était vide. Seul Gwen-dolynn Dell’arte, la capitaine et Charlie O’Connor, son assistant était resté. Il y avait donc deux postes de poursuiveurs, deux de batteurs et celui d’attrapeur à combler.

oOo¦¤¦oOo

Et mardi arriva et avec lui son lot de surprise, surtout pour un garçon en particulier. En effet, en soirée , alors qu’il allait chercher son ballai pour aller faire une promenade au dessus de la forêt interdite avec Sirius, il croisa Lily. Quand il était entré dans la salle commune, elle était assis tranquillement. Elle était très concentré sur son devoir, tellement qu’elle n’aperçu pas le garçon en question. Une mèche de cheveux tomba devant ses cheveux, et d’un geste agacé, elle la replaça derrière son oreille. Le geste fit sourit James. Il adorait quand elle le faisait. Sans vraiment savoir pourquoi, il trouvait l’action… sensuelle. À chaque fois, il sentait son cœur sauté un battement avant de cogner très vite contre sa poitrine. Il ne su pas combien de temps il resta à la contemplé, sans rien dire, mais quand il émergea, elle le regardait. Elle lui fit un signe de la main et lui fit signe d’approché. En esquivant un sourire, il se dirigea vers elle.

« James, je suis contente de te voir. » Elle repoussa le tas de feuilles devant elle. « J’arrive pas à transformé une plume en bloque de ciment. Et comme j’ai remarqué que tu avait réussit, je me suis dis que tu pourrai m’aider. J’ai du essayer de le faire une bonne centaine de fois. »

« Euh, d’accord. L’important pour ce sort, c’est le mouvement de la baguette et la prononciation. Montre moi comment tu fait. »

Levant sa baguette dans les air, elle traça un cercle en disant :

« Plémes cimentos »

« Humm » Il réfléchit un instant avant de lui montrer correctement.

Après qu’elle est essayé une autre fois, ce n’était pas encore sa. Il plaça sa baguette sur la table et alla se placé derrière elle. Il mit une main contre celle de Lily qui tenait la baguette et l’autre prit appuis autour du ventre de la jeune fille. Doucement, les yeux fermé, humant le parfum s’échappant de ses cheveux, il fit le geste de la baguette. Une fois terminer, il ouvrit les yeux et se détacha lentement de la jeune fille, regrettant rapidement la chaleur du corps de Lily contre le sien. Il ne remarqua pas immédiatement qu’elle c’était tourné vers lui. Ils se regardèrent dans les yeux et encore une fois, le jeune homme remarqua comment ses yeux émeraudes brillaient et combien ils étaient beau. Son regard descendit vers ses lèvres qui lui semblait si douce et une envie irrésistible de l’embrassé lui vint. Il ferma les yeux pour y résister. Ça faisait que quelque jours qu’ils étaient amis. Il était inutile de brisé cela avec un baisé, mais il fut interrompu par les dites lèvres contre les siennes. D’abord surpris, il ne réagit pas immédiatement, puis il répondit ardemment au baisé. Cela faisait au moins sept ans qu’il attendait ce moment, depuis la première fois qu’il l’avait vu…

oOo¦¤¦oOo

Dans la salle commune des Gryffondor, sur un divan bourgogne, une garçon au cheveux en bataille et une rousse au cheveux flamboyant et au yeux vert pétillant s’embrassaient à la lueur du feu. Soudain, James se redressa, faisant sursauté sa nouvelle petite amie.

« James, ça va? » demanda-t-elle, inquiète

« Merde, j’avais complètement oublié. Il va me tuer!»

C’est à ce moment que Sirius Black entra, la mine colérique.

« JAMES ALEXANDER POTTER! J’ESPÈRE QUE TU AS UNE BONNE RAISON POUR M’AVOIR FAIRE PATIENTÉ UNE DEMI-HEURE! » cria-t-il.

« C’est de ma faute » murmura Lily, « j’avais un problème en métamorphose »

« Tu rigole, tu as super bien réussit le sort d’aujourd’hui. »

oOo¦¤¦oOo

Ce soir là, alors que tout le monde dormait, Harry Potter se leva doucement, toujours habillé. Doucement, sur la pointe des pieds, il se dirigea vers la porte. Il l’ouvrit, mais elle grinça, faisant ainsi grogné Ron. Anxieux, Harry se tourna vers son ami, mais comme se dernier s’était remis à ronfler, il sorti de la chambre en refermant doucement la porte derrière lui. Il se dépêcha à descendre les escalier pour se retrouvé dans la salle commune où le feu brûlait encore.

« Tu es en retard » dit une voix féminine

« Je sais! Ron a prit plus de temps avant de s’endormir. »

Il vint s’asseoir sur le divan à côté d’une jeune rousse, Ginny. La jeune fille plaça sa tête sur ses épaules et ils discutèrent, mais la discussion était entrecoupé de tendre baisé.

oOo¦¤¦oOo

Le lendemain, alors qu’Hermione mangeait avec Nadya et Jack, elle vit entrer Sirius, puis Remus, Peter ainsi que Lily et James, mais dans la main. Souriant, elle repris la conversation avec ses deux amis.

« On se voit au cour de duel? » dit-elle, une fois sa tartine terminer.

Elle alla ensuite voir ses amis maraudeurs.

« Bonjour » dit-elle

« B’jour » dirent-ils tous ensemble.

« Je veux tout savoir. »

« Hein? » demanda Peter

« Bah, comment ils se sont mis ensemble »

« Lily m’a demander de l’aide en méta. Alors qu’elle n’avait aucun problème dans la matière et voilà, nous voilà ensemble. » dit James, avec un grand sourire, un sourire comme il n’en avait pas fait depuis la mort de ses parents.

« bah quoi, il fallait bien que je trouve un prétexte pour le voir » marmonna Lily, embarrassé.

oOo¦¤¦oOo

Au cour de duel, monsieur Dixon finissait d’évaluer les duellistes. Après 45 minutes de combats, tout le monde avait passé. Une plume notait seul quelque chose sur un parchemin. Le temps que les deux combattant reprennent leurs forces, le professeur prit la parole.

« Le niveau de la classe est plutôt satisfaisant. J’ai fait les équipes de sorte qu’un plus fort sois placer avec un plus faible. »

Une cloche sonna la fin des cours.

« Sa sera fait pour le prochain cour. Miss Granger, pouvez-vous rester un instant. »

Une fois tout le monde partit, il poursuivit : « Vous avez un très bon niveau en duel, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Ainsi, j’aimerai vous demander si vous seriez intéressé à donné des cours particulier à Severus Rogue. »

« J’en serai ravie professeur. »

« Parfait, je crois qu’une heure par semaine devrai suffire. Voyez avec lui. »

Elle le salua et partit. La journée passa et elle ne pu parlé à Severus qu’à la fin de la journée, lors du cour de DCFM, puisqu’ils faisaient équipe. Ils conclurent qu’ils se verrai tout les mardi, de sept à huit.

oOo¦¤¦oOo

En voyant l’état de son dortoir, Drago dut admettre que sa réaction avait été excessive. Ce n’était pas comme s’il était le même Drago d’avant, celui qui détestait les moldus et les sang de bourde, celui qui voulait devenir comme son père. Non, il avait changer. Hors de question pour lui de ramper vers un stupide type à tête de serpent mégalomane. Pour lui c’était claire comme de l’eau de roche depuis l’enfermement de son père, il ne deviendrait jamais Death Eater (j’ai garder la traduction anglaise, je trouve que sa fait plus ‘Bad boy’)! Seulement, ces nouveaux sentiments l’avait déstabilisé. Ils s’agissait quand même d’Hermione Granger, la meilleur ami de Potter.

diabolikvampyr
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

chapitre 14 et 15

Message  diabolikvampyr le Dim 5 Fév - 18:19

Changer son destin

Note de l’auteur :Je viens de terminer de le plan complet de la fic… Enfin presque puisqu’il me reste encore un chapitre où je ne sais pas quoi faire donc si vous avez des idées d’événement, n’hésitez pas…Juste pour une idée de la situation, Hermione et Severus commence à sortir ensemble… Donc, pour retourné à mon message de départ, la fic comptera 30 chapitres que j’espère pouvoir terminer avant l’été prochain, surtout parce que vais rentrer au cégep, probablement à l’extérieur de la ville et je sais pas si je vais avoir un ordi! En tout cas, nous sommes rendu à la moitié de la fic… Je voulais aussi m’excuser pour le retard que j’ai prit sur la fic. Je n’ai pas d’excuse valable si ce n’est que j’ai eu de la difficulté à intégré un nouveau perso dans l’histoire. Bonne lecture!

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 15 Alyssa-Rose, la pleine lune et une découverte
oOo¦¤¦oOo

Un rêve étrange vint perturber la nuit du 16 au 17 d’Hermione, un rêve qui lui apporta bien des réponses face à se qui se passera une fois cette histoire terminé. .

Hermione se trouvait dans une forêt. Elle marchait sur un chemin sinueux. Le chemin la conduisit jusqu’à une clairière. Au milieu, quelqu’un caché dans une cape noir est assis en indien. Curieuse, la jeune fille se rend près de lui. Deux mains enlèvent la capuche, laissant apparaître Drago.

« Assis-toi Hermione » dit-il d’une voix calme.

Intriguée, la brune s’assoit à même le sol.

« Écoute moi bien, le temps qui m’est imparti est compté. J’ai été désigné pour être ton guide pendant cette histoire. Si tu as des questions, tu n’aura qu’à murmurer mon nom avant de t’endormir et je viendrai te voir en rêve. Il pourrait aussi arriver que je vienne par moi même, si j’ai des renseignement pour toi. Tout le monde te dit bonjour et te souhaites bonne chance. Sev’ te supplies de ne pas changer quoique ce soit qui pourrait changer son caractère… Mais Harry insiste pour dire que si tu pouvait le rendre plus… gentil et moins haineux à propos des Gryffondor, sa ne pourrai pas faire de tort à qui que ce soit. As-tu des questions. Je ne te garantie pas de réponse, mais je ferrai ce que je peux. »

« Et si je faisait quelque chose qui nuise à un de nous… Genre par exemple tuer ton père avant que tu puisses naître? »

« Ne t’inquiète pas, ceux qui devront naître, naîtrons et même ceux qui ne devait pas… quoi qu’il arrive, l’équilibre sera rétablie. Maintenant, je dois y aller.»


Elle se réveilla en souriant, s’étira et se leva. Samuella était nulle part en vu, probablement déjà en bas, Nadya sortait de la salle de bain, fraîche et dispos alors qu’Anaïs dormait toujours. Hermione entra à son tour dans la salle de bain, ses vêtements en main. Une fois dans sa douche, elle laissa longtemps l’eau froide glissé sur son corps, pour se réveillé. Elle s’habilla, se coiffa puis sortit. Nadya l’attendait dans la chambre. Elles descendirent dans la salle commune où les attendait Jack. Ils déjeunèrent puis allèrent en cour. La journée passa rapidement, sans incident particulier, ou du moins, rien qui sortait de l’ordinaire. Une petite danse fait par quelque Serpentard qui avait insulté Lily, plutôt comique, signé maraudeur.

oOo¦¤¦oOo

Alyssa-Rose était une Serdaigle simple. Ni trop grande, ni trop petite, ni trop grosse, ni trop maigre, dans la moyenne quoi. Au tempérament calme, elle avait souvent tendance à s’oublier pour les autres, mais une fois qu’elle c’était intégré, elle pouvait être un vrai moulin à parole. Ce soir là, elle avait laisser de côté son orgueil et sur ses joues coulaient des larmes amères. Elle venait de surprendre son nouveau petit ami parler avec une fille beaucoup plus jolie qu’elle du parie qu’il allait gagné ce soir. Sa vive imagination avait vite prit le relais et des tonnes de scénario lui était apparu, dont un fut confirmer. S’il réussissait à la mettre dans son lit et à la ridiculiser, elle coucherait avec lui. Avant qu’il ne s’en rendre compte, la claque avait partit et peu de temps après, elle courait dans les corridors de l’école, sans même regarder ou elle allait. Pas qu’elle était folle amoureuse de ce type, mais la situation l’avait blesser et elle se promit de ne jamais plus se faire avoir de cette façon. De son côté, Remus avait quitter la bibliothèque car M. Blaston, le vieux bibliothécaire avait des problèmes de santé et il ne pouvait se faire remplacer. N’ayant pas le courage de retour dans la salle commune des Gryffondor où il aurait l’impression, même si se n’est pas le cas, d’être observer. L’approche de la pleine lune, dans deux jours le mettait toujours dans cet état d’esprit. Perdu dans ses sombres pensée, il ne vit pas la personne qui arrivait en courant en sens inverse. La collision fut brutal et ils tombèrent tous les deux sur les fesses. Ce soir là, ils parlèrent beaucoup et les jours qui suivirent, ils firent plus ample connaissance.

oOo¦¤¦oOo

Deux jours avaient passer depuis la rencontre entre Remus et Alyssa et la lune de ce soir allait être pleine. Malgré le comportement maussade du loup-garou, la journée c’était bien passé. Après le souper, le lycanthrope se rendit à l’infirmerie ou se trouvait Melle Pomfresh, la jeune infirmière qui était arrivé en même temps que lui, il y 6 ans. Bientôt rejoint par Dumbledore, ils partirent vers la cabane Hurlante. 23h30, la nuit est depuis longtemps commencer. Soudain, un cris de loup rompit le silence de la nuit. Sortant de la forêt, un loup-garou se dresse. Quelque instants plus tard, un cerf et un chien sortirent aussi de la forêt, hennissant et jappant autour de l’animal. A bien y regarder, à la lumière de la lune, un rat se tenait tant bien que mal sur le chien alors que celui-ci courait. Les deux animaux tournèrent autour du loup et ils finirent par réussirent à le ramener dans la forêt. Dos au château, ils ne virent pas une rousse sortir du château. Ne dormant pas bien se soir là, Lily était sorti prendre l’air, malgré le couvre-feu. Décidément ce dit-elle, James avait mauvaise influence sur elle. Frissonnant dans la nuit froide, elle regretta de ne pas avoir amener de veste. Un autre cris de loup et elle leva la tête vers le ciel. Hoquetant en voyant la lune ronde, elle regarda autour d’elle, scrutant les alentours. Ne voyant rien, elle continua sa route, se disant qu’elle était en sécurité à Poudlard. Pourquoi un loup-garou se promènerai dans la forêt? Rendu à la lisière de la forêt elle eut un frisson qui n’avait rien à voir avec la fraîcheur de la nuit. Avisant un mouvement dans les bois, elle tourna subitement de bord, et s’éloigna à grande enjamber vers le château quand soudain, une bête se dressa devant elle, la faisant trébuché. Coucher sur le sol, Remus allait la frapper avec ses pattes griffus quand un chien s’interposa, sautant sur le lycan. Le rat qui se trouvait sur son dos s’envola dans les airs et atterrie au pied de la jeune fille qui failli l’écraser.
oOo¦¤¦oOo

Chapitre 16 La peur et la prophétie
oOo¦¤¦oOo

Vendredi 18 septembre, 5h00, dortoir des maraudeurs

« Voilà, tu connais toute l’histoire » termina James.

Peter, Sirius, James et Lily était installer dans le dortoirs des garçon puis qu’ils ne pouvait pas aller dans celui des filles. Ils venaient de raconter à la jeune fille dont le bras gauche était bandé et qui avait un œil au beurre noir que Remus était un loup-garou. Dehors, le soleil commençait à se levé. Le cerf et le chien avaient réussit à ramener e loup dans la cabane hurlante alors que Peter c’était retransformé et avait ramener la rousse, en état de choc, dans leurs dortoirs. À l’arrivé des deux garçons manquant, Sirius Black, spécialiste en blessure de tout genre, avait lancé un sort à son bras et avait appliqué une pommade sur son œil. Demain matin, plus rien n’y paraîtrait. Ils lui avait ensuite tous raconter. Bien que choqué, elle l’avait bien prit.

oOo¦¤¦oOo

Mardi 22 septembre, 19h30, devant la salle des Serpents

Hermione attendait devant la salle de Serpentard. Elle avait rendez-vous avec Severus Rogue pour son premier cour de duel. Devant elle, un énorme serpent de pierre l’observait de ses yeux d’émeraude semblable à ceux d’Harry. Soudain, la gueule du serpent s’ouvrit, laissant apparaître deux grandes dents pointus. Un groupe de Serpentard de 5ième année en sortirent. Ils l’a dévisagèrent d’un regard noir. Quand elle se retourna vers le reptile, le passage c’était refermé. Avec cinq minutes de retard, celui qui deviendra son professeur de potions arriva enfin.

« Allô, ça va? »demanda gaiement Hermione pour détendre l’atmosphère

Pour toute réponse, le garçon lui envoya son regard le plus noir. De toute évidence, il avait eu de la pratique pour faire le célèbre Snape’s black look (ou le spécial regard noir made by Rogue). Arrivé à destination, Hermione passa trois fois devant un tableau et une porte apparu. Si Rogue en fut surpris, il ne le montra pas. Les murs étaient rouge foncé et argent, le plafond doré et des coussin vert forêt était disperser ci et là dans la pièce. Le gros tapis qui ornait le sol était jaune Serdaigle alors que le cercle au centre était bleu Poufsouffle. Satisfaite, elle entreprit de commencer son « cour ».

« Tu vas faire un petit duel et je vais regarder ta technique. »

« Contre toi? » maugréa-t-il de mauvaise fois.

« Bien sur que non, si je me bats contre toi, je ne pourrai pas t’observer correctement. Combatatus! »

oOo¦¤¦oOo

Mardi 22 septembre, 20h30, salle sur demande

Au centre de l’air de combat, Severus était en nage et Hermione l’observait toujours, assise sur un pouffe vert. Elle notait certaine chose dans son calepin et leva les yeux à temps pour voir Severus dans les airs pour atterrir sur les coussins. D’un mouvement de baguette, elle fit disparaître l’ennemis qu’elle avait invoqué.

« C’est tout pour aujourd’hui. »

Il se leva difficilement puis essuya la sueur sur son front du revers de la main. Le souffle court, il se redressa et se tourna vers la jeune fille.

« C’est pas trop tôt. Sans vouloir être méchant, tu es folle? Ce n’est pas des cours de rattrapage ça! »

« Désoler, j’avais oublié que tu n’avais pas l’habitude. Désolé, la prochaine fois, j’irai plus doucement. »

« C’est facile pour toi de dire sa, tu es la meilleur partout. »

« Non, je suis pas la meilleur en potion. »

« Je suis sur que oui. Je ne t’ai jamais vu rien raté, et on a plusieurs cour ensemble. Tu ne peut PAS être nulle en potion. »

« Je n’ai pas dit que j’était nulle en potion, j’ai seulement dit que je n’était pas la meilleure, parce que si je ne me trompe pas, tu es le meilleur en potion. Je suis sur que tu bats Slughorn(1). »

« Ouais c’est sa, et les hippogriffes y mette le chocolat dans le papier d’alu. » dit-il, sarcastique

« Rigole tant que tu veux, je le pense vraiment. »

Severus se surprit à rougir et se maudit pour cela.

oOo¦¤¦oOo

Mercredi 23 septembre, 11h55, cour d’histoire de la magie

Au dernier rang, Hermione et ses amis n’écoutait pas vraiment le cour. À la droite d’Hermione, il y avait Nadya et Jack alors qu’à gauche, il y avait les maraudeurs et Lily qui n’arrêta pas de leur demander de se taire.

« psss, Hermione, psss » murmura Sirius.

« Quoi? » dit-elle, agacée

« James et moi, on se demandait ce que tu faisais avec Severus Rogue dans la salle sur demande? »

« Ce ne sont pas de vos affaire je crois non? »

« C’est juste que ce type n’est pas clair, c’est un futur mangemort. »

« parce qu’il est à Serpentard? »

« Oui! »s’exclama-t-il avec conviction.

« Préjugé! Je suis sur que si vous feriez un effort, vous pourriez mieux vous entendre. »

Sirius voulu répondre, mais la cloche sonna et Hermione ramassa ses choses et sortie en trompe de la classe. Ce genre de comportement l’exaspérait depuis bien longtemps, depuis qu’elle était devenue ami avec Drago Malefoy. Suite à un tentative de meurtre envers lui, il avait été placer dans un appartement privé. À cette époque, il avait été démasqué et tout le monde était au courant de son statut d’espion. Déjà, les temps étaient sombre. Ils savaient qu’il y avait des espion un peu partout, dans toute les maisons et pour des raisons de sécurité, Harry, Ron, Hermione et Ginny, qui sortait avec Harry, avaient déjà une chambre pour eux. Un lit avait été rajouté dans le dortoir d’Harry et de Ron alors que les deux filles avaient le leur. Avant l’arrivé de Drago, ils avaient l’habitude de se retrouvé dans leur salle commune personnelle. Après, Ron avait passé la plupart de ses soirées dans sa chambre à boudé(2) alors que Ginny et Harry passait leurs dans le dortoir des filles(3) alors Hermione avait fait connaissance avec lui et ils s’étaient bien entendu. Une semaine plus tard, c’était l’Halloween.

Depuis ce temps, elle évitait de jugé les gens sur la maison, et elle se souvenait bien d’avoir été très fâcher contre Ron à cause de son comportement immature.

Alors qu’elle tournait le coin, une main s’abattis sur son épaule.

« Hermione » dit Sirius « Désolé, on ne voulait pas te blesser, c’est juste qu’on était inquiet. »

« Non, c’est moi qui est désolé, je n’aurai pas du me fâcher pour si peu. C’est simplement que je ne comprend pas votre manie à jugé par les maisons. »

« Je suis sur qu’on peu faire un efforts hein les gars? » interrompit Remus pour faire baisser la tension.

Les autres hochèrent la tête.

oOo¦¤¦oOo

Vendredi 25 septembre, 14h30, Cour de divination

Pendant qu’Hermione faisait de l’arthmancie, ceux qui avait choisit la divination c’était retrouver dans la plus haute tour du château. Le cour était assez populaire puisqu’on n’y faisait pas grand chose et que le prof Trawlay(4) tout aussi zélé que sa fille, Sybille. L’année dernière, il avait terminer l’année en annonçant la mort de Antonya Pétro-Slovascotch. Elle s’était enfui en pleurant, la pauvre.

« Aujourd’hui, nous allons étudier les boules de cristal. Le fonctionnement d’une boule de cristal est très simple. Il suffit de la fixer pour que les couleurs se mélange. Toutes les interprétations se trouve dans le figure 1.3 à la page 32 votre manuel « Les mystères de l’avenir ». Oui monsieur Parvati? »

« C’est vrai que les prophéties sont toute faites grâce au boule de cristal? »

« En réalité, des tas de prophéties se trouve dans l’espace et parfois, l’observation d’une boule de cristal nous met dans une transe qui permet parfois de « prophèter » Maintenant, au travail!»

Les élèves se concentrèrent et soudain, une voix d’outre-tombe s’éleva dans le silence de la classe.

« Par trois fois il l’affrontera,

Le mage noir guète, mais il ne sait pas

Que ce n’est pas lui qui le vaincra

Mais c’est dans l’amour qu’il naîtra

Celui qui nous le tuera

C’est par amour qu’il survivra

Par un sacrifice plus fort que la mort

Bien sur il y a une solution,

Quand l’élue du futur

Vaincra le mage noir

Avant que le survivant, le seul l’unique,

Ne voit le jour.

Cette élue reconnaissez la,

Puisqu’elle vous sauvera

Quand le traître ne le sera plus

Et que les morts seront en vie

Avant HDRG

Maintenant JSSRL

Elle seule nous sauvera… »

Au ministère, une bulle bleu apparaît parmi d’autre, identiques…


oOo¦¤¦oOo

(1) i-e le prof de potion

(2) Très mature comme comportement Razz

(3) Pas besoin de dessin sur ce qu’ils y faisaient. Wink

diabolikvampyr
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La nouvelle maraudeuse

Message  diabolikvampyr le Mer 29 Mar - 22:53

Changer son destin

Note de l’auteur : Désolé pour la longue attente, déjà que j’ai eu de la misère, il y a fallu que je perde le chapitre... J’en était environ à la moitié donc...Au moins, j’aime mieux cette nouvelle version. C’est un mal pour un bien, il faut juste que je recommence les premières pages. J’espère que vous allez quand même apprécié...

oOo¦¤¦oOo

Chapitre 17 La nouvelle maraudeuse
oOo¦¤¦oOo

Octobre 96

Toutes les filles de Poudlard se préparait dans leur chambre tandis que leurs cavaliers les attendait en bas. En effet, ce soir avait lieu le bal d’Halloween. Avec la guerre contre Voldemort, les temps où l’on pouvait s’amuser étaient de plus en plus rare. Dans la salle commune de Gryffondor, Harry et un Serdaigle nommé Nathan attendait leurs cavalières, Ginny et Hermione. Pour l’occasion, les élèves masculins de d’autre maison pouvait entré dans la salle commune de leurs belles. Ron attendait la sienne chez les Poufsoufle alors que Neville attendait Luna à Serdaigle. Ginny fut la première à descendre, elle était magnifique dans sa robe noir. La robe descendait très bas, mais elle était fendu sur le côté. Elle avait bouclé ses cheveux roux habituellement raide. Hermione portait une robe semblable, mais rouge. Ses cheveux était remonté et quelque mèches s’échappait.

Octobre 77

À Poudlard, il y a de nombreux endroits secret. Pilferer’s Hall (1) était un de ses endroits. C’était James qui l’avait découvert un jour qu’il fuyait Rusard, le nouveau concierge. Ils c’étaient arrêtés pour respirer quelques instant et pour savoir où il se trouvait et il s’était appuyer sur un tableau qui c’était ouvert. Le tableau en question représentait un grand homme blond centré, bronzé et aux yeux mauve. Ils en avait fait leur quartier général. C’est entre autre là qu’ils se réunissait pour faire leurs blagues à l’abris des regards. Ils se réunissaient là à tout les samedi pour « La réunion hebdomadaire des maraudeurs »

« À l’ordre du jour » commença James d’un air solennelle, « point numéro 1, la prochaine blague, numéro 2, l’adhésion Hermione Granger dans le groupe et numéro 3, la prophétie. »

Novembre 96

Le bal qui avait eu lieu à l’halloween avait mal fini. Les mangemorts avaient investi les lieux et il y avait eu grande bataille, mais Voldemort avait fini par s’enfuire. L’enterrement qui précéda le bal fut triste et touchant. Une dizaine d’élèves et un professeur avaient perdu la vie pendant la bataille. Severus Rogue. Ron Weasley et Neville Longdubat faisaient partie des victimes. De plus, le rôle d’espion du professeur Rogue et celui, aussi étonnant qu’il puisse l’être de Drago Malefoy fut découvert.

Drago semblait l’attendre depuis longtemps. Elle se trouvait dans une grande chambre toute blanche et il était assis en indien au centre. Le blond sourit quand il vit son amie, cette dernière resta quelques instant debout. regardant autour d’elle.

«Assis toi ‘mione, mon temps ici est compté. »

Docile, elle s’assit elle également en indien, face à son ami.

« Ils ont décidé de d’octroyer un don spéciale. Je n’ai pas le temps de t’expliquer, tu devra chercher. Le livre où se trouveras cet info se trouve derrière les ouvrages de Vermillon Greenblack, dans la section interdite. Au centre du livre, tu trouveras un médaillon. Porte le toujours sur toi., c’est la source de ton pouvoir. »

Peu à peu, sans laisser le temps à Hermione de réagir, il disparu et elle se réveilla.

Octobre 77

Le dimanche, à dix heures, Hermione se rendit au rendez-vous des maraudeurs, dehors, près du lac. Elle n’attendit que quelques instant avant de les voir sortir du château. Vingt minutes plus tard, ils étaient tous devant le tableau du blond aux yeux mauves. Pour une fois depuis qu’elle était à cette époque, Hermione ne dut pas faire assemblant d’être intriqué par l’endroit où elle se trouvait. Elle n’était jamais venu dans cette aile du château. James fit une petite pression sur le tableau qui s’ouvrit. Hermione fut la première à entrer et elle apprécia ce qu’elle vit.(1)

« Après c’être concerté, nous avons décidé que tu était apte à entrer dans le groupe des maraudeurs. Le veux-tu?» commença James.

« Oui, bien sur que oui. »

« Super »repris Sirius « Dans se cas, assis toi sur le canapé. »

« En entrant dans les maraudeurs, tu devras connaître et respecter le ‘’code du parfait maraudeurs’’ » continua James.

« Un, toujours dire la vérité, nous n’avons aucun secret entre nous. De plus, si l’un de nous est dans le besoin, le groupe est là pour l’aider.» commença Remus.

Hermione remarqua que Peter tiqua un peu à ce premier point.

« Deux, La réunion du samedi est obligatoire. Nous y organisons les prochaines blagues et nous parlons de choses importante pour l’avenir des maraudeurs. » Cette fois-ci, ce fut Peter qui parla.

« Trois »termina Sirius « accepter chaque membre du groupe tel qu’il ait, toi y comprit. »

« J’accepte, ça me ferai plaisir de faire partie de votre groupe. »

« Dans l’optique de la première et troisième règle, tu dois savoir quelque chose sur l’un d’entre nous. Tu devras en parler à personne. »

« D’accord, promis. »

« Alors voilà » murmura Remus « Je suis un loup-garou. »


À cette instant même, Hermione regrettait la cape d’invisibilité d’Harry et la carte des maraudeurs puisqu’elle était toujours en train de regarder derrière elle pour ne pas se faire prendre par Rusard. Elle finit par arrivé saine et sauve à la bibliothèque et réussit à entrer dans la section interdite. Elle se rendit directement où elle voulait puisqu’elle connaissait par cœur la section interdite. En effet, à son époque, quand Poudlard avait été déserté par les élèves, dans les alentours de noël l’ordre avait décidé d’y établir son QG. Elle se rappelait parfaitement avoir passé des heures à lire avec Harry et Drago pour trouver quelque contre Voldemort et pur en même temps, oublier la mort de son autre meilleur ami. Ils n’y avait rien trouvé d’intéressant. Elle enleva précautionneusement les livres de Vermillon Greenblack et trouva derrière, une latte de bois alors que le mur était en pierre. D’un sort, elle l’enleva et un vieux livre lui apparu. Elle le prit et replaça ce qu’elle avait enlevé.

De retour dans son dortoir, elle jeta un sort à son lit et ouvrit le livre. Elle se rendit compte qu’il s’agissait d’un faux livre. Il y avait un trou où était placé un collier et une fiole. Elle observa le collier en question avant de le mettre autour de son cou. C’était une chaîne en or, et au bout pendait un petit cube coloré. Un des côtés était doré avec un petit rubis, l’autre était argent avec une petite émeraude. Face au côté couleurs Gryffondor il y avait une face doré mais avec un saphir et le dernier côté était argenté avec une petite pierre jaune appeler citrine. Le dessous et le dessus était marbré or et argent. Elle enleva ensuite la fiole de son emplacement et comme par magie le livre se restitua, devenant un vrai livre. Elle ouvrit donc le bouquin. La première page la surprit, en vert émeraude, il y était écrit : « Ce journal appartient à Salazar Sagan Sirius Serpentard année 995-1004 ». Elle voulu commencer à lire, mais elle se sentait fatigué, elle se coucha donc et s’endormi.


Les jours passèrent et Hermione s’intégrait de plus en plus chez les maraudeurs, à en délaisser ses amis de Serdaigle, mais elle savait qu’elle ne devait pas se laisser distraire de sa mission. Elle avait commencer à lire le journal et elle y avait découvert des choses surprenante. Elle se rendit compte que tout ce qu’elle savait des fondateurs était plutôt erroné et que la vérité était toute autre.

Cher Journal,

Notre projet avant bien, nous avons réussit à trouver un terrain pour construire l’école. Il se trouve en haut d’une falaise, en Écosse. Il y a un lac et nous prévoyons faire poussé une forêt tout autour, pour protéger l’école des moldus.

Je crois que je suis en train de devenir fou. Cette nuit, j’ai fait un rêve et j’en aurai probablement ri si je n’aurai pas aperçu mon état d’excitation. Ce n’est pas normal, on a du me lancer un sort. Je ne peux pas avoir rêvé de sa chose dans ma bouche ni de ma chose en lui. Par l’enfer, juste à penser à ce rêve. Je revoie encore ses lèvres et sa peau, si sucrée, si suave. Et ses mots d’amour à mon oreille qui m’ont fait frissonné.

Perturbé, Hermione ferma le livre et le jeta au loin.

« Par Merlin » pensa Hermione « Il était amoureux de Gryffondor! Serpentard était amoureux de Godric Gryffondor! Si les gars apprenais ça! Mais alors, que cache son départ, leurs disputent?»

La curiosité prit le dessus et elle reprit sa lecture. Soudainement, elle voulait savoir ce qui était arrivé ensuite.


Le cour de soin des créatures magique était le seul cour de la journée où Serdaigle était jumelé avec Serpentard. Hermione alla Severus qui était seul, essayant de dompté le petit animal, un Bayartz dans sa main. .

« Hey! Pour le cour de duel de mardi, je pourrai pas venir, j’ai quelque chose de prévu, alors on va faire ça Lundi. T’ai d’accord? »

« oui » marmonna le garçon alors que l’animal essayait une fois de plus de s’échapper.

Hermione retourna vers ses amis, le sourire au lèvre.

:Point de vue Severus Rogue:

Super! Je vais me retrouvé à célébrer ma fête en perdant des duels. Super, moi qui espérait rester seul dans ma chambre à me morfondre sur mon existence nulle. Fêter son anniversaire avec une amie de Potter, c’est vraiment pathétique, je suis gravement pathétique. Elle est mieux de pas me faire chier la Granger aujourd’hui. Bon d’accord elle est peut-être sympa, mais elle est quand même ami avec Potter et compagnie et c’est une sang-de-bourde. Si mon père apprend qu’une autre fille de moldue est meilleur que moi, je suis mort. Si en plus elle doit me donner des cours de rattrapage, je suis finie.

:Fin Point de vue Severus Rogue:

Severus entra dans la salle sur demande, il resta surpris. Le décor de la salle était différent. La salle était au couleur des Serpentard au lieu d’être de la couleur des quatre fondateurs. Il y avait une table dans un coin ou il y avait des chip et des bonbons. Il remarqua qu’il y avait même de la réglisse, sa confiserie privilégié. Il y avait aussi deux bière-au-beurre. Sous la table, il y avait deux boites enveloppé de papier coloré avec des ballons. Il y avait aussi un divan et devant, une boite bizarre qu’il supposa être moldu. Il se tourna vers la jeune fille à la recherche d’explications qui ne tardèrent pas de venir.

« Quand j’ai appris que c’était ta fête et que tu ne faisais rien en ce jour, j’ai décidé de te faire un anniversaire digne de se nom. Dix-sept ans, c’est qu’une fois dans ta vie. Tu es majeur maintenant. Alors BONNE FÊTE SEVERUS! »

Ils passèrent la soirée dans la salle sur demande. Après avoir discuté un peu, elle proposa au garçon d’écouter un film. Comme il ne savait pas de quoi il s’agissait, Hermione du lui expliquer. Elle mit ensuite un DVD dans le lecteur(2). Severus dut avouer que les moldues avaient parfois de bonnes idées. Ils mangèrent et burent beaucoup et en fin de soirée, il était plus ou moins souls alors qu’Hermione ne l’était pas (elle s’était contenté de bière-au-beurre). La quantité d’alcool ingéré lui délia la langue et il lui parla de choses qu’il n’avait jamais dit à personne.


Bientôt, il y aurai une sortie à Pré-au-lard. James et Lily devait y aller ensemble, Remus avec Alyssa-Rose et Sirius avec Marie-Lys. Pour sa part, Peter y allait avec une poufsouffle de 6ième année et Hermione y allait avec Rogue. Ce dernier devait aller s’acheter quelque ingrédients de potion et Hermione avait insisté pour y aller avec lui. Ils étaient seul tout ;les deux alors pourquoi ne pas y aller ensemble avait-elle dit.

Alors que les deux amis se promenait tranquillement, parlant de plein de chose, ils croisèrent Malefoy et ses deux gardes du corps, Crabbe et Goyle, de Bellatrix Black et de Rosier.

« Alors on se promène avec les sang-de-bourde maintenant? » ricana Lucius, jouant avec sa baguette

« Rappelle toi ce qu’Hermione à dit. Tu ne dois pas te laisser marcher sur les pieds. Tu ne suis pas des cours privé de duel » pensa Severus

« Je fais ce que je veux! » marmonna-t-il

« Pardon Rogue, qu’est-ce que tu as dis » fit Malefoy, le regard mauvais

Et il répéta. Mais cette fois-ci, il le dit beaucoup plus fort. Sans qu’il n’est eu le temps de réagir, Malefoy lui envoya un sort, mais le rayon se cogna à un mur invisible et fut renvoyer à l’envoyeur. Hermione avait envoyer à Rogue un sort de bouclier informulé. Ensuite, les autres trop interloqués pour réagir reçurent eux aussi un stupéfix. Même s’il refusait de l’admettre, le futur maître de potion était émerveillé par la jeune fille. Ils partirent tous les deux en laissant les futur mangemort là où ils étaient.

À suivre...

(1)Vous pouvez trouver un plan à l’adresse suivante : http/www.fanfic-express.skyblog.com

(2)En 1977, les DVD n’existait pas, mais comme on ai dans la salle sur demande, Hermione à quand même pu en trouvé.

diabolikvampyr
Lecteur du Télé 7 jours
Lecteur du Télé 7 jours

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer son destin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum